18 octobre 2019 5 18 /10 /octobre /2019 21:42

L'amour a cette ambivalence dans les mots que l'on "rend" quelqu'un amoureux, lequel "tombe" amoureux". Dans ces termes l'on sent de suite que l'amour s'apparente à quelques combats où l'on rend et prend des coups pour faire tomber, pourtant personne n'ira immédiatement critiquer ces tournures très antinomiques car elles sont passées dans le langage courant en s'y ancrant fortement et dans les esprits aussi. Il y a donc forcément du vrai pour que personne ne s'en inquiète plus que ça et continue à trouver normal de tomber et de forcer, ou de pousser quelqu'un dans une posture qu'il n'a peut-être pas choisie. Il y a ici une forme évidente de dépendance amoureuse (dont j'ai fait écho ici dans cet article récent) avec comme point d'orgue ce constat qu'une personne amoureuse le devient assez subitement comme le ferait l'aiguille d'une boussole affolée par le Nord pour finir par tomber raide dessus et ne plus y bouger du tout. Dans une image autre l'on peut s'imaginer passer de la symbolique des mots à celle plus concrète encore de voir une personne à genou, rendu dans une position figée pour ensuite tomber de tout son long comme fixée au sol par des forces invisibles. Assurément l'amour est une force invisible et pourtant puissante, c'est ce que nous allons voir, et plus précisément: comment rendre un homme amoureux? Cet article est donc avant tout pour vous mesdames (les hommes peuvent aussi le lire).

Afin de ne décrypter qu'une partie de ces mystères, nous allons regarder du côté des hommes, donc d'une seule facette en laissant les femmes aux commandes, mais finalement en nous demandant si ce ne sont pas elles et elles seules qui l'ont toujours été en matière d'amour, à conduire les hommes dans les méandres des sentiments, du désir et de l'affolement des sens qui s'en suit pour en arriver à leurs fins. "Rendre un homme amoureux", est-ce là une réelle difficulté pour une femme? Le rendre amoureux est-il un gage de réussite pour la suite aussi? Et justement quelle suite en attendre? Les questions s'enchaînent de manière logique avec autant de facilité que le sujet, lui reste complexe. Et d'ailleurs, n'y a-t-il pas aussi, pourquoi pas, un danger quelconque à rendre un homme amoureux, car l'effet n'est-il pas à double tranchant en s'y aliénant soi-même, à vouloir le voir "tomber" pour l'attacher en s'y attachant peut-être aussi encore plus fermement? Mais déjà nous avons presque une grande partie des réponses dans les questions, et ces préambules interrogatifs vont aider à y voir plus clair pour ce qui suit.

D'une manière générale nous savons tous et toutes que les hommes sont "sensibles aux corps des femmes" là où inversement les femmes sont plus sensibles aux sentiments qui se dégagent suite à la rencontre, laquelle peut être arrangée, voulue, impromptue, soudaine ou planifiée depuis longtemps. Sachons aussi que généralement les femmes se préparent souvent longuement avant toute rencontre, ce n'est pas forcément par pure coquetterie envers elles-mêmes mais surtout par stratégie pour visée d'autant plus juste une cible, ou du moins être armée pour faire face à toutes éventualités car une femme cherche toujours à plaire même si elle se donne le droit de dire non à tous ceux qui ne lui plaisent pas, et de même, un homme cherchera toujours à séduire même s'il sait qu'on lui dira la plupart du temps "non". Avec ce constat aussi véridique que vécu pour chacun qui lira ces lignes, une stratégie de séduction amoureuse se dessine pour les femmes qui veulent rendre un homme amoureux, pas n'importe lequel évidemment, celui qu'elles auront choisi. Il semblerait d'ailleurs que dans la Nature la faune animale ne fasse pas trop de différence sur ce point, en général les femelles choisissent les mâles, mais n'oublions pas que l'humain est aussi un animal, un peu plus savant peut-être (encore que son savoir semble ne pas trop le responsabiliser vis-à-vis de la Nature…).

Le fait que les femmes choisissent ne sera le thème de notre article, ne cherchons pas le pourquoi mais plutôt le comment, le pourquoi étant certainement lié à une vague histoire de reproduction qui n'est pas celle qui nous intéresse, bien que le sexe y soit aussi présent comme paramètre principal… Non, le sexe qui nous intéresse, c'est celui qui force au désir et non à la procréation, encore que certains puristes (ou puritains?) ne voudront pas séparer les deux, mais ils sont assurément dans le faux puisque justement ce qui fait la différence entre l'humain et l'animal, c'est cette évolution dans cette séparation fondamentale où le libre arbitre de penser et de choisir apparaît comme un palier dépassant l'instinct primaire. D'ailleurs, sexualité, désir et amour sont indissociables pour les humains, nous ne sommes pas certains qu'il en soit de même pour d'autres mammifères moins évolués.

Ce petit aparté naturaliste nous confirme que les femmes ont gardé et même renforcé, de manière purement évolutive, ce pouvoir de choisir leurs partenaires, et cela est important. Notons au passage que les hommes se sont réservé tout le reste au niveau d'une autre forme de pouvoir qu'ils ont installé dans nos sociétés patriarcales en s'attribuant la plupart des postes clefs de décision, est-ce pour compenser leur faiblesse initiale? Ceci est une autre histoire… Toujours est-il que l'on dit que le sexe faible est féminin mais dans le domaine de l'amour c'est donc bien l'inverse, la séduction de la femme l'emporte presque toujours, sauf si, et c'est ici le point capital, l'homme n'est pas libre ou déjà sous "l'emprise" d'une autre. À ce niveau précis il faudra faire la différence pour l'emporter, mais ce n'est presque plus un duel pour rendre l'homme amoureux mais pour le rendre encore plus amoureux qu'une autre, ce qui fait toute la différence. Dans nos sociétés ultra-connectées, où en général les gens ont la potentialité de côtoyer une foule d'autres personnes, alors l'on imagine à quel point les combinaisons amoureuses sont nombreuses et les rivalités possibles.

Donc, rendre un homme amoureux, c'est avant tout dépasser toutes les autres femmes qui se seront présentées à lui et "faire la différence", pour l'emporter (avec ou sans papier cadeau) et le faire tomber… amoureux. Dans cette rivalité extrême, où même le nombre des rivales est un mystère, il va falloir user de beaucoup d'énergie pour percer les secrets et "fixer la cible", si c'est cela le but. Il est d'ailleurs intéressant de constater que très souvent les femmes célibataires sont très courtisées par des hommes qui le sont aussi (mais pas toujours), par contre elles auront tendance à aller cherche l'homme d'une autre femme, c'est-à-dire à s'intéresser en priorité aux hommes déjà en relation, en couple ou mariés, c'est encore une fois un constat, peut-être issu d'une réminiscence profonde provenant d'un instinct primaire qui fait percevoir l'homme déjà choisi comme étant "naturellement" plus intéressant, mais cela reste encore un mystère… Ou bien est-ce une forme de compétition que recherchent les femmes entre elles afin d'affirmer aussi encore plus un pouvoir en contrepartie de celui des hommes au sein de la société? Encore une fois c'est une autre histoire, de sociologie à approfondir.

Comme nous le voyons, rendre un homme amoureux est finalement une lutte de pouvoir, d'attraction et de désir plus qu'une affaire de sentiments, quoiqu'à la base le sentiment amoureux n'est peut-être qu'un instinct primaire déguisé pour nous rendre plus intelligents et humains, du moins dans les mots. Pour renforcer ce pouvoir et donc dépasser les obstacles, souvent les autres femmes sur le chemin, il faut avoir des armes non conventionnelles pour gagner, c'est en ce quoi je me propose de vous aider en qualité de praticienne via des méthodes professionnelles qui utilisent des rituels et toute une symbolique active pour y arriver. De plus, je tiens à signaler que "rendre un homme amoureux" est tout ce qu'il y a de possible par effet de levier, parfois via des biais plus ou moins ésotériques, mais que le plus dur encore reste à venir: que cet homme reste amoureux! Ici aussi bien des méthodes, notamment en magie rouge permettent de renforcer vos atouts (désir, attraction, sexualité, charme, etc.). Si vous désirez plus de renseignements ou de l'aide dans votre relation amoureuse avec un homme, n'hésitez pas à me joindre au 06.34.48.95.33 (numéro direct non surtaxé) ou bien à m'écrire librement pour m'expliquer votre problématique en ouvrant mon formulaire de contact (cliquez sur ma bannière ci-dessous pour ouvrir ma page). Je vous dis à très bientôt et mesdames, n'oubliez pas que la "Girl Power" est de votre côté, encore faut-il vouloir et savoir l'activer!

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
Published by amour-magie-noire
11 octobre 2019 5 11 /10 /octobre /2019 20:35

Les crises dans le couple sont de toutes sortes, des fois légères et sans importance, celles-ci on les oublie assez vite, d'autres fois plus conséquentes et durables avec des répercutions cumulatives,  les crises ne se ressemblent jamais vraiment, peuvent changer de forme comme dans les kaléidoscopes où à chaque instant l'on peut être surpris par tant de nouveautés avec pourtant toujours les mêmes éléments qui les constituent. Car la plupart du temps les thèmes qui génèrent les disputes ou les mésententes sont généralement presque toujours les mêmes, que ce soit de l'ordre de la jalousie (fondée ou non), du quiproquo malheureux qui s'accentue pour devenir soudain une profonde incompréhension, ou bien encore un déséquilibre où l'un des deux partenaires pense à juste titre (ou non, tout est une question de ressenti) "qu'il n'est plus à sa place" avec comme conséquence principale de voir sa liberté de penser ou d'agir en pâtir. Dans tous les cas l'on peut attribuer sans se tromper que la majorité des crises de couple ne sont que des crises d'Ego déguisées où finalement chacun pense avoir raison dans une situation précise ou dans un contexte particulier, ce qui en dit long sur nos propres capacités à engendrer du chaos dans l'harmonie sans qu'il y ait un réel problème de fond plus spécifique au couple. Car n'oublions pas que si l'union existe c'est qu'elle sait composer ce complexe cocktail de complémentarités et de ressemblances qui en fait un breuvage unique et changeant au fil du temps qui passe, souvent comme le bon vin.

