Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 juin 2019 5 28 /06 /juin /2019 21:58

Partager cet article

Repost0
Published by amour-magie-noire - dans Magie Rouge
21 juin 2019 5 21 /06 /juin /2019 20:09

L'image que l'on a de soi construit une grande part de la réalité qui nous entoure, selon les initiés elle rayonne de son aura selon l'humeur de la personne, elle diffuse de manière invisible des informations importantes en terme de relations sociales et d'attraction ou de rejet de quiconque saura en capter la teneur consciemment ou inconsciemment. Ainsi, sans le savoir nous émettons et recevons un flux constant de paramètres tels de véritables antennes sensibles au moindre changement, notamment chez les personnes qui nous sont proches. Dans les couples la plupart du temps nul besoin de paroles pour comprendre un changement chez le partenaire, celui-ci est presque immédiatement capté et analysé comme si tout était clairement défini ou écrit noir su blanc. En magie il en est de même, l'image est parlante mais elle peut prendre de multiples formes pour s'exprimer et énoncer sa partition qu'il faudra savoir jouer car il ne suffit pas de l'entendre pour la comprendre… C'est le thème de cet article que de définir ce que "l'image" (au sens large) peut nous apporter au cours des travaux et pour les rituels dont la charge dépend en grande partie de ce qui s'exprime et s'interprète de ce que nous avons vu avec nos yeux ou perçu avec l'esprit.

Pour chacun d'entre nous la vue est le principal sens sur lequel nous comptons pour capter le monde, pourtant c'est bien le cerveau qui interprète ce qui est vu et rend intelligibles les images captées, ce ne sont pas elles qui perlent d'elles-mêmes ni ne dévoilent leurs intentions ou leurs vérités intrinsèques, c'est bien à nous d'en rechercher la valeur et d'en trouver la signification basique ou celle, plus élaborée ou pertinente qui nous sera utile. Sur ce constat il est évident qu'une personne qui ne saurait pas lire ne pourra pas comprendre un texte qui se présente à lui, de même une lecture trop simpliste de la réalité captée ne saurait pas en révéler tous les secrets ou contours intéressants… La magie est de ces sciences occultes qui permettent d'aller plus loin ou plus haut sur la gamme de compréhension des évènements, elle apporte les clefs nécessaires à l'analyse plus complète de cette réalité qui se présente à nous nue et sans une signification précise, chacun d'ailleurs passera aussi par son filtre personnel pour s'orienter dans ce dédale d'informations dont seulement une infime partie nous semble finalement pertinente.

L'avantage de travailler sous l'angle de la magie réside dans cette captation, non pas de l'image en soi mais de sa signification profonde, de sa symbolique essentielle aux rituels et selon une logique ésotérique dont l'hermétisme n'est pas facilement accessible au profane car il ne possède pas les clefs nécessaires pour ouvrir son esprit. Montrer pour la première fois une représentation cubiste à un non initié en art pictural aura strictement le même effet, ce profane ne comprendra pas toute la portée de la peinture qui se trouve en face de lui ni ne saura en détacher une signification ou un objet transformé. En Magie il en est de même, sans la Connaissance ni Don particulier il est impossible de pratiquer avec justesse et d'effectuer des rituels fonctionnels puisque la vision de la réalité est une des composantes majeures des paramètres à parfaitement maîtriser. Il ne faut pas confondre la vision du médium avec celle du praticien qui effectue des rituels, ce ne sont pas à proprement les mêmes, d'un côté le médium aura des flashs ou des prémonitions soudaines, de l'autre le praticien provoquera via les rituels une autre forme de visions qui pourront s'exprimer autrement de manière moins aléatoire et fugace.

"L'image", en magie peut donc revêtir plusieurs aspects différents, à la fois support ou projection, par exemple en magie rouge demander l'image du conjoint pour résoudre des problèmes de couple n'est pas anodin, c'est au contraire un puissant support pour le rituel qui emmagasinera le flux d'informations contextuelles afin d'opérer et d'orienter le sort pour qu'il ne se perde pas dans le labyrinthe des possibilités, dont les moins bonnes… Ainsi, d'une représentation picturale, ici une photographie, l'on en extrait toute la quintessence pour la transformer en un chemin utile au rituel, pour "transmuter une réalité" fixée (ici sur l'image) pour en dégager une symbolique, une autre forme d'image mentale puissante capable d'agir et de porter le rituel. C'est évidemment cette transmutation dont l'initié a le secret et la Connaissance, c'est en représentation mentale qui va se dévoiler la bonne orientation pour interagir sur le réel.

La puissance de ces symboles est bien entendu ici la clef de voûte du rituel, en opérant via des représentations souvent complexes qui montrent ou démontrent des potentialités positives (et d'autres qui le sont moins) afin que le praticien choisisse et retranscrive ce qui devra être effectué. Quant à lui, le rituel suit sa propre voie, il emprunte une réalité symbolique qui englobe la nôtre pour agir aussi et donner du sens (en causalité) à l'action en devenir pour qu'elle puisse exister. Expliquer l'action d'un rituel depuis une simple photographie n'est pas simple puisque l'interprétation judicieuse et l'acquisition symbolique sont deux qualités à comprendre et à maîtriser pour extraire le flux et bien l'orienter. Néanmoins, tous les jours les profanes réalisent des prouesses magiques sans s'en rendre compte via leurs propres projections mentales qui elles-mêmes participent à la réalisation de la réalité qui sera la leur, la seule différence est que l'initié sait orienter les projections qu'il a captées et les choisir pour les utiliser au sein d'un rituel, c'est ce que l'on appelle sur le long terme "les travaux de magie" pour faire plus simple.

D'autres symboles sont souvent associés lors des rituels afin d'amplifier ou de réorienter ce qui a été capté, et dans l'imaginaire des gens l'autel ésotérique utilisé (le "plan de travail" du praticien) regorge de pentagrammes et d'écritures cabalistiques incompréhensibles pour le profane alors que parfois seuls quelques éléments assez communs mais très suggestifs suffisent à apporter la note finale nécessaire et suffisante. Je passerai sur les détails pratiques des rituels car ils pourraient non seulement ne pas être significatifs mais avoir un effet contraire si mal utilisé, d'autant plus par des personnes qui cherchent à résoudre leurs propres problèmes (il est difficile, voire impossible de se faire un rituel "pour soi", tout simplement par manque d'objectivité et de détachement…). Je ne recommande évidemment pas les rituels "clefs en main" proposés par certains sites ou blogs, ils sont inopérants pour les raisons que j'ai évoquées précédemment (on ne se fait pas son propre rituel pour soi…). Par contre, l'on peut toujours faire appel à son ange gardien qui sera indirectement de bon conseil, même s'il n'est pas visiblement présent à nos sens il est assurément à nos côtés pour suggérer inconsciemment la bonne direction à prendre ou guider nos rêves...

Comme d'habitude je reste à votre disposition pour répondre à vos questions, notamment sur les sujets qui concernent le couple ou les relations amoureuses pour lesquelles j'ai une préférence afin d'effectuer les rituels de magie rouge que je pratique professionnellement depuis déjà de nombreuses années. Si vous avez aussi des problématiques personnelles difficiles à cerner je peux vous aider à y faire face lors d'un entretien téléphonique au 06.34.48.95.33 (numéro direct non surtaxé) pour vous orienter au mieux, de même vous pouvez me joindre par écrit en passant par mon formulaire de contact qui s'ouvre en cliquant ma bannière ci-dessous (l'écriture peut parfois être une bonne méthode pour commencer à poser un problème clairement. Je vous dis à très bientôt et sachez voir en toute chose une piste positive à suivre car vous n'êtes jamais seul(e) et votre chemin est parsemé de clefs existentielles à saisir!

