Amour Magie & rituels

Amour Magie & rituels

Retrouvez l'amour dans le couple et l'affection de votre partenaire via des rituels et travaux (en magie rouge, magie blanche et magie noire).

regeneration

Les relations de couple sont souvent complexes et il est vrai que les femmes abordent la relation sous un angle beaucoup plus possessif que les hommes, pour autant ce type d’amour conjugal n’est-il pas aussi parfois une source de problèmes potentiels ou est-ce plutôt une sorte de garantie de voir les liens amoureux ne jamais se relâcher avec cette certitude d’une pérennité au long cours, d’un équilibre solide et, d’une certaine façon, d’une harmonie réelle? C’est ici toute l’ambiguïté qui émane des couples, celle de promouvoir et d’espérer une très forte proximité, physique, intellectuelle et spirituelle tout en respectant aussi une certaine liberté de mouvement à chacun, une singularité difficile à cerner ou à mettre véritablement en oeuvre pour ceux qui aimeraient adopter cette double attitude louable en théorie, plus complexe à mettre en pratique. Mais n’oublions jamais qu’il n’existe pas non plus qu’une seule catégorie rigide et monobloc de couples, qu’ils évoluent selon des contextes et des histoires qui sont propres à chacun des partenaires pour en plus évoluer au cours du temps selon des paramètres extrêmement différents. S’en dégage-t-il néanmoins une règle d’Or, des pistes à suivre ou bien des recettes magiques? C’est ce que nous allons tenter de voir ensemble, et peut-être continuer l’analyse et la discussion au-delà de cet article (vous pourrez proposer votre point de vue ou bien me poser des questions et soumettre aussi vos problématiques, voir en fin d’article pour me joindre).

J’ai d’emblée commencé par différencier assez rapidement les attitudes des hommes et des femmes, car il est vrai que ce sont avant tout elles qui se préoccupent fort de ce que l’on peut nommer la "structure du couple" afin d’en améliorer le fonctionnement, si tant soit est que l’on peut y voir une machinerie complexe digne de l’horlogerie d’une montre de grande qualité, avec ses mouvements internes, sa capacité à afficher sans faille le tempo et l’impératif devoir d’ajuster très régulièrement le remontoir pour faire repartir le mécanisme sur sa sereine lancée. D’ailleurs le titre de cet article ne laisse aucun doute, ce sont les femmes qui désirent le plus voir le regard de leurs compagnons respectifs se poser sur elles, et uniquement sur elles seules… L’on perçoit alors effectivement en quelque sorte une peur sous-jacente, mais à peine voilée, voire entretenue sciemment, de "perdre de vue" ce regard amoureux et complice ou bien qu’il ne s’égare vers d’autres horizons comme le tumultueux miroir aux alouettes, ce qui présuppose avec certitude l’omniprésence calculée d’une pointe active de jalousie dans cet amour duquel l’on tient avant tout à sa stabilité, à sa force et à sa cohésion.

Serait-ce que les hommes n’en sont pas aussi conscients, qu’ils ne veillent pas à cette stabilité si importante dans le couple et au danger de potentielles "divagations" ou d’éventuels relâchements? L’on pourrait se poser la question assez posément avec philosophie plus qu’avec la face plus tranchante et acerbe de la psychologie, laquelle ne laisse que peu de chance quant à la réponse: qu’un couple est formé par deux individus qui tiennent tous les deux à "composer de concert" la même partition afin d’échanger l’attraction continuelle et renouvelée d’une mélodie harmonieuse, afin encore, de former ce "couple moteur" qui fait avancer dans une seule direction les deux pièces principales d’un même véhicule en mouvement. L’on voit ici le risque qui se profile d’envisager que la machine ne se grippe (sans Covid, quoi que…) et ne se retrouve en position de complète inertie à force de trop de stabilité, de trop d’habitudes prises au fil des ans, de cette si dangereuse routine qui peut aussi réduire lentement à néant tant d’énergie mise en commun et de chemins parcourus ensemble côte à côte. De tout ceci les femmes en ont assurément fortement conscience, de tout ceci peut-être que les hommes n’en ont qu’une idée bien plus abstraite ou plus superficielle.

Mais ne jetons pas la pierre aux hommes qui sont, quoi qu’on puisse faire ou penser, la clef de voute du couple au même titre que leur alter ego féminin (pour les couples hétérosexuels). Par conséquent voyons plutôt le bon côté des choses, celui que les femmes peuvent ainsi compenser cette attente du couple dans sa représentation idéalisée et jouer ainsi la complémentarité nécessaire qui fait défaut chez les hommes, ce sont donc bien selon moi les femmes qui sont les garantes de la cohésion conjugale et qui veillent avec ferveur et assiduité à la bonne marche du duo. Même les hommes en sont sur ce point pleinement conscients et ils ne le revendiquent pas haut et fort, ils s’accordent cette faiblesse afin d’en faire bénéficier la contrepartie forte aux femmes, une charge et une responsabilité qu’ils leur délèguent en toute connaissance de leurs propres capacités à ne pas pouvoir ou savoir eux-mêmes s’y investir pleinement. Alors, nous pouvons donc tous penser avec justesse qu’il est légitime qu’en retour les femmes désirent ne voir dans les yeux de leurs maris qu’un seul et unique regard qui se pose sur elles avec la certitude qu’elles ont bien la responsabilité du couple et de son harmonie.