Mais des fois tout tourne au vinaigre et la situation devient vite imbuvable, l'on rejette alors la faute (réelle ou inventée) sur l'autre pour mieux prendre de la distance et encore une fois se retrouver seul avec son Ego pour "mieux" analyser ce qu'il se passe et en prendre acte. Il est clair que parfois prendre du recul permet d'avoir le champ plus large en ce qui concerne le contexte et donc en théorie mieux comprendre la situation, mais chacun sait qu'en réalité dans le mécanisme qui fait fonctionner le couple, chaque engrenage est important pour le faire tourner et par conséquent ce n'est pas en "démontant" les pièces de la machine couple qu'on lui permettra de mieux fonctionner… d'autant plus si chacun s'en accapare, tels des trophées, les éléments pour s'en attribuer la propriété exclusive. Dans toute dispute l'on rejette souvent la faute sur l'autre et l'on se garde les mérites pour soi, ou tout ce qui en garantie la bonne foi de son propre côté, comme si la vérité n'avait qu'une seule facette, ce qui est rarement le cas. C'est justement parce qu'il y a cette méprise initiale propre à l'Ego, que l'on ne voit plus qu'à "contexte partagé" dans le couple il y a forcément "faute partagée" aussi car tous deux sont impliqués, l'un d'avoir fait, l'autre d'avoir laissé faire jusqu'à un certain point.

C'est ce point, celui de la discorde, qui peut aussi se transformer en point de rupture lorsque chacun campe sur ses positions sans vouloir avancer dans une direction qui rapproche, mais encore une fois cette situation d'inertie qui bloque toute résolution n'est dû qu'aux individus et non au couple à qui (en qualité d'entité duale) généralement l'on ne reproche rien. C'est en ce sens que le couple garde ses propriétés d'union et de liens lors d'une crise car sa structure intime n'est presque jamais en cause, ce sont uniquement les Ego qui s'affrontent et non les ressemblances et les complémentarités (qui forment le couple) qui s'exposent dans cette situation conflictuelle. L'un des moyens de renouer avec l'autre conjoint est donc d'y trouver sa propre image pour satisfaire l'Ego, ceci via les ressemblances que confère le couple encore garant de ces qualités partagées. Ainsi, l'on peut créer un pont d'individualité commune et reconnue par les deux parties afin d'entrevoir une sortie de crise. Pour donner un exemple simple de partage reconnu, le sexe en fait partie puisqu'il intègre des bases communes pour ce faire. De même, si le couple a des enfants, il y a ici aussi une base commune et co-existentielle importante qui ne peut être réprouvée par l'Ego de chacun, bien au contraire.

Il est bien entendu aussi des situations ou justement le sexe est une raison de discorde et d'apparente désunion, ceci se déroule dans des contextes de tromperie amoureuse où ce qui était en commun (l'amour au sens large selon chacun) a été trahi par une circonstance rompant l'harmonie du couple et des sentiments réciproques qui formaient le socle de l'union. Dans ce cas précis il est évident qu'il faut reconstituer le capital affectif et sexuel pour rétablir l'équilibre perdu "momentanément" (car le passé ne se gomme pas d'un coup), il est toujours temps de remettre de l'ordre tout comme l'on repositionne les pièces du puzzle constituant l'image du couple ponctuellement bouleversée. Ne pas chercher à jouer le jeu du rapprochement, de part et d'autre, sera une cause supplémentaire d'éloignement, ne pas chercher l'apaisement ira dans le même sens en aboutissant à l'affrontement, encore une fois des Ego au détriment de l'unité du couple. Il est souvent difficile d'exprimer des solutions parfois simples et claires dans des situations où les gens ne veulent ni écouter, ni voir, ni même en parler, à l'image de ces trois petits singes se cachant la face pour ne pas comprendre la situation. C'est au contraire en contrariant son propre Ego qui ne cherche qu'à s'isoler dan ses propres contradictions ou fausses certitudes que l'on pourra sortir de ce qui peut vite tourner en rond tel un cercle vicieux où l'on entretient soi-même le déséquilibre que l'on reproche à autrui d'avoir engagé…

Créer la rupture dans la rupture, c'est contrecarrer l'instinctivité initiale de l'Ego étant sur une défensive unilatérale et exclusive pour retrouver la voie constructive de l'initiative qui rassemble et unit. En d'autres mots il faut aller au-delà de soi-même dans ces situations conflictuelles et donc dépasser son Ego afin d'en effacer le filtre qui empêche de se consacrer principalement à "l'entité couple", à ses liens et à ses vertus cardinales qui sont les bases communes à mettre en exergue pour les activer. Avoir de telles pensées positives au moment d'une crise de couple est souvent impossible pour le profane qui n'a pas l'habitude de laisser son Ego derrière lui pour justement se sortir des impasses qu'il génère (et dont la société impose des schémas individualistes et égocentriques assez suivis par la majorité des gens), il faut donc aider dans ce sens à lever le voile qui assombrit une situation afin d'en retrouver la justesse plus lumineuse, l'autre facette de chaque individu. Le praticien "initié" dispose de méthodes pour créer cette ouverture d'esprit en replaçant l'Ego dans une position plus équilibrée où il recherche ce qui unit pour se rapprocher et non pour s'isoler dans un raisonnement tronqué et faussé, ainsi toute l'énergie qui sera mise en œuvre ira dans ce but d'union pour réinitialiser les liens forts du couple et sortir de la crise. Les "travaux" pour ce faire passent par des phases où divers rituels symboliques permettent d'aller dans ce sens constructif tout en modelant activement le contexte et la réalité de la relation du couple. On peut parler de travaux basés sur ce que l'on appelle la magie rouge (essentiellement axée sur les liens amoureux) où deux principaux rituels se conjuguent allant du rapprochement affectif de base à l'envoûtement amoureux pour fermer la parenthèse d'une crise ou en entrevoir une solution efficace.

La plupart des personnes qui ne sont pas initiées aux aspects plus symboliques ou ésotériques de la relation de couple (qui se cache sous le faux couvert d'une banale normalité) ne comprennent pas sous quels angles des travaux de magie pourraient bien agir concrètement, et il est tout à fait normal de regarder de loin ces rituels comme des solutions apparemment incongrues ou inhabituelles, pourtant la relation amoureuse n'est en finalité constituée que par cette symbolique complexe dont d'ailleurs peu de personnes sont à même d'en comprendre tous les rouages et toutes les finalités. C'est dans le cadre de mon activité professionnelle et en qualité de praticienne initiée à ces méthodes que je propose mon aide afin de justement faire comprendre ce qui se cache sous la complexité de la relation amoureuse qui génère et entretient le couple (une entité à part entière qui sait parfaitement relier deux Ego distincts). Si vous désirez plus d'information sur le thème de cet article ou si vous avez besoin d'aide pour résoudre une crise de couple (et peut-être aussi éviter une rupture) n'hésitez pas à me contacter pour en discuter librement au 06.34.48.95.33 (numéro de téléphone direct et non surtaxé) ou bien par écrit si vous préférez expliquer de manière plus précise et complète à votre rythme en passant par mon formulaire de contact qui s'ouvre en cliquant sur ma bannière web ci-dessous. Je vous dis à très bientôt et sachez bien que l'Amour sait cacher ses secrets mais il sait aussi les offrir à qui en a besoin pour le conserver.

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
Published by amour-magie-noire
4 octobre 2019 5 04 /10 /octobre /2019 18:34

L'on dit que l'amour est aveugle, j'ajouterais qu'il peut aussi et surtout parfois nous aveugler et que "l'état amoureux" est en soi par définition une dépendance, oui, mais avant tout une dépendance acceptée, ou subie, ce qui ne signifie pas la même chose… Et c'est sur ce point capital, bien qu'assez nébuleux sous le vernis des mots, que repose toute la différence, tous les enjeux à mieux comprendre le pourquoi et le comment mais aussi toute l'ambiguïté à vouloir a fortiori classifier un phénomène humain, ici un sentiment qui se veut complexe par nature et mixte dans sa propre définition puisque l'on ne tombe pas amoureux "seul(e)", il faut effectivement bien être deux pour ce faire (à moins de s'appeler Narcisse), d'où cette relation parfois à double tranchant dans les causes et dans les effets induits. Dans tous les cas l'on peut aussi se demander très légitimement si l'amour fait plier la volonté ou bien si celle-ci accompagne le sentiment, c'est-à-dire si l'on tombe volontairement amoureux de manière "responsable et affirmée" ou si au contraire l'on se laisse dominer par cet amour en baissant la garde de la volonté alors devenue inopérante, ou forcée de le faire, ou bien encore par une formule bien pratique: "par la force des choses" en sous-entendant que l'amour est toujours plus fort que la raison, plus fort que la logique que conduit la volonté d'ordonnancer sa propre personne.

Cet avant-propos pose de suite les questions de dépendance et le rapport que l'on peut avoir à l'autre via le sentiment amoureux qui en découle, est-ce une aliénation à l'autre et un abandon volontaire de soi (réciproque ou non), ou bien un peu de ce rapt mental et physique, de cet esclavage de la volonté de subir autrui que l'on pourrait illustrer avec quelques tableaux de style orientaliste où chacun serait enfermé dans un amour tel dans un harem fantasmé ou vécu? D'ailleurs cela revient aussi à nous poser la question suivante: sommes-nous tous égaux devant l'amour et la dépendance amoureuse? Ce serait plus la perception que l'on a de la relation amoureuse qui en définit sa nature, et chacun dispose ici d'un éventail de valeurs extrêmement variées, toutes assujetties à l'expérience que l'on a en la matière, à sa propre histoire vécue, à l'ensemble des relations humaines et sociales que l'on a expérimenté. Il est donc impossible de poser une règle commune à tous et à toutes, chacun ayant ses échelles de valeurs, ses expériences positives ou négatives, ses points de vue ou au contraire son ignorance sur la question.

La complexité à définir l'amour et ses dépendances dans tous les sens du terme, sera d'autant plus accentuée par ce que j'ai signalé: qu'il faut être deux pour s'aimer, par conséquent autant imaginer une double complexité devant se brasser pour aboutir à quelque chose d'impossible à prévoir, notamment dans cet amour lequel des deux sera le plus sujet à la domination de l'autre, et sous quelle forme décelable et active ou passive? Dans ce domaine de la prédiction ou de l'analyse personne ne saurait dire avec justesse de quel côté l'on se place, parfois n'est pas celui ou celle qui s'y croit, en réalité ou bien en fantasme. La très grande part de subjectivité est d'ailleurs toujours présente dans le sentiment amoureux et celui-ci n'est finalement que le reflet intérieur du fantasme où l'on place l'autre, où l'on veut bien aussi lui laisser volontairement cette place, sur un piédestal avec les plus beaux lauriers et avec cette capacité naïve qu'en croire la réciprocité comme évidente, mais alors que dire si cette réciprocité n'est pas véridique ou si le fantasme suscité n'a pas été une manœuvre savamment orchestrée pour tromper et pour profiter de l'autre? Dans ce cas l'on peut alors parler assurément de manipulation amoureuse ou mentale, d'une dépendance sur autrui digne de la perversion organisée, voire même de l'envoûtement pur et simple par des moyens autres (ésotériques). Pour résumer l'amour réciproque peut être sincère mais parfois l'on peut tomber sur le pervers narcissique de service ou dans de la sorcellerie pure et dure en terme d'envoûtement amoureux.

