4 septembre 2020 5 04 /09 /septembre /2020 21:30

Selon la Loi de Murphy (médiatisée par le film Interstellar) "tout ce qui est susceptible d'aller mal, ira mal", ce qui nous amène directement à comprendre de manière cumulative que plus ça va mal et plus ça ira mal, on peut aussi y voir la théorie des dominos, l'un qui fait tomber le deuxième et entraîne une réaction en chaîne sur le suivant… En amour, ou plutôt en relations humaines il en va de même, une petite contrariété en appelle une autre, puis une autre et une plus importante de manière souvent progressive. Nous avons tous d'ailleurs remarqué qu'il est infiniment plus difficile de "recoller les morceaux" ou de tenter de réparer les brouilles avec parfois le risque supplémentaire d'envenimer encore plus les choses car l'entropie (principe de thermodynamique que vous connaissez tous…) existe aussi en matière de discussion ou de dispute, puisque l'entropie n'a qu'un seul but: détruire l'information des systèmes complexes, les désorganiser… Et, faut-il souligner que la relation de couple est un système éminemment complexe?  C’est une certitude. Mais ne soyons pas totalement négatif au point de donner raison à la chansonnette qui nous rabâche que "les histoires d'amour finissent mal, en général", non, bien heureusement Mr Murphy, l'entropie ou les dominos peuvent aller se rhabiller, l'Amour véritable arrive normalement à surmonter les pires épreuves tout en se targuant d'un inoxydable "aujourd'hui plus qu'hier et bien moins que demain" (sous-entendu: aimer). De plus, il serait très injuste de voir en l'Amour une simple mécanique quantifiable que l'on pourrait mettre en équation par A + B, beaucoup ont essayé sans jamais y arriver, peut-être qu'un jour une Intelligence Artificielle nous calculera notre taux d'entropie amoureuse mais ce n'est pas pour demain.

Toujours est-il que ceux qui pensent que, ce sont les problèmes cumulatifs qui érodent l'énergie des couples au point de les laisser exsangues, se trompent. Les vrais initiés qui étudient chaque jour les problématiques conjugales ou les histoires d'amour (pour élargir le débat) ont de loin tendance à plutôt inverser les paramètres pour que cela devienne alors lumineux, c'est-à-dire qu'ils mettent l'accent sur la capacité de la relation à garder son énergie vitale bénéfique (positive par définition) afin de ne pas attirer les incidents (lesdits "problèmes"), ce qui apporte alors effectivement un éclairage radicalement nouveau par rapport à tous ces spécialistes qui cherchent le problème (assurément porteur d'énergie négative) pour le résoudre. Bien évidemment les deux semblent intimement liés, le problème généré et l'état qui en résulte. Pour autant vous aurez remarqué que les personnes qui rayonnent d'énergie, qui respirent la joie de vivre et qui savent donc coûte que coûte rester positives n'ont que très rarement de problèmes, ce qui irait dans le bon sens que l'énergie positive repousse celle qui ne l'est pas, et donc les problèmes. En aparté, il est certain qu'en regardant les "informations" (journal TV par exemple), les journalistes ne sont pas dans une dynamique d'apport de nouvelles positives, au contraire, ce qui pourrait laisser penser qu'ils cherchent à nous imposer une entropie négative, de quoi grignoter notre optimisme et manger notre capital d'énergie positive (une seule réponse : ne regardez plus les infos à la TV !).

Refouler les énergies négatives qui nous entourent afin de garder ce potentiel positif si fragile peut sembler à première vue s'avérer un peu léger en raisonnement mais dans la pratique ce n'est pas un effet placébo, il est prouvé que si vous mettez une personne en pleine forme dans un groupe de personnes déprimées, alors il est fortement probable qu'au bout d'une semaine elle devienne elle-même déprimée en ayant perdu toute son énergie positive… Heureusement l'inverse fonctionne aussi, en d'autres termes mettez une personne déprimée dans une groupe de personnes joyeuses et positives, et alors miracle, tout comme une batterie rechargée elle sera remise d'aplomb. Certains individus disposent d'ailleurs d'une telle "aura" de positivité qu'ils sont capables à eux seuls de recharger tout un groupe en perte de vitesse, ces personnes ont assurément un don, ou une Connaissance un peu ésotérique que nos spécialistes (psy et autres "-cologues" ou "-chiatres") ont perdu en passant dans les écoles de "formation" qui savent effectivement "formater" les esprits, mais pas forcément toujours dans le bon sens.

