27 août 2017 7 27 /08 /août /2017 13:23

L'univers de l'ésotérisme et plus précisément de la magie reste aux yeux des profanes un grand mystère, tant au niveau des processus et des méthodes que des possibilités et enjeux qui s'expriment via les divers rituels consacrés. De nombreuses questions émergent alors pour tenter de comprendre le fonctionnement des magies (car il y en a effectivement plusieurs) mais ce sont toujours avec des termes et orientations rationnels qu'il faudrait hélas y répondre, ce qui ajoute encore à la confusion et à la difficulté de trouver un terrain d'entente, voire tout simplement de compréhension… Car la Magie dispose de ses propres paradigmes, orientations et méthodologies qui ne répondent ni aux attentes des cartésiens de nature ni aux investigations scientifiques qui reposent sur le très rigide socle formel de ce qui est visible, démontré et reproductible. Pas de chance, si j'ose dire puisque la magie agit via des processus invisibles, immatériels et indémontrables par les expériences matérialistes en restant la plupart du temps totalement imprévisibles quant aux résultats et aux chemins pour y arriver ! Pour sourire, les initiés parlent de concert "d'effets quantiques" liés à la magie pour signifier qu'absolument rien ne fonctionne finalement selon les règles habituelles, notamment à l'échelle spirituelle.

Heureusement, les esprits ouverts peuvent néanmoins comprendre que l'ésotérisme, même s'il fonctionne différemment dans sa globalité, n'est pas totalement hermétique dans ses bases de fonctionnement dont on peut extrapoler didactiquement avec intelligence les grandes directions de ses territoires inconnus. Car oui, nous sommes bien en terre inconnue lorsqu'il faut aborder le sujet plus sérieusement (en ne partant de rien de tangible) pour expliquer que l'on peut résoudre certains problèmes complexes du quotidien avec des rituels de magie qui n'ont rien d'orthodoxe ni de rationnel. Mais dans un premier temps il faudra tenter de définir ce qu'est exactement un rituel pour celui ou celle qui vient juste d'arriver et cherche avant tout à savoir comment tout ceci fonctionne.

Le problème majeur en magie réside justement dans cette confrontation cordiale mais interrogative et réciproque entre la personne profane (sans connaissances ésotériques) qui est demandeuse du rituel et le praticien (celui qui réalise le rituel). Ce dernier doit souvent sans cesse commencer son travail (surtout au début) par des explications qui consistent à écarter tout doute sur sa propre capacité à opérer dans les règles de l'art mais surtout rassurer la personne demandeuse afin que celle-ci soit dans les meilleures dispositions pour commanditer correctement le travail. En d'autres termes le demandeur doit être en capacité d'exprimer sa volonté forte de résoudre son problème en allant dans le sens du travail de magie (c'est ce que j'appelle "porter le rituel"). Car il n'y a pas de résultat possible en magie sans une réelle osmose entre les deux personnes, ceci pour la simple et bonne raison que la volonté du demandeur nourrit le rituel effectué par le praticien, cette volonté en est le carburant sans lequel rien n'avance, elle doit être non seulement présente mais aussi constante, une résolution ferme et sans faille pour vaincre l'inertie des maux qu'elle doit contrer.

Le rituel n'est donc qu'un instrument pointu et complexe, il reste par conséquent difficile à exercer dans son mode opératoire car il ne laisse que peu de marge d'erreur au niveau de la pratique tant l'aspect spirituel requiert que l'on se conforme exactement aux Grandes Lois ésotériques qui régissent les processus symboliques de la Magie. De plus, c'est un double travail à part entière que de savoir capter non seulement la volonté légitime du demandeur qui s'exprime mais aussi d'en recevoir "la charge", dans tous les sens du terme : "du poids" puisqu'il faut s'investir du problème, et "de l'énergie" qu'il faut déployer pour penser, élaborer puis effectuer le rituel. Il y a donc finalement deux principes directeurs du rituel : l'intégration et la création.

