12 juin 2020 5 12 /06 /juin /2020 21:33

Il aura fallu que l'Homme se pose sur la Lune pour qu'il puisse croire en avoir enfin découvert tous les secrets et ainsi s'abstenir de s'y intéresser plus en avant. L'astre lunaire est effectivement devenu si commun aux yeux des profanes qu'ils ne la regardent plus, tout comme ils ne regardent d'ailleurs plus du tout le ciel, du moins lorsque celui-ci est encore visible à cause de la pollution de nos villes… Pourtant, chaque jour les influences lunaires continuent d'agir avec exactitude et régularité tout en nous irradiant d’une lumière blafarde qui n'est autre que celle du Soleil en réflexion sur sa surface, laquelle n'est jamais la même durant son cycle appelé aussi lunaison de 29 jours. Chaque jour durant environ un mois nous avons donc une Lune avec des phases qui se renouvellent en passant de la nouvelle Lune (invisible car dans l'ombre) à la pleine lune (entièrement visible) avec des phases successives intermédiaires. Hormis la luminosité de la Lune, d'autres aspects plus subtils apparaissent selon sa position et donc selon ses phases, le plus connu de ces aspects remarquables reste le phénomène des marées assez visible sur le littoral et qui sera d'autant plus fort les jours de pleine lune (et de nouvelle Lune) à certaines heures bien précises en fonction de l'alignement des astres en conjonction (alignement Terre, Soleil, Lune); ce phénomène induit une forte attraction visible sur les océans. Autre phénomène qui ici nous intéressera: celui du magnétisme lunaire, ou plutôt de l'influence de ce satellite naturel sur le magnétisme terrestre.

Par conséquent la Lune, même si nous n'y faisons plus attention quotidiennement, aura une triple action bien réelle et changeante selon les jours et même durant l'année en fonction des saisons. Lumière, attraction et magnétisme, trois influences que notre corps et aussi notre psychisme vont tous deux appréhender de manière très différente selon les individus avec des réactions parfois surprenantes qu'il faudra prendre en compte même si les sciences dites dures nous certifient que les effets de la Lune sur les organismes sont véritablement mineures pour s'y intéresser formellement… Toujours est-il que pour la petite histoire les commissariats de toutes les grandes villes du monde sont à l'affût des pleines Lunes mensuelles car ce sont des nuits généralement "très agitées" avec une augmentation des délits assez surprenante, comme quoi il se passe bien quelque chose durant ces phases un peu spéciales. D'un point de vue purement physiologique il est presque certain que les conjonctions planétaires influencent les organismes exactement à la manière des marées, d'autant plus que nous sommes tous composés à 80% d'eau, ce qui pourrait aussi assurément donner une première explication sur les changements qui s'opèrent en nous.

Ce sont en général les flux magnétiques et telluriques qui sont perturbés par les positions lunaires ainsi que les amplitudes d'attraction issues des forces gravitationnelles en action qui s'opposent ou se cumulent en fonction des alignements durant les diverses phases de rotation. En ce qui concerne la luminosité, même si elle reste factuelle, pour nous qui sommes des urbains (nous ne dormons pas trop à la belle étoile en ville) ce sera plus de l'ordre du trait symbolique en reconnaissant les phases visibles de l'astre lunaire sur un calendrier plutôt qu'en regardant réellement toutes les nuits avec grande attention les quartiers de Lune ou l'évolution de sa plénitude… Pour autant, et juste en passant, la lumière lunaire dispose aussi d'une fréquence bien différente de celle de la lumière Solaire puisque son reflet ou plutôt sa réflexion en absorbe une partie pour en restituer une gamme du spectre lumineux "sensiblement modifié" qu'il n'est pas non plus à négliger. Ce sont toutes ces influences conjuguées qui auront chacune selon leur ampleur et leur rythme un réel effet sur nos organismes et sur notre mental. Les initiés iront même plus loin en déclinant ces effets sur l'ensemble des corps symboliques qui nous constituent: du corps physique au corps effectivement psychique, en passant par le corps éthérique ou le corps énergétique causal et karmique.

En magie, surtout en magie rouge et blanche, les effets des différentes phases lunaires seront bien présents avec comme point d'orgue la phase de pleine Lune qui apporte dans son cycle un maximum à suivre de près lors des rituels, notamment si l'on doit en utiliser les flux en phase montante ou descendante, c'est-à-dire un peu avant la pleine Lune (montante) ou juste après (descendante). Les Tibétains et les hindous, dans leurs rituels spécifiques, marquent aussi avec insistance sur le fait de bien choisir à quelle phase l'on invoque une entité afin de ne pas se tromper, plus particulièrement en privilégiant les rituels "doux" avant la pleine Lune (en période montante jusqu'à son apex), et en ne réalisant les rituels les plus "violents" qu'en phase descendante. D'ailleurs, les grands maîtres tibétains n'agissent que très peu durant cette deuxième phase qu'il nomme "courroucée" et durant laquelle ils préfèrent aller méditer dans des grottes pour ne pas agir trop négativement sur le Monde s'ils utilisaient leurs pratiques magiques lors de rituels.

En occident nous sommes plus mesurés quant à l'utilisation des phases lunaires tout en y faisant attention dans un même esprit avec comme point focal la pleine Lune qui est un repère éminemment important pour nous. Il est aussi évident que selon le type de travail et le contexte de la demande il sera préférable comme je le dis souvent de bien choisir le bon moment pour commencer un rituel plutôt qu'un autre, ceci selon les phases lunaires montantes ou descendantes et à une distance plus ou moins grande de la pleine Lune, à voir aussi selon les solstices qui sont des périodes où s'exercent de puissantes forces mais cette fois solaires (en complément par accentuation ou en opposition par amoindrissement des flux lunaires). C'est en magie rouge qu'il faudra essayer d'être le plus attentif, et notamment si l'on effectue un rituel de retour d'affection, de préférence à commencer en phase ascendante juste avant la pleine Lune pour ensuite laisser agir (maturation) et ne pas trop "tenter le diable" en phase descendante où les puissances sont "moins harmoniques" avec ce style de travaux, et donc peuvent s'y opposer. Mais encore une fois, tout dépend comment il faut agir, si c'est en douceur et progressivement ou bien plus durement et en puissance, alors parfois déclencher une onde de choc plus violente peut aussi casser une inertie négative pour inverser une tendance (si éloignement en cours par exemple). C'est avant tout en étudiant très précisément les termes de la demande ainsi que ceux du contexte que les travaux pourront alors s'échelonner selon des rythmes bien ordonnés et des périodes durant lesquelles les rituels actifs pourront être effectués de manière optimum selon des phases lunaires déterminées avec soin.

Je rappelle que la plupart des consultants sont en général toujours pressés de voir leurs problématiques réglées au plus vite et je les comprends, mais ce serait aussi une erreur que d'aller contre les flux planétaires et donc aussi contre les phases lunaires si celles-ci n'étaient pas "en accord" avec la typologie des travaux à effectuer via les rituels. C'est aussi dans cette optique qu'en qualité de praticienne j'explique que l'étude préalable est nécessaire et même obligatoire avant d'entrer plus en avant dans le cœur du rituel actif, surtout en magie rouge. Je préconise aussi en complément et avant toute chose un rééquilibrage énergétique en magie blanche si besoin était afin de ne pas entrer directement en action si le consultant n'est pas énergiquement à niveau pour "porter le rituel" via une volonté assez ferme et puissante. Ce n'est qu'après ces étapes que le positionnement des meilleures périodes sera décidé, ce qui peut alors prendre effectivement un certain temps si nous sommes en déphasage par rapport à la bonne période (montante ou descendante pour la Lune et selon l'action à mener). Comme d'habitude j'espère que cet article vous aura été utile pour mieux comprendre quelques éléments importants à prendre en compte en magie, et je reste de toute façon à votre écoute au 06.34.48.95.33 (numéro direct non surtaxé) si vous avez une problématique à me soumettre (en magie rouge par exemple, magie de l'Amour). Vous pouvez aussi me joindre par écrit sur mon formulaire de contact qui s'ouvre en cliquant ma bannière web ci-dessous. Je vous dis à très bientôt, et commencez à regarder la Lune autrement pour n'en garder que les effets harmoniques, ceci au bon moment avec la sagesse qui s'impose!

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
Published by amour-magie-noire - dans Amour Magique retour affectif pleine lune harmonie couple
5 juin 2020 5 05 /06 /juin /2020 20:27

Toutes les traditions sans exception et de tout temps ont donné à l'élément EAU une valeur à la fois vitale (puisque sans elle la vie est impossible) mais aussi une grande valeur symbolique et magique. Sans avoir à refaire l'Histoire, les Grecs et les Romains ainsi que la plupart des peuples asiatiques et arabes ont su organiser les villes autour des sources pour y établir des thermes, des bains ou des hammams devenus de véritables centres de la vie sociale des villes indispensables à la bonne marche de la société. Évidemment, l'eau apporte aussi la prospérité avec l'irrigation des cultures et d'une certaine façon en ce sens elle en devient une ressource essentielle. Mais de nos jours nous avons oublié, surtout dans nos pays occidentaux, à quel point l'eau est un trésor car nous n'y faisons plus attention, un simple tour de robinet nous suffit à penser qu'elle est inépuisable et banale. De cette erreur de la modernité quotidienne nous avons aussi oublié toute la symbolique sacrée de ce liquide unique ainsi que certains rites anciens pratiqués depuis l'aube des temps. C'est en magie blanche que l'utilisation de l'eau est primordiale pour refaire surgir des ressources intérieures et appeler en nous des énergies à la fois curatives du corps et de l'esprit.

