16 janvier 2021 6 16 /01 /janvier /2021 18:30

Attention ! Cet article ne promeut en aucun cas la Magie Noire comme solution unique et universelle à tous vos problèmes, bien au contraire, et même les professionnels avertis vous assureront que recourir à la Magie Noire s'avère être extrêmement dangereux, pratiquement incontrôlable et infiniment complexe… Pour autant, nous verrons que dans certains cas précis l'apport d'une parcelle de magie noire peut paradoxalement modifier des travaux en cours avec d'autres rituels pour les rendre plus spécifiques et efficaces dans des contextes précis. Rappelons aussi rapidement, pour ceux qui ne connaissent pas les typologies en magie, qu'il existe principalement trois grandes familles de rituels pour des domaines définis (bien que souvent complémentaires): la magie blanche qui axe son principe actif sur l'énergie, la protection, la révélation et le soin, puis nous avons la magie rouge dont le domaine s'apparente génériquement à celui de l'amour sur: le désir, la libido, les sentiments, la sexualité, l'attraction. Enfin, la Magie Noire, très spéciale dans son mode presque unique qui se caractérise par l'apport de chaos, d'entropie et de désordre, par la destruction ou la déconstruction. Avec ces trois orientations les praticiens peuvent agir dans presque toutes les situations durant des travaux de magie qui généralement s'entremêlent avec différents rituels complémentaires (ou parfois intermédiaires ou même contraires, selon…).

Vouloir simplifier ici l'action des différentes magies serait très réducteur car ce ne sont finalement que des conventions, et le fait même de pouvoir "mixer" des rituels ou d'en associer les spécificités permet de s'ajuster au plus près d'une demande ou d'un contexte précis en la matière, donc notez bien que des travaux de magie ne sont pas "calqués" uniformément pour tous mais au contraire générés de façon unique pour chaque cas et chaque personne. Avec cette première petite mise au point nécessaire, chacun comprendra aisément que les rituels "tout fait" dont on peut voir les listes sur des sites internet ne considèrent pas cet ajustement contextuel et cette essentielle différentiation que chaque personne est unique avec sa problématique qui l'est tout autant. Ce qui nous amène directement à la tenue des travaux qui se doit donc aussi de suivre les variations de cette même problématique sur la durée tout en maintenant les rituels actifs avec les bonnes orientations du moment, voire avec des rituels complémentaires pour renforcer leur action ou parfois les modérer si besoin à certains moments précis. Le praticien initié sait, contrairement au profane, à quel moment le rituel est plus prolifique dans ses résultats et à quel moment il l'est moins, il sait aussi parfaitement changer de rituel si nécessaire en cours de chemin ou bien en réorienter les objectifs et les cibles.

En ce qui concerne plus précisément les problématiques amoureuses, c'est-à-dire la plupart du temps les "problèmes de couple" ou bien les rencontres et relations qui suivent la loi d'attraction, l'on sait qu'il faut à la base utiliser des rituels de magie rouge pour agir en conséquence de manière efficace. Mais parfois cela ne suffit pas et comme je l'ai dit précédemment l'on peut (et doit) souvent panacher des rituels de différentes magies pour cerner le problème et mieux agir sur celui-ci. C'est tout à fait le cas d'école de la Magie Rouge qui s'adosse très souvent à la magie Blanche pour préciser le contexte (par dévoilement) ou pour redonner une part de ressource vitale (par apport d'énergie) dans les cas d'abattement, de perte d'estime de soi ou de doute de la part du consultant. Savoir jongler intelligemment avec les divers rituels est un métier passionnant dont personnellement je ne me lasse jamais, surtout quand les résultats finissent par arriver afin de concrétiser un objectif ou un but recherché. C'est dans ce sens que la Magie Noire peut éventuellement être utile (alors que généralement une personne sensée ne l'utilise pas…). Apporter une teneur sombre ou sulfureuse issue de la Magie Noire à des rituels de magie rouge peut sembler irrationnel et dangereux au premier abord mais dans quelques cas les inconvénients de cette magie destructrice sont de avantages à mettre en avant, notamment s'ils sont bien encadrés ou encapsulés dans d'autres "rituels maîtres".

Ainsi, en Magie Rouge il n'est pas rare comme je l'ai souligné d'ajuster ou de clarifier avec des rituels de magie blanche mais aussi de fortifier ou de bousculer un peu les travaux avec un apport de magie Noire. Une petite explication s'impose avec un exemple simple et limpide: vous voulez construire une nouvelle maison sur un terrain déjà occupé par une ruine, alors vous allez détruire cette ruine pour accéder à l'emplacement… Il en va exactement de même dans certains contextes en Magie Rouge où l'on doit savoir écarter, détruire ou raser une part des fondations ou des murs porteurs de la problématique pour mieux gérer la reconstruction de l'amour que l'on conçoit. De même, pour rompre une inertie ambiante (rien ne se passe, ou bien rien ne bouge vraiment) alors insérer une parcelle de Magie Noire dans les travaux avec les autres rituels permet d'enfoncer les portes closes et d'accélérer le rythme en ajoutant un peu de chaos dans ce trop-plein figé d'inertie ou de "semblant d'équilibre". Le paradoxe est donc ici, de voir que l'apport de destruction devient une chance là où habituellement l'on recherche l'harmonie à tout prix, car rien dans ce monde n'existe sans les deux polarités, négative et positive, l'une étant utile à l'autre et inversement, le tout est de bien savoir quand et comment faire, ainsi qu'avec qui ou pour quoi exactement. Ces questions sont bien évidemment au préalable à se poser avant toute expérimentation "in vivo", avec l'accord éclairé de la personne qui consulte pour bien lui expliquer le pour et le contre.

Le "pour et le contre", justement sont indissociables si l'on cherche à insérer un "brin ajusté et ciblé" de magie Noire dans les travaux pour les "dynamiser" (et ne pas les dynamiter…), car il y aura toujours des contreparties à gérer, des bonnes et d'autres qui le sont moins, à chacun de juger selon son libre arbitre si cela en vaut la chandelle. Pour ma part l'utilisation modérée de la Magie Noire m'a permis dans bien des situations d'obtenir d'excellents résultats en terme de renforcement des rituels de Magie Rouge que je pratique principalement, tout en sachant que si l'on ajuste et "encercle" cette magie noire de manière correcte dans les travaux alors l'on s'abstient de voir venir de gros inconvénients, tels par exemple ces fameux chocs en retour qui sont considérablement amoindris ou détournés, pour ne pas dire imperceptibles car sublimés et bien intégrés par les autres magies. Reste tout de même à ne pas systématiser cette pratique d'insert de magie noire dans les travaux puisque ce sera en toute fin utile et en dernier recours que l'on se tournera vers cette complexe et néanmoins délicate opération.

J'espère avoir répondu à ceux qui me posaient la question qui est inscrite dans le titre de cet article, et je suis à votre disposition pour d'autres de vos questions d'ordre ésotérique ou bien personnelle qui vous touchent pour trouver des solutions ensemble. Pour ce faire vous pouvez me joindre comme d'habitude par téléphone au 06.34.48.95.33 (numéro direct non surtaxé) ou bien par écrit en passant par mon formulaire de contact qui s'ouvre en cliquant ma bannière ci-dessous (je réponds à toutes les questions si j'ai les éléments précis et complets dans votre message). Je vous dis à très bientôt et j'espère que vous envisagerez l'année 2021 qui s'annonce avec plus de dynamisme constructif que celle qui vient de s'écouler de manière "confinée", et ceci avec l'amour comme objectif d'harmonie et de développement personnel positif!

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
8 janvier 2021 5 08 /01 /janvier /2021 21:40

S'il est bien un domaine complexe qui perdure à garder la plupart de ses secrets c'est bien celui de "l'esprit", c'est-à-dire ce qui nous anime intérieurement pour qu'une idée germe puis fasse son chemin dans la réalisation d'un objectif tant purement intellectuel que "physiquement" dans une action. Ainsi, de nombreux chercheurs, des sciences dures ou des sciences plus spirituelles ont souvent passé des années de réflexion, d'analyse et d'expérimentation afin de percer ce grand mystère que représente l'étincelle de conscience élevée qui nous différencie de l'animal, de la plante ou du minéral, sachant que nous sommes tous d'une certaine façon issus des mêmes éléments chimiques fondamentaux. Dans cette perspective de meilleure compréhension, des sentiments comme l'Amour ou l'attachement, pour ne pas dire l'attraction, nous semblent toujours difficiles dans ce qu'ils ont à la fois de puissance mais aussi d'évanescence si l'on cherche à les quantifier de manière strictement plus mathématique ou cartésienne, l'on se bute alors à une impossibilité puisque l'on ne sait ni le faire ni en élaborer des modèles scientifiques probants. De même, "l'esprit", tel que nous nous le représentons, n'est qu'une construction intellectuelle d'un état de conscience qui est animé d'une grande volonté de vivre et de s'exprimer dans la réalité du monde qui nous entoure; il est donc assurément intéressant de voir dans cette "volonté" qui articule l'esprit et le réel un indice fort sur lequel nous pouvons nous pencher pour en redéfinir la notion fondamentale, du moins essayer…

L'on sent de suite qu'une telle analyse ne peut se passer de théories philosophiques ou bien de théories purement spirituelles d'un ordre qui nous élève dans des contrées soit inexplorées ou en friche, soit sur des chemins dégagés, mais ceux-ci étant souvent sectaires ou alambiqués car trop proches de ceux qui les ont "inventées" ou intimement pensées. C'est aussi ici un paradoxe que la chose étudiée soit aussi celle qui nous permet de penser et de jauger la réalité extérieure en y mêlant des concepts idéologiques intérieurs souvent personnels (puisque basés sur l'expérience de la vie et des contextes vécus). "Vouloir" est donc une notion capitale qui exprime fortement le mouvement de l'esprit avec la rupture de l'inertie de la certitude pour au contraire aller de l'avant et prendre des risques, ceux qui appellent la nouveauté qui brise l'ennui ou l'immobilité de l'esprit et de l'action qui s'y rapporte. Dans cette aventure nous ne sommes évidemment pas seuls, c'est toujours dans autrui que se reflétera une image dynamique de ce que nous envisageons dans un avenir immédiat, c'est de la construction d'une idée qui se développe qu'avance la notion de présent en devenir et donc de celle d'un futur désiré.