Afin de replacer le sentiment amoureux dans une ligne plus positive et moins dramatique, l'on peut aussi envisager de manière plus large le partage réciproque d'une double dépendance comme base volontaire et acceptée des deux protagonistes en sachant que chacun connaît les points faibles et forts de l'autre, créant ainsi une sorte de juste équilibre mental et amoureux dans ce type de relation amoureuse en apparence plus harmonieuse dans cet échange de diversité. C'est de cette façon que la majorité des couples fonctionnent, avec une complémentarité inter-relationnelle des ressources sans que ni l'un ou l'autre n'en soit le seul dépositaire ou possesseur, dans une sorte de jeu d'équilibre de pouvoir, de désir et d'acceptation de l'autre et de soi. Assurément, dans le sens contraire à cette optique, l'on pourra dire que tous les autres schémas sont des formes perverties de l'amour lorsque l'un aura su s'accaparer l'amour de l'autre afin de l'assujettir sans autre compensation positive. Parfois il peut par contre, même dans ce dernier schéma, coexister aussi un accord de principe où la dépendance amoureuse se transforme en domination, volontaire ou non, sur une base plus ou moins masochiste où chacun y trouve son compte, chacun à sa place et pas forcément ensemble dans une même direction mais dans un équilibre des contraires dont chacun revendique la liberté d'en exercer les contraintes et les avantages sans avoir à y redire, ceci en toute connaissance de cause.

Dans un autre ordre d'idée moins positive, il existe des manipulations mentales et amoureuses assurément produites par des phénomènes moins connus du grand public et du monde profane, ce sont les envoûtements via des rituels ou des dons. Il ne faut pas forcément toujours y voir un sorcier derrière ces péripéties ésotériques bien réelles, car parfois certaines personnes disposent de ce don de séduction innée qui apporte un pouvoir réel sur autrui en terme de domination sensuelle ou sexuelle, ou encore purement mentale sous couvert d'un altruisme déconcertant ou d'une sincérité de sentiment qui semble acquise et pourtant totalement élaborée à dessein. Il faut donc y voir un certain danger à côtoyer ces personnes qui sauront abuser de ce pouvoir de séduction sans aucune gêne ni aucun remord pour aboutir à leurs fins, que ce soit chez les hommes généralement pour séduire une femme, ou chez les femmes pour a priori profiter d'une situation et de certains avantages matériels (ce n'est pas ici une généralité mais un simple constat, l'inverse aussi). Bien plus dangereux encore, oui l'aspect ésotérique et magique existe pleinement aussi via des rituels d'envoûtements d'amour extrêmement efficaces en magie rouge, évidemment dans ce cas ce sont des pratiques exercées par des professionnels (ou initiés) et commanditées par des personnes qui font appel à leurs services. Le Vaudou est un exemple de magie très expérimentée et efficace où l'on peut forcer une personne en invoquant une entité ("Erzulie" par exemple pour tout ce qui est du domaine de la "magie d'amour") afin de l'envoûter de manière "amoureuse" ou en y prenant toute les formes visibles bien que finalement induites par une puissance extérieure qui impose sa volonté, de manière ponctuelle ou plus durable…

Comme nous venons de le voir, la dépendance amoureuse et l'envoûtement d'amour peuvent s'habiller sous différentes formes parfois très proches ou invisibles, et il est important de rester vigilant(e) face à ces dangers qui sont légions dans nos sociétés où les relations sociales sont démultipliées et encouragées, tant au niveau des loisirs que celles qui sont plus professionnelles ou amoureuses, notamment avec l'ensemble des moyens de communication qui nous envahissent de toutes parts sans que nous y prenions forcément garde à chaque instant. Dans tous les cas le libre arbitre de chacun peut être savamment déjoué ou manipulé, d'ailleurs l'exemple flagrant de la publicité est à citer au même titre que tout ce qui se présente à nous de manière directe ou indirecte. La dépendance amoureuse n'est pas une fatalité si celle-ci est vécue ouvertement et réciproquement dans une relation claire, par contre elle devient un poison si elle s'impose contre la volonté de celui ou celle qui subit et dans ce cas il faut réagir vite en toute connaissance de cause. De même, l'on ne prête absolument pas assez attention aux effets plus ésotériques pourtant de plus en plus pratiqués lors de rituels d'envoûtement qui sont des réalités avec des résultats insoupçonnés chez les profanes qui n'y voient que des sornettes alors que ces phénomènes de possession ou d'envoûtements existent quotidiennement dans le plus grand silence…

Si vous désirez plus d'information sur le thème de cet article ou bien si vous-même (ou un proche) avez la sensation d'être en dépendance amoureuse de manières négatives ou sous envoûtement amoureux subi, alors n'hésitez pas à me contacter pour en discuter librement et voir si mon savoir-faire peut vous aider dans cette situation délicate où le dialogue apporte déjà des solutions concrètes pour agir. Vous pouvez me joindre par téléphone au 06.34.48.95.33 (numéro direct non surtaxé) ou bien m'écrire pour m'évoquer par les mots votre histoire personnelle, ceci via mon formulaire de contact qui s'ouvre en cliquant ma bannière ci-dessous. Je vous dis à très bientôt ou bien à tout de suite pour aborder sous le meilleur des angles la relation amoureuse qui est la vôtre et en trouver le point d'équilibre ou l'harmonie en devenir. Je réponds à tous les messages sans exception!

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
Published by amour-magie-noire
27 septembre 2019 5 27 /09 /septembre /2019 21:25

Les rêves sont de ces bizarreries qui ne laissent personne indifférent car nous y avons tous été confrontés, certains rarement car ils ne s'en souviennent que peu et n'y portent donc pas trop attention, d'autres beaucoup plus activement en y prenant un intérêt assez particulier, celui d'y voir l'expression d'une réalité psychique qui leur fait signe, mais est-ce vraiment la leur ou bien provient-elle d'un ailleurs qui interfère pour nous délivrer un message, et si oui lequel? Chacun dispose de sa propre conception du rêve et de sa signification, ainsi l'on peut y voir tantôt juste l'activité confuse et désordonnée du cerveau en état de sommeil sans que la conscience n'y soit présente pour y donner l'encadrement de la raison, l'on peut aussi au contraire tenter de comprendre ce phénomène comme une sorte de retour à un état beaucoup plus complet où justement le conscient et l'inconscient cohabitent et fusionnent dans une forme toute particulière qui nous est inconnue à l'état de veille, enfin l'on peut parfois aussi se poser la question fondamentale de notre propre "réalité d'être" dans un sens plus existentiel où notre conscience étant inclue dans un corps physique elle n'est peut être qu'une réduction d'une réalité plus vaste et moins matérielle qui rassemble d'autres parts de nous-mêmes dans cet ailleurs onirique dont on pourra donner d'autres noms.

Force est de constater qu'un grand nombre de scientifiques non seulement s'y sont intéressés de très près mais ont aussi utilisé le rêve comme support passif de leurs recherches en ayant à leur réveil une solution à leurs questions, ainsi Einstein (avec sa théorie de la relativité et la vitesse de la lumière), Mendeleev (le tableau périodique des éléments chimiques) ou bien Niels Bohr (la structure de l'atome) ont tous eu l'intuition d'une solution suite à des rêves, de même un très grand nombre de créateurs, d'écrivains ou d'artistes trouvent l'inspiration directement en puisant dans ce "réservoir onirique" que représentent les rêves, ce qui laisse songeur quant à l'impact puissant de ce deuxième monde sur notre réalité tangible… Toujours est-il qu'il faut admettre que notre cerveau est extrêmement actif durant certaines phases de sommeil profond et qu'il faut bien qu'il s'y passe quelque chose, une cogitation exceptionnelle dont nous ne savons pourtant pas grand-chose quant à la signification exacte du phénomène (du moins pour ceux qui l'étudient et s'interrogent encore).

D'autres s'interrogent moins sur cette valeur onirique et bien au contraire voient dans les rêves une réalité à part entière faisant partie intrinsèque de notre existence et de toutes nos activités, ce sont les chamans de par le monde qui utilisent "cette deuxième voie" comme un véritable dialogue avec tout ce qui nous entoure, les forces telluriques et énergies de la Terre, les ancêtres et les esprits, les entités supérieures et inférieures, sans oublier nous-mêmes dont notre âme qui dépasse notre simple enveloppe charnelle. Bien entendu chacun y verra une vérité selon sa propre conception de l'existence et de la vie, ou de la réalité, et encore une fois nous y verrons tous la complexité d'en définir les contours avec précision, un peu comme le concept de la mort (ou de l'après-vie) qui nous est étrangère, d'autant plus si nous sommes profanes en la matière. Mais pour les initiés le domaine du rêve est une réalité en soi, un univers parallèle au nôtre, une dimension qui nous apporte des solutions existentielles capitales à tenter de décrypter et à suivre.

C'est justement ce décryptage, cette interprétation des rêves qui fait défaut à beaucoup de personnes, lesquelles sont plus que réservées quant au réel message qui est délivré, quant au sens à donner à ces réminiscences d'images et de dialogues qui proviennent de ces voyages oniriques. Il est dommage que la plupart des gens ne notent effectivement pas les bribes de souvenirs de ces rêves car ils comportent en quelque sorte la quintessence de leur état mental, psychique et intellectuel ainsi qu'une fine analyse symbolique du contexte dans lequel ils vivent au présent tout en élaborant des futurs probables et de nombreuses solutions aux problématiques du moment vécu. Interpréter les rêves demeure donc une méthode essentielle pour celui qui désire en savoir plus sur lui-même et sur autrui dès lors que l'environnement met en scène d'autres personnes directement ou indirectement dans ce contexte avec parfois d'étonnantes surprises ou solutions à la clef. Il est à noter que l'univers onirique fait la part bonne aux relations humaines et amoureuses où s'élaborent de très nombreux scénarios dignes des meilleurs films hollywoodiens avec parfois des rebondissements sentimentaux qui seraient autant de possibilités de résolutions de problématiques de couple à suivre de très près… Ne peut-on d'ailleurs pas y voir une piste à suivre aussi, celle d'une direction qui nous est montrée subtilement sans nous l'imposer frontalement, ceci au nom de notre libre arbitre d'y prêter attention?