Dans l'antiquité les statues des dieux et déesses nouvellement créées étaient plongées dans les fleuves ou aspergées de cette eau qui donnait en quelque sorte vie à la pierre et transcendait la matière pour lui apporter une aura de la divinité en question. N'oublions pas non plus tout simplement le baptême (en grec "plonger, immerger") est en soi un sacrement ouvrant l'esprit sur un horizon dépassant notre matérialité avec la promesse d'une protection divine pour les croyants. Dans ces deux seuls exemples, l'eau apporte une dimension supérieure, un accès à l'Anima sous différentes formes: pour la matière inerte avec une sanctification de l'objet qui devient alors l'image vivante de la déité, et pour l'individu une transmutation vitale vers le sacré qui descend en lui avec un libre arbitre assumé. Mais la religion n'a pas l'apanage exclusif du sacré, chez les chamans elle est un élément essentiel de la Nature qui relie le monde de la forêt à celui des Hommes, en passant par les fleuves et la pluie qui sont par leurs expressions de puissance des signes visibles, bien que devant être décryptés, qu'elle communique avec les initiés qui savent la traduire, pour ne pas dire qu'elle communie avec eux pour les informer du monde d'en haut. De même, les éléments utilisés par les alchimistes comportent cette même EAU qui en les associant ou opposant au FEU, à l'AIR, à la TERRE et parfois à d'autres éléments plus exotiques comme le Souffre ou le Mercure, ce qui leur permet de lire au-dedans même de la nature intime de la matière pour en trouver les secrets, dont ceux de la Pierre Philosophale qui n'est autre qu'une transcendance de l'Humain vers une Connaissance universelle infinie, un accès potentiellement direct à Dieu.

En Magie Blanche, c'est-à-dire la magie la plus lumineuse et protectrice, l'élément EAU est tout aussi crucial. Un nombre incalculable de rituels peuvent ainsi prendre forme, autant que de façon d'utiliser cet élément purificateur qui a aussi de très puissantes facultés de régénération. Purificateur car l'eau absorbe non seulement les impuretés du corps (comme solvant) mais peut sous certaines conditions effectuer une dilution des énergies négatives en les substituant avec des flux telluriques positifs ou neutres (lesquels s'orienteront alors selon le contexte ou le réorienteront). De facto l'on peut y voir un facteur de protection si l'on sait apporter à cette eau quotidienne une volonté de soins récurrents qui en font une régénération, du corps et de l'esprit. L'absorption même d'eau est en soi une régénération vitale, chaque molécule perdue sera remplacée, sachant que notre corps est constitué de plus de 80% d'eau… Mais c'est uniquement avec l'intime conviction d'y voir un acte important en soi qu'un simple verre d'eau peut aussi voir cette régénération apporter un plus conséquent, une dimension plus spirituelle qui ira agir sur l'esprit de manière positive et protectrice, auquel cas il n'y aura pas de processus à ce niveau si la Volonté n'y participe pas de cette manière consciente et intentionnelle. Cet exercice, de prendre le temps de "penser à l'eau" que l'on absorbe, n'est pas une évidence pour la majorité des gens au quotidien qui justement n'y pensent même plus, ce qui les prive, hélas, de cette dimension spirituelle supplémentaire et d'un bienfait immédiat en retour.

D'autres rituels avec d'autres orientations sont bien évidemment utiles en fonction des buts recherchés mais il ne faudrait pas non plus placer cet élément EAU dans tous les rituels puisque parfois l'effet pourrait "étouffer" d'autres éléments indispensables en présence, par exemple le FEU, qui est essentiel dans d'autres types de purifications plus radicales, notamment pour éliminer certaines pensées extrêmement négatives qui sont de lourdes scories que la psychiatrie appelle plus précisément des névroses. Le principe ritualistique du "SOLVE & COAGULA" est à prendre avec une grande prudence lors des rituels de purification par le feu, notamment si l'on a fait l'erreur de garder des symboles qui touchent de près ou de loin à l'élément aquatique… Mais c'est ici une affaire d'initiés que de savoir exactement comment bien mener un rituel selon les exigences qui sont de mise. En ce qui concerne les rituels utilisant l'eau, de même il ne faudra pas y adjoindre d'autres éléments ou symboles perturbateurs si ceux-ci ne sont pas nécessaires au but ultime recherché, ici aussi les praticiens comprendront parfaitement de quoi je parle.

Pour les non initiés, il faut donc si possible ne pas jouer avec des rituels trop complexes pour eux ou trop difficiles à mettre en œuvre mais ils peuvent néanmoins bien évidemment avoir accès assez simplement aux rituels de purification basiques par l'eau (en ce qui concerne le Feu, inutile de vous immoler, ce n'est pas bon pour le teint, et inutile de vous enterrer vivant pour communier avec la Terre !). Humour mis à part, le sujet reste sérieux et l'on m'a plusieurs fois parlé des bains comme rituel de purification, ce qui est une bonne initiative si le calme est présent, la volonté bien orientée et les bougies pas trop proches (le cliché du bain avec les bougies est assez répandu…). La lumière naturelle est à mon avis un meilleur catalyseur de l'élément EAU dans ce type de contexte où la purification s'accorde très bien en se conjuguant avec ces deux sources complémentaires. De même, et ici selon moi ce qui devient le plus important, c'est l'état d'esprit qui doit être en phase avec ce rituel du bain régénérateur ou purificateur, il est en effet essentiel d'agir en pensée dans le même sens et en harmonie avec les éléments présents (Eau, Lumière Solaire ou Lunaire...) en se fixant un but de manière souple et fluide (c'est-à-dire sans forcer l'esprit à effectuer cette tâche d'orientation). Il faut alors "devenir Eau" , suivre ses ondulations, comme le diraient les grands maîtres japonais.

J'espère que cet article vous aura servi ou du moins vous aura aidé à mieux cerner l'élément EAU dans les rituels, d'ailleurs je dédie cet article à Pascal qui justement s'est exercé à non seulement se purifier mais aussi à transmettre sa pensée positive à distance afin d'aider une autre personne via ce rituel du bain que je vous convie bien évidemment à étudier dans le sens que j'ai évoqué, sachant tout de même et je le précise ici, qu'il est bon de prendre plutôt des douches pour préserver la planète et de ne réserver ce rituel, si besoin, que le dimanche qui me semble le jour le plus symbolique pour ce faire. Comme d'habitude je reste à votre disposition pour répondre à vos questions ou pour vous aider avec des rituels sur mesures en fonction de votre problématique et de votre contexte précis, donc n'hésitez pas à me téléphoner au 06.34.48.95.33 (numéro direct non surtaxé) ou bien si vous préférez m'écrire pour un premier contact depuis mon formulaire qui s'ouvre en cliquant sur ma bannière Web qui est ci-dessous. Je vous dis à très bientôt, et surtout bon week-end avec peut-être un petit "rituel aquatique" en vue!

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
29 mai 2020 5 29 /05 /mai /2020 21:06

Comment fonctionne la magie? C'est une question qui revient très souvent de la part des personnes totalement profanes en la matière et qui espèrent trouver ou appréhender la réponse aussi facilement que l'on pourrait lire le mode d'emploi d'un appareil électroménager. Évidemment c'est un peu plus compliqué non seulement à expliquer mais aussi tout simplement à aborder avec des mots adaptés tant la magie se situe sur des rives aux frontières de notre réalité tout en étant à la fois à l'extérieur et au plus profond de nous mêmes. D'ailleurs il n'existe pas qu'une magie mais bien des magies et des rituels bien définis selon chaque cas qui se présente. Dire qu'un type de magie ou bien un seul rituel va changer de A à Z la vie d'une personne sur tous ses aspects quotidiens serait faux mais souvent lorsque l'on déplace ou apporte une seule pierre à l'édifice alors l'existence peut s'en trouver totalement modifiée, améliorée et transformée sur le long terme, il en va par exemple des rituels amoureux où la personne qui consulte va retrouver l'être aimé ou bien tout simplement trouver l'amour et l'âme sœur, cela est assurément une sorte de révolution ou de transmutation d'une vision de la vie. Pour bien d'autres problématiques différentes les magies vont agir comme des catalyseurs de nos énergies, comme des amplificateurs de notre volonté via des rituels qui sont des outils, et les magies sont en quelque sorte des boîtes à outils selon les travaux à opérer.

Mais pour commencer, il est nécessaire de bien définir les termes et de ne pas tout mélanger (parfois avec des analogies ou des similitudes de mots l'on peut signifier tout et son contraire sans y faire attention!). Qu'appelle-t-on exactement la magie? La magie est avant tout un processus spirituel global où se mêlent à la fois le mental (comme élément d'analyse), le psychisme (comme élément de sensibilité) et la volonté d'utiliser les deux premiers éléments avec le sel du désir d'arriver à un but précis, c'est-à-dire à al résolution d'un problème personnel dans un cadre prédéfini (environnement ou contexte). Il existe pour résumer rapidement trois types de magie pour ceux qui l'ignorent encore: la magie dite blanche qui se focalise sur l'aspect énergétique (en apport ou en rééquilibrage), sur le dévoilement (lever le voile des choses cachées, oubliées ou inexpliquées) et sur la protection (de soi en terme d'intégrité personnelle mais aussi en terme de l'environnement proche). Cette magie blanche est assez souvent une première étape pour commencer un travail sur une problématique et mieux en discerner les contours avec clarté et surtout en toute harmonie). La magie dite rouge ensuite est celle qui va plutôt cibler l'ensemble des problématiques relationnelles, amoureuses ou sentimentales, elle est fondamentalement axée sur la sexualité, la libido, le désir et la gamme complète des sentiments qui s'y rattachent. La magie rouge sera donc celle qui convient le mieux aux problèmes de couple avec tous les rituels spécifiques pour chaque cas. Il existe aussi d'autres magies plus sombres issues principalement du vaudou pour agir de manières plus brutales et destructrices avec un lot de contrecoups souvent dangereux à gérer et des dégâts collatéraux à prévoir, on classe généralement dans la magie dite noire tous ces processus chaotiques et négatifs.