La charge de "renforcer la relation de couple" ou du moins d’en garantir la cohésion durable et équilibrée revient aux femmes et ce sont elles qui viennent le plus souvent, pour ne pas dire en grande majorité, pour m’exposer les problématiques qui pourraient nuire à la relation en vue de trouver des solutions efficaces et ciblées. Certains hommes viennent aussi et me contactent, ils sont conscients de ne pas avoir assez agi dans le sens de ce renforcement pour demander des conseils pour le faire ou pour susciter chez leur femme une volonté plus grande de prendre légitimement cette prérogative qui leur revient naturellement comme attendu. Dans tous les cas ou presque, les hommes sont d’ailleurs dans cette attente que les femmes prennent les devants pour trouver des solutions lorsqu’il y a un problème de couple, c’est bien qu’il y a une préséance à les laisser user de ce "pouvoir". Ce dernier mot est très important et n’est pas un abus de langage ou une exagération, ce "pouvoir" délégué aux femmes dans le couple permet en théorie et à juste titre de sortir la relation de toutes embûches et de toutes dérives négatives, pourtant parfois le contexte peut s’y opposer ou bien affaiblir ponctuellement ce pouvoir pour de multiples raisons ou dans certaines circonstances…

Afin "d’user de pouvoirs" et de celui-ci en particulier, évidemment sans en abuser, les initiés savent qu’il faut disposer d’une denrée précieuse et ceci durablement en toute occasion: une énergie à la fois vitale et spirituelle positive. Or, n’est-il pas arrivé à chacun et chacune d’entre nous d’avoir ces passages à vide ou d’entrer dans une phase plus ou moins négative pour perdre cette énergie ou bien l’affaiblir un tant soit peu? Bien entendu oui. Et c’est alors dans ces circonstances précises que viennent alors se greffer immédiatement les problèmes dans un contexte devenu moins favorable à soi-même et par ricochet à la relation de couple. Les praticiens savent qu’il n’y a pas de fumée sans feu, et que ces baisses d’énergie peuvent avoir des origines plus ésotériques que fortuites, de celles qui peuvent provenir d’un environnement apte à drainer des entités dites parasites ou énergivores. Seuls certains rituels "ésotériques", pour ne pas dire "magiques", sont susceptibles de repousser de telles entités et de restituer un taux d’énergie de nouveau optimum. L’on parle alors de travaux de magie blanche, une magie de soin, de protection et de dévoilement. Ce type de travaux est en mesure de rééquilibrer durablement non seulement l’énergie vitale et spirituelle de la personne qui consulte, mais aussi indirectement de redonner au contexte du couple une harmonie qu’il avait perdue.

À chaque couple, à chaque personne et à chaque situation et contexte viennent s’imbriquer des paramètres uniques qui déterminent le niveau et l’orientation des travaux à effectuer avec les rituels les plus adaptés, c’est pourquoi il est nécessaire de bien analyser ces éléments en amont afin de faire les bons choix et les bonnes actions, notamment si le couple est en danger. Si vous aussi avez un besoin de conseil ou d’aide, je suis présente pour répondre à vos questions. Vous pouvez me joindre pour ce faire au 06.50.75.95.14 (numéro direct non surtaxé) ou bien par écrit en passant par mon formulaire de contact (je réponds à toutes les demandes formulées clairement). Pour m’écrire merci de cliquer sur ma bannière web ci-dessous, je vous dis à très bientôt et sachez qu’il n’est jamais trop tard pour renforcer votre relation de couple ou bien pour le sauver d’un contexte défavorable, mais il ne faut évidement pas attendre la dernière minute pour agir!

France-Emmanuelle

étude personnalisée - formulaire de contact

 

Voir les commentaires

Publié le par amour-magie-noire
Publié dans : #harmonie couple, #libido sexualité, #magie d'amour, #rituel d'amour, #régénération, #sauver son couple

L'amour comme seul objectif, l'amour fort et unique, faut-il tout accepter par amour? La réponse pourrait sembler acquise et évidente mais l'amour n'est-il pas universel par nature dans sa quintessence même et le vouloir unique et centré n'est-ce finalement pas une restriction de ce qu'il représente avec cette vision d'un enfermement au risque de se perdre soi-même? Deux questions assez simples qui tombent sous le sens et élargissent la notion même d'amour qui se doit d'être précisé, voire plus conceptualisée pour ne pas en faire un mot passe-partout qui ne signifie plus rien. Dans la réalité l'on ne peut que difficilement tout donner à l'être aimé de manière unilatérale sans qu'il y ait au moins un retour équivalent pour trouver une harmonie véritable. En perspective, c'est ici à la fois l'enjeu et le risque, de voir son amour briller en se consumant sans en recevoir aussi la lumière de l'autre dont émane ce même rayonnement amoureux comme un miroir bénéfique. L'un appelle l'autre et inversement, tout comme une réaction en chaîne où l'amour de l'un apporte l'énergie à l'autre et réciproquement. Il était important de redonner cette définition équilibrée que certaines ou certains auraient pu oublier, aveuglés par tant d'attraction et de don de soi alors que parfois il faut aussi savoir garder un "amour propre", garant de sa propre confiance en soi afin de pouvoir plus librement aimer.

