Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 juillet 2020 5 24 /07 /juillet /2020 21:12

Les problèmes de couples sont potentiellement très nombreux et de toutes sortes mais l'on peut assurément se poser la question essentielle de leur provenance et de la façon d'en détecter la source afin d'y répondre de manière adéquate. J'ai déjà traité en grande partie dans l'article précédent (via la Protection du couple), comment se protéger de ces problèmes avec les diverses causes qui s'y rattachent, ce qui s'apparente à en trouver indirectement leur(s) source(s) et leur nature exacte. Aujourd'hui je vais plus précisément mettre l'accent sur le mode de détection de trois problématiques assez différentes mais toutes trois susceptible de grandement perturber la relation de couple avec des conséquences plus ou moins gravissimes mais jamais anodines, d'autant plus que rien n'arrive sans raison apparente ou sans cause réelle. Ce qui nous intéresse donc plus précisément touche avant tout le partenaire, c'est donc aussi une atteinte plus ou moins directe sur le couple puisque si l'on cherche à déstabiliser l'un des deux conjoints alors les répercutions sont évidentes sur l'ensemble de la relation, tout comme un effet de rebond au billard où chaque mouvement se transmet et parfois même s'amplifie étrangement avec des angles et des trajectoires surprenantes, voire assez imprévisibles avec tous les paramètres en jeu. Hélas, contrairement à un jeu, en amour l'on joue plutôt au feu si l'on cherche à en entraver les liens ou à les déstabiliser, c'est ce que nous allons voir afin de les détecter pour les stopper avant qu'ils n'aient fait trop de dégâts.

L'on dit souvent: "mieux vaut prévenir que guérir", ce proverbe est tout à fait valable en Amour et encore plus vrai, cela signifie qu'il vaut mieux détecter les prémisses des problèmes avant qu'ils ne prennent de l'ampleur et que l'on doive ensuite "réparer la relation" déjà abîmée. Comme nous le savons, les femmes disposent de ce sixième sens pour percevoir les moindres modifications du contexte de leur relation amoureuse, elles sont d'une très grande vigilance lorsque l'on touche au cœur de la relation que représente le couple dans son environnement immédiat. C'est justement en observant des signes, parfois minimes ou même insignifiants, que les femmes arrivent à retrouver l'entièreté du fil ténu des évènements tout comme le ferait pas à pas un détective pour son propre compte en enquêtant sur sa propre affaire de mœurs. Les hommes sont beaucoup moins dans la captation sensorielle et sensitive pure mais savent compenser par un autre sens plus aigu d'analyse, ce que l'on peut leur concéder lorsqu'ils arrivent néanmoins à trouver quelque chose à analyser… D'une manière plus générale il n'est pas rare non plus qu'aucun des deux n'arrive à percevoir à temps une quelconque "perturbation extérieure" au couple, sorte de manipulation négative dans le but de nuire principalement au couple en ciblant l'un ou l'autre, ou bien les deux conjoints au même moment (ou bien alternativement). Je ne parlerai pas ici des autres problématiques "internes" au couple, celles-ci sont aussi des épreuves subies parfois dangereuses mais elles leur sont légitimes et leur appartiennent pleinement en tant que telles.

Comme je l'ai dit, trois dangers principaux guettent le partenaire via ces "perturbations externes": la manipulation mentale par le mensonge, la tentation par le charme, et l'emprise qui assurément représente un niveau bien supérieur de manipulation ou de charme puissant utilisant des processus plus évolués et beaucoup moins naturels (entendre ici: processus ésotériques voire magiques). La manipulation simple est la plus courante et la plus reconnue, elle passe par le mentale via la mensonge ou la calomnie afin de nuire soit directement en ciblant un des partenaires et en dénigrant l'autre, soit indirectement par des allégations et des rumeurs qui s'attaquent à la réputation d'un des deux partenaires. Dans ces deux cas ce sont les dires effectifs et les pensées induites qui agiront négativement en semant le doute, la jalousie, la suspicion, le stress et même finalement la colère de ne pouvoir rien y faire ou d'être entré dans ce jeu pervers de la manipulation par autrui. Le but recherché réside à déstabiliser le couple et principalement d'en évincer le partenaire visé pour prendre sa place, c'est donc une rivalité qui s'exprime activement par des moyens classiques de destruction par substitution pour visualiser le schéma utilisé. Il est évident que ce type de manipulation ne peut être orchestrée que par une personne jalouse et perverse à la fois, le résultat n'est d'ailleurs jamais garanti quant à l'éviction réelle du partenaire mais les dégâts sur le couple peuvent être durables et cumulatifs.

Vient ensuite ce qui pourrait être beaucoup plus naturel et apparemment moins violent mais pourtant encore plus dangereux: la tentative de séduction directe sur un des partenaires. Moins cryptée que la précédente et basée non plus sur la destruction mais sur l'attirance, elle n'en est donc pas moins un acte de guerre contre le couple puisque cette fois-ci elle vise non pas à évincer mais à accaparer pour faire évincer. Certains diront qu'il est tout naturel de séduire ou d'user de son pouvoir de séduction, mais par exemple lorsqu'une rivale qui se dit amie en vient à voler le mari d'une autre, l'on ne peut pas y voir un bienfait pour le couple déjà formé, c'est donc aussi une déstabilisation extérieure, une atteinte volontaire et illégitime qui s'applique ici. En règle générale les femmes sont extrêmement affûtées à détecter ce type de danger, elles y sont même habituées en mode "alerte" afin de veiller en continu sur l'entourage et sur leur homme, surtout sur les plus proches amies qui en deviennent paradoxalement aussi les plus proches "potentielles rivales" pouvant exercer une quelconque attraction, volontaire ou non (cela reste toujours à déterminer, souvent sans relâche).

Troisième intrusion dangereuse, d'une tout autre nature: ce que j'ai appelé spécifiquement l'emprise car elle diffère grandement des deux premières. L'emprise réelle ne peut en effet être effectuée que par des personnes étant habilitées à pratiquer des rituels ou des sortilèges, ces personnes disposent de dons soit naturels et innés soit de connaissances en ésotérisme après en avoir longuement étudié la pratique et expérimenté avec succès les travaux qui en sont la quintessence. Il va sans dire que les personnes susceptibles d'effectuer des rituels de magie efficaces afin de nuire ou de charmer de manière surnaturelle sont peu nombreuses mais la vulgarisation de l'ésotérisme et la vague "new age" ont provoqué un assez vif regain d'intérêt pour les sciences occultes qui pourraient agir négativement sur les esprits perturbés non préparés à utiliser de tels pouvoirs au-delà de leurs capacités personnelles. Le danger est donc double, pour ces personnes en quête soudaine de "pouvoir" mais aussi ceux qui en seront la cible, dans l'hypothèse fortuite que les sorts produisent un effet… Bien entendu, encore une fois les services d'un sorcier professionnel ou d'une praticienne en magie (le terme sorcière n'est plus trop usité de nos jours) peuvent servir les intérêts d'une tierce personne voulant s'attaquer au couple via un des deux partenaires, dans ce cas il faudra redoubler d'attention et détecter la teneur exacte de la source.

Maintenant la réelle question est justement de savoir de quel type et de quelle source provient le danger, après en avoir défini nécessairement les principales catégories citées ci-dessus pour vous éclairer dans le détail, c'est la seule et unique magie blanche qui aura cette incroyable faculté de dévoilement complet, les forces du bien s'alliant dans un rituel du même nom, "rituel de dévoilement", pour en extraire la nature exacte et orienter la riposte adaptée. Les deux premiers cas (manipulation et tentation naturelle) seront alors infirmés ou confirmés par la magie blanche et la réponse sera d'autant plus facile pour y remédier (de manière classique ou avec de l'aide). Dans le troisième bien cas plus complexe et plus sournois ésotériquement parlant il faudra aussi en passer par la magie, cette fois une magie plus puissante via des rituels de désenvoûtement ou des travaux en magie rouge (magie de l'amour et de ses dépendances) pour contrer d'éventuels charmes de séduction ou d'attraction via un sortilège. Ce travail ne peut être que du ressort d'une pratique professionnelle expérimentée, ce qui relève de ma pratique que j'exerce depuis plus de 20 années déjà avec d'excellents résultats en magie blanche et magie rouge. Si vous désirez plus d'information sur le thème de notre article ou si vous avez besoin d'aide pour éclaircir une situation conjugale ou amoureuse délicate n'hésitez pas à me joindre pour en discuter librement au 06.34.48.95.33 (numéro direct non surtaxé), vous pouvez aussi m'écrire via mon formulaire de contact en cliquant ma bannière web ci-dessous. Je vous dis à très bientôt et sachez anticiper pour protéger votre couple et votre relation!

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
17 juillet 2020 5 17 /07 /juillet /2020 21:28

En Amour comme au jeu d'échecs il paraît que la meilleure défense reste l'attaque, encore faudrait-il avoir ce que l'on appelle un "adversaire" en amour pour s'en protéger mais comme nous le savons l'adversaire signifie aussi celui que l'on nomme Satan dans la Bible et en général il ne dispense pas le bien puisqu'il est "mauvais" par nature. Satan est un grand corrupteur, il s'attaque à la chair qui est faible, à nos vices et à nos désirs pour nous tenter, il devient donc un réel adversaire de l'Amour car les tentations sont nombreuses, pour ne pas dire légions. Dans un registre moins charnu mais tout aussi dangereux et radical, un autre adversaire plus sournois et plus rusé, Lucifer, lui aussi est un corrupteur mais il s'attaque à nos esprits en les tourmentant par le mensonge et la calomnie, il est aussi un dissimulateur dans la pénombre de sa perfidie et sait a contrario éblouir pour aveugler et trahir, n'oublions pas qu'il est "l'étincelant", le porteur de fausse lumière, celui qui charme pour mieux dévoyer. La liste des entités négatives de haut niveau est longue, l'on pourrait ajouter Iblis "le désespéré" qui cherchera à vous emporter dans son abîme de tourments et de tristesse pour vous faire perdre espoir et vous détourner de l'amour en le troquant pour la haine, la jalousie et la vengeance. Nous retrouvons ne serait-ce que dans ces trois seules entités démoniaques presque la totalité des épreuves, des embûches ou des problématiques amoureuses pouvant atteindre le couple avec des subterfuges négatifs pour en détruire les liens mais les grandes lois nous apprennent que rien n'arrive sans cause et il en existe au moins quatre différentes qui sont susceptibles de croiser votre chemin et celui de votre partenaire pour vous séparer…

Tout d'abord, la première causalité un tantinet dangereuse, la plus courante lorsque l'on est en couple sera effectivement purement contextuelle, la tentation passe à votre portée et vous tombez dans le panneau, ou bien la routine s'installe et l'usure vient ronger un peu plus chaque jour les liens qui vous unissent. Dans ces situations l'on peut dire que l'adversaire c'est vous, vous luterez pour ne pas perdre votre couple en prenant de mauvais chemins qui se présentent à vous. L'on peut alors assez facilement comprendre que ce sont les "états de faiblesse" qui imposent une pression ou un stress pouvant vous faire chuter et dans ce cas il suffit de retrouver de l'énergie pour s'y opposer sereinement. Puisque nous devons parler de rituels pour nous protéger, ici ce seront avant tout des rituels de magie blanche pour rééquilibrer le manque d'énergie vitale tant psychique que physique et ainsi passer le cap haut la main. Il ne faut néanmoins pas trop attendre pour déceler cette potentielle faiblesse car plus le temps passe et plus vous pouvez vous décharger en énergie jusqu'à un point critique difficile à rattraper ultérieurement, en passant par la case dépression.

