Amour Magie & rituels

Amour Magie & rituels

Retrouvez l'amour dans le couple et l'affection de votre partenaire via des rituels et travaux (en magie rouge, magie blanche et magie noire).

Publié le par amour-magie-noire
Publié dans : #couple, #sauver son couple, #rituels amour

La peur de "l'engagement amoureux" est une problématique complexe qui demande une explication plus approfondie tant elle représente un réel frein non seulement à la relation naissante à proprement parlé d'un point de vue générique mais aussi à la phase plus avancée de l'accession au statut de couple ou par la suite à son maintien stable et développement harmonieux. Ces différentes étapes et points sont à définir un peu plus dans le détail afin d'en comprendre la ou les sources qui pourraient contrecarrer une relation amoureuse en devenir ou bien déjà établie. D'une manière générale ce sont plutôt les hommes qui auraient cette tendance forte à vouloir (ou pouvoir) beaucoup moins s'engager mais les femmes aussi seraient aussi dans ce cas pour des raisons bien différentes qui seront importantes à développer plus en avant. Sans vouloir non plus tout rejeter sur les personnes impliquées dans la relation, il faut aussi émettre l'hypothèse basique que tout simplement la relation telle qu'elle se présente dans un contexte défini ne puisse pas être viable pour de multiples raisons parfois très discutables mais potentiellement objectives (incompatibilité de caractères, des milieux socioprofessionnels trop éloignés, ou parfois même les familles réciproques qui s'y opposent…). Enfin une question fondamentale se pose alors: l'amour doit-il être ou est-il toujours le plus fort quelque soit les obstacles ou embûches qui se dresse devant lui?

Dans les rapports humains c'est avant tout la volonté d'approcher autrui qui va déclencher la possibilité ultérieure d'un affect positif ou négatif, puis effectivement viennent s'installer des relations plus ou moins fortes dans la durée, ou de manière plus rapide par exemple dans l'hypothèse du "coup de foudre", lequel accélère le processus d'affinité aboutissant à une relation amoureuse hâtive. Notons en aparté que l'inverse peut aussi arriver, qu'il arrive que des personnes se détestent presque instantanément mais ceci n'est pas à l'ordre du jour dans cet article… En ce qui concerne plus précisément le coup de foudre, il est à craindre que celui-ci n'apporte finalement que son lot de désillusion et de quiproquo passée la phase d'attraction la plus haute (sous-entendu sexuelle) pour retomber assez bas lorsque la raison ou les affinités réciproques commencent à se dévoiler après coup. Dans cette dernière perspective je préfère caractériser de suite le coup de foudre comme n'étant pas de l'ordre de l'engagement amoureux strict et durable, il est en effet préférable de privilégier la grande majorité des autres attractions amoureuses qui ne sont pas de cet ordre que je conçois plutôt comme une sorte de précipitation des sentiments induite par une sexualité instinctive (ayant "pris le pouvoir" de décision de manière temporaire). Ce qui nous préoccupe pour notre sujet au contraire s'établit assurément dans une certaine durée, de celle où la décision de l'engagement est contrainte par des forces antagonistes qui s'y opposent, parfois qui l'emportent, parfois qui ralentissent le processus et parfois qui perdent la partie en laissant l'engagement prendre le dessus.

Mais la vraie question réside dans le pourquoi d'une telle indécision ou d'un renoncement à vouloir vivre pleinement avec la personne aimée, en d'autres mots à vouloir "être en couple". Comme je l'ai signalé précédemment, il y a deux typologies à étudier selon que l'on soit un homme ou une femme. Pour les hommes l'engagement se conçoit principalement comme une perte de liberté face aux opportunités sociales qui sont implantées schématiquement pour leur genre avec comme stéréotype le mâle alpha dirigeant une meute de femelles, c'est lune forme du syndrome du harem qui étant le champ d'action amoureux à plusieurs femmes, ou du moins de cette volonté de garder cette liberté de pouvoir choisir «ad vitam» entre plusieurs femmes en même temps. Il est évident que dans la réalité les fantasmes des hommes associés à cette vision sont largement aplanis par la réalité et réduit leurs ambitions. Malgré cette réalité réductrice il n'en reste pas néanmoins une volonté de persister dans cette direction en ne voulant pas perdre cette liberté même si celle-ci est dans les faits une totale virtualité à notre époque. Ceci étant, les hommes ont toujours cette réticence à s'engager et ce sera donc principalement aux femmes de les décider ou de les convaincre (pour ne pas dire les forcer un peu, nous verrons comment…).

