17 juillet 2020 5 17 /07 /juillet /2020 21:28

En Amour comme au jeu d'échecs il paraît que la meilleure défense reste l'attaque, encore faudrait-il avoir ce que l'on appelle un "adversaire" en amour pour s'en protéger mais comme nous le savons l'adversaire signifie aussi celui que l'on nomme Satan dans la Bible et en général il ne dispense pas le bien puisqu'il est "mauvais" par nature. Satan est un grand corrupteur, il s'attaque à la chair qui est faible, à nos vices et à nos désirs pour nous tenter, il devient donc un réel adversaire de l'Amour car les tentations sont nombreuses, pour ne pas dire légions. Dans un registre moins charnu mais tout aussi dangereux et radical, un autre adversaire plus sournois et plus rusé, Lucifer, lui aussi est un corrupteur mais il s'attaque à nos esprits en les tourmentant par le mensonge et la calomnie, il est aussi un dissimulateur dans la pénombre de sa perfidie et sait a contrario éblouir pour aveugler et trahir, n'oublions pas qu'il est "l'étincelant", le porteur de fausse lumière, celui qui charme pour mieux dévoyer. La liste des entités négatives de haut niveau est longue, l'on pourrait ajouter Iblis "le désespéré" qui cherchera à vous emporter dans son abîme de tourments et de tristesse pour vous faire perdre espoir et vous détourner de l'amour en le troquant pour la haine, la jalousie et la vengeance. Nous retrouvons ne serait-ce que dans ces trois seules entités démoniaques presque la totalité des épreuves, des embûches ou des problématiques amoureuses pouvant atteindre le couple avec des subterfuges négatifs pour en détruire les liens mais les grandes lois nous apprennent que rien n'arrive sans cause et il en existe au moins quatre différentes qui sont susceptibles de croiser votre chemin et celui de votre partenaire pour vous séparer…

Tout d'abord, la première causalité un tantinet dangereuse, la plus courante lorsque l'on est en couple sera effectivement purement contextuelle, la tentation passe à votre portée et vous tombez dans le panneau, ou bien la routine s'installe et l'usure vient ronger un peu plus chaque jour les liens qui vous unissent. Dans ces situations l'on peut dire que l'adversaire c'est vous, vous luterez pour ne pas perdre votre couple en prenant de mauvais chemins qui se présentent à vous. L'on peut alors assez facilement comprendre que ce sont les "états de faiblesse" qui imposent une pression ou un stress pouvant vous faire chuter et dans ce cas il suffit de retrouver de l'énergie pour s'y opposer sereinement. Puisque nous devons parler de rituels pour nous protéger, ici ce seront avant tout des rituels de magie blanche pour rééquilibrer le manque d'énergie vitale tant psychique que physique et ainsi passer le cap haut la main. Il ne faut néanmoins pas trop attendre pour déceler cette potentielle faiblesse car plus le temps passe et plus vous pouvez vous décharger en énergie jusqu'à un point critique difficile à rattraper ultérieurement, en passant par la case dépression.

Deuxième cause: la jalousie et la médisance de proches ou de l'entourage. Un couple heureux entraîne toujours une force entropique inverse qui s'y oppose, d'autant plus que le bonheur est visible alors il attire à lui par sa clarté et sa brillance toutes les ombres au tableau, que ce soit les mauvaises pensées principalement ou les esprits parasites voulant se rassasier de ce nectar que représente l'amour et la réussite dans le couple. Nous reconnaîtrons qu'il y a une certaine perversité dans cette loi causale mais nous n'y pouvons rien changer sauf peut-être justement berner cette entropie par quelques rituels en magie rouge (magie de l'amour, des sentiments et de la sexualité) afin de contrer les effets négatifs voulant s'accrocher à tant de positivité. Les rituels de protection seront évidemment fonction des types d'attaques subies afin d'en cibler plus précisément les sources pour en renvoyer les méfaits. En général les personnes envieuses des couples heureux sont elles-mêmes malheureuses et rien n'est plus efficace que de leur apporter un bienfait sur un plateau pour aussi très simplement en flatter un ego revêche et tourmenté, parfois les solutions peuvent être d'une grande facilité. Afin non plus de ne pas nous tromper de cible, mieux vaudra aussi avant tout lancer un rituel de dévoilement en magie blanche pour éclaircir la la situation et agir dans le bon sens, ce qui de plus fera fuir les esprits parasites qui n'aiment pas être surpris sous les projecteurs d'une magie si lumineuse et protectrice.