Certains coachs (pas tous) disposent quant à eux de cette énergie bienfaisante pour "relancer la machine humaine" d'individus en perdition pour ainsi vaincre l'inertie qui les paralyse ou qui les englue dans leurs problèmes réels ou parfois imaginaires (ce qui est pire). En ce qui concerne plus précisément les problèmes de couple, de la même manière il faut savoir insuffler l'énergie manquante afin de recréer du lien et cette même dynamique, mais cette fois amoureuse, qui semblait se dissiper en relâchant les tenants du désir, de l'attraction et des sentiments positifs. Mais les coachs n'ont que les mots pour agir, ce qui est déjà une belle preuve que le verbe est un principe actif fort, mais est-ce suffisant pour remonter une pente souvent raide, où chaque effort non soutenu fait dévaler à reculons tout un beau discours dans le décor avec autant de petits rebonds négatifs venant miner tout le travail? Assurément non. Il faut bien plus que des mots, il faut une volonté, un véritable travail symbolique sur soi pour transmuter ce que les initiés appellent la pierre brute en un diamant étincelant. Le principe n'est certes pas simple à mettre en place, il est d'une nature plus profonde, plus ésotériquement ancrée dans un travail où le libre arbitre côtoie une forme de contrainte désirée d'aller plus loin que la formulation basique pour la dépasser et transformer l'essai symbolique en réalité formelle, palpable et positive.

Mais pour écarter le négatif, encore faut-il aussi savoir le détecter avant, et cela n'est pas non plus une mince affaire pour qui n’est pas instruit de cette même Connaissance, non pas de celle encore une fois que l'on enseigne dans des écoles mais de celle qui s'impose à vous comme un don, comme une force innée presque surnaturelle, de celle dont les seuls praticiens initiés peuvent prétendre,  de celle des arts dits royaux, c'est-à-dire de la magie opérative qui sait agir par le verbe, par la volonté et par le symbolisme actif de rituels séculaires inscrits au plus profond de nos êtres, de nos esprits et de nos âmes. La grande majorité des gens ignore des réalités cruciales, notamment en ce qui concerne l'énergie vitale et spirituelle que nous avons tous en nous et dont on préfère ne jamais parler pour privilégier une technicité extérieure, une science dure et appareillée, une vision des choses partielle et faussement reconstruite. Nos sociétés préfèrent que vous consommiez un ailleurs fabriqué plutôt qu'une essence que vous avez déjà en vous mais que vous ne savez pas activer. Les professionnels, encore une fois pas tous, connaissent ces processus d'activation qui passent par des travaux via des rituels de magie blanche (magie de soin, de révélation et d'apport d'énergie). C'est cette même "magie blanche" qui est capable de régénérer vos ressources, d'en réactiver la source pour que vous puissiez y puiser une puissance intérieure salvatrice.

En qualité de praticienne j'utilise la magie blanche dans un double but complémentaire: détecter les énergies négatives qui peuvent vous nuire (et donc indirectement nuire à votre relation de couple), puis refouler ces mêmes affects identifiés comme néfastes pour retrouver une pleine harmonie et une réelle dynamique (personnelle et conjugale). J'exerce depuis de nombreuses années ce qui me permet non seulement d'avoir l'expérience nécessaire mais aussi le recul de cet apprentissage complexe pour mieux comprendre plus spécifiquement les problématiques liées au couple, enfin pour mieux appréhender les énergies en œuvre et ne garder que les meilleures. Si vous désirez profiter de mes conseils professionnels et de mon aide, notamment dans le sens d'une résolution des problèmes de couple, n'hésitez pas à me contacter par téléphone sans engagement au 06.34.48.95.33 (numéro direct non surtaxé) ou bien par écrit via mon formulaire de contact qui s'ouvre en cliquant ici ou bien sur ma bannière web ci-dessous. Je vous dis à très bientôt et sachez que votre rayonnement (énergétique positive) est votre meilleur barrage aux problèmes, personnels et conjugaux, encore faut-il activer correctement et durablement ce bienfait naturel!