L'initié, lui prête toute l'attention aux rêves, ceci en toute connaissance de cause puisque, tout comme le voyage astral du chaman, le voyage onirique semble exactement du même acabit avec son lot de projections permettant à l'individu de se questionner sur son devenir et sur la situation qu'il vit, ainsi chacun dispose en lui-même de cette intuition existentielle pouvant potentiellement résoudre la plupart des problèmes qui sont les siens, encore faut-il savoir comment interpréter ces visons ou ces souvenirs de rêves qui sont pour le moins obscurs ou parfaitement incompréhensibles en l'état sans les clefs permettant d'en ouvrir en grand les portes secrètes. Ces clefs sont de l'ordre de la Connaissance des symboles tout comme le sont les rituels qui permettent durant certains travaux de magie d'en entrouvrir les portes, ce sont des passages entre deux univers de réalités différentes qui se rejoignent pour en unifier une vérité commune à chacun. En magie rouge (magie de l'amour, de la sexualité, du désir et des sentiments) les symboles puissants qui sont évoqués durant les rituels (par exemple de retour affectif en cas de rupture ou de crise dans le couple) permettent de construire ces passages et d'aligner un décryptage précis des réalités, celle à vivre et celle à imaginer dans un absolu de potentialités; le monde du rêve fonctionnant exactement de la même façon…

Durant des travaux de magie (rouge), il est donc important que la personne qui consulte soit à l'affût de ses rêves, lesquels sont les liens intimes et indéfectibles qui permettent d'entrevoir les relations avec les proches et surtout avec l'être aimé car celui-ci fait partie intégrante de cet univers en y apportant aussi sa part de réalité, laquelle peut être décryptée pour une action ou une résolution efficace au sein des rituels, notamment de retour affectif qui joue tel un levier sur le poids de la problématique à résoudre en donnant les clefs adéquates, symboliques dans un premier temps, puis applicables dans un deuxième temps dans notre réalité existentielle. Pour le profane il est vrai que la compréhension plus ésotérique de cet aspect bidimensionnel de la réalité, vécue et potentielle, semble éloigné et illogique, pour lui seul une seule réalité existe, alors qu'avant de la construire il faut bien la penser, donc l'extraire du domaine des symboles et des potentialités existentielles… Rêver de l'être aimé alors qu'il est parti n'est que la part visible d'un miroir dont la réalité dispose de deux facettes, à vous d'exercer votre volonté affirmée avec l'aide d'un rituel de magie rouge adapté afin d'en trouver la voie qui permet la réconciliation et le retour de l'être aimé. Tout est potentiellement possible, encore faut-il véritablement le vouloir et l'imaginer, peut-être même le rêver.

Dans le cadre de mon activité professionnelle en qualité de praticienne (spécialiste du couple) je peux vous aider à trouver la voie de la résolution d'un problème conjugal, d'une crise de couple ou de celui d'une rupture, donc n'hésitez pas à me contacter pour en discuter de vive voix au 06.34.48.95.33 (numéro de téléphone direct et non surtaxé) ou bien en m'écrivant via mon formulaire de contact afin de m'expliquer votre problématique amoureuse si celle-ci vous semble complexe à gérer seul(e), merci de cliquer sur ma bannière ci-dessous pour m'écrire sur ma page de contact. Je vous dis à très bientôt et ne doutez jamais de la puissance des rêves et du monde onirique qui n'est rien d'autre que celui de tous les possibles!

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
Published by amour-magie-noire
20 septembre 2019 5 20 /09 /septembre /2019 19:29

Rendre un homme amoureux, ce n'est certainement pas l'asservir à son amour mais le faire tendre naturellement vers cet amour. Ainsi pourrait se définir tout simplement la bonne formule pour arriver à rendre un homme effectivement amoureux, encore est-il qu'il faut que toutes les conditions soient réunies pour que cet homme ait les moyens, les circonstances, la disponibilité et la volonté pour accéder à cet amour, si possible le bon, et sur ce dernier point ne pas se tromper de "cible" est certainement tout aussi important! Dire que les hommes sont presque toujours susceptibles d'être amoureux serait aller vite en besogne, par contre ils sont presque toujours prêts à assouvir leurs désirs et cela les expose à bien des déconvenues dans tous les sens du terme puisqu'ils sont finalement bien plus sollicités, consciemment ou inconsciemment, à entretenir ce feu nécessaire d'un amour pour le moins physique pour ensuite aller plus loin si la possibilité se présentait de manière globalement positive. Mais rien n'est jamais écrit, rien n'est jamais certain dans le domaine de l’amour, que ce soit pour les hommes, et… n'oublions pas les femmes qui sont ici tout de même la composante principale, réelle cible (ou qui en joue le jeu), afin d'aboutir à une union basée sur un amour "complet".

Il est déjà clair qu'un homme initialement amoureux aura tendance à satisfaire, par pure simplicité et économie de moyen certainement, la personne en place dans sa vie et il est assez rare de voir un homme qui soit véritablement "partagé" entre deux "histoires d'amour réelles" en même temps, bien qu'apparemment il puisse néanmoins tout à fait en apparence seulement en donner librement la possibilité sans s'en cacher, pour autant un homme pourra être partagé quant à sa sexualité mais pas dans ses sentiments qui sont une autre facette différente et presque séparée de sa personnalité (ce qui n'est en général pas trop le cas pour les femmes). Par conséquent un grand nombre de femmes se trompent assurément en pensant que les hommes sont indubitablement infidèles, c'est faux, ils sont par contre infiniment inconstants ce qui n'est pas du tout la même chose. L'inconstance de leur sexualité est évidemment reconnue comme un essentiel point de caractère masculin alors qu'ils peuvent être "en même temps" fidèles en sentiment, ce qui n'est pas du tout incohérent pour eux, et ils le revendiquent parfois à demi-mot. C'est d'ailleurs bien ici la principale cause de mésentente et de brouille entre les hommes et les femmes, ce qui semble logique, chacun disposant de son propre "logiciel" (le mot est à la mode) de fonctionnement amoureux au sens large. Les deux logiciels n'étant pas strictement compatibles à la base, il faudra pourtant en trouver les bonnes passerelles pour qu'ils puissent fonctionner de concert sans court-circuit…

Pourquoi rendre un homme amoureux? Si ce n'est pour vouloir "l'assujettir" dans un couple stable et durable, penseront les femmes en toute innocence et respectabilité de leur propre logique (issu ce ce fameux logiciel féminin). Du point de vue des hommes la notion de couple est plus ambiguë et ne se voit pas systématiquement comme un sacrifice de liberté (sous-entendu aussi sexuel) mais comme une sorte de contrainte et de limite à celle-ci. Pour les femmes le couple est, en général, au contraire une révélation, une sorte d'aboutissement et la possibilité d'engendrer une phase capitale de leur vie qui s'oriente sur la notion de famille (et d'enfant). Évidemment cette notion fondamentale de famille n'est pas absente du cerveau des hommes mais semble plus s'axer sur un schéma qui tourne autour d'une prise de responsabilité acceptée qui ira compléter leur ego toujours en construction tout en relativisant leur liberté, celle-ci étant ainsi scellée dans le couple. Par conséquent, rendre un homme amoureux consiste à lui faire prendre ses responsabilités, à gratifier son ego et à le satisfaire sexuellement, une logique simpliste et ridicule aux yeux des femmes qui cherchent avant tout aussi et surtout l'essentielle reconnaissance d'un sentiment intégral et unique en leur faveur… Encore une fois les logiciels font quelques étincelles en se confrontant mais le jeu en vaut la chandelle si l'on ne cherche pas à brûler la mèche par les deux bouts.

Éviter les étincelles, en d'autres mots "adoucir" son propre point de vue et accepter de comprendre l'autre sexe pour ce qu'il est sera la solution profane basique et théoriquement réciproque. Dans la vraie vie les gens ne changent pas du jour au lendemain parce qu'ils sont "entrés en couple", par conséquent un travail préparatoire est nécessaire, notamment pour une femme qui aurait l'ambition et la volonté de rendre un homme amoureux (d'elle… évidemment). Il semble évident dans un premier temps de s'assurer que l'homme est bien "libre" de toute attache vis-à-vis d'une autre femme, et cela n'est pas toujours simple à débusquer bien que les femmes disposent heureusement d'un sixième sens pour capter cette information de manière presque certaine. Ainsi deux cas de figure existent. Rendre un homme amoureux alors qu'il est déjà en relation sera d'une certaine façon une compétition et une lutte acharnée sans pour autant s'assurer de la victoire bien que pour autant l'on puisse assez facilement rendre un homme sexuellement "addict" sans pour autant capter ses sentiments amoureux (n'oubliez pas le logiciel…). Il existe néanmoins des travaux de magie blanche qui permettent de dévoiler à quel point les personnes sont liées, puis d'autres rituels plus complexes en magie rouge afin d'agir plus directement sur les paramètres relationnels afin de capter l'être aimé et de lui insuffler un sentiment d'affection de manière naturelle et non contrainte (la magie rouge peut en effet aussi "proposer" un rapprochement amoureux sans avoir recours à un envoûtement).

Des actions plus radicales peuvent aussi être nécessaires si besoin, ainsi à chaque circonstance et contexte correspondent des rituels adaptés à la situation exacte, avec le choix d'agir naturellement sans contrainte, ou avec une dose proportionnée de ce que l'on peut appeler d'envoûtement amoureux pour déclencher un processus qui reprendra son cours normal une fois "l'effet de levier" effectué. C'est finalement un choix conscient d'axé sur le libre arbitre de chacun que de tenter de jouer avec ce qui crée l'amour, c'est-à-dire un mélange assurément compliqué de sentiments et de désir, de sexualité et d'intelligence de l'esprit, ou de spiritualité à un stade plus avancé pour couronner une démarche complète. Bien souvent de telles extrémités (aller jusqu'à l'envoûtement, même léger en magie rouge) ne seront pas nécessaires, surtout si l'on a bien jaugé la situation et que l'on peut aussi effectuer un tout premier travail sur soi-même via des rituels qui renforcent l'attraction amoureuse en s'en donnant la capacité via un apport d'énergie supplémentaire en magie blanche. Dans tous les cas l'analyse de la situation est primordiale et c'est seulement avec quelques certitudes et surtout sans précipitation que l'on pourra agir sans erreur ni tromperie (aussi avec soi-même) car souvent l'émotion première peut être une source qui brouille les sentiments en leur faisant emprunter de faux raccourcis.