Pour notre troisième cas les choses se corsent drastiquement car le couple est sous le coup d'une magie négative, d'un envoûtement provoqué par un sorcier à la solde d'une tierce personne qui vous en veut à un tel point qu'elle a engagé ce que l'on peut appeler un mercenaire expérimenté pour frapper votre amour avec les sortilèges et malédictions qui sont monnaie courante dans ces affaires de cœur où une sévère vengeance s'exerce ici à un niveau beaucoup plus élevé. En général ce type d'attaque est assez soudaine et puissante ou très surprenante pour ceux qui la subissent, ce qui donnera l'alerte qu'il se passe quelque chose de "pas catholique" si j'ose dire, en d'autres termes qu'une action invisible a forcé la porte de la maison pour y introduire le chaos et la désolation, parfois progressivement aussi, tout comme le poison ou l'acide, ce qui n'est qu'une bombe à retardement… Il est dommageable que la plupart des gens se sentent à l'abri de tels sortilèges en n'y croyant pas, ils perdent alors un temps précieux à chercher par eux-mêmes les causes des maux qu'ils subissent avec en plus l'impression d'en être eux-mêmes les auteurs, ce qui n'arrange rien. Il est évident qu'il ne faut pas attendre, il faut agir vite pour lancer un désenvoûtement avec la certitude que la magie qui s'opère sur le couple (ou sur l'un des deux conjoints) provient bien d'un sort, et en trouver la caractéristique précise pour s'y opposer. Encore une fois, dévoilement, protection, plus cette fois-ci un rituel de désenvoûtement spécifique avec retour à l'envoyeur pour lui montrer qu'il a été découvert. Ces opérations sont délicates et s'apparentent à du déminage, donc la plus grande prudence sera de mise et surtout une grande rigueur dans le suivi du déroulement complet jusqu'au dénouement.

Enfin, quatrième cause, la plus complexe certainement car aussi la plus déterminante puisqu'elle a comme source votre propre karma, et n'est pas toujours bien comprise ou même connue… Il faut savoir que vos relations amoureuses et tout ce que vous allez vivre en expériences sont soumis à la loi karmique qui s'avère être un redoutable comptable d'existence en existence, c'est-à-dire d'une vie à l'autre via le principe de réincarnation (ou transmigration des âmes après la mort pour renaître selon le cycle de la métempsycose). Ce sont en effet vos actions, vos pensées et vos paroles qui seront évaluées en bien ou en mal selon que vos intentions auront été bonnes ou mauvaises, selon aussi que les répercussions directes et indirectes l'auront été… Dans un tel processus, si complexe où de plus nous n'avons plus souvenir de ce que nous avons vécu précédemment dans d'autres vies, il est surprenant mais aussi implacable de devoir "rembourser" notre prêt karmique négatif (d'actions négatives passées..) dans cette vie présente. Dans l'autre sens aussi nous pouvons bénéficier d'une "chance" inexpliquée provenant d'un karma positif qui s'exprime, se "dépense" si l'investissement en vaut la chandelle. Vous aurez bien compris qu'un karma peut donc favoriser ou non votre couple, lui faire passer des épreuves, lui en éviter, ou bien tout simplement ne jamais vous faire rencontrer la bonne personne. Dans ce cas les rituels ne peuvent qu'arrondir les angles trop saillants et tenter de minimiser les potentielles embûches que votre karma vous présente comme la facture à payer sur-le-champ car "la maison ne veut plus vous faire crédit". Un rituel de magie blanche permet en général, si le karma le permet, de dévoiler cette problématique qui s'avère relever de la fatalité ou de la destinée. Il va sans dire que le karma se joue des esprits démoniaques qui sont ici libres d'exercer leurs talents, ils en deviennent alors les serviteurs involontaires, ou trop volontaires selon le rôle qu'ils auront à jouer, en qualité… d'adversaires.

Ne vous inquiétez pas trop sur ce dernier cas même s'il laisse réfléchir à un niveau métaphysique sur notre devenir, et notez bien que vous avez aussi des alliés, qu'on les nomme anges gardiens ou protecteurs, ils suivent pas à pas le fil de votre karma et jouent aussi leur rôle régulateur de filet de protection car on ne vous laisse jamais vous perdre totalement dans le néant de vos périlleuses acrobaties existentielles. Comme vous le voyez le couple est soumis aux contraintes karmiques des deux partenaires en plus de toutes les épreuves basiques à surmonter, des petites et grosses attaques de tiers, ou des ombres qui planent sur nous à la recherche de lumière. Afin de mieux comprendre l'ensemble des ces processus souvent invisibles, la magie nous aide via ses rituels à lever le voile et à mieux anticiper ce que l'existence nous propose. Dans le cadre de mon activité professionnelle avec les Connaissances ésotériques qui sont les miennes je vous propose mon aide si vous avez besoin d'éclaircissements ou la nécessité de résoudre au plus vite une problématique conjugale qui vous semble compliquée à surmonter seul(e). N'hésitez pas à me joindre sans engagement au 06.34.48.95.33 (numéro direct non surtaxé) ou bien à me laisser un message depuis mon formulaire de contact qui s'ouvre en cliquant ma bannière ci-dessous, je réponds à toutes les demandes d'aide notamment pour sauver les couples en difficulté. Je vous dis à très bientôt et sachez dès maintenant protéger efficacement votre amour avec le rituel qui lui convient!

