9 août 2019 5 09 /08 /août /2019 21:46

La confiance représente un élément primordial de la construction amoureuse, sans elle les fondations de la relation, notamment conjugale, s’en trouveraient affaiblies et ne pourraient pas porter le fardeau habituel des vicissitudes du quotidien, apportant alors le doute dans les capacités de chacun à les surmonter. Dépasser les petits problèmes de la vie, affronter les plus importants obstacles ensemble demande cette confiance en l’autre qui ne s’invente pas ou ne s’apprend pas mais se conçoit comme un ressenti instinctif digne de la partition musicale où chaque notes à sa place et ne tolère aucune dissonance. Nous ne sommes pas tous et toutes des virtuoses de la vie pour d’emblée comprendre la musique que l’amour nous apporte, c’est en effet une mélodie complexe qui requiert une écoute attentive et une sorte de sagesse où le respect inconditionnel du partenaire s’apparente à une règle d’or, où la partition s’écrit à deux pour ensuite la jouer à quatre mains sur le même instrument. Alors, que faire si cette confiance s’est distendue ou si celle-ci ne joue plus son rôle d’équilibre dans un couple? Comment restituer l’harmonie nécessaire pour renouer avec la puissance des liens qui unissaient les partenaires?

Tout d’abord, il faut bien faire l’état des lieux quant aux véritables raisons de la perte de confiance, celle-ci peut s’installer progressivement par une sorte d’usure due à la routine des jours qui passent et érodent petit à petit nos certitudes et nos capacités à voir dans l’autre de manière juste, l’on peut alors commencer à dénigrer ce que l’on avait aimé par une réaction entropique destructrice prenant l’allure d’un acide lent que l’on peut heureusement la plupart du temps retarder, voire dépasser. La perte de confiance peut aussi avoir des sources plus spécifiques au contexte si par exemple une rivalité amoureuse se profile à l’horizon, entraînant une jalousie ou une frustration. Dans ce cas il semble bien que les bases de la relations initiales ne tiennent que part les normes fixées par les partenaires en matière de relations multiples et de partage, il est très difficile de prévoir à l’avance les réactions des uns et des autres même lorsqu’ils avaient acté et préparé de telles situations. C’est toujours dans l’acte présent que se joue la confiance et non dans les expectations ou les bonnes résolutions issues du passé, il y a quelque chose d’instinctif dans l’apprentissage des relations amoureuses qui ne se prévoit pas mais qui se vit au présent dans l’instant.

Par conséquent l’on s’aperçoit souvent trop tard que la confiance se brise plus qu’elle se perd dans la durée car elle est constituée d’un seul bloc de marbre, lequel encaisse les coups si ceux-ci ne sont pas trop violents. En même temps, c’est-ce même bloc symbolique qui deviendra la création singulière représentative de la relation, soit une solide et massive sculpture où la confiance s’est ancrée fortement, soit une frêle statuette dont il faudra apporter le plus de soin et d’entretien possible pour qu’elle ne se brise pas. Tous les types de relations sont à concevoir dans un couple, certains ont dès le début une foi infinie en l’autre (mais peuvent aussi se tromper), d’autres doivent construire cette relation de confiance qui apportera le support d’un amour stable et équilibré (mais peuvent se perdre en chemin). Le véritable danger de la perte de la relation amoureuse tient donc assurément dans cette perte de confiance ou dans son manque, ou bien encore dans un déséquilibre des partenaires dans cette volonté ou se désir de confiance en l’autre, et inversement.

L’on comprend alors très vite que la confiance en soi est l’une des composantes de la confiance en l’autre, car il est indispensable de savoir croire en soi pour investir des ressources personnelles en autrui, auquel cas l’on a rien à donner car l’on a rien à se donner à soi-même dans un premier temps. Les personnes ayant le plus peur d’un manque de confiance et donc d’une trahison amoureuse sont celles qui ont par conséquent le moins de ressources à gérer sur leur propre confiance en elles. Ce constat apparemment tragique est finalement une incroyable solution positive à la problématique qui se présente puisqu’en agissant sur la confiance en soi l’on peut restituer les ressources nécessaires à la confiance dans le partenaire et ainsi rééquilibrer les liens en éloignant les fantômes du doute ou des scénarios imaginaires qui le provoquer (croyance en une trahison potentielle qui n‘existe pas et qui pèse sur la relation). Notons d’ailleurs ici que ce doute (réel ou non) s’apparente à la cause principale de la mécanique de la perte de confiance, donc ôter le doute ou lever le voile de ce doute permet aussi de ne pas entamer la confiance pour rien, ou d’en faire enfin le deuil d’une petite partie pour en conserver la principale, une sorte de part du feu nécessaire pour ne pas brûler intégralement…

Expliquer les processus qui fondent la relation amoureuse et la confiance qui s’y associe est souvent complexe si l’on cherche à utiliser de simples mots abstraits généralistes (ceux des spécialistes qui cherchent à catégoriser) et c’est plutôt dans le dialogue profond et franc que peut s’établir la vérité d’une situation et des solutions efficaces à apporter. La « symbolique » fait partie de ces moyens utilisés pour élaborer ce processus de compréhension dont la part d’inconscient nous rappelle que rien dans le domaine de l’esprit, du ressenti des sentiments ou plus génériquement de l’amour, n’est vraiment situé en surface consciente de la psyché, bien au contraire il faut parfois extraire avec soin et subtilité de manière ésotérique les vrais archétypes qui forment un individu dans la constitution de l’ensemble de sa personnalité double: superficielle (visible et compréhensible) et profonde (invisible et souvent instinctive ou illogique en apparence…). C’est avec ce nouveau constat que j’ai établi une méthode permettant d’accéder à la fois à cette couche superficielle de réalité qui surnage dans les problématiques présentée, mais aussi pouvant révéler les véritables raisons issues bien plus profondément du cœur de chaque individu qui découvre ainsi ses propres archétypes, ses ambitions cachées, ses raisons et ses essentiels buts que certains diront karmiques (dans le sens existentialiste du terme ou magique si l’on veut utiliser ce type de croyance et de dialectique).

La logique de la psychologie alliée à celle plus souterraine des archétypes ésotériques de la psyché profonde forment ma méthode de résolution des problématiques de couple, notamment afin de restituer les pierres angulaires propres à l’harmonie de la relation amoureuse sur plusieurs niveaux à la fois visibles et plus cryptés. C’est en ce sens que comprendre que l’amour est magique par définition (visible et invisible dans sa subtile constitution) induit forcément l’utilisation d’une certaine forme de magie en soi pour en discerner les véritables contours et ainsi apporter des solutions d’une même nature subtile. Vouloir retrouver la confiance du partenaire en amour, c’est donc tout un ensemble, à la fois de compréhension de soi, de compréhension du partenaire, de compréhension du contexte et des éléments liés, et enfin de celle de la nature même de l’essence de la relation (ce qui ici amène à comprendre la relation comme un itinéraire à la fois personnel et existentiel comme  « chemin karmique », ayant un but à suivre via un expérience partagée).

Si vous désirez continuer cette analyse dans le cadre plus professionnel afin de présenter votre propre problématique, je peux vous aider à trouver des solutions, à lever le voile sur un contexte difficile à concevoir ou tout simplement à comprendre votre situation si vous en avez besoin. C’est uniquement dans le dialogue que progressivement les solutions apparaissent à partir de niveaux très différents, lesquels ne sont pas apparents si l’on est seul(e) à tenter l’expérience de l’analyse intérieure de ses propres doutes. N’hésitez pas à me joindre pour en discuter librement au 06.34.48.95.33 (téléphone direct et non surtaxé) ou bien par écrit si vous préférez expliquer votre situation plus posément et précisément, merci aussi si nécessaire d’utiliser mon formulaire de contact en cliquant sur ma bannière web qui est ci-dessous. Je vous dis à très bientôt et n’ayez pas peur d’affronter vos propres doutes ou peurs afin de les vaincre en les dépassant, je vous y aiderai!

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
Published by amour-magie-noire
26 juillet 2019 5 26 /07 /juillet /2019 14:46

L'affection dans le couple représente une valeur fondamentale à protéger et à entretenir afin de garder ces liens qui unissent spirituellement et sentimentalement les deux personnes composant cette union, laquelle perdure aussi selon une harmonie vitale basée sur une réciprocité à tous les niveaux, tant physique avec la sexualité qu'intellectuelle ou pratique avec cette complémentarité indispensable de compétences et de facultés mises en commun. Alors, lorsque les liens affectifs commencent à se distendre, c'est l'ensemble de cet équilibre qui vacille à la manière d'un tremblement de terre, au début presque imperceptible mais qui petit à petit s'amplifie sans que l'on y prenne vraiment garde avec la routine des années s'accumulant lentement. Pour certains couples la tendresse s'apparente à ce cœur indéfectible qui gardera pour toujours sa puissance et jamais ne faiblira en amour, pour d'autres ce sera au contraire une sorte de long déclin progressif ou parfois même de rupture soudaine à la suite d'un évènement que l'on pourra qualifier de dramatique. Le couple est comme une pièce de théâtre avec ses rebondissements, ses entrées d'acteurs et son intrigue qui peut surprendre ou s'embellir selon les décors et accessoires que la vie mettra à disposition. C'est l'écriture de ce scénario au fil du temps qui apportera les réponses aux protagonistes, lesquels peuvent aussi prendre part à ce travail de création où c'est leur propre réalité qui prend forme…

Comprendre la symbolique intime du couple est primordiale pour en garder à l'esprit l'essentiel de sa substance, cela permet à cette union d'individualités de perdurer sans heurt et sans accroc aux vicissitudes quotidiennes qui viennent inlassablement éroder nos convictions tel le ressac sur la falaise. Par conséquent, nul n'est à l'abri d'une chute ou tout simplement de trébucher sur un obstacle en travers de la route, nul ne peut non plus prévoir avec précision l'avenir de sa relation ou bien les multiples voies à emprunter au détour du chemin principal. Pourtant nous cherchons sans cesse des solutions, que ce soit individuellement dans chaque acte de notre existence ou bien au sein du couple pour que celui-ci avance de concert main dans la main sans jamais relâcher son étreinte. Au début d'une relation amoureuse nous sommes véritablement à l'affût de chaque instant pour créer ou resserrer les liens d'attachements sur tous les fronts de cette bataille dont l'effort de guerre ne travaille heureusement que pour l'amour du partenaire, et s'il faut lever dans l'instant des armées pour soulever des montagnes alors rien n'arrête la volonté de ceux qui s'aiment pour vaincre l'adversité. Puis des années plus tard il est tout aussi vrai qu'il faut compter  quelques désertions dans les rangs d'une volonté parfois un peu à court de ressources pour continuer à avancer à vive allure, il est peut-être temps de faire une pause salutaire.