Enfin, l'on peut se demander ce que sont aussi exactement les rituels. Comme je l'ai dit plus haut, les rituels ne sont que des outils, bien entendu ils sont d'un ordre différent de ceux que l'on utiliserait pour serrer un boulon ou enfoncer un clou mais les images qui s'y rapportent ainsi que la symbolique qui agira pourra en utiliser parfois les mêmes mots pour contrer les maux, par exemple: serrer la vis avec une personne ou couper la relation, les termes sont plus explicites, mais ce n'est pas ici du bricolage, bien que l'on appelle l'ensemble des rituels utiles durant cette période "les "travaux". Les travaux sont donc à la fois ceux qui seront effectués par le praticien exécutant les rituels mais aussi ceux que devra réaliser le consultant via sa volonté affinée d'arriver au but qu'il s'est choisi (par exemple récupérer son ex, ou réussir une action qui n'était pas possible auparavant par manque d'un élément ou de plusieurs). Justement, les "éléments de réussite" deviennent une évidence durant les travaux, c'est d'une certaine façon une "révélation" qui se construit pas à pas avec les outils que sont les rituels à différents plans de compréhension (d'analyse) et de prise de pouvoir de la volonté (en puissance), ou d'apport d'énergie supplémentaires pour y arriver (parfois l'ensemble de ces conditions réunies ou avec d'autres encore plus spécifiques selon le contexte).

Le processus magique du rituel est ainsi une conjonction de nouvelles possibilités, tant au niveau des moyens intellectuels d'analyse qu'elles apportent (pour mieux connaître le contexte) que de renforcement de puissance mentale (pour progresser dans sa volonté de fixer des objectifs), le tout en situation de le faire énergiquement parlant car tout ceci ne peut être abordé sans un équilibre psychique et physique satisfaisant au risque d'essouffler les travaux ou de mal gérer les outils que représentent les rituels. N'oublions pas que ces rituels sont des leviers (image d'outils encore) pour démultiplier ou créer des potentialités qui soit n'existaient pas soit étaient en latence ou en ressources cachées et non utilisées. Nous avons tous ces ressources en nous sans pour autant en avoir pleine conscience, c'est bien le praticien qui effectue ce travail de réminiscence de facultés non utilisées ou de remontée d'énergies enfouies au plus profond du psychisme (du consultant). Le rituel restitue ces capacités, il redonne du volume et une direction à la volonté, il permet de rôle de levier démultiplicateur des possibles, ce qui permet d'agir à plusieurs niveaux. Le premier niveau évident est qu'une personne à qui l'on redonne des moyens en terme d'apport d’énergie et d'élargissement psychique sera beaucoup plus en capacité à aborder ses problématiques et à les cibler clairement. Le deuxième niveau est plus ésotérique en soi, il passe par une complexe symbolique exercée durant les rituels effectués par le praticien qui permet de jouer sur la dimension karmique du consultant en créant une voie d'accès sur un chemin dégagé là où celui-ci était fermé ou inexistant. C'est donc la conjugaison de ces niveaux superposés qui permet une véritable avancée pour la résolution d'une problématique via des rituels de magie blanche et de magie rouge.

Dans d'autres cas où l'intégrité physique et mentale du consultant est en jeu, c'est-à-dire en cas de ce que l'on pourrait nommer d'emprise ou d'envoûtement, il y a une résolution de problématique évidente puisque c'est la régénération de la personne en écartant les atteintes subies (via une purification ou un désenvoûtement pour les cas plus sévères) puis en restituant cette intégrité avec en plus une protection pérenne sous la forme d'un rituel adapté (sorte de bouclier qui renvoie les influences négatives, les flux toxiques extérieurs). Dans ces situations ce sont assurément des épreuves qui proviennent de ce que trivialement l'on appel des sorts (ou sortilèges) issus d'une magie néfaste et il faut en trouver non seulement la cause mais aussi traiter les effets tout en supprimant la source qui les génère (c'est l'affaire de la magie blanche). Il n'est pas obligatoire qu'un sorcier soit à l'origine de ces maux extérieurs qui affligent le consultant, l'on doit aussi se focaliser sur toutes les personnes qui pourraient avoir de "mauvaises pensées" qui viennent directement ou indirectement agir sur le mental du consultant (souvent via un membre de la famille ou un collègue de travail). Ce sont les jalousies, les peurs et les doutes qui sont des "formes de pensés actives" qui se présentent comme des parasites au niveau d'une dimension autre que la réalité que nous pouvons voir au quotidien, nous sommes ici dans une sphère symbolique, une dimension psychique qui prend la forme d'une entité agissante, une sorte de golem mental ou d'égrégore négative plus puissante.

N'oublions enfin jamais que le libre arbitre est crucial dans les travaux de magie et que le praticien n'est que l'intermédiaire (le "médium", c'est-à-dire au centre, au milieu) dans une situation où c'est le consultant qui use de sa volonté propre (mais restituée ou amplifiée) d'agir pour voir cette puissance rompre l'inertie de l'esprit et ainsi dégager des potentialités de résolution efficaces et ciblées. En qualité de praticienne je laisse toujours le choix de prendre le chemin qui est le plus adapté en ouvrant la voie mais sans jamais imposer d'itinéraire, ce que seule la personne pourra désigner comme celui qui lui convient. En toute conscience retrouvée et ouverture d'esprit clarifiée. Si vous désirez de plus amples explications sur le thème de cet article ou me soumettre une situation qui vous semble difficile d'aborder seul(e) alors n'hésitez pas à me joindre pour en parler librement de vive voix sous le sceau du secret qu'impose ma profession, ceci au 06.34.48.95.33 (numéro de téléphone direct non surtaxé). Vous pouvez aussi passer par mon formulaire de contact si vous préférez l'écrit comme mode de communication (merci de cliquer sur ma bannière pour ouvrir ma page de contact). Je vous dis à très bientôt pour ouvrir la voie sur la libération de vos énergies et la résolution de vos problématiques!

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
Published by amour-magie-noire - dans Rituel de Magie libre arbitre rituels amour
22 mai 2020 5 22 /05 /mai /2020 21:11

"Protéger son amour pour ne jamais le perdre" était le thème de mon précédent article qui a suscité beaucoup de questions très intéressantes et je vous en remercie, aujourd'hui poussons la réflexion encore plus loin dans ses retranchements avec la plus délicate tâche de s'atteler au retour de l'être aimé tout en respectant le "libre arbitre" de chacun, surtout celui de la personne que l'on souhaite voir revenir mais aussi le sien car bien souvent l'on s'oublie soi-même dans les principes essentiels à suivre, soyons attentifs que pour aimer il faut déjà s'aimer soi-même et que pour respecter autrui il faut aussi disposer d'une certaine estime de soi pour aller au-delà et se dépasser "en l'autre". Comme toujours, les mots sont faciles à énoncer, à écrire ou à prononcer, les faits sont déjà beaucoup plus complexes à saisir dans leurs expressions intimes d'une réalité qui fait front, qui s'oppose, pour contrer notre harmonie et notre propre pensée. Mais n'est-ce pas là finalement le but ultime à atteindre que de joindre la pensée au verbe et celui-ci naturellement à l'action avec la conscience d'une sagesse aboutie dans cette transformation ainsi déclinée successivement? Une bien subtile transmutation positive qui ne laisse aucune faiblesse de l'esprit la ralentir, ni aucune ruse de l'intellect la détourner, et encore moins aucune tromperie spirituelle la corrompre. Pour y arriver et mieux en définir les aspects voyons comment de notre propre liberté vont naître les liens d'un amour sur le retour qui les accepte volontairement sans détour.

Vouloir le retour de l'être aimé lorsque celui-ci s'est éloigné c'est un peu aller à l'encontre d'un mouvement déjà engagé, par conséquent c'est aussi "de facto" une forme d'opposition à la volonté de liberté de l'être aimé qui désire se détacher pour suivre un chemin différent et sur lequel l'on se fait distancer. Laisser le Libre Arbitre de l'être aimé agir l'autorisera à prendre un itinéraire autre que celui dont on avait imaginé la route, mais cela ne signifie en aucune façon que le point d'arrivée soit différent pour chacun, même si aucun des deux ne le sait encore ou ne le pense vraiment dans de telles circonstances… Pourtant, le meilleur moyen de voir se réunir deux personnes éloignées à un moment de leur vie c'est de les faire se rejoindre à un croisement existentiel, tant spatial que temporel, ceci avec une  grande précision si possible, et cela s'appelle tout simplement une conjonction. Les conjonctions avec autrui arrivent tous les jours sans arrêt dès que vous êtes confronté à vos semblables, dans le travail, dans les loisirs, dans les tâches quotidiennes. Il est évident, puisque c'est d'actualité, qu'il ne faut pas "rester confiné" chez soi, encore que, maintenant l'on aussi peut assez facilement se retrouver "en conjonction" de manière totalement virtuelle avec une foule d'individus sans même avoir à bouger de chez soi! Mais la vraie rencontre se fait toujours "de visu" car seuls les miroirs de l'âme que sont les regards, même infiniment fugaces, peuvent déclencher la magie du rapprochement parfois pour la vie entière.

Les initiés savent qu'il existe des conjonctions très spéciales, elles sont de type karmique avec cette particularité de ne pas suivre la règle du Libre Arbitre de la personne puisqu'elles sont "programmées" quoique l'on fasse, c'est-à-dire que même en tentant de s'y opposer une personne sera d'une certaine façon contrainte par le flux existentiel de s'y conformer à un moment ou à un autre. Cet aspect complexe des choses n'est pas toujours compris et surtout accepté par la plupart des gens profanes en la matière qui pensent avoir totalement le choix durant leur existence, certes ils ont le droit de tourner à gauche ou à droite, d'aller tout droit et même de faire demi-tour, mais ce n'est pas eux qui ont tracé les routes ni placé les panneaux signalétiques à suivre… Cette petite parabole routière pour expliquer plus facilement que, de manière inconsciente, nous avons des expériences à subir, des missions à effectuer, et que dans cet ordre d'idées qu'importe que nous pensions avoir le "libre arbitre" pour avancer puisque nous devons simplement suivre une route qui se déroule devant nous selon une prédestination finale établie, avec effectivement le choix de quelques raccourcis pour certains se croyant plus malins ou de chemins des écoliers pour d'autres qui sont plus rebelles…

En amour il en va de même. Sauf que c'est encore plus compliqué puisqu'il faut être deux, ce qui multiplie tout autant les itinéraires et les orientations à suivre, avec évidemment très souvent des aspects karmiques dissonants, c'est-à-dire avec assez peu de conjonctions entre les personnes, d'autant plus si leurs destinées respectives n'ont pas le même but final… Mais en général, le "hasard" fait bien les choses, les personnes qui se rencontrent savent d'emblée par intuition amoureuse que les chemins se croiseront ou se réuniront en une seule et même voie pour aller dans le même sens. Par contre, les incidents de parcours sont néanmoins possibles et même parfois orchestrés karmiquement à l'image de tests existentiels à surmonter pour continuer la course. Sur ce point aussi beaucoup peuvent échouer et se perdre pour ne jamais se retrouver, cela fait partie du jeu, si l'on peut dire. Mais ceci laisse à espérer que lorsque l'être aimé s'éloigne il est tout à fait possible de croiser de nouveau sa route, encore faut-il avoir cette liberté d'esprit, ce Libre Arbitre qui permet d'entrevoir une solution, cette volonté intime de désirer cette rencontre, cette deuxième chance, cette conjonction importante. Notons de suite qu'il devra en être de même de manière réciproque.