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
29 mai 2020 5 29 /05 /mai /2020 21:06

Comment fonctionne la magie? C'est une question qui revient très souvent de la part des personnes totalement profanes en la matière et qui espèrent trouver ou appréhender la réponse aussi facilement que l'on pourrait lire le mode d'emploi d'un appareil électroménager. Évidemment c'est un peu plus compliqué non seulement à expliquer mais aussi tout simplement à aborder avec des mots adaptés tant la magie se situe sur des rives aux frontières de notre réalité tout en étant à la fois à l'extérieur et au plus profond de nous mêmes. D'ailleurs il n'existe pas qu'une magie mais bien des magies et des rituels bien définis selon chaque cas qui se présente. Dire qu'un type de magie ou bien un seul rituel va changer de A à Z la vie d'une personne sur tous ses aspects quotidiens serait faux mais souvent lorsque l'on déplace ou apporte une seule pierre à l'édifice alors l'existence peut s'en trouver totalement modifiée, améliorée et transformée sur le long terme, il en va par exemple des rituels amoureux où la personne qui consulte va retrouver l'être aimé ou bien tout simplement trouver l'amour et l'âme sœur, cela est assurément une sorte de révolution ou de transmutation d'une vision de la vie. Pour bien d'autres problématiques différentes les magies vont agir comme des catalyseurs de nos énergies, comme des amplificateurs de notre volonté via des rituels qui sont des outils, et les magies sont en quelque sorte des boîtes à outils selon les travaux à opérer.

Mais pour commencer, il est nécessaire de bien définir les termes et de ne pas tout mélanger (parfois avec des analogies ou des similitudes de mots l'on peut signifier tout et son contraire sans y faire attention!). Qu'appelle-t-on exactement la magie? La magie est avant tout un processus spirituel global où se mêlent à la fois le mental (comme élément d'analyse), le psychisme (comme élément de sensibilité) et la volonté d'utiliser les deux premiers éléments avec le sel du désir d'arriver à un but précis, c'est-à-dire à al résolution d'un problème personnel dans un cadre prédéfini (environnement ou contexte). Il existe pour résumer rapidement trois types de magie pour ceux qui l'ignorent encore: la magie dite blanche qui se focalise sur l'aspect énergétique (en apport ou en rééquilibrage), sur le dévoilement (lever le voile des choses cachées, oubliées ou inexpliquées) et sur la protection (de soi en terme d'intégrité personnelle mais aussi en terme de l'environnement proche). Cette magie blanche est assez souvent une première étape pour commencer un travail sur une problématique et mieux en discerner les contours avec clarté et surtout en toute harmonie). La magie dite rouge ensuite est celle qui va plutôt cibler l'ensemble des problématiques relationnelles, amoureuses ou sentimentales, elle est fondamentalement axée sur la sexualité, la libido, le désir et la gamme complète des sentiments qui s'y rattachent. La magie rouge sera donc celle qui convient le mieux aux problèmes de couple avec tous les rituels spécifiques pour chaque cas. Il existe aussi d'autres magies plus sombres issues principalement du vaudou pour agir de manières plus brutales et destructrices avec un lot de contrecoups souvent dangereux à gérer et des dégâts collatéraux à prévoir, on classe généralement dans la magie dite noire tous ces processus chaotiques et négatifs.

Enfin, l'on peut se demander ce que sont aussi exactement les rituels. Comme je l'ai dit plus haut, les rituels ne sont que des outils, bien entendu ils sont d'un ordre différent de ceux que l'on utiliserait pour serrer un boulon ou enfoncer un clou mais les images qui s'y rapportent ainsi que la symbolique qui agira pourra en utiliser parfois les mêmes mots pour contrer les maux, par exemple: serrer la vis avec une personne ou couper la relation, les termes sont plus explicites, mais ce n'est pas ici du bricolage, bien que l'on appelle l'ensemble des rituels utiles durant cette période "les "travaux". Les travaux sont donc à la fois ceux qui seront effectués par le praticien exécutant les rituels mais aussi ceux que devra réaliser le consultant via sa volonté affinée d'arriver au but qu'il s'est choisi (par exemple récupérer son ex, ou réussir une action qui n'était pas possible auparavant par manque d'un élément ou de plusieurs). Justement, les "éléments de réussite" deviennent une évidence durant les travaux, c'est d'une certaine façon une "révélation" qui se construit pas à pas avec les outils que sont les rituels à différents plans de compréhension (d'analyse) et de prise de pouvoir de la volonté (en puissance), ou d'apport d'énergie supplémentaires pour y arriver (parfois l'ensemble de ces conditions réunies ou avec d'autres encore plus spécifiques selon le contexte).