L'amour est une chose sérieuse et en parler dans un cadre professionnel permet de mieux aborder des problématiques que l'on ne pourrait pas envisager en étant seul(e), par conséquent je vous propose d'en discuter librement si vous avez besoin d'aide afin d'y voir plus clair sur votre vie sentimentale, notamment si vous pensez être à un tournant important de votre vie ou à une étape décisive: ne pas se tromper et faire le point est alors une nécessité et une expérience salutaire. N'hésitez pas à me joindre par téléphone pour faire cette mise en lumière avec vous-même dans le contexte qui est le vôtre, ceci au 06.34.48.95.33 (numéro direct non surtaxé), ou bien si vous préférez l'écriture en passant par mon formulaire de contact dont la page s'ouvre en cliquant sur ma bannière web ci-dessous. Je vous dis à très bientôt et même à tout de suite pour en discuter ou pour vous lire (je réponds à tous les messages)!

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
Published by amour-magie-noire
13 septembre 2019 5 13 /09 /septembre /2019 18:23

Lorsque l'on parle de magie noire il faut remettre immédiatement dans le contexte où cette magie extrêmement destructrice n'arrive pas de nulle part, elle est forcément orchestrée par un initié de haute magie qui n'est pourtant qu'un exécutant engagé par un commanditaire, par conséquent ce sorcier agit aux ordres pour nuire à une personne désignée par ce commanditaire. Dans cet ordre d'idée l'on doit se poser la légitime question de la raison exacte d'un tel acharnement à utiliser un ou plusieurs sortilèges véritablement dangereux, ce qui orientera fortement la recherche afin de répondre à la mesure de ce qui arrive. Mais pour agir contre une telle magie négative encore faut-il évidemment en être conscient de sa nature, c'est-à-dire comprendre que les problèmes qui vont arriver ou qui sont déjà en cours proviennent de rituels de magie et non d'un concours de circonstances malheureuses. La détection de ce type de magie est donc la clef afin d'en contrecarrer l'action, ce n'est effectivement pas du ressort de n'importe quel quidam profane que d'en comprendre la source, et encore moins d'en combattre sans arme spécifique les puissants effets délétères ou destructeurs… Il est donc parfaitement clair que seul un professionnel saura assurément détecter la présence néfaste d'une telle magie et saura comment s'en défaire, néanmoins chacun pourra tout de même s'inquiéter à juste titre de symptômes très révélateurs pour ensuite en alerter un praticien expérimenté qui agira correctement pour tenter d'en annihiler les effets dévastateurs s'il n'est pas déjà trop tard.

Afin de faire l'aparté nécessaire en ce qui concerne la nature très spéciale de la magie noire je vais prendre le temps d'en redonner les principaux éléments qui la constituent. Tout d'abord la magie noire ne se contrôle pas comme d'autres types de magies (blanche ou rouge, respectivement: magie énergétique et magie axée sur l'amour) où un praticien effectuera selon son savoir-faire des travaux via des rituels adaptés à chaque situation. Bien au contraire, dans le cas de l'utilisation de la magie noire c'est le praticien qui déclenchera effectivement un rituel mais qui par la suite n'en assurera absolument pas les commandes puisqu'il aura demandé à une entité de faire le travail à sa place et selon son "loisir", autant dire que l'entité en question n'est pas un ange mais bien du côté opposé, nous l'appellerons "entité démoniaque" par convention ou plus trivialement "démon". C'est cette entité qui déferlera sur une personne (ou sur un groupe) afin de déchaîner le chaos dans son contexte, c'est d'ailleurs ici le seul point qu'aura spécifié le sorcier en pointant la victime pour tenter d'en délimiter les dégâts collatéraux, lesquels seront pourtant à la clef car on ne demande pas à un incendie de s'arrêter au pas de la porte, en général le chaos, tel le feu, continue à se propager pour consumer sans distinction ce qui se présente alentour…

La magie noire se présente donc comme destructrice et impossible à gérer une fois lancée, ce sont des forces négatives qui sont à l’œuvre et qui ne respectent généralement aucune règle, ni celui ou ceux qui les ont appelées puisque le danger demeure présent à la fois sur le sorcier et le commanditaire s'ils ne sont pas eux-mêmes protégés, autant dire qu'ils jouent avec le diable en lui ouvrant la porte. Évidemment il est plus prudent de savoir se mettre à l'abri si l'on est un initié de haute magie afin de ne pas soi-même être la victime de "chocs en retour" si l'on déclenche des sortilèges de magie noire, mais personne n'est jamais sûr du résultat ni des protections magiques que l'on se dote… Toujours est-il que le véritable danger se situe sur la personne ciblée en premier lieu et qu'elle va vite voir son environnement se modifier de manière négative à presque tous les niveaux sans trop comprendre d'où proviennent tous ces problèmes cumulatifs qui de plus iront crescendo.

C'est à ce stade, lorsque les problèmes commencent, que l'on peut alors presque immédiatement s'en inquiéter très logiquement et visiblement, bien que le processus soit très insidieux. En effet, la magie noire agit comme un poison, si l'on ne possède pas d'antidote alors le poison continue lentement sa progression et détruit progressivement la personne affectée. Très souvent les premiers symptômes déterminants quant à l'action d'un sort de magie noir se résument à une désorientation des choses courantes de la vie, la personne perd des repères importants et commence à douter de ses propres capacités avec une très grande difficulté de concentration et une fatigue soudaine. A ce stade pourtant rien de très exubérant puisqu’un gros mal de tête ou une petite grippe auront les mêmes effets. Par la suite c'est l'environnement immédiat qui sera affecté avec cette sensation que tout devient difficile, risqué et hasardeux, par exemple le simple fait de monter sur une chaise pour attraper quelque chose en hauteur deviendra vite une action dangereuse à fort risque d'accident, ou bien alors traverser une rue sera tout aussi bien une occasion de se faire renverser… La plupart des petites choses pourront vite devenir problématiques, ne pas faire de couture sans se piquer avec une aiguille, ne pas faire de footing sans se tordre la cheville, ne plus dévaler les escaliers sans risquer de se tordre le cou, etc.

Mais tout ceci n'est rien à côté de la suite progressive du chaos qui va s'installer. Si à ce stade où la malchance s'accumule, où les incidents se multiplient, où le danger est partout à chaque recoin, viennent s'ajouter de multiples problèmes relationnels, familiaux, professionnels, amoureux, ou pire encore avec des problèmes de santé plus radicaux, alors vous savez que vous êtes bien entré dans la spirale provoquée par la magie noire, qu'une personne vous veut du mal et qu'un sortilège est en cours avec de probables entités négatives aux commandes. C'est à ce moment (ou si possible avants, dès les premiers signes) qu'il faut prendre en considération que vous êtes la victime d'une magie qui va détruire votre vie et qu'il faut absolument prendre les mesures pour contrecarrer cette malédiction environnante ou cet envoûtement puissant qui agit. Il n'y a pas d'autre solution que de consulter pour des travaux de désenvoûtement (ou des travaux pour ôter l'emprise en cours, selon le type de sort). Les réponses à la magie noire sont spécifiques aux atteintes perçues et au stade où elles agissent, la première des résolutions sera d'effectuer une protection immédiate via la magie blanche qui permet aussi d'effectuer un dévoilement partiel ou complet du sort en action, ce qui sera nécessaire pour intervenir ensuite sur un travail plus précis de désenvoûtement avec des chances de voir progressivement la situation s'arranger pour trouver un équilibre. Le point d'orgue sera de trouver la ou les personnes qui sont derrière cette magie noire pour en stopper plus directement l'action en la dénonçant ouvertement et en renvoyant si possible le sort aux funestes initiateurs.

Il est assez rare de voir la magie noire à l’œuvre car sa maîtrise est extrêmement risquée et complexe, aussi il convient de relativiser les choses si vous avez un accident minime ce ne sera évidemment pas à cause d'un sort actif de magie noire. Par contre il existe bien d'autres sortilèges peut-être moins dévastateurs mais plus courants qui peuvent aussi avoir une origine ésotérique d'ordre magique, les rituels d'envoûtement en magie rouge ne sont pas à prendre à la légère si vous êtes en couple, même si ceux-ci sont relativement plus faciles à détecter. Dans tous les cas si vous avez un doute ou si vous voulez me poser une question, je reste à votre disposition pour y répondre par téléphone au 06.34.48.95.33 (numéro direct non surtaxé) ou bien simplement en m'écrivant via mon formulaire de contact qui s'ouvre en cliquant ma bannière web ci-dessous. Je réponds à tous les messages afin de vous aider dans votre démarche de résolution de problématique, notamment en cas de crise dans le couple, ce qui est souvent révélateur d'un contexte sous tension (avec potentiellement des actions en magie rouge en cours). Je vous dis à très bientôt et restez vigilants, un esprit averti en vaut deux, surtout en couple!

France Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
Published by amour-magie-noire - dans Magie noire
6 septembre 2019 5 06 /09 /septembre /2019 21:33

Assurément, l'on parle plus souvent de crise de couple ou de problèmes de couple que d'emblée de conjoint sous "emprise d'un envoûtement" car il est assez difficile d'en percevoir directement la cause cachée (magie rouge ou magie noire) même si la plupart des effets négatifs sont hélas bien présents mais restent généralement masqués par un contexte confus qui n'arrange rien (ou qui parfois participe activement à l'ancrage du sortilège). C'est d'ailleurs le premier étonnement des partenaires eux-mêmes que de voir leur couple fortement vaciller ou se distendre à cause de petites choses sans importance mais avec un effet retentissant sur l'équilibre conjugal. C'est sur ce point qu'il convient donc de s'alerter immédiatement car cela signifie qu'il y a autre chose qui agit de manière dissimulée dans l'environnement du couple pour le déstabiliser fortement: un potentiel envoûtement ou un travail de magie en cours. Les non-initiés ne penseront absolument jamais à ce type de problème, les envoûtements font partie d'un riche imaginaire profane où les fées et les sorcières se côtoient surtout dans les contes pour enfants, pourtant lorsque l'on est confronté à des travaux de magie sur soi alors l'on comprend mieux le caractère bien réel qui se présente avec un complet étonnement et une désorientation qui l'est tout autant. Reconnaître les effets puis vaincre ou repousser les méfaits d'un envoûtement sur le partenaire, tel est le but de cet article.