Deuxième cause: la jalousie et la médisance de proches ou de l'entourage. Un couple heureux entraîne toujours une force entropique inverse qui s'y oppose, d'autant plus que le bonheur est visible alors il attire à lui par sa clarté et sa brillance toutes les ombres au tableau, que ce soit les mauvaises pensées principalement ou les esprits parasites voulant se rassasier de ce nectar que représente l'amour et la réussite dans le couple. Nous reconnaîtrons qu'il y a une certaine perversité dans cette loi causale mais nous n'y pouvons rien changer sauf peut-être justement berner cette entropie par quelques rituels en magie rouge (magie de l'amour, des sentiments et de la sexualité) afin de contrer les effets négatifs voulant s'accrocher à tant de positivité. Les rituels de protection seront évidemment fonction des types d'attaques subies afin d'en cibler plus précisément les sources pour en renvoyer les méfaits. En général les personnes envieuses des couples heureux sont elles-mêmes malheureuses et rien n'est plus efficace que de leur apporter un bienfait sur un plateau pour aussi très simplement en flatter un ego revêche et tourmenté, parfois les solutions peuvent être d'une grande facilité. Afin non plus de ne pas nous tromper de cible, mieux vaudra aussi avant tout lancer un rituel de dévoilement en magie blanche pour éclaircir la la situation et agir dans le bon sens, ce qui de plus fera fuir les esprits parasites qui n'aiment pas être surpris sous les projecteurs d'une magie si lumineuse et protectrice.

Pour notre troisième cas les choses se corsent drastiquement car le couple est sous le coup d'une magie négative, d'un envoûtement provoqué par un sorcier à la solde d'une tierce personne qui vous en veut à un tel point qu'elle a engagé ce que l'on peut appeler un mercenaire expérimenté pour frapper votre amour avec les sortilèges et malédictions qui sont monnaie courante dans ces affaires de cœur où une sévère vengeance s'exerce ici à un niveau beaucoup plus élevé. En général ce type d'attaque est assez soudaine et puissante ou très surprenante pour ceux qui la subissent, ce qui donnera l'alerte qu'il se passe quelque chose de "pas catholique" si j'ose dire, en d'autres termes qu'une action invisible a forcé la porte de la maison pour y introduire le chaos et la désolation, parfois progressivement aussi, tout comme le poison ou l'acide, ce qui n'est qu'une bombe à retardement… Il est dommageable que la plupart des gens se sentent à l'abri de tels sortilèges en n'y croyant pas, ils perdent alors un temps précieux à chercher par eux-mêmes les causes des maux qu'ils subissent avec en plus l'impression d'en être eux-mêmes les auteurs, ce qui n'arrange rien. Il est évident qu'il ne faut pas attendre, il faut agir vite pour lancer un désenvoûtement avec la certitude que la magie qui s'opère sur le couple (ou sur l'un des deux conjoints) provient bien d'un sort, et en trouver la caractéristique précise pour s'y opposer. Encore une fois, dévoilement, protection, plus cette fois-ci un rituel de désenvoûtement spécifique avec retour à l'envoyeur pour lui montrer qu'il a été découvert. Ces opérations sont délicates et s'apparentent à du déminage, donc la plus grande prudence sera de mise et surtout une grande rigueur dans le suivi du déroulement complet jusqu'au dénouement.

Enfin, quatrième cause, la plus complexe certainement car aussi la plus déterminante puisqu'elle a comme source votre propre karma, et n'est pas toujours bien comprise ou même connue… Il faut savoir que vos relations amoureuses et tout ce que vous allez vivre en expériences sont soumis à la loi karmique qui s'avère être un redoutable comptable d'existence en existence, c'est-à-dire d'une vie à l'autre via le principe de réincarnation (ou transmigration des âmes après la mort pour renaître selon le cycle de la métempsycose). Ce sont en effet vos actions, vos pensées et vos paroles qui seront évaluées en bien ou en mal selon que vos intentions auront été bonnes ou mauvaises, selon aussi que les répercussions directes et indirectes l'auront été… Dans un tel processus, si complexe où de plus nous n'avons plus souvenir de ce que nous avons vécu précédemment dans d'autres vies, il est surprenant mais aussi implacable de devoir "rembourser" notre prêt karmique négatif (d'actions négatives passées..) dans cette vie présente. Dans l'autre sens aussi nous pouvons bénéficier d'une "chance" inexpliquée provenant d'un karma positif qui s'exprime, se "dépense" si l'investissement en vaut la chandelle. Vous aurez bien compris qu'un karma peut donc favoriser ou non votre couple, lui faire passer des épreuves, lui en éviter, ou bien tout simplement ne jamais vous faire rencontrer la bonne personne. Dans ce cas les rituels ne peuvent qu'arrondir les angles trop saillants et tenter de minimiser les potentielles embûches que votre karma vous présente comme la facture à payer sur-le-champ car "la maison ne veut plus vous faire crédit". Un rituel de magie blanche permet en général, si le karma le permet, de dévoiler cette problématique qui s'avère relever de la fatalité ou de la destinée. Il va sans dire que le karma se joue des esprits démoniaques qui sont ici libres d'exercer leurs talents, ils en deviennent alors les serviteurs involontaires, ou trop volontaires selon le rôle qu'ils auront à jouer, en qualité… d'adversaires.

Ne vous inquiétez pas trop sur ce dernier cas même s'il laisse réfléchir à un niveau métaphysique sur notre devenir, et notez bien que vous avez aussi des alliés, qu'on les nomme anges gardiens ou protecteurs, ils suivent pas à pas le fil de votre karma et jouent aussi leur rôle régulateur de filet de protection car on ne vous laisse jamais vous perdre totalement dans le néant de vos périlleuses acrobaties existentielles. Comme vous le voyez le couple est soumis aux contraintes karmiques des deux partenaires en plus de toutes les épreuves basiques à surmonter, des petites et grosses attaques de tiers, ou des ombres qui planent sur nous à la recherche de lumière. Afin de mieux comprendre l'ensemble des ces processus souvent invisibles, la magie nous aide via ses rituels à lever le voile et à mieux anticiper ce que l'existence nous propose. Dans le cadre de mon activité professionnelle avec les Connaissances ésotériques qui sont les miennes je vous propose mon aide si vous avez besoin d'éclaircissements ou la nécessité de résoudre au plus vite une problématique conjugale qui vous semble compliquée à surmonter seul(e). N'hésitez pas à me joindre sans engagement au 06.34.48.95.33 (numéro direct non surtaxé) ou bien à me laisser un message depuis mon formulaire de contact qui s'ouvre en cliquant ma bannière ci-dessous, je réponds à toutes les demandes d'aide notamment pour sauver les couples en difficulté. Je vous dis à très bientôt et sachez dès maintenant protéger efficacement votre amour avec le rituel qui lui convient!

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
10 juillet 2020 5 10 /07 /juillet /2020 18:14

Dans "La Vérité sortant du puits", tableau de Jean-Léon Gérôme, celle-ci se retrouve complètement nue à la vue de tous comme surprise et honteuse d'être dans son plus simple appareil devant nous, sans vêtements ou déguisement, ni masque ou autres artifices en sortant du puits d'où elle semblait s'être dissimulée. Mais une phrase du philosophe Démocrite, phrase bien antérieure à l'illustration picturale, nous signale que la Vérité sort du puits "armée de son martinet pour châtier l’humanité", ce qui renverse alors tout de go l'interprétation que l'on aurait pu avoir initialement, transformant soudain l'apparente surprise en une furieuse colère qui s'exprime pleinement sur le visage de cette Vérité devenue inversement vengeresse pour punir celui qui la voit en face… Nous avons ici un bel exemple qui nous expose très simplement que chacun verra dans la réalité visible qui est la sienne une vérité qui le sera tout autant, avec cette magistrale démonstration que finalement l'objectivité d'une Vérité unique n'existe peut-être pas… C'est après cette constatation que nous pouvons alors nous demander s'il est "bon" ou pas de toujours dire la vérité (du moins celle que l'on croit être la bonne) à ceux qui nous entourent et d'autant plus à ceux qui partagent notre vie, en amitié, en couple ou en relation amoureuse. La question, vue sous cet angle en devient bien plus complexe encore qu'elle ne l'aurait été sans ce préambule qui redéfinit chacun à sa place exacte mais aussi l'ensemble des faits et leurs interprétations via le filtre de la personnalité de chacun, ceci évidemment sans oublier la réalité des contextes qui viennent s'intercaler ou encadrer cette même Vérité contextuelle devenue paradoxalement multiple.

De même, ne dit-on pas que "la Vérité finit toujours par éclater ou par sortir au grand jour"? (un peu comme celle du puits). Oui, on le dit, mais alors de quelle Vérité s'agit-il vraiment? De celle d'un individu isolé qui pense avoir la science infuse, de celle d'un groupe d'influence sur autrui, de celle d'un pouvoir qui s'exerce avec force ou avec une maline dissuasion, de celle d'une société entière qui se déclare elle-même détenir une unique et intrinsèque Vérité au nom du plus grand nombre ou au nom de Lois humaines régissant nos vies et promulguées par une petite élite de magistrats, de juristes ou d'hommes politiques? Encore une fois si la Vérité "éclate" faut-il encore savoir d'où vient exactement la bombe et qui a vendu la mèche… Les initiés ou tout simplement les personnes ayant un brin de sagesse et d'intuition intellectuelle sauront aussi facilement discerner la causalité et l'effet, c'est-à-dire entrevoir si ce qui est révélé dans "une vérité" implique une quelconque démarche autre que la seule volonté d'éclaircir un fait ou une action dans un but positif, si cela n'était pas le cas (donc négatif) alors ce serait pour nuire intentionnellement, avec cette nouvelle interrogation du "pourquoi?". Le pourquoi étant la cause, si celle-ci est elle-même difficile à trouver ce sera alors un cercle vicieux qui n'élucidera rien mais ne fera qu'épaissir un ersatz de vérité déjà fumeuse ou sombre dans son orientation finale. Dans ce cas, ne pas faire trop confiance et même s'y opposer sera la règle pour rester dans le droit chemin lumineux d'une Vérité plus objective à découvrir…

La Vérité implique donc aussi de facto deux notions contradictoires: le mensonge, c'est-à-dire cacher ou arranger une "certaine vérité" à autrui dans un but précis, et la franchise, dire la vérité "que l'on croit être la bonne" pour soi et pour autrui. Apparemment nous serions presque tous d'accord pour dire qu'il n'y a pas de demi-mesure, en d'autres termes une demi-franchise ou un demi-mensonge sont assez peu crédibles et difficiles à maintenir en équilibre, quoique des fois… Pour autant l'on peut aussi dire la vérité telle qu'on la pense sans avoir de but réel, c'est-à-dire sans volonté personnelle de vouloir influencer le cours des choses même si dans la réalité tout ce que nous faisons ou pensons agit effectivement sur notre environnement, consciemment ou pas. Par exemple (simple et très basique): si je dis qu'il n'y a plus d'essence dans la voiture, c'est un fait objectif, si je le dis sans arrière-pensée cela ne m'engage pas consciemment, par contre si je le dis à autrui pour qu'il ne puisse pas utiliser la voiture ou encore mieux pour qu'il remplisse le réservoir d'essence, alors il y a un but conscient, réfléchi et volontaire d'agir via l'expression d'une réalité d'un fait dévoilé pour obtenir une réponse adéquate, l'effet et la cause sont alors explicites avec un sens. Dans bien des cas heureusement nous ne sommes pas tous des "manipulateurs" et nos dires ne sont que l'expression "sincère" (ou instinctivement inconsciente) de ce que nous pensons voir comme une réalité objective qui se présente à nous, une réalité que nous dispensons à autrui librement et sans intention construite dirigée pour obtenir quelque chose ou influencer. Mais n'oublions pas que nous ne sommes pas tous, ni toujours à tout moment, dans cette perspective aussi claire et limpide d'expression "sincère", sinon le monde serait un Paradis sur Terre où le mensonge instrumentalisé n'existerait pas, ce qui apparemment n'est pas vraiment le cas, ceci sans avoir à devoir pousser l'analyse plus en avant, mais ajoutons tout de même qu'il est dit aussi que le "fruit de la Connaissance" entraîna un jour la perte de l'innocence et donc l'apparition du bien et du mal, sorte de scission d'une immanente Vérité première...