Et c'est une notion fondamentale que la confiance afin d'aimer, non seulement la confiance en l'autre afin d'écarter toute trahison d'un amour partagé, mais aussi la confiance en soi, elle est plus que nécessaire pour ne pas dépendre de ce que l'on donne à autrui comme seule source de réconfort, car l'amour n'est pas un prétexte ou un palliatif à ses propres manques, il est un partage dans la complémentarité, il est une correction de soi par le perfectionnement, il est cet échange de chaleur humaine sans qu'il y ait néanmoins totale fusion et abandon de soi. Il y a donc forcément au bout du compte une évolution positive de soi via autrui et non un appauvrissement de par lui avoir trop donné de soi au détriment de ses propres possibilités ou ressources. Dès lors, vouloir "tout donner par amour" devient suspect car cela implique sa propre dissolution dans l'autre, son propre anéantissement programmé si l'on s'oublie soi-même dans l'amour. Vouloir aimer autrui n'est pas une perte de son propre Ego, c'est l'acceptation de l'Ego de l'autre pour rééquilibrer le sien et que les deux se trouvent aussi en bon équilibre.

Il n'y a pas dans ces propos une volonté de réduire l'amour à une sorte d'échange comptable, c'est au contraire uniquement dans la sensation que l'amour est bienfaisant pour les deux partenaires que celui-ci pourra perdurer sans danger et entraîner une évolution nettement positive pour les deux. Il faut donc se méfier des amours trop exclusifs, trop dépendants et trop puissants qui s'éloignent de cette harmonie. Est-ce pour autant qu'il faut éviter la passion? Non si celle-ci est partagée et si elle apporte l'étincelle d'un amour durable qui saura s'en satisfaire pour allumer un brasier plus serein par la suite. Car la passion est dévoratrice, elle déstabilise et ne joue pas le jeu de l'harmonie pérenne, elle consume jusqu'à la dernière braise pour ne laisser derrière elle que la cendre refroidie d'une relation éphémère. Transforme la passion des débuts en un grand feu plus stable semble assez juste et sage à tous ceux qui auront eu cette expérience, parfois fugitive et perdue, parfois plus durable si elle a su prospérer sur un terreau plus fertile, car l'amour se cultive, la passion ne fait que récolter sans rien planter.

Alors, sur ces quelques mots pour justement planter le décor, l'amour doit-il soudain devenir raisonnable, loin de la fureur débordante de la passion, pour survivre à ses débuts lorsque l'on est aveuglé? Car l'amour c'est aussi être impressionné par l'autre, donc en ressentir ce rayonnement qui s'apparente à un aveuglement, mais il ne faut pas néanmoins en perdre la vue puisqu'un couple amoureux se doit d'être éclairé pour mieux emprunter sa route. N'oublions pas que le couple est une entité à lui seul et qu'il fonctionne en avançant à deux, ce n'est pas du seul ressort de l'un des deux que d'avancer à cloche-pied sous prétexte qu'il peut le faire, pourra-t-il le faire d'ailleurs sur toute la route? Assurément non. Marcher sur deux pieds solides sur les chemins escarpés de la vie sera bien plus judicieux pour avancer d'autant plus loin à deux. Dans la réalité des faits, et comme praticienne professionnelle, je vois chaque jour des femmes et des hommes se désoler de voir leur amour dépérir en annonçant pourtant qu'ils font TOUT pour leur couple… C'est justement parce qu'ils font TOUT, sans rien laisser à l'autre, que le déséquilibre se crée dans le couple, finalement et pour reprendre l'image: ils marchent sur une seule jambe en pensant bien faire, ils créent de facto un couple déséquilibré ou infirme.

Redonner un équilibre dans le couple c'est lui redonner les moyens de mieux répartir ses atouts et ses ressources cachées, c'est donc en découvrir aussi des richesses inexploitées qui ne demandent qu'à participer à la construction de la "maison-couple". Dans ma pratique, et afin de révéler ces ressources, il faut puiser dans un répertoire d'initiés, c'est-à-dire apporter toute une symbolique assise sur des rituels dont la pratique s'élabore autour d'un ésotérisme éclairé, ce que l'on appelle couramment la magie. Ici, la magie en question est une magie de l'amour, de celle du couple, celle que l'on nomme la Magie Rouge pour être plus précise dans les conventions en vigueur. Cette "magie rouge" se focalise sur ce qui nous intéresse pour l'harmonie du couple, à savoir: ses sentiments partagés, sa sexualité, son attraction réciproque, la libido et le désir de ses partenaires. C'est donc un "outil" très efficace qui sera utilisé non seulement à des fins de meilleure compréhension du couple mais aussi en terme de résolution de ses problématiques en vue de son harmonie. De même, si l'un des partenaires se voit "marcher sur une seule jambe", pour reprendre mon image, alors une autre magie, cette fois appelée "magie blanche" pourra lui redonner une énergie partageable ou mieux redistribuée afin dé rééquilibrer ce qui ne l'était pas. Cette magie blanche permet aussi le dévoilement du contexte afin d'en prendre connaissance, le soin par cet apport d'énergie dont je viens de parler, et une protection efficace durant les travaux afin de contrer de potentielle embûche "en chemin".