La plupart des couples vivent à un moment ou un autre cette période d'incertitude ou de flottement de leurs sentiments dans ce que je viens de décrire et il n'est pas rare de voir des femmes et des hommes consulter des spécialistes du couple, des "coachs conjugaux", pour justement régler certains problèmes d'usure dans la relation de couple. Ce sont surtout les femmes qui se posent le plus de questions, elles prennent les devants lorsqu'elles sentent d'instinct la situation leur échapper, en d'autres mots lorsque la relation amoureuse commence à battre de l'aile. Les spécialistes du couple sont à l'image de ces théoriciens ou stratèges qui n'ont souvent jamais mis les pieds sur le terrain, ils rabâchent des vérités toutes formatées qui, bien qu'elles soient basiquement utiles, restent de somptueuses généralités à la limite de la futilité pratique… La symbolique intime du couple telle que je la conçois ne passe pas par une psychologie de bas étage trop vague ou trop linéaire, elle entre bien au contraire dans les subtiles fondations des partenaires pour en dévoiler la quintessence qui structure la relation amoureuse et lui apporte sa puissance. Il faut voir le couple comme une source d'énergie vitale partagée avec cette dimension ésotérique qui la protège, et non comme un schéma stéréotypé de clinicien qui répète à tous la même histoire.

Les ressorts subtils des relations amoureuses résident à un niveau de conscience qui dépasse le simple entendement intellectuel pur pour s'inscrire dans une sphère d'interaction que seule saura capter une vision foncièrement élargie ayant une orientation plus ésotérique dans l'interprétation. Cette interprétation passe par de complexes archétypes que C.G Jung a très bien expliqué mais qui ne font pas partie de l'enseignement orthodoxe de la psychologie car elle va beaucoup plus loin en terme de symbolisme pour s'approcher d'un irrationnel proche de la magie et de ses rituels. C'est justement pour bénéficier de cette vision plus complète et plus proche d'une certaine vérité que j'assume utiliser à la fois la psychologie traditionnelle avec une approche moins conventionnelle en utilisant les rituels de magie comme révélateurs de la problématique des couples. Certains diront que la magie n'est qu'une grande imposture orchestrée par des escrocs, ce serait bien mal connaître toutes les ressources mises à disposition par la magie opérative que d'en rejeter d'emblée toutes les possibilités qu'elle recèle et donc se couper de solutions très efficaces. Je précise tout de même que je ne pratique qu'une magie spécifiquement consacrée aux problèmes amoureux, principalement la "magie rouge" pour la citer ici très clairement.

Le retour d'affection dans le couple est une priorité afin d'inverser un processus de destruction ou d'usure de la relation amoureuse, ce qui implique de cibler les liens d'attachement comme autant de points positifs à renforcer ou à réparer, ce que le rituel du même nom, de "retour d'affection", effectue de manière optimum lors de travaux de magie rouge. Il est nécessaire parfois d'expliquer d'où viennent les termes et pourquoi nous les employons, ils ne sortent nullement de l'imagination débridée d'un quelconque romancier mais plutôt d'études ésotériques qui se compilent depuis des décennies en Europe (et des centaines d'années dans des pays comme l'Inde très en avance sur les "choses de l'amour" et leur symbolique ésotérique ainsi que leur application). En occident nous avons la très mauvaise habitude de vouloir tout démontrer avant d'assurer du bien fondé d'une méthode ou d'un fait, ce serait très difficile de démontrer l'Amour par A + B, et les sciences ont encore beaucoup à apprendre sur certaines réalités invisibles et indémontrables qu'elles rejettent avec force et dédain à défaut d'avoir une attitude plus sage et plus spirituelle.

Renforcer les liens d'affection dans le couple n'est pas une impossibilité lorsque ceux-ci commencent à se déliter, au contraire il faut savoir les traiter avec la dimension qui leur convient, prendre en compte toute une symbolique que seuls les rituels de magie rouge peuvent actuellement gérer de manière directe et efficace. Vouloir sauver son couple ou restituer les sentiments comme au premier jour n'est pas une impossible fatalité mais une nécessité qu'il convient d'assumer sans honte dans le cadre de travaux professionnels avec la certitude de comprendre pourquoi la relation de couple en est affectée et comment y remédier! Je reste à votre disposition pour en discuter dans un premier temps au 06.34.48.95.33 (numéro direct non surtaxé) ou bien pour m'exposer votre situation par écrit en passant par mon formulaire de contact qui s'ouvre en cliquant sur ma bannière web qui est ci-dessous. Je vous dis à bientôt et soyez toujours confiant(e) dans l'avenir car l'amour ne disparaît jamais, il faut juste savoir le retenir au moment opportun!

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
Published by amour-magie-noire
19 juillet 2019 5 19 /07 /juillet /2019 22:49

Le rituel de retour d'affection est souvent très décrié comme étant un véritable attrape-nigauds qui penseraient retrouver facilement une stabilité affective, empêcher une rupture dans leur couple ou bien le retour de l'être aimé en un simple claquement de doigts. Bien évidemment un grand nombre de faux praticiens qui se disent sorciers ou mages affirmeront tout de go qu'il s'agit ni plus ni moins d'un envoûtement qui force littéralement les personnes ciblées en manipulant insidieusement leur mental ainsi que leur corps pour accepter la finalité de ce type de rituels. Par conséquent j'en déduis qu'ils placent donc à l'égal ou au même niveau la magie rouge et la magie noire, ce qui me révolte et me laisse assez dubitative sur leurs propres méthodes et agissements lors de travaux de magie… Non, les magies ont bien été classifiées depuis des décennies de manières assez précises selon des domaines et des orientations qui ne trompent personne, par conséquent vouloir tout mélanger de la sorte ne peut aboutir qu'à embrouiller et à embrumer un peu plus l'esprit des consultants déjà profanes et peu versés dans l'ésotérisme. Il faut donc rétablir certaines vérités sur ce rituel de retour d'affection, ainsi en effet informer davantage et mieux, non seulement sur la finalité qu'impose la magie rouge mais aussi sur les choix initiaux et sur les devoirs des consultants qui gardent entièrement leur libre arbitre en toute connaissance de cause.

Tout d'abord, une évidence à mettre en avant de suite et à bien souligner: aucun praticien (qu'il se dise sorcier, mage, druide ou autre) ne peut garantir un retour de l'être aimé en quelques jours en utilisant uniquement la magie dite blanche, laquelle reste grandement efficace dans son domaine de prédilection qui s'apparente à un apport d'énergie positive complété d'une protection ou parfois aussi d'une révélation d'un fait caché sur la situation ou sur le contexte, ceux qui affirment le contraire sont effectivement des charlatans ou des escrocs qui veulent profiter très rapidement de la crédulité des personnes en difficulté au niveau affectif, conjugal ou amoureux. Il faut donc savoir aussi séparer le bon grain de l'ivraie en matière de pratique de la magie et fixer les bonnes règles de conduite dès le début des consultations ainsi que définir avec justesse le type de rituel qui sera en adéquation avec la situation présentée. Cette analyse initiale et ce dialogue préliminaire permettent conjointement d'une part de s'assurer de la bonne marche des travaux à venir de manière générique mais surtout de positionner clairement le duo actif tel que je le présente souvent dans mes articles: la personne qui consulte et le praticien du ou des rituels à effectuer. Bien sûr, c'est aussi en échangeant des informations réciproquement que des deux côtés un premier lien important se forme, un lien qui participera activement à engendrer une puissance et une orientation en terme d'énergie nécessaire au(x) rituel(s).