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
5 juin 2020 5 05 /06 /juin /2020 20:27

Toutes les traditions sans exception et de tout temps ont donné à l'élément EAU une valeur à la fois vitale (puisque sans elle la vie est impossible) mais aussi une grande valeur symbolique et magique. Sans avoir à refaire l'Histoire, les Grecs et les Romains ainsi que la plupart des peuples asiatiques et arabes ont su organiser les villes autour des sources pour y établir des thermes, des bains ou des hammams devenus de véritables centres de la vie sociale des villes indispensables à la bonne marche de la société. Évidemment, l'eau apporte aussi la prospérité avec l'irrigation des cultures et d'une certaine façon en ce sens elle en devient une ressource essentielle. Mais de nos jours nous avons oublié, surtout dans nos pays occidentaux, à quel point l'eau est un trésor car nous n'y faisons plus attention, un simple tour de robinet nous suffit à penser qu'elle est inépuisable et banale. De cette erreur de la modernité quotidienne nous avons aussi oublié toute la symbolique sacrée de ce liquide unique ainsi que certains rites anciens pratiqués depuis l'aube des temps. C'est en magie blanche que l'utilisation de l'eau est primordiale pour refaire surgir des ressources intérieures et appeler en nous des énergies à la fois curatives du corps et de l'esprit.

Dans l'antiquité les statues des dieux et déesses nouvellement créées étaient plongées dans les fleuves ou aspergées de cette eau qui donnait en quelque sorte vie à la pierre et transcendait la matière pour lui apporter une aura de la divinité en question. N'oublions pas non plus tout simplement le baptême (en grec "plonger, immerger") est en soi un sacrement ouvrant l'esprit sur un horizon dépassant notre matérialité avec la promesse d'une protection divine pour les croyants. Dans ces deux seuls exemples, l'eau apporte une dimension supérieure, un accès à l'Anima sous différentes formes: pour la matière inerte avec une sanctification de l'objet qui devient alors l'image vivante de la déité, et pour l'individu une transmutation vitale vers le sacré qui descend en lui avec un libre arbitre assumé. Mais la religion n'a pas l'apanage exclusif du sacré, chez les chamans elle est un élément essentiel de la Nature qui relie le monde de la forêt à celui des Hommes, en passant par les fleuves et la pluie qui sont par leurs expressions de puissance des signes visibles, bien que devant être décryptés, qu'elle communique avec les initiés qui savent la traduire, pour ne pas dire qu'elle communie avec eux pour les informer du monde d'en haut. De même, les éléments utilisés par les alchimistes comportent cette même EAU qui en les associant ou opposant au FEU, à l'AIR, à la TERRE et parfois à d'autres éléments plus exotiques comme le Souffre ou le Mercure, ce qui leur permet de lire au-dedans même de la nature intime de la matière pour en trouver les secrets, dont ceux de la Pierre Philosophale qui n'est autre qu'une transcendance de l'Humain vers une Connaissance universelle infinie, un accès potentiellement direct à Dieu.

En Magie Blanche, c'est-à-dire la magie la plus lumineuse et protectrice, l'élément EAU est tout aussi crucial. Un nombre incalculable de rituels peuvent ainsi prendre forme, autant que de façon d'utiliser cet élément purificateur qui a aussi de très puissantes facultés de régénération. Purificateur car l'eau absorbe non seulement les impuretés du corps (comme solvant) mais peut sous certaines conditions effectuer une dilution des énergies négatives en les substituant avec des flux telluriques positifs ou neutres (lesquels s'orienteront alors selon le contexte ou le réorienteront). De facto l'on peut y voir un facteur de protection si l'on sait apporter à cette eau quotidienne une volonté de soins récurrents qui en font une régénération, du corps et de l'esprit. L'absorption même d'eau est en soi une régénération vitale, chaque molécule perdue sera remplacée, sachant que notre corps est constitué de plus de 80% d'eau… Mais c'est uniquement avec l'intime conviction d'y voir un acte important en soi qu'un simple verre d'eau peut aussi voir cette régénération apporter un plus conséquent, une dimension plus spirituelle qui ira agir sur l'esprit de manière positive et protectrice, auquel cas il n'y aura pas de processus à ce niveau si la Volonté n'y participe pas de cette manière consciente et intentionnelle. Cet exercice, de prendre le temps de "penser à l'eau" que l'on absorbe, n'est pas une évidence pour la majorité des gens au quotidien qui justement n'y pensent même plus, ce qui les prive, hélas, de cette dimension spirituelle supplémentaire et d'un bienfait immédiat en retour.