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
Published by amour-magie-noire
8 juin 2019 6 08 /06 /juin /2019 21:15

En matière de rituels amoureux, afin de renforcer ou de provoquer le désir et l'attraction, la magie rouge est véritablement la plus indiquée afin de lancer des travaux à moyen terme pour conquérir une personne mais il existe justement de multiples rituels différents susceptibles d'être efficaces dans certains contextes et beaucoup moins dans d'autres, c'est ce que nous allons voir afin de choisir les plus adaptés à chaque situation. Il faut ensuite bien savoir que les hommes et les femmes n'auront pas les mêmes volontés et buts en amour, ce qui ira dans le sens d'une spécialisation des rituels selon le genre de la personne à séduire (et évidemment celle qui commandite le rituel de séduction). De même, il existe des puissances graduelles selon les cas où la situation exige que l'on donne au rituel toute sa plénitude pour déplacer fortement les lignes ou bien juste pour apporte le léger surplus nécessaire, en cela il faut aussi étudier au préalable la question du "bon dosage" de la magie auquel cas "le plus" n'est pas forcément le meilleur des choix pour réussir. Le juste milieu, ou légèrement au-dessus, en apport semble d'ailleurs être une sorte de règle en ésotérisme afin de ne pas enfreindre certaines Lois, notamment celles qui régissent l'attraction amoureuse très versatile dans ses réactions (avec cette fameuse "loi d'attraction" dont beaucoup parlent, laquelle agit effectivement de manière assez globale et très différente selon les individus).

Mais la toute première et bien évidemment nécessaire étape va donc être celle de décrypter au mieux la volonté réelle de la personne demandeuse du rituel ainsi que son contexte dans lequel vont s'effectuer les travaux de magie rouge (magie de l'amour, principalement axée sur le désir, les sentiments et la sexualité). Ce n'est qu'en comprenant la motivation et le but recherché que le praticien pourra ajuster ses travaux sur les différentes phases d'action à entreprendre avec parfois des modifications plus ou moins importantes. Il semble évident qu'il existe plusieurs types de séduction ainsi que des buts différents qui y sont associés, un homme n'aura pas forcément les mêmes aspirations amoureuses qu'une femme ni les mêmes chemins pour y arriver. C'est dans cette optique de justesse et d'objectivité qu'il faut entreprendre les rituels selon cette logique de rigueur intellectuelle où le demandeur et le praticien travaillent ensemble en parfaite osmose et très ouvertement pour découvrir (dans tous les sens du terme) le contexte réel auquel ils ont affaire, un contexte parfois plus compliquer qu'on ne le pense à dévoiler.

Et ne soyons pas obtus en ne regardant pas la vérité en face, les hommes cherchent d'abord à séduire de manière plus physique dans un premier temps (sexuellement parlant) pour ensuite s'investir plus en avant au niveau affectif alors que les femmes préfèrent inverser le processus de séduction en se focalisant avant tout sur les sentiments qui les animent puis seulement après en y apportant une importance sur l'aspect sexuel de la relation (même si l'apparence des protagonistes peut bien évidemment jouer pour séduire comme méthode elle n'en est pas le but principal pour les femmes). C'est dans ce sens que les stratégies qui seront utilisées durant les travaux de magie sont nécessairement adaptées et différentes avec parfois le même type de rituel selon les orientations que je viens de décrire. De même, le contexte est un indicateur crucial que l'on ne doit pas négliger au risque de partir sur de fausses routes et de s'y perdre, ainsi en matière de séduction l'on peut très vite se fourvoyer en voyant des opportunités qui n'existent que dans l'esprit de celui ou de celle qui les imagine, de ces fantasmes peuvent émerger de véritables cauchemars si l'on commence à croire à de futiles mais persistantes chimères (en d'autres termes il n'est pas bon de courir après une personne qui ne vous attend pas)…

En magie rouge, deux rituels de séduction sont généralement à l'honneur selon le but, le contexte et les personnes concernées. D'une part le "rituel de rapprochement affectif", lequel porte bien son nom puisqu'il aura pour effet une attraction beaucoup plus axée sur le sensitif et les sentiments afin de progresser sur une voie parfois jugée lente mais plus subtile et bien acceptée si les travaux sont suivis de manière assidue avec une orientation positive globale (ou "naturelle" pour faire plus simple). D'un autre côté le rituel plus brut basé sur un envoûtement amoureux puissant cherchera plutôt à infléchir plus soudainement une situation afin d'en récolter plus rapidement les fruits, en général à utiliser si la situation n'est pas claire alors elle le devient plus radicalement avec deux options: continuer même s'il y a une opposition ou bien stopper pour réorienter si nécessaire la méthode. Je précise, mais vous l'aurez compris, que les hommes préfèrent les rituels plus corsés alors que les femmes veulent s'impliquer de manière plus douce mais avec néanmoins une persistance qui parfois s'apparente à de l'obstination si le contexte s'y oppose frontalement.

Bien entendu tout est question de sensibilité ou de tempérament dans les affaires sentimentales et amoureuses, personne n'est véritablement calqué sur un modèle prédéfini et c'est justement cette spécification de chacun qui implique une adaptation précise des travaux afin d'orienter le rituel selon l'ensemble de ces éléments interagissants. Le choix du type de rituel sera donc en grande partie fonction du but recherché et de la justesse de la volonté qui émane durant les travaux, ainsi le contexte sera dévoilé progressivement jusqu'à un point (en apex) qui sera le moment le plus opportun pour lancer le rituel de manière à lui donner toute son ampleur et toute sa puissance. Il ne faut pas négliger l'aspect purement temporel des travaux, en terme de durée d'étude du contexte et de résolution à bien définir le but, en terme aussi de montée en puissance de la volonté d'agir, et enfin selon le déclic qui ouvre une perspective via une conjonction favorable. Un bon rituel associé à une bonne analyse  est nécessaire mais le tempo, ce moment ultime qui permet d'agir efficacement, sera essentiel à la réussite des travaux de magie.

En amour, vouloir provoquer une réaction n'est pas en soit négatif si l'on sait comment et quand agir pour que le retour soit bien intentionné et bien assimilé, auquel cas l'inverse put tout aussi se dérouler si le moment n'est pas le meilleur et si la provocation est perçue comme une agression. C'est sur ces points qu'il faut être grandement vigilant pour ne jamais précipiter une situation sans y prêter attention ni dans le sens inverse l'immobiliser dans l'extrême longueur de la réflexion, le juste milieu se ressent, il est cet apex où tous les feux sont au vert pour agir au bon moment. Parfois le sentiment d'avoir raison peut soudain émerger de manière logique et personnellement je préfère me méfier de cette sensation où le chemin se transforme en boulevard car c'est ici un indice que le contexte a fortement changé et qu'il faut au contraire reconsidérer la voie à emprunter pour en être l'unique voyageur…

Rituel de rapprochement affectif ou travail d'envoûtement, la décision revient à prendre une orientation dictée par plusieurs paramètres que j'ai évoqués et dont chacun est digne d'importance pour ne pas se tromper et se positionner "au plus juste" de la situation amoureuse à l'instant T. Les travaux de magie sont à l'image du GPS qui permet de nous orienter pour aller à bonne destination selon une durée déterminée, ici les facteurs Temps et Ressenti sont à prendre en compte et à intégrer dans ce calcul d'un itinéraire complexe où deux personnes se meuvent en même temps pour finalement se rencontrer, faire un bout de chemin ensemble ou bien simplement se croiser. Le thème de cet article est un grand classique, et d'emblée il m'est demandé de signaler quel sera le meilleur rituel alors qu'il faut parfois du temps pour analyser une situation et toutes ses implications futures, mais je reste à votre écoute si vous avez une question ou besoin d'aide en matière de problématique amoureuse. Pour me joindre merci de me téléphoner au 06.34.48.95.33 (numéro direct non surtaxé) ou bien de m'écrire pour m'expliquer votre situation, je réponds à toutes les demandes précises et complètes (mon formulaire de contact s'ouvre en cliquant ma bannière web ci-dessous). Je vous dis à très bientôt pour trouver le rituel qui s'adapte le mieux à votre itinéraire amoureux!