"Ne pas se louper en demandant un rituel de retour d'affection", de ce titre un peu tapageur dans la formulation il faut retenir que ce n'est assurément pas au consultant d'identifier le type de rituel qui sera favorable à la réussite de la résolution de son problème, non, je confirme que c'est bien heureusement au praticien de définir non seulement le type de magie, de rituel, mais aussi très souvent un panachage de rituels successifs ou additionnels qu'il sera bon de moduler selon des timings précis et des durées qui le sont tout autant, ce qu'a priori le consultant n'a pas en terme de connaissances ésotériques. Bien entendu, une personne qui demandera de l'aide, notamment dans le cadre spécifique d'un retour de l'être aimé, exprimera sa volonté dans ces termes via le rituel du même nom mais la plupart du temps d'autres éléments et surtout d'autres objectifs complémentaires viennent s'intercaler dans le contexte en présence, ce qui complexifie tout autant la symbolique des rituels et leur façon de les concevoir pour les ajuster à la situation exacte (même s'ils portent génériquement le même nom basique ils sont TOUS différents d'une personne à l'autre, TOUS différents d'une situation à l'autre). Donc encore une fois: oui, méfiez vous des praticiens qui ne posent pas de questions, qui affirment tout connaître du contexte sans écouter ou qui proposent immédiatement un rituel de retour d'affection dans tous les cas… Ne pas se louper c'est nouer le dialogue et le lien subtil pour ensuite décrypter le contexte, comprendre la situation réelle et choisir la bonne orientation à prendre (choix du consultant en terme de but, et choix du rituel actif de la part du praticien).

De plus, en magie rouge (magie des relations amoureuses, des sentiments, du désir et de la sexualité) rien n'est simple et clairement défini comme une certitude à un moment T, en effet à chaque instant la situation peut basculer drastiquement dans un sens positif ou négatif, voire passer par un entre-deux apparemment neutre dont il faudra savoir tirer parti assez rapidement pour la réussite du but recherché. Il ne faut pas se leurrer en disant assurément que les personnes qui sont dans des situations difficiles au niveau de leurs relations amoureuses ont la plupart du temps une grande douleur mêler à une incompréhension de la situation qui leur est tombée sur la tête en les assommant ou en les laissant dans des eaux troubles, de ce fait il est avant tout nécessaire de remettre d'aplomb ces personnes avant de commencer les travaux qui eux-mêmes drainent de l'énergie… Personnellement j'ai déjà expliqué dans presque tous mes articles qu'il est préférable de remettre à niveau le taux d'énergie vitale des personnes avant de commencer les rituels dits actifs, ainsi, si cela s'avère néanmoins nécessaire, lors du premier contact avec le consultant je prends toute la mesure de cette valeur, tant physique que psychique afin d'apporter au plus vite un regain de vitalité, de volonté et d'éveil et ne pas attendre l'installation d'une inertie dans les échanges (paroles revigorantes ouvrant des portes sur des solutions ou des vérités à suivre).

C'est en ce sens que d'une certaine façon j'entreprends un tout premier rituel de magie blanche pour rééquilibrer la personne qui consulte afin qu'elle retrouve progressivement une harmonie intérieure, une lucidité sans filtre sur sa situation ainsi que cette importante sérénité qui s'inscrit dans l'échange de mots, lesquels participent à cette régénération en ressources et d'une certaine façon à ce "soin de l'âme" (on place généralement la magie blanche dans la catégorie des soins en apport d'énergies et en révélations intérieures). Ledit rituel de magie blanche spécifiquement régénérateur s'effectue donc durant la séance mais aussi après en continuation de son effet "starter", il est modulable selon les équilibres à réajuster même s'il agit globalement sur l'esprit, sur le physique et sur d'autres plans et corps subtils intermédiaires ou supérieurs. Une fois que la mise à niveau permet d'engager plus en avant les causes et effets réels de la problématique, ceci volontairement et à son rythme selon le libre arbitre du consultant, l'analyse du contexte se dévoile avec beaucoup plus de lucidité et de conviction pour prendre une direction sous la forme d'une ou de plusieurs décisions, des buts à atteindre pour planifier la réussite de la résolution du problème.

Le rituel de retour d'affection (magie rouge) n'arrive à proprement parlé qu'à ce stade où chacun sait où il va, le consultant puisqu'il a pris la mesure réelle de la situation ainsi que le praticien en étant assuré qu'il prendre la bonne orientation dans ses travaux avec les rituels ciblés et nécessaires. C'est ici que la magie rouge agit via ce rituel, elle n'est donc pas du tout de l'ordre de la surprise pour le consultant qui sait exactement vers quoi il se lance puisqu'il aura eu la capacité, la volonté et les ressources pour comprendre son contexte et plus précisément la problématique à laquelle il est confronté. Dans le cadre de ces travaux, s'il y a demande effective de "retour de l'être aimé", alors cela ne se fera que sur la base des liens existants ou sur la reconstruction de ceux du passé qui peuvent être réactivés, par conséquent ce rituel n'est pas un "envoûtement" au sens complet du terme, il s'agit bien de renouer et d'ajuster le contexte pour qu'il soit favorable et non d'imposer violemment une volonté d'amour qui n'aurait pas d'écho. Sur ce point parler "d'envoûtement d'amour" en magie rouge n'est pas exact, c'est une simplification lexicale qui peut prêter à confusion mais qui donne néanmoins une signification, celle de faire jouer l'amour comme levier, et rien d'autre (laissons donc à la magie noire la dénomination pure "d'envoûtement" où effectivement il y a une prise de contrôle non désirée).

Comme nous le voyons, les mots sont à la fois nos amis pour mieux analyser les problématiques qui se présentent et orchestrer les rituels mais attention aux tournures qui englobent des termes afin de simplifier ce qui est assurément complexe, classifier sommairement et nommer avec des termes profanes aboutit parfois à des contresens ou à des significations impropres car trop schématiques dans leurs associations. Sur ce point comme sur notre thème je reste à votre disposition si vous avez besoin d'aide dans le cadre de mon activité professionnelle en qualité de praticienne utilisant la psychologie et l'ésotérisme comme base commune afin d'aller plus loin grâce à cette dualité qui me semble indissociable à la réalité du monde visible et de celui qui se veut plus subtil, voire invisible. N'hésitez pas à me joindre pour en discuter posément au 06.34.48.95.33 (numéro direct non surtaxé) ou bien en passant par l'écrit via mon formulaire de contact que vous pouvez ouvrir en cliquant ma bannière de site qui est ci-dessous! A très bientôt et sachez libérer vos énergies pour atteindre votre but avec une volonté assurée, surtout si cela vous apporte l'amour ou le retour de l'être aimé, dans tous les cas je vous y aiderai et je réponds à toute demande précise et complète.

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
Published by amour-magie-noire
12 juillet 2019 5 12 /07 /juillet /2019 17:25

La psychologie humaine demeure un domaine complexe où chacun dispose de réactions qui lui sont véritablement personnelles et en ce sens il sera difficile de trouver des schémas strictement comparables entre individus mêmes très proches ou ayant vécu des expériences similaires, le libre arbitre émotionnel restant de mise nous sommes donc tous différents et nos affects disposent de sensibilités à géométries très variables, voire parfois paradoxalement inverses face à des évènements identiques. De ce constat nous pouvons nous réjouir d'une part de ne pas être comme des robots, tous programmés de la même façon, mais surtout de voir dans l'humanité un vaste champ d'investigations où tous les possibles existent en matière de réponse émotionnelle, prémisse à une action elle-même très diversifiée qui fait suite à une pensée consciente qui oriente l'individu dans une direction. C'est de cette grande diversité que vont jaillir autant de potentialités relationnelles, parfois heureuses, parfois ressenties comme plus négatives, voire dans certains cas neutres ou sans intérêts particuliers. Ce sont aujourd'hui ces situations négatives qui vont nous intéresser et plus précisément celles qui provoquent des blocages affectifs (ou blocages émotionnels), lesquels peuvent durablement perturber une relation amoureuse, voire tout simplement l'empêcher d'exister ou même seulement de l'envisager.

Personne n'est à l'abri d'un blocage émotionnel, nous avons tous un jour subi une expérience traumatisante dans le sens où nous n'avions absolument aucune solution à apporter pour répondre à un évènement qui soudain se présentait à nous, que ce soit un accident physique avec des lésions plus ou moins graves (mais même le petit bobo peut prendre de grandes dimensions), que ce soit encore un stress intellectuel face à un problème ou dilemme qui dépasse notre entendement logique et notre savoir, ou bien encore et plus souvent un choc affectif lors d'une dispute sociale ou d'une rupture amoureuse. La plupart du temps ces "agressions", physiques, intellectuelles ou affectives, sont assez largement amplifiées si nous nous trouvons en position décalée ou solitaire lorsqu'elles arrivent, c'est-à-dire isolé pour y répondre et dans l'incapacité de demander de l'aide immédiate pour y faire face. C'est cet isolement, cette séparation du corps social (famille, amis, proches ou autres personnes responsables) qui renforce encore le stress initial subi et va ainsi le graver à tout jamais dans l'esprit et dans la conscience de la personne pour ensuite en générer ultérieurement un blocage par réminiscence et association à d'autres évènements approchants.

Afin de mieux comprendre, quelques exemples simples sont à considérer pour visualiser le processus qui s'opère, lequel peut s'apparenter à un apprentissage extrême entraînant une réponse qui l'est tout autant "au niveau de l'individu". Imaginons une personne à vélo sur une route isolée qui soudain dérape et tombe violemment sur le sol en se cassant une jambe, cette personne n'a rien vu arriver et se retrouve dans une situation où la douleur intense, l'incertitude d'être secourue et d'avoir des séquelles seront des facteurs pouvant générer durablement par la suite une peur de partir seul se balader ou même de remonter un jour sur un vélo. Deuxième exemple, celui d'un enfant humilié dans sa classe par un de ses camarades qui répond parfaitement à la question du maître alors que lui-même n'a même pas su ouvrir la bouche pour répondre l'instant d'avant, ne sachant strictement rien dire dans la surprise de l'interrogation, figé comme une statue. Cet enfant pourra alors développer une peur des autres, du dialogue, des relations sociales et même de l'apprentissage scolaire puisqu’à ses yeux il n'y verra qu'une source de souffrance potentielle, de peur ou de jalousie envers autrui. L'on voit parfaitement qu'ici un simple événement ponctuel peut avoir des répercussions cruciales sur le devenir de la personne.