Comme je viens de le signaler, on ne peut pas s'attaquer à un envoûtement en place si on ne l'a pas déjà détecté avant… Il se peut d'ailleurs que des semaines voire des mois passent avant qu'une action magique négative soit enfin subodorée ou découverte à force d'interrogation de cette malchance qui sévit à répétition ou des problèmes inexplicables qui normalement n'arrivent jamais en temps ordinaire. Dans ce cas, et surtout si c'est au sein d'un couple uni, l'un des partenaires se rend alors enfin compte que quelque chose ne tourne vraiment pas rond, que le conjoint est directement visé par une sorte de martingale de petits ou de gros problèmes qui rendent la vie du couple très difficile ou même impossible. C'est généralement à ce moment précis, dans cette incertitude floue mais vraiment ressentie, que l'on cherche des explications déjà rationnelles puis d'autres voies moins orthodoxes pour comprendre le climat négatif qui sévit dans le couple (en particulier sur l'un des partenaires plus fragile).

Les explications logiques trouvent généralement assez facilement des solutions aux "problèmes courants" mais l'on commence à se voir confronter à un immense mur invisible lorsque aucune des solutions rationnelles ne fonctionnent face aux problèmes que l'on croyait pourtant simples et anodins, lesquels se révèlent finalement induits par des causes bien différentes à celles que l'on pensait: une action d'un autre type, une action d'ordre ésotérique qui trouve directement sa source dans des travaux de magie néfastes, en d'autres mots des envoûtements en magie rouge (la magie de l'amour auquel les couples sont principalement confrontés). Tous les jours des personnes en couple qui se retrouvent dans ces situations similaires extrêmement difficiles me contactent pour m'expliquer leur désarroi de voir leur partenaire ne plus agir normalement et accumuler systématiquement des problèmes de toutes sortes sans pouvoir ni les éviter ni les comprendre.

En qualité de praticienne et d'initiée je sais pertinemment qu'il ne faut pas attendre plus longtemps que le couple se délite complètement et finisse par se séparer, il faut agir de suite pour contrer les maux qui s'abattent sur le couple en trouvant la parade exacte et surtout la source de tant de déséquilibres et de négativité. L'étude du contexte en présence donne généralement une foule d'informations précieuses pour trouver la typologie exacte de cette source et l'influence qui est exercée, cette action de révélation du contexte se traduit par un rituel de magie blanche qui permet de visualiser ce qui est caché, par exemple un sortilège, afin d'en traduire les effets pour les contrer. La magie blanche agit à plusieurs niveaux extrêmement efficaces dans un premier temps pour sauver le couple en atténuant les maux déjà à l’œuvre, elle met en place une protection qui repousse provisoirement l'accumulation des effets négatifs tout en apportant un surcroît d'énergie au partenaire visé par le sortilège afin qu'il soit plus fort pour résister.

Mais la magie blanche n'est généralement pas assez puissante pour repousser intégralement un envoûtement en magie rouge, elle ne peut que maintenir et stabiliser en l'état (ce qui est déjà une prouesse en soi), il faut donc une magie plus puissante qui s'y opposera et rien n'est plus efficace que de vaincre le mal par le mal, magie rouge contre magie rouge via un désenvoûtement, magie noire en dernier recours si cette sombre magie a effectivement été utilisée (ce qui est bien plus rare car très dangereux et complexe à maîtriser). S'employer à lancer des travaux de désenvoûtement revient à prendre néanmoins le temps d'analyser le contexte avec le plus grand soin afin de ne pas partir sur une mauvaise voie et se tromper de direction quant au type de rituel à effectuer. Il est en effet important d'avoir tous les éléments en sa possession pour interagir globalement et ne laisser aucune chance à un envoûtement de perdurer après le bon rituel de "désenvoûtement" qui s'y opposera et l'annulera. J'ai souvent cette image pour définir ce travail comme celui d'un détective qui doit avant tout trouver toutes les preuves et les paramètres d'action qui lui permettront ensuite d'agir avec justesse, précision et gain de cause au moment le plus efficace. Rien n'est plus inadapté que d'aller trop vite, la précipitation est la pire des erreurs dans ce type de travail, ce serait comme démasquer un voleur en flagrant délit d'infraction et le laisser partir en lui ouvrant la porte…

Comme je l'ai signalé précédemment, ce qui reste le facteur le plus important et décisif à mes yeux c'est de comprendre que dans un couple effectivement tout ne fonctionne pas forcément comme une horloge suisse mais à un moment si l'aiguille commence à tourner à l'envers c'est que quelque chose de véritablement anormal se déroule et qu'il ne faut surtout pas attendre plus longtemps pour prendre contact avec un praticien expérimenté. Depuis de nombreuses années et dans le cadre de ma pratique ésotérique qui s'appuie aussi sur une psychologie éprouvée du couple je peux intervenir rapidement pour vérifier (magie blanche) s'il n'y a pas en cours une emprise quelconque sur le partenaire, puis si besoin seulement lancer les rituels appropriés (magie rouge) pour repousser les potentielles "attaques" provenant de sources non conventionnelles (c'est-à-dire de sortilèges d'une magie négative extérieure). Personne n'est à l'abri et assez prudent ni averti pour croire que dans notre environnement les personnes proches sont toutes positives, car parfois des jalousies, des conflits non réglés ou bien des rivalités ouvertes peuvent engendrer des actions négatives inconscientes,  ou plus problématiques: des actions volontairement programmées via des professionnels (sorciers aux ordres de personnes qui commanditent des envoûtements). Vous avez un doute ou vous désirez un simple conseil: contactez-moi au 06.34.48.95.33 (numéro direct non surtaxé) ou bien envoyez-moi un message depuis mon formulaire de contact (qui s'ouvre en cliquant ma bannière ci-dessous), je réponds à toutes les demandes. Je vous à bientôt pour protéger votre couple!

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
Published by amour-magie-noire
30 août 2019 5 30 /08 /août /2019 22:33

La magie noire est ancrée à juste titre dans les esprits comme la plus dangereuse des magies, et pour cause puisqu'elle axe presque intégralement sa puissance chaotique sur un principe de destruction avec surtout un autre problème de taille en faisant généralement appel à des forces maléfiques pour réaliser ces travaux occultes qu'aucun humain ne pourrait effectuer sans cette aide venue de "l'inframonde". Les deux points à risques sont de facto énumérés mais les conséquences sont, dans la pratique, finalement très diverses en fonction de paramètres liés à l'intentionnalité réelle ou au contexte en présence, ce qui peut parfois aboutir à des paradoxes surprenants où du chaos destructeur peuvent survenir un retour à l'ordre en équilibre ou bien une situation globale positive sur le long terme… Mais l'utilisation de la magie noire avec de tels rituels aussi aléatoires quant à l'espérance d'un résultat immédiat assurément positif demeure une illusion, seuls des concours de circonstances bien précis peuvent générer un horizon de stabilité après le passage de l'ouragan. Et en matière de magie noire c'est à tous les niveaux que peut arriver le danger: sur le praticien, sur le consultant commanditaire, sur les cibles, sur le contexte global et enfin sur un incontrôlable retour différé dans le temps de chocs ou d'aberrations assez imprévisibles à l'image de multiples dominos que l'on renverse.

C'est justement ce caractère très imprévisible de la magie noire ou de ses divers rituels (envoûtement, malédiction, possession) s'y rattachant qui pose le véritable problème de son utilisation logique: pourquoi lancer un tsunami sans en connaître les répercutions exactes tout en sachant que rien ne sera maîtrisé? Sur ce point l'on pourrait assurément en dire long, notamment sur le fait que certains sorciers ayant expérimenté cette puissance en sont littéralement grisés et pensent ainsi détenir un réel pouvoir grandissant alors qu'ils n'en sont que de petits intermédiaires manipulés par les forces auxquelles ils ont fait appel. Il en résulte alors un aveuglement de jugement qui renforce leur délire paranoïaque dans une soif de puissance sans fin. Rares sont néanmoins ceux qui s'en sortent totalement indemnes car au fil du temps ils sont irrémédiablement consumés de l'intérieur par leurs propres ambitions démesurées sans oublier les potentiels terribles "chocs en retour" qu'ils pourraient subir si par mégarde ou idiotie ils ne s'étaient pas assez protégés de leurs effets. Ceci démontre comme toujours que jouer avec le feu implique un risque, que celui-ci ne doit jamais être négligé et que même une simple allumette peut déclencher un immense incendie que l'on aura du mal à contenir. Dans cette situation je précise que le praticien et le commanditaire sont dans le même sac, tous les deux sont autant responsables de ce qu'ils déclenchent volontairement.

Basiquement tout le monde peut donc comprendre que lancer des envoûtements ou des malédictions (autre forme d'envoûtement plus durable) provoque des cataclysmes non seulement dans notre plan d'existence mais aussi sur des plans plus subtils où la notion de karma s'en trouve "perturbée". Ainsi une personne non informée des risques qui voudra par exemple se venger que quelqu'un (via une demande de rituel de magie noire exécuté par un sorcier) se verra presque immédiatement chargée d'une dette karmique négative sans le savoir, notamment si le sorcier ne l'a pas prévenu de ce petit détail. Cette dette karmique correspond finalement à un équilibre à restituer un jour ou l'autre en terme d'actes positifs ou négatifs envers une personne ou un groupe, c'est-à-dire que l'on est responsable de ses actes, que ceux-ci sont comptabilisés comme de bonnes ou mauvaises notes existentielles qui nous suivent par delà le temps durant les vies successives. Inversement et dans cette perspective on comprend vite aussi que les travaux d'envoûtement peuvent se voir comme des règlements de comptes, en d'autres mots (ou maux): si quelqu'un vous est redevable d'une action négative alors vous pouvez faire de même pour rééquilibrer…

La notion de karma remet donc à plat la dangerosité basique de certains rituels si ceux-ci font partie du cycle d'équilibre de la dette karmique, la magie noire peut donc être paradoxalement un outil de réajustement karmique d'une ancienne dette que l'on voudrait voir close en utilisant ce "système de crédit", si j'ose dire. Bien entendu, c'est ici un point de vue initiatique élevé où l'on conçoit assurément que les comptes karmiques font partie intégrante de l'ensemble de l'évolution existentielle de chaque personne, ce qui n'est pas immédiatement compréhensible ou acceptable par le commun des mortels profane en la matière. Toujours est-il que par ce biais, régulateur en soi, certaines personnes pourront finalement user de la magie noire pour se rendre justice sans en avoir les inconvénients en retour mais au contraire pour régler des différents karmiques en leur faveur (afin de rééquilibrer une ancienne dette qu'on leur doit). Cet aspect des choses, pas si rare, est éminemment reconnu par les initiés qui voient dans les demandes d'envoûtement celles qui sont légitimes et les autres qui le sont moins, ainsi la majorité des praticiens professionnels dispose de ce discernement inné pour refuser ou pour accepter de tels travaux en mettant leurs responsabilités et savoirs-faire en jeu.