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
Published by amour-magie-noire
31 mai 2019 5 31 /05 /mai /2019 20:11

Le rituel de retour affectif (ou rituel de retour d'affection) consiste en un travail de magie rouge (magie de l'amour) sur une période plus ou moins longue selon la complexité du cas afin de "réparer" une relation amoureuse, soit dans le cadre d'un couple en crise, soit si deux personnes déjà en relation voient celle-ci se dégrader pour des causes extrêmement variées. C'est justement en fonction des causes de ce problème que l'on ajuste ce rituel générique (en ce qui concerne le nom) pour en affiner la cible, parfois ce sont des maux quotidiens et proches qui se sont progressivement greffés sur la relation ou parfois à cause d'un élément extérieur plus soudain et inattendu (en général une autre personne qui vient perturber le couple). Par conséquent, parler de rituel de retour affectif revient avant tout à en trouver la cause exacte afin d'agir ensuite de manière bien plus ciblée avec précision. Cette première étape décisive sera donc à entreprendre avec la personne demandeuse qui désire ce rituel en abordant les séances de manière totalement objective pour en extraire une certaine vérité, évidemment si possible la plus proche de la réalité de la situation. Il est primordial de faire comprendre que le but n'est pas d'édulcorer ou de minimiser la problématique, de même l'inverse est à proscrire: il n'est pas question d'argumenter dans le sens de l'exagération non plus, cela ne ferait que brouiller le rituel et en affaiblir les effets et le but.

Amener au discours juste pour une vision tout aussi juste de la situation réelle sera une mission conduite à la fois par le praticien qui dirige la séance mais aussi assurément par la personne demandeuse qui ne doit rien omettre, ne rien ajouter ou enjoliver du contexte dans lequel elle se trouve. Il faut parfois plusieurs séances pour mettre à plat cette stratégie gagnante basée sur une vérité objective qui doit dépasser le filtre personnel au-delà des fausses impressions ou analyses erronées car trop rapides ou trop ancrées dans le ressenti. Savoir se détacher d'une superficialité qui se voudrait réalité dans les faits, voici le but à rechercher et à adopter, rien à ce stade ne sera possible si des éléments importants du contexte n'apparaissent pas au grand jour ou si l'on projette ses émotions sans en analyser le fondement. Il y a, en effet, ici un travail de psychologie qui se détache et qui se doit d'être en osmose pour un "parler vrai" qui donnera tous ses fruits. À l'issue du simple entretien (en plusieurs séances si besoin), les émotions telle la colère d'être dans une telle situation, ou bien au contraire la tristesse et l'accablement, devraient s'estomper progressivement pour établir un tableau proche de la réalité du contexte avec la clarté et l'apaisement nécessaires à la suite des travaux.

Mais partir objectivement sur de bonnes résolutions avec une sérénité retrouvée pour résoudre un problème ne suffit évidemment pas, la visibilité du contexte est une chose, voir ce que l'on ne peut pas savoir d'emblée en est une autre. À cette étape les tenants et aboutissants visibles permettent effectivement de commencer à élaborer une typologie de rituel de retour affectif mais il faut creuser plus loin pour vérifier si rien d'autre ne se cache derrière les apparences souvent trompeuses. C'est en ce sens qu'un autre type de rituel devra être effectué avant de se lancer sur des travaux actifs, en effet il faut s'assurer que les problèmes ne proviennent pas aussi d'une "magie extérieure" qui viendrait interférer ou bien serait la source des ennuis via un sortilège (envoûtement par exemple). Le rituel de dévoilement en magie blanche (magie énergétique de soin et de révélation) permet cette tache de déchiffrer le contexte plus en profondeur pour y détecter des influences négatives ou des éléments cachés ou dissimulés par des personnes mal intentionnées (parfois des personnes de la famille ou des proches, tout est possible!).

Ne pas effectuer cette vérification d'usage c'est s'exposer à de multiples problèmes annexes car ne pas avoir la certitude que quelque chose peut agir en sous-main, surtout si c'est de l'ordre de la magie, c'est prendre le risque de voir tous les travaux (avec bien entendu le rituel actif principal de retour affectif) tomber à l'eau. Évidemment je ne prends jamais ce risque, la magie blanche étant présente pour s'en assurer, il ne faut jamais laisser le doute s'installer sur une probable action magique contraire. De plus, la magie blanche agit aussi comme une protection durant la durée de l'ensemble des travaux, elle régule et alerte si une influence néfaste venait interférer ou tentait d'agir contre la personne (et dans la relation au sens large), c'est par conséquent une garantie de bonne marche des rituels actifs que de commencer par une vérification de routine. Une fois effectuée et si rien ne vient entraver le processus, alors le rituel de retour d'affection peut être lancé avec la plus grande des sérénités, à la fois pour le demandeur mais aussi pour le praticien qui est libre de se concentrer sur ce rituel actif.

En aparté, si jamais la magie blanche avait détecté une activité anormale ou un quelconque flux négatif ou contraire, alors il est préférable d'y remédier avant d'aller plus loin, c'est-à-dire différer le rituel principal (retour affectif) pour d'abord éloigner les aspects néfastes et s'en protéger durablement. Par exemple, j'ai déjà constaté couramment des personnes de la famille, jalouses d'un couple et qui avaient tenté de faire appel à un sorcier pour les faire rompre via des sorts d'envoûtement (notamment pour que le mari se détourne de sa femme…). L'on peut aussi voir d'anciennes maîtresses demander à un sorcier de "nouer l'aiguillette" de l'homme pour lui faire perdre toute envie sexuelle ou désir (ce sortilège de magie rouge empêche l'homme d'avoir des rapports sexuels avec sa femme mais pas avec d'autres… ce qui peut effectivement perturber le couple!). Bien d'autres sortilèges, voulus ou seulement pensés par des proches, peuvent ainsi semer le chaos dans une relation amoureuse ou conjugale, le tout est de s'en assurer avant de tenter de "réparer" via un rituel de retour affectif qui serait fortement atténué s'il était confronté à ces flux perturbateurs.

Mais maintenant, si la magie blanche ne détecte rien d'anormal, voici enfin le rituel actif en pleine action, et comme je l'ai déjà dit, il est spécifique à chaque situation et à chaque personne, il n'y a jamais deux rituels identiques, même s'ils en portent le nom générique chaque élément constitutif sera fonction de la situation exacte au moment du lancement puis évoluera ensuite selon les résultats et bien entendu selon le contexte s'il est lui aussi modifié en cours des travaux. Notons qu'il n'y a pas de solution miracle, le rituel de retour affectif est un catalyseur de la volonté des protagonistes pour aller dans le sens de l'union et donc contrecarrer tout ce qui pourrait empêcher cette union selon les lois ésotériques dites d'attraction qui existent et sont des forces naturelles à l’œuvre. En règle générale l'amour est toujours plus fort que l'adversité et il suffit parfois d'un rien en magie pour faire pencher la balance du bon côté et surtout au bon moment lorsque l'on sait quand agir. C'est le but essentiel du rituel de retour affectif que d'agir dans ce sens, tout comme le ferait un levier pour déplacer un rocher en travers de la route, ma magie ouvre la voie, elle dégage une situation en étant portée par la loi d'attraction que l'amour engendre.

Le rituel de retour affectif est nominativement celui qui est le plus demandé en magie rouge, il est souvent adopté par la majorité des praticiens car ils savent que ce rituel est très efficace et puissant s'il est bien effectué dans les règles, par contre il est triste, voire même affligeant, de voir des praticiens lancer ce rituel très rapidement sans vérifier in extenso le contexte ni les potentielles influences extérieures qui pourraient interférer négativement… Pour ma part j'explique toujours qu'il faut absolument être certain que la procédure que j'ai évoquée soit suivie et ne jamais se précipiter sous prétexte que le temps joue le contre-la-montre car courir très vite dans la mauvaise direction n'a jamais été la meilleure façon d'arriver à bon port… Comme d'habitude je réponds à toutes vos questions sur les rituels que je pratique, notamment celui que je viens d'évoquer dans cet article et dont je peux affirmer en être une spécialiste depuis de nombreuses années (merci de lire mes références et témoignages ci-contre si besoin). Vous pouvez me joindre simplement par téléphone au 06.34.48.95.33 (numéro direct et non surtaxé) ou bien par écrit pour commencer à m'expliquer dans le détail votre problématique pour que je puisse vous répondre précisément (merci de cliquer sur ma bannière web ci-dessous pour ouvrir mon formulaire de contact). Je vous dis à très bientôt et soyez sûr(e) que votre relation amoureuse est bien plus forte que tout ce qui peut l'entraver si vous avez cette certitude intérieure qu'elle se doit de perdurer et de vaincre l'adversité à laquelle elle est confrontée, et je vous y aiderai!