La véritable question suivante vient alors: faut-il, comme Démocrite le dit, que la Vérité elle-même fasse jour avec son fouet pour nous forcer à ne pas mentir, à toujours devoir aller sur la voie d'une sincérité pleine et entière, nue et sans aucun paravent? Ici la notion de risque arrive à point nommé et les assureurs ou les traders en savent quelque chose! Mais qu'est-ce que le risque, ou plutôt qui risque quoi? Il est certain que si un homme dit à sa femme qu'elle a pris du poids alors il risque (en général) d'avoir une attitude de goujat et de lui déplaire, même si c'est la vérité telle qu'il la voit et la pense. Maintenant si cet homme annonce à sa femme qu'il adore ses nouvelles formes généreuses et qu'elle est irrésistible dans une sensualité exacerbée par ce changement, alors l'effet ne sera pas du tout le même, le résultat non plus... Question: cet homme aura-t-il maquillé la réalité selon qu'il dit les choses d'une façon ou d'une autre? Autre exemple, cette fois-ci une femme traite son mari d'imbécile et d'ignorant, il est clair que cela ne va a priori pas trop lui plaire (les hommes sont en effet généralement assez sensibles en ce qui concerne leur grande intelligence). Par contre si cette femme annonce à son mari qu'elle est certaine qu'il va trouver une solution en cherchant mieux car elle est encore une fois certaine qu'il a les ressources et le savoir-faire pour y arriver, là effectivement l'effet n'est pas le même non plus. Comme nous le voyons, les mots ont un poids, une orientation, une vérité en eux qu'il est bon de connaître si nous ne voulons pas "risquer" de voir des évènements "mal tourner".

La Vérité est au centre de notre monde, elle est aussi ce que nous sommes avec la façon dont nous l'exprimons qui est tout aussi importante que nos actions. Nos mots, nos actions mais aussi nos pensées sont intimement en relation et si nous tentons de les opposer c'est à nous-mêmes que nous mentons avec ce risque spirituel de nous perdre dans les profondeurs d'un puits (le même?) sans fond. En Amour véritable la Vérité éclaire d'elle-même les mots, les actions et les pensées des amoureux, si cela n'était pas ou plus le cas alors le risque essentiel serait de voir cet amour s'appauvrir en perdant de sa substance noble pour se ternir tel un métal précieux qui perd son éclat. L'Amour s'entretient par les bons mots choisis, il se démontre par les bonnes actions partagées et par cette volonté de ne pas chercher à dissimuler. Il est évident que nous ne sommes pas non plus des saint(e)s pour vivre chaque instant en pleine lumière, les contextes et environnements que nous traversons influencent nos pensées, nos actes et nos paroles, il est difficile à moins d'être un ermite ou une nonne solitaire de ne pas être livré aux tentations qui nous entourent et qui parfois ternissent notre propre "vérité d'être" ou nos aspirations les plus hautes. Il y a dans l'existence même cette importante notion karmique qui implique que nous devons ici-bas faire face à des épreuves et des choix qui ne sont jamais intégralement les meilleurs car tout simplement notre monde est imparfait dans sa forme et dans son fond, et nous le sommes aussi.

Faut-il tout se dire, la vérité n'est-elle pas un risque pour la relation amoureuse? La réponse est avant tout en vous, il n'y a pas de réponse générique car il existe une infinité de modalités, de mots pour signifier les choses et d'orientations plus ou moins positives ou négatives dans des situations multiples et tout aussi complexes. La seule voie à réellement suivre est celle du cœur, du ressenti que l'on a car on ne peut pas se tromper soi-même indéfiniment, et du ressenti d'autrui si on lui veut du bien en agissant de telle ou telle façon avec tels ou tels mots accompagnant la pensée qui s'y joint naturellement et même qui précède volontairement tout acte ou parole. Dans ces situations très délicates où parfois les couples s'égarent loin d'une franchise amoureuse réelle et réciproque, où même parfois encore le mensonge devient le seul mode trompeur pour garder une vérité blessante derrière un paravent mental efficace, il est nécessaire de faire le point avant une rupture encore plus difficile à vivre… Pour sauver le couple des moyens existent et rétablissent l'équilibre des forces positives en vue de retrouver une harmonie perdue. Pour en discuter librement n'hésitez pas à me faire part de votre histoire personnelle si besoin, ceci déontologiquement en toute confidentialité au 06.34.48.95.33 (numéro direct non surtaxé) afin que nous puissions trouver des solutions. Vous pouvez aussi me contacter par écrit si vous le préférez en passant par mon formulaire de contact qui s'ouvre en cliquant sur ma bannière web professionnelle ci-dessous. Je vous dis à très bientôt et sachez rester en pleine lumière en évitant les zones d'ombre avec assurance et détermination pour vous et votre partenaire.

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
26 juin 2020 5 26 /06 /juin /2020 20:12

L'Amour est par définition une acceptation, celle de vouloir partager, partager son temps, partager son espace vital, partager ses points de vue, partager des moments intimes et partager sa descendance avec une partie de ses gènes, en d'autres mots pour ce dernier point ultime: "procréer", c'est-à-dire donner la vie dans ce même partage ultime issu de l'Amour. L'on peut dire qu'il y a déjà une très grande part d'acceptation dans cet Amour où finalement la notion de partage correspond en une sorte de dissolution ou plutôt de fusion de l'Ego de chacun dans une unique entité plus vaste que l'on appelle le couple et qui devra s'en accommoder au cours de son existence pour évoluer, bien entendu si possible "positivement". Alors, se poser la question pour aller encore plus loin avec cette interrogation: "peut-on tout accepter par Amour?" revient finalement à se demander si l'on peut d'une certaine façon sacrifier encore plus de sa personne, de son Ego, afin d'accentuer encore cette fusion dans un couple déjà bien volcanique… Mais le véritable angle de cette question réside surtout dans le "qui", oui, qui dans le couple va devoir, vouloir ou pouvoir en accepter encore plus? Qui donc? Ce seront les deux de concert en pleine harmonie pour évoluer ou bien seulement l'un des deux en effectuant ce sacrifice qui n'est rien d'autre qu'une mise en déséquilibre volontaire de sa propre personne au profit de l'autre ou au profit d'une "entité couple" devenue quelque peu cannibale? C'est dans ce sens qu'il faut voir clairement non seulement ce "qui" mais aussi peut-être un "pourquoi", même si parfois la logique et la psychologie n'y comprennent strictement rien, de cet Amour une raison du cœur s'en dégage peut-être, si ce n'est une autre chose de plus ésotérique encore ou de plus mystérieuse et sulfureuse…

Faudra-t-il, à commencer par soi-même, que chacun se transforme en détective de l'Amour pour en comprendre les rouages secrets et les fils invisibles qui tissent des liens parfois incompréhensibles qui nous poussent vers autrui pour tout accepter (ou déjà en accepter ce qui en fait seulement le soutènement viable)? Certainement pas, car nous savons tous et toutes qu'analyser les liens amoureux relève de la gageure un peu folle de s'y engager formellement pour tenter d'y trouver une logique, la seule qui soit tangible reste cette logique de l'amour qui est propre à chacun, à son histoire, à sa propre psychologie des profondeurs digne des abysses d'un inconscient souvent ténébreux ou trop aveuglant pour que l'on puisse le capter directement… Alors faut-il néanmoins renoncer à toute approche intellectuelle de l'Amour et de ses potentiels excès ou de ces volontaires aberrations désirées pour en comprendre quelques secrets véritables qui nous éclairerait sur nos actes et sur nos décisions? Non plus car nous avons le puissant sentiment (qui n'est pas ici une analyse objective) qu'il faut tout de même parfois avoir raison gardée dans son propre raisonnement en connaissant ses limites, surtout en matière de relations amoureuses. C'est plus cette volonté de "se comprendre soi-même" que de comprendre la relation amoureuse qui nous poussera en général à nous poser des questions, et ceci "a posteriori" d'avoir déjà agi, car ce n'est qu'après coup que l'on s'apercevra que l'attraction a été plus forte que la volonté d'en comprendre la raison initiale.

Dans ce sens et dans un contexte où le creuset amoureux existe déjà sous une forme latente, l'on ne peut pas dire que "l'on peut tout accepter par Amour" puisque c'est l'Amour qui nous a guidés vers cette inconditionnelle acceptation sans que l'on puisse même y réfléchir avant pour s'y opposer, une sorte de réflexe qui n'a donc aucune signification logique que celle de devoir accepter au moment où cela se présente car justement la force de l'Amour est de masquer toute réflexion (ou attente d'interrogation) pour n'en garder qu'un réflexe instinctif immédiat lié à la loi d'Attraction. Il y a donc une sorte de fatalité, de chemin tracé ou d'itinéraire de l'Amour qui se dessine selon des sillons "qui sont en nous" mais que nous ne percevons qu'après qu'ils aient été empruntés, comme si l'existence nous imposait sur cette voie de marcher de manière presque automatique dans une direction déjà établie. Bien entendu nous ne sommes pas non plus des somnambules dans nos actes et choix amoureux ou dans nos décisions, mais chacun de nous dispose d'un psychisme unique qui définit inconsciemment nos acceptations à l'image d'un véhicule qui se conduirait tout seul en lisant des panneaux de circulation déjà écrits à l'avance.