Désir", "volonté, "idée", "action", voici les termes simples en apparence, dynamiques et qui s'entrechoquent les uns les autres dans un ordre parfois différent ou aléatoire et récurrent pour provoquer l'étincelle de l'esprit qui va concevoir et créer, qui va s'auto-créer en même temps; et s'y autrui est présent cela va alors créer une relation elle-même génératrice de quelque chose. Ce quelque chose, personne ne saura immédiatement le définir car ce sera dans la tournure d'un "imaginé en construction" que la pensée s'orientera pour juger de l'évolution en cours d'un devenir positif ou négatif face à une irrémédiable entropie (phénomène incontournable de dégénérescence du contexte des systèmes complexes, dont l'esprit et l'action) qui joue aussi un rôle déterminant pour l'ensemble du processus d'idéation relationnel. L'affinité positive avec autrui implique une attraction, amicale, intellectuelle, spirituelle ou physique, parfois toutes en même temps, c'est ce que trivialement l'on appelle l'Amour, avec toute son ambivalence car beaucoup d'entre nous ne savent pas le définir. J'ai exprimé dans cet avant-propos les termes importants, le processus et les perspectives pour maintenant aller plus loin, en toute connaissance de ces quelques bases communes avec le lecteur de cet article.

Il était nécessaire de redonner ces notions car dire que "pouvoir c'est vouloir" semble bien moins abstrait mais maintenant plus complexe qu'il n'y paraît afin d'en dégager des possibilités intéressantes à un niveau à la fois plus pratique dans les faits mais aussi plus symbolique (voire ésotérique) car les deux sont liés: l'idéation et l'action s'articulent dans un même élan vital, l'on n'agit pas inconsidérément sans un soupçon de réflexion, même si parfois l'on ne "pense" pas de manière consciente c'est que le relais a été réalisé plus profondément de manière inconsciente, au coeur d'un cortex plus instinctif (c'est-à-dire en dehors du néocortex intelligible et organisé). Dire que parfois l'Amour, le désir, l'attraction et la volonté peuvent provenir aussi du plus profond d'un inconscient non réfléchit et instinctif apporte aussi des réponses viables et des solutions intéressantes dont Freud ou Jung (pour ne citer qu'eux…) on su élaborer des théories psychanalytiques reconnues, remises en cause souvent, entièrement réfutées jamais. Il y a donc à prendre et à laisser dans ces théories et pratiques psychanalytiques, voire à redéfinir ce que l'esprit signifie comme réalité tangible et dans l'élaboration des idées qui génèrent une volonté de désir assumé, une attraction volontaire, peut-être avec ou sans véritable libre arbitre si l'on songe à toute l'ingénierie d'un cerveau dont on ne sait soi-même comment il fonctionne réellement et nous cache ses objectifs inconscients… Personne en effet ne se demande "à chaque instant de sa vie" pourquoi il pense ceci, pourquoi il agit comme ceci, pourquoi il veut ceci ou aime cela, le faire de manière constante et irrévocablement, c'est-à-dire de manière "trop réfléchie" ne ferait paradoxalement que bloquer le processus d'idéation en mouvement, tout comme se regarder à l'infini dans le reflet de deux miroirs l'un en face de l'autre, c'est ce que l'on appelle la folie, laquelle passe souvent par une idée fixe qui se répète en boucle, en reflet à l'infini en cercle vicieux…

Mais l'Amour, bien heureusement, semble être un cercle vertueux de création qui au contraire dynamise en sortant de l'ornière pour ne pas rester en inertie, qui ouvre des perspectives, qui engendre de la volonté de faire autrement que l'entre-soi stérile, qui engendre aussi de la volonté de penser plus haut et plus loin, de partager et de mélanger les esprits dans une réflexion forcément asymétrique puisque différente du seul soi isolé qui tournerait en rond. Alors sur ce constat, et vu sous cet angle mieux défini, expose "la volonté" comme un moteur de l'amour, tout comme l'amour exprimé est lui-même générateur de volontés plurielles de penser et d'agir, pour soi mais avec autrui, et pour autrui grâce à soi, et réciproquement. Par conséquent, trouver l'amour c'est aussi une quête primordiale de volonté, une création d'un vouloir en soi pour ne plus tourner en rond mais "révolutionner" autour de quelqu'un(e). Dans ce processus, la volonté véritable ne s'acquiert que par le désir initial, lequel demande une "étincelle extérieure" pour se formuler (sortir de son entre-soi pour voir au-dehors ce flash symbolique). Maintenant chacun se demande bien comment l'on génère cette étincelle si spéciale, comment sortir de sa propre réflexion solitaire stérile pour trouver l'énergie de la "volonté de désirer" ou le "désir de vouloir" (les deux étant symboliquement en rotation interdépendante).

Trouver ou retrouver l'amour et évidemment l'attraction réciproque portée par l'être aimé, c'est, d'une certaine façon, générer cette étincelle de départ qui va enclencher tout le processus et en amplifier essentiellement la teneur d'une volonté désirable et désirée. Cette démarche ne peut passer que par une prise de conscience directe (soudaine ou progressive selon les cas), une rupture du cercle vicieux qui immobilise les énergies (de soi, et d'autrui en regard de soi…), cela ne peut être qu'un processus d'implantation d'idéation symbolique, qu'un flash ou une sorte d'illumination intérieure provoquée, cela passe par ce processus symbolique que l'on caractérise parfois d'ésotérique tant il est complexe d'en expliquer le substrat, cela passe par une formulation active et symbolique que l'on nomme "rituel", cela passe plus génériquement par ce que certains appellent couramment ou trivialement la "magie". En Amour l'on parle de travaux de "magie rouge" pour exercer et élaborer l'ensemble de ce processus spécifique à chaque personne dans un contexte lui aussi défini et souvent unique. Bien évidemment les praticiens "orthodoxes" ne parlent surtout pas de magie, c'est un gros mot. Ces praticiens "orthodoxes" parlent entre eux de méthodologie d'ordre psychologique ou psychiatrique sans pour autant comprendre que ces mécanismes intimes et subtils puissent s'exercer autrement que par leur propre pratique plus institutionnalisée, ni d'ailleurs sans comprendre pourquoi la magie et ses rituels apportent des solutions qu'ils ne peuvent pas eux-mêmes exprimer, comprendre, ni servir…

Dans le cadre de ma pratique professionnelle, dont vous aurez compris qu'elle n'est pas fondée au sens strict sur l'orthodoxie que je viens de dénoncer ci-dessus gentiment, je propose d'aider ceux et celles qui veulent sortir de l'ornière qui les laisse seul(e) afin de retrouver cette volonté de reconquérir un amour perdu ou de retrouver cette même volonté de sauver une relation amoureuse en perte de vitesse. Comme l'expression des maux passe par les mots je vous propose d'en discuter ensemble au 06.34.48.95.33 (numéro direct non surtaxé) ou bien de me joindre via mon formulaire de contact de manière explicite par l'écrit si cela vous convient mieux (je réponds à toutes les questions et demandes exprimées). Je vous dis à très bientôt et que 2021 soit pour vous un nouveau tremplin positif et dynamique pour votre relation amoureuse, je vous y aiderai si besoin!

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
30 octobre 2020 5 30 /10 /octobre /2020 23:11

Le domaine des rêves est infini tant le potentiel des univers parcourus est immense mais surtout tant nos esprits peuvent voyager à leur guise dans cette infinité bien au-delà du spatial et du temporel de notre réalité, dans d'autres sphères où tout devient possible grâce à la puissance de la pensée. Pour ceux qui suivent mes articles, j'ai abordé assez directement ce thème une bonne douzaine de fois au cours des années précédentes mais aussi de très nombreuses fois plus indirectement. Par conséquent, aujourd'hui je vais effectuer une sorte de synthèse puisque l'utilisation des pensées oniriques s'est avérée à contribuer activement au fil du temps aux rituels des travaux de magie rouge dans une perspective extrêmement positive quant au but recherché (en général pour renforcer l'harmonie d'un couple en difficulté, faciliter le retour affectif de l'être aimé ou fixer une relation amoureuse en cours). Il y a donc une réelle utilité à intégrer le rêve comme un véritable outil, soit comme un puissant renforcement de la volonté, soit comme un catalyseur du rituel, soit encore comme un moyen actif de divulgation ou de meilleure compréhension du contexte. Mais l'aspect le plus intéressant, lorsque cela est néanmoins possible, c'est aussi et surtout l'incroyable faculté du rêve à projeter une pensée active et ciblée, à amplifier un signal mental pour générer un lien télépathique vers l'être aimé et ainsi passer un message. Nous ne sommes assurément pas tous égaux face à ce défi mais à force de travail et de persévérance nous sommes tous capables de construire un flux de pensées en vue de déclencher ce que l'on appelle un rêve dirigé.

Il y a donc selon moi pour résumer trois "principes actifs dans le rêve" à utiliser sans modération mais dans un ordre bien établi si possible lors de travaux: le principe de visualisation onirique qui permet la révélation d'informations cachées, le principe d'amplification ou de catalyse des rituels en cours, et enfin le principe de projection télépathique qui agit plus directement mais reste l'apanage d'une minorité de personnes déjà exercées à cette pratique. À noter que les praticiens professionnels disposent généralement de cette dernière capacité pour l'exercice des rituels qu'ils effectuent, notamment s'ils travaillent avec des entités extérieures ou bien tout simplement avec la leur (ange gardien ou protecteur). De très nombreux ouvrages font référence à ce triple aspect du rêve, qui est ici un terme trivial simple à comprendre pour tous, mais dès lors que l'on doit aborder de manière plus précise ces orientations alors on devra parler de "projection mentale", de "projection astrale" ou bien de "projection éthérique", en sachant que chacune reflète la part d'une réalité qui ne nous est pas visible avec nos sens communs et qu'il faudra pour chacune entrer dans un certain état modifié de conscience pour y accéder. Le travail du praticien avec le consultant étant de susciter ces états s'ils sont néanmoins nécessaires aux travaux durant les rituels car parfois ces derniers se suffisent à eux-mêmes pour apporter les réponses recherchées et avancer vers le but demandé.

En Magie Rouge, magie de l'amour, des désirs, des sentiments et de la sexualité, la puissance générée par la pensée est bien présente, il y a volonté d'aimer, il y a ce pouvoir d'attraction qui représente un flux exceptionnel qu'il faudra canaliser correctement dans les rituels pour se focaliser sur la bonne personne, dans le meilleur contexte et au meilleur moment. Il faut imaginer la force de l'amour comme les rayons du Soleil, ils sont présents et dispensent une énergie incommensurable surtout lorsque l'on sait, à la manière d'une loupe, les focaliser en un seul point. C'est cette image qui peut, par exemple, servir à expliquer la puissance de la pensée active via le rêve, ou plutôt via ses différents modes de fonctionnement sur plusieurs niveaux d'énergie que j'ai commencé à expliquer précédemment. Savoir puiser dans cette corne d'abondance énergétique que représente l'amour c'est savoir transmuter cette puissance de volonté en une puissance d'action créative sur le contexte, c'est d'une certaine façon user d'une "pensée magique".