Le processus magique du rituel est ainsi une conjonction de nouvelles possibilités, tant au niveau des moyens intellectuels d'analyse qu'elles apportent (pour mieux connaître le contexte) que de renforcement de puissance mentale (pour progresser dans sa volonté de fixer des objectifs), le tout en situation de le faire énergiquement parlant car tout ceci ne peut être abordé sans un équilibre psychique et physique satisfaisant au risque d'essouffler les travaux ou de mal gérer les outils que représentent les rituels. N'oublions pas que ces rituels sont des leviers (image d'outils encore) pour démultiplier ou créer des potentialités qui soit n'existaient pas soit étaient en latence ou en ressources cachées et non utilisées. Nous avons tous ces ressources en nous sans pour autant en avoir pleine conscience, c'est bien le praticien qui effectue ce travail de réminiscence de facultés non utilisées ou de remontée d'énergies enfouies au plus profond du psychisme (du consultant). Le rituel restitue ces capacités, il redonne du volume et une direction à la volonté, il permet de rôle de levier démultiplicateur des possibles, ce qui permet d'agir à plusieurs niveaux. Le premier niveau évident est qu'une personne à qui l'on redonne des moyens en terme d'apport d’énergie et d'élargissement psychique sera beaucoup plus en capacité à aborder ses problématiques et à les cibler clairement. Le deuxième niveau est plus ésotérique en soi, il passe par une complexe symbolique exercée durant les rituels effectués par le praticien qui permet de jouer sur la dimension karmique du consultant en créant une voie d'accès sur un chemin dégagé là où celui-ci était fermé ou inexistant. C'est donc la conjugaison de ces niveaux superposés qui permet une véritable avancée pour la résolution d'une problématique via des rituels de magie blanche et de magie rouge.

Dans d'autres cas où l'intégrité physique et mentale du consultant est en jeu, c'est-à-dire en cas de ce que l'on pourrait nommer d'emprise ou d'envoûtement, il y a une résolution de problématique évidente puisque c'est la régénération de la personne en écartant les atteintes subies (via une purification ou un désenvoûtement pour les cas plus sévères) puis en restituant cette intégrité avec en plus une protection pérenne sous la forme d'un rituel adapté (sorte de bouclier qui renvoie les influences négatives, les flux toxiques extérieurs). Dans ces situations ce sont assurément des épreuves qui proviennent de ce que trivialement l'on appel des sorts (ou sortilèges) issus d'une magie néfaste et il faut en trouver non seulement la cause mais aussi traiter les effets tout en supprimant la source qui les génère (c'est l'affaire de la magie blanche). Il n'est pas obligatoire qu'un sorcier soit à l'origine de ces maux extérieurs qui affligent le consultant, l'on doit aussi se focaliser sur toutes les personnes qui pourraient avoir de "mauvaises pensées" qui viennent directement ou indirectement agir sur le mental du consultant (souvent via un membre de la famille ou un collègue de travail). Ce sont les jalousies, les peurs et les doutes qui sont des "formes de pensés actives" qui se présentent comme des parasites au niveau d'une dimension autre que la réalité que nous pouvons voir au quotidien, nous sommes ici dans une sphère symbolique, une dimension psychique qui prend la forme d'une entité agissante, une sorte de golem mental ou d'égrégore négative plus puissante.

N'oublions enfin jamais que le libre arbitre est crucial dans les travaux de magie et que le praticien n'est que l'intermédiaire (le "médium", c'est-à-dire au centre, au milieu) dans une situation où c'est le consultant qui use de sa volonté propre (mais restituée ou amplifiée) d'agir pour voir cette puissance rompre l'inertie de l'esprit et ainsi dégager des potentialités de résolution efficaces et ciblées. En qualité de praticienne je laisse toujours le choix de prendre le chemin qui est le plus adapté en ouvrant la voie mais sans jamais imposer d'itinéraire, ce que seule la personne pourra désigner comme celui qui lui convient. En toute conscience retrouvée et ouverture d'esprit clarifiée. Si vous désirez de plus amples explications sur le thème de cet article ou me soumettre une situation qui vous semble difficile d'aborder seul(e) alors n'hésitez pas à me joindre pour en parler librement de vive voix sous le sceau du secret qu'impose ma profession, ceci au 06.34.48.95.33 (numéro de téléphone direct non surtaxé). Vous pouvez aussi passer par mon formulaire de contact si vous préférez l'écrit comme mode de communication (merci de cliquer sur ma bannière pour ouvrir ma page de contact). Je vous dis à très bientôt pour ouvrir la voie sur la libération de vos énergies et la résolution de vos problématiques!