Il est à noter que tous les travaux d'envoûtement ne sont pas soumis à cet aspect karmique un peu lointain, en effet, plus proche de nous dans notre vie actuelle nous pouvons aussi "régler directement nos comptes", nous dirons un prêté pour un rendu. C'est surtout dans le domaine des relations amoureuses que les règlements de comptes se pratiquent sans trop attendre, ainsi il existe des envoûtements spécifiques issus de la magie rouge (magie de l'amour) afin de restituer rapidement des équilibres notamment au sein du couple sans avoir à bouleverser le plan d'existence avec des rituels de magie noire destructeurs et dangereux. En magie rouge c'est le praticien qui prend directement la manœuvre pour réaliser les rituels en osmose via l'énergie issue du consultant, c'est-à-dire via sa volonté d'aboutir au but recherché (contrairement à la magie noire qui va chercher la puissance d'entités démoniaques extérieures). Par conséquent les risques sont grandement minimisés si par exemple l'on effectue un rituel de retour de l'être aimé en magie rouge, ceci n'est rien d'autre qu'un petit envoûtement confiné au contexte des partenaires concernés et qui n'agira que sur eux sans autres dégâts collatéraux incontrôlables et dispersés. Mais même à ce niveau le praticien peut aussi bien refuser d'effectuer un rituel si celui-ci n'apporte rien de bon sur le long terme, ce qu'il est parfois difficile de faire accepter à la personne qui consulte.

Pour conclure je dirais simplement que les travaux de magie ne sont pas à prendre à la légère, ils sont d'une efficacité réelle que d'ailleurs certains refusent d'admettre alors que tous les jours ils en font (à leur niveau) dans leur vie courante en exerçant le pouvoir de leur volonté sur leur contexte proche. Bien entendu, effectuer des rituels de haute magie ne s'organise pas aussi simplement, des lois ésotériques sont à suivre, des risques sont à éviter et surtout c'est grâce à l'analyse du contexte que l'on décide ou non d'emprunter le chemin d'une résolution par des rituels de magie spécifiques à la situation. Certains initiés diront que c'est par le mal que l'on doit vaincre le mal afin de se justifier d'utiliser la magie noire, pour ma part je pense que bien d'autres possibilités plus adaptées (en magie blanche ou rouge) sont disponibles avant d'en arriver à prendre des voies qui sentent fortement le souffre. Comme d'habitude je reste à votre disposition si vous avez des questions afin de résoudre une problématique personnelle difficile, notamment dans le cadre des relations de couple, je vous aiderai à trouver des solutions adaptées à votre contexte. Merci de me joindre par téléphone au 06.34.48.95.33 (numéro direct non surtaxé) ou bien de m'écrire pour m'expliquer votre situation en passant par mon formulaire de contact (qui s'ouvre en cliquant ma bannière qui est ci-dessous). Je vous dis tout simplement à très bientôt!

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
Published by amour-magie-noire - dans Magie noire
23 août 2019 5 23 /08 /août /2019 21:43

Les problèmes de couple arrivent toujours au moment où on les attend le moins avec tout de même parfois de prémisses qui permettent de prévoir qu'il va se passer quelque chose d'important ou d'inhabituel pour la relation, c'est à ce moment qu'il faut réagir ou du moins se poser les bonnes questions pour analyser la situation. Ce qui peut affecter un couple de manière négative peut provenir de très multiples sources, qu'elles soient directement internes et propres aux partenaires ou bien plus extérieures via un contexte particulièrement défavorable qui mettra lourdement à contribution l'amour en le repoussant dans ses retranchements et ses défenses. Certains couples semblent immunisés contre les embûches ou ennuis de toutes sortes en traversant les crises sans encombre ni aucune séquelle à un tel point que l'on pourrait se demander de quelles ressources ils puisent cette faculté de vaincre les périls ou d'en atténuer les dangers avec une résilience véritablement incroyable. Comment font-ils ou plutôt ont-ils un quelconque secret pour sortir toujours indemnes et presque revigorés des obstacles et pièges qui se dressent devant eux? Le proverbe "mieux vaut prévenir que guérir" pourrait être une piste à suivre et certains initiés savent comment échapper en grande partie aux influences négatives qui parsèment notre existence ou en s'en détournant habilement…

Lorsque l'on est en couple il est de rigueur d'être dans un optimisme assez cartésien puisqu'à deux tout semble plus simple et les problèmes basiques se voient diminués d'autant plus, c'est aussi ce qui fait que l'on se soucie moins de certains risques mineurs qui auraient pu s'ancrer plus durablement en étant seul(e), notamment tous les problèmes psychologiques ou la conscience se pose des questions existentielles sans jamais trouver de réponses satisfaisantes. En couple, une grande partie de ces réponses existentielles adviennent naturellement de par la relation qui impose de facto des voies claires et dégagées à suivre sans avoir à passer par les chemins de traverse plus aventureux qui aboutissent en général à des impasses ou à d'inextricables labyrinthes. Mais le couple n'est pas infaillible et il lui arrive de s'engouffrer tête baissée à deux ou séparément dans certains pièges moins visibles que l'habitude ou la routine auront masqués à force de se croire à l'abri de toute influence ou d'obstacles imprévisibles. Ainsi, les partenaires sont souvent tournés vers eux-mêmes et voient dans leur relation une protection ultime alors qu'elle n'est que de façade lorsque le contexte s'en prend plus fortement aux liens qui les unissent en affaiblissant un amour que l'on croyait inaltérable, et c'est ici l'erreur principale que de toujours voir dans le couple une place forte alors qu'il en devient pour des éléments extérieurs une cible, une citadelle à assiéger.

Les initiés savent parfaitement que toute force pour maintenir un équilibre entraîne une force contraire pour le désunir, c'est une loi universelle d'entropie qui s'attaque à toute chose et à tout concept avec cette particularité que plus l'équilibre de la construction est complexe et plus l'entropie associée sera forte pour s'y confronter. Ainsi, l'amour n'échappe pas à cette loi qui va chercher à chaque instant à ronger les liens qui maintiennent la relation pour tenter de s'y opposer par nature via l'adjonction progressive de parcelles de chaos dans le contexte en présence. Bien heureusement l'amour est une construction qui ne s'arrête jamais, elle perdure et s'élabore en permanence en ajoutant de nouveaux liens entre les partenaires ou en renforçant ceux qui se distendent un tant soit peu, c'est dans cette évolution et dans cette transformation amoureuse que le couple subsiste et résiste au temps qui passe avec son intrinsèque usure qui lui est propre tout en étant universelle. Par contre le couple peut se retrouver dans une impasse que le contexte, tel le Sphinx, aura échafaudé en travers de son chemin pour le questionner. C'est dans ces moments d'incertitude et de questionnement, où chaque Ego des partenaires peut alors emprunter une voie différente en réponse, que le couple peut se voir séparé ou éloigné de ses préoccupations communes qui en font ses fondations.

Le phénomène d'entropie en amour est extrêmement complexe à analyser puisque les causes et effets demeurent eux-mêmes d'une grande diversité avec des variations en puissance et en modalités qui déjouent la plupart des pronostics en la matière, tout comme l'avalanche dont l'existence serait la cause initiale d'un flocon de neige surnuméraire parmi des milliards présents. Dans la vie, à chaque instant se déroule une infinité d'évènements dont nous n'avons même pas conscience (de par notre limitation de perception et d'analyse) et dont pourtant chacun d'entre eux détermine l'intégralité de nos potentialités de choix tout en nous laissant jouir d'un libre arbitre apparent qui se présente à nous de manière totalement chaotique si l'on y réfléchit mieux, et c'est dans cette complexité invisible que se cache les meilleurs choix et chemins à suivre, sachant que ce constant prévaut aussi en amour pour une relation de couple durable et harmonieuse. Afin de mieux capter cette complexité ambiante il existe des méthodes, lesquelles ne sont pas au sens propre scientifiques, mais holistiques et d'ordre ésotérique étant basées sur des rituels utilisant une symbolique et des archétypes adaptés à ce travail de prise de conscience, de ressenti et d'analyse directe du contexte (sans passer par des schémas personnels ou filtrage de l'Ego).

Afin de mieux cerner les dangers auxquels un couple s'expose dans un contexte prédéfini, un travail sur la durée doit être établi avec précision afin d'analyser les causes et les effets de l'environnement spécifique au couple (famille, amis, relations de travail, milieu ambiant, poids du passé, potentialité d'évènements, cycles des partenaires et du couple, projets, etc.). C'est en passant via des rituels non conventionnels (ésotériques, que l'on peut qualifier de magiques et plus précisément en "magie blanche") que l'on pourra dévoiler progressivement ce qui n'était pas directement visible à des yeux profanes mêmes avertis pour aboutir à une construction symbolique complexe qui établira des archétypes équivalents à une Réalité expurgée de ses barrières mentales et matérielles, par conséquent proche d'une Vérité plus absolue. Il est difficile d'expliquer à une personne profane ce type de travaux ésotériques sans un avant-propos qui démontre la complexité du réel et le fait que dans la vie les gens ne voient pratiquement que ce qu'ils veulent bien percevoir et rien d'autre, par conséquent ils ne peuvent capter qu'une infime partie du réel qui pourtant agit directement sur leur existence par voie de causalité et de loi d'interactions à tous les niveaux. Concevoir qu'une méthode puisse prendre en compte cette complexité sans passer uniquement par un raisonnement étroit mais en l'agrémentant d'une analyse plus large via des archétypes fondamentaux, des lois et une symbolique appropriée, ouvre de facto la porte à des éléments cachés du décor en place, à des paramètres invisibles par d'autres méthodes plus orthodoxes (scientifiques).

