12 octobre 2018 5 12 /10 /octobre /2018 16:36

La durée des rituels de magie est souvent la première question des personnes qui demandent qu'un praticien s'y attelle mais il y a tant de paramètres en jeu que même un initié ne saurait véritablement dire d'emblée de suite au premier contact combien de temps vont durer les travaux ni par quel biais il faut prendre la situation en main et avec quel type de rituel spécifique. Il est donc préférable lors d'un tout premier contact d'en informer la personne et surtout de lui expliquer les tenants et aboutissants des travaux qui se déroulent presque toujours selon la même méthodologie, avec un rapport identique face au contexte qu'il faut analyser, et surtout selon la typologie de la demande, laquelle peut évidemment aussi varier dans le temps pour ne pas simplifier les choses… C'est donc l'ensemble de ces points que je vais aborder car la majorité des profanes pense encore que les effets d'un rituel sont immédiats, intemporels et immanents alors qu'il n'en est généralement jamais le cas.

Bien que je l'ai déjà souligné maintes fois, la méthode des travaux de magie ne diffère que très peu d'un praticien à un autre mais ce qui fera la différence sera effectivement sa capacité d'analyse suivie de la bonne décision quant au rituel à appliquer, voire aux rituels successifs, complémentaires et cumulatifs qu'il faudra effectuer selon des timings souvent précis et échelonnés. Tout d'abord, et ce n'est pas un détail que de le dire: expliquer comment l'on conçoit sa façon de travailler, c'est-à-dire comment vont se dérouler les étapes des travaux de magie me semble un minimum pour un praticien professionnel qui se respecte dans le sens où bien évidemment l'on ne cherche pas à faire un cours sur l'ésotérisme (il n'en ressortirait strictement rien) mais au contraire à orienter avec des mots compréhensibles les phases nécessaires qui permettront de résoudre la problématique posée. De plus, cette approche qui s'apparente à une clarification de la relation entre le demandeur et le praticien permet généralement aussi de lier un tout premier lien de confiance et de respect fondamental pour l'ensemble de la durée des travaux car d'un côté la volonté et la persévérance seront à concrétiser et de l'autre l'expérience et le savoir-faire devront se nourrir de cette volonté mais aussi lui donner vie dans l'action des rituels.

Il ne faut pas oublier que la grande majorité des échecs en matière de rituel provient avant tout d'une rupture de ce lien qui unit le demandeur du praticien, ce qui aboutit à la perte de la puissance qui était nécessaire pour porter le rituel, lequel n'a plus ni de soutien ni de direction stable. De facto il faut souligner avec soin ce lien dès le début des travaux, puis savoir l'entretenir pour ôter une bonne fois pour toutes le doute quant à l'utilisation de la magie qui bien évidemment ne doit pas s'imposer au demandeur (souvent profane) comme un dogme intangible ou comme une croyance aveugle mais comme une méthode ésotérique n'étant qu'un outil en soi. Notons que parfois certaines personnes qui font appel à un praticien sont aussi des initiés, ce qui dans ce cas facilite bien les choses puisque les rituels pourront alors mieux être acceptés et assimilés pour une efficacité encore plus probante.

La toute première phase après les explications préliminaires des travaux sera celle de l'analyse "objective" de la situation, c'est-à-dire de la situation réelle qui soulève les véritables questions pertinentes quant à la résolution. Il est important de souligner que la plupart du temps le demandeur n'a qu'une idée vague de son propre contexte et n'a pas forcément analysé (objectivement…) les paramètres essentiels qui permettront de mieux comprendre pourquoi il n'a pas su résoudre lui-même la problématique. Je tiens à préciser que personne ne peut être objectif sur son propre destin à cause des filtres personnels qui empêchent une vision claire sur l'ensemble des facettes du contexte en présence, il est très difficile voire impossible de se détacher un tant soit peu de son environnement pour en avoir le recul suffisant. C'est ici que l'initié ou le praticien sont des experts afin de transposer les divers paramètres et de les agencer pour en avoir une vision à la fois juste et déterminante pour pouvoir ensuite agir correctement, le tout en accord avec la volonté initiale (ou rectifiée) du demandeur.

Cette phase d'analyse est généralement effectuée via un tout premier rituel passif (rituel de révélation ou de diagnostic, comme je l'ai décrit ici et avec des témoignages) en magie blanche. C'est lors de cette phase, laquelle peut durer une dizaine de jours ou plus, selon les cas présentés, que se forme la construction mentale du contexte et des éléments qui y sont importants, tant dans l'esprit du praticien que dans celui du demandeur qui y verra alors de manière plus juste et objective sa propre situation. Ce constat "conscientisé" de la part du demandeur permet alors d'assimiler plus facilement la méthode qui sera appliquée par le praticien ainsi que les diverses voies possibles pour y arriver en ayant à ce stade le libre arbitre de choisir celle qui sera la sienne pour résoudre au mieux sa problématique.

La phase suivante est celle de l'action. Après la réflexion "consciente" et l'analyse "juste" vient l'heure de l'implication à plusieurs niveaux pour modifier le contexte de manière favorable. Chacun, demandeur et praticien, conjuguera ses efforts selon ses capacités pour agir dans le contexte, le demandeur devra certainement effectuer un évènement fort et déclencheur, le praticien devra lancer le rituel spécifique pour formater le contexte dans le sens de ce qui a été décidé lors de la phase d'analyse. Ce n'est que conjointement en associant leurs deux actions que le contexte sera radicalement modifié avec l'effet escompté. Cette phase d'action n'est évidemment pas ponctuelle, elle se diffuse progressivement, s'adapte au contexte en temps réel (d'où des périodes d'analyses complémentaires), elle reste flexible pour se réorienter au mieux dans la direction la plus efficace, elle demande parfois une "maturation" pour interagir pleinement et cibler parfaitement la problématique à résoudre. Il existe une infinité de situations et de contextes, par conséquent il est ici impossible de donner un temps moyen pour résoudre un problème via des travaux de magie, d'autant plus si le contexte change ou si c'est la nature de la problématique qui se modifie au cours du temps. Dans tous les cas, entre la période de présentation, celle d'analyse et de prise en compte objectives, puis celle des actions conjuguées, l'on ne peut concevoir au mieux un minimum de six à huit semaines, il serait déraisonnable de penser autrement si l'on veut effectivement mettre toutes les chances de son côté en étant à la fois sérieux et sereins.

J'espère que ces quelques explications pourront vous donner une idée ou une réponse quant à la durée des travaux en magie, sachant qu'à chaque situation correspond une réponse qui est différente et qui doit donc se concrétiser par une analyse pertinente suivie d'une action juste, ciblée et désirée. Je reste à votre disposition si vous voulez me soumettre votre propre situation afin d'en discuter de vive voix au 06.34.48.95.33 (numéro direct non surtaxé) ou bien par écrit si vous préférez approfondir précisément par ce biais en passant par mon formulaire de contact qui s'ouvre en cliquant ma bannière ci-dessous (je réponds à toutes les demandes). Je vous dis à très bientôt et n'hésitez pas à lire mes autres articles ci-contre qui vous donneront aussi bien des informations intéressantes sur ma méthode de travail et sur les rituels que je pratique dans le cadre de mon activité professionnelle.

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
Published by amour-magie-noire

Contactez moi:

 

 

 

 

 

 

Tél.: 06.34.48.95.33

numéro non surtaxé

ou bien > cliquez ici

 

Recherche