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
Published by amour-magie-noire - dans Rituel de Magie libre arbitre rituels amour
14 février 2020 5 14 /02 /février /2020 23:38

La plupart des gens pensent que les rituels de magie fonctionnent de manière indépendante, comme des éléments extérieurs à eux-mêmes qui feraient tout le travail à leur place comme de petits serviteurs zélés, comme de bons génies aux ordres pour arranger les affaires et éloigner les problèmes. Il n'en est rien, car les rituels de magie, qu'ils soient d'ailleurs de magie rouge ou blanche (laissons de côté la magie noire aujourd'hui), sont totalement dépendants de la situation, du contexte et des protagonistes qui participent à la problématique sur laquelle ils doivent se fixer. Ainsi tous ceux qui imaginent que tout s'arrange comme par enchantement se voient comme Cendrillon dans un conte pour enfants où la bonne fée met à disposition le carrosse et les serviteurs pour trouver le prince charmant… Bien évidemment dans la vraie vie les initiés et praticiens (qu'ils soient sorciers, chamans ou mages) vous diront que bien au contraire l'implication sérieuse, attentive et régulière de la personne qui consulte demeure d'une essentielle nécessité pour la bonne marche des travaux de magie, et c'est ce que nous allons approfondir.

Tout d'abord il faut comprendre comment fonctionnent les rituels pour percevoir la portée exacte de leur action et leur efficacité en fonction de certains paramètres importants. Les travaux de magie représentent l'ensemble des rituels ou du rituel principal selon des modalités de temps très variables en durée mais aussi en "tempo" précis, c'est-à-dire selon des phases à respecter, des séquences progressives ou alternées à modifier de manière flexible en temps réel selon la tournure des évènements (pour renforcer un point ou en redéfinir une orientation plus juste). Par exemple, dans le cas d'un rituel spécifique de "retour de l'être aimé" (ou retour d'affection), continuer un rituel d'attraction trop puissant et inadapté à la situation pourrait avoir des effets inverses à certains moments, il faut donc généralement moduler non seulement la puissance mais parfois la nature même dudit rituel pour que celui-ci soit en phase avec la situation vécue et non en inadéquation avec celle-ci. Dans d'autres cas lorsqu'il faut en magie rouge renforcer la libido d'un homme ou le désir d'une femme, effectuer le bon rituel au bon moment est ici aussi une évidence, par contre l'utiliser de manière continuelle pourrait avoir des conséquences négatives sur les personnes en question en épuisant leur énergie mentale et physique pour rien. Par conséquent la bonne durée et le bon tempo sont absolument primordiaux, être en déphasage serait une erreur.

Mais vous l'aurez compris, la participation active de la personne demandeuse du rituel est une condition de réussite puisque, et je le répète souvent, le rituel se nourrit de l'énergie de la volonté du consultant pour s'activer avec d'autant plus de force que cette volonté est affirmée, durable et juste. Ainsi ce facteur essentiel aux travaux de magie conditionne le rituel principal et lui donne d'une certaine façon du carburant pour avancer et réaliser pleinement les objectifs à atteindre. Le praticien n'est que l'instrument du rituel, lequel n'est que l'outil des travaux de magie, de facto il se crée une synergie entre les trois "opérateurs": entre le demandeur, le praticien et le rituel. Si le demandeur ne s'investit pas volontairement pour son objectif, si le praticien n'assure pas la bonne marche des travaux et si le rituel n'est pas en phase avec le contexte au bon moment, alors les conditions risquent de ne pas être réunies pour la complète réussite du but à atteindre. Bien souvent le demandeur rejette la responsabilité d'un échec sur le praticien en évoquant un manquement quant à ses connaissances ésotériques ou à la bonne mise en place des travaux, par contre il ne pense jamais être la cause première de son propre échec s'il n'a pas su exprimer avec justesse toute la force de sa demande, avec toute la volonté nécessaire de manière durable et régulière. Mais l'on ne peut pas non plus trop responsabiliser un profane parce qu'il ne connaît justement pas les arcanes des travaux de magie, par contre l'on peut l'en informer avant de commencer, lui signaler qu'il fait partie intégrante du processus ésotérique, ne pas l'informer serait tout autant une erreur.

Dans cette optique, tout bon praticien explique a minima ce processus ésotérique qui requiert cette part de "volonté" du consultant pour que l'ensemble puisse fonctionner selon cette logique tripartite. D'un point de vue plus technique, et sans rentrer non plus dans des méandres hermétiques abscons, il faut savoir que le monde symbolique des idées, dont la source provient effectivement du désir de penser et de la volonté d'exprimer quelque chose, n'est autre que l'invisible force qui agit dans les coulisses de la réalité pour la faire naître et lui donner forme et vie. Les initiés parlent de ce monde, de cette dimension immatérielle comme d'une supra-réalité, un peu à l'image de cette matrice invisible qui code ce qui nous entoure. D'un autre point de vue plus trivial chacun sait qu'avant d'agir nous pensons à l'action à entreprendre, ce qui démontre bien que l'idée, la pensée se forment en amont de l'action et la crée par la suite, de l'immatériel naît le réel palpable et visible de notre quotidien. Il en est de même du rituel qui va générer le concept à partir d'une "volonté commune", de celle du consultant qui "veut" voir sa situation s'améliorer et de celle du praticien qui "veut" l'aider par son savoir-faire et via son don. Les travaux dits de magie réunissent ainsi les éléments constitutifs à la modification de la réalité du contexte afin d'en résoudre les problématiques qui s'y attachent.