La volonté et le libre arbitre, voire la liberté de penser, sont ici fondamentalement affectés par les attractions amoureuses qui sont subies et directement intégrées tout naturellement à la manière d'un puzzle que l'on voit se construire pièce après pièce lorsque celles-ci se présentent, les refuser impliquerait de ne pas finir le jeu de l'existence alors que nous en faisons partie, en différer la jonction et le lien aboutirait à nous renier dans ce que nous sommes fondamentalement, en commençant par les bases de notre inconscient qui guide parfois de force nos actes conscients. Cette approche presque psychanalytique des relations amoureuses (avec de vrais "faux choix" car déjà acceptés) est à mettre en regard d'une approche bien plus ésotérique que les initiés désignent sous l'appellation de lien "karmique" souvent incomprise des profanes et encore plus des scientifiques qui renient son existence. Les liens karmiques se définissent comme des épreuves qui nous lient, qui nous obligent à suivre des itinéraires déjà écrits avant même notre venue dans cette existence avec comme principe fondamental de nous faire évoluer sur toutes les voies possibles, même celles que nous ne voudrions pas tester. Il est souvent difficile de faire comprendre ce concept qui s'applique en plus sur l'acceptation de la réincarnation (ou métempsycose) qui nous obligerait à recommencer sans cesse  là où nous avons échoué précédemment.

Avec cette vision karmique des choses tout devient bien plus compréhensible quant à la puissance de l'Amour et à l'acceptation d'attraction ou d'orientations qui nous semblent "a posteriori" contraires à notre volonté réfléchie ou à notre libre arbitre: c'est que certaines de ces potentialités existentielles sont imposées par la loi karmique dans le but même de nous faire emprunter des voies que nous n'aurions pas accepté de prendre de manière délibérée ou intégralement cogitée volontairement. Dans cette perspective l'on peut mieux comprendre pourquoi en Amour l'on prend parfois des décisions apparemment contraires à nos propres intérêts (contre notre Ego) sans savoir pourquoi nous le faisons, sachant que finalement le karma ne prévient jamais quand il fixe l'itinéraire, il n'interagit pas en négociation avec l'esprit conscient, il ne fait qu'ouvrir les portes nécessaires pour que nous les empruntions, dont toutes celles dont nous avons besoin et qui nous relient à autrui via le meilleur "outil" qui soit entièrement à notre portée ici-bas: l'Amour. Les initiés vous diront aussi que le karma ne dirige pas tous nos gestes ni toutes nos décisions, nous avons chacun une certaine "latitude de liberté", celle-ci est différente selon notre degré d'évolution (c'est-à-dire les succès karmiques déjà établis à notre tableau), c'est aussi ce qui fait la grande différence entre individus, certains étant plus en avance sur d'autres, et inversement d'autres étant en retard existentiellement sur les "devoirs karmiques". Ceci pourrait aussi expliquer le fameux "pourquoi" nous agissons avec certaines personnes de telles ou telles manières, notamment dans le domaine de l'Amour, cet "outil karmique" par excellence…

J'espère que cet article vous aura éclairé sur la part d'ombre que nous avons tous en nous, sur ces décisions qui nous semblent irrationnelles, notamment en amour, mais qui s'imposent tout de même à notre grand étonnement lorsque nous y réfléchissons "a postériori". Cette part d'ombre ou plutôt la partie située dans les coulisses de notre destinée karmique intervient très souvent sans que nous ayons la moindre idée alors qu'elle gère et dirige la plupart de nos pas de manière totalement discrète et inconsciente. En qualité de praticienne je dispose de l'expérience de ces coulisses ésotériques au niveau de l'exercice de rituels qui permettent d'éclairer vos interrogations et donc de vous aider à mieux comprendre ces orientations pour mieux les intégrer ou mieux les envisager en amont avant qu'elles ne s'imposent à vous. N'hésitez pas à me joindre pour en discuter, surtout en ce qui concerne le domaine des relations amoureuses puisque vous aurez compris qu'elles sont de véritables portes existentielles sur votre évolution. Pour ce faire vous pouvez me téléphoner pour en discuter librement au 06.34.48.95.33 (numéro direct non surtaxé) ou bien m'écrire depuis mon formulaire de contact dont la page s'ouvre en cliquant sur ma bannière web ci-dessous. Je vous dis à très bientôt pour que vous puissiez découvrir ce que votre karma vous réserve en Amour afin de mieux l'accepter!

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
Published by amour-magie-noire - dans Amour Magique loi karmique couple
23 juin 2020 2 23 /06 /juin /2020 17:55

Le couple est-il comme le Phénix, peut-il renaître de ses cendres? Pour se poser la question il faut déjà envisager que le couple se soit en quelque sorte brûlé les ailes et ne soit plus que l'ombre de lui-même s'il n'est pas déjà passé au-delà des limites de l'Hadès comme la mythologie grecque pourrait nous l'enseigner, avec cette quasi-certitude que personne (ou presque) ne revient des Enfers. Pour autant les mythes savent aussi créer des exceptions car l'on peut revenir des Enfers et même renouer avec l'Amour après une rupture, ce qui est d'ailleurs le cas pour l'histoire de la belle Psyché avec Éros, le fils d'Aphrodite… Bien évidemment le récit mythologique peut s'avérer utile pour comprendre très justement le psychisme des humains et leur donner quelques conseils au passage, serait-ce ici un subtil don des dieux que d'expliquer qu'il ne faut jamais renoncer à l'Amour même si celui-ci semble s'être éloigné définitivement? Possible, mais ce n'est pas si simple car l'histoire nous révèle aussi les multiples épreuves avant de renouer et de retrouver l'harmonie d'un couple enfin réuni. Toujours est-il que, de retour les pieds sur Terre et bien loin des dieux et des déesses, les Hommes ont peut-être d'excellentes leçons à tirer de ces légendes et peuvent s'en inspirer avec un à propos évident, et la magie est certainement selon moi ici la meilleure des passerelles secrètes pour y arriver…

Retrouver l'espoir après une rupture n'est jamais simple, tous les malheurs semblent s'être abattus sur nous, telle cette boîte de Pandore libérant les maux sur l'humanité avec très heureusement l'espérance restant à nos côtés pour remédier aux pires tracas à venir. C'est donc avec cet espoir de voir revenir l'amour et l'être aimé que pourra commencer cette quête difficile qui finalement n'est rien d'autre qu'une véritable reconquête amoureuse. Pour ce faire il faudra effectivement avoir de l'énergie en réserve, surtout la volonté sur le long terme et celle de ne pas se décourager car l'itinéraire n'est jamais simple dans de telles situations où tout ou presque doit être reconstruit pas à pas, avec soin et intelligence, auquel cas comme un château de cartes tout pourrait alors s'écrouler. Mais n'est-ce pas déjà le cas même pour des couples stables que d'être aussi soumis à cette dure loi des sentiments et des tentations aléatoires, des rivalités amoureuses et des basses tromperies? Dans cette optique réaliste il faudra donc à la fois grandement s'armer de patience, d'opiniâtreté et de persévérance pour arriver à ses fins, chose difficile mais pas du tout impossible pour qui en a la carrure ou la stature et la volonté très affirmée.

Bien entendu s'atteler à une telle épreuve de reconquête amoureuse n'est pas aisée surtout si l'on est seul(e) avec ses certitudes et ses doutes, lesquels peuvent alterner assez rapidement pour user le moral et dilapider une précieuse énergie mentale ainsi qu'un temps tout aussi inestimable. C'est ici que la magie aura son utilité, d'une part pour redonner un équilibre solide et une direction franche au but recherché, d'autre part pour apporter des solutions plus puissantes et durables sur cette longue course de fond qui s'engage. Deux magies seront à l'oeuvre: la Magie Blanche pour l'apport d'énergie et d'équilibre, et la magie Rouge pour envisager les potentialités qui se présentent ainsi que les moyens d'y arriver. Il me semble évident d'ajouter qu'il sera très difficile de cumuler l'apprentissage de la magie avec son emploi immédiatement applicable là où des professionnels ont mis des années à accumuler une expérience sur le terrain avec une Connaissance ésotérique approfondie pour mettre en action un Don qui ne peut pas s'apprendre… Il est donc ici fortement conseillé et même indispensable de consulter pour laisser gérer avec méthode et savoir-faire ceux dont c'est le métier. Notons de plus que la pratique de la magie n'est pas sans risque lorsque l'on s'y adonne en novice et que les résultats peuvent aller à l'inverse de ce qui est désiré, autant ne pas tenter le diable et ses démons…

Tout d'abord faire le point avec le praticien (ou la praticienne) que l'on aura contacté(e), lui demander comment opérer en expliquant dans le détail le problème, ici une rupture pour ce qui nous intéresse avec la volonté de renouer avec l'amour au sein d'un couple en perdition ou déjà en rupture. L'analyse du contexte est primordiale et peut durer plusieurs séances, voire plusieurs semaines si l'on ne dispose pas aisément des infirmations du moment, il est en effet primordial de définir le terrain afin de trouver le meilleur chemin pour avancer sans embûches supplémentaires que celles déjà connues… C'est avec un premier constat des erreurs commises par les uns et les autres, parfois même de personnes extérieures au couple (souvent la famille), que l'on pourra commencer à envisager des directions acceptables avec des moyens d'action efficaces. Mais avant tout, et je l'ai déjà signalé, un diagnostic précis des ressources physiques, mentales et spirituelles du consultant s'avère être une priorité afin de ne pas commencer avec une personne sans énergie ou complètement en déséquilibre sur ses points d'énergies (sans rentrer ici dans les détails des différents chakras).

La Magie dite "Blanche" dispose de cette faculté de redonner de l'énergie mais aussi de soulever le voile sur certains évènements plus ou moins dissimulés ou qui n'auraient pas été analysés auparavant par la personne qui consulte, ce qui apportera de l'eau au moulin pour enrichir l'analyse de la situation et envisager de nouvelles opportunités souvent ignorées ou délaissées car inconnues. De même, l'apport d'énergie pour insuffler une première impulsion positive en début de travaux de magie permettra de rompre l'inertie qui aurait pu s'installer et qui s'avère être un véritable frein à toute opportunité d'avancer sereinement avec la clarté nécessaire. Si la personne dispose d'assez d'énergie il faut néanmoins visiblement la canaliser pour qu'elle ne se dissipe pas mais au contraire serve les rituels à venir avec la concentration qui s'impose dans ce type de travaux où le consultant fait partie intégrante du processus via sa volonté ferme et bien orientée. Lorsque tout est bien canalisé le praticien peut passer à la phase active avec la Magie dite "Rouge" qui est constituée de rituels spécifiquement axés sur une résolution des problématiques amoureuses, l'on peut dire que la magie rouge est la magie de l'amour, des sentiments, de la libido, du désir et de la sexualité pour énumérer ses qualités intrinsèques et les délimiter précisément.