Deux types de magie vont nous aider dans cette démarche de recherche de "conjonction". Déjà la magie Blanche afin de trouver en nous l'énergie suffisante et nécessaire afin de développer cette volonté et de l'assumer comme une possibilité réelle. Autrement dit: effectuer un rituel de rééquilibrage énergétique avec cette ouverture d'esprit renfoncée qui permet de dégager un horizon des possibles de manière plus claire. Ensuite, la magie rouge pour définitivement trouver la croisée des chemins et aller à l'essentiel de la relation dans un sens où le désir sera amplifié par une loi d'attraction bien présente avec un rituel ciblé dans cette direction, les corps et les esprits s'attireront pour de nouveau se rejoindre, et de manière symbolique ou plus triviale aussi fusionner par un acte d'amour, sexuel ou sentimental, voire les deux. La notion plus karmique qui peut se cacher sous cet angle apparemment dégagé sera aussi dévoilée par la magie blanche qui agit comme un révélateur, comme un phare qui ouvre la voie et signale que le cap est maintenu.

Agir sur le Libre Arbitre, déjà sur le sien, est une opération délicate surtout pour le profane qui n'a souvent aucune notion ésotérique ou symbolique, c'est d'ailleurs au praticien d'en expliquer non pas la technique mais les effets et les causes, de définir les grands axes avec les meilleurs rituels qui s'appliqueront à l'élaboration des travaux de magie, ceci de manière simple et claire avec évidemment les mots les plus appropriés. Pour ma part, j'essaie comme toujours d'allier la psychologie à la maîtrise de mon savoir-faire ésotérique afin d'expliquer non pas mon métier mais en quoi il va pouvoir aider la personne qui me consulte et qui cherche avant tout une solution viable et ciblée pour sa problématique amoureuse, et pas une explication hermétique qui ne lui servira à rien dans sa situation… De même, la phase de création d'un point de conjonction (avec l'être aimé) reste complexe à expliquer et ne sera pas une nécessité, seule l'augmentation du désir et de la volonté de créer cette conjonction et donc de retrouver cet être aimé devront être l'objectif principal à suivre et à encourager. Enfin, parfois les aspects karmiques que j'ai expliqués précédemment pourront être abordés si néanmoins ils interfèrent directement dans la bonne marche des travaux et permettent de dégager d'autres options plus en accord avec le parcours à emprunter.

Comme nous le voyons, le tout premier libre arbitre qui s'exprime via un choix décisif permet à la personne qui veut résoudre sa problématique amoureuse de trouver l'impulsion nécessaire pour consulter et se faire aider. Il est parfois difficile de passer ce cap mais il est ensuite tellement satisfaisant de se voir épauler dans des situations où seul(e) l'on ne peut que tourner en rond alors que des solutions existent en sortant enfin d'une inertie trompeuse. En qualité de praticienne professionnelle j'apporte ces solutions lors des consultations que je propose avec une méthode et un savoir-faire basés sur nombreuses années d'expérience en ayant été confrontée à des situations très diverses et spécifiques. Vous avez besoin d'aide ou vous désirez me poser une question? Si oui alors n'hésitez pas à me joindre très simplement au 06.34.48.95.33 (numéro direct non surtaxé) ou bien à me contacter par écrit depuis mon formulaire qui s'ouvre en cliquant sur ma bannière ci-dessous. Sachez suivre votre Libre Arbitre pour vous engager sur la voie de la résolution et non sur celle de l'enlisement, je vous dis à très bientôt!

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
Published by amour-magie-noire - dans Problème de couple retour affectif sauver son couple libre arbitre
15 mai 2020 5 15 /05 /mai /2020 14:55

"Ils vécurent heureux jusqu'à la fin de leur vie en toute harmonie". Non, ce n'est pas le début d'un roman ni l'extrait final d'un conte de fées, c'est bien la volonté du plus grand nombre que de désirer ardemment vivre l'amour unique et indestructible jusqu'à la fin des temps, du moins, le temps de l'existence qui nous est dûment imparti… Il faut bien se demander pourquoi chacun pense et espère que lorsqu'il rencontre l'amour ce sera pour la vie, s'attacher ainsi à une personne en étant persuadé de l'inaliénabilité de la relation non seulement face à toutes les tentations mais aussi sans compter l'inévitable usure que constitue l'entropie même de l'attachement et de ses liens au fil du temps qui passe. Cette fixation de l'amour durable semble être apparemment un postulat bien ancré afin de tenter d'échapper à la tragédie de la perte ou de l'éloignement, voire de la rupture avec l'être aimé, ce qui d'une certaine autre façon, et vue sous un angle plus acéré, implique l'attachement indéfectible, l'enfermement réciproque et accepté de deux personnes au sein d'un couple en dite harmonie réciproque, et ceci "ad vitam æternam" (pour la vie et l'éternité).

Ainsi, posons nous la question: vouloir garder cet amour n'est-il pas voué à sa propre antithèse en voulant se l'approprier par des liens qui finalement représentent l'inverse de la liberté et de l'autonomie de ceux qui s'en revendiquent être leurs propres gardiens? Comme nous le voyons, "tomber amoureux" peut aussi revêtir l'aspect d'une chute dans un très subtil piège volontairement assumé et ressemblant fort à une éclatante cage dorée où l'on souhaite s'enfermer soi-même avec autrui. Ceci dit, la surpuissante Loi d'attraction nous en fera passer cette vision quelque peu carcérale pour ne nous en restituer que l'ultime splendeur intérieure d'un univers plus riche en étant isolé d'un extérieur forcément destructeur, confirmant ainsi généreusement son propre postulat d'enfermement salvateur, positif et protecteur.

Cet avant-propos, certes un peu corrosif dans sa vision plus objective, était nécessaire afin de bien définir ce que peut représenter aussi un amour indéfectible dans sa fonction même, laquelle en fixe un indubitable carcan dans sa haute stabilité, dans sa conception qui se veut "insécable" entre deux individus qui s'aiment, mais que devons nous conclure ou entrevoir lorsque cette vision d'amour ne se trouve pas partagée à un aussi haut niveau de manière réciproque, c'est-à-dire lorsque l'un des deux a décidé de ne garder l'autre que pour lui-même en étant persuadé de sa bonne action via un "jugement" sûr et juste? Il est indéniable que cette vision de l'amour peut à un moment ou à un autre se confronter à une réalité plus tangible et risquée, celle du doute, de la jalousie et de la crainte de sa propre perte avec une volonté encore plus affirmée de vouloir contrer toute adversité potentiellement dangereuse. J'ai déjà longuement parlé du poison que représente la jalousie pour ne pas y revenir plus largement ici mais pour simplement rappeler que lorsque ce sentiment commence à poindre il y a fort à parier que la suite n'ira pas en s'améliorant du simple fait que la jalousie accentue la pression des liens jusqu'à l'emprisonnement du partenaire, poings et pieds liés, sans espace vital ni respiration. Le risque d'étouffement est donc réel si l'on ne sait pas retenir son propre sentiment exacerbé de protection afin qu'il ne se transforme pas en simple gardiennage totalitaire…

Bien heureusement, nous ne sommes pas tous des tortionnaires en puissance à vouloir trop protéger le fruit d'un amour que l'on pense sincèrement être le bon et même le meilleur! Toute proportion gardée, nous sommes normalement en capacité à définir les limites que nous (nous) imposons afin de ne pas sceller dans le marbre la relation avec cet inconvénient majeur d'en cimenter les articulations qui en font toute l'essence de la relation amoureuse. Parfois il arrive que notre jugement soit par contre quelque peu aveuglé par notre engouement d'aimer, surtout les premiers temps au tout début d'une relation, alors il peut y avoir effectivement un danger à ne plus se fixer de limite, à toujours tenter de la repousser là où parfois le bord de la falaise n'est pas si éloigné, là où la corde qui soutient pourrait ne pas tenir. L'on dit que l'amour est aveugle mais il peut aussi aveugler, et c'est dans ce sens qu'un avis extérieur plus objectif devient d'un grand secours pour se repositionner sur le fil d'une réalité dont la clarté fait jour sous un angle nouveau et plus serein.

En magie, la blanche pour ne pas aller trop vite, il est assez conventionnel d'utiliser des rituels à la fois protecteurs mais aussi révélateurs de la situation telle qu'elle apparaît clairement dans un but de rééquilibrage de la personne, et par contrecoup d'harmonisation du couple ou de la relation en cours. L'emballement amoureux est parfaitement significatif des premiers instants d'une rencontre mais l'homme ou la femme avertie saura modérer son empressement de manière naturelle, à défaut il vaudra mieux consulter pour disposer d'une certaine distanciation mentale (spirituelle ou intellectuelle) afin de prendre le temps et de "répartir ses énergies" là où elles se trouvaient dispersées et bouleversées de prime abord par la rencontre.