Dans les deux exemples précédents, l'on pourrait aussi imaginer que notre cycliste est déjà tombé plusieurs fois auparavant et donc n'a pas eu peur de chuter, qu'il est médecin chirurgien et connaît l'ampleur de sa blessure, que par conséquent il ne sera que très moyennement affecté par sa mésaventure sachant que sont état est mineur et sans conséquence (dans quelques mois il remontera sur son vélo sans blocage mais assurément plus attentif). Pour l'exemple de l'enfant, son père est lui-même enseignant et lui a appris qu'il ne faut jamais renoncer, que lorsque l'on ne sait pas une chose il faut rapidement y retourner pour l'assimiler, par conséquent, passée sa surprise de l'instant il prendra sa mésaventure en plaisantant et se mettra immédiatement au travail pour répondre de lui-même au plus vite et montrer à tous qu'il maîtrise le sujet, ainsi il surpassera un stress qui ne le marquera même pas, bien au contraire. Évidemment il existe des stress beaucoup plus importants dont la parade n'existe pas ou semble difficile à prendre en compte sans séquelles, par exemple les accidents invalidants, les violences extrêmes ou les viols, et pourtant dans ces cas aussi une résilience est possible et salutaire.

Mais le cas qui nous intéresse aujourd'hui se situe à la croisée des chemins, il affecte toutes les personnes sans exception à différents niveaux, c'est le blocage affectif suite à des problèmes amoureux. Durant notre existence et même dès le plus jeune âge nous avons cette tendance naturelle à nous rapprocher d'autrui et à lier notre confiance en certaines personnes que nous pensons compatibles avec nos propres instincts, affects et désirs, puis à développer des sentiments très complexes qui vont de l'amitié à l'amour avec parfois aussi inversement des rejets, des aversions ou des sentiments de jalousie ou de dégoût. La véritable blessure qui entraîne l'apparition du blocage émotionnel intervient après des évènements de ruptures, que ce soit de trahison amoureuse, d'abandon ou d'autres épisodes hautement négatifs qui viennent s'ancrer dans l'esprit de la personne qui se représente comme une victime face à ces injustices qu'elle ne peut ni empêcher, ni accepter, ni auxquelles elle ne trouve de réponse satisfaisante ou d'actions à entreprendre pour rétablir son équilibre personnel (mental, contextuel, physique, sentimental, etc.). À partir de cet instant, tous les autres évènements amoureux seront irrémédiablement corrélés à cet incident ressenti comme majeur (négatif) et dont les conséquences apportent une grande perte de confiance en soi et dans autrui, une inertie des sentiments constamment sur la défensive ou totalement anesthésiés.

Le blocage émotionnel ou affectif n'est heureusement pas une fatalité à subir "ad vitam" puisque des solutions existent pour sortir de l'ornière et enfin prendre des chemins plus paisibles et radieux. C'est en agissant selon des processus subtils qui sont souvent enfouis au tréfonds de notre inconscient qu'agissent certains rituels apportant un véritable regain d'énergie positive là où se trouvent les blessures de l'âme et les liens qui empêchent d'aborder sereinement une vie sentimentale et amoureuse, voire sexuelle normale. L'on s'attaque ici à des phénomènes entremêlés où les épreuves ainsi que les ressentis réels ou imaginaires se côtoient sans délimitations claires avec, tout comme l'iceberg, des parties émergées et d'autres plus invisibles dans les profondeurs de l'esprit. Les initiés et praticiens savent décrypter les signes distinctifs de ces blocages et cibler les liens à dénouer pour que l'essence vitale de la personne soit de nouveau libre de ses choix sans peur avec une confiance renouvelée en elle-même et dans le processus relationnel. Selon les types de blocages et reflex défensifs à assouplir, il faudra effectuer des travaux à la fois graduels dans leur puissance mais aussi sur une durée à déterminer en temps réel avec des exercices pratiques pour oser sortir de cette zone de confort protectrice qui agit comme une prison mentale et physique par ricochet. Notons enfin que cet enfermement est vécu comme un isolement subi qu'il faut rompre via le dialogue avec une aide appropriée.

Dans le cadre de mon activité professionnelle je dispose de méthodes à la fois basées sur la psychologie et sur divers rituels complémentaires plus "ésotériques" pour retrouver ces énergies piégées, pour débloquer ces liens qui empêchent de concevoir une relation amoureuse en devenir ainsi que pour la renforcer via la loi d'attraction (retour du désir en toute réciprocité positive). Si vous avez besoin d'aide dans ce sens, c'est-à-dire dans le domaine de l'amour et du processus qui s'y rattache alors n'hésitez pas à me joindre pour en discuter au 06.34.48.95.33 (numéro direct non surtaxé) ou bien si vous préférez dans un premier temps m'écrire votre histoire de manière plus posée et précise en passant par mon formulaire de contact, merci de cliquer ma bannière web ci-dessous pour ouvrir la page. Je réponds à toutes les questions et à tous les messages, donc je vous dis à très bientôt pour ôter les blocages qui vous empêchent d'avancer, commencez par couper ce lien qui vous empêche d'en parler, contactez-moi dès maintenant!

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
Published by amour-magie-noire - dans blocage affectif
5 juillet 2019 5 05 /07 /juillet /2019 19:24

Dans mon dernier article sur la magie rouge j'expliquais que les travaux qui en découlaient étaient spécifiquement dédiés au domaine de l'amour et dans l'article précédent je soulignais l'importance de l'image dans les divers rituels de magie. Aujourd'hui je vais aborder un thème qui relie logiquement ces deux axes "magie rouge et images": les rêves. Il existe dans l'activité onirique de lourds secrets ésotériques où se mêlent conscient et inconscient, réalité vécue et réalité en devenir, souhait ou rejet d'une fatalité qui n'a pas encore été révélée ou qui ne verra peut-être jamais le jour… Tout a été dit sur le domaine des rêves, du moins tous les grands esprits s'y sont intéressés pour parfois en déduire des hypothèses sérieuses ou farfelues, scientifiques ou paranormales, terre à terre ou délirantes mais personne ne possède la vérité absolue sur la signification et même l'origine des rêves, il en est du mystère même de la vie et de notre conscience face à une réalité qui se construit avec notre intellect lui-même façonné par nos projections mentales. Les initiés et les chamans ont toujours privilégié ces visions éthérées pour en déduire des futurs potentiels, de nombreuses découvertes scientifiques ont été rêvées avant même d'être démontrées comme si ces hasards de l'esprit étaient des précurseurs de notre réalité afin de mieux nous guider, alors les rêves sont-ils des bâtisseurs en puissance et que devons-nous en penser?

Nous ne sommes hélas pas tous égaux face à nos réminiscences oniriques, certains en ont un souvenir marquant, persistant et complet, d'autres seulement partiel et très fugace, et d'autres encore ne retiennent strictement rien des rêves qu'ils font et se demandent même s'ils en ont fait… Cette disparité entre les individus est véritablement aléatoire et difficile à cerner, pour autant nous rêvons tous sans aucune exception mais c'est ce souvenir plus ou moins accru, voire inversement son absence qui feront la différence, et d'ailleurs cette faculté elle-même n'est jamais une certitude, elle peut aussi grandement varier au cours de l'existence, disparaître et réapparaître comme bon lui semble. La plupart des gens s'amusent en tentant d'interpréter ces visions si réalistes qu'ils ont eues durant leur sommeil mais il est rare qu'ils s'en souviennent encore quelques jours plus tard pour en analyser plus longuement les tenants et aboutissants, les indices qui pourraient apporter des solutions, des signes qui seraient autant d'indications à suivre ou à éviter. Les psychanalystes adorent parler des rêves, tout comme Freud pour les mettre dans des cases en les reliant à de grands mythes en se targuant de trouver une signification sûre, cartésienne et logique, mais rien n'a jamais été démontré comme tel, rien n'est jamais une certitude et c'est justement aussi une autre psychanalyste, CG Jung, qui disait que les rêves faisaient en quelque sorte partie de cet ésotérisme dont l'aspect ne pouvait qu'échapper à l'intelligence cérébrale.

Les initiés en magie opérative ne sont certains que d'une chose, c'est que la dimension des rêves existe, qu'elle englobe notre réalité en y apportant activement des archétypes, de ces pans entiers de possibilités s'offrant à nous pour construire le labyrinthe dont les chemins de nos vies sont définis pour effectuer des choix selon un libre arbitre préformaté. En d'autres mots chacun de nos rêves serait une représentation symbolique des potentialités qui se présentent à nous pour créer des germes d'existence à faire fructifier, à moissonner ou à brûler à jamais pour ne pas les voir grandir. Mais le domaine des rêves serait aussi peuplé d'entités plus ou moins amicales qui pourraient assurément nous donner quelques éléments, telles des graines de réalité à utiliser ou non, de bonnes et mauvaises graines, il va sans dire… Le concept de bien et de mal fait ici son apparition et il est intéressant de se poser la question de l'influence des rêves dans notre inconscient et de celui-ci sur notre conscient. Dès lors un horizon immense se dévoile si l'on peut en imaginer l'étendue: sommes-nous maîtres de nos vies ou celles-ci sont-elles guidées par une dimension dont nous ignorons presque tout, sommes-nous esclaves sans le savoir d'un avenir qui se rêve sans notre total contrôle?