Comme nous le voyons, TOUT donner par amour n'est pas une solution si l'on s'oublie soi-même ou si le couple en devient bancal au point de se rompre… C'est dans ma pratique depuis plus de dix ans que je redonne un équilibre spécifique aux couples qui ont besoin d'aide que je propose des travaux à la fois basés sur une approche psychologique mais aussi ésotérique et symbolique de la relation pour en aborder toutes les composantes visibles et cachées. Si vous désirez en savoir plus sur le thème de cet article ou bien me poser des questions, alors n'hésitez pas en passant par mon formulaire de contact (qui s'ouvre en cliquant sur ma bannière ci-dessous), je réponds à toutes les questions. Vous pouvez aussi me joindre plus directement de vive voix par téléphone sans engament afin d'en discuter librement au 06.50.75.95.14 (mon numéro direct, non surtaxé). Je vous dis à très bientôt et pour avancer sur les bons chemins, voyez dans l'amour le reflet de vous-même, en mieux, dans l'être aimé qui vous accompagne à vos côtés!

France-Emmanuelle

étude personnalisée - formulaire de contact

 

Voir les commentaires

Publié le par amour-magie-noire
Publié dans : #Amour Magique, #Protection, #blocage affectif, #libre arbitre, #retour affectif, #rituel de purification, #régénération, #énergie

Comme la colère, la peur se présente toujours comme une très mauvaise conseillère, à un tel point qu'elle engendre de multiples blocages, tant physiques que mentaux, voire même assurément des blocages spirituels au moindre incident ou à la moindre distraction de l'esprit qui en est affecté, ceci dès le plus petit niveau d'approche. Nous avons de nos jours une incroyable et terrible panoplie de peurs en diversité et en force, notre monde ainsi que son environnement immédiat regorgent de risques avérés ou d'interrogations trompeuses pouvant induire une véritable crainte quant à l'intégrité de l'individu, que ce soit de potentielles attaques verbales entraînant des séquelles psychiques à court ou moyen terme, des atteintes corporelles susceptibles de blesser ou même de tuer, ou bien encore l'instigation de doutes ou de mensonges encore plus problématiques dans leurs durables déstabilisations mentales pouvant profondément déformer la perception de la réalité pour détourner de la vérité. Nul besoin d'en faire la liste puisque simplement en cherchant à écouter les informations qui circulent, qu'elles soient biaisées par de pseudo-officines étatiques ou par de fumeuses théories du complot, elles s'exposent à toute personne y prêtant attention pour s'y visser au coeur du cerveau et commencer insidieusement une sape en règle du discernement et du jugement. Mais, outre ces atteintes quotidiennes, répétées et assez banales, ce sont plutôt celles qui viennent directement de l'intérieur qui sont les plus destructrices, ce sont celles qui impliquent l'amour propre ou celui d'autrui, et d'ailleurs souvent les deux en même temps.

Vouloir vaincre sa peur n'est pas une simple affaire car celle-ci a généralement pris en quelque sorte possession de la personne en la bloquant au sein même de sa volonté de pouvoir le faire, tout comme un parasite bien accroché à sa victime. Il est d'ailleurs communément admis chez les initiés en ésotérisme que la peur s'exprime sous la forme d'une entité non matérielle, sorte d'égrégore commune aux humains qui ont cette fâcheuse habitude de se communiquer très rapidement leurs craintes, leurs doutes et toutes leurs peurs à l'image des animaux grégaires avec cette particularité que l'intelligence n'est pas un frein à l'angoisse mais un catalyseur de celle-ci car plus l'on pense, plus l'on cogite et plus l'invasion des idées sombres s'installe et se nourrit d'elle-même. Il n'est donc pas rare de voir des personnes ayant de grandes facultés intellectuelles ou tout simplement d'importantes potentialités émotionnelles devenir des proies faciles dans certains contextes anxiogènes ou traumatiques. Dans une certaine mesure, même hors d'un groupe et donc isolée des mauvaises influences, une personne pourra tout aussi bien s'auto-contaminer de peurs construites en usant de son imagination si cette dernière n'est pas orientée vers une créativité positive, ce qui de facto inversement lui donnerait une direction vers un chemin semé de cauchemars, d'angoisses et de frayeurs. Notons au passage qu'un grand nombre d'artistes ont su fort heureusement aussi sublimer leurs propres peurs dans leurs œuvres pour échapper à cet enfer intérieur trop lourd à porter, avec néanmoins trop souvent des rechutes cycliques qui ne finissent jamais.

Dans cette perspective, l'amour est aussi une création normalement positive et dynamique qui s'oppose à la peur mais celle-ci reste tenace à s'opposer justement à l'union de deux personnes en couple afin de profiter de l'isolement de chacun générant cette angoisse existentielle qu'induit la séparation ou la solitude. Ainsi, il est souvent très difficile d'échapper à un confinement mental que l'on s'est infligé (ou que la peur a su entretenir…) pour retrouver une situation impliquant une nouvelle rencontre amoureuse, en effet plus le temps passe et plus la personne s'enfonce profondément dans ses propres sables mouvants, s'enchaînant avec les liens d'une posture d'inertie qui la complaît dans cet immobilisme. Les dégâts de tels scénarios sont cumulatifs et entre dans le domaine de l'habitude et du rejet progressif d'autrui, ce qui effectivement n'arrange rien dans l'optique d'un éventuel rapprochement amoureux… Dans les périodes de crise, et elles sont nombreuses et très diverses, l'on peut alors avoir une généralisation de cette attitude de rejet et d'isolement, tout d'abord subi puis accepté dans la résignation de ne rien entrevoir d'autre à l'horizon.