Pour les femmes c'est une tout autre orientation, la plupart du temps elles ne veulent pas s'investir dans une relation parce que tout simplement elles n'envisagent pas la personne comme étant la bonne, que ce soit aux niveaux des sentiments ou du physique, ou sur d'autres critères plus personnels qui ne sont pas jugés comme compatible avec la vie en couple qu'elles désirent (ou fantasme aussi, à cause du mythe du "prince charmant" parfait qui n'existe pas !). Il existe une autre situation plus spécifique qui les empêche de s'engager avec un homme, celle d'avoir une vision faussée de la relation avec un homme à cause de leurs histoires passées, de leurs échecs amoureux précédents ou parfois aussi de l'archétype du père qui resurgit comme une image trop négative ou trop idéalisée face au prétendant, lequel est soit perçu intrinsèquement comme négatif comme figure de cette masculinité rejetée au plus profond d'elles, soit au contraire "pas assez bien" en comparaison au père idolâtré qui s'apparente au "roi exclusif".

Comme je l'ai dit, ce sont avant tout les femmes qui décident de former le couple, les hommes se proposent les femmes disposent. Par conséquent ce sera aussi à leur initiative presque exclusive d'en persuader le conjoint potentiel qu'il est l'élu unique et désirable, qu'il sera parfait pour la future famille, puisqu'ici le couple s'apparente principalement à la famille en devenir dans l'esprit des femmes, avec la potentialité calculée que l'homme choisi sera le meilleur pour ce faire. Les femmes ont de très nombreux atouts pour "forcer la main" dans le domaine amoureux, notamment en première arme d'attraction massive: le sexe, ce qui de plus contentera l'homme sans aucune restriction sur la méthode, bien au contraire. En second lieu les hommes sont sensibles, ou, mais pas comme les femmes en matière de sentiments, non, ils sont sensibles à leur Ego, donc aux compliments et aux flatteries. Ils seront donc le plus heureux d'apprendre qu'ils sont les meilleurs, les plus beaux, les plus intelligents et les plus performants. Ne pas abuser tout de même de ce stratagème qui peut avoir son revers regrettable: qu'ils le croient trop. En général ces deux méthodes conjuguées suffisent prendre l'ascendant et à forcer un engagement en donnant un peu de sa personne, avec une pointe de ruse pour la bonne cause.

Évidemment, tout ceci ne fonctionne pas s'il advient une rivale dans la belle histoire d'amour car celle-ci pourrait bien avoir les mêmes plans et aussi les mêmes méthodes… Dans ce cas d'autres méthodes plus ésotériques seront efficaces, de l'ordre du rituel, des actions cryptées ou subliminales, de la haute psychologie comportementale pour faire levier et se place en première position en écartant la "concurrence amoureuse". Ces méthodes sont complexes et surtout se trouvent contraintes par le contexte en présence ainsi que par la psychologie des protagonistes. En qualité de praticienne j'exerce à titre professionnel ces méthodes afin de débloquer des situations où effectivement un homme ne s'engage pas alors qu'il suffirait parfois d'un rien (néanmoins très spécifique) pour qu'il le fasse. Dans cette perspective, si vous avez besoin de mon aide n'hésitez pas à me contacter pour en discuter de vive voix au 06.50.75.95.14 (numéro direct non surtaxé) ou bien pour me contacter par écrit (je réponds à tous les messages) depuis mon formulaire de contact qui s(ouvre en cliquant ma bannière web ci-dessous. Je vous dis à tout de suite pour appliquer rapidement la bonne méthode pour l'emporter dans cette bataille amoureuse qui demande une ferme volonté associée à une analyse pointue!