Afin de retrouver l'amour perdu, celui de l'être aimé qui s'est éloigné, il faut donc une multitude de paramètres en phase afin d'avancer pas à pas vers ce but, et ce n'est effectivement pas évident de garder une volonté à la fois ferme et durable sur plusieurs semaines d'affilée, voire parfois sur des mois si la situation l'exige. Il faut donc parfois juger des meilleurs moments pour agir, parfois aussi faire des pauses nécessaires pour mieux redémarrer avec les meilleures chances de voir les rituels opérer à leur optimum selon les conjonctures qui se présentent. Dans tous les cas, renoncer à un amour que l'on croit encore possible serait une erreur, ne pas tenter d'utiliser l'espoir qui se blottit au fond de la fameuse boîte de Pandore serait dommage et attirerait les regrets de ne pas avoir été au bout de ses rêves, du moins des potentialités de les voir se concrétiser. Comme d'habitude je reste à votre disposition pour répondre à vos questions sans engagement, ceci par téléphone au 06.34.48.95.33 (numéro direct non surtaxé) ou bien par écrit depuis mon formulaire de contact (qui s'ouvre en cliquant sur ma bannière web ci-dessous), je réponds à toutes les questions avec la plus grande confidentialité qu'impose ma pratique professionnelle au niveau déontologique. Je vous dis à très bientôt et sachez utiliser votre libre arbitre pour reprendre votre vie amoureuse avec l'aide d'un grand coup de pouce magique et volontaire!

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
Published by amour-magie-noire - dans couple retour de l'être aimé magie rouge magie blanche
12 juin 2020 5 12 /06 /juin /2020 21:33

Il aura fallu que l'Homme se pose sur la Lune pour qu'il puisse croire en avoir enfin découvert tous les secrets et ainsi s'abstenir de s'y intéresser plus en avant. L'astre lunaire est effectivement devenu si commun aux yeux des profanes qu'ils ne la regardent plus, tout comme ils ne regardent d'ailleurs plus du tout le ciel, du moins lorsque celui-ci est encore visible à cause de la pollution de nos villes… Pourtant, chaque jour les influences lunaires continuent d'agir avec exactitude et régularité tout en nous irradiant d’une lumière blafarde qui n'est autre que celle du Soleil en réflexion sur sa surface, laquelle n'est jamais la même durant son cycle appelé aussi lunaison de 29 jours. Chaque jour durant environ un mois nous avons donc une Lune avec des phases qui se renouvellent en passant de la nouvelle Lune (invisible car dans l'ombre) à la pleine lune (entièrement visible) avec des phases successives intermédiaires. Hormis la luminosité de la Lune, d'autres aspects plus subtils apparaissent selon sa position et donc selon ses phases, le plus connu de ces aspects remarquables reste le phénomène des marées assez visible sur le littoral et qui sera d'autant plus fort les jours de pleine lune (et de nouvelle Lune) à certaines heures bien précises en fonction de l'alignement des astres en conjonction (alignement Terre, Soleil, Lune); ce phénomène induit une forte attraction visible sur les océans. Autre phénomène qui ici nous intéressera: celui du magnétisme lunaire, ou plutôt de l'influence de ce satellite naturel sur le magnétisme terrestre.

Par conséquent la Lune, même si nous n'y faisons plus attention quotidiennement, aura une triple action bien réelle et changeante selon les jours et même durant l'année en fonction des saisons. Lumière, attraction et magnétisme, trois influences que notre corps et aussi notre psychisme vont tous deux appréhender de manière très différente selon les individus avec des réactions parfois surprenantes qu'il faudra prendre en compte même si les sciences dites dures nous certifient que les effets de la Lune sur les organismes sont véritablement mineures pour s'y intéresser formellement… Toujours est-il que pour la petite histoire les commissariats de toutes les grandes villes du monde sont à l'affût des pleines Lunes mensuelles car ce sont des nuits généralement "très agitées" avec une augmentation des délits assez surprenante, comme quoi il se passe bien quelque chose durant ces phases un peu spéciales. D'un point de vue purement physiologique il est presque certain que les conjonctions planétaires influencent les organismes exactement à la manière des marées, d'autant plus que nous sommes tous composés à 80% d'eau, ce qui pourrait aussi assurément donner une première explication sur les changements qui s'opèrent en nous.

Ce sont en général les flux magnétiques et telluriques qui sont perturbés par les positions lunaires ainsi que les amplitudes d'attraction issues des forces gravitationnelles en action qui s'opposent ou se cumulent en fonction des alignements durant les diverses phases de rotation. En ce qui concerne la luminosité, même si elle reste factuelle, pour nous qui sommes des urbains (nous ne dormons pas trop à la belle étoile en ville) ce sera plus de l'ordre du trait symbolique en reconnaissant les phases visibles de l'astre lunaire sur un calendrier plutôt qu'en regardant réellement toutes les nuits avec grande attention les quartiers de Lune ou l'évolution de sa plénitude… Pour autant, et juste en passant, la lumière lunaire dispose aussi d'une fréquence bien différente de celle de la lumière Solaire puisque son reflet ou plutôt sa réflexion en absorbe une partie pour en restituer une gamme du spectre lumineux "sensiblement modifié" qu'il n'est pas non plus à négliger. Ce sont toutes ces influences conjuguées qui auront chacune selon leur ampleur et leur rythme un réel effet sur nos organismes et sur notre mental. Les initiés iront même plus loin en déclinant ces effets sur l'ensemble des corps symboliques qui nous constituent: du corps physique au corps effectivement psychique, en passant par le corps éthérique ou le corps énergétique causal et karmique.

En magie, surtout en magie rouge et blanche, les effets des différentes phases lunaires seront bien présents avec comme point d'orgue la phase de pleine Lune qui apporte dans son cycle un maximum à suivre de près lors des rituels, notamment si l'on doit en utiliser les flux en phase montante ou descendante, c'est-à-dire un peu avant la pleine Lune (montante) ou juste après (descendante). Les Tibétains et les hindous, dans leurs rituels spécifiques, marquent aussi avec insistance sur le fait de bien choisir à quelle phase l'on invoque une entité afin de ne pas se tromper, plus particulièrement en privilégiant les rituels "doux" avant la pleine Lune (en période montante jusqu'à son apex), et en ne réalisant les rituels les plus "violents" qu'en phase descendante. D'ailleurs, les grands maîtres tibétains n'agissent que très peu durant cette deuxième phase qu'il nomme "courroucée" et durant laquelle ils préfèrent aller méditer dans des grottes pour ne pas agir trop négativement sur le Monde s'ils utilisaient leurs pratiques magiques lors de rituels.

En occident nous sommes plus mesurés quant à l'utilisation des phases lunaires tout en y faisant attention dans un même esprit avec comme point focal la pleine Lune qui est un repère éminemment important pour nous. Il est aussi évident que selon le type de travail et le contexte de la demande il sera préférable comme je le dis souvent de bien choisir le bon moment pour commencer un rituel plutôt qu'un autre, ceci selon les phases lunaires montantes ou descendantes et à une distance plus ou moins grande de la pleine Lune, à voir aussi selon les solstices qui sont des périodes où s'exercent de puissantes forces mais cette fois solaires (en complément par accentuation ou en opposition par amoindrissement des flux lunaires). C'est en magie rouge qu'il faudra essayer d'être le plus attentif, et notamment si l'on effectue un rituel de retour d'affection, de préférence à commencer en phase ascendante juste avant la pleine Lune pour ensuite laisser agir (maturation) et ne pas trop "tenter le diable" en phase descendante où les puissances sont "moins harmoniques" avec ce style de travaux, et donc peuvent s'y opposer. Mais encore une fois, tout dépend comment il faut agir, si c'est en douceur et progressivement ou bien plus durement et en puissance, alors parfois déclencher une onde de choc plus violente peut aussi casser une inertie négative pour inverser une tendance (si éloignement en cours par exemple). C'est avant tout en étudiant très précisément les termes de la demande ainsi que ceux du contexte que les travaux pourront alors s'échelonner selon des rythmes bien ordonnés et des périodes durant lesquelles les rituels actifs pourront être effectués de manière optimum selon des phases lunaires déterminées avec soin.

Je rappelle que la plupart des consultants sont en général toujours pressés de voir leurs problématiques réglées au plus vite et je les comprends, mais ce serait aussi une erreur que d'aller contre les flux planétaires et donc aussi contre les phases lunaires si celles-ci n'étaient pas "en accord" avec la typologie des travaux à effectuer via les rituels. C'est aussi dans cette optique qu'en qualité de praticienne j'explique que l'étude préalable est nécessaire et même obligatoire avant d'entrer plus en avant dans le cœur du rituel actif, surtout en magie rouge. Je préconise aussi en complément et avant toute chose un rééquilibrage énergétique en magie blanche si besoin était afin de ne pas entrer directement en action si le consultant n'est pas énergiquement à niveau pour "porter le rituel" via une volonté assez ferme et puissante. Ce n'est qu'après ces étapes que le positionnement des meilleures périodes sera décidé, ce qui peut alors prendre effectivement un certain temps si nous sommes en déphasage par rapport à la bonne période (montante ou descendante pour la Lune et selon l'action à mener). Comme d'habitude j'espère que cet article vous aura été utile pour mieux comprendre quelques éléments importants à prendre en compte en magie, et je reste de toute façon à votre écoute au 06.34.48.95.33 (numéro direct non surtaxé) si vous avez une problématique à me soumettre (en magie rouge par exemple, magie de l'Amour). Vous pouvez aussi me joindre par écrit sur mon formulaire de contact qui s'ouvre en cliquant ma bannière web ci-dessous. Je vous dis à très bientôt, et commencez à regarder la Lune autrement pour n'en garder que les effets harmoniques, ceci au bon moment avec la sagesse qui s'impose!

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
Published by amour-magie-noire - dans Amour Magique retour affectif pleine lune harmonie couple
5 juin 2020 5 05 /06 /juin /2020 20:27

Toutes les traditions sans exception et de tout temps ont donné à l'élément EAU une valeur à la fois vitale (puisque sans elle la vie est impossible) mais aussi une grande valeur symbolique et magique. Sans avoir à refaire l'Histoire, les Grecs et les Romains ainsi que la plupart des peuples asiatiques et arabes ont su organiser les villes autour des sources pour y établir des thermes, des bains ou des hammams devenus de véritables centres de la vie sociale des villes indispensables à la bonne marche de la société. Évidemment, l'eau apporte aussi la prospérité avec l'irrigation des cultures et d'une certaine façon en ce sens elle en devient une ressource essentielle. Mais de nos jours nous avons oublié, surtout dans nos pays occidentaux, à quel point l'eau est un trésor car nous n'y faisons plus attention, un simple tour de robinet nous suffit à penser qu'elle est inépuisable et banale. De cette erreur de la modernité quotidienne nous avons aussi oublié toute la symbolique sacrée de ce liquide unique ainsi que certains rites anciens pratiqués depuis l'aube des temps. C'est en magie blanche que l'utilisation de l'eau est primordiale pour refaire surgir des ressources intérieures et appeler en nous des énergies à la fois curatives du corps et de l'esprit.