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
Published by amour-magie-noire
24 mai 2019 5 24 /05 /mai /2019 22:10

"Attirer à soi" c'est utiliser d'une certaine façon une méthode d'attraction, il en va tout simplement des objets du quotidien que l'on peut "attirer" à soi via des liens (des cordes, chaînes, etc..) mais aussi des personnes avec bien évidemment d'autres types de "liens" plus évolués ou subtils. C'est de cette méthode d'attraction ou de ces liens dont il va être question aujourd'hui, avec une orientation axée sur cette logique de séduction que tout un chacun utilise tous les jours à une certaine échelle, tout simplement pour plaire, pour se rendre agréable ou plus précisément dans un but très ciblé pour se faire aimer et séduire "hors limite". Mais nous ne sommes pas tous égaux en ce qui concerne ce potentiel d'attraction, lequel est apparemment inné pour certains et complètement impossible à gérer facilement pour d'autres, il y a effectivement des différences importantes selon les individus non seulement dans cette capacité "d'attraction" mais aussi dans celle de pouvoir évoluer pour l'acquérir, ce qui peut aussi poser un réel problème si l'on cherche à corriger ce manque… Heureusement le destin de chacun n'est jamais scellé et des solutions existent pour passer outre certains blocages et pour aller de l'avant avec cette volonté de rayonner pour attirer.

L'être humain est avant tout un être grégaire par définition, il n'existe finalement que dans le regard de l'autre sinon il ne pourrait pas se définir lui-même comme un individu à part entière parmi ses semblables, c'est aussi cette faculté à interférer avec autrui qui permet à l'humain tout simplement d'apprendre sur ce qui l'entoure et sur ses propres capacités à interagir avec le monde. Il est donc important de comprendre que la notion d'interaction est primordiale, à un tel point qu'un enfant isolé n'ayant eu aucune interaction avec ses semblables ne pourra ultérieurement jamais acquérir le langage ni développer un comportement "normal" en ce qui concerne une relation avec autrui qu'il considérera comme un objet, en d'autres mots: la sociabilisation permet le développement personnel et inversement développe aussi l'environnement social global du milieu dans lequel il est. Ce qui fait d'ailleurs dire à juste titre au niveau psychologique que la somme des individus d'un groupe est supérieure à la somme de ces mêmes individus pris séparément, le groupe étant lui-même une entité s'auto-enrichissant de ses propres interactions, contrairement à des individus isolés.

Il en va de même avec le couple qui est la plus petite entité de "groupe" puisque formée seulement de deux personnes, ceci dans la stricte et même logique qui signifie que l'on est bien plus intelligent en communion et en échange "à deux" que deux personnes isolées ne le seraient dans leur coin. C'est donc aussi certainement pourquoi, à un niveau purement intellectuel, les couples se forment aussi instinctivement sans oublier tous les autres avantages, qu'ils soient d'ordre pratique et basique ou plus spécifiquement physiologique lorsque l'on doit se focaliser sur la sexualité et le plaisir qui sont aussi des formes d'échanges bien plus complexes à plusieurs niveaux pour évoluer. Ici, nous commençons à entrer dans le cœur du sujet, dans tous les sens du terme, puisqu'avant "d'échanger" il faut (être) attirer et être en capacité de le faire, ceci de manière sensitive, instinctive ou réfléchie (voire les trois en même temps). La différence est néanmoins importante entre le purement sensitif qui orientera plus ou moins dans un flou à la limite de l'instinct qui lui-même ne sera pas du tout éclairé par la réflexion lorsqu'une "interaction" entre deux personnes sera présente.

Pour autant ces trois aspects (instinctif, sensitif et réfléchi) de l'attraction seront à l’œuvre lors d'une rencontre: dans un premier temps l'instinct pur nous guidera inconsciemment pour codifier intérieurement la rencontre comme pouvant apporter un réel intérêt (souvent d'ordre sexuel exclusif et parfaitement égoïste autocentré), dans la seconde phase l'aspect sensitif prendra le relais via une dimension plus étendue de l'ordre de la communion prenant en compte cette part duale des deux individus (leur capacité d'apport réciproque où l'autre existe) et enfin la phase réfléchie y englobera consciemment tous les paramètres précédents si la personne en a la capacité et la volonté de s'y résoudre. Cette dernière phase est une analyse objective assez large qui englobe de facto la relation comme une finalité en mettant l'individualisation de chacun de côté, c'est donc une mise en abîme de soi, une projection de soi dans un hypothétique couple en devenir (du moins d'une relation possible): c'est potentiellement l'instant où l'on se pose la question "est-ce la bonne personne ou pas, et se pose-t-elle aussi la même question à cet instant". Il est clair que le déclic repose initialement sur cette double interprétation que l'autre est aussi dans le même processus "d'expectation amoureuse" ou relationnelle, sinon cela ne peut pas fonctionner.

Reconnaître cette ouverture à autrui, visualiser le processus de demande réciproque qui se présente, ou bien capter l'intérêt chez autrui, c'est en cela la condition sine qua non de la mise en route de l'attraction initiale pour commencer à entrer dans les phases actives, ce que l'on peut appeler un rayonnement par extension à l'image que l'on pourrait avoir de deux phares qui s'éclairent au même instant pour en découvrir la conjonction de ce constat et le prendre comme un acquiescement positif réciproque. C'est ici toute la difficulté qu'ont certains à ne vouloir que plaire à sens unique sans se soucier de la personne qui est en face et qui cherche aussi à plaire… Le véritable processus d'attraction ne peut fonctionner que si les deux personnes sont en phase et prennent le désir de l'autre comme une potentialité existante de manière autant synchrone que possible. En d'autres termes: vouloir et chercher à plaire ne suffit pas, il faut aussi accepter au moins à même hauteur d'accepter que l'autre puisse en demander autant, ceci à l'instant où cela se déroule. Certaines personnes, comme je le disais, ont la capacité à capter plus précisément ces instants de "mise en phase", d'autres ne voient absolument rien et continuent unilatéralement sur leur lancée à forcer un processus qu'elles ne maîtrisent pas. Ce qui aboutit à un échec.

Évidemment toutes ces constatations psychologiques sont difficiles à intégrer dans la vie de tous les jours car une attraction préfabriquée, c'est-à-dire non naturelle, sera immédiatement rejetée si l'on cherche à (dis)simuler un intérêt ou à capter des phases dont on ne comprend finalement rien même si on sait qu'elles existent… D'où la différence entre le savoir théorique et la compréhension réelle du phénomène. C'est pourquoi il existe autant de coachs en séduction, de ceux qui tentent d'expliquer comment attirer, le font très bien mais en oubliant la quintessence du processus qui implique qu'autrui est tout aussi important que soi-même, et cela ne s'apprend pas, cela se vit avec une acceptation véridique du rejet unilatéral qu'un quelconque "pouvoir d'attraction" pourrait être à l'oeuvre d'un seul côté pour être probant, ce serait justement ici aller à l'encontre du processus que de le croire, il faut au contraire savoir intégrer en soi cet altruisme amoureux, ce qu'une personne qui ne pense qu'à elle ne peut évidemment pas avoir. Ce n'est que par une réelle prise de conscience de soi et d'autrui que peut effectivement se déclencher le déclic du "rayonnement" dont je parlais, cette expérience personnelle peut être provoquée par des processus qui sont d'ordre ésotérique dans le cadre de travaux qui apporteront les éléments manquants à la personne pour être en capacité de comprendre ce qu'est réellement ce phénomène de l'attraction.