Dans toute action, la motivation, la persévérance et la maîtrise d'une régularité dans ce qui est entrepris aboutissent généralement au succès plein et entier, il en va de même pour la réussite d'un rituel, lequel est avant tout tributaire de la motivation volontaire et justifiée (juste et positive) du consultant associée à la motivation professionnelle du praticien avec ses connaissances ésotériques propices à la bonne cohésion de l'ensemble des travaux. Tout ce qui pourra ralentir, dévier ou amoindrir ces volontés et ces motivations qui en sont l'expression sera bien évidemment à proscrire pour la bonne marche du processus. Le plus grand ennemi du rituel en cours se nomme le doute en ses propres capacités à "vouloir" tout simplement, vouloir aboutir au but, vouloir persévérer, vouloir suivre les conseils, et vouloir s'investir en temps et en énergie dans les travaux. La plupart des gens étant totalement profanes en matière d'ésotérisme et de magie ne peuvent donc pas savoir que leur méconnaissance est de facto le principal frein à cette volonté de croire dans le succès du rituel (dont ils sont pourtant partie prenante comme source active), et cette méconnaissance peut être levée ou atténuée par le praticien qui sait aussi expliquer ce paradoxe où celui qui crée le rituel est aussi celui qui doit y croire volontairement pour qu'il réussisse jusqu'à achèvement du but recherché.

Comme d'habitude je réponds à toutes les questions relatives à cet article ainsi qu'à toutes les demandes de travaux (notamment celles plus spécifiquement liées au domaine des relations amoureuses et du couple), si vous avez besoin d'aide pour résoudre une situation complexe vous pouvez me joindre au 06.34.48.95.33 (numéro direct non surtaxé) ou bien m'écrire depuis ma page de formulaire de contact qui s'ouvre en cliquant sur ma bannière web ci-dessous. Je vous dis à très bientôt pour conjuguer nos volontés communes de réussite et vous aider à réaliser vos objectifs avec la persévérance qui mène au succès!

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
Published by amour-magie-noire - dans Amour Magique Rituel de Magie retour affectif
27 décembre 2017 3 27 /12 /décembre /2017 16:35

Le temps qui passe : il est finalement le paramètre le plus important qui gère nos vies et régule nos choix et nos orientations dans toutes les situations, il est incontournable et demeure à la fois le plus prévisible et le moins facile à dompter car impossible à dominer. Le temps passe et rien ni personne ne peut l’arrêter dans sa course, il faut faire avec et ne surtout pas s’en faire un ennemi au risque de perdre à chaque fois sa mise dans ce jeu existentiel que nous devons mener. Il est donc aussi un atout majeur pour celui qui sait l’apprivoiser et en moduler les effets et les surprises avec subtilité.

En magie tout est orchestré selon un rythme et le moindre faux pas entraîne une rupture d’harmonie, tout comme la fausse note dans une parfaite symphonie en équilibre sur le fil de la vie. Nous savons tous que nos choix sont tempérés par des moments qui nous suggèrent des directions, lesquelles ne sont plus les mêmes l’instant d’après… Aussi soyons très attentifs aux flux et reflux de ces tempos qui définissent les chemins que nous empruntons car finalement ils tracent nos existences selon une musique dont nous sommes les instruments, la partition de nos vie ne tient que sur cet éternel parchemin du Temps dont nous somme tributaires.

Les rituels sont aussi, et je dirais même surtout, soumis à cette extrême contrainte temporelle puisqu’ils orientent des décisions dans des contextes en place à certains moments et non à d’autres, par conséquent le même rituel sera efficace un jour et à une heure bien précise, et totalement désuet voire parfois négatif dans d’autres circonstances peu après… L’analyse d’une situation pour effectuer d’un travail de magie requiert une parfaite vue d’ensemble sur la durée afin de se prémunir de ces inconvénients de modification du contexte pouvant inverser une décision ou en annuler les choix importants. Il est donc obligatoire d’avoir ce recul suffisant et cette analyse avant de commencer l’élaboration de rituels actifs, auquel cas l’on risque de ne pas choisir les rituels adaptés et en plus se tromper d’orientation, une double erreur à ne pas suivre. Cette évaluation qui prend elle-même du temps est donc primordiale et indispensable.