Dans l'antiquité les statues des dieux et déesses nouvellement créées étaient plongées dans les fleuves ou aspergées de cette eau qui donnait en quelque sorte vie à la pierre et transcendait la matière pour lui apporter une aura de la divinité en question. N'oublions pas non plus tout simplement le baptême (en grec "plonger, immerger") est en soi un sacrement ouvrant l'esprit sur un horizon dépassant notre matérialité avec la promesse d'une protection divine pour les croyants. Dans ces deux seuls exemples, l'eau apporte une dimension supérieure, un accès à l'Anima sous différentes formes: pour la matière inerte avec une sanctification de l'objet qui devient alors l'image vivante de la déité, et pour l'individu une transmutation vitale vers le sacré qui descend en lui avec un libre arbitre assumé. Mais la religion n'a pas l'apanage exclusif du sacré, chez les chamans elle est un élément essentiel de la Nature qui relie le monde de la forêt à celui des Hommes, en passant par les fleuves et la pluie qui sont par leurs expressions de puissance des signes visibles, bien que devant être décryptés, qu'elle communique avec les initiés qui savent la traduire, pour ne pas dire qu'elle communie avec eux pour les informer du monde d'en haut. De même, les éléments utilisés par les alchimistes comportent cette même EAU qui en les associant ou opposant au FEU, à l'AIR, à la TERRE et parfois à d'autres éléments plus exotiques comme le Souffre ou le Mercure, ce qui leur permet de lire au-dedans même de la nature intime de la matière pour en trouver les secrets, dont ceux de la Pierre Philosophale qui n'est autre qu'une transcendance de l'Humain vers une Connaissance universelle infinie, un accès potentiellement direct à Dieu.

En Magie Blanche, c'est-à-dire la magie la plus lumineuse et protectrice, l'élément EAU est tout aussi crucial. Un nombre incalculable de rituels peuvent ainsi prendre forme, autant que de façon d'utiliser cet élément purificateur qui a aussi de très puissantes facultés de régénération. Purificateur car l'eau absorbe non seulement les impuretés du corps (comme solvant) mais peut sous certaines conditions effectuer une dilution des énergies négatives en les substituant avec des flux telluriques positifs ou neutres (lesquels s'orienteront alors selon le contexte ou le réorienteront). De facto l'on peut y voir un facteur de protection si l'on sait apporter à cette eau quotidienne une volonté de soins récurrents qui en font une régénération, du corps et de l'esprit. L'absorption même d'eau est en soi une régénération vitale, chaque molécule perdue sera remplacée, sachant que notre corps est constitué de plus de 80% d'eau… Mais c'est uniquement avec l'intime conviction d'y voir un acte important en soi qu'un simple verre d'eau peut aussi voir cette régénération apporter un plus conséquent, une dimension plus spirituelle qui ira agir sur l'esprit de manière positive et protectrice, auquel cas il n'y aura pas de processus à ce niveau si la Volonté n'y participe pas de cette manière consciente et intentionnelle. Cet exercice, de prendre le temps de "penser à l'eau" que l'on absorbe, n'est pas une évidence pour la majorité des gens au quotidien qui justement n'y pensent même plus, ce qui les prive, hélas, de cette dimension spirituelle supplémentaire et d'un bienfait immédiat en retour.

D'autres rituels avec d'autres orientations sont bien évidemment utiles en fonction des buts recherchés mais il ne faudrait pas non plus placer cet élément EAU dans tous les rituels puisque parfois l'effet pourrait "étouffer" d'autres éléments indispensables en présence, par exemple le FEU, qui est essentiel dans d'autres types de purifications plus radicales, notamment pour éliminer certaines pensées extrêmement négatives qui sont de lourdes scories que la psychiatrie appelle plus précisément des névroses. Le principe ritualistique du "SOLVE & COAGULA" est à prendre avec une grande prudence lors des rituels de purification par le feu, notamment si l'on a fait l'erreur de garder des symboles qui touchent de près ou de loin à l'élément aquatique… Mais c'est ici une affaire d'initiés que de savoir exactement comment bien mener un rituel selon les exigences qui sont de mise. En ce qui concerne les rituels utilisant l'eau, de même il ne faudra pas y adjoindre d'autres éléments ou symboles perturbateurs si ceux-ci ne sont pas nécessaires au but ultime recherché, ici aussi les praticiens comprendront parfaitement de quoi je parle.

Pour les non initiés, il faut donc si possible ne pas jouer avec des rituels trop complexes pour eux ou trop difficiles à mettre en œuvre mais ils peuvent néanmoins bien évidemment avoir accès assez simplement aux rituels de purification basiques par l'eau (en ce qui concerne le Feu, inutile de vous immoler, ce n'est pas bon pour le teint, et inutile de vous enterrer vivant pour communier avec la Terre !). Humour mis à part, le sujet reste sérieux et l'on m'a plusieurs fois parlé des bains comme rituel de purification, ce qui est une bonne initiative si le calme est présent, la volonté bien orientée et les bougies pas trop proches (le cliché du bain avec les bougies est assez répandu…). La lumière naturelle est à mon avis un meilleur catalyseur de l'élément EAU dans ce type de contexte où la purification s'accorde très bien en se conjuguant avec ces deux sources complémentaires. De même, et ici selon moi ce qui devient le plus important, c'est l'état d'esprit qui doit être en phase avec ce rituel du bain régénérateur ou purificateur, il est en effet essentiel d'agir en pensée dans le même sens et en harmonie avec les éléments présents (Eau, Lumière Solaire ou Lunaire...) en se fixant un but de manière souple et fluide (c'est-à-dire sans forcer l'esprit à effectuer cette tâche d'orientation). Il faut alors "devenir Eau" , suivre ses ondulations, comme le diraient les grands maîtres japonais.

J'espère que cet article vous aura servi ou du moins vous aura aidé à mieux cerner l'élément EAU dans les rituels, d'ailleurs je dédie cet article à Pascal qui justement s'est exercé à non seulement se purifier mais aussi à transmettre sa pensée positive à distance afin d'aider une autre personne via ce rituel du bain que je vous convie bien évidemment à étudier dans le sens que j'ai évoqué, sachant tout de même et je le précise ici, qu'il est bon de prendre plutôt des douches pour préserver la planète et de ne réserver ce rituel, si besoin, que le dimanche qui me semble le jour le plus symbolique pour ce faire. Comme d'habitude je reste à votre disposition pour répondre à vos questions ou pour vous aider avec des rituels sur mesures en fonction de votre problématique et de votre contexte précis, donc n'hésitez pas à me téléphoner au 06.34.48.95.33 (numéro direct non surtaxé) ou bien si vous préférez m'écrire pour un premier contact depuis mon formulaire qui s'ouvre en cliquant sur ma bannière Web qui est ci-dessous. Je vous dis à très bientôt, et surtout bon week-end avec peut-être un petit "rituel aquatique" en vue!

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
29 mai 2020 5 29 /05 /mai /2020 21:06

Comment fonctionne la magie? C'est une question qui revient très souvent de la part des personnes totalement profanes en la matière et qui espèrent trouver ou appréhender la réponse aussi facilement que l'on pourrait lire le mode d'emploi d'un appareil électroménager. Évidemment c'est un peu plus compliqué non seulement à expliquer mais aussi tout simplement à aborder avec des mots adaptés tant la magie se situe sur des rives aux frontières de notre réalité tout en étant à la fois à l'extérieur et au plus profond de nous mêmes. D'ailleurs il n'existe pas qu'une magie mais bien des magies et des rituels bien définis selon chaque cas qui se présente. Dire qu'un type de magie ou bien un seul rituel va changer de A à Z la vie d'une personne sur tous ses aspects quotidiens serait faux mais souvent lorsque l'on déplace ou apporte une seule pierre à l'édifice alors l'existence peut s'en trouver totalement modifiée, améliorée et transformée sur le long terme, il en va par exemple des rituels amoureux où la personne qui consulte va retrouver l'être aimé ou bien tout simplement trouver l'amour et l'âme sœur, cela est assurément une sorte de révolution ou de transmutation d'une vision de la vie. Pour bien d'autres problématiques différentes les magies vont agir comme des catalyseurs de nos énergies, comme des amplificateurs de notre volonté via des rituels qui sont des outils, et les magies sont en quelque sorte des boîtes à outils selon les travaux à opérer.

Mais pour commencer, il est nécessaire de bien définir les termes et de ne pas tout mélanger (parfois avec des analogies ou des similitudes de mots l'on peut signifier tout et son contraire sans y faire attention!). Qu'appelle-t-on exactement la magie? La magie est avant tout un processus spirituel global où se mêlent à la fois le mental (comme élément d'analyse), le psychisme (comme élément de sensibilité) et la volonté d'utiliser les deux premiers éléments avec le sel du désir d'arriver à un but précis, c'est-à-dire à al résolution d'un problème personnel dans un cadre prédéfini (environnement ou contexte). Il existe pour résumer rapidement trois types de magie pour ceux qui l'ignorent encore: la magie dite blanche qui se focalise sur l'aspect énergétique (en apport ou en rééquilibrage), sur le dévoilement (lever le voile des choses cachées, oubliées ou inexpliquées) et sur la protection (de soi en terme d'intégrité personnelle mais aussi en terme de l'environnement proche). Cette magie blanche est assez souvent une première étape pour commencer un travail sur une problématique et mieux en discerner les contours avec clarté et surtout en toute harmonie). La magie dite rouge ensuite est celle qui va plutôt cibler l'ensemble des problématiques relationnelles, amoureuses ou sentimentales, elle est fondamentalement axée sur la sexualité, la libido, le désir et la gamme complète des sentiments qui s'y rattachent. La magie rouge sera donc celle qui convient le mieux aux problèmes de couple avec tous les rituels spécifiques pour chaque cas. Il existe aussi d'autres magies plus sombres issues principalement du vaudou pour agir de manières plus brutales et destructrices avec un lot de contrecoups souvent dangereux à gérer et des dégâts collatéraux à prévoir, on classe généralement dans la magie dite noire tous ces processus chaotiques et négatifs.

Enfin, l'on peut se demander ce que sont aussi exactement les rituels. Comme je l'ai dit plus haut, les rituels ne sont que des outils, bien entendu ils sont d'un ordre différent de ceux que l'on utiliserait pour serrer un boulon ou enfoncer un clou mais les images qui s'y rapportent ainsi que la symbolique qui agira pourra en utiliser parfois les mêmes mots pour contrer les maux, par exemple: serrer la vis avec une personne ou couper la relation, les termes sont plus explicites, mais ce n'est pas ici du bricolage, bien que l'on appelle l'ensemble des rituels utiles durant cette période "les "travaux". Les travaux sont donc à la fois ceux qui seront effectués par le praticien exécutant les rituels mais aussi ceux que devra réaliser le consultant via sa volonté affinée d'arriver au but qu'il s'est choisi (par exemple récupérer son ex, ou réussir une action qui n'était pas possible auparavant par manque d'un élément ou de plusieurs). Justement, les "éléments de réussite" deviennent une évidence durant les travaux, c'est d'une certaine façon une "révélation" qui se construit pas à pas avec les outils que sont les rituels à différents plans de compréhension (d'analyse) et de prise de pouvoir de la volonté (en puissance), ou d'apport d'énergie supplémentaires pour y arriver (parfois l'ensemble de ces conditions réunies ou avec d'autres encore plus spécifiques selon le contexte).