Dans les rituels effectués par un praticien ou un initié, la Magie Rouge représente un support directeur à cette pensée pour qu'elle ne s'éparpille pas mais au contraire pour qu'elle se focalise, tout comme la loupe avec les rayons du Soleil. Ainsi, et grâce au savoir-faire dit "ésotérique" du praticien, la volonté farouche et durable de la personne qui consulte se verra guidée vers le but recherché. Si ce but implique le retour d'un être aimé après une rupture alors la pensée devra générer une volonté qui créera une trame énergétique sous la forme d'un rêve, c'est-à-dire d'une vision active afin d'y faire figurer le retour de la personne aimée. Vouloir générer de telles visions réellement actives pour modifier le contexte n'est évidemment pas si simple, surtout si l'on tente seul(e) dans son coin d'y arriver, cela devient beaucoup moins difficile dans le cadre de travaux professionnels de magie qui sont la raison d'être de donner une direction et une focalisation à cette volonté en prenant la forme d'une projection éthérique, astrale ou bien purement mentale pour agir sur le plan adéquat.

En général, lors de l'élaboration du ou des rituels successifs, le praticien aura su d'une part comprendre la demande exacte du consultant (laquelle peut parfois ne pas s'exprimer ouvertement ou clairement), mais aussi la formuler sur le bon plan énergétique (trouver la bonne direction ou focalisation), et d'autre part il devra s'assurer d'entretenir le niveau de puissance de la volonté du demandeur afin que le rituel et la pensée magique qui l'accompagne ne se perdent pas en route, ceci tout en réorientant le rituel si le contexte devait changer en cours de chemin. Ce dernier point reste essentiel, la majeure partie des gens pensent que le rituel va absolument tout effectuer à leur place uniquement pour l'avoir demandé initialement sans qu'il y ait rien d'autre à faire, ceci est une erreur. C'est justement en maintenant une pensée active, via le mode de visualisation le plus adapté, qu'on l'appelle "rêve" ou projection mentale, que le rituel sera d'autant plus puissant et "porté" par la personne qui consulte. L'on peut dire qu'il y a une symbiose entre la volonté (s'exprimant par la pensée, le rêve ou même la simple parole) et le rituel qui en est la représentation symbolique, une véritable construction de cette pensée, que l'un renvoie sur l'autre et l'amplifie, corrige et réoriente, et inversement.

En dehors de la consultation ou de la séance, le rêve devient aussi un support de représentation de l'action magique en cours, il en devient une matière malléable où les aspects de la réalité future viennent s'inscrire visuellement comme sur une tablette de cire avec le récit de ce que l'on voudrait voir advenir. De cette volonté imagée que représente le rêve comme projection il faut en retenir sa permanence comme continuation du travail du rituel du praticien, comme sa prolongation naturelle et complémentaire. C'est dans ce sens que je propose mon aide en qualité de praticienne professionnelle, c'est avec ce travail de collaboration réciproque que je conçois les rituels de magie rouge que j'effectue selon des orientations spécifiques à chaque situation ou problématique (retour de l'être aimé, harmonie du couple, éviter une rupture, consolider une relation, trouver l'âme sœur, renforcer le désir ou la libido, éloigner une rivale, etc..). Chaque cas est unique, chaque situation et contexte le sont aussi, chaque représentation ou chaque rêve comme instrument d'une volonté d'agir seront autant de marches vers le succès du but recherché. Comme d'habitude si vous avez des questions sur le thème de cet article ou si vous désirez me présenter une problématique personnelle complexe afin que je vous aide à mieux la cerner, je reste à votre disposition au 06.34.48.95.33 (numéro direct non surtaxé) ou bien par écrit si vous préférez passer par mon formulaire de contact qui s'ouvre en cliquant sur ma bannière ci-dessous. Je vous dis à très bientôt et que vos rêves s'accordent avec vos meilleures pensées pour se réaliser!

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
23 octobre 2020 5 23 /10 /octobre /2020 21:15

Comme la colère, la peur se présente toujours comme une très mauvaise conseillère, à un tel point qu'elle engendre de multiples blocages, tant physiques que mentaux, voire même assurément des blocages spirituels au moindre incident ou à la moindre distraction de l'esprit qui en est affecté, ceci dès le plus petit niveau d'approche. Nous avons de nos jours une incroyable et terrible panoplie de peurs en diversité et en force, notre monde ainsi que son environnement immédiat regorgent de risques avérés ou d'interrogations trompeuses pouvant induire une véritable crainte quant à l'intégrité de l'individu, que ce soit de potentielles attaques verbales entraînant des séquelles psychiques à court ou moyen terme, des atteintes corporelles susceptibles de blesser ou même de tuer, ou bien encore l'instigation de doutes ou de mensonges encore plus problématiques dans leurs durables déstabilisations mentales pouvant profondément déformer la perception de la réalité pour détourner de la vérité. Nul besoin d'en faire la liste puisque simplement en cherchant à écouter les informations qui circulent, qu'elles soient biaisées par de pseudo-officines étatiques ou par de fumeuses théories du complot, elles s'exposent à toute personne y prêtant attention pour s'y visser au coeur du cerveau et commencer insidieusement une sape en règle du discernement et du jugement. Mais, outre ces atteintes quotidiennes, répétées et assez banales, ce sont plutôt celles qui viennent directement de l'intérieur qui sont les plus destructrices, ce sont celles qui impliquent l'amour propre ou celui d'autrui, et d'ailleurs souvent les deux en même temps.

Vouloir vaincre sa peur n'est pas une simple affaire car celle-ci a généralement pris en quelque sorte possession de la personne en la bloquant au sein même de sa volonté de pouvoir le faire, tout comme un parasite bien accroché à sa victime. Il est d'ailleurs communément admis chez les initiés en ésotérisme que la peur s'exprime sous la forme d'une entité non matérielle, sorte d'égrégore commune aux humains qui ont cette fâcheuse habitude de se communiquer très rapidement leurs craintes, leurs doutes et toutes leurs peurs à l'image des animaux grégaires avec cette particularité que l'intelligence n'est pas un frein à l'angoisse mais un catalyseur de celle-ci car plus l'on pense, plus l'on cogite et plus l'invasion des idées sombres s'installe et se nourrit d'elle-même. Il n'est donc pas rare de voir des personnes ayant de grandes facultés intellectuelles ou tout simplement d'importantes potentialités émotionnelles devenir des proies faciles dans certains contextes anxiogènes ou traumatiques. Dans une certaine mesure, même hors d'un groupe et donc isolée des mauvaises influences, une personne pourra tout aussi bien s'auto-contaminer de peurs construites en usant de son imagination si cette dernière n'est pas orientée vers une créativité positive, ce qui de facto inversement lui donnerait une direction vers un chemin semé de cauchemars, d'angoisses et de frayeurs. Notons au passage qu'un grand nombre d'artistes ont su fort heureusement aussi sublimer leurs propres peurs dans leurs œuvres pour échapper à cet enfer intérieur trop lourd à porter, avec néanmoins trop souvent des rechutes cycliques qui ne finissent jamais.

Dans cette perspective, l'amour est aussi une création normalement positive et dynamique qui s'oppose à la peur mais celle-ci reste tenace à s'opposer justement à l'union de deux personnes en couple afin de profiter de l'isolement de chacun générant cette angoisse existentielle qu'induit la séparation ou la solitude. Ainsi, il est souvent très difficile d'échapper à un confinement mental que l'on s'est infligé (ou que la peur a su entretenir…) pour retrouver une situation impliquant une nouvelle rencontre amoureuse, en effet plus le temps passe et plus la personne s'enfonce profondément dans ses propres sables mouvants, s'enchaînant avec les liens d'une posture d'inertie qui la complaît dans cet immobilisme. Les dégâts de tels scénarios sont cumulatifs et entre dans le domaine de l'habitude et du rejet progressif d'autrui, ce qui effectivement n'arrange rien dans l'optique d'un éventuel rapprochement amoureux… Dans les périodes de crise, et elles sont nombreuses et très diverses, l'on peut alors avoir une généralisation de cette attitude de rejet et d'isolement, tout d'abord subi puis accepté dans la résignation de ne rien entrevoir d'autre à l'horizon.

Mais la peur peut être vaincue progressivement tout comme elle a su s'insinuer dans un individu. De nombreuses méthodes, qui ne s'apprennent évidemment pas dans les manuels scolaires de manière courante, sont néanmoins autant de portes vers la liberté de recouvrer une lueur de sérénité pour ensuite accéder à une totale maîtrise de soi, de ses capacités mentales, émotionnelles et spirituelles. Il va sans dire que la santé physique se voit globalement grandement améliorée lorsque les angoisses et la peur commencent à s'éloigner, avec la plupart du temps des rémissions de maladies dites graves ou chroniques et un apport d'énergie venant se substituer à ces fléaux. Les initiés admettent de manière empirique pour l'avoir constaté qu'ici le corps et le mental sont bien évidemment liés dans leurs états avec ce subtil lien que refusent de voir la plupart des scientifiques cartésiens aux œillères rivetés à leurs certitudes…

Les moyens pour parvenir à "se séparer" de la peur pour retrouver dans un premier temps son intégrité passent par une première phase d'acceptation de ce qui vient d'être précisé ci-dessus, à savoir qu'il va falloir ajuster son mental à son hygiène de vie tout en ses séparant d'habitudes néfastes. Ainsi, il faut couper court à tout lavage de cerveau médiatique, à toute emprise d'informations négatives, à toutes subversions induites. De plus, afin de retrouver le mouvement naturel de son esprit il faudra aussi travailler sur le temps dans le sens où il faudra se donner du temps pour ce travail de fond. Dans la majorité des cas les personnes seules n'arrivent pas à décrocher de ces sables mouvants dans lesquels elles se sont empêtrées, il faut alors vouloir travailler avec un spécialiste dont la Connaissance permet de rétablir un équilibre puis une complète harmonie. Pour ce faire et donc c'est aussi une deuxième phase, il faut accepter ce premier travail pour soi pour rompre l'inertie et commencer à retrouver ses propres forces, son énergie et une vision positive et dégagée des objectifs personnels à venir, dont, et c'est ici la phase finale: la rencontre amoureuse. Notons de suite que rien ne pourra advenir en terme d'union ou de rapprochement amoureux si la personne n'est pas elle-même dans une attitude "restaurée" qui aura su se séparer de ses peurs et de ses angoisses existentielles.