La magie blanche est par définition une magie de révélation (de ce qui est caché, invisible aux sens ou dissimulé), une magie qui permet aussi d'apporter un surplus d'énergie positive si besoin, et enfin une magie de protection qui repousse les influences négatives. Dans le cadre qui nous intéresse, c'est-à-dire afin de renforcer le couple et de le protéger, cette magie dite par définition "blanche" reste, avec ses divers rituels spécifiques aux situations qui se présentent, un outil précieux d'analyse et d'action. Bien entendu la psychologie du couple n'est pas abandonnée dans cette logique, elle y est incluse comme le noyau contextuel où les profils de chacun des partenaires viendront s'imbriquer dans la construction de la méthode plus holistique que j'ai expliquée, ceci avec des paramètres effectivement plus ésotériques pour les profanes mais qui ne sont ni obscures ni incompréhensible comme certains "spécialistes" voudraient le faire croire (car eux-mêmes ne peuvent pas en concevoir intellectuellement la possibilité ni l'intérêt réel, par limitation personnelle et formatage institutionnel…). Étant praticienne de longue datte de cette méthode axée sur une magie blanche spécifiquement pour les couples (agrémentée parfois de magie dite rouge dont j'ai déjà parlé dans d'autres articles que vous pouvez lire dans ce blog), je reste à votre disposition pour en discuter si besoin afin de vous aider à mieux protéger votre relation des influences négatives tout en renforçant les liens qui vous unissent. N'hésitez pas à me téléphoner au 06.34.48.95.33 (numéro direct non surtaxé) ou bien à m'écrire pour m'expliquer votre problématique via mon formulaire de contact (qui s'ouvre en cliquant ma bannière ci-dessous), je réponds à toutes les questions! À très bientôt et ne perdez pas de temps si vous avez un doute ou un pressentiment soudain, signe de changement à prendre rapidement en compte!

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
Published by amour-magie-noire
16 août 2019 5 16 /08 /août /2019 17:48

Vouloir conserver l'amour au sein du couple semble être une évidence pour toute personne qui cherche la stabilité et l'harmonie de la relation conjugale, pourtant "vouloir" ne suffit pas puisqu'il faut aussi savoir et pouvoir entretenir cette énergie amoureuse au fil du temps et la faire fructifier selon des règles immuables à suivre avec constance. L'amour n'est rien d'autre qu'un puissant processus d'empathie réciproque (basée sur les sentiments eux-mêmes axés sur un plan spirituel et karmique) agrémenté de désir et de sexualité (basé sur le mental allié au plan physique orienté sensitif et charnel), par conséquent la direction à prendre est toute indiquée quant aux points importants à ne pas négliger. Étant donné l'ampleur des domaines qui participent à la construction de l'amour ou à son entretien ainsi qu'à leurs complexes interactions il sera nécessaire d'avoir aussi une méthode unificatrice, voire holistique, afin d'en appréhender toutes les ramifications et potentialités. Chacun de nous possède au plus profond de soi cette capacité de captation d'empathie afin de développer les ressources propres à l'amour, par contre parfois le contexte en présence nous empêche d'y puiser toute l'énergie suffisante pour maintenir le processus de manière optimum, c'est alors que peuvent survenir des problèmes de couple à de très différents niveaux et d'ampleurs assez diverses.

Le couple étant une entité duale, il faut bien évidemment une relation réciproque équilibrée où chacun y trouve son compte non pas dans un sens de stricte égalité d'identité (ou de rôle de genre) mais au sens où l'un donnera à l'autre ce qu'il recherche et vice vers ça, le tout par contre selon une stricte égalité de libre arbitre consenti et désiré. Cette règle du libre arbitre, notamment en amour reste une Loi à part entière qui ne doit être dérogée sous aucun prétexte au risque de créer ce déséquilibre parfois dangereux susceptible d'amener à une rupture d'harmonie dans la relation pouvant aller jusqu'à la rupture pure et simple car ne pas respecter le libre arbitre d'une personne c'est lui imposer une voie existentielle qu'elle n'a pas choisie et par conséquent rompre un contrat tacite d'échange où chacun évolue grâce à l'autre et inversement (et non unilatéralement). C'est souvent dans le fait de ne pas savoir soi-même dans quelle direction l'on veut aller qui peut entraîner une sorte de mise sous tutelle existentielle en voyant dans l'autre sa propre voie à suivre, ce qui n'est pas une erreur fondamentale en soi que de voir dans le conjoint un exemple si cela permet une construction personnelle assimilant le meilleur, mais toujours en respectant son choix de le faire sans y être imposé. N'oublions pas non plus que recevoir est une chose nécessaire en amour si l'on peut aussi donner en retour, encore une fois la réciproque conforte un équilibre bien ordonné.

Ayant parlé de la confiance dans mon précédent article (à relire ici si besoin), cette composante indissociable du couple en bonne harmonie ne peut admettre pour exister que la liberté de choix et donc du libre arbitre au sein du couple ainsi que du partage des initiatives qui en résultent. C'est ce partage, de capacités, de potentialités, d'imagination et finalement d'amour, qui crée l'harmonie nécessaire à la stabilité et à la durée de la relation. Conserver l'amour c'est donc installer cette harmonie durable et stable via un partage d'initiatives respectant le libre arbitre des deux partenaires au sein du couple et pour le couple. Lorsque l'on connaît et reconnaît cet impératif simple à comprendre (mais pas si facile à mettre en oeuvre) alors une phase importante est radicalement franchie, ce qui ne veut pas dire que parce que l'on "sait comment faire" que l'on va néanmoins "pouvoir le faire". Notons aussi que pour "pouvoir" il faut aussi avoir la volonté pour le faire, un "vouloir" impératif parfois soumis aux aléas du contexte qui impose beaucoup à chacun d'entre nous sans pour autant le montrer de manière directe et claire car il sait souvent contrecarrer nos volontés les plus fortes: par conséquent l'analyse du contexte est une priorité afin de "savoir comment vouloir pour pouvoir" (sous-entendu: pour aimer en pleine harmonie).

Analyser un contexte dans lequel l'on baigne est strictement impossible sans un recul suffisant, voire sans une véritable mise en abîme de sa propre condition, ce qui s'apparente à expurger consciemment son propre Ego pour se voir tel que l'on est… et sous caution d'avoir la Connaissance suffisante pour en faire une critique juste et objective proche d'une réalité hors de soi: cette démarche est impossible si l'on n'a pas atteint la sagesse digne d'un moine tibétain pratiquant la méditation transcendantale. Évidemment sur ce point je plaisante à peine mais vous aurez compris que la seule possibilité simple qui vient à nous (du moins pour tout Occidental profane en la matière) est donc de passer par une personne extérieure à nous-mêmes, une personne évidemment expérimentée pour ce type d'analyse du contexte et du "soi". L'on peut dire que les psychologues disposent de cette capacité à bien comprendre ce qui, plus ou moins objectivement, sera un obstacle au but que nous recherchons, ici cet "amour en pleine harmonie", mais la démarche ira beaucoup plus loin si l'on veut non seulement comprendre le contexte ambiant mais aussi le modifier (ce qu'un psychologue ne fera pas). C'est donc par des méthodes plus prosaïquement ésotériques et larges que le praticien doit opérer en utilisant des axes symboliques ayant cette capacité d'action via des rituels, c'est alors un travail d'initiation, lequel sera pratiqué par un(e) initié(e) dans le cadre de ce qui généralement s'apparente à de la magie opérative.

Dans le domaine spécifique de l'Amour l'on a généralement affaire par convention à la magie dite "rouge" qui agira principalement sur les sentiments, sur le désir et la sexualité, ce qui est à propos puisque cela rejoint nos paramètres essentiels liés à la construction d'une "harmonie amoureuse" pour le couple telle que définie précédemment. Dans ce cadre, la magie rouge utilise principalement des rituels afin d'interagir sur le contexte et d'éclairer aussi sur les points (de l'Ego) de la personne à corriger ou à recentrer, cette opération s'effectue par étapes successives, complémentaires et cumulatives durant "les travaux de magie" qui peuvent s'échelonner sur plusieurs semaines ou mois, et même parfois plus si la problématique est véritablement complexe et s'oppose à la volonté de la personne (consultant). J'ai stipulé aussi l'importance des ressources énergétiques afin d'avoir une volonté soutenue et assez puissante durant ces travaux, et c'est ici qu'une magie plus basique (la magie blanche) vient épauler la magie rouge (active) afin de redonner un dynamisme et une clarté suffisante pour dégager un horizon de possibilités intéressantes. La conjonction des deux magies, blanche et rouge, apporte une puissance et un équilibre aux travaux tant pour effectuer les rituels (via le praticien) que pour mieux appréhender le contexte et le "soi" (de la personne qui consulte).

C'est avec l'apport d'énergie de la magie blanche que la volonté sera dynamisée et ouverte sur un contexte dévoilé et compréhensible, c'est avec l'action de la magie rouge que ce contexte sera modifié avec une volonté renforcée et augmenté vers un but d'harmonisation réelle, au-delà du simple Ego, au profit de l'unité du couple. Les travaux de magie rouge ayant comme but principal la conservation de l'amour au sein du couple dispensent ce surplus d'empathie conjugale et d'optimisme dans la relation de couple pour en sceller durablement la teneur et l'essence en respectant chacun des protagonistes de manière interdépendante selon leur libre arbitre souverain, c'est une opération de recombinaison de ce qui existe, de construction de ce qui manque, d'expulsion de ce qui est inutile ou dysharmonique. En qualité de praticienne de la magie rouge associée aux bienfaits de la magie blanche, j'ai permis à de nombreux couples de ne pas sombrer alors qu'ils avaient toutes les cartes en mains mais qu'ils ne savaient pas comment les utiliser pour le bienfait de leur union et de leurs sentiments durables et profonds.

Si vous rencontrez vous aussi des problèmes de couples, importants ou passagers, n’hésitez pas à me joindre pour en discuter et nous verrons ensemble s'il est nécessaire d'engager des travaux via des rituels spécifiques à votre contexte. Pour me joindre: simplement par téléphone au 06.34.48.95.33 (numéro direct non surtaxé) ou bien par écrit si vous préférez recevoir une réponse par cette voie et pour expliquer votre situation textuellement: merci de cliquer sur ma bannière de site ci-dessous pour ouvrir mon formulaire de contact. Je vous dis à très bientôt pour que l'amour au sein de votre couple perdure et soit comme au premier jour, aussi fort et rayonnant, et protégé par une volonté éclairée, la vôtre, enfin libérée!

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
Published by amour-magie-noire - dans Magie Rouge sauver son couple

Contactez moi:

 

 

 

 

 

 

Tél.: 06.34.48.95.33

numéro non surtaxé

ou bien > cliquez ici

 

Recherche