Mais la peur peut être vaincue progressivement tout comme elle a su s'insinuer dans un individu. De nombreuses méthodes, qui ne s'apprennent évidemment pas dans les manuels scolaires de manière courante, sont néanmoins autant de portes vers la liberté de recouvrer une lueur de sérénité pour ensuite accéder à une totale maîtrise de soi, de ses capacités mentales, émotionnelles et spirituelles. Il va sans dire que la santé physique se voit globalement grandement améliorée lorsque les angoisses et la peur commencent à s'éloigner, avec la plupart du temps des rémissions de maladies dites graves ou chroniques et un apport d'énergie venant se substituer à ces fléaux. Les initiés admettent de manière empirique pour l'avoir constaté qu'ici le corps et le mental sont bien évidemment liés dans leurs états avec ce subtil lien que refusent de voir la plupart des scientifiques cartésiens aux œillères rivetés à leurs certitudes…

Les moyens pour parvenir à "se séparer" de la peur pour retrouver dans un premier temps son intégrité passent par une première phase d'acceptation de ce qui vient d'être précisé ci-dessus, à savoir qu'il va falloir ajuster son mental à son hygiène de vie tout en ses séparant d'habitudes néfastes. Ainsi, il faut couper court à tout lavage de cerveau médiatique, à toute emprise d'informations négatives, à toutes subversions induites. De plus, afin de retrouver le mouvement naturel de son esprit il faudra aussi travailler sur le temps dans le sens où il faudra se donner du temps pour ce travail de fond. Dans la majorité des cas les personnes seules n'arrivent pas à décrocher de ces sables mouvants dans lesquels elles se sont empêtrées, il faut alors vouloir travailler avec un spécialiste dont la Connaissance permet de rétablir un équilibre puis une complète harmonie. Pour ce faire et donc c'est aussi une deuxième phase, il faut accepter ce premier travail pour soi pour rompre l'inertie et commencer à retrouver ses propres forces, son énergie et une vision positive et dégagée des objectifs personnels à venir, dont, et c'est ici la phase finale: la rencontre amoureuse. Notons de suite que rien ne pourra advenir en terme d'union ou de rapprochement amoureux si la personne n'est pas elle-même dans une attitude "restaurée" qui aura su se séparer de ses peurs et de ses angoisses existentielles.

Bien entendu, le double apport d'un travail sur soi par soi-même avec conjointement l'aide extérieure via un autre type de travail en parallèle sera de mise pour assurer le succès de cette opération délicate, souvent longue et fastidieuse mais si bénéfique au bout du chemin. Réactiver l'estime de soi et le respect pour autrui en vue d'une nouvelle rencontre après de longues années d'inertie n'est jamais simple mais c'est la seule voie impérative pour retrouver un amour véritable et durable, face à l'adversité du monde et pour ensuite contrer, repousser ou surmonter toutes les peurs. Dans le cadre de mon activité professionnelle en qualité de praticienne j'utilise une méthode sur plusieurs niveaux qui permet d'organiser ce travail selon des objectives de reconstruction de la volonté, de consolidation du mental et de pérennité de l'action positive avec un gain non négligeable sur la sphère spirituelle propre à la personne pour retrouver son intégrité spécifique. Ce travail s'organise de manière à restaurer un psychisme sain avec des rituels que chacun pourra effectuer (relaxation, méditation ou yoga) pour retrouver un état d'esprit résilient, plus des rituels professionnels que j'effectuerai en complément indissociable pour aller au coeur de la problématique avec une aide plus initiatique axée sur une symbolique active et hautement positive en terme d'apport d'énergie (ce que l'on appelle trivialement la magie blanche). Par la suite et selon les avancées et résultats pourra s'engager alors une phase ayant pour but la recherche de l'amour, enfin libérée des entraves de la peur et de l'inertie.

Si vous désirez me poser des questions ou en savoir plus sur le thème de cet article, merci de me joindre au 06.50.75.95.14 (numéro direct non surtaxé) ou bien de m'écrire (je réponds à toutes les questions) depuis mon formulaire de contact qui s'ouvre en cliquant sur ma bannière ci-dessous. Je vous dis à très bientôt en toute sérénité pour vaincre vos peurs et vos angoisses pour retrouver l’amour ou le goût d'une nouvelle rencontre !

France-Emmanuelle

étude personnalisée - formulaire de contact

 

Voir les commentaires

Selon la Loi de Murphy (médiatisée par le film Interstellar) "tout ce qui est susceptible d'aller mal, ira mal", ce qui nous amène directement à comprendre de manière cumulative que plus ça va mal et plus ça ira mal, on peut aussi y voir la théorie des dominos, l'un qui fait tomber le deuxième et entraîne une réaction en chaîne sur le suivant… En amour, ou plutôt en relations humaines il en va de même, une petite contrariété en appelle une autre, puis une autre et une plus importante de manière souvent progressive. Nous avons tous d'ailleurs remarqué qu'il est infiniment plus difficile de "recoller les morceaux" ou de tenter de réparer les brouilles avec parfois le risque supplémentaire d'envenimer encore plus les choses car l'entropie (principe de thermodynamique que vous connaissez tous…) existe aussi en matière de discussion ou de dispute, puisque l'entropie n'a qu'un seul but: détruire l'information des systèmes complexes, les désorganiser… Et, faut-il souligner que la relation de couple est un système éminemment complexe?  C’est une certitude. Mais ne soyons pas totalement négatif au point de donner raison à la chansonnette qui nous rabâche que "les histoires d'amour finissent mal, en général", non, bien heureusement Mr Murphy, l'entropie ou les dominos peuvent aller se rhabiller, l'Amour véritable arrive normalement à surmonter les pires épreuves tout en se targuant d'un inoxydable "aujourd'hui plus qu'hier et bien moins que demain" (sous-entendu: aimer). De plus, il serait très injuste de voir en l'Amour une simple mécanique quantifiable que l'on pourrait mettre en équation par A + B, beaucoup ont essayé sans jamais y arriver, peut-être qu'un jour une Intelligence Artificielle nous calculera notre taux d'entropie amoureuse mais ce n'est pas pour demain.