Bien entendu, le double apport d'un travail sur soi par soi-même avec conjointement l'aide extérieure via un autre type de travail en parallèle sera de mise pour assurer le succès de cette opération délicate, souvent longue et fastidieuse mais si bénéfique au bout du chemin. Réactiver l'estime de soi et le respect pour autrui en vue d'une nouvelle rencontre après de longues années d'inertie n'est jamais simple mais c'est la seule voie impérative pour retrouver un amour véritable et durable, face à l'adversité du monde et pour ensuite contrer, repousser ou surmonter toutes les peurs. Dans le cadre de mon activité professionnelle en qualité de praticienne j'utilise une méthode sur plusieurs niveaux qui permet d'organiser ce travail selon des objectives de reconstruction de la volonté, de consolidation du mental et de pérennité de l'action positive avec un gain non négligeable sur la sphère spirituelle propre à la personne pour retrouver son intégrité spécifique. Ce travail s'organise de manière à restaurer un psychisme sain avec des rituels que chacun pourra effectuer (relaxation, méditation ou yoga) pour retrouver un état d'esprit résilient, plus des rituels professionnels que j'effectuerai en complément indissociable pour aller au coeur de la problématique avec une aide plus initiatique axée sur une symbolique active et hautement positive en terme d'apport d'énergie (ce que l'on appelle trivialement la magie blanche). Par la suite et selon les avancées et résultats pourra s'engager alors une phase ayant pour but la recherche de l'amour, enfin libérée des entraves de la peur et de l'inertie.

Si vous désirez me poser des questions ou en savoir plus sur le thème de cet article, merci de me joindre au 06.34.48.95.33 (numéro direct non surtaxé) ou bien de m'écrire (je réponds à toutes les questions) depuis mon formulaire de contact qui s'ouvre en cliquant sur ma bannière ci-dessous. Je vous dis à très bientôt en toute sérénité pour vaincre vos peurs et vos angoisses pour retrouver l’amour ou le goût d'une nouvelle rencontre !

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
9 octobre 2020 5 09 /10 /octobre /2020 18:37

En ésotérisme et plus particulièrement en magie, la durée est un paramètre essentiel à ne pas négliger et il est toujours fortement improbable d'entendre l'affirmation selon laquelle tout ira très vite dans le meilleur des mondes. La cause principale en est que les travaux de magie doivent assurément comporter une importante phase de dévoilement du contexte avant d'agir dans la direction qui aura été trouvée, de plus ce que l'on appelle la maturation du rituel s'avère être une durée presque incompressible durant laquelle toute la symbolique entre activement en jeu pour se fondre au plus près de la réalité captée. Dans ce sens, dire qu'un rituel s'effectuera rapidement sera d'une certaine façon aussi de dire que des étapes importantes ont été négligées ou bien que le contexte était d'une simplicité telle qu'il n'était pas nécessaire d'entrer dans de longues phases d'ajustement généralement obligatoires pour ne pas se tromper dans les opérations. Dans le domaine encore plus précis du rituel de retour affectif, l'on peut assurer qu'il y a un double ajustement à effectuer puisque deux personnes doivent retrouver des bases communes afin de se rapprocher, aussi le sérieux des travaux repose sur l'analyse précise du contexte et des liens d'attractions a reconstruire ou à développer. Parfois ces liens sont encore extrêmement vivaces et sont donc d'une grande facilité à coordonner en vue des travaux, dans ces cas, lesquels s'inscrivent dans une rupture très récente ou un éloignement en cours, l'on peut et l'on doit en effet agir rapidement, ce qui induit alors effectivement une durée plus courte en ce qui concerne ce rituel de retour affectif. Dans bien d'autres cas, la majorité les choses sont bien plus complexes et demandent une analyse profonde ainsi qu'une maturation raisonnable du rituel pour qu'il soit efficace.

Hormis la durée du ou des rituels dans le cadre de l'ensemble des travaux à suivre, il y a aussi des moments plus propices pour renforcer la puissance de la magie, du moins pour qu'elle ne soit pas effectuée durant une phase négative, par exemple en prenant en compte la Lune montante plutôt que la Lune descendante. L'aspect des lunaisons reste un facteur important pour la plupart des rituels où la lumière diffuse participe aux travaux de manière symbolique en terme d'efficacité. De même les saisons comportent aussi des périodes propices et d'autres qui le sont moins, notamment en magie rouge (magie de l'amour) à laquelle notre rituel de retour affectif est lié. Vouloir "aller vite" en besogne peut donc devenir complexe si les conjonctions, les phases, les durées et les antagonismes ne sont pas favorables au moment où l'on veut agir dans la précipitation, et paradoxalement il est alors vivement recommandé de perdre un peu de temps en analyse de ces facteurs importants afin de gagner du temps en réalisation active et efficace, sinon c'est l'inverse qui arrive, c'est-à-dire un rituel incomplet ou non conforme, des travaux qui se retrouvent "hors phase" ou en forte opposition au plus mauvais moment. Prendre le temps qu'il faut reste le meilleur atout d'une réussite en matière de magie plutôt que de vouloir forcer le destin dans des conditions défavorables…

Bien entendu, si l'analyse du contexte permet de faire ressortir une période satisfaisante et proche, alors il ne faut surtout pas attendre et ici la rapidité d'exécution devient une arme d'une grande efficacité où la concentration de la puissance s'exerce en parfaite conjonction du rituel en cours avec tous les avantages de voir aboutir un contexte favorable, c'est-à-dire en phase avec la volonté exprimée par le rituel et par la demande du consultant, ici un rituel de retour d'affection qui jouera à pleine puissance pour un succès hautement probable, voire assuré. Ne pas brusquer les événements ni les laisser prendre le dessus sur la volonté, voici le plus sage conseil à suivre en toute connaissance de cause non seulement en matière d'action profane mais aussi et d'autant plus durant les actions plus ésotériques et dites magiques. Une petite image très simple pour comprendre sera celle très triviale de la pêche aux coquillages: il sera assurément plus facile et raisonnable d'y aller à marée basse plutôt qu'à marée haute, le tout en ne tardant pas en terme de durée sur place pour agir et récolter au mieux ce que l'on recherche…

Il faut néanmoins regretter un nombre grandissant de pseudo-professionnels qui font miroiter d'emblée des rituels rapides dans toutes les circonstances et à m'importe quel moment, ce serait une grave erreur que de suivre des praticiens qui font fi de toute analyse ou contexte à travailler avec soin, de toute phase préliminaire à suivre, de toute durée à respecter… De même, l'on ne peut pas dire immédiatement si un rituel sera rapide ou non, si les travaux devront être réorientés selon un contexte changeant ou selon un nouvel élément entrant. L'aspect de la psychologie est aussi d'une grande importance principalement afin de renforcer l'expression de la volonté du consultant qui participe au rituel de manière active, auquel cas une volonté faible ou mal orientée pourrait s'avérer improductive voire négative si elle n'est pas canalisée correctement. De plus l'interrelation entre la personne qui consulte et la personne praticienne se doit d'être impérativement fondée sur une convivialité qui ne s'opère pas en quelques minutes, il faut en effet parfois plusieurs séances pour que l'alchimie se réalise, pour que la relation soit pleinement motrice des travaux. Ce point est primordial et rien ne pourra être effectué sans cette confiance et cette sérénité afin d'élaborer les travaux dans des conditions optimales, c'est aussi une grande part du succès qui se joue sur cette relation d'interdépendance où la volonté de l'un rencontre le savoir-faire et les connaissances de l'autre.

Le sérieux des travaux réside dans l'ensemble des paramètres que je viens d'évoquer, mais comme à chaque fois je précise qu'il n'existe pas de cas similaire ou de travaux identiques, en fonction de chaque personne les orientations et choix seront différents, d'autant plus pour le rituel de retour d'affection qui comporte deux individus ayant un psychisme à recadrer selon des liens attractifs d'une relation à reconstruire avec grand soin en respectant les tempos de chacun, les phases et les durées. Vouloir néanmoins un "rituel rapide" est possible mais il ne faut pas s'attendre à ce que dans cette configuration il soit à l'apogée de sa puissance et de son efficacité s'il ne respecte ni les divers éléments que j'ai cités, ni les protagonistes dans ce qu'ils ont de spécificités positives en commun ou d'oppositions à renégocier sous d'(autres angles plus avantageux. Pour réussir, il faut ajuster tous les éléments tout comme le ferait précisément un horloger avec chaque pièce d'une montre à reconstituer pour qu'elle fonctionne à nouveau et donne parfaitement l'heure.

Dans le cadre de mon activité professionnelle et en qualité de praticienne expérimentée depuis de nombreuses années j'ai pu sauver des couples et effectuer les retours affectifs attendus parce que justement j'étais au plus proche des aspirations du consultant tout en respectant ses choix et son libre arbitre. En matière de travaux de magie il ne faut par contre jamais mélanger les visions profanes avec les réalités plus ésotériques qui se dégagent et se révèlent orienter l'existence de manière très précise si l'on y prend le temps qu'il faut, et que l'on agit au bon moment. Parfois les rituels peuvent effectivement s'avérer très rapides car le contexte les y amène, parfois c'est l'inverse avec une sorte de parcours du combattant pour arriver au but recherché. Si vous désirez me poser une question relative à cet article ou bien m'exposer une problématique complexe, notamment en magie rouge (magie de l'amour, des sentiments, du désir et de la sexualité) alors n'hésitez pas à me joindre pour en discuter librement sans engagement au 06.34.48.95.33 (numéro direct non surtaxé) ou bien en m'écrivant depuis mon formulaire de contact qui s'ouvre en cliquant sur ma bannière web ci-dessous. Je vous dis à très bientôt pour trouver la solution la plus adaptée selon la typologie de votre relation!