Dans le cadre de mon activité professionnelle je peux vous aider à accéder à cette compréhension, déjà de vous-même dans votre contexte afin de pouvoir vous aussi rayonner pour trouver la personne qui sera en phase avec vous, et réciproquement. Rayonner pour attirer n'est pas suffisant, il faut aussi accepter le rayonnement d'autrui mais pour cela il faut en avoir à la fois la capacité et la volonté. Si vous désirez en discuter n’hésitez pas à me joindre par téléphone au 06.34.48.95.33 (numéro direct non surtaxé) ou bien par écrit si vous préférez m'expliquer une problématique personnelle plus posément et précisément, ceci en passant par mon formulaire de contact qui s'ouvre en cliquant ma bannière web ci-dessous. Je vous dis à très bientôt et ne soyez pas trop dans le désir d'attraction, soyez aussi ouvert et attentif à l'attraction d'autrui, et alors vous y verrez le véritable rayonnement amoureux qui vous convient…

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
Published by amour-magie-noire
17 mai 2019 5 17 /05 /mai /2019 22:22

Finalement la plupart de nos problèmes, qu'ils soient matériels, amoureux, philosophiques, relationnels, professionnels ou même de santé sont principalement issus de nos choix initiaux et petit à petit des chemins existentiels qui sont empruntés successivement, alors la véritable question universelle qui vient à l'esprit et que je retrouve dans presque toutes les questions et demandes revient à s'orienter sur ce fameux "sens de la vie", de celui que chacun se donne le droit de suivre ou de réorienter dans la direction qu'il pense être la meilleure. Dans le monde qui nous entoure nous avons trop formalisé nos choix sur de potentiels évènements limités par des lois de causes à effets qui nous semblent logiques et imparables, elles régissent nos vies selon un horizon des évènements prédéfini que nous ne sommes d'ailleurs plus en mesure d'observer tant nous sommes affairés par de multiples taches mineures qui parasitent nos esprits et nous empêchent de voir plus loin. Ainsi, nous avons perdu progressivement dans ce monde empli de modernité exclusive toute la sphère spirituelle qui nous permettait d'orienter nos vies plus librement et de donner un véritable sens à nos vies. Aujourd'hui qui serait encore simplement capable de tenter de se poser l'unique et évidente question: "quel sens a ma vie?"

Il est vrai que le "sens de la vie" a souvent été substitué par un faux ami qui s'intitule la "qualité de vie" dans nos sociétés de consommation occidentales qui ainsi nous dispensent allègrement de réfléchir véritablement sur ce que nous sommes et voulons vraiment pour nous dicter plutôt d'autres choix bien plus simplistes et faciles axés uniquement sur notre confort matériel et notre condition sociale artificiellement élaborée. C'est cette perte de repères fondamentaux qui permet à ce même système social de prendre l'ascendant sur nos vie en nous dirigeant avec notre accord tacite sur des pistes que nous n'avons pas choisies et dont nous ne pouvons nous défaire car la réalité de l'horizon des possibles a été masquée par des murs de conventions et de lois que l'on nous dit de suivre parce qu'elles sont soi-disant justes, mais le sont elles encore au-delà des barrières sociétales que l'on nous a fixées? La réponse n'est pas une évidence pour la majorité des gens qui sont à divers niveaux inféodés à leur environnement immédiat, la notion de réalité y est pour quelque chose et chacun se crée finalement cette réalité individuelle qui prend plus ou moins en compte les impératifs quotidiens que la société impose, laquelle guide nos décisions, pour ne pas dire nous dicte ce que nous devons penser et faire.

Le simple carcan profane institué et institutionnalisé par l'ensemble de nos sociétés technocratiques a su prendre le pas sur une vérité plus haute dont nous avons été progressivement dépossédés (au nom du "progrès") et qui fait pourtant acte de foi et loi en ésotérisme: le libre arbitre légitime et souverain de l'individu sur sa vie. Ainsi, nous en revenons à notre question initiale, du moins pour ceux qui peuvent encore se la poser en comprenant aujourd'hui de quoi ils parlent: "quel sens donner à sa vie?", et sous cet angle plus ésotérique de multiples réponses apparaissent alors qu'elles étaient assurément masquées sous le couvert d'un ordre sociétal nous orientant sur l'unique voie de la surabondance, de l'excessive croissance et de l'accumulation à outrance de "biens" de consommation, comme si ces "biens" étaient l'ultime finalité du sens à donner à sa vie… De cette façon (dévoyée et trompeuse) ladite réussite d'un individu sera fonction de sa principale capacité à engranger le plus de richesses et de biens, ceci la plupart du temps au fort détriment de tous les autres: ce que nous voyons actuellement dans notre histoire contemporaine avec statistiquement 1% des plus voraces et "malins" s'attribuant sans vergogne plus de 50% de la richesse totale du monde en laissant l'autre moitié de l'humanité se contenter et se battre pour ce qui reste de miettes impropres. Il y a ici une véritable aberration historique et très certainement une aberration mentale digne de la psychopathie à vouloir finalement s'accaparer autant pour ne pouvoir rien en faire que de détruire la majorité de ce qui les entoure, planète y comprise sans trop être gênés par tant d'imbécillité dont ils sont à la fois victimes et dépositaires inconscients…

Il faut donc croire que pour certains, en général traités "d'élite des nations", nous n'avons que de voraces imbéciles en train de scier avec la plus grande et astucieuse des ferveurs l'unique branche sur laquelle ils dévorent tous les fruits existants en jetant les noyaux à ceux qui tentent de leur dire d'arrêter… Le sens de leurs vies est ici très bien défini selon les "lois du marché": accaparer, asservir et incidemment détruire sans aucune responsabilité autre que celle de continuer encore et encore jusqu'à la fin (de quoi…). Et nous avons donc confié nos vies à ces élites, politiques, commerciales et industrielles? Pouvons-nous encore influencer le sens de nos vies alors que d'autres s'en chargent pour nous dans un sens contraire à ce que nous voulons? Ces deux dernières questions sont fondamentales, elles impliquent deux actions pour retrouver la pleine légitimité individuelle réelle, non pas celle qui implique de suivre la voie des voraces destructeurs mais au contraire de les arrêter tout aussi progressivement qu'ils nous ont asservis par un système pernicieux. Tout d'abord il est clair que chacun verra son libre arbitre d'agir selon sa conscience et qu'ici je ne cherche pas à influencer quiconque, j'expose simplement des faits historiques présents au regard d'une interprétation plus réaliste et large dont l'ésotérisme se veut garant dans une finalité de sagesse et de connaissance pour le bien et la sérénité du plus grand nombre.

Première action pour retrouver son libre arbitre et ainsi aller un peu plus loin à chaque fois sur le chemin qui ouvre un horizon vers le véritable sens de sa vie: se poser les bonnes questions (prendre le temps de le faire) mais aussi agir en conséquence avec responsabilité pour retrouver une réelle sérénité et non celle que l'on veut nous "vendre" pour notre "bien"… Pour ce faire, il est parfois compliqué de "passer le pas" afin de s'orienter différemment de ce que l'habitude inculquée par nos sociétés nous a obligés à accomplir comme aberrations en nous faisant croire à une normalité et même à une finalité en soi. C'est pourquoi je peux vous aider à mieux faire le point et à réorienter votre vision de la vie, notamment en incluant des notions oubliées ou des ressources en vous que vous auriez laissé de côté en les croyant inutiles, ce qui transformera radicalement au mieux votre rapport aux autres avec en premier lieu un épanouissement personnel accru. Au premier rang de ces préoccupations pouvant vous aider à mieux comprendre et à agir sur le monde pour retrouver votre véritable libre arbitre perdu (ou étouffé) il y a les relations amoureuses, elles sont à mettre en avant car ce sont elles qui portent le socle de l'individu, elles sont les fondations d'une vie éclairée plus sereine pour ensuite construire un horizon plus ouvert sur un sens de la vie qui vous correspond.