Avoir conscience que la relation amoureuse doit avant tout apporter "in fine" une stabilité à chacun des deux protagonistes est très important, surtout en terme d'énergie, car si la relation déstabilise ou parfois peut se transformer en attraction vampirique à sens unique cela n'est effectivement ni bon ni durable pour la santé physique et mentale de celui ou celle qui subit (et encore moins bon au niveau spirituel ou karmique…). Dans ce sens le véritable amour ne peut être que dans cette optique d'échange d'énergie et d'augmentation de celle-ci où le calcul de l'addition de chaque individu est supérieur à deux en terme d'union, en amour "un plus un" est supérieur à deux, le couple compte aussi et forme une troisième voie ou troisième voix qui s'exprime par l'amplification des deux énergies initiales. C'est en cela qu'il faut être vigilant, que l'alchimie de l'amour opère dans cette direction où chacun y gagne en autonomie, à l'image triviale d'une batterie, l'un et l'autre se rechargeant mutuellement, l'un et l'autre profitant des bonnes énergies pour les partager. L'on dit aussi en mécanique que le "couple" est moteur, il l'est aussi en amour, l'un apporte le mouvement à l'autre et réciproquement, le couple avance ainsi sur sa propre route là où seul un individu ne pourrait pas aller.

Vouloir garder cet avantage est une évidence, par conséquent il faut tout aussi s'assurer que rien ne viendra perturber le couple dans sa course ni venir entraver son potentiel énergétique. C'est ici que la magie rouge parvient à apporter des solutions de "vigilance" et de gardienne dans un sens positif en veillant à ce que rien ne vienne entraver la bonne marche amoureuse du couple. Les rituels de magie rouge sont très spécifiquement réalisés dans un dessein unique: refouler les mauvaises énergies extérieures tout en apportant au couple des réponses existentielles axées sur le désir, la sexualité, la libido et les sentiments. Il y a donc aussi parfois besoin de consulter si une perturbation est ressentie par l'un des partenaires, s'il y a une intuition que le couple peut pâtir d'une situation indéfinie qu'il faut éclaircir, ici ce sont souvent les femmes qui disposent de ce sixième sens pour prévenir les incidents et les devancer. Dans ma pratique professionnelle, ma propre vision d'une situation conjugale ou amoureuse est assurément mixte, à la fois basée sur une profonde psychologie du couple alliée à l'aspect symbolique puissant qu'apportent les rituels en terme de notions aussi importantes que l'énergie vitale ou les pulsions primaires, aussi primordiales et essentielles que le sont les chemins de vie et les itinéraires du couple pour qu'il puisse perdurer dans le temps et s'épanouir pleinement avec harmonie.

Vouloir ne jamais perdre l'être aimé c'est avant tout déjà le respecter et assurément laisser sa place à une troisième entité qui n'est autre que le couple à part entière dans sa pleine substance. Dans cette perspective j'exerce comme je l'ai dit avec les moyens dont je dispose et une expérience qui me permet d'aider les personnes qui voient l'être aimé s'éloigner pour de multiples raisons parfois obscures ou d'autres fois pour des raisons parfaitement définies mais trop complexes à gérer seul(e). N'attendez pas et n'hésitez pas pour me poser des questions si vous avez un doute ou un pressentiment quant à votre relation de couple ou à votre partenaire, de même si vous sentez vous-même une perte d'envie dans votre relation. Pour me joindre très facilement vous pouvez me téléphoner (numéro direct non surtaxé) au 06.34.48.95.33 ou bien passer par l'écrit depuis mon formulaire de contact qui s'ouvre en cliquant sur ma bannière web qui est ci-dessous (je réponds à toutes les questions). Je vous dis à très bientôt et ne laissez pas votre relation amoureuse s'étioler, au contraire trouvez les meilleures solutions et les plus efficaces, je vous y aiderai!

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
17 avril 2020 5 17 /04 /avril /2020 20:55

Vouloir faire durer l'amour du couple semble presque évident si rien ne vient entacher un parcours avec de sournoises embûches pour les partenaires, pour autant y adjoindre la passion comme seul et unique moteur revient à vouloir sans cesse aller plus loin sur des rivages de plus en plus complexes à concevoir avec le risque de s'y échouer faute de carburant, c'est-à-dire faute d'énergie pour maintenir une harmonie à un tel niveau. De plus, chacun sait que tapie dans l'ombre du temps qui s'écoule se cache une sourde et vorace entropie prête à absorber tous nos espoirs pour en réduire l'ambition à une plus juste valeur lorsque nos esprits et nos cœurs s'emballent d'une trop grande ambition ou d'une démesure qui ne dit pas son nom. Sommes-nous finalement, tout comme Sisyphe, irrémédiablement obligés de chuter à un moment ou à un autre au zénith de la relation amoureuse pour ensuite devoir tout refaire ou réparer pour tout recommencer et rétablir l'équilibre? En d'autres mots, vouloir faire durer la passion infiniment n'est-il pas le piège que nos esprits naïfs pensent possible de surmonter au seul nom de l'amour et d'une inconditionnelle union sacrée?

Les pièges de l'amour sont d'ailleurs nombreux pour qu'il se saborde de lui-même, d'une part en tentant de vouloir trop en faire avec d'autres relations tumultueuses, d'autre part au contraire en n'en faisant pas assez pour attiser le feu avant qu'il ne s'éteigne dans ses cendres. L'on voit de suite que le juste équilibre sera une voie intéressante à suivre afin que la relation ne perde ni de son attrait ni ne s'éparpille aux quatre vents. Mais une si bonne résolution en amour se décide à deux et par conséquent c'est un double jeu d'équilibriste qui se maintient sur un seul fil en suspension pour en faire respecter ses points… La règle à suivre demeure simple puisqu'elle requiert un élément qui oblige le couple à respecter ses liens: la confiance réciproque. Déjà avec ce premier point crucial l'on pourra éloigner la plupart des doutes et surtout refouler une jalousie devenue inutile puisque nulle et non avenue. L'autre point évidemment nécessaire repose sur l'attraction des corps et des esprits, laquelle ne se proclame pas mais se révèle de manière si subtile qu'on ne serait pas dire simplement comment elle peut advenir et perdurer, voire s'amplifier. Et sur ce dernier point, nous y sommes, vouloir plus ne doit pas être confondu avec vouloir mieux, ici réside souvent la fatale erreur des novices de la passion amoureuse sans limites.

Toujours plus n'est pas toujours mieux. Le postulat peut sembler simpliste mais il est plus complexe à comprendre et à mettre en œuvre qu'il n'en a l'air. Déjà, vouloir toujours plus d'amour est-il forcément possible, comme si la multiplication des liens amoureux au sein d'une même relation était potentiellement infinie à réaliser? Assurément non, nous ne sommes pas des divinités… Donc nous ne pouvons pas miser sur la quantité exponentiellement croissante, humainement impossible à gérer, mais par contre nous orienter sur le qualitatif, ce en quoi nous pouvons "mieux aimer" et réciproquement "mieux nous faire aimer". Certes, la différence entre ce "plus" et ce "mieux" pourra être parfois un peu difficile à cerner au quotidien. Pour certains, ils se perdront dans des directions différentes en empruntant des voies qui ne se rejoignent pas, en créant en ce sens un déséquilibre de besoin d'amour, de celui que l'on veut pour soi et qui n'est pas forcément celui qui est partagé, ici se trouve le problématique hiatus de l'Ego et de ses fausses priorités. "Amplifier l'amour", ce sera donc avant tout le faire à deux et pour les deux, et non pour soi, ce qui impliquera un grand partage d'un point de vue plus spirituel qu'intellectuel car les sentiments n'ont que faire de la logique formelle, le partage de l'attraction est une pulsion élevée qui ne se pense pas mais qui se vit sans besoin de réflexion autre que celui du regard du partenaire.

Si l'harmonie du couple se définit bien évidemment à deux, il faut que les deux partenaires aillent dans la même direction, au même instant, avec la même énergie et au même niveau. Cet équilibre complexe d'éléments qui le sont tout autant avec une dimension symbolique importante à prendre en compte sera la clef du succès de ce "mieux aimer" et donc de cette amplification de l'amour qui unit le couple. Dans "la vraie vie", en dehors de toute symbolique idéalisée, le couple peut à tout instant diverger pour de très multiples raisons souvent indépendantes de leurs protagonistes, provoquant alors des déséquilibres et des éloignements relatifs qui seront autant de points chauds à surveiller. La multiplication de ces déséquilibres mineurs peut alors provoquer un véritable déphasage du couple qui se retrouve alors potentiellement dans des directions opposées sans l'avoir réellement décidé. C'est à ce moment que l'entropie est la plus haute, c'est-à-dire qu'une parcelle de chaos est venue s'insérer dans un système auparavant harmonieux. Ne pas entrer dans ce schéma qui se nourrit de lui même en provoquant un cercle vicieux c'est comprendre cette symbolique où paradoxalement l'on doit casser ce cercle par l'adjonction d'une énergie pour contrer ce chaos, parfois une énergie de la même nature instable pour rétablir un équilibre, ce travail est de nature totalement spirituelle et de l'ordre du rituel.

Contrairement aux profanes, les initiés connaissent les phénomènes d'attraction et de répulsion, les diverses sources d'entropie et les aspects chaotiques qui peuvent advenir pour s'immiscer dans une relation de couple initialement harmonieuse. Vouloir conserver cette harmonie et vouloir même l'amplifier vers ce "mieux aimer et mieux être", c'est assurément anticiper les mouvements d'un contexte difficilement prédictif autrement que par des méthodes spécifiquement spirituelles qui passent par des voies hautement symboliques comme les rituels, notamment et plus précisément utilisant ce que les praticiens appellent la magie rouge (la magie de l'amour, des sentiments, du désir et de la sexualité). Il est certain que dans le monde profane l'on utilisera d'autres mots plus flous en s'abstenant de parler de magie ou de rituels basés sur des symboles car les termes font à la fois peur et prêtent à confusion sous un couvert de pseudo-sciences sur lesquelles aucune logique ne repose. Mais comme nous le savons, l'amour, l'harmonie et l'attraction ne se comptabilisent pas avec des chiffres ni avec des formules mathématiques, ce sont des valeurs absolues que les sciences dures ne peuvent pas aborder comme de vulgaires matériaux qui se pèsent ou se mesurent.