Toujours est-il que ceux qui pensent que, ce sont les problèmes cumulatifs qui érodent l'énergie des couples au point de les laisser exsangues, se trompent. Les vrais initiés qui étudient chaque jour les problématiques conjugales ou les histoires d'amour (pour élargir le débat) ont de loin tendance à plutôt inverser les paramètres pour que cela devienne alors lumineux, c'est-à-dire qu'ils mettent l'accent sur la capacité de la relation à garder son énergie vitale bénéfique (positive par définition) afin de ne pas attirer les incidents (lesdits "problèmes"), ce qui apporte alors effectivement un éclairage radicalement nouveau par rapport à tous ces spécialistes qui cherchent le problème (assurément porteur d'énergie négative) pour le résoudre. Bien évidemment les deux semblent intimement liés, le problème généré et l'état qui en résulte. Pour autant vous aurez remarqué que les personnes qui rayonnent d'énergie, qui respirent la joie de vivre et qui savent donc coûte que coûte rester positives n'ont que très rarement de problèmes, ce qui irait dans le bon sens que l'énergie positive repousse celle qui ne l'est pas, et donc les problèmes. En aparté, il est certain qu'en regardant les "informations" (journal TV par exemple), les journalistes ne sont pas dans une dynamique d'apport de nouvelles positives, au contraire, ce qui pourrait laisser penser qu'ils cherchent à nous imposer une entropie négative, de quoi grignoter notre optimisme et manger notre capital d'énergie positive (une seule réponse : ne regardez plus les infos à la TV !).

Refouler les énergies négatives qui nous entourent afin de garder ce potentiel positif si fragile peut sembler à première vue s'avérer un peu léger en raisonnement mais dans la pratique ce n'est pas un effet placébo, il est prouvé que si vous mettez une personne en pleine forme dans un groupe de personnes déprimées, alors il est fortement probable qu'au bout d'une semaine elle devienne elle-même déprimée en ayant perdu toute son énergie positive… Heureusement l'inverse fonctionne aussi, en d'autres termes mettez une personne déprimée dans une groupe de personnes joyeuses et positives, et alors miracle, tout comme une batterie rechargée elle sera remise d'aplomb. Certains individus disposent d'ailleurs d'une telle "aura" de positivité qu'ils sont capables à eux seuls de recharger tout un groupe en perte de vitesse, ces personnes ont assurément un don, ou une Connaissance un peu ésotérique que nos spécialistes (psy et autres "-cologues" ou "-chiatres") ont perdu en passant dans les écoles de "formation" qui savent effectivement "formater" les esprits, mais pas forcément toujours dans le bon sens.

Certains coachs (pas tous) disposent quant à eux de cette énergie bienfaisante pour "relancer la machine humaine" d'individus en perdition pour ainsi vaincre l'inertie qui les paralyse ou qui les englue dans leurs problèmes réels ou parfois imaginaires (ce qui est pire). En ce qui concerne plus précisément les problèmes de couple, de la même manière il faut savoir insuffler l'énergie manquante afin de recréer du lien et cette même dynamique, mais cette fois amoureuse, qui semblait se dissiper en relâchant les tenants du désir, de l'attraction et des sentiments positifs. Mais les coachs n'ont que les mots pour agir, ce qui est déjà une belle preuve que le verbe est un principe actif fort, mais est-ce suffisant pour remonter une pente souvent raide, où chaque effort non soutenu fait dévaler à reculons tout un beau discours dans le décor avec autant de petits rebonds négatifs venant miner tout le travail? Assurément non. Il faut bien plus que des mots, il faut une volonté, un véritable travail symbolique sur soi pour transmuter ce que les initiés appellent la pierre brute en un diamant étincelant. Le principe n'est certes pas simple à mettre en place, il est d'une nature plus profonde, plus ésotériquement ancrée dans un travail où le libre arbitre côtoie une forme de contrainte désirée d'aller plus loin que la formulation basique pour la dépasser et transformer l'essai symbolique en réalité formelle, palpable et positive.