Deuxième action, peut-être un peu plus "activiste" ou politique, puisque c'est à vous de voir et d'identifier ceux qui participent à la destruction et à l'asservissement du monde dans lequel vous vivez, ce sont souvent les mêmes qui désirent ardemment vous vendre des produits nocifs pour votre santé et celle de vos proches, ce sont les mêmes qui profitent du lavage de cerveau institutionnalisé pour faire croire à une croissance infinie dans un monde de plus en plus limité sur une planète aux abois qui commence à se retourner contre ceux qui la détruisent (un danger réel et présent, vous le connaissez avec le réchauffement climatique, la perte grandissante de la biodiversité et les risques systémiques en chaîne dus à la destruction et à la pollution issues de nos activités et productions humaines à outrance…), enfin ce sont les mêmes qui vous disent de ne surtout rien changer, de continuer à croire dans un système où la règle est de produire plus pour consommer plus et gagner plus (gagner quoi? Le droit de voir s’emballer encore plus le système?). La fausse logique technocratique et industrieuse est bien présente, elle est vorace mais dépend entièrement de vos choix (notamment de consommation), c'est à vous de la changer au niveau individuel pour que nous puissions réellement changer le monde et imposer des valeurs basées sur le respect d'autrui et de notre environnement.

Comme d'habitude je reste à votre disposition pour entreprendre un travail, que ce soit au niveau personnel pour ouvrir votre perception du sens de la vie qui sommeille en vous ou bien si vous avez des questions existentielles liées aux relations de couple, lesquelles sont importantes pour votre équilibre et comme base de votre libre arbitre partagé et responsable. Vous pouvez me téléphoner au 06.34.48.95.33 (numéro direct non surtaxé) ou bien m'écrire pour m'expliquer votre problématique en passant par mon formulaire de contact qui s'ouvre en cliquant ma bannière internet qui est ci-dessous. Je vous dis à très bientôt pour commencer un travail pour que vous puissiez influencer le sens de votre vie selon l'orientation qui vous convient réellement!

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
Published by amour-magie-noire
10 mai 2019 5 10 /05 /mai /2019 10:53

Les rivalités amoureuses arrivent toujours sans prévenir, en couple il n'est pas rare de voir venir une personne perturber l'harmonie en place pour semer la zizanie et le doute alors que peu de temps avant tout allait pour le mieux. Il n'y a donc pas de trêve en amour, à chaque instant il faut redoubler d'attention et savoir aussi se protéger des influences extérieures de toutes sortes pour maintenir le cap en suivant les bons courants et ne pas subir des avanies conjugales ou chavirer sur des récifs opportunistes. Il y a donc deux points importants à retenir: détecter les dangers et savoir s'en prémunir, ensuite et à défaut: éloigner cette rivalité nocive qui peut perdre un couple. Le dicton qui dit "qu'il vaut mieux prévenir que guérir" est ici tout de même véritablement le plus approprié pour éviter les problèmes de couples, mais parfois l'on ne décide pas des coups du sort lorsqu'ils se présentent et alors il faut réagir à temps. C'est dans cette configuration que certains rituels peuvent devenir très utiles et efficaces pour rétablir une situation amoureuse là où l'on commençait à perdre pied sans avoir de solution en vue, ils sont les sauveurs de la relation de couple, encore faut-il savoir lesquels lancer et surtout à quels moments.

Éloigner un (ou une) rival(e) par la magie consiste tout d'abord, comme je l'explique souvent, avant tout de décrypter le contexte en cours afin de ne pas se précipiter avec de fausses solutions ou du moins des pistes hasardeuses ou trop superficielles. Dans cette optique d'analyse de l'environnement et des personnes concernées rien ne doit être laissé au hasard ni au médiocre, il faut bien au contraire une rigueur et d'emblée une clarté dans la méthode pour qu'objectivement une réalité fasse jour dans un contexte amoureux parfois très flou ou qui n'expose pas tous ses contours ouvertement. Cette phase d'analyse est pour moi primordiale et il est dommage que les personnes demandeuses d'un rituel ne voient pas l'intérêt essentiel de définir "ce qui est" en voulant agir trop vite, c'est ici le principal piège lorsque l'on commence des travaux de magie: vouloir aller trop vite et ne pas respecter les phases ou cycles indispensables à la bonne marche des rituels.

La magie Blanche demeure exceller dans cette première phase de décryptage du contexte amoureux et c'est donc avec elle qu'il faut commencer via des rituels de dévoilement alliés à d'autres rituels parallèles plus axés sur la protection du couple (ou de la personne spécifiquement visée si c'est le cas). Je rappelle que la magie Blanche capte et restaure les énergies, lève le voile sur les "choses cachées", elle permet aussi de protéger des mauvaises influences en les éloignant si elles sont bien définies (notamment les influences issues de magies extérieures: envoûtements ou sortilèges néfastes qui seraient activement en cours). Tout d'abord, poser les problèmes tels qu'ils sont perçus permet d'établir comment ils agissent et leur degré de ressenti, il est important de constater leurs effets sur le mental car c'est l'une des principales actions visibles: baisse du moral, perte de capacité d'analyse complète, affaiblissement de la volonté à cause du stress ou de la nervosité (pour ne pas dire de l'énervement ou de la fureur parfois qui ressort à ce moment). Il est bon de "dire les choses", cette étape permet une sorte d'expurgation, puis d'équilibre et enfin de révélation au-delà du filtre de la personne, c'est à ce moment qu'une vérité beaucoup plus objective se dévoile et permet la bonne analyse.

Ce sont avant tout les déséquilibres sur la personne demandeuse qui seront à harmoniser afin ensuite d'entrevoir les solutions pour le couple et renforcer ce dernier au plus haut. Bien entendu, lorsque l'on parle de rivalité c'est qu'il y a aussi un "élément perturbateur" à cibler, il est pareillement semblable à une sorte de virus dont il faudrait trouver le bon vaccin avant qu'il ne soit trop virulent, ou bien si cela était déjà le cas alors le déloger et le repousser définitivement. La similitude est proche avec la maladie, vouloir éloigner un rival ("viral") c'est déjà en évaluer le degré d'infection pour l'affaiblir à sa juste dose sans nuire non plus à tout l'organisme par excès de mesures trop radicales… En ce sens j'entends qu'il ne faudrait pas non plus endommager le couple en voulant parfois le surprotéger au risque de développer une paranoïa (ou une jalousie) tout aussi nocive que le mal lui-même. Sur ce point le juste milieu en matière de réaction participe aussi clairement au succès des travaux, autant dire que savoir soi-même se comporter de manière équilibrée face à l'adversité amoureuse est une qualité majeure à bien noter et à prendre en compte en premier lieu.

Durant les travaux il est essentiel aussi de rappeler que la volonté "restituée" (si cela n'était pas le cas) de la personne demandeuse participe grandement aux rituels, tout autant que le praticien lui-même qui puise dans cette volonté pour agir pleinement, la personne demandeuse n'est autre que le catalyseur des rituels par lesquels ils peuvent exister. Sans réelle volonté ferme et durable les rituels et donc l'ensemble des travaux de magie ne pourraient pas être effectués de manière satisfaisante. Notons que passée la phase d'analyse, de renforcement du couple, de dévoilement et de protection via la magie Blanche, l'on peut alors passer au rituel actif issu de la magie Rouge (magie de l'amour) pour directement atteindre l'élément perturbateur, c'est-à-dire le (ou la) rival(e). Cette étape, riche des informations recueillies précédemment, devra tout de même s'adapter aux potentiels changements en cours et ne pas rester figée dans sa première analyse, il faut en effet rester prudent et gérer au plus près les maux détectés, leurs effets et leurs causes.

Un cas plus problématique peut persister: celui d'une cause issue de la magie. En d'autres mots le rival utilise lui aussi la magie, via un praticien qui l'aide ou plus directement s'il dispose de quelques dons. L'on néglige souvent cet aspect des choses mais en matière de relations amoureuses certains sont prêts à tout pour arriver à leurs fins, pour détruire un couple, pour séduire et sévir. Dans cette perspective un peu plus complexe la magie Blanche nous aura heureusement auparavant alertés sur la nature des maux qui sont à l’œuvre et ainsi le bon choix du rituel actif en magie Rouge sera celui qui s'y attaquera aussi et qui pourra donc (selon le type "d'attaque magique") désenvoûter ou dénouer le sort détecté. Dans tous les cas de figure, protéger déjà "l'entité couple" sera une priorité puisqu'elle recèle en elle le pouvoir de déjouer ces sortilèges dès lors qu'ils sont identifiés comme tels, la puissance de l'amour initial est un facteur de réussite à ne pas laisser de côté.