Dans cette perspective, celle où l'amour et l'harmonie du couple passe par d'autres symboliques plus complexes et moins orthodoxes, je propose à ceux qui en ressentent le besoin de les aider à garder cette harmonie ou du moins à ne pas la perdre, à rééquilibrer le couple s'il se trouve aux prises avec un contexte difficile et sans l'énergie nécessaire pour en surmonter les épreuves qui s'y cachent. Ne doutons plus des travaux qui se basent sur des rituels très efficaces pour lutter contre des adversaires invisibles, contre le chaos et l'entropie, et pour en détourner les attaques en toute connaissance de cause et d'effets. Étant praticienne de ces méthodes mixtes, où la psychologie et les rituels se croisent, je vous propose de me joindre pour en discuter librement au 06.34.48.95.33 (numéro direct non surtaxé) ou bien par écrit si vous préférez m'expliquer plus précisément avec vos mots votre problématique, merci d'utiliser mon formulaire de contact en cliquant sur ma bannière ci-dessous pour l'ouvrir. Je vous dis à très bientôt pour que l'harmonie perdure sous le signe de l'amour et de la passion dans votre couple!

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
Published by amour-magie-noire - dans Amour Magique Magie Rouge harmonie couple
3 avril 2020 5 03 /04 /avril /2020 19:24

En matière de relations amoureuses rien n'est ni jamais simple ni jamais acquis "ad vitam" puisque comme le disait le poète Pierre Reverdi "il n'y a pas d'amour, il n'y a que des preuves d'amour". Alors si l'on suit cette implacable logique des sentiments, effectivement il ne faut voir dans l'Amour au sens générique du terme qu'un mot auquel viendrait s'accoler non pas d'illusoires autres mots prononcés mais bien de réelles preuves d'amour sous une forme ou sous une autre… C'est dans une perspective éminemment positive que l'on pourrait ajouter que les actes d'amour sont ces véritables preuves, que l'amour ne se conduit pas avec des promesses futures mais au présent afin de consolider la relation existante, et même tenter de ne pas faire mentir une autre maxime: "chaque jour je t’aime davantage, aujourd’hui plus qu’hier et bien moins que demain" (citation de Rosemonde Gérard). Mais une question fondamentale se pose à nous, quelles sont ces preuves d'amour? De même, comment les susciter de manière réciproque car n'oublions pas qu'il faut être deux dans un couple pour s'aimer et qu'en général l'amour de l'un renforce l'amour de l'autre par ce reflet perçu crescendo? Ces questions sont toujours simples à poser de manière virtuelle ou théorique, pour autant elles demeurent incontournables dans l'élaboration d'une relation amoureuse qui s'apparente à une alchimie assez complexe digne de la pierre philosophale apportant d'une certaine façon l'immortalité à cet Amour.

Mais la réalité est bien souvent toute autre que celle rêvée, elle est semée d'embûches, de tromperies, de lassitude, d'usure et de volte-face, elle s'agite comme la girouette folle du coq en haut du clocher qui cherche sans cesse de son regard un horizon fuyant et pourtant prometteur, tout dépend aussi du temps, de celui qui passe et de celui qu'il fait. En d'autres mots plus triviaux et moins poétiques, il est dans l'âme humaine et dans ses gènes une course effrénée à la reconnaissance, à l'amour, à l'estime de soi par les autres, à cet Ego qui demande toujours plus sans pour autant donner, pour parfois voler l'amour et le refuser en retour. C'est de cette "condition humaine" dont il faut aussi prendre en compte les défauts si sublimes qu'ils rendent l'Amour aussi recherché que l'or de la toison du même nom. Comme j'ai pu déjà aborder le thème, à la fois si proche tout en refusant de la voir, la jalousie est aussi un sentiment puissant qui peut s'interposer à l'Amour avec ce paradoxe que lorsque l'on "aime trop", l'on en devient vite esclave… Alors ne doit-on pas trop s'aimer pour ne pas se quitter ou en souffrir? Ici aussi la question est pertinente et peut-être n'a-t-elle aucune solution tant il est aussi difficile de quantifier la quantité d'amour qui se joue dans une relation.

Le terme de jeu semble par ailleurs assez bien choisi, avec ses jeux de l'amour, le jeu des regards et des corps, il y a comme une danse des sens et des esprits, avec certainement une règle du "je" qui ne se partage pas toujours, avec par contre une irrésistible tentation de satisfaire l'Ego au risque de se décevoir soi-même, sans compter celui du partenaire. Un jeu assurément complexe et dangereux si l'on ne maîtrise pas la panoplie des arcanes des sentiments et des attirances des corps sur les esprits, et inversement. Vouloir l'exclusivité amoureuse et être son unique amour semble digne de la plus grande expertise pour ce faire, ou bien d'une incroyable chance de voir un couple en totale harmonie dans cet équilibre stable où l'un apporte à l'autre ce dont il a besoin, où chacun ne se satisfait que du désir de l'autre et du don inconditionnel de soi. Autant dire qu'un tel couple, d'autant plus s'il dure toute la vie, en devient un exemple christique ou angélique, la marquise avec son strict alter ego… si j'ose dire en plaisantant. Bien entendu l'amour véritable existe, du moins au début. Par la suite de nombreux paramètres viendront entacher l'idylle, ne serait que tout naturellement par cette loi d'entropie qui tend à détériorer tout système complexe, et n'imaginons même pas combien la dualité de ce système amoureux s'en approche.

Alors tout est-il perdu, à jamais en chute libre dans les affres du temps qui passe, noyé sous les vagues successives de nos déceptions futures et usé par leurs remous puissants? Je vous laisse réfléchir quelque temps… La clef, car il en existe une, non pas celle des songes, quoi qu'il en soit de la même nature initiale, réside justement dans la volonté, une impérieuse et inégalable force qui permet de soulever des montagnes, de faire le tour du monde pour aller la chercher, de ne plus penser à soi mais uniquement à l'autre comme dans le reflet d'un miroir sans tain. À bien y réfléchir cela ressemble à une clef d'asservissement en l'Amour, déjà dans l'esprit d'en concevoir une réalité à vivre, pour soi-même mais aussi pour l'autre, lequel ne pourra surmonter un tel flux de positivité et de désintéressement lui étant adressé car lui aussi sera asservi. En magie et plus généralement en ésotérisme l'on parle de "correspondances" comme de puissantes règles qui ressemblent à celles de notre jeu de l'Amour, des correspondances qui assignent l'attraction des corps et des esprits, des correspondances qui tels les fils de la marionnette lui font exprimer les mouvements du cœur impossibles à contrer tout en adoptant cette gestuelle des sentiments dans une danse partagée. Qu'un autre acteur entre en scène et il sera pris dans l'harmonie en suivant le chant des sirènes de l'amour. Les rituels de Magie Rouge sont à l'image de ces clefs, selon les serrures à ouvrir pour en découvrir les horizons cachés derrière les lourdes portes de l'existence, ces rituels s'associent à l'impérieuse volonté comme l'équivalent d'un carburant spirituel pour activer une réalité désirée, construite et réalisée.

Encore une fois, il est difficile d'exprimer en quelques lignes et si simplement les principes fondateurs de la Magie Rouge (une magie de l'amour, des désirs, de la sexualité et des sentiments) tant la logique qui s'y associe semble lointaine face au cartésianisme dont les profanes sont gorgés et abreuvés dès le berceau. Les grandes lois ésotériques sont pourtant toutes issues de lois naturelles que les Hommes ont délibérément préférés oublier ou écarter en préférant se forger leurs propres lois humaines basées sur l'offre et la demande, l'Amour et l'Ego faisant partie de ce marchandage à peine déguisé. Dans le cadre de mon activité professionnelle, en qualité de praticienne qui utilise la symbolique des rituels comme un outil majeur afin de résoudre les problématiques amoureuses, je mets à disposition mon savoir-faire ainsi que ce don pour à la fois redonner cette puissance qui est déjà en vous mais en sommeil et aussi pour l'exprimer pleinement afin que l'Amour dont vous ne doutez pas l'emporte, pour que le couple ne se dissocie jamais de cet unique amour désiré.

N'hésitez pas à me contacter pour en discuter au 06.34.48.95.33 (numéro direct non surtaxé) ou bien par écrit en passant par mon formulaire de contact qui s'ouvre en cliquant tout simplement sur ma bannière web ci-dessous. Je vous dis à très bientôt ou même de suite pour que vous puissiez assumer votre amour, qu'il ne soit plus seulement une espérance mais une réalité tangible digne de votre volonté.

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
Published by amour-magie-noire - dans Amour Magique Magie Rouge Protection rituel d'amour
20 mars 2020 5 20 /03 /mars /2020 23:05

En ces moments difficiles de crise mondiale et de potentiel stress supplémentaire que nous impose le confinement actuel, voir se profiler une deuxième vague de problématiques plus larvées en y ajoutant une crise de couple pourrait aboutir à un horizon assez sombre avec une dégradation de l'équilibre de chacun au détriment de la relation. Au pire des cas une rupture pourrait advenir, encore plus difficile à concevoir dans de telles situations où au contraire l'entente, l'entraide et la solidarité entre conjoints devraient primer sur tout autre comportement déstabilisateur. Afin de mieux comprendre ce phénomène pour ne pas subir mais agir positivement il convient de connaître à la fois nos psychologies, lesquelles sont toutes différentes d'un individu à l'autre, mais aussi les bons réflexes pour vivre il est vrai dans un environnement fermé ou bien fortement restreint. Chaque personne et plus précisément un couple, sait d'emblée que l'espace vital est nécessaire, non seulement en ce qui concerne l'espace physique mais aussi l'espace mental, ce qui signifie que chacun se doit de respecter d'autant plus l'autre lorsque les conditions du contexte et de l'environnement immédiat se dégradent.

Se réserver des moments à soi lorsque l'on est en couple est déjà une nécessité afin de ne pas perdre son âme dans une fusion trop dévorante, ainsi les personnalités et caractéristiques se complètent au lieu de s'annihiler en cherchant à trop se ressembler, même en amour c'est la diversité du partenaire qui attire autant que les similitudes qui sont des liens utiles sans en devenir des chaînes lourdes à porter avec le temps. C'est encore cette indispensable pluralité des avis, des façons d'aborder les problèmes et de les résoudre qui forment cette force dans l'union en élargissant les potentialités communes et individuelles au sein du couple. Mais lorsque celui-ci se voit contraint dans ses mouvements, dans ses pensées et ses actes, alors il devient plus difficile de réaliser la cohésion, les liens se relâchent au profit de l'individualité et même parfois d'un égocentrisme exacerbé par un contexte dégradé.