D'autres rituels avec d'autres orientations sont bien évidemment utiles en fonction des buts recherchés mais il ne faudrait pas non plus placer cet élément EAU dans tous les rituels puisque parfois l'effet pourrait "étouffer" d'autres éléments indispensables en présence, par exemple le FEU, qui est essentiel dans d'autres types de purifications plus radicales, notamment pour éliminer certaines pensées extrêmement négatives qui sont de lourdes scories que la psychiatrie appelle plus précisément des névroses. Le principe ritualistique du "SOLVE & COAGULA" est à prendre avec une grande prudence lors des rituels de purification par le feu, notamment si l'on a fait l'erreur de garder des symboles qui touchent de près ou de loin à l'élément aquatique… Mais c'est ici une affaire d'initiés que de savoir exactement comment bien mener un rituel selon les exigences qui sont de mise. En ce qui concerne les rituels utilisant l'eau, de même il ne faudra pas y adjoindre d'autres éléments ou symboles perturbateurs si ceux-ci ne sont pas nécessaires au but ultime recherché, ici aussi les praticiens comprendront parfaitement de quoi je parle.

Pour les non initiés, il faut donc si possible ne pas jouer avec des rituels trop complexes pour eux ou trop difficiles à mettre en œuvre mais ils peuvent néanmoins bien évidemment avoir accès assez simplement aux rituels de purification basiques par l'eau (en ce qui concerne le Feu, inutile de vous immoler, ce n'est pas bon pour le teint, et inutile de vous enterrer vivant pour communier avec la Terre !). Humour mis à part, le sujet reste sérieux et l'on m'a plusieurs fois parlé des bains comme rituel de purification, ce qui est une bonne initiative si le calme est présent, la volonté bien orientée et les bougies pas trop proches (le cliché du bain avec les bougies est assez répandu…). La lumière naturelle est à mon avis un meilleur catalyseur de l'élément EAU dans ce type de contexte où la purification s'accorde très bien en se conjuguant avec ces deux sources complémentaires. De même, et ici selon moi ce qui devient le plus important, c'est l'état d'esprit qui doit être en phase avec ce rituel du bain régénérateur ou purificateur, il est en effet essentiel d'agir en pensée dans le même sens et en harmonie avec les éléments présents (Eau, Lumière Solaire ou Lunaire...) en se fixant un but de manière souple et fluide (c'est-à-dire sans forcer l'esprit à effectuer cette tâche d'orientation). Il faut alors "devenir Eau" , suivre ses ondulations, comme le diraient les grands maîtres japonais.

J'espère que cet article vous aura servi ou du moins vous aura aidé à mieux cerner l'élément EAU dans les rituels, d'ailleurs je dédie cet article à Pascal qui justement s'est exercé à non seulement se purifier mais aussi à transmettre sa pensée positive à distance afin d'aider une autre personne via ce rituel du bain que je vous convie bien évidemment à étudier dans le sens que j'ai évoqué, sachant tout de même et je le précise ici, qu'il est bon de prendre plutôt des douches pour préserver la planète et de ne réserver ce rituel, si besoin, que le dimanche qui me semble le jour le plus symbolique pour ce faire. Comme d'habitude je reste à votre disposition pour répondre à vos questions ou pour vous aider avec des rituels sur mesures en fonction de votre problématique et de votre contexte précis, donc n'hésitez pas à me téléphoner au 06.34.48.95.33 (numéro direct non surtaxé) ou bien si vous préférez m'écrire pour un premier contact depuis mon formulaire qui s'ouvre en cliquant sur ma bannière Web qui est ci-dessous. Je vous dis à très bientôt, et surtout bon week-end avec peut-être un petit "rituel aquatique" en vue!

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0

Contactez moi:

 

 

 

 

 

 

Tél.: 06.34.48.95.33

numéro non surtaxé

ou bien > cliquez ici

 

Recherche