Durant nos rêves, lorsque nous nous en souvenons, nous avons que de nombreuses rencontres s'effectuent, des personnes de notre entourage, des parents, des amis, des inconnus et même des êtres extraordinaires ou terribles qui peuvent vite se transformer en cauchemars nous poursuivant jusqu'au réveil. La barrière de la vie et de la mort n'existe pas dans ce monde onirique où l'on peut rencontrer des personnes décédées de la famille mais aussi des personnalités historiques que nous n'aurions jamais pu croiser dans notre réalité. Nos désirs sont aussi exacerbés durant nos rêves car d'une certaine façon nous suivons bien plus facilement nos instincts en écartant toute morale et toute logique cartésienne, faisant voler les tabous en éclat avec à la clef des amours dont la puissance n'a d'égale que la réalité avec laquelle se déroule l'action, pourtant tout ceci n'est pas réel mais existe néanmoins puisque cette création se présente à nous. Il est alors clair que tout ce qui existe n'est peut-être pas réel, le rêve en est une illustration parfaite. En magie cette symbolique existe et est éminemment puissante via les rituels utilisés, ils sont à l'image de ces rêves des représentations mentales actives d'une réalité en devenir qui poussera un contexte à accepter une certaine vision des choses… Ceci est extrêmement complexe à faire comprendre aux profanes qui ne "croient pas" en la magie, ils ne se l'imaginent tout simplement pas, ils la refusent, mais je sens que vous avez capté l'étincelle de vérité qui se dégage à cet instant précis!

En ce qui concerne la magie rouge, la magie de l'amour, elle utilise pleinement cette symbolique et ces projections mentales, ces représentations archétypiques qu'il est parfois difficile de visualiser si l'on n'en a ni l'expérience, ni la maîtrise, ni le don (ou l'autorisation karmique…). Par contre les rêves des personnes qui consultent sont de précieux matériaux à partager, ils sont intrinsèquement des visions oniriques symboliques sur lesquelles le praticien peut assurément s'appuyer pour travailler via ses rituels. Il est donc important, voire primordial, de s'instruire de ces rêves pour en faire fructifier la puissance qui en émane et l'utiliser à dessein… C'est ici tout l'art du praticien que d'exploiter ces rêves, d'en interpréter la teneur symbolique sans en dénaturer la consistance, c'est-à-dire sans y apporter des éléments étrangers (telles une explication trop ciblée ou une logique trop cartésienne), au contraire il faut utiliser la substance brute du rêve pour qu'elle puisse s'exprimer depuis sa propre dimension vers la notre et non l'inverse… Par exemple une personne consultante qui aura rêvé du retour de son partenaire alors que celui-ci l'aura quitté dans sa réalité pourra à sa guise apporter aux travaux de magie en cours une exceptionnelle source de puissance utilisable pour modeler une réalité en devenir en passant par un rituel de retour d'affection" (ou idem un rituel de "retour de l'être aimé"). Attention néanmoins que cette personne ne prenne pas ses rêves pour la réalité, l'un et l'autre ne sont pas du même monde, c'est bien au praticien de relier les effets et les causes, lui seul peut les manipuler de l'extérieur via le rituel dont il a le savoir-faire, lui seul sait aussi voyager dans cette autre réalité symbolique et en interpréter les finalités.

Les rêves sont des expériences assurément troublantes, pour tout un chacun nous voyons surtout une fantaisie que peut nous jouer notre cerveau durant notre sommeil, mais pour l'initié ou le chaman ainsi que pour le praticien il y a une véritable réalité symbolique à saisir selon un processus qui permet de changer la réalité contextuelle via des travaux dits "de magie" où les rituels sont des passerelles entre deux mondes qui se côtoient subtilement au-delà de notre conscience normale. En qualité de praticienne exerçant depuis de nombreuses années j'utilise les rêves comme support des travaux de magie rouge si ceux-ci apportent les signes qu'ils peuvent être constructifs pour résoudre une problématique, notamment amoureuse si cela est le cas. Si vous avez besoin d'aide dans le domaine des relations amoureuses, par exemple pour un retour affectif, alors n'hésitez pas à me joindre par téléphone pour en discuter au 06.34.48.95.33 (numéro direct non surtaxé), d'autant plus si vous avez des rêves récurrents qui viennent à vous, nous pourrons alors les utiliser durant des rituels spécifiques. De même si vous préférez me décrire ces rêves précisément au calme alors vous pouvez le faire en passant par mon formulaire de contact qui s'ouvre en cliquant ma bannière ci-dessous, je réponds à toutes les demandes complètes et significatives. A très bientôt pour déchiffrer les secrets qui se cachent derrière vos visions oniriques!

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
Published by amour-magie-noire - dans rêves
28 juin 2019 5 28 /06 /juin /2019 21:58

Partager cet article

Repost0
Published by amour-magie-noire - dans Magie Rouge
21 juin 2019 5 21 /06 /juin /2019 20:09

L'image que l'on a de soi construit une grande part de la réalité qui nous entoure, selon les initiés elle rayonne de son aura selon l'humeur de la personne, elle diffuse de manière invisible des informations importantes en terme de relations sociales et d'attraction ou de rejet de quiconque saura en capter la teneur consciemment ou inconsciemment. Ainsi, sans le savoir nous émettons et recevons un flux constant de paramètres tels de véritables antennes sensibles au moindre changement, notamment chez les personnes qui nous sont proches. Dans les couples la plupart du temps nul besoin de paroles pour comprendre un changement chez le partenaire, celui-ci est presque immédiatement capté et analysé comme si tout était clairement défini ou écrit noir su blanc. En magie il en est de même, l'image est parlante mais elle peut prendre de multiples formes pour s'exprimer et énoncer sa partition qu'il faudra savoir jouer car il ne suffit pas de l'entendre pour la comprendre… C'est le thème de cet article que de définir ce que "l'image" (au sens large) peut nous apporter au cours des travaux et pour les rituels dont la charge dépend en grande partie de ce qui s'exprime et s'interprète de ce que nous avons vu avec nos yeux ou perçu avec l'esprit.

Pour chacun d'entre nous la vue est le principal sens sur lequel nous comptons pour capter le monde, pourtant c'est bien le cerveau qui interprète ce qui est vu et rend intelligibles les images captées, ce ne sont pas elles qui perlent d'elles-mêmes ni ne dévoilent leurs intentions ou leurs vérités intrinsèques, c'est bien à nous d'en rechercher la valeur et d'en trouver la signification basique ou celle, plus élaborée ou pertinente qui nous sera utile. Sur ce constat il est évident qu'une personne qui ne saurait pas lire ne pourra pas comprendre un texte qui se présente à lui, de même une lecture trop simpliste de la réalité captée ne saurait pas en révéler tous les secrets ou contours intéressants… La magie est de ces sciences occultes qui permettent d'aller plus loin ou plus haut sur la gamme de compréhension des évènements, elle apporte les clefs nécessaires à l'analyse plus complète de cette réalité qui se présente à nous nue et sans une signification précise, chacun d'ailleurs passera aussi par son filtre personnel pour s'orienter dans ce dédale d'informations dont seulement une infime partie nous semble finalement pertinente.

L'avantage de travailler sous l'angle de la magie réside dans cette captation, non pas de l'image en soi mais de sa signification profonde, de sa symbolique essentielle aux rituels et selon une logique ésotérique dont l'hermétisme n'est pas facilement accessible au profane car il ne possède pas les clefs nécessaires pour ouvrir son esprit. Montrer pour la première fois une représentation cubiste à un non initié en art pictural aura strictement le même effet, ce profane ne comprendra pas toute la portée de la peinture qui se trouve en face de lui ni ne saura en détacher une signification ou un objet transformé. En Magie il en est de même, sans la Connaissance ni Don particulier il est impossible de pratiquer avec justesse et d'effectuer des rituels fonctionnels puisque la vision de la réalité est une des composantes majeures des paramètres à parfaitement maîtriser. Il ne faut pas confondre la vision du médium avec celle du praticien qui effectue des rituels, ce ne sont pas à proprement les mêmes, d'un côté le médium aura des flashs ou des prémonitions soudaines, de l'autre le praticien provoquera via les rituels une autre forme de visions qui pourront s'exprimer autrement de manière moins aléatoire et fugace.

"L'image", en magie peut donc revêtir plusieurs aspects différents, à la fois support ou projection, par exemple en magie rouge demander l'image du conjoint pour résoudre des problèmes de couple n'est pas anodin, c'est au contraire un puissant support pour le rituel qui emmagasinera le flux d'informations contextuelles afin d'opérer et d'orienter le sort pour qu'il ne se perde pas dans le labyrinthe des possibilités, dont les moins bonnes… Ainsi, d'une représentation picturale, ici une photographie, l'on en extrait toute la quintessence pour la transformer en un chemin utile au rituel, pour "transmuter une réalité" fixée (ici sur l'image) pour en dégager une symbolique, une autre forme d'image mentale puissante capable d'agir et de porter le rituel. C'est évidemment cette transmutation dont l'initié a le secret et la Connaissance, c'est en représentation mentale qui va se dévoiler la bonne orientation pour interagir sur le réel.