Je viens de poser les quelques bases nécessaires pour comprendre qui sont les acteurs du rituel pour que celui-ci puisse fonctionner correctement. Dans la pratique un autre acteur majeur et différent intervient : le contexte. Il ne suffit en effet pas de s'interroger sur une situation pour la comprendre mais il faut aussi connaître dans quel milieu elle se situe et comment cet environnement évolue. C'est le rôle du contexte que de nous apprendre toutes les interrelations possibles avec la problématique qui est posée afin d'y répondre au mieux lors de l'élaboration du rituel. Ce dernier se calque au plus près de la réalité issue de ce contexte pour affiner les éléments constitutifs des travaux de magie. À noter que la plupart des rituels peuvent directement aller chercher ces informations pour se "réorienter" lorsque l'osmose entre le demandeur et le praticien est optimum, dans le cas contraire il faut passer par une analyse plus terre à terre moins précise et généralement plus longue à effectuer.

Avec les éléments que je viens de donner, l'on s'aperçoit qu'un rituel est donc tributaire de paramètres extérieurs qui vont moduler sa nature, tout comme l'on chercherait la meilleure fréquence sur un tuner pour trouver la bonne station radio. Ainsi, il est souvent difficile de répondre à la question de la durée du rituel tant il peut y avoir de problématiques différentes avec des réponses plus ou moins complexes mais aussi des variations plus ou moins fortes et inopinées au sein du contexte en présence. Il est facile de comprendre par exemple que le contexte d'un couple de retraités qui traversent une période relationnelle difficile ne sera pas le même que celui d'un célibataire qui recherche l'amour alors qu'il dispose d'une grande mobilité si son travail le pousse à voyager constamment : les deux contextes n'ont pas du tout la même dynamique ni la même trame de potentialité.

Mettre en regard sur un même niveau la durée du rituel et celle de ses effets dans le temps est encore une erreur à ne pas commettre qui perdure dans l'esprit des profanes. Encore une fois, certaines problématiques simples peuvent se résoudre avec un rituel rapide ayant des effets à long terme qui durent, d'autres bien plus complexes requièrent des rituels longs à mettre en place avec ensuite des effets plus rapides et une résolution qui l'est tout autant sur une brève période. Il n'y a donc pas de règle générique sur le sujet de la durée puisque celle-ci est relative au contexte, à la typologie du problème à résoudre avec le rituel qui lui est associé, et à la qualité de l'osmose nécessaire entre le demandeur et le praticien. Dans cet ordre d'idée, le praticien informe généralement le demandeur sur ces aspects qui touchent à la durée du ou des rituels qui seront effectués, si néanmoins cela est possible avec les éléments dont il dispose et surtout si cela est réellement nécessaire afin de ne pas perturber l'ensemble processus en cours.

Dans tous les cas, il est important de savoir qu'un rituel est toujours complexe à élaborer du fait même de tous les paramètres qu'il faut intégrer non seulement pour le réaliser mais aussi pour anticiper les éléments extérieurs susceptibles d'interférer à un niveau ou à un autre. J'espère que vous, lecteur de cet article, aurez mieux compris comment fonctionne un rituel et je reste à sa disposition pour toute question ou pour vous aider à en créer un dans le cadre de mon activité professionnelle. Par conséquent vous pouvez me joindre pour m'expliquer votre problématique par téléphone au 06.34.48.95.33 (numéro direct non surtaxé) ou bien m'envoyer un message en me précisant votre situation depuis mon formulaire de contact (merci de cliquer sur ma bannière ci-dessous pour ouvrir la page). À très bientôt pour élaborer votre rituel, celui qui sera le plus adapté, équilibré et spécifique pour vous aider !

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost 0
Published by amour-magie-noire
commenter cet article

commentaires

Contactez moi :

http://www.amour-magique.fr/blog-amour-magie-noire/france-magik-blog.jpg

Tél.: 06.34.48.95.33

numéro non surtaxé

ou bien > cliquez ici

 

      
http://data.over-blog-kiwi.com/1/48/89/16/20160302/ob_3b4c48_bandeau-image-magnetisee.jpg

Recherche