Le processus magique du rituel est ainsi une conjonction de nouvelles possibilités, tant au niveau des moyens intellectuels d'analyse qu'elles apportent (pour mieux connaître le contexte) que de renforcement de puissance mentale (pour progresser dans sa volonté de fixer des objectifs), le tout en situation de le faire énergiquement parlant car tout ceci ne peut être abordé sans un équilibre psychique et physique satisfaisant au risque d'essouffler les travaux ou de mal gérer les outils que représentent les rituels. N'oublions pas que ces rituels sont des leviers (image d'outils encore) pour démultiplier ou créer des potentialités qui soit n'existaient pas soit étaient en latence ou en ressources cachées et non utilisées. Nous avons tous ces ressources en nous sans pour autant en avoir pleine conscience, c'est bien le praticien qui effectue ce travail de réminiscence de facultés non utilisées ou de remontée d'énergies enfouies au plus profond du psychisme (du consultant). Le rituel restitue ces capacités, il redonne du volume et une direction à la volonté, il permet de rôle de levier démultiplicateur des possibles, ce qui permet d'agir à plusieurs niveaux. Le premier niveau évident est qu'une personne à qui l'on redonne des moyens en terme d'apport d’énergie et d'élargissement psychique sera beaucoup plus en capacité à aborder ses problématiques et à les cibler clairement. Le deuxième niveau est plus ésotérique en soi, il passe par une complexe symbolique exercée durant les rituels effectués par le praticien qui permet de jouer sur la dimension karmique du consultant en créant une voie d'accès sur un chemin dégagé là où celui-ci était fermé ou inexistant. C'est donc la conjugaison de ces niveaux superposés qui permet une véritable avancée pour la résolution d'une problématique via des rituels de magie blanche et de magie rouge.

Dans d'autres cas où l'intégrité physique et mentale du consultant est en jeu, c'est-à-dire en cas de ce que l'on pourrait nommer d'emprise ou d'envoûtement, il y a une résolution de problématique évidente puisque c'est la régénération de la personne en écartant les atteintes subies (via une purification ou un désenvoûtement pour les cas plus sévères) puis en restituant cette intégrité avec en plus une protection pérenne sous la forme d'un rituel adapté (sorte de bouclier qui renvoie les influences négatives, les flux toxiques extérieurs). Dans ces situations ce sont assurément des épreuves qui proviennent de ce que trivialement l'on appel des sorts (ou sortilèges) issus d'une magie néfaste et il faut en trouver non seulement la cause mais aussi traiter les effets tout en supprimant la source qui les génère (c'est l'affaire de la magie blanche). Il n'est pas obligatoire qu'un sorcier soit à l'origine de ces maux extérieurs qui affligent le consultant, l'on doit aussi se focaliser sur toutes les personnes qui pourraient avoir de "mauvaises pensées" qui viennent directement ou indirectement agir sur le mental du consultant (souvent via un membre de la famille ou un collègue de travail). Ce sont les jalousies, les peurs et les doutes qui sont des "formes de pensés actives" qui se présentent comme des parasites au niveau d'une dimension autre que la réalité que nous pouvons voir au quotidien, nous sommes ici dans une sphère symbolique, une dimension psychique qui prend la forme d'une entité agissante, une sorte de golem mental ou d'égrégore négative plus puissante.

N'oublions enfin jamais que le libre arbitre est crucial dans les travaux de magie et que le praticien n'est que l'intermédiaire (le "médium", c'est-à-dire au centre, au milieu) dans une situation où c'est le consultant qui use de sa volonté propre (mais restituée ou amplifiée) d'agir pour voir cette puissance rompre l'inertie de l'esprit et ainsi dégager des potentialités de résolution efficaces et ciblées. En qualité de praticienne je laisse toujours le choix de prendre le chemin qui est le plus adapté en ouvrant la voie mais sans jamais imposer d'itinéraire, ce que seule la personne pourra désigner comme celui qui lui convient. En toute conscience retrouvée et ouverture d'esprit clarifiée. Si vous désirez de plus amples explications sur le thème de cet article ou me soumettre une situation qui vous semble difficile d'aborder seul(e) alors n'hésitez pas à me joindre pour en parler librement de vive voix sous le sceau du secret qu'impose ma profession, ceci au 06.34.48.95.33 (numéro de téléphone direct non surtaxé). Vous pouvez aussi passer par mon formulaire de contact si vous préférez l'écrit comme mode de communication (merci de cliquer sur ma bannière pour ouvrir ma page de contact). Je vous dis à très bientôt pour ouvrir la voie sur la libération de vos énergies et la résolution de vos problématiques!

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
Published by amour-magie-noire - dans Rituel de Magie libre arbitre rituels amour
22 mai 2020 5 22 /05 /mai /2020 21:11

"Protéger son amour pour ne jamais le perdre" était le thème de mon précédent article qui a suscité beaucoup de questions très intéressantes et je vous en remercie, aujourd'hui poussons la réflexion encore plus loin dans ses retranchements avec la plus délicate tâche de s'atteler au retour de l'être aimé tout en respectant le "libre arbitre" de chacun, surtout celui de la personne que l'on souhaite voir revenir mais aussi le sien car bien souvent l'on s'oublie soi-même dans les principes essentiels à suivre, soyons attentifs que pour aimer il faut déjà s'aimer soi-même et que pour respecter autrui il faut aussi disposer d'une certaine estime de soi pour aller au-delà et se dépasser "en l'autre". Comme toujours, les mots sont faciles à énoncer, à écrire ou à prononcer, les faits sont déjà beaucoup plus complexes à saisir dans leurs expressions intimes d'une réalité qui fait front, qui s'oppose, pour contrer notre harmonie et notre propre pensée. Mais n'est-ce pas là finalement le but ultime à atteindre que de joindre la pensée au verbe et celui-ci naturellement à l'action avec la conscience d'une sagesse aboutie dans cette transformation ainsi déclinée successivement? Une bien subtile transmutation positive qui ne laisse aucune faiblesse de l'esprit la ralentir, ni aucune ruse de l'intellect la détourner, et encore moins aucune tromperie spirituelle la corrompre. Pour y arriver et mieux en définir les aspects voyons comment de notre propre liberté vont naître les liens d'un amour sur le retour qui les accepte volontairement sans détour.

Vouloir le retour de l'être aimé lorsque celui-ci s'est éloigné c'est un peu aller à l'encontre d'un mouvement déjà engagé, par conséquent c'est aussi "de facto" une forme d'opposition à la volonté de liberté de l'être aimé qui désire se détacher pour suivre un chemin différent et sur lequel l'on se fait distancer. Laisser le Libre Arbitre de l'être aimé agir l'autorisera à prendre un itinéraire autre que celui dont on avait imaginé la route, mais cela ne signifie en aucune façon que le point d'arrivée soit différent pour chacun, même si aucun des deux ne le sait encore ou ne le pense vraiment dans de telles circonstances… Pourtant, le meilleur moyen de voir se réunir deux personnes éloignées à un moment de leur vie c'est de les faire se rejoindre à un croisement existentiel, tant spatial que temporel, ceci avec une  grande précision si possible, et cela s'appelle tout simplement une conjonction. Les conjonctions avec autrui arrivent tous les jours sans arrêt dès que vous êtes confronté à vos semblables, dans le travail, dans les loisirs, dans les tâches quotidiennes. Il est évident, puisque c'est d'actualité, qu'il ne faut pas "rester confiné" chez soi, encore que, maintenant l'on aussi peut assez facilement se retrouver "en conjonction" de manière totalement virtuelle avec une foule d'individus sans même avoir à bouger de chez soi! Mais la vraie rencontre se fait toujours "de visu" car seuls les miroirs de l'âme que sont les regards, même infiniment fugaces, peuvent déclencher la magie du rapprochement parfois pour la vie entière.

Les initiés savent qu'il existe des conjonctions très spéciales, elles sont de type karmique avec cette particularité de ne pas suivre la règle du Libre Arbitre de la personne puisqu'elles sont "programmées" quoique l'on fasse, c'est-à-dire que même en tentant de s'y opposer une personne sera d'une certaine façon contrainte par le flux existentiel de s'y conformer à un moment ou à un autre. Cet aspect complexe des choses n'est pas toujours compris et surtout accepté par la plupart des gens profanes en la matière qui pensent avoir totalement le choix durant leur existence, certes ils ont le droit de tourner à gauche ou à droite, d'aller tout droit et même de faire demi-tour, mais ce n'est pas eux qui ont tracé les routes ni placé les panneaux signalétiques à suivre… Cette petite parabole routière pour expliquer plus facilement que, de manière inconsciente, nous avons des expériences à subir, des missions à effectuer, et que dans cet ordre d'idées qu'importe que nous pensions avoir le "libre arbitre" pour avancer puisque nous devons simplement suivre une route qui se déroule devant nous selon une prédestination finale établie, avec effectivement le choix de quelques raccourcis pour certains se croyant plus malins ou de chemins des écoliers pour d'autres qui sont plus rebelles…

En amour il en va de même. Sauf que c'est encore plus compliqué puisqu'il faut être deux, ce qui multiplie tout autant les itinéraires et les orientations à suivre, avec évidemment très souvent des aspects karmiques dissonants, c'est-à-dire avec assez peu de conjonctions entre les personnes, d'autant plus si leurs destinées respectives n'ont pas le même but final… Mais en général, le "hasard" fait bien les choses, les personnes qui se rencontrent savent d'emblée par intuition amoureuse que les chemins se croiseront ou se réuniront en une seule et même voie pour aller dans le même sens. Par contre, les incidents de parcours sont néanmoins possibles et même parfois orchestrés karmiquement à l'image de tests existentiels à surmonter pour continuer la course. Sur ce point aussi beaucoup peuvent échouer et se perdre pour ne jamais se retrouver, cela fait partie du jeu, si l'on peut dire. Mais ceci laisse à espérer que lorsque l'être aimé s'éloigne il est tout à fait possible de croiser de nouveau sa route, encore faut-il avoir cette liberté d'esprit, ce Libre Arbitre qui permet d'entrevoir une solution, cette volonté intime de désirer cette rencontre, cette deuxième chance, cette conjonction importante. Notons de suite qu'il devra en être de même de manière réciproque.

Deux types de magie vont nous aider dans cette démarche de recherche de "conjonction". Déjà la magie Blanche afin de trouver en nous l'énergie suffisante et nécessaire afin de développer cette volonté et de l'assumer comme une possibilité réelle. Autrement dit: effectuer un rituel de rééquilibrage énergétique avec cette ouverture d'esprit renfoncée qui permet de dégager un horizon des possibles de manière plus claire. Ensuite, la magie rouge pour définitivement trouver la croisée des chemins et aller à l'essentiel de la relation dans un sens où le désir sera amplifié par une loi d'attraction bien présente avec un rituel ciblé dans cette direction, les corps et les esprits s'attireront pour de nouveau se rejoindre, et de manière symbolique ou plus triviale aussi fusionner par un acte d'amour, sexuel ou sentimental, voire les deux. La notion plus karmique qui peut se cacher sous cet angle apparemment dégagé sera aussi dévoilée par la magie blanche qui agit comme un révélateur, comme un phare qui ouvre la voie et signale que le cap est maintenu.