Comme nous le voyons, rien n'est jamais perdu d'avance et tout est possible en amour avec cette certitude que l'adversité vient de l'extérieur et que les remparts du couple sont déjà une protection à restituer ou à conforter, parfois à reconstruire. Les méthodes ésotériques sont des processus complexes qui via les rituels sont capables de puiser dans des ressources mentales, émotionnelles, physiques et sur d'autres plans plus subtils à des niveaux symboliques très actifs, alors n'hésitez pas à me joindre si vous avez des difficultés dans votre couple à cause d'une rivalité amoureuse qui fait jour ou qui s'est déjà installée. Téléphonez-moi au 06.34.48.95.33 (numéro direct non surtaxé) ou bien expliquez votre problématique par écrit dans le détail afin que je puisse vous répondre avec précision: merci de cliquer sur ma bannière web ci-dessous pour ouvrir mon formulaire de contact. Je vous dis à très bientôt pour que votre couple soit aussi fort qu'au premier jour avec une vitalité partagée sans aucune ombre aux alentours!

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
Published by amour-magie-noire
3 mai 2019 5 03 /05 /mai /2019 22:46

Partager cet article

Repost0
Published by amour-magie-noire
19 avril 2019 5 19 /04 /avril /2019 21:33

Comme j'ai l'habitude de le dire, le couple forme à lui seul une entité pleine et entière, une sorte de troisième personne symbolique qu'il est bon de ménager, il n'est ni tout à fait l'un ou l'autre des partenaires ni sa somme, il représente à la fois une fusion des personnalités avec ce qu'elles recèlent parfois d'ambiguïté ou d'incohérence, voire de discordance mais toujours avec cet équilibre qui permet de rester d'aplomb tout en chancelant naturellement, comme lors d'une marche: un pied d'abord puis l'autre devant, ceci dans un mouvement alternatif et séparé mais assurément de concert dans une seule et même direction finale. Il y a donc cette entité symbiotique que l'on appelle "le couple" et qui n'est pas sans évoquer en mécanique le couple du moteur d'un véhicule qui le fait tourner pour avancer… C'est bien ce qui fait dire à un grand nombre de praticiens, surtout en coaching conjugal que le couple est bien supérieur à la somme de ses deux conjoints, si néanmoins un tel calcul savant était facilement accessible. Dans un domaine plus fermé comme celui qui conduit sur des routes plus ésotériques et initiatiques, le couple est lui aussi une entité majeure dans la symbolique de la magie opérative puisqu'il représente l'union de deux polarités, féminine et masculine qui s'expriment (parfois de même genre aussi), donnant bien des équations complexes à résoudre en terme de bonne marche existentielle et d'évolution.

Car n'oublions pas que l'évolution personnelle passe toujours par le regard de l'autre, de cette réalité tangible qui transparaît si l'on a en sa compagnie ce miroir vivant qui nous renvoie notre reflet afin d'en corriger nos imperfections et dans le même mouvement temporel d'en renvoyer aussi en écho une réponse du même ordre. Le couple est donc véritablement une "machine évolutive" qui permet d'avancer beaucoup plus vite que si l'on cheminait seul à tâtons dans l'obscurité du labyrinthe de la vie. Alors lorsque toute cette infrastructure se met parfois à vaciller, il est normal de tout tenter pour ajuster les rouages afin qu'il ne se grippent pas et que la roue tourne encore et toujours avec une sorte d'harmonie céleste innée. Mais il est des situations où le doute commence à s'insinuer dans le couple, une interrogation fondamentale qui demande son lot de réponses alors que chacun peut en apporter des plus contradictoires qui déstabilisent un équilibre en perpétuels mouvements incertains. Le pire des doutes consiste d'abord à ne plus chercher à percevoir ce miroir qui apportait ce reflet de soi-même, et ainsi c'est un peu de sa propre substance en devenir qui disparaît si l'on perd le double qui s'affichait avec l'assurance d'une continuité de sa propre réflexion (dans tous les sens du terme).

Perdre ses repères, c'est la peur initiale et persistante de celui ou de celle qui désire continuer à les suivre alors même que c'est le partenaire qui les dispose devant soi pour baliser la route, il y a donc aussi parallèlement la peur de perdre bien évidemment le partenaire mais aussi sa propre satisfaction à réaliser ce travail de mise en perspective réellement gratifiant qui apporte ce supplément d'âme que les initiés désignent comme la pierre angulaire de la Loi du Karma, c'est-à-dire cet échange relationnel qui va au-delà du simple visible pour édifier l'individu dans son temple intérieur. Cette dimension karmique est la finalité essentielle qui instille ce désir de vivre en couple pour accomplir les épreuves existentielles qui nous sont imparties. Il n'est donc pas surprenant de comprendre que la peur de perdre son conjoint soit aussi la même que celle qui présuppose la perte des moyens pour parvenir à compléter ces épreuves. Il y a toujours un peu de nous dans l'autre car c'est aussi lui qui nous construit, par conséquent: sa perte instrumente aussi directement la nôtre par contrecoup.

Ce qui est paradoxal avec ce type de peur primordiale c'est qu'elle est ancrée en nous avec l'ensemble des secrets de la mécanique du couple et du processus karmique qui s'y rattache, échouer à vivre avec le conjoint c'est d'une certaine façon un échec karmique important, de l'ordre de ne pas avoir su anticiper le déséquilibre et empêcher la sortie de route d'un itinéraire existentiel prédéfini, et c'est ce manquement qui pèse parfois beaucoup plus en arrière plan lorsqu'il y a une séparation, cette cassure du couple qui entraîne la fermeture de toutes les routes qui se profilaient à l'horizon pour avancer sereinement. Autre paradoxe qui est déjà explicité en pointillé dans le titre de cet article: cette peur s'auto-alimente jusqu'à aller perturber potentiellement le rituel qui doit normalement rétablir l'équilibre. J'ai déjà précédemment expliqué de manière récurrente dans plusieurs de mes articles que le rituel n'est pas du seul ressort du praticien mais que le demandeur se doit aussi de "porter" le rituel, c'est-à-dire d'y insuffler sa volonté d'aboutir au but recherché, par conséquent l'intrusion d'une peur issue d'un doute ne peut qu'interférer négativement avec les travaux si l'on ne commence pas à en annihiler les effets pervers qui agissent comme un cercle vicieux qui casse cette dynamique nécessaire entre le demandeur et le praticien.

Cette influence néfaste, celle d'une peur installée ou résiduelle, peut bien heureusement être écartée en grande partie par une première approche lors d'un travail préliminaire qui permet d'en désamorcer progressivement les mèches explosives les plus dangereuses, il y a donc aussi avant tout une nécessité de mettre à plat le contexte réel et de le séparer d'un contexte ressenti qui n'est qu'une émanation imaginaire d'un devenir des plus sombres qui n'a pas encore eu lieu et qui d'ailleurs n'arrivera pas, c'est en cela que se nourrit la peur: d'elle-même dans son improbable progression à s'installer durablement pour bloquer toute anticipation, dont celle de son refoulement. La phrase la plus explicite étant celle qui dit haut et fort que "la peur appelle la peur", et que si l'on commence ne plus alimenter ce feu alors il s'éteindra de lui-même. Il est donc compréhensible et logique de commencer à expliquer la source de ce foyer négatif pour ensuite pouvoir entreprendre les travaux via des rituels pleinement actifs et ciblés. Cette phase fait en premier lieu appel aux bases de la psychologie et de la raison en vue de rétablir une volonté d'agir sans entraves.

La réponse à notre question est donc de facto établie, effectivement la peur de perdre le conjoint peut grandement influer sur le rituel dans son application même puisqu'elle court-circuite d'emblée la demande initiale en corrompant la volonté nécessaire à la bonne marche des travaux. L'on dit que le Diable se cache dans les détails mais finalement ici il est tellement visible et présent qu'on ne le voit plus, il est ce cercle vicieux de la peur qui se propage et entretient sa propre image, il est le grand perturbateur des harmonies et des équilibres subtils qui régissent les relations humaines. Comme d'habitude, si vous désirez m'exposer une problématique personnelle complexe afin que je vous aide à mieux la comprendre, voire à la résoudre via les rituels appropriés, n'hésitez pas à me joindre par téléphone pour en discuter au 06.34.48.95.33 (numéro direct non surtaxé) ou bien à m'en faire part en m'écrivant via mon formulaire de contact qui s'ouvre en cliquant ma bannière située ci-dessous. Je vous dis à très bientôt et sachez reconnaître les prémisses d'une peur qui n'a de puissance que sa propre croyance en elle-même à se faire plus forte qu'elle ne l'est réellement, et vous l'aurez alors déjà repoussée.