La puissance de ces symboles est bien entendu ici la clef de voûte du rituel, en opérant via des représentations souvent complexes qui montrent ou démontrent des potentialités positives (et d'autres qui le sont moins) afin que le praticien choisisse et retranscrive ce qui devra être effectué. Quant à lui, le rituel suit sa propre voie, il emprunte une réalité symbolique qui englobe la nôtre pour agir aussi et donner du sens (en causalité) à l'action en devenir pour qu'elle puisse exister. Expliquer l'action d'un rituel depuis une simple photographie n'est pas simple puisque l'interprétation judicieuse et l'acquisition symbolique sont deux qualités à comprendre et à maîtriser pour extraire le flux et bien l'orienter. Néanmoins, tous les jours les profanes réalisent des prouesses magiques sans s'en rendre compte via leurs propres projections mentales qui elles-mêmes participent à la réalisation de la réalité qui sera la leur, la seule différence est que l'initié sait orienter les projections qu'il a captées et les choisir pour les utiliser au sein d'un rituel, c'est ce que l'on appelle sur le long terme "les travaux de magie" pour faire plus simple.

D'autres symboles sont souvent associés lors des rituels afin d'amplifier ou de réorienter ce qui a été capté, et dans l'imaginaire des gens l'autel ésotérique utilisé (le "plan de travail" du praticien) regorge de pentagrammes et d'écritures cabalistiques incompréhensibles pour le profane alors que parfois seuls quelques éléments assez communs mais très suggestifs suffisent à apporter la note finale nécessaire et suffisante. Je passerai sur les détails pratiques des rituels car ils pourraient non seulement ne pas être significatifs mais avoir un effet contraire si mal utilisé, d'autant plus par des personnes qui cherchent à résoudre leurs propres problèmes (il est difficile, voire impossible de se faire un rituel "pour soi", tout simplement par manque d'objectivité et de détachement…). Je ne recommande évidemment pas les rituels "clefs en main" proposés par certains sites ou blogs, ils sont inopérants pour les raisons que j'ai évoquées précédemment (on ne se fait pas son propre rituel pour soi…). Par contre, l'on peut toujours faire appel à son ange gardien qui sera indirectement de bon conseil, même s'il n'est pas visiblement présent à nos sens il est assurément à nos côtés pour suggérer inconsciemment la bonne direction à prendre ou guider nos rêves...

Comme d'habitude je reste à votre disposition pour répondre à vos questions, notamment sur les sujets qui concernent le couple ou les relations amoureuses pour lesquelles j'ai une préférence afin d'effectuer les rituels de magie rouge que je pratique professionnellement depuis déjà de nombreuses années. Si vous avez aussi des problématiques personnelles difficiles à cerner je peux vous aider à y faire face lors d'un entretien téléphonique au 06.34.48.95.33 (numéro direct non surtaxé) pour vous orienter au mieux, de même vous pouvez me joindre par écrit en passant par mon formulaire de contact qui s'ouvre en cliquant ma bannière ci-dessous (l'écriture peut parfois être une bonne méthode pour commencer à poser un problème clairement. Je vous dis à très bientôt et sachez voir en toute chose une piste positive à suivre car vous n'êtes jamais seul(e) et votre chemin est parsemé de clefs existentielles à saisir!

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
Published by amour-magie-noire
8 juin 2019 6 08 /06 /juin /2019 21:15

En matière de rituels amoureux, afin de renforcer ou de provoquer le désir et l'attraction, la magie rouge est véritablement la plus indiquée afin de lancer des travaux à moyen terme pour conquérir une personne mais il existe justement de multiples rituels différents susceptibles d'être efficaces dans certains contextes et beaucoup moins dans d'autres, c'est ce que nous allons voir afin de choisir les plus adaptés à chaque situation. Il faut ensuite bien savoir que les hommes et les femmes n'auront pas les mêmes volontés et buts en amour, ce qui ira dans le sens d'une spécialisation des rituels selon le genre de la personne à séduire (et évidemment celle qui commandite le rituel de séduction). De même, il existe des puissances graduelles selon les cas où la situation exige que l'on donne au rituel toute sa plénitude pour déplacer fortement les lignes ou bien juste pour apporte le léger surplus nécessaire, en cela il faut aussi étudier au préalable la question du "bon dosage" de la magie auquel cas "le plus" n'est pas forcément le meilleur des choix pour réussir. Le juste milieu, ou légèrement au-dessus, en apport semble d'ailleurs être une sorte de règle en ésotérisme afin de ne pas enfreindre certaines Lois, notamment celles qui régissent l'attraction amoureuse très versatile dans ses réactions (avec cette fameuse "loi d'attraction" dont beaucoup parlent, laquelle agit effectivement de manière assez globale et très différente selon les individus).

Mais la toute première et bien évidemment nécessaire étape va donc être celle de décrypter au mieux la volonté réelle de la personne demandeuse du rituel ainsi que son contexte dans lequel vont s'effectuer les travaux de magie rouge (magie de l'amour, principalement axée sur le désir, les sentiments et la sexualité). Ce n'est qu'en comprenant la motivation et le but recherché que le praticien pourra ajuster ses travaux sur les différentes phases d'action à entreprendre avec parfois des modifications plus ou moins importantes. Il semble évident qu'il existe plusieurs types de séduction ainsi que des buts différents qui y sont associés, un homme n'aura pas forcément les mêmes aspirations amoureuses qu'une femme ni les mêmes chemins pour y arriver. C'est dans cette optique de justesse et d'objectivité qu'il faut entreprendre les rituels selon cette logique de rigueur intellectuelle où le demandeur et le praticien travaillent ensemble en parfaite osmose et très ouvertement pour découvrir (dans tous les sens du terme) le contexte réel auquel ils ont affaire, un contexte parfois plus compliquer qu'on ne le pense à dévoiler.

Et ne soyons pas obtus en ne regardant pas la vérité en face, les hommes cherchent d'abord à séduire de manière plus physique dans un premier temps (sexuellement parlant) pour ensuite s'investir plus en avant au niveau affectif alors que les femmes préfèrent inverser le processus de séduction en se focalisant avant tout sur les sentiments qui les animent puis seulement après en y apportant une importance sur l'aspect sexuel de la relation (même si l'apparence des protagonistes peut bien évidemment jouer pour séduire comme méthode elle n'en est pas le but principal pour les femmes). C'est dans ce sens que les stratégies qui seront utilisées durant les travaux de magie sont nécessairement adaptées et différentes avec parfois le même type de rituel selon les orientations que je viens de décrire. De même, le contexte est un indicateur crucial que l'on ne doit pas négliger au risque de partir sur de fausses routes et de s'y perdre, ainsi en matière de séduction l'on peut très vite se fourvoyer en voyant des opportunités qui n'existent que dans l'esprit de celui ou de celle qui les imagine, de ces fantasmes peuvent émerger de véritables cauchemars si l'on commence à croire à de futiles mais persistantes chimères (en d'autres termes il n'est pas bon de courir après une personne qui ne vous attend pas)…

En magie rouge, deux rituels de séduction sont généralement à l'honneur selon le but, le contexte et les personnes concernées. D'une part le "rituel de rapprochement affectif", lequel porte bien son nom puisqu'il aura pour effet une attraction beaucoup plus axée sur le sensitif et les sentiments afin de progresser sur une voie parfois jugée lente mais plus subtile et bien acceptée si les travaux sont suivis de manière assidue avec une orientation positive globale (ou "naturelle" pour faire plus simple). D'un autre côté le rituel plus brut basé sur un envoûtement amoureux puissant cherchera plutôt à infléchir plus soudainement une situation afin d'en récolter plus rapidement les fruits, en général à utiliser si la situation n'est pas claire alors elle le devient plus radicalement avec deux options: continuer même s'il y a une opposition ou bien stopper pour réorienter si nécessaire la méthode. Je précise, mais vous l'aurez compris, que les hommes préfèrent les rituels plus corsés alors que les femmes veulent s'impliquer de manière plus douce mais avec néanmoins une persistance qui parfois s'apparente à de l'obstination si le contexte s'y oppose frontalement.

Bien entendu tout est question de sensibilité ou de tempérament dans les affaires sentimentales et amoureuses, personne n'est véritablement calqué sur un modèle prédéfini et c'est justement cette spécification de chacun qui implique une adaptation précise des travaux afin d'orienter le rituel selon l'ensemble de ces éléments interagissants. Le choix du type de rituel sera donc en grande partie fonction du but recherché et de la justesse de la volonté qui émane durant les travaux, ainsi le contexte sera dévoilé progressivement jusqu'à un point (en apex) qui sera le moment le plus opportun pour lancer le rituel de manière à lui donner toute son ampleur et toute sa puissance. Il ne faut pas négliger l'aspect purement temporel des travaux, en terme de durée d'étude du contexte et de résolution à bien définir le but, en terme aussi de montée en puissance de la volonté d'agir, et enfin selon le déclic qui ouvre une perspective via une conjonction favorable. Un bon rituel associé à une bonne analyse  est nécessaire mais le tempo, ce moment ultime qui permet d'agir efficacement, sera essentiel à la réussite des travaux de magie.