Mais pour écarter le négatif, encore faut-il aussi savoir le détecter avant, et cela n'est pas non plus une mince affaire pour qui n’est pas instruit de cette même Connaissance, non pas de celle encore une fois que l'on enseigne dans des écoles mais de celle qui s'impose à vous comme un don, comme une force innée presque surnaturelle, de celle dont les seuls praticiens initiés peuvent prétendre,  de celle des arts dits royaux, c'est-à-dire de la magie opérative qui sait agir par le verbe, par la volonté et par le symbolisme actif de rituels séculaires inscrits au plus profond de nos êtres, de nos esprits et de nos âmes. La grande majorité des gens ignore des réalités cruciales, notamment en ce qui concerne l'énergie vitale et spirituelle que nous avons tous en nous et dont on préfère ne jamais parler pour privilégier une technicité extérieure, une science dure et appareillée, une vision des choses partielle et faussement reconstruite. Nos sociétés préfèrent que vous consommiez un ailleurs fabriqué plutôt qu'une essence que vous avez déjà en vous mais que vous ne savez pas activer. Les professionnels, encore une fois pas tous, connaissent ces processus d'activation qui passent par des travaux via des rituels de magie blanche (magie de soin, de révélation et d'apport d'énergie). C'est cette même "magie blanche" qui est capable de régénérer vos ressources, d'en réactiver la source pour que vous puissiez y puiser une puissance intérieure salvatrice.

En qualité de praticienne j'utilise la magie blanche dans un double but complémentaire: détecter les énergies négatives qui peuvent vous nuire (et donc indirectement nuire à votre relation de couple), puis refouler ces mêmes affects identifiés comme néfastes pour retrouver une pleine harmonie et une réelle dynamique (personnelle et conjugale). J'exerce depuis de nombreuses années ce qui me permet non seulement d'avoir l'expérience nécessaire mais aussi le recul de cet apprentissage complexe pour mieux comprendre plus spécifiquement les problématiques liées au couple, enfin pour mieux appréhender les énergies en œuvre et ne garder que les meilleures. Si vous désirez profiter de mes conseils professionnels et de mon aide, notamment dans le sens d'une résolution des problèmes de couple, n'hésitez pas à me contacter par téléphone sans engagement au 06.50.75.95.14 (numéro direct non surtaxé) ou bien par écrit via mon formulaire de contact qui s'ouvre en cliquant ici ou bien sur ma bannière web ci-dessous. Je vous dis à très bientôt et sachez que votre rayonnement (énergétique positive) est votre meilleur barrage aux problèmes, personnels et conjugaux, encore faut-il activer correctement et durablement ce bienfait naturel!

France-Emmanuelle

étude personnalisée - formulaire de contact

 

Voir les commentaires

Publié le par amour-magie-noire
Publié dans : #rituel de l'eau, #rituel de purification, #régénération, #Magie Blanche Bénéfique

Toutes les traditions sans exception et de tout temps ont donné à l'élément EAU une valeur à la fois vitale (puisque sans elle la vie est impossible) mais aussi une grande valeur symbolique et magique. Sans avoir à refaire l'Histoire, les Grecs et les Romains ainsi que la plupart des peuples asiatiques et arabes ont su organiser les villes autour des sources pour y établir des thermes, des bains ou des hammams devenus de véritables centres de la vie sociale des villes indispensables à la bonne marche de la société. Évidemment, l'eau apporte aussi la prospérité avec l'irrigation des cultures et d'une certaine façon en ce sens elle en devient une ressource essentielle. Mais de nos jours nous avons oublié, surtout dans nos pays occidentaux, à quel point l'eau est un trésor car nous n'y faisons plus attention, un simple tour de robinet nous suffit à penser qu'elle est inépuisable et banale. De cette erreur de la modernité quotidienne nous avons aussi oublié toute la symbolique sacrée de ce liquide unique ainsi que certains rites anciens pratiqués depuis l'aube des temps. C'est en magie blanche que l'utilisation de l'eau est primordiale pour refaire surgir des ressources intérieures et appeler en nous des énergies à la fois curatives du corps et de l'esprit.

Dans l'antiquité les statues des dieux et déesses nouvellement créées étaient plongées dans les fleuves ou aspergées de cette eau qui donnait en quelque sorte vie à la pierre et transcendait la matière pour lui apporter une aura de la divinité en question. N'oublions pas non plus tout simplement le baptême (en grec "plonger, immerger") est en soi un sacrement ouvrant l'esprit sur un horizon dépassant notre matérialité avec la promesse d'une protection divine pour les croyants. Dans ces deux seuls exemples, l'eau apporte une dimension supérieure, un accès à l'Anima sous différentes formes: pour la matière inerte avec une sanctification de l'objet qui devient alors l'image vivante de la déité, et pour l'individu une transmutation vitale vers le sacré qui descend en lui avec un libre arbitre assumé. Mais la religion n'a pas l'apanage exclusif du sacré, chez les chamans elle est un élément essentiel de la Nature qui relie le monde de la forêt à celui des Hommes, en passant par les fleuves et la pluie qui sont par leurs expressions de puissance des signes visibles, bien que devant être décryptés, qu'elle communique avec les initiés qui savent la traduire, pour ne pas dire qu'elle communie avec eux pour les informer du monde d'en haut. De même, les éléments utilisés par les alchimistes comportent cette même EAU qui en les associant ou opposant au FEU, à l'AIR, à la TERRE et parfois à d'autres éléments plus exotiques comme le Souffre ou le Mercure, ce qui leur permet de lire au-dedans même de la nature intime de la matière pour en trouver les secrets, dont ceux de la Pierre Philosophale qui n'est autre qu'une transcendance de l'Humain vers une Connaissance universelle infinie, un accès potentiellement direct à Dieu.