Évaluer n’est pas tout, le temps qui passe est comme celui de la météo, il change. Aussi faut il avoir cette agilité qui permet l’adaptation du rituel aux mouvements du flux temporel dans le contexte, autant dire qu’il faut une vigilance de tous les instants pour ne pas faire fausse route et se perdre dans les méandres des itinéraires existentiels qui jalonnent les possibilités de nos choix. Le praticien est le gardien de cette vigilance de par son savoir-faire, la personne demandeuse d’un rituel est elle aussi la garante du but à accomplir de par son choix conjugué à sa volonté ferme et durable de s’y fixer. L’un sans l’autre ils ne peuvent agir, ils agissent tous deux en osmose pour la réussite du rituel, c’est alors la stabilisation du choix dans le rituel et dans son orientation principale qui prime.

Reste enfin qu’une fois les bons courants trouvés, ils faut les suivre et consolider le rituel dans cette trame à la fois temporelle et contextuelle, il faut maintenir l’effort dans la durée pour en récolter les fruits mûrs à souhait au bon moment. Encore une fois, le temps nous impose son timing et sa durée, à chaque instant son action propre, à chaque période son orientation, à chaque durée son effet cumulé pour une efficacité optimum et réelle. Car n’oublions pas qu’un rituel réussi est avant tout un rituel qui s’insère durablement dans un contexte en agissant comme la flèche décochée à chaque fois en plein centre de la cible. Consolider le rituel c’est ici l’inscrire comme un élément essentiel du contexte pour en prendre le contrôle sur une période nécessaire afin de réaliser le but.

Pour résumer : savoir réaliser un rituel n’est pas tout, il faut bien évidemment le choisir en fonction du moment où il sera lancé et selon le type de contexte en présence, il faut aussi en gérer les modulations dans le temps et les timings, les durées et les phases actives ou passives. Enfin, il faut si besoin réorienter et consolider le rituel avec justesse et intelligence, voire parfois même savoir quand le stopper pour mieux le reprendre si nécessaire dans un contexte plus propice au succès pour une pleine efficacité. L’expérience du praticien est primordiale pour sentir comment opérer l’ensemble de ces travaux selon tous ces paramètres mais c’est aussi sans compter sur la volonté du demandeur qui doit ne jamais lâcher prise même lors des périodes de réorientation du rituel, auquel cas tout devra être de nouveau repris à zéro, avec une perte de temps souvent très dommageable.

Comme nous le voyons, l’élaboration des travaux de magie comporte des phases très diverses où chacun se doit d’orienter ses efforts pour ne jamais perdre le fil du but recherché sans jamais non plus relâcher cette nécessaire tension, qu’elle soit sous la forme de la Volonté continue du demandeur ou sous la forme d’un savoir-faire judicieux de la part du praticien. Personnellement je mets l’accent dès le début des travaux sur l’osmose nécessaire entre cette volonté profane mais forte et cette pratique d’initié qu’il faut intégrer et faire cohabiter naturellement.

Si vous désirez résoudre une problématique complexe (notamment dans le domaine des relations amoureuses) via des travaux, alors n’hésitez pas à me joindre pour en discuter : téléphonez moi au 06.34.48.95.33 (numéro direct non surtaxé) ou bien en m’envoyant un message depuis ma page de formulaire de contact (merci de cliquer ma bannière web ci-dessous pour y accéder). Je vous dis à très bientôt pour que le temps devienne votre allié dans les travaux et rituels spécifiques que nous allons élaborer ensemble !

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
Published by amour-magie-noire - dans Rituel de Magie
10 mars 2015 2 10 /03 /mars /2015 12:33

Un article un peu didactique qui va évidemment en intéresser plus d'un(e), mais ne vous attendez pas à ce que je dévoile trop de secrets, par déontologie et surtout aussi par esprit de concision je ne donnerai que des informations sur la méthode à suivre, tant du côté du praticien que du demandeur, ce dernier étant partie intégrante de ce système triangulaire interdépendant : "demandeur-rituel-praticien". J'ai déjà notifié plusieurs fois les conditions nécessaires à la bonne marche d'un rituel, notamment en ce qui concerne la pleine coopération volontaire du demandeur, ce qui est la moindre des choses lorsque l'on désire aboutir à un résultat positif, sans danger et précis.

Dans un premier temps, définir les termes est une bonne chose pour comprendre la suite. "Le demandeur", c'est bien sûr celui qui vient voir un professionnel de la magie pour lui demander conseil et… par la suite la réalisation d'un rituel spécifique à cette demande. Le professionnel, évidemment c'est le praticien des Arts Magiques qui dispose non seulement d'une prédisposition (le "Don") et de la Connaissance ("ésotérique ou occulte", il va sans dire). Le professionnel est appelé différemment selon sa spécialité mais les termes génériques comme : mage, sorcier ou chaman sont les plus représentatifs et reconnus par tous pour simplifier.