En plus des embûches et tracas dudit confinement et évidemment de la cause première de celui-ci, le couple doit donc continuellement combattre ses penchants individuels et rétablir un équilibre salutaire (dans tous les sens du terme) sans arrêt attaqué de l'extérieur et de l'intérieur, une sorte de double peine à concevoir intelligemment afin de s'en protéger et de ne pas sombrer. Si de surcroît le couple a des enfants, imaginons une organisation au cordeau à mettre en place avec toute cette énergie qui sera bien entendu dispensée, pour ne pas dire dépensée au profit de la famille avec une fatigue cumulative pouvant ne pas améliorer les choses. Dans le cas le plus problématique où le couple était déjà en crise avant le confinement, ce dernier n'arrangera rien et pourra au contraire précipiter un éloignement presque impossible à réaliser dans la pratique…

C'est certainement le facteur d'usure progressive, jouant comme l'acide sur le métal, qui pourra faire rompre définitivement une relation déjà tendue, et détériorer celle qui semblait stable et positive auparavant. Alors comment aborder la situation au mieux selon ces cas de figure qui sont presque tous identiques quant au mode d'action négatif en présence mais totalement différents en terme de finalité, ceci selon les personnalités et assurément le contexte initial ? Un point commun sera impératif à gérer: ses ressources d'empathie et l'énergie nécessaire pour y arriver, avec cette capacité à savoir se préserver sans pour autant négliger autrui. C'est sur ce dernier point qu'il est complexe de savoir comment chacun va réagir dans une situation extrême ou très inhabituelle, où chacun se verra seul face à ses certitudes et à ses doutes, seul alors que le couple se positionne comme une construction à deux où la moindre faiblesse peut faire tomber la relation.

N'oublions pas que le confinement aboutit aussi parfois à de très paradoxaux résultats positifs si l'on sait profiter de certains à-côtés qui n'étaient pas à l'ordre du jour initialement. Par exemple, un couple confiné pourra avoir beaucoup plus de temps qu'auparavant ne serait-ce que pour assouvir plus généreusement ses penchants amoureux, disons le plus clairement pour avoir une activité sexuelle beaucoup plus intense, uniquement si évidemment leur forme physique et leur moral sont au beau fixe et non l'inverse (ce qui pourrait aussi hélas être le cas plus généralement). Autre paradoxe intéressant à noter: le mari infidèle ou la femme volage ne pourront pas aller voir facilement ailleurs, du moins pas avec autant d'assiduité ou de régularité qu'auparavant, ce qui pourrait aussi remettre sur les rails des couples en les réunifiant, par la force des choses… une cohabitation cloisonnée entraînant une proximité propice à réinstaller l'amour et la sexualité, les sentiments n'étant souvent pas loin derrière.

Mais si l'on y pense véritablement ce sont tous ces déséquilibres soudains qui posent le plus de problèmes car nous sommes habitués à ce que nos contextes ne soient pas autant bouleversés, notre flexibilité face à ces incertitudes et autres écueils du quotidien n'est pas à toute épreuve et montre ses limites dans ces situations hors du commun,lesquelles d'ailleurs remettent aussi en cause non seulement notre mode de vie amoureuse, familiale mais surtout plus globalement sociétale dans son entière et fondamentale remise en question (le mode de vie consumériste, mondialisé et libéral de nos sociétés ne semble pas "durable" au sens politique et économique, c'est un fait historique que nous souligne ce virus issu aussi du dérèglement tous azimuts actuel). Que ce soit l'énergie vitale individuelle pour y faire face ou l'énergie fossile plus générique, le même combat semble se profiler, une diminution drastique à entrevoir, d'une part chaque individu en dépensera d'autant plus qu'il cherche à rétablir un équilibre pour soi ou pour son couple, d'autre part le déséquilibre de nos sociétés énergivores risque de creuser encore le fossé environnemental à dépasser, entraînant les individus dans le même flux problématique et cercle vicieux…

L'énergie est donc soumise à rude épreuve, pour nos nerfs qui ont besoin de ce soutien constant en ressources, pour nos esprits afin d'en éloigner les mauvaises idées ou les doutes générant un horizon flou, enfin spirituellement car nous ne sommes pas que des êtres soumis à notre environnement extérieur mais aussi des êtres en résonance et en phase à tous les niveaux. Pour retrouver l'harmonie il faut donc soi savoir s'en donner les moyens (méditation, sagesse, ou parfois don personnel) ou bien prendre conscience que des professionnels peuvent apporter des solutions pour retrouver un regain d'énergie nécessaire au rééquilibrage à la fois personnel et conjugal. Dans le cadre de mon activité professionnelle je dispose de rituels spécifiques afin de redonner cette énergie vitale via des travaux de magie blanche associés à une analyse contextuelle qui permet d'élargir et d'éclaircir un horizon parfois peu ou de moins en moins visible, ainsi l'harmonie personnelle vient au secours du couple via celui ou celle qui désire resserrer les liens amoureux dans le couple, notamment en période difficile comme actuellement.

N'hésitez pas à me joindre pour en discuter librement et ainsi commencer à analyser ensemble votre contexte souvent complexe à comprendre pour en trouver la ou les bonnes sorties, et pour retrouver cette harmonie qui saura restaurer celle du couple. Joignez-moi par téléphone dans un premier temps au 06.34.48.95.33 (numéro direct non surtaxé) ou bien écrivez-moi afin de m'expliquer votre situation à votre rythme et de manière la plus objective qui soit, ceci via mon formulaire de contact qui s'ouvre en cliquant sur ma bannière web ci-dessous. Je vous dis à très bientôt pour reprendre en main votre vie amoureuse avec une nouvelle énergie positive pour vous-même et pour votre couple s'il est en difficulté actuellement!

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
13 mars 2020 5 13 /03 /mars /2020 22:31

La jalousie n'est pas un sentiment naturel qui se développe sans cause réelle ou sans objet, mais parfois l'on peut aussi parler de jalousie maladive lorsque l'harmonie dans le couple est en péril et que rien n'apparaît pour en justifier ce qui peut devenir un handicap pour le futur de la relation et sa pérennité. Le doute sur la fidélité du partenaire est bien évidemment ici le motif principal d'inquiétude qui stigmatise progressivement toute l'attention au point de développer ce sentiment de jalousie qui agit comme un poison à doses de plus en plus importantes si l'on ne trouve pas une sorte de remède pour stopper le mal qui s'empare de la personne, à défaut et au bout du compte cette attitude, réelle ou fictive, peut entraîner une rupture ou un éloignement de l'être aimé, parfois brutalement après une période assez chaotique où plus personne ne croit ni en soit ni en l'autre. Avant d'arriver à de telles extrémités, il est plus que nécessaire de bien analyser la situation de manière objective et non d'anticiper des peurs qui n'auraient pas lieu d'être ou qui seraient provoquées par un contexte donnant une fausse impression, c'est-à-dire que l'infidélité est bien présente alors qu'il n'en est rien.

Lutter contre la jalousie c'est aussi dans un premier temps lutter contre ce flou que représente l'incertitude d'une situation qui ne semble pas avoir des contours nets et qui stimule d'autant plus l'imagination que le flou s'installe et que rien ne vient contredire des fantasmes qui persistent, car dans la grande majorité des cas le conjoint est fidèle et tout se passe en grande partie dans la tête, avec comme seule contrepartie raisonnable sa propre interprétation de faits erronés ou faussés par une perception tronquée. Par conséquent, afin d'en avoir la réelle teneur, il faut analyser la situation pour ce qu'elle st et si possible faire appel à une tierce personne pour se rendre compte de ce qui se passe, avec parfois des avis effectivement contradictoires, ce qui impose aussi de bien choisir les interlocuteurs pour ce faire. Dans le cadre de cette analyse contextuelle il est largement préférable d'avoir un avis de praticien qui connaît bien les rouages de la jalousie et de ses effets dévastateurs, surtout si les faits contredisent l'état dans lequel la personne s'est d'elle-même placée…

Les psychologues ou coachs de couple gèrent effectivement ces situations mais n'ont généralement pas d'autres moyens que les mots pour endiguer un doute tout en pensant "soigner" la personne alors que ce n'est finalement pas une maladie au sens propre mais une pensée récurrente et négative qui s'est installée. Pour vaincre cette pensée négative il faut une volonté contraire pour s'y opposer, une volonté qui doit gagner la confiance pour contrer le doute qui s'est installé et renouer sur cette voie d'équilibre spirituel qui saura dissiper le voile du doute de manière intérieure et non via des palabres provenant de l'extérieur. Les méthodes psychologiques n'ont pas cette capacité à retourner simplement vers cette voie d'équilibre interne là où au contraire d'autres méthodes apportant aux mots une énergie salvatrice et révélatrice sont d'autant plus efficaces en passant par des rituels plus ésotériques mais aussi plus efficaces, tels ceux que CG Jung avait inscrits dans sa doctrine dépassant de loin la psychanalyse traditionnelle en y apportant ces autres moyens.

C'est bien de "rituels de magie" (lesquels sont parfois décriés ou très mal connus par les profanes) dont il est question car ces travaux permettent assurément de confondre le contexte dans le sens d'une bien meilleure compréhension de celui-ci tout en y adjoignant une substantielle réalité symbolique de la situation avec cette capacité cruciale et ici essentielle à en révéler les choses cachées, dont les infidélités potentielles et autres situations complexes au sein d'un couple qui pourraient le déstabiliser. "Lever le voile du doute", restituer la part de vérité intangible dans un contexte précis, analyser sans concession une situation et en restituer une solution, voici ce que l'on appelle trivialement la magie avec ses rituels, et plus précisément la magie rouge lorsque cela se positionne effectivement dans champ du domaine des relations amoureuses et conjugales. Croire en la magie ou non n'est pas important, ce qui l'est c'est déjà de croire en soi et d'en avoir la volonté pour avancer clairement, c'est ainsi avant tout que le processus des travaux fonctionne avec la justesse associée au savoir-faire d'un praticien (ou d'une praticienne).