En Magie Blanche, c'est-à-dire la magie la plus lumineuse et protectrice, l'élément EAU est tout aussi crucial. Un nombre incalculable de rituels peuvent ainsi prendre forme, autant que de façon d'utiliser cet élément purificateur qui a aussi de très puissantes facultés de régénération. Purificateur car l'eau absorbe non seulement les impuretés du corps (comme solvant) mais peut sous certaines conditions effectuer une dilution des énergies négatives en les substituant avec des flux telluriques positifs ou neutres (lesquels s'orienteront alors selon le contexte ou le réorienteront). De facto l'on peut y voir un facteur de protection si l'on sait apporter à cette eau quotidienne une volonté de soins récurrents qui en font une régénération, du corps et de l'esprit. L'absorption même d'eau est en soi une régénération vitale, chaque molécule perdue sera remplacée, sachant que notre corps est constitué de plus de 80% d'eau… Mais c'est uniquement avec l'intime conviction d'y voir un acte important en soi qu'un simple verre d'eau peut aussi voir cette régénération apporter un plus conséquent, une dimension plus spirituelle qui ira agir sur l'esprit de manière positive et protectrice, auquel cas il n'y aura pas de processus à ce niveau si la Volonté n'y participe pas de cette manière consciente et intentionnelle. Cet exercice, de prendre le temps de "penser à l'eau" que l'on absorbe, n'est pas une évidence pour la majorité des gens au quotidien qui justement n'y pensent même plus, ce qui les prive, hélas, de cette dimension spirituelle supplémentaire et d'un bienfait immédiat en retour.

D'autres rituels avec d'autres orientations sont bien évidemment utiles en fonction des buts recherchés mais il ne faudrait pas non plus placer cet élément EAU dans tous les rituels puisque parfois l'effet pourrait "étouffer" d'autres éléments indispensables en présence, par exemple le FEU, qui est essentiel dans d'autres types de purifications plus radicales, notamment pour éliminer certaines pensées extrêmement négatives qui sont de lourdes scories que la psychiatrie appelle plus précisément des névroses. Le principe ritualistique du "SOLVE & COAGULA" est à prendre avec une grande prudence lors des rituels de purification par le feu, notamment si l'on a fait l'erreur de garder des symboles qui touchent de près ou de loin à l'élément aquatique… Mais c'est ici une affaire d'initiés que de savoir exactement comment bien mener un rituel selon les exigences qui sont de mise. En ce qui concerne les rituels utilisant l'eau, de même il ne faudra pas y adjoindre d'autres éléments ou symboles perturbateurs si ceux-ci ne sont pas nécessaires au but ultime recherché, ici aussi les praticiens comprendront parfaitement de quoi je parle.

Pour les non initiés, il faut donc si possible ne pas jouer avec des rituels trop complexes pour eux ou trop difficiles à mettre en œuvre mais ils peuvent néanmoins bien évidemment avoir accès assez simplement aux rituels de purification basiques par l'eau (en ce qui concerne le Feu, inutile de vous immoler, ce n'est pas bon pour le teint, et inutile de vous enterrer vivant pour communier avec la Terre !). Humour mis à part, le sujet reste sérieux et l'on m'a plusieurs fois parlé des bains comme rituel de purification, ce qui est une bonne initiative si le calme est présent, la volonté bien orientée et les bougies pas trop proches (le cliché du bain avec les bougies est assez répandu…). La lumière naturelle est à mon avis un meilleur catalyseur de l'élément EAU dans ce type de contexte où la purification s'accorde très bien en se conjuguant avec ces deux sources complémentaires. De même, et ici selon moi ce qui devient le plus important, c'est l'état d'esprit qui doit être en phase avec ce rituel du bain régénérateur ou purificateur, il est en effet essentiel d'agir en pensée dans le même sens et en harmonie avec les éléments présents (Eau, Lumière Solaire ou Lunaire...) en se fixant un but de manière souple et fluide (c'est-à-dire sans forcer l'esprit à effectuer cette tâche d'orientation). Il faut alors "devenir Eau" , suivre ses ondulations, comme le diraient les grands maîtres japonais.

J'espère que cet article vous aura servi ou du moins vous aura aidé à mieux cerner l'élément EAU dans les rituels, d'ailleurs je dédie cet article à Pascal qui justement s'est exercé à non seulement se purifier mais aussi à transmettre sa pensée positive à distance afin d'aider une autre personne via ce rituel du bain que je vous convie bien évidemment à étudier dans le sens que j'ai évoqué, sachant tout de même et je le précise ici, qu'il est bon de prendre plutôt des douches pour préserver la planète et de ne réserver ce rituel, si besoin, que le dimanche qui me semble le jour le plus symbolique pour ce faire. Comme d'habitude je reste à votre disposition pour répondre à vos questions ou pour vous aider avec des rituels sur mesures en fonction de votre problématique et de votre contexte précis, donc n'hésitez pas à me téléphoner au 06.50.75.95.14 (numéro direct non surtaxé) ou bien si vous préférez m'écrire pour un premier contact depuis mon formulaire qui s'ouvre en cliquant sur ma bannière Web qui est ci-dessous. Je vous dis à très bientôt, et surtout bon week-end avec peut-être un petit "rituel aquatique" en vue!

France-Emmanuelle

étude personnalisée - formulaire de contact

 

Voir les commentaires

Contactez moi:

 

 

 

 

 

 

Tél.: 06.50.75.95.14

numéro non surtaxé

ou bien > cliquez ici

Articles récents

Hébergé par Overblog