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
10 juillet 2020 5 10 /07 /juillet /2020 18:14

Dans "La Vérité sortant du puits", tableau de Jean-Léon Gérôme, celle-ci se retrouve complètement nue à la vue de tous comme surprise et honteuse d'être dans son plus simple appareil devant nous, sans vêtements ou déguisement, ni masque ou autres artifices en sortant du puits d'où elle semblait s'être dissimulée. Mais une phrase du philosophe Démocrite, phrase bien antérieure à l'illustration picturale, nous signale que la Vérité sort du puits "armée de son martinet pour châtier l’humanité", ce qui renverse alors tout de go l'interprétation que l'on aurait pu avoir initialement, transformant soudain l'apparente surprise en une furieuse colère qui s'exprime pleinement sur le visage de cette Vérité devenue inversement vengeresse pour punir celui qui la voit en face… Nous avons ici un bel exemple qui nous expose très simplement que chacun verra dans la réalité visible qui est la sienne une vérité qui le sera tout autant, avec cette magistrale démonstration que finalement l'objectivité d'une Vérité unique n'existe peut-être pas… C'est après cette constatation que nous pouvons alors nous demander s'il est "bon" ou pas de toujours dire la vérité (du moins celle que l'on croit être la bonne) à ceux qui nous entourent et d'autant plus à ceux qui partagent notre vie, en amitié, en couple ou en relation amoureuse. La question, vue sous cet angle en devient bien plus complexe encore qu'elle ne l'aurait été sans ce préambule qui redéfinit chacun à sa place exacte mais aussi l'ensemble des faits et leurs interprétations via le filtre de la personnalité de chacun, ceci évidemment sans oublier la réalité des contextes qui viennent s'intercaler ou encadrer cette même Vérité contextuelle devenue paradoxalement multiple.

De même, ne dit-on pas que "la Vérité finit toujours par éclater ou par sortir au grand jour"? (un peu comme celle du puits). Oui, on le dit, mais alors de quelle Vérité s'agit-il vraiment? De celle d'un individu isolé qui pense avoir la science infuse, de celle d'un groupe d'influence sur autrui, de celle d'un pouvoir qui s'exerce avec force ou avec une maline dissuasion, de celle d'une société entière qui se déclare elle-même détenir une unique et intrinsèque Vérité au nom du plus grand nombre ou au nom de Lois humaines régissant nos vies et promulguées par une petite élite de magistrats, de juristes ou d'hommes politiques? Encore une fois si la Vérité "éclate" faut-il encore savoir d'où vient exactement la bombe et qui a vendu la mèche… Les initiés ou tout simplement les personnes ayant un brin de sagesse et d'intuition intellectuelle sauront aussi facilement discerner la causalité et l'effet, c'est-à-dire entrevoir si ce qui est révélé dans "une vérité" implique une quelconque démarche autre que la seule volonté d'éclaircir un fait ou une action dans un but positif, si cela n'était pas le cas (donc négatif) alors ce serait pour nuire intentionnellement, avec cette nouvelle interrogation du "pourquoi?". Le pourquoi étant la cause, si celle-ci est elle-même difficile à trouver ce sera alors un cercle vicieux qui n'élucidera rien mais ne fera qu'épaissir un ersatz de vérité déjà fumeuse ou sombre dans son orientation finale. Dans ce cas, ne pas faire trop confiance et même s'y opposer sera la règle pour rester dans le droit chemin lumineux d'une Vérité plus objective à découvrir…

La Vérité implique donc aussi de facto deux notions contradictoires: le mensonge, c'est-à-dire cacher ou arranger une "certaine vérité" à autrui dans un but précis, et la franchise, dire la vérité "que l'on croit être la bonne" pour soi et pour autrui. Apparemment nous serions presque tous d'accord pour dire qu'il n'y a pas de demi-mesure, en d'autres termes une demi-franchise ou un demi-mensonge sont assez peu crédibles et difficiles à maintenir en équilibre, quoique des fois… Pour autant l'on peut aussi dire la vérité telle qu'on la pense sans avoir de but réel, c'est-à-dire sans volonté personnelle de vouloir influencer le cours des choses même si dans la réalité tout ce que nous faisons ou pensons agit effectivement sur notre environnement, consciemment ou pas. Par exemple (simple et très basique): si je dis qu'il n'y a plus d'essence dans la voiture, c'est un fait objectif, si je le dis sans arrière-pensée cela ne m'engage pas consciemment, par contre si je le dis à autrui pour qu'il ne puisse pas utiliser la voiture ou encore mieux pour qu'il remplisse le réservoir d'essence, alors il y a un but conscient, réfléchi et volontaire d'agir via l'expression d'une réalité d'un fait dévoilé pour obtenir une réponse adéquate, l'effet et la cause sont alors explicites avec un sens. Dans bien des cas heureusement nous ne sommes pas tous des "manipulateurs" et nos dires ne sont que l'expression "sincère" (ou instinctivement inconsciente) de ce que nous pensons voir comme une réalité objective qui se présente à nous, une réalité que nous dispensons à autrui librement et sans intention construite dirigée pour obtenir quelque chose ou influencer. Mais n'oublions pas que nous ne sommes pas tous, ni toujours à tout moment, dans cette perspective aussi claire et limpide d'expression "sincère", sinon le monde serait un Paradis sur Terre où le mensonge instrumentalisé n'existerait pas, ce qui apparemment n'est pas vraiment le cas, ceci sans avoir à devoir pousser l'analyse plus en avant, mais ajoutons tout de même qu'il est dit aussi que le "fruit de la Connaissance" entraîna un jour la perte de l'innocence et donc l'apparition du bien et du mal, sorte de scission d'une immanente Vérité première...

La véritable question suivante vient alors: faut-il, comme Démocrite le dit, que la Vérité elle-même fasse jour avec son fouet pour nous forcer à ne pas mentir, à toujours devoir aller sur la voie d'une sincérité pleine et entière, nue et sans aucun paravent? Ici la notion de risque arrive à point nommé et les assureurs ou les traders en savent quelque chose! Mais qu'est-ce que le risque, ou plutôt qui risque quoi? Il est certain que si un homme dit à sa femme qu'elle a pris du poids alors il risque (en général) d'avoir une attitude de goujat et de lui déplaire, même si c'est la vérité telle qu'il la voit et la pense. Maintenant si cet homme annonce à sa femme qu'il adore ses nouvelles formes généreuses et qu'elle est irrésistible dans une sensualité exacerbée par ce changement, alors l'effet ne sera pas du tout le même, le résultat non plus... Question: cet homme aura-t-il maquillé la réalité selon qu'il dit les choses d'une façon ou d'une autre? Autre exemple, cette fois-ci une femme traite son mari d'imbécile et d'ignorant, il est clair que cela ne va a priori pas trop lui plaire (les hommes sont en effet généralement assez sensibles en ce qui concerne leur grande intelligence). Par contre si cette femme annonce à son mari qu'elle est certaine qu'il va trouver une solution en cherchant mieux car elle est encore une fois certaine qu'il a les ressources et le savoir-faire pour y arriver, là effectivement l'effet n'est pas le même non plus. Comme nous le voyons, les mots ont un poids, une orientation, une vérité en eux qu'il est bon de connaître si nous ne voulons pas "risquer" de voir des évènements "mal tourner".

La Vérité est au centre de notre monde, elle est aussi ce que nous sommes avec la façon dont nous l'exprimons qui est tout aussi importante que nos actions. Nos mots, nos actions mais aussi nos pensées sont intimement en relation et si nous tentons de les opposer c'est à nous-mêmes que nous mentons avec ce risque spirituel de nous perdre dans les profondeurs d'un puits (le même?) sans fond. En Amour véritable la Vérité éclaire d'elle-même les mots, les actions et les pensées des amoureux, si cela n'était pas ou plus le cas alors le risque essentiel serait de voir cet amour s'appauvrir en perdant de sa substance noble pour se ternir tel un métal précieux qui perd son éclat. L'Amour s'entretient par les bons mots choisis, il se démontre par les bonnes actions partagées et par cette volonté de ne pas chercher à dissimuler. Il est évident que nous ne sommes pas non plus des saint(e)s pour vivre chaque instant en pleine lumière, les contextes et environnements que nous traversons influencent nos pensées, nos actes et nos paroles, il est difficile à moins d'être un ermite ou une nonne solitaire de ne pas être livré aux tentations qui nous entourent et qui parfois ternissent notre propre "vérité d'être" ou nos aspirations les plus hautes. Il y a dans l'existence même cette importante notion karmique qui implique que nous devons ici-bas faire face à des épreuves et des choix qui ne sont jamais intégralement les meilleurs car tout simplement notre monde est imparfait dans sa forme et dans son fond, et nous le sommes aussi.

Faut-il tout se dire, la vérité n'est-elle pas un risque pour la relation amoureuse? La réponse est avant tout en vous, il n'y a pas de réponse générique car il existe une infinité de modalités, de mots pour signifier les choses et d'orientations plus ou moins positives ou négatives dans des situations multiples et tout aussi complexes. La seule voie à réellement suivre est celle du cœur, du ressenti que l'on a car on ne peut pas se tromper soi-même indéfiniment, et du ressenti d'autrui si on lui veut du bien en agissant de telle ou telle façon avec tels ou tels mots accompagnant la pensée qui s'y joint naturellement et même qui précède volontairement tout acte ou parole. Dans ces situations très délicates où parfois les couples s'égarent loin d'une franchise amoureuse réelle et réciproque, où même parfois encore le mensonge devient le seul mode trompeur pour garder une vérité blessante derrière un paravent mental efficace, il est nécessaire de faire le point avant une rupture encore plus difficile à vivre… Pour sauver le couple des moyens existent et rétablissent l'équilibre des forces positives en vue de retrouver une harmonie perdue. Pour en discuter librement n'hésitez pas à me faire part de votre histoire personnelle si besoin, ceci déontologiquement en toute confidentialité au 06.34.48.95.33 (numéro direct non surtaxé) afin que nous puissions trouver des solutions. Vous pouvez aussi me contacter par écrit si vous le préférez en passant par mon formulaire de contact qui s'ouvre en cliquant sur ma bannière web professionnelle ci-dessous. Je vous dis à très bientôt et sachez rester en pleine lumière en évitant les zones d'ombre avec assurance et détermination pour vous et votre partenaire.

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
12 juin 2020 5 12 /06 /juin /2020 21:33

Il aura fallu que l'Homme se pose sur la Lune pour qu'il puisse croire en avoir enfin découvert tous les secrets et ainsi s'abstenir de s'y intéresser plus en avant. L'astre lunaire est effectivement devenu si commun aux yeux des profanes qu'ils ne la regardent plus, tout comme ils ne regardent d'ailleurs plus du tout le ciel, du moins lorsque celui-ci est encore visible à cause de la pollution de nos villes… Pourtant, chaque jour les influences lunaires continuent d'agir avec exactitude et régularité tout en nous irradiant d’une lumière blafarde qui n'est autre que celle du Soleil en réflexion sur sa surface, laquelle n'est jamais la même durant son cycle appelé aussi lunaison de 29 jours. Chaque jour durant environ un mois nous avons donc une Lune avec des phases qui se renouvellent en passant de la nouvelle Lune (invisible car dans l'ombre) à la pleine lune (entièrement visible) avec des phases successives intermédiaires. Hormis la luminosité de la Lune, d'autres aspects plus subtils apparaissent selon sa position et donc selon ses phases, le plus connu de ces aspects remarquables reste le phénomène des marées assez visible sur le littoral et qui sera d'autant plus fort les jours de pleine lune (et de nouvelle Lune) à certaines heures bien précises en fonction de l'alignement des astres en conjonction (alignement Terre, Soleil, Lune); ce phénomène induit une forte attraction visible sur les océans. Autre phénomène qui ici nous intéressera: celui du magnétisme lunaire, ou plutôt de l'influence de ce satellite naturel sur le magnétisme terrestre.