France-Emmanuelle

étude personnalisée - formulaire de contact

Voir les commentaires

Publié le par amour-magie-noire
Publié dans : #Infidélité amour

Il va sans dire que l'infidélité peut s'apparenter à une sorte de poison violent pour la relation amoureuse laquelle se doit normalement de suivre et d'entretenir sa propre harmonie exclusive en couple, alors "vouloir partager" son amour avec une autre (ou un autre) n'est généralement pas ressenti comme tout à fait positif vis-à-vis de celle (ou celui) qui va en subir les conséquences en se voyant déposséder ainsi en partie d'un amour conçu et ressenti comme unique, réciproque et sans partage. C'est avec cette intime conviction qu'au contraire toute "dilution" de cet amour le mettra à jamais en péril (ou à mal) que la réaction s'engagera de suite sans contrepartie. Alors, à moins d'être adepte de la polygamie ou de la polyandrie, ou bien encore faire partie de ces couples échangistes où l'amour physique n'a pas de prise sur leur relation amoureuse ("sentimentalement parlant"), il faut bien concevoir que l'infidélité sera effectivement à bannir et à combattre si cela s'avérait devenir une réalité connue. Car n'oublions pas que pour qu'il y ait "infidélité" encore faut-il en avoir conscience ou la preuve formelle et non quelques supputations évasives conduisant à une jalousie paranoïaque non fondée mais destructrice. Et si cela était le cas, alors oui le sentiment légitime de jalousie pourrait être un puissant moteur pour tenter d'empêcher les incartades amoureuses, ou pire une tromperie bien plus sérieuse pouvant aboutir à une rupture…

C'est avant tout en réaction que l'on commence à agir, par envie, par besoin ou par nécessité et ceci dans presque tous les domaines, il en est de même en amour et certainement encore plus puisque ce sentiment complexe relie tous les aspects de la vie en commun, c'est d'ailleurs assurément une "communion" d'esprit et de partage dans son sens le plus ordinairement accepté par la majorité des individus mais aussi ce qui en fait un acte sacré (ou consacré par les liens du mariage, comme l'on dit…). Être en couple ou vivre une relation amoureuse représente donc d'une certaine façon un contrat moral entre deux personnes consentantes ayant les mêmes aspirations dans un contexte commun où vont s'exercer des droits et des devoirs réciproques, il y a donc des règles à suivre même si celles-ci ne sont pas formellement écrites elles peuvent rester tacites en toute connaissance de cause, voire pour certains couples rester inscrites dans la dualité de leur inconscient (pouvant à chaque instant resurgir pour "alerter" tel un juge de paix). C'est justement l'alerte "qu'il se passe quelque chose" qui réveille la suspicion que ce "quelque chose" ne va pas dans le bon sens, que la relation est potentiellement en danger, que vient poindre soudain à la fois l'interrogation et la jalousie qui l'accompagne.

Les faits étant établis, s'il y a certitude que l'infidélité n'est pas seulement une pure imagination mais bien une réalité, alors il faut effectivement réagir assez vite, ou du moins avec les moyens adaptés pour y remédier avec la meilleure des stratégies, en empêcher ensuite la récurrence pour finalement la stopper définitivement. Il faut avant tout se dire que des étapes sont absolument nécessaires, que rien ne risque de s'y opposer frontalement avec succès sinon qu'avec l'unique résultat d'une violence qui surgirait et ne ferait qu'empirer la situation conflictuelle en pouvant transformer une infidélité en cours en une rupture en devenir (ce qui n'est donc pas préférable si l'on tient à garder son conjoint…). C'est souvent hélas la moins bonne des méthodes qui se présente, celle que de s'engager frontalement en transformant sa propre jalousie en une réaction impulsive allant dans le mauvais sens, celui de l'attaque directe alors qu'une contre-attaque planifiée, organisée et progressive sera plus adaptée pour s'assurer de "reprendre la main" intelligemment.

Dans le monde profane, c'est-à-dire dans la majorité des cas communs qui se présentent, c'est la mauvaise méthode en réaction immédiate et directe qui sera mise en œuvre et aboutira à un échec, par conséquent il faut de préférence agir avec une vision plus éclairée et subtile, celle des initiés qui connaissent par expérience le parcours à franchir avec ses étapes parfois discrètes voire occultes pour arriver à un but très clair: stopper les infidélités et protéger la relation de couple pour retrouver l'harmonie. En général les femmes, si elles sont un tant soit peu guidées, se trouvent bien plus aptes à agir de manière planifiée et progressive que les hommes qui préféreront des méthodes plus directes et risquées surtout s'ils ne sont pas eux aussi aidés dans cette démarche de désamorçage, ce à quoi ils sont peu nombreux à consentir (pensant à tord pouvoir régler leurs problèmes sans aucune aide extérieure ou planification plus rigoureuse de la situation). Générer un conflit ouvert est voué à l'échec dans la majorité des cas si l'on dresse l'infidélité du conjoint d'emblée comme une trahison irrecevable, ce qui n'aboutit généralement à aucune résolution de problématique mais au contraire à alimenter la crise et à renforcer (ou amorcer) l'éloignement.