Afin de contrer cette sensation de trouble que génère la jalousie, les travaux de magie commencent par instiller l'énergie nécessaire afin d'éloigner le flou intérieur que suscite l'incertitude et le doute dans un contexte qui lui aussi sera décrypté et dévoilé. L'alliance conjuguée de deux magies, pour faire simple, c'est-à-dire de la magie blanche de révélation et d'apport d'énergie plus de la magie rouge axant sa puissance sur les relations amoureuses (via le désir, les sentiments et la sexualité), pourra ainsi agir de manière globale sur la ou les problématiques en place. Si infidélité il y a, alors la magie rouge prendra immédiatement le relais pour interférer sur les sources ou causes ainsi que sur les protagonistes pour renforcer la légitimité du couple et éloigner les maux (lesquels sont souvent issus d'attractions ponctuelles faciles à repousser). Si infidélité il n'y a pas, alors la magie blanche se chargera d'en dévoiler l'illusion qui fait ses ravages alors que rien n'est véritable et que les maux doivent être guéris comme le ferait un antidote pour ce poison que représente une jalousie qui n'a absolument pas lieu d'être. Renforcer les liens légitimes du couple sera évidemment aussi une priorité afin de les réparer et de les conforter durablement tout en protégeant des effets ultérieurs d'une "récidive" des sentiments négatifs.

Comme nous le voyons, ce que les initiés appellent la "magie", avec comme méthodes les "rituels", ne sont que des travaux permettant à chaque individu de se retrouver pleinement avec des moyens renforcés dont la symbolique génère cette énergie intérieure que le praticien est capable d'apporter grâce à son savoir-faire ou grâce à son "don", car la plupart des profanes n'ont tout simplement pas tous accès à cette connaissance difficile à maîtriser et à vivre (le poids du don est souvent lourd à porter car il impose aussi un éloignement de son propre Ego pour réaliser ces rituels complexes). En qualité de professionnelle exerçant depuis de nombreuses années je me permets de mettre à disposition ce savoir-faire durant des travaux pour notamment combattre les formes de jalousie et les causes ainsi que les effets délétères pour restituer l'harmonie du couple et éviter les ruptures ou éloignement. N'hésitez pas à me joindre pour en discuter librement au 06.34.48.95.33 (numéro direct non surtaxé) ou bien en m'écrivant depuis mon formulaire de contact qui s'ouvre en cliquant sur ma bannière web ci-dessous. Je vous dis à très bientôt pour retrouver l'équilibre dans votre couple et éloigner les doutes et surmonter les obstacles et rivalités illégitimes!

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
6 mars 2020 5 06 /03 /mars /2020 21:16

Écarter un ou une rivale qui débarque brutalement au sein du couple peut s'apparenter à une déclaration de guerre suivie des hostilités qui agrémentent ce genre de ripostes légitimes, mais comment agir efficacement et surtout préserver le couple de cette soudaine intrusion qui peut aboutir à la rupture si rien n'est entrepris assez rapidement? C'est le thème de cet article aujourd'hui que de donner quelques solutions, dont les plus radicales, afin de sauver son couple et récupérer la relation conjugale ainsi sous le feu de cette rivalité amoureuse extérieure. Mais la véritable question n'est elle pas celle de la découverte de cette intrusion dans le couple, n'y a t'il pas cette première épreuve à surmonter et même seulement à concevoir? Il y a donc non pas une mais bien deux actions complémentaires: s'assurer de la réalité objective que le partenaire se voit accaparer par un(e) rival(e), ce qui demandera une faculté spéciale ou une acuité exercée afin de révéler cette potentialité, ainsi qu'ensuite agir contre cet état de fait pour s'y opposer frontalement ou de manière plus subtile et efficace…

Tout d'abord il semble évident qu'un couple fortement uni aura beaucoup moins de difficulté à repousser les tentations provenant de l'extérieur, c'est-à-dire de potentielles infidélités, surtout si le désir, l'amour et la sexualité sont au rendez-vous au quotidien. Ce sont avant tout les couples plus fragilisés qui se verront forcément dans des postures où ces mêmes tentations pourront devenir un risque, voire un danger réel si la vigilance et la prudence n'agissent pas de concert pour sauvegarder une situation conjugale en équilibre quoi que précaire. Dans certaines conjonctures finalement assez fréquentes un petit incident pourrait alors remettre en cause l'union et lui porter un fatal coup de grâce si une tierce personne venait à s'immiscer dans le couple pour en voler la légitimité et casser la relation amoureuse à son profit, dans cette configuration aucune attente pour réagir ne devrait perdurer au risque de voir s'éloigner définitivement le partenaire.

Comme je l'ai signalé, le plus difficile reste sans aucun doute le dévoilement de cette infidélité patente ou en devenir immédiat. En cela, il faut savoir en effet reconnaître les véritables signes annonciateurs d'une rivalité amoureuse qui se met sournoisement en place pour détruire la relation et profiter de la faiblesse relative du moment pour en éloigner le conjoint et se l'accaparer. Ce domaine, celui de la révélation de l'infidélité, sera très souvent dévoilé par les femmes grâce à leur sens aigu de l'observation et ce sentiment inné de mieux comprendre les situations critiques, contrairement aux hommes qui ne voient généralement rien venir. Il est ici d'ailleurs à rappeler brièvement que la gent masculine sera aussi plus encline à se laisser tenter à l'extérieur du couple là où les femmes s'y abstiendront dans la majorité des cas qui se présenteront à elles. Par contre leur instinct sera presque infaillible lorsque l'infidélité de leur compagnon sera effective, et bien entendu il serait plus opportun et avisé de s'y opposer bien en amont avant même que cela puisse se réaliser, ce qui sur ce point devient alors beaucoup plus difficile si l'on n'est ni à l'affût ni habituée à cet exercice de "contrôle continu", les femmes peuvent en ce sens aussi être trop sûres de leur charme sur leur partenaire pour croire en une infidélité…

Donc, ce qui nous voyons, c'est que les hommes sont aveugles lorsque se présentent de tels risques et que les femmes sont en ce qui les concerne aveuglées par leurs propres atouts, de parts et d'autres aucun ne verra venir franchement une trop soudaine défection conjugale avec à la clef l'infidélité galopante pouvant engendrer une rupture tout aussi brutale. La solution réside dans une vigilance renforcée (ce qui s'apparente à une jalousie presque continuelle) au sein du couple ou bien utiliser d'autres méthodes plus ésotériques pour éclaircir des zones sombres chez le conjoint si cela venait à se présenter. La "consultation" afin d'effectuer un simple rituel de magie blanche pour s'assurer que tout va bien est une solution rapide et efficace si le besoin ou le doute subsistait, c'est ici en effet la magie Blanche qui permet de "révéler" les incertitudes un peu floues pour en restituer des analyses contextuelles plus précises et nettes, surtout en matière de relations amoureuses où tout devient hautement visible et compréhensible.

Évidemment, si les travaux de magie blanche démontraient que les doutes n'étaient pas fondés, alors pas besoin d'aller plus loin, l'instinct étant ainsi réveillé il prendrait le relais pour s'assurer que tout va bien (pour les femmes), les hommes par contre devraient certainement renforcer leurs preuves d'amour à leurs partenaires féminines pour éloigner leurs propres doutes imaginaires afin qu'ils ne se réalisent pas… Dans la mesure où la Magie Blanche se trompe assez rarement, la possibilité que le couple soit en danger demeure une hypothèse si un soupçon d'infidélité est perçu durant ces travaux de dévoilement, il faudra alors aller plus loin da,s l'investigation et surtout en terme de réponse plus radicale pour refouler tentations, attractions non légitimes et finalement l'égarement qui mène à l'infidélité. À ce stade plus avancé c'est au tour de la magie Rouge d'intervenir avec cette faculté de ne cibler que le domaine de l'amour, des sentiments et de la sexualité, en passant par cette fameuse loi d'attraction qui brouille souvent les cartes du couple en laissant ouverte la porte sur un horizon d'opportunités…

La Magie Rouge est sans aucun doute d'une redoutable puissance et efficacité afin de restituer une situation légitime en matière de relations amoureuses dans le couple, ainsi ses rituels sont tout spécialement adaptés pour contrer les infidélités ou contre toutes les rivalités qui viendraient s'attaquer à l'harmonie conjugale si celle-ci était en danger, néanmoins aucune magie ne peut garantir à 100% d'inverser un processus de dégradation des relations amoureuses déjà très avancé et c'est pour cette raison qu'il est impératif d'agir vite sur le contexte en ciblant les bons angles pendant qu'il en est temps. Refouler un ou une rivale en amour n'est pas impossible, surtout si les liens ne sont pas intégralement rompus, il suffit alors juste d'un rituel de refoulement de la personne qui s'attaque au couple tout en ajoutant un autre rituel si besoin, toujours en magie rouge, celui de retour d'affection afin de combler l'écart et de recouvrer un équilibre satisfaisant. N'oublions pas que les rituels de magie sont des leviers sur la réalité du contexte en cours mais que l'action "in situ" se doit aussi d'être présente pour en bénéficier.

Les rivalités amoureuses et infidélités ont de tout temps existé et continueront encore à faire des ravages sur les couples non préparés et sur les partenaires qui n'agissent pas assez rapidement pour interférer avec ce fléau, par conséquent je reste à votre disposition pour en discuter si vous avez vous-même un doute ou une incertitude sur votre relation de couple, dans ce cas n'hésitez surtout pas à demander de l'aide afin de confirmer ou d'infirmer votre intuition ou vos craintes, de même rien n'est jamais perdu et à chaque tempo une réponse adaptée peut être entreprise pour retrouver l'amour du partenaire et éloigner les attractions illégitimes. Joignez-moi au 06.34.48.95.33 (numéro de téléphone direct non surtaxé) ou bien par écrit depuis mon formulaire de contact pour m'expliquer votre situation (merci de cliquer sur ma bannière ci-dessous pour ouvrir ma page de contact). je vous dis à très bientôt pour agir sans tarder!

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0

Contactez moi:

 

 

 

 

 

 

Tél.: 06.34.48.95.33

numéro non surtaxé

ou bien > cliquez ici

 

Recherche