En amour, vouloir provoquer une réaction n'est pas en soit négatif si l'on sait comment et quand agir pour que le retour soit bien intentionné et bien assimilé, auquel cas l'inverse put tout aussi se dérouler si le moment n'est pas le meilleur et si la provocation est perçue comme une agression. C'est sur ces points qu'il faut être grandement vigilant pour ne jamais précipiter une situation sans y prêter attention ni dans le sens inverse l'immobiliser dans l'extrême longueur de la réflexion, le juste milieu se ressent, il est cet apex où tous les feux sont au vert pour agir au bon moment. Parfois le sentiment d'avoir raison peut soudain émerger de manière logique et personnellement je préfère me méfier de cette sensation où le chemin se transforme en boulevard car c'est ici un indice que le contexte a fortement changé et qu'il faut au contraire reconsidérer la voie à emprunter pour en être l'unique voyageur…

Rituel de rapprochement affectif ou travail d'envoûtement, la décision revient à prendre une orientation dictée par plusieurs paramètres que j'ai évoqués et dont chacun est digne d'importance pour ne pas se tromper et se positionner "au plus juste" de la situation amoureuse à l'instant T. Les travaux de magie sont à l'image du GPS qui permet de nous orienter pour aller à bonne destination selon une durée déterminée, ici les facteurs Temps et Ressenti sont à prendre en compte et à intégrer dans ce calcul d'un itinéraire complexe où deux personnes se meuvent en même temps pour finalement se rencontrer, faire un bout de chemin ensemble ou bien simplement se croiser. Le thème de cet article est un grand classique, et d'emblée il m'est demandé de signaler quel sera le meilleur rituel alors qu'il faut parfois du temps pour analyser une situation et toutes ses implications futures, mais je reste à votre écoute si vous avez une question ou besoin d'aide en matière de problématique amoureuse. Pour me joindre merci de me téléphoner au 06.34.48.95.33 (numéro direct non surtaxé) ou bien de m'écrire pour m'expliquer votre situation, je réponds à toutes les demandes précises et complètes (mon formulaire de contact s'ouvre en cliquant ma bannière web ci-dessous). Je vous dis à très bientôt pour trouver le rituel qui s'adapte le mieux à votre itinéraire amoureux!

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
Published by amour-magie-noire
31 mai 2019 5 31 /05 /mai /2019 20:11

Le rituel de retour affectif (ou rituel de retour d'affection) consiste en un travail de magie rouge (magie de l'amour) sur une période plus ou moins longue selon la complexité du cas afin de "réparer" une relation amoureuse, soit dans le cadre d'un couple en crise, soit si deux personnes déjà en relation voient celle-ci se dégrader pour des causes extrêmement variées. C'est justement en fonction des causes de ce problème que l'on ajuste ce rituel générique (en ce qui concerne le nom) pour en affiner la cible, parfois ce sont des maux quotidiens et proches qui se sont progressivement greffés sur la relation ou parfois à cause d'un élément extérieur plus soudain et inattendu (en général une autre personne qui vient perturber le couple). Par conséquent, parler de rituel de retour affectif revient avant tout à en trouver la cause exacte afin d'agir ensuite de manière bien plus ciblée avec précision. Cette première étape décisive sera donc à entreprendre avec la personne demandeuse qui désire ce rituel en abordant les séances de manière totalement objective pour en extraire une certaine vérité, évidemment si possible la plus proche de la réalité de la situation. Il est primordial de faire comprendre que le but n'est pas d'édulcorer ou de minimiser la problématique, de même l'inverse est à proscrire: il n'est pas question d'argumenter dans le sens de l'exagération non plus, cela ne ferait que brouiller le rituel et en affaiblir les effets et le but.

Amener au discours juste pour une vision tout aussi juste de la situation réelle sera une mission conduite à la fois par le praticien qui dirige la séance mais aussi assurément par la personne demandeuse qui ne doit rien omettre, ne rien ajouter ou enjoliver du contexte dans lequel elle se trouve. Il faut parfois plusieurs séances pour mettre à plat cette stratégie gagnante basée sur une vérité objective qui doit dépasser le filtre personnel au-delà des fausses impressions ou analyses erronées car trop rapides ou trop ancrées dans le ressenti. Savoir se détacher d'une superficialité qui se voudrait réalité dans les faits, voici le but à rechercher et à adopter, rien à ce stade ne sera possible si des éléments importants du contexte n'apparaissent pas au grand jour ou si l'on projette ses émotions sans en analyser le fondement. Il y a, en effet, ici un travail de psychologie qui se détache et qui se doit d'être en osmose pour un "parler vrai" qui donnera tous ses fruits. À l'issue du simple entretien (en plusieurs séances si besoin), les émotions telle la colère d'être dans une telle situation, ou bien au contraire la tristesse et l'accablement, devraient s'estomper progressivement pour établir un tableau proche de la réalité du contexte avec la clarté et l'apaisement nécessaires à la suite des travaux.

Mais partir objectivement sur de bonnes résolutions avec une sérénité retrouvée pour résoudre un problème ne suffit évidemment pas, la visibilité du contexte est une chose, voir ce que l'on ne peut pas savoir d'emblée en est une autre. À cette étape les tenants et aboutissants visibles permettent effectivement de commencer à élaborer une typologie de rituel de retour affectif mais il faut creuser plus loin pour vérifier si rien d'autre ne se cache derrière les apparences souvent trompeuses. C'est en ce sens qu'un autre type de rituel devra être effectué avant de se lancer sur des travaux actifs, en effet il faut s'assurer que les problèmes ne proviennent pas aussi d'une "magie extérieure" qui viendrait interférer ou bien serait la source des ennuis via un sortilège (envoûtement par exemple). Le rituel de dévoilement en magie blanche (magie énergétique de soin et de révélation) permet cette tache de déchiffrer le contexte plus en profondeur pour y détecter des influences négatives ou des éléments cachés ou dissimulés par des personnes mal intentionnées (parfois des personnes de la famille ou des proches, tout est possible!).

Ne pas effectuer cette vérification d'usage c'est s'exposer à de multiples problèmes annexes car ne pas avoir la certitude que quelque chose peut agir en sous-main, surtout si c'est de l'ordre de la magie, c'est prendre le risque de voir tous les travaux (avec bien entendu le rituel actif principal de retour affectif) tomber à l'eau. Évidemment je ne prends jamais ce risque, la magie blanche étant présente pour s'en assurer, il ne faut jamais laisser le doute s'installer sur une probable action magique contraire. De plus, la magie blanche agit aussi comme une protection durant la durée de l'ensemble des travaux, elle régule et alerte si une influence néfaste venait interférer ou tentait d'agir contre la personne (et dans la relation au sens large), c'est par conséquent une garantie de bonne marche des rituels actifs que de commencer par une vérification de routine. Une fois effectuée et si rien ne vient entraver le processus, alors le rituel de retour d'affection peut être lancé avec la plus grande des sérénités, à la fois pour le demandeur mais aussi pour le praticien qui est libre de se concentrer sur ce rituel actif.

En aparté, si jamais la magie blanche avait détecté une activité anormale ou un quelconque flux négatif ou contraire, alors il est préférable d'y remédier avant d'aller plus loin, c'est-à-dire différer le rituel principal (retour affectif) pour d'abord éloigner les aspects néfastes et s'en protéger durablement. Par exemple, j'ai déjà constaté couramment des personnes de la famille, jalouses d'un couple et qui avaient tenté de faire appel à un sorcier pour les faire rompre via des sorts d'envoûtement (notamment pour que le mari se détourne de sa femme…). L'on peut aussi voir d'anciennes maîtresses demander à un sorcier de "nouer l'aiguillette" de l'homme pour lui faire perdre toute envie sexuelle ou désir (ce sortilège de magie rouge empêche l'homme d'avoir des rapports sexuels avec sa femme mais pas avec d'autres… ce qui peut effectivement perturber le couple!). Bien d'autres sortilèges, voulus ou seulement pensés par des proches, peuvent ainsi semer le chaos dans une relation amoureuse ou conjugale, le tout est de s'en assurer avant de tenter de "réparer" via un rituel de retour affectif qui serait fortement atténué s'il était confronté à ces flux perturbateurs.

Mais maintenant, si la magie blanche ne détecte rien d'anormal, voici enfin le rituel actif en pleine action, et comme je l'ai déjà dit, il est spécifique à chaque situation et à chaque personne, il n'y a jamais deux rituels identiques, même s'ils en portent le nom générique chaque élément constitutif sera fonction de la situation exacte au moment du lancement puis évoluera ensuite selon les résultats et bien entendu selon le contexte s'il est lui aussi modifié en cours des travaux. Notons qu'il n'y a pas de solution miracle, le rituel de retour affectif est un catalyseur de la volonté des protagonistes pour aller dans le sens de l'union et donc contrecarrer tout ce qui pourrait empêcher cette union selon les lois ésotériques dites d'attraction qui existent et sont des forces naturelles à l’œuvre. En règle générale l'amour est toujours plus fort que l'adversité et il suffit parfois d'un rien en magie pour faire pencher la balance du bon côté et surtout au bon moment lorsque l'on sait quand agir. C'est le but essentiel du rituel de retour affectif que d'agir dans ce sens, tout comme le ferait un levier pour déplacer un rocher en travers de la route, ma magie ouvre la voie, elle dégage une situation en étant portée par la loi d'attraction que l'amour engendre.