Par conséquent la Lune, même si nous n'y faisons plus attention quotidiennement, aura une triple action bien réelle et changeante selon les jours et même durant l'année en fonction des saisons. Lumière, attraction et magnétisme, trois influences que notre corps et aussi notre psychisme vont tous deux appréhender de manière très différente selon les individus avec des réactions parfois surprenantes qu'il faudra prendre en compte même si les sciences dites dures nous certifient que les effets de la Lune sur les organismes sont véritablement mineures pour s'y intéresser formellement… Toujours est-il que pour la petite histoire les commissariats de toutes les grandes villes du monde sont à l'affût des pleines Lunes mensuelles car ce sont des nuits généralement "très agitées" avec une augmentation des délits assez surprenante, comme quoi il se passe bien quelque chose durant ces phases un peu spéciales. D'un point de vue purement physiologique il est presque certain que les conjonctions planétaires influencent les organismes exactement à la manière des marées, d'autant plus que nous sommes tous composés à 80% d'eau, ce qui pourrait aussi assurément donner une première explication sur les changements qui s'opèrent en nous.

Ce sont en général les flux magnétiques et telluriques qui sont perturbés par les positions lunaires ainsi que les amplitudes d'attraction issues des forces gravitationnelles en action qui s'opposent ou se cumulent en fonction des alignements durant les diverses phases de rotation. En ce qui concerne la luminosité, même si elle reste factuelle, pour nous qui sommes des urbains (nous ne dormons pas trop à la belle étoile en ville) ce sera plus de l'ordre du trait symbolique en reconnaissant les phases visibles de l'astre lunaire sur un calendrier plutôt qu'en regardant réellement toutes les nuits avec grande attention les quartiers de Lune ou l'évolution de sa plénitude… Pour autant, et juste en passant, la lumière lunaire dispose aussi d'une fréquence bien différente de celle de la lumière Solaire puisque son reflet ou plutôt sa réflexion en absorbe une partie pour en restituer une gamme du spectre lumineux "sensiblement modifié" qu'il n'est pas non plus à négliger. Ce sont toutes ces influences conjuguées qui auront chacune selon leur ampleur et leur rythme un réel effet sur nos organismes et sur notre mental. Les initiés iront même plus loin en déclinant ces effets sur l'ensemble des corps symboliques qui nous constituent: du corps physique au corps effectivement psychique, en passant par le corps éthérique ou le corps énergétique causal et karmique.

En magie, surtout en magie rouge et blanche, les effets des différentes phases lunaires seront bien présents avec comme point d'orgue la phase de pleine Lune qui apporte dans son cycle un maximum à suivre de près lors des rituels, notamment si l'on doit en utiliser les flux en phase montante ou descendante, c'est-à-dire un peu avant la pleine Lune (montante) ou juste après (descendante). Les Tibétains et les hindous, dans leurs rituels spécifiques, marquent aussi avec insistance sur le fait de bien choisir à quelle phase l'on invoque une entité afin de ne pas se tromper, plus particulièrement en privilégiant les rituels "doux" avant la pleine Lune (en période montante jusqu'à son apex), et en ne réalisant les rituels les plus "violents" qu'en phase descendante. D'ailleurs, les grands maîtres tibétains n'agissent que très peu durant cette deuxième phase qu'il nomme "courroucée" et durant laquelle ils préfèrent aller méditer dans des grottes pour ne pas agir trop négativement sur le Monde s'ils utilisaient leurs pratiques magiques lors de rituels.

En occident nous sommes plus mesurés quant à l'utilisation des phases lunaires tout en y faisant attention dans un même esprit avec comme point focal la pleine Lune qui est un repère éminemment important pour nous. Il est aussi évident que selon le type de travail et le contexte de la demande il sera préférable comme je le dis souvent de bien choisir le bon moment pour commencer un rituel plutôt qu'un autre, ceci selon les phases lunaires montantes ou descendantes et à une distance plus ou moins grande de la pleine Lune, à voir aussi selon les solstices qui sont des périodes où s'exercent de puissantes forces mais cette fois solaires (en complément par accentuation ou en opposition par amoindrissement des flux lunaires). C'est en magie rouge qu'il faudra essayer d'être le plus attentif, et notamment si l'on effectue un rituel de retour d'affection, de préférence à commencer en phase ascendante juste avant la pleine Lune pour ensuite laisser agir (maturation) et ne pas trop "tenter le diable" en phase descendante où les puissances sont "moins harmoniques" avec ce style de travaux, et donc peuvent s'y opposer. Mais encore une fois, tout dépend comment il faut agir, si c'est en douceur et progressivement ou bien plus durement et en puissance, alors parfois déclencher une onde de choc plus violente peut aussi casser une inertie négative pour inverser une tendance (si éloignement en cours par exemple). C'est avant tout en étudiant très précisément les termes de la demande ainsi que ceux du contexte que les travaux pourront alors s'échelonner selon des rythmes bien ordonnés et des périodes durant lesquelles les rituels actifs pourront être effectués de manière optimum selon des phases lunaires déterminées avec soin.

Je rappelle que la plupart des consultants sont en général toujours pressés de voir leurs problématiques réglées au plus vite et je les comprends, mais ce serait aussi une erreur que d'aller contre les flux planétaires et donc aussi contre les phases lunaires si celles-ci n'étaient pas "en accord" avec la typologie des travaux à effectuer via les rituels. C'est aussi dans cette optique qu'en qualité de praticienne j'explique que l'étude préalable est nécessaire et même obligatoire avant d'entrer plus en avant dans le cœur du rituel actif, surtout en magie rouge. Je préconise aussi en complément et avant toute chose un rééquilibrage énergétique en magie blanche si besoin était afin de ne pas entrer directement en action si le consultant n'est pas énergiquement à niveau pour "porter le rituel" via une volonté assez ferme et puissante. Ce n'est qu'après ces étapes que le positionnement des meilleures périodes sera décidé, ce qui peut alors prendre effectivement un certain temps si nous sommes en déphasage par rapport à la bonne période (montante ou descendante pour la Lune et selon l'action à mener). Comme d'habitude j'espère que cet article vous aura été utile pour mieux comprendre quelques éléments importants à prendre en compte en magie, et je reste de toute façon à votre écoute au 06.34.48.95.33 (numéro direct non surtaxé) si vous avez une problématique à me soumettre (en magie rouge par exemple, magie de l'Amour). Vous pouvez aussi me joindre par écrit sur mon formulaire de contact qui s'ouvre en cliquant ma bannière web ci-dessous. Je vous dis à très bientôt, et commencez à regarder la Lune autrement pour n'en garder que les effets harmoniques, ceci au bon moment avec la sagesse qui s'impose!

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
Published by amour-magie-noire - dans Amour Magique retour affectif pleine lune harmonie couple
22 mai 2020 5 22 /05 /mai /2020 21:11

"Protéger son amour pour ne jamais le perdre" était le thème de mon précédent article qui a suscité beaucoup de questions très intéressantes et je vous en remercie, aujourd'hui poussons la réflexion encore plus loin dans ses retranchements avec la plus délicate tâche de s'atteler au retour de l'être aimé tout en respectant le "libre arbitre" de chacun, surtout celui de la personne que l'on souhaite voir revenir mais aussi le sien car bien souvent l'on s'oublie soi-même dans les principes essentiels à suivre, soyons attentifs que pour aimer il faut déjà s'aimer soi-même et que pour respecter autrui il faut aussi disposer d'une certaine estime de soi pour aller au-delà et se dépasser "en l'autre". Comme toujours, les mots sont faciles à énoncer, à écrire ou à prononcer, les faits sont déjà beaucoup plus complexes à saisir dans leurs expressions intimes d'une réalité qui fait front, qui s'oppose, pour contrer notre harmonie et notre propre pensée. Mais n'est-ce pas là finalement le but ultime à atteindre que de joindre la pensée au verbe et celui-ci naturellement à l'action avec la conscience d'une sagesse aboutie dans cette transformation ainsi déclinée successivement? Une bien subtile transmutation positive qui ne laisse aucune faiblesse de l'esprit la ralentir, ni aucune ruse de l'intellect la détourner, et encore moins aucune tromperie spirituelle la corrompre. Pour y arriver et mieux en définir les aspects voyons comment de notre propre liberté vont naître les liens d'un amour sur le retour qui les accepte volontairement sans détour.

Vouloir le retour de l'être aimé lorsque celui-ci s'est éloigné c'est un peu aller à l'encontre d'un mouvement déjà engagé, par conséquent c'est aussi "de facto" une forme d'opposition à la volonté de liberté de l'être aimé qui désire se détacher pour suivre un chemin différent et sur lequel l'on se fait distancer. Laisser le Libre Arbitre de l'être aimé agir l'autorisera à prendre un itinéraire autre que celui dont on avait imaginé la route, mais cela ne signifie en aucune façon que le point d'arrivée soit différent pour chacun, même si aucun des deux ne le sait encore ou ne le pense vraiment dans de telles circonstances… Pourtant, le meilleur moyen de voir se réunir deux personnes éloignées à un moment de leur vie c'est de les faire se rejoindre à un croisement existentiel, tant spatial que temporel, ceci avec une  grande précision si possible, et cela s'appelle tout simplement une conjonction. Les conjonctions avec autrui arrivent tous les jours sans arrêt dès que vous êtes confronté à vos semblables, dans le travail, dans les loisirs, dans les tâches quotidiennes. Il est évident, puisque c'est d'actualité, qu'il ne faut pas "rester confiné" chez soi, encore que, maintenant l'on aussi peut assez facilement se retrouver "en conjonction" de manière totalement virtuelle avec une foule d'individus sans même avoir à bouger de chez soi! Mais la vraie rencontre se fait toujours "de visu" car seuls les miroirs de l'âme que sont les regards, même infiniment fugaces, peuvent déclencher la magie du rapprochement parfois pour la vie entière.