Enfin : le "Rituel". Il est la base des Arts Magiques, il regroupe une multitude de procédures (ou rites) qui permettent de modifier une situation en cours pour en résoudre une problématique de manière ésotérique. Les rites peuvent se concevoir selon diverses façons et sous des angles très différents mais généralement en combinant des symboles tracés (au sol ou sur des objets), des paroles récitées ou chantées (mantra), des accessoires de cérémonie (bougies, encens, pierres, etc…), et surtout un lieu consacré avec un maître de cérémonie qui n'est autre que le praticien lui-même (il peut travailler seul ou accompagné d'assistants).

En ce qui concerne le "lieu consacré" pour effectuer les rituels, c'est une place, généralement un autel ou une table en bois (ou parfois en pierre), qui n'est réservée qu'aux travaux de magie. Si possible, personne d'autre que le praticien ne doit toucher les divers éléments qui y sont disposés, il y a son empreinte psychique ainsi préservée sur les accessoires professionnels. Afin de protéger l'ensemble, il est habituel de couvrir l'autel avec un grand tissu afin de le préserver aussi du regard d'autrui et d'y apposer un voile de manière symbolique lorsque l'on a terminé.

Comme je l'ai déjà mentionné dans plusieurs de mes articles précédents, en Magie les accessoires sont très nombreux et divers. Mais tout ce qui sera utilisé possède une forte valeur symbolique et agit comme catalyseur du rituel ou directement comme élément actif de celui-ci. L'on peut retrouver des éléments naturels, bois, eau, terre, métaux, pierres, des bougies de différentes couleurs (symbole de la lumière et du feu), des bijoux de différentes formes, des récipients, etc… Faire une liste ne sert strictement à rien puisqu'à chaque typologie de rituel va impliquer des symboles et des accessoires différents, ainsi que des méthodes d'utilisation spécifiques.

Évidemment, pour réussir un rituel de Magie, les accessoires ne sont pas tout… le rituel s'accompagne aussi de Mantras, de prières ou de phrases qui sont récitées, murmurées ou chantées. La notion de "verbe" est primordiale afin de caractériser le rituel, de lui donner forme et sens. N'oublions pas qu'un rituel n'est qu'une représentation symbolisée d'une demande qui émane d'une "volonté sanctifiée" d'aller d'un point A à un point B, c'est-à-dire de se donner pouvoir de résoudre un problème dans un contexte défini.

La notion "d'appel de pouvoir" pourrait aussi caractériser le rituel si les acteurs étaient uniquement qu'à notre seul niveau… mais, les initiés et praticiens des Arts Magiques vous diront qu'ils ne sont que les intermédiaires (les "médiums") ou dépositaires de ce pouvoir que le rituel apporte et non les principaux acteurs. Doit-on y voir ici un appel d'entités supérieures ou de divinités ? Le nom qui sera donné à ces intervenants extérieurs dépendra de la Culture de chacun, de son pays et de sa religion, certains les appellent des anges, d'autres des esprits ou bien des dieux.

Très justement nous arrivons au coeur du sujet et surtout d'une question importante qui s'impose, c'est à dire : d'où vient exactement l'action magique qui va véritablement agir sur le contexte pour le modifier dans le sens d'une demande légitime et volontaire ? A cette question, et selon une logique cartésienne, personne ne peut ni répondre ni même donner un avis, sauf celui d'être complètement sceptique quant à une action dite magique… et nous pouvons le comprendre. Pourtant, l'action combinée du mental avec des symboles forme cette réalité magique qui interfère véritablement avec le réel afin d'en modifier le cours.

Même si nous ne pouvons pas expliquer le "phénomène magique", partout dans le monde et depuis des millénaires, des chamans, sorciers ou autres mages effectuent des rituels de toutes sortes qui permettent de résoudre "autrement" des problématiques du quotidien. Étant moi-même praticienne, je sais que ce tout ce qui constitue notre réel visible par nos sens et par notre intellect n'est qu'une petite partie d'un véritable "Tout" plus grand qui interagit directement ou indirectement avec notre environnement.

Il est vrai que la Magie est un Art bien plus qu'une science exacte, et c'est justement à cause d'influences extérieures à notre milieu connu que nous ne pouvons que constater l'aspect ésotérique et occulte de ce phénomène. Pour ma part je pratique la Magie depuis de nombreuses années de manière sensitive et je sais instinctivement que nous sommes aidés dans nos existences à certains moments de nos vies si nous le demandons. Les rituels représentent cet appel à l'aide formulé de manière complète et puissante grâce au savoir-faire et à la Connaissance que je possède dans ce domaine de la Magie. Je suis fière de pouvoir vous aider et n'hésitez pas à me contacter directement par téléphone au 06.34.48.95.33 (numéro non surtaxé) ou bien en m'envoyant un message via ma bannière web ci-dessous (formulaire de contact classique). Vive la Magie et ses rituels pour nous aider sur la grande route de l'existence !

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
Published by amour-magie-noire - dans Rituel de Magie

Contactez moi:

 

 

 

 

 

 

Tél.: 06.34.48.95.33

numéro non surtaxé

ou bien > cliquez ici

 

Recherche