Le rituel de retour affectif est nominativement celui qui est le plus demandé en magie rouge, il est souvent adopté par la majorité des praticiens car ils savent que ce rituel est très efficace et puissant s'il est bien effectué dans les règles, par contre il est triste, voire même affligeant, de voir des praticiens lancer ce rituel très rapidement sans vérifier in extenso le contexte ni les potentielles influences extérieures qui pourraient interférer négativement… Pour ma part j'explique toujours qu'il faut absolument être certain que la procédure que j'ai évoquée soit suivie et ne jamais se précipiter sous prétexte que le temps joue le contre-la-montre car courir très vite dans la mauvaise direction n'a jamais été la meilleure façon d'arriver à bon port… Comme d'habitude je réponds à toutes vos questions sur les rituels que je pratique, notamment celui que je viens d'évoquer dans cet article et dont je peux affirmer en être une spécialiste depuis de nombreuses années (merci de lire mes références et témoignages ci-contre si besoin). Vous pouvez me joindre simplement par téléphone au 06.34.48.95.33 (numéro direct et non surtaxé) ou bien par écrit pour commencer à m'expliquer dans le détail votre problématique pour que je puisse vous répondre précisément (merci de cliquer sur ma bannière web ci-dessous pour ouvrir mon formulaire de contact). Je vous dis à très bientôt et soyez sûr(e) que votre relation amoureuse est bien plus forte que tout ce qui peut l'entraver si vous avez cette certitude intérieure qu'elle se doit de perdurer et de vaincre l'adversité à laquelle elle est confrontée, et je vous y aiderai!

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
Published by amour-magie-noire
24 mai 2019 5 24 /05 /mai /2019 22:10

"Attirer à soi" c'est utiliser d'une certaine façon une méthode d'attraction, il en va tout simplement des objets du quotidien que l'on peut "attirer" à soi via des liens (des cordes, chaînes, etc..) mais aussi des personnes avec bien évidemment d'autres types de "liens" plus évolués ou subtils. C'est de cette méthode d'attraction ou de ces liens dont il va être question aujourd'hui, avec une orientation axée sur cette logique de séduction que tout un chacun utilise tous les jours à une certaine échelle, tout simplement pour plaire, pour se rendre agréable ou plus précisément dans un but très ciblé pour se faire aimer et séduire "hors limite". Mais nous ne sommes pas tous égaux en ce qui concerne ce potentiel d'attraction, lequel est apparemment inné pour certains et complètement impossible à gérer facilement pour d'autres, il y a effectivement des différences importantes selon les individus non seulement dans cette capacité "d'attraction" mais aussi dans celle de pouvoir évoluer pour l'acquérir, ce qui peut aussi poser un réel problème si l'on cherche à corriger ce manque… Heureusement le destin de chacun n'est jamais scellé et des solutions existent pour passer outre certains blocages et pour aller de l'avant avec cette volonté de rayonner pour attirer.

L'être humain est avant tout un être grégaire par définition, il n'existe finalement que dans le regard de l'autre sinon il ne pourrait pas se définir lui-même comme un individu à part entière parmi ses semblables, c'est aussi cette faculté à interférer avec autrui qui permet à l'humain tout simplement d'apprendre sur ce qui l'entoure et sur ses propres capacités à interagir avec le monde. Il est donc important de comprendre que la notion d'interaction est primordiale, à un tel point qu'un enfant isolé n'ayant eu aucune interaction avec ses semblables ne pourra ultérieurement jamais acquérir le langage ni développer un comportement "normal" en ce qui concerne une relation avec autrui qu'il considérera comme un objet, en d'autres mots: la sociabilisation permet le développement personnel et inversement développe aussi l'environnement social global du milieu dans lequel il est. Ce qui fait d'ailleurs dire à juste titre au niveau psychologique que la somme des individus d'un groupe est supérieure à la somme de ces mêmes individus pris séparément, le groupe étant lui-même une entité s'auto-enrichissant de ses propres interactions, contrairement à des individus isolés.

Il en va de même avec le couple qui est la plus petite entité de "groupe" puisque formée seulement de deux personnes, ceci dans la stricte et même logique qui signifie que l'on est bien plus intelligent en communion et en échange "à deux" que deux personnes isolées ne le seraient dans leur coin. C'est donc aussi certainement pourquoi, à un niveau purement intellectuel, les couples se forment aussi instinctivement sans oublier tous les autres avantages, qu'ils soient d'ordre pratique et basique ou plus spécifiquement physiologique lorsque l'on doit se focaliser sur la sexualité et le plaisir qui sont aussi des formes d'échanges bien plus complexes à plusieurs niveaux pour évoluer. Ici, nous commençons à entrer dans le cœur du sujet, dans tous les sens du terme, puisqu'avant "d'échanger" il faut (être) attirer et être en capacité de le faire, ceci de manière sensitive, instinctive ou réfléchie (voire les trois en même temps). La différence est néanmoins importante entre le purement sensitif qui orientera plus ou moins dans un flou à la limite de l'instinct qui lui-même ne sera pas du tout éclairé par la réflexion lorsqu'une "interaction" entre deux personnes sera présente.

Pour autant ces trois aspects (instinctif, sensitif et réfléchi) de l'attraction seront à l’œuvre lors d'une rencontre: dans un premier temps l'instinct pur nous guidera inconsciemment pour codifier intérieurement la rencontre comme pouvant apporter un réel intérêt (souvent d'ordre sexuel exclusif et parfaitement égoïste autocentré), dans la seconde phase l'aspect sensitif prendra le relais via une dimension plus étendue de l'ordre de la communion prenant en compte cette part duale des deux individus (leur capacité d'apport réciproque où l'autre existe) et enfin la phase réfléchie y englobera consciemment tous les paramètres précédents si la personne en a la capacité et la volonté de s'y résoudre. Cette dernière phase est une analyse objective assez large qui englobe de facto la relation comme une finalité en mettant l'individualisation de chacun de côté, c'est donc une mise en abîme de soi, une projection de soi dans un hypothétique couple en devenir (du moins d'une relation possible): c'est potentiellement l'instant où l'on se pose la question "est-ce la bonne personne ou pas, et se pose-t-elle aussi la même question à cet instant". Il est clair que le déclic repose initialement sur cette double interprétation que l'autre est aussi dans le même processus "d'expectation amoureuse" ou relationnelle, sinon cela ne peut pas fonctionner.

Reconnaître cette ouverture à autrui, visualiser le processus de demande réciproque qui se présente, ou bien capter l'intérêt chez autrui, c'est en cela la condition sine qua non de la mise en route de l'attraction initiale pour commencer à entrer dans les phases actives, ce que l'on peut appeler un rayonnement par extension à l'image que l'on pourrait avoir de deux phares qui s'éclairent au même instant pour en découvrir la conjonction de ce constat et le prendre comme un acquiescement positif réciproque. C'est ici toute la difficulté qu'ont certains à ne vouloir que plaire à sens unique sans se soucier de la personne qui est en face et qui cherche aussi à plaire… Le véritable processus d'attraction ne peut fonctionner que si les deux personnes sont en phase et prennent le désir de l'autre comme une potentialité existante de manière autant synchrone que possible. En d'autres termes: vouloir et chercher à plaire ne suffit pas, il faut aussi accepter au moins à même hauteur d'accepter que l'autre puisse en demander autant, ceci à l'instant où cela se déroule. Certaines personnes, comme je le disais, ont la capacité à capter plus précisément ces instants de "mise en phase", d'autres ne voient absolument rien et continuent unilatéralement sur leur lancée à forcer un processus qu'elles ne maîtrisent pas. Ce qui aboutit à un échec.

Évidemment toutes ces constatations psychologiques sont difficiles à intégrer dans la vie de tous les jours car une attraction préfabriquée, c'est-à-dire non naturelle, sera immédiatement rejetée si l'on cherche à (dis)simuler un intérêt ou à capter des phases dont on ne comprend finalement rien même si on sait qu'elles existent… D'où la différence entre le savoir théorique et la compréhension réelle du phénomène. C'est pourquoi il existe autant de coachs en séduction, de ceux qui tentent d'expliquer comment attirer, le font très bien mais en oubliant la quintessence du processus qui implique qu'autrui est tout aussi important que soi-même, et cela ne s'apprend pas, cela se vit avec une acceptation véridique du rejet unilatéral qu'un quelconque "pouvoir d'attraction" pourrait être à l'oeuvre d'un seul côté pour être probant, ce serait justement ici aller à l'encontre du processus que de le croire, il faut au contraire savoir intégrer en soi cet altruisme amoureux, ce qu'une personne qui ne pense qu'à elle ne peut évidemment pas avoir. Ce n'est que par une réelle prise de conscience de soi et d'autrui que peut effectivement se déclencher le déclic du "rayonnement" dont je parlais, cette expérience personnelle peut être provoquée par des processus qui sont d'ordre ésotérique dans le cadre de travaux qui apporteront les éléments manquants à la personne pour être en capacité de comprendre ce qu'est réellement ce phénomène de l'attraction.

Dans le cadre de mon activité professionnelle je peux vous aider à accéder à cette compréhension, déjà de vous-même dans votre contexte afin de pouvoir vous aussi rayonner pour trouver la personne qui sera en phase avec vous, et réciproquement. Rayonner pour attirer n'est pas suffisant, il faut aussi accepter le rayonnement d'autrui mais pour cela il faut en avoir à la fois la capacité et la volonté. Si vous désirez en discuter n’hésitez pas à me joindre par téléphone au 06.34.48.95.33 (numéro direct non surtaxé) ou bien par écrit si vous préférez m'expliquer une problématique personnelle plus posément et précisément, ceci en passant par mon formulaire de contact qui s'ouvre en cliquant ma bannière web ci-dessous. Je vous dis à très bientôt et ne soyez pas trop dans le désir d'attraction, soyez aussi ouvert et attentif à l'attraction d'autrui, et alors vous y verrez le véritable rayonnement amoureux qui vous convient…

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
Published by amour-magie-noire

Contactez moi:

 

 

 

 

 

 

Tél.: 06.34.48.95.33

numéro non surtaxé

ou bien > cliquez ici

 

Recherche