Les initiés savent qu'il existe des conjonctions très spéciales, elles sont de type karmique avec cette particularité de ne pas suivre la règle du Libre Arbitre de la personne puisqu'elles sont "programmées" quoique l'on fasse, c'est-à-dire que même en tentant de s'y opposer une personne sera d'une certaine façon contrainte par le flux existentiel de s'y conformer à un moment ou à un autre. Cet aspect complexe des choses n'est pas toujours compris et surtout accepté par la plupart des gens profanes en la matière qui pensent avoir totalement le choix durant leur existence, certes ils ont le droit de tourner à gauche ou à droite, d'aller tout droit et même de faire demi-tour, mais ce n'est pas eux qui ont tracé les routes ni placé les panneaux signalétiques à suivre… Cette petite parabole routière pour expliquer plus facilement que, de manière inconsciente, nous avons des expériences à subir, des missions à effectuer, et que dans cet ordre d'idées qu'importe que nous pensions avoir le "libre arbitre" pour avancer puisque nous devons simplement suivre une route qui se déroule devant nous selon une prédestination finale établie, avec effectivement le choix de quelques raccourcis pour certains se croyant plus malins ou de chemins des écoliers pour d'autres qui sont plus rebelles…

En amour il en va de même. Sauf que c'est encore plus compliqué puisqu'il faut être deux, ce qui multiplie tout autant les itinéraires et les orientations à suivre, avec évidemment très souvent des aspects karmiques dissonants, c'est-à-dire avec assez peu de conjonctions entre les personnes, d'autant plus si leurs destinées respectives n'ont pas le même but final… Mais en général, le "hasard" fait bien les choses, les personnes qui se rencontrent savent d'emblée par intuition amoureuse que les chemins se croiseront ou se réuniront en une seule et même voie pour aller dans le même sens. Par contre, les incidents de parcours sont néanmoins possibles et même parfois orchestrés karmiquement à l'image de tests existentiels à surmonter pour continuer la course. Sur ce point aussi beaucoup peuvent échouer et se perdre pour ne jamais se retrouver, cela fait partie du jeu, si l'on peut dire. Mais ceci laisse à espérer que lorsque l'être aimé s'éloigne il est tout à fait possible de croiser de nouveau sa route, encore faut-il avoir cette liberté d'esprit, ce Libre Arbitre qui permet d'entrevoir une solution, cette volonté intime de désirer cette rencontre, cette deuxième chance, cette conjonction importante. Notons de suite qu'il devra en être de même de manière réciproque.

Deux types de magie vont nous aider dans cette démarche de recherche de "conjonction". Déjà la magie Blanche afin de trouver en nous l'énergie suffisante et nécessaire afin de développer cette volonté et de l'assumer comme une possibilité réelle. Autrement dit: effectuer un rituel de rééquilibrage énergétique avec cette ouverture d'esprit renfoncée qui permet de dégager un horizon des possibles de manière plus claire. Ensuite, la magie rouge pour définitivement trouver la croisée des chemins et aller à l'essentiel de la relation dans un sens où le désir sera amplifié par une loi d'attraction bien présente avec un rituel ciblé dans cette direction, les corps et les esprits s'attireront pour de nouveau se rejoindre, et de manière symbolique ou plus triviale aussi fusionner par un acte d'amour, sexuel ou sentimental, voire les deux. La notion plus karmique qui peut se cacher sous cet angle apparemment dégagé sera aussi dévoilée par la magie blanche qui agit comme un révélateur, comme un phare qui ouvre la voie et signale que le cap est maintenu.

Agir sur le Libre Arbitre, déjà sur le sien, est une opération délicate surtout pour le profane qui n'a souvent aucune notion ésotérique ou symbolique, c'est d'ailleurs au praticien d'en expliquer non pas la technique mais les effets et les causes, de définir les grands axes avec les meilleurs rituels qui s'appliqueront à l'élaboration des travaux de magie, ceci de manière simple et claire avec évidemment les mots les plus appropriés. Pour ma part, j'essaie comme toujours d'allier la psychologie à la maîtrise de mon savoir-faire ésotérique afin d'expliquer non pas mon métier mais en quoi il va pouvoir aider la personne qui me consulte et qui cherche avant tout une solution viable et ciblée pour sa problématique amoureuse, et pas une explication hermétique qui ne lui servira à rien dans sa situation… De même, la phase de création d'un point de conjonction (avec l'être aimé) reste complexe à expliquer et ne sera pas une nécessité, seule l'augmentation du désir et de la volonté de créer cette conjonction et donc de retrouver cet être aimé devront être l'objectif principal à suivre et à encourager. Enfin, parfois les aspects karmiques que j'ai expliqués précédemment pourront être abordés si néanmoins ils interfèrent directement dans la bonne marche des travaux et permettent de dégager d'autres options plus en accord avec le parcours à emprunter.

Comme nous le voyons, le tout premier libre arbitre qui s'exprime via un choix décisif permet à la personne qui veut résoudre sa problématique amoureuse de trouver l'impulsion nécessaire pour consulter et se faire aider. Il est parfois difficile de passer ce cap mais il est ensuite tellement satisfaisant de se voir épauler dans des situations où seul(e) l'on ne peut que tourner en rond alors que des solutions existent en sortant enfin d'une inertie trompeuse. En qualité de praticienne professionnelle j'apporte ces solutions lors des consultations que je propose avec une méthode et un savoir-faire basés sur nombreuses années d'expérience en ayant été confrontée à des situations très diverses et spécifiques. Vous avez besoin d'aide ou vous désirez me poser une question? Si oui alors n'hésitez pas à me joindre très simplement au 06.34.48.95.33 (numéro direct non surtaxé) ou bien à me contacter par écrit depuis mon formulaire qui s'ouvre en cliquant sur ma bannière ci-dessous. Sachez suivre votre Libre Arbitre pour vous engager sur la voie de la résolution et non sur celle de l'enlisement, je vous dis à très bientôt!

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
Published by amour-magie-noire - dans Problème de couple retour affectif sauver son couple libre arbitre
20 mars 2020 5 20 /03 /mars /2020 23:05

En ces moments difficiles de crise mondiale et de potentiel stress supplémentaire que nous impose le confinement actuel, voir se profiler une deuxième vague de problématiques plus larvées en y ajoutant une crise de couple pourrait aboutir à un horizon assez sombre avec une dégradation de l'équilibre de chacun au détriment de la relation. Au pire des cas une rupture pourrait advenir, encore plus difficile à concevoir dans de telles situations où au contraire l'entente, l'entraide et la solidarité entre conjoints devraient primer sur tout autre comportement déstabilisateur. Afin de mieux comprendre ce phénomène pour ne pas subir mais agir positivement il convient de connaître à la fois nos psychologies, lesquelles sont toutes différentes d'un individu à l'autre, mais aussi les bons réflexes pour vivre il est vrai dans un environnement fermé ou bien fortement restreint. Chaque personne et plus précisément un couple, sait d'emblée que l'espace vital est nécessaire, non seulement en ce qui concerne l'espace physique mais aussi l'espace mental, ce qui signifie que chacun se doit de respecter d'autant plus l'autre lorsque les conditions du contexte et de l'environnement immédiat se dégradent.

Se réserver des moments à soi lorsque l'on est en couple est déjà une nécessité afin de ne pas perdre son âme dans une fusion trop dévorante, ainsi les personnalités et caractéristiques se complètent au lieu de s'annihiler en cherchant à trop se ressembler, même en amour c'est la diversité du partenaire qui attire autant que les similitudes qui sont des liens utiles sans en devenir des chaînes lourdes à porter avec le temps. C'est encore cette indispensable pluralité des avis, des façons d'aborder les problèmes et de les résoudre qui forment cette force dans l'union en élargissant les potentialités communes et individuelles au sein du couple. Mais lorsque celui-ci se voit contraint dans ses mouvements, dans ses pensées et ses actes, alors il devient plus difficile de réaliser la cohésion, les liens se relâchent au profit de l'individualité et même parfois d'un égocentrisme exacerbé par un contexte dégradé.

En plus des embûches et tracas dudit confinement et évidemment de la cause première de celui-ci, le couple doit donc continuellement combattre ses penchants individuels et rétablir un équilibre salutaire (dans tous les sens du terme) sans arrêt attaqué de l'extérieur et de l'intérieur, une sorte de double peine à concevoir intelligemment afin de s'en protéger et de ne pas sombrer. Si de surcroît le couple a des enfants, imaginons une organisation au cordeau à mettre en place avec toute cette énergie qui sera bien entendu dispensée, pour ne pas dire dépensée au profit de la famille avec une fatigue cumulative pouvant ne pas améliorer les choses. Dans le cas le plus problématique où le couple était déjà en crise avant le confinement, ce dernier n'arrangera rien et pourra au contraire précipiter un éloignement presque impossible à réaliser dans la pratique…

C'est certainement le facteur d'usure progressive, jouant comme l'acide sur le métal, qui pourra faire rompre définitivement une relation déjà tendue, et détériorer celle qui semblait stable et positive auparavant. Alors comment aborder la situation au mieux selon ces cas de figure qui sont presque tous identiques quant au mode d'action négatif en présence mais totalement différents en terme de finalité, ceci selon les personnalités et assurément le contexte initial ? Un point commun sera impératif à gérer: ses ressources d'empathie et l'énergie nécessaire pour y arriver, avec cette capacité à savoir se préserver sans pour autant négliger autrui. C'est sur ce dernier point qu'il est complexe de savoir comment chacun va réagir dans une situation extrême ou très inhabituelle, où chacun se verra seul face à ses certitudes et à ses doutes, seul alors que le couple se positionne comme une construction à deux où la moindre faiblesse peut faire tomber la relation.

N'oublions pas que le confinement aboutit aussi parfois à de très paradoxaux résultats positifs si l'on sait profiter de certains à-côtés qui n'étaient pas à l'ordre du jour initialement. Par exemple, un couple confiné pourra avoir beaucoup plus de temps qu'auparavant ne serait-ce que pour assouvir plus généreusement ses penchants amoureux, disons le plus clairement pour avoir une activité sexuelle beaucoup plus intense, uniquement si évidemment leur forme physique et leur moral sont au beau fixe et non l'inverse (ce qui pourrait aussi hélas être le cas plus généralement). Autre paradoxe intéressant à noter: le mari infidèle ou la femme volage ne pourront pas aller voir facilement ailleurs, du moins pas avec autant d'assiduité ou de régularité qu'auparavant, ce qui pourrait aussi remettre sur les rails des couples en les réunifiant, par la force des choses… une cohabitation cloisonnée entraînant une proximité propice à réinstaller l'amour et la sexualité, les sentiments n'étant souvent pas loin derrière.