Agir sur le Libre Arbitre, déjà sur le sien, est une opération délicate surtout pour le profane qui n'a souvent aucune notion ésotérique ou symbolique, c'est d'ailleurs au praticien d'en expliquer non pas la technique mais les effets et les causes, de définir les grands axes avec les meilleurs rituels qui s'appliqueront à l'élaboration des travaux de magie, ceci de manière simple et claire avec évidemment les mots les plus appropriés. Pour ma part, j'essaie comme toujours d'allier la psychologie à la maîtrise de mon savoir-faire ésotérique afin d'expliquer non pas mon métier mais en quoi il va pouvoir aider la personne qui me consulte et qui cherche avant tout une solution viable et ciblée pour sa problématique amoureuse, et pas une explication hermétique qui ne lui servira à rien dans sa situation… De même, la phase de création d'un point de conjonction (avec l'être aimé) reste complexe à expliquer et ne sera pas une nécessité, seule l'augmentation du désir et de la volonté de créer cette conjonction et donc de retrouver cet être aimé devront être l'objectif principal à suivre et à encourager. Enfin, parfois les aspects karmiques que j'ai expliqués précédemment pourront être abordés si néanmoins ils interfèrent directement dans la bonne marche des travaux et permettent de dégager d'autres options plus en accord avec le parcours à emprunter.

Comme nous le voyons, le tout premier libre arbitre qui s'exprime via un choix décisif permet à la personne qui veut résoudre sa problématique amoureuse de trouver l'impulsion nécessaire pour consulter et se faire aider. Il est parfois difficile de passer ce cap mais il est ensuite tellement satisfaisant de se voir épauler dans des situations où seul(e) l'on ne peut que tourner en rond alors que des solutions existent en sortant enfin d'une inertie trompeuse. En qualité de praticienne professionnelle j'apporte ces solutions lors des consultations que je propose avec une méthode et un savoir-faire basés sur nombreuses années d'expérience en ayant été confrontée à des situations très diverses et spécifiques. Vous avez besoin d'aide ou vous désirez me poser une question? Si oui alors n'hésitez pas à me joindre très simplement au 06.34.48.95.33 (numéro direct non surtaxé) ou bien à me contacter par écrit depuis mon formulaire qui s'ouvre en cliquant sur ma bannière ci-dessous. Sachez suivre votre Libre Arbitre pour vous engager sur la voie de la résolution et non sur celle de l'enlisement, je vous dis à très bientôt!

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
Published by amour-magie-noire - dans Problème de couple retour affectif sauver son couple libre arbitre
15 mai 2020 5 15 /05 /mai /2020 14:55

"Ils vécurent heureux jusqu'à la fin de leur vie en toute harmonie". Non, ce n'est pas le début d'un roman ni l'extrait final d'un conte de fées, c'est bien la volonté du plus grand nombre que de désirer ardemment vivre l'amour unique et indestructible jusqu'à la fin des temps, du moins, le temps de l'existence qui nous est dûment imparti… Il faut bien se demander pourquoi chacun pense et espère que lorsqu'il rencontre l'amour ce sera pour la vie, s'attacher ainsi à une personne en étant persuadé de l'inaliénabilité de la relation non seulement face à toutes les tentations mais aussi sans compter l'inévitable usure que constitue l'entropie même de l'attachement et de ses liens au fil du temps qui passe. Cette fixation de l'amour durable semble être apparemment un postulat bien ancré afin de tenter d'échapper à la tragédie de la perte ou de l'éloignement, voire de la rupture avec l'être aimé, ce qui d'une certaine autre façon, et vue sous un angle plus acéré, implique l'attachement indéfectible, l'enfermement réciproque et accepté de deux personnes au sein d'un couple en dite harmonie réciproque, et ceci "ad vitam æternam" (pour la vie et l'éternité).

Ainsi, posons nous la question: vouloir garder cet amour n'est-il pas voué à sa propre antithèse en voulant se l'approprier par des liens qui finalement représentent l'inverse de la liberté et de l'autonomie de ceux qui s'en revendiquent être leurs propres gardiens? Comme nous le voyons, "tomber amoureux" peut aussi revêtir l'aspect d'une chute dans un très subtil piège volontairement assumé et ressemblant fort à une éclatante cage dorée où l'on souhaite s'enfermer soi-même avec autrui. Ceci dit, la surpuissante Loi d'attraction nous en fera passer cette vision quelque peu carcérale pour ne nous en restituer que l'ultime splendeur intérieure d'un univers plus riche en étant isolé d'un extérieur forcément destructeur, confirmant ainsi généreusement son propre postulat d'enfermement salvateur, positif et protecteur.

Cet avant-propos, certes un peu corrosif dans sa vision plus objective, était nécessaire afin de bien définir ce que peut représenter aussi un amour indéfectible dans sa fonction même, laquelle en fixe un indubitable carcan dans sa haute stabilité, dans sa conception qui se veut "insécable" entre deux individus qui s'aiment, mais que devons nous conclure ou entrevoir lorsque cette vision d'amour ne se trouve pas partagée à un aussi haut niveau de manière réciproque, c'est-à-dire lorsque l'un des deux a décidé de ne garder l'autre que pour lui-même en étant persuadé de sa bonne action via un "jugement" sûr et juste? Il est indéniable que cette vision de l'amour peut à un moment ou à un autre se confronter à une réalité plus tangible et risquée, celle du doute, de la jalousie et de la crainte de sa propre perte avec une volonté encore plus affirmée de vouloir contrer toute adversité potentiellement dangereuse. J'ai déjà longuement parlé du poison que représente la jalousie pour ne pas y revenir plus largement ici mais pour simplement rappeler que lorsque ce sentiment commence à poindre il y a fort à parier que la suite n'ira pas en s'améliorant du simple fait que la jalousie accentue la pression des liens jusqu'à l'emprisonnement du partenaire, poings et pieds liés, sans espace vital ni respiration. Le risque d'étouffement est donc réel si l'on ne sait pas retenir son propre sentiment exacerbé de protection afin qu'il ne se transforme pas en simple gardiennage totalitaire…

Bien heureusement, nous ne sommes pas tous des tortionnaires en puissance à vouloir trop protéger le fruit d'un amour que l'on pense sincèrement être le bon et même le meilleur! Toute proportion gardée, nous sommes normalement en capacité à définir les limites que nous (nous) imposons afin de ne pas sceller dans le marbre la relation avec cet inconvénient majeur d'en cimenter les articulations qui en font toute l'essence de la relation amoureuse. Parfois il arrive que notre jugement soit par contre quelque peu aveuglé par notre engouement d'aimer, surtout les premiers temps au tout début d'une relation, alors il peut y avoir effectivement un danger à ne plus se fixer de limite, à toujours tenter de la repousser là où parfois le bord de la falaise n'est pas si éloigné, là où la corde qui soutient pourrait ne pas tenir. L'on dit que l'amour est aveugle mais il peut aussi aveugler, et c'est dans ce sens qu'un avis extérieur plus objectif devient d'un grand secours pour se repositionner sur le fil d'une réalité dont la clarté fait jour sous un angle nouveau et plus serein.

En magie, la blanche pour ne pas aller trop vite, il est assez conventionnel d'utiliser des rituels à la fois protecteurs mais aussi révélateurs de la situation telle qu'elle apparaît clairement dans un but de rééquilibrage de la personne, et par contrecoup d'harmonisation du couple ou de la relation en cours. L'emballement amoureux est parfaitement significatif des premiers instants d'une rencontre mais l'homme ou la femme avertie saura modérer son empressement de manière naturelle, à défaut il vaudra mieux consulter pour disposer d'une certaine distanciation mentale (spirituelle ou intellectuelle) afin de prendre le temps et de "répartir ses énergies" là où elles se trouvaient dispersées et bouleversées de prime abord par la rencontre.

Avoir conscience que la relation amoureuse doit avant tout apporter "in fine" une stabilité à chacun des deux protagonistes est très important, surtout en terme d'énergie, car si la relation déstabilise ou parfois peut se transformer en attraction vampirique à sens unique cela n'est effectivement ni bon ni durable pour la santé physique et mentale de celui ou celle qui subit (et encore moins bon au niveau spirituel ou karmique…). Dans ce sens le véritable amour ne peut être que dans cette optique d'échange d'énergie et d'augmentation de celle-ci où le calcul de l'addition de chaque individu est supérieur à deux en terme d'union, en amour "un plus un" est supérieur à deux, le couple compte aussi et forme une troisième voie ou troisième voix qui s'exprime par l'amplification des deux énergies initiales. C'est en cela qu'il faut être vigilant, que l'alchimie de l'amour opère dans cette direction où chacun y gagne en autonomie, à l'image triviale d'une batterie, l'un et l'autre se rechargeant mutuellement, l'un et l'autre profitant des bonnes énergies pour les partager. L'on dit aussi en mécanique que le "couple" est moteur, il l'est aussi en amour, l'un apporte le mouvement à l'autre et réciproquement, le couple avance ainsi sur sa propre route là où seul un individu ne pourrait pas aller.

Vouloir garder cet avantage est une évidence, par conséquent il faut tout aussi s'assurer que rien ne viendra perturber le couple dans sa course ni venir entraver son potentiel énergétique. C'est ici que la magie rouge parvient à apporter des solutions de "vigilance" et de gardienne dans un sens positif en veillant à ce que rien ne vienne entraver la bonne marche amoureuse du couple. Les rituels de magie rouge sont très spécifiquement réalisés dans un dessein unique: refouler les mauvaises énergies extérieures tout en apportant au couple des réponses existentielles axées sur le désir, la sexualité, la libido et les sentiments. Il y a donc aussi parfois besoin de consulter si une perturbation est ressentie par l'un des partenaires, s'il y a une intuition que le couple peut pâtir d'une situation indéfinie qu'il faut éclaircir, ici ce sont souvent les femmes qui disposent de ce sixième sens pour prévenir les incidents et les devancer. Dans ma pratique professionnelle, ma propre vision d'une situation conjugale ou amoureuse est assurément mixte, à la fois basée sur une profonde psychologie du couple alliée à l'aspect symbolique puissant qu'apportent les rituels en terme de notions aussi importantes que l'énergie vitale ou les pulsions primaires, aussi primordiales et essentielles que le sont les chemins de vie et les itinéraires du couple pour qu'il puisse perdurer dans le temps et s'épanouir pleinement avec harmonie.

Vouloir ne jamais perdre l'être aimé c'est avant tout déjà le respecter et assurément laisser sa place à une troisième entité qui n'est autre que le couple à part entière dans sa pleine substance. Dans cette perspective j'exerce comme je l'ai dit avec les moyens dont je dispose et une expérience qui me permet d'aider les personnes qui voient l'être aimé s'éloigner pour de multiples raisons parfois obscures ou d'autres fois pour des raisons parfaitement définies mais trop complexes à gérer seul(e). N'attendez pas et n'hésitez pas pour me poser des questions si vous avez un doute ou un pressentiment quant à votre relation de couple ou à votre partenaire, de même si vous sentez vous-même une perte d'envie dans votre relation. Pour me joindre très facilement vous pouvez me téléphoner (numéro direct non surtaxé) au 06.34.48.95.33 ou bien passer par l'écrit depuis mon formulaire de contact qui s'ouvre en cliquant sur ma bannière web qui est ci-dessous (je réponds à toutes les questions). Je vous dis à très bientôt et ne laissez pas votre relation amoureuse s'étioler, au contraire trouvez les meilleures solutions et les plus efficaces, je vous y aiderai!

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0

Contactez moi:

 

 

 

 

 

 

Tél.: 06.34.48.95.33

numéro non surtaxé

ou bien > cliquez ici

 

Recherche