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
Published by amour-magie-noire
12 avril 2019 5 12 /04 /avril /2019 13:11

La "Haute Magie", une terminologie qui interroge sur son qualificatif puisque la Magie opérative est déjà d'un certain niveau, alors pourquoi en ajouter un autre, de ce zénith ou cet apex de ce que l'on peut appeler l'Art ésotérique d'une pratique impliquant des rituels de haut niveau, y aurait-il donc une super-magie? Rassurons-nous, encore une fois les normes ou nomenclatures sont à l'exemple des couleurs en magies, magie blanche, rouge ou noire, les orientations comptent effectivement afin de classifier au mieux ce qui n'est pas si simple, avec parfois des interconnections ou des séparations assez floues durant des rituels empruntant des tonalités "entre-deux". Encore une fois aussi, par définition ou par "écoles, obédiences ou mouvements" l'on a cherché à classifier la magie et à lui donner, pour certains rituels plus longs et complexes (ou orchestrés différemment selon des procédures cérémonielles impliquant une équipe nombreuse), une assise différente pour démontrer son caractère plus exceptionnel. Mais pour tous ceux qui pratiquent, il n'y a pas de basse magie, et la haute magie existe avec néanmoins cette appréciation uniquement axée sur la difficulté à mettre en œuvre, voire, et ici c'est effectivement une orientation à noter: une magie plus spécifique d'ordre théurgique ou "entitaire".

Pour redonner quelques bases à ceux qui n'auraient pas lu quelques-uns de mes articles précédents, notamment sur les processus "magiques" et organisations des rituels, la magie n'est rien d'autre que l'utilisation de ressources naturelles invisibles à nos sens communs mais qui s'activent selon des rythmes, des calendriers, des types d'énergies et des correspondances entre différents niveaux de réalités (physique, psychique, éthérique, astrale, etc.…). C'est durant la concordance de ces paramètres, via les rituels qui les organisent et les stabilisent, que se crée un phénomène d'appel ou de résonance avec des possibilités de modifier un contexte, et par conséquent de créer un levier pouvant résoudre une problématique, d'en comprendre les rouages intimes ou d'en modifier la nature. En général nous avons tous ces paramètres en nous, même si seuls ceux que l'on appelle les "initiés" (a contrario des dits "profanes" en la matière) en ont une conscience plus précise ou une Connaissance ésotérique véritable avec ce Don de visualiser les correspondances à utiliser pour effectuer des rituels "actifs" (c'est-à-dire des rituels pouvant modifier la réalité présente et entrer sur d'autres chemins alternatifs intéressants).

Je précise que la participation du demandeur (du rituel pour résoudre sa problématique personnelle) et du praticien (qui va effectuer les travaux de magie via les rituels) forme ce duo absolument nécessaire où le premier donne la direction à suivre via sa volonté exprimée (qui est aussi une ressource au sens propre) et le second reste l'outil qui utilise son savoir-faire ésotérique pour mettre en œuvre le processus magique. C'est dans cette configuration harmonieuse que s'effectuent les travaux, selon une durée variable selon la demande et le contexte en cours, et qu'il n'est normalement pas nécessaire d'aller chercher plus loin d'autres ressources extérieures. Mais parfois le contexte est beaucoup plus complexe à concevoir et à comprendre, il y a trop de paramètres à gérer et le duo ne dispose pas d'assez de ressources en énergie, en volonté, en temps pour que le rituel s'effectue de manière probante avec ce levier pour "faire bouger les choses". Il devient alors nécessaire de faire intervenir d’autres types d'énergies sous la forme d'une aide extérieure, c'est-à-dire via des entités, soit angélique, neutre ou parfois aussi un peu plus ambiguë quant à leurs intentions (même si très efficaces in situ dans le rituel).

Ainsi, la définition de Haute Magie prend alors tout son sens: celle de l'utilisation de ces entités aidantes qui vont participer aux travaux de magie en fonction du type de demande. Il est clair que ces entités d'un certain niveau ne vont pas venir pour régler de petites affaires qui ne nécessitent pas une telle orchestration à la fois longue et compliquée à mettre en place, sans compter la difficile et toujours incertaine participation de ces entités (souvent une seule, ou plus généralement celles qui suivent le duo, demandeur et praticien) avec un autre problème à gérer: la certitude que l'entité qui se présente est bien celle que l'on croit… Car sur ce point les humains, même les plus initiés d'entre eux, ne sont jamais certains à 100% de la véritable nature de l'entité contactée, c'est en effet selon le niveau d'énergie du duo que s'effectuera aussi la zone d'appel, en infra ou en supra, ce qui peut poser un problème d'orientation ("bien-mal" pour simplifier) et surtout dénaturer en partie ou complètement les travaux en cours. Heureusement ici aussi des méthodes, hélas un peu longues, permettent de lever le doute et de travailler avec les entités en Théurgie réellement positive ou à défaut selon quelques tractations neutres en échange. Évidemment, je ne parle pas ici de magie noire où les entités sont nettement moins sympathiques et extrêmement négatives, à un tel point que les rituels peuvent devenir chaotiques et échapper totalement aux praticiens (sorciers ou mages noirs) qui s'y sont frottés…

Comme vous le voyez, la Haute Magie est donc une sorte aboutissement, déjà d'une technique de haut niveau permettant de faire généralement appel à l'entité familière (on l'appelle aussi souvent "ange gardien"), laquelle s'empresse, ou pas, de venir en aide si l'enjeu apporte un réel intérêt karmique à la personne demandeuse, auquel cas tout peut bien se dérouler en tenant compte des avertissements d'usage et des chemins qui sont expressément dévoilés (lesquels peuvent aussi être a contrario de la volonté initiale…. pour le bien de la personne, un paradoxe!). Dans d'autres cas rien ne vient et hélas les rituels complexes sont impossibles, cela arrive si la demande n'est pas conforme au karma de la personne ou lorsque les énergies ne sont pas compatibles dans le duo "demandeur/praticien", ce qui arrive assez rarement mais reste à noter. Autre cas important: une entité se présente en rituel de Haute Magie et ce n'est a priori pas celle que l'on attendait… ici il faut alors faire très attention de ne pas démarrer de suite le rituel et d'en savoir plus via un autre rituel annexe de magie blanche qui sera normalement efficace pour lever le voile sur la nature réelle de l'entité ou du moins en révéler l'orientation.

A chaque article j'espère vous apporter quelques notions pour vous aider à comprendre mon travail, car étant praticienne depuis de nombreuses années je vous propose aussi mes services professionnelles, notamment pour toutes les problématiques amoureuses ou relationnelles que j'effectue principalement en basse ou Haute Magie Rouge (magie de l'amour, de la sexualité et des sentiments), ceci selon les problématiques qui me sont demandées. D'ailleurs sur ce point vous pouvez me joindre pour en discuter au 06.34.48.95.33 (mon numéro direct et non surtaxé) ou bien m'écrire pour m'expliquer plus dans le détail votre problème (de couple ou relationnel) sachant que je réponds aussi par écrit à toutes les demandes précises et complètes (merci de cliquer ma bannière ci-dessous pour ouvrir mon formulaire de contact sur mon site). Je vous dis comme d'habitude à très bientôt, n'hésitez pas aussi à me joindre pour me demander des thèmes d'articles qui vous intéressent, je vous ferai une dédicace personnelle si vous voulez (le prénom seulement)!

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
Published by amour-magie-noire

Contactez moi:

 

 

 

 

 

 

Tél.: 06.34.48.95.33

numéro non surtaxé

ou bien > cliquez ici

 

Recherche