Mais si l'on y pense véritablement ce sont tous ces déséquilibres soudains qui posent le plus de problèmes car nous sommes habitués à ce que nos contextes ne soient pas autant bouleversés, notre flexibilité face à ces incertitudes et autres écueils du quotidien n'est pas à toute épreuve et montre ses limites dans ces situations hors du commun,lesquelles d'ailleurs remettent aussi en cause non seulement notre mode de vie amoureuse, familiale mais surtout plus globalement sociétale dans son entière et fondamentale remise en question (le mode de vie consumériste, mondialisé et libéral de nos sociétés ne semble pas "durable" au sens politique et économique, c'est un fait historique que nous souligne ce virus issu aussi du dérèglement tous azimuts actuel). Que ce soit l'énergie vitale individuelle pour y faire face ou l'énergie fossile plus générique, le même combat semble se profiler, une diminution drastique à entrevoir, d'une part chaque individu en dépensera d'autant plus qu'il cherche à rétablir un équilibre pour soi ou pour son couple, d'autre part le déséquilibre de nos sociétés énergivores risque de creuser encore le fossé environnemental à dépasser, entraînant les individus dans le même flux problématique et cercle vicieux…

L'énergie est donc soumise à rude épreuve, pour nos nerfs qui ont besoin de ce soutien constant en ressources, pour nos esprits afin d'en éloigner les mauvaises idées ou les doutes générant un horizon flou, enfin spirituellement car nous ne sommes pas que des êtres soumis à notre environnement extérieur mais aussi des êtres en résonance et en phase à tous les niveaux. Pour retrouver l'harmonie il faut donc soi savoir s'en donner les moyens (méditation, sagesse, ou parfois don personnel) ou bien prendre conscience que des professionnels peuvent apporter des solutions pour retrouver un regain d'énergie nécessaire au rééquilibrage à la fois personnel et conjugal. Dans le cadre de mon activité professionnelle je dispose de rituels spécifiques afin de redonner cette énergie vitale via des travaux de magie blanche associés à une analyse contextuelle qui permet d'élargir et d'éclaircir un horizon parfois peu ou de moins en moins visible, ainsi l'harmonie personnelle vient au secours du couple via celui ou celle qui désire resserrer les liens amoureux dans le couple, notamment en période difficile comme actuellement.

N'hésitez pas à me joindre pour en discuter librement et ainsi commencer à analyser ensemble votre contexte souvent complexe à comprendre pour en trouver la ou les bonnes sorties, et pour retrouver cette harmonie qui saura restaurer celle du couple. Joignez-moi par téléphone dans un premier temps au 06.34.48.95.33 (numéro direct non surtaxé) ou bien écrivez-moi afin de m'expliquer votre situation à votre rythme et de manière la plus objective qui soit, ceci via mon formulaire de contact qui s'ouvre en cliquant sur ma bannière web ci-dessous. Je vous dis à très bientôt pour reprendre en main votre vie amoureuse avec une nouvelle énergie positive pour vous-même et pour votre couple s'il est en difficulté actuellement!

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
6 mars 2020 5 06 /03 /mars /2020 21:16

Écarter un ou une rivale qui débarque brutalement au sein du couple peut s'apparenter à une déclaration de guerre suivie des hostilités qui agrémentent ce genre de ripostes légitimes, mais comment agir efficacement et surtout préserver le couple de cette soudaine intrusion qui peut aboutir à la rupture si rien n'est entrepris assez rapidement? C'est le thème de cet article aujourd'hui que de donner quelques solutions, dont les plus radicales, afin de sauver son couple et récupérer la relation conjugale ainsi sous le feu de cette rivalité amoureuse extérieure. Mais la véritable question n'est elle pas celle de la découverte de cette intrusion dans le couple, n'y a t'il pas cette première épreuve à surmonter et même seulement à concevoir? Il y a donc non pas une mais bien deux actions complémentaires: s'assurer de la réalité objective que le partenaire se voit accaparer par un(e) rival(e), ce qui demandera une faculté spéciale ou une acuité exercée afin de révéler cette potentialité, ainsi qu'ensuite agir contre cet état de fait pour s'y opposer frontalement ou de manière plus subtile et efficace…

Tout d'abord il semble évident qu'un couple fortement uni aura beaucoup moins de difficulté à repousser les tentations provenant de l'extérieur, c'est-à-dire de potentielles infidélités, surtout si le désir, l'amour et la sexualité sont au rendez-vous au quotidien. Ce sont avant tout les couples plus fragilisés qui se verront forcément dans des postures où ces mêmes tentations pourront devenir un risque, voire un danger réel si la vigilance et la prudence n'agissent pas de concert pour sauvegarder une situation conjugale en équilibre quoi que précaire. Dans certaines conjonctures finalement assez fréquentes un petit incident pourrait alors remettre en cause l'union et lui porter un fatal coup de grâce si une tierce personne venait à s'immiscer dans le couple pour en voler la légitimité et casser la relation amoureuse à son profit, dans cette configuration aucune attente pour réagir ne devrait perdurer au risque de voir s'éloigner définitivement le partenaire.

Comme je l'ai signalé, le plus difficile reste sans aucun doute le dévoilement de cette infidélité patente ou en devenir immédiat. En cela, il faut savoir en effet reconnaître les véritables signes annonciateurs d'une rivalité amoureuse qui se met sournoisement en place pour détruire la relation et profiter de la faiblesse relative du moment pour en éloigner le conjoint et se l'accaparer. Ce domaine, celui de la révélation de l'infidélité, sera très souvent dévoilé par les femmes grâce à leur sens aigu de l'observation et ce sentiment inné de mieux comprendre les situations critiques, contrairement aux hommes qui ne voient généralement rien venir. Il est ici d'ailleurs à rappeler brièvement que la gent masculine sera aussi plus encline à se laisser tenter à l'extérieur du couple là où les femmes s'y abstiendront dans la majorité des cas qui se présenteront à elles. Par contre leur instinct sera presque infaillible lorsque l'infidélité de leur compagnon sera effective, et bien entendu il serait plus opportun et avisé de s'y opposer bien en amont avant même que cela puisse se réaliser, ce qui sur ce point devient alors beaucoup plus difficile si l'on n'est ni à l'affût ni habituée à cet exercice de "contrôle continu", les femmes peuvent en ce sens aussi être trop sûres de leur charme sur leur partenaire pour croire en une infidélité…

Donc, ce qui nous voyons, c'est que les hommes sont aveugles lorsque se présentent de tels risques et que les femmes sont en ce qui les concerne aveuglées par leurs propres atouts, de parts et d'autres aucun ne verra venir franchement une trop soudaine défection conjugale avec à la clef l'infidélité galopante pouvant engendrer une rupture tout aussi brutale. La solution réside dans une vigilance renforcée (ce qui s'apparente à une jalousie presque continuelle) au sein du couple ou bien utiliser d'autres méthodes plus ésotériques pour éclaircir des zones sombres chez le conjoint si cela venait à se présenter. La "consultation" afin d'effectuer un simple rituel de magie blanche pour s'assurer que tout va bien est une solution rapide et efficace si le besoin ou le doute subsistait, c'est ici en effet la magie Blanche qui permet de "révéler" les incertitudes un peu floues pour en restituer des analyses contextuelles plus précises et nettes, surtout en matière de relations amoureuses où tout devient hautement visible et compréhensible.

Évidemment, si les travaux de magie blanche démontraient que les doutes n'étaient pas fondés, alors pas besoin d'aller plus loin, l'instinct étant ainsi réveillé il prendrait le relais pour s'assurer que tout va bien (pour les femmes), les hommes par contre devraient certainement renforcer leurs preuves d'amour à leurs partenaires féminines pour éloigner leurs propres doutes imaginaires afin qu'ils ne se réalisent pas… Dans la mesure où la Magie Blanche se trompe assez rarement, la possibilité que le couple soit en danger demeure une hypothèse si un soupçon d'infidélité est perçu durant ces travaux de dévoilement, il faudra alors aller plus loin da,s l'investigation et surtout en terme de réponse plus radicale pour refouler tentations, attractions non légitimes et finalement l'égarement qui mène à l'infidélité. À ce stade plus avancé c'est au tour de la magie Rouge d'intervenir avec cette faculté de ne cibler que le domaine de l'amour, des sentiments et de la sexualité, en passant par cette fameuse loi d'attraction qui brouille souvent les cartes du couple en laissant ouverte la porte sur un horizon d'opportunités…

La Magie Rouge est sans aucun doute d'une redoutable puissance et efficacité afin de restituer une situation légitime en matière de relations amoureuses dans le couple, ainsi ses rituels sont tout spécialement adaptés pour contrer les infidélités ou contre toutes les rivalités qui viendraient s'attaquer à l'harmonie conjugale si celle-ci était en danger, néanmoins aucune magie ne peut garantir à 100% d'inverser un processus de dégradation des relations amoureuses déjà très avancé et c'est pour cette raison qu'il est impératif d'agir vite sur le contexte en ciblant les bons angles pendant qu'il en est temps. Refouler un ou une rivale en amour n'est pas impossible, surtout si les liens ne sont pas intégralement rompus, il suffit alors juste d'un rituel de refoulement de la personne qui s'attaque au couple tout en ajoutant un autre rituel si besoin, toujours en magie rouge, celui de retour d'affection afin de combler l'écart et de recouvrer un équilibre satisfaisant. N'oublions pas que les rituels de magie sont des leviers sur la réalité du contexte en cours mais que l'action "in situ" se doit aussi d'être présente pour en bénéficier.

Les rivalités amoureuses et infidélités ont de tout temps existé et continueront encore à faire des ravages sur les couples non préparés et sur les partenaires qui n'agissent pas assez rapidement pour interférer avec ce fléau, par conséquent je reste à votre disposition pour en discuter si vous avez vous-même un doute ou une incertitude sur votre relation de couple, dans ce cas n'hésitez surtout pas à demander de l'aide afin de confirmer ou d'infirmer votre intuition ou vos craintes, de même rien n'est jamais perdu et à chaque tempo une réponse adaptée peut être entreprise pour retrouver l'amour du partenaire et éloigner les attractions illégitimes. Joignez-moi au 06.34.48.95.33 (numéro de téléphone direct non surtaxé) ou bien par écrit depuis mon formulaire de contact pour m'expliquer votre situation (merci de cliquer sur ma bannière ci-dessous pour ouvrir ma page de contact). je vous dis à très bientôt pour agir sans tarder!

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0

Contactez moi:

 

 

 

 

 

 

Tél.: 06.34.48.95.33

numéro non surtaxé

ou bien > cliquez ici

 

Recherche