Le mot d'ordre (assez difficile à tenir pour le profane mais simple à comprendre) est celui de l'initié dans la tourmente: "calme et sérénité" pour mieux l'affronter sans excès ni précipitation mais avec la sagesse du stratège pour en déjouer tous les coups, pour les anticiper tactiquement puis les retourner à l'envoyeur avec sa propre force sans qu'il en soit conscient. Nous ne sommes pas dans l'Art de la Guerre mais presque, l'amour est une bataille à gagner où les conflits sont comme des invasions du territoire du couple, où les crises se doivent de faire appel à la plus haute diplomatie occulte, où enfin les attaques se contournent avec des services spéciaux dans le secret des rituels propres à l'amour. Dans cet ordre d'idée qui définit une action sur plusieurs niveaux, à la fois physique, mentale, psychologique et même spirituelle ou ésotérique, il existe des méthodes alliant la puissance et la subtilité, la force et la sagesse. Vouloir résoudre une situation où l'adversaire est aussi celui que l'on veut garder prêt de soi devra faire appel en effet à des rituels précis, ciblés, progressifs et discrets pour aboutir à un succès effectif. C’est ce que je propose dans le cadre de mon activité professionnelle avec une méthode qui fusionne à la fois les aspects psychologiques des protagonistes avec le côté plus occulte mais efficace des dimensions de l'inconscient qui joue un rôle majeur dans la résolution des problématiques amoureuses et relationnelles, notamment en cas d'infidélité (en augmentant l'attractivité des partenaires légitimes dans le couple, en éloignant une personne rivale, en renforçant le couple, en le protégeant et en lui apportant de nouveau son harmonie, sa plénitude et sa sérénité).

J'ai exposé ici assez rapidement un thème important (très demandé par les lecteurs de ce blog) qui se voit d'autant plus complexifié par la multiplicité des types de relation de couple, des contextes en présence, des situations à analyser et enfin des structures psychologiques à comprendre pour répondre à cette épreuve de l'infidélité et des risques de ruptures lorsqu'il y a d'une certaine façon une trahison du contrat dont j'ai parlé. Il n'y a donc jamais de méthode basique ou simple pour aborder et résoudre ce type de situation, c'est en effet un tout, un amalgame précieux à concevoir pour en comprendre la quintessence qui définit la réciprocité de la relation au sein du couple, une harmonie à restaurée à la suite d'un accident de parcours ou d'un incident qui peut être réparé car rien n'est jamais écrit d'avance ni perdu, tout reste à faire si l'on en a le désir, la force et les moyens. Pour les moyens, je les mets à votre disposition pour vous aider dans la résolution des crises de couple qui peuvent vous toucher, que ce soit dans le cas exposé aujourd'hui sur l'infidélité ou pour d'autres problématiques. N'hésitez pas à me joindre pour en discuter librement au 06.50.75.95.14 (numéro direct non surtaxé) ou bien à m'exposer par écrit la situation, ceci à votre rythme en prenant le temps de définir ce qui vous est propre avec vos mots, pour ce faire merci d'utiliser mon formulaire de contact qui s'ouvre en cliquant sur ma bannière de site ci-dessous. Je vous dis à très bientôt et ne perdez jamais espoir, au contraire tout est possible, tout est réversible, même et surtout en amour!

France-Emmanuelle

étude personnalisée - formulaire de contact

Voir les commentaires

Publié le par amour-magie-noire
Publié dans : #sauver son couple

Il n'est pas facile de voir venir la vague qui emporte le couple dans la tempête lorsque celui-ci semble soudain se désagréger avec cette interrogation qui envahit l'esprit: "mon mari veut me quitter, que faire?" qui devient un ultime appel intérieur, celui d'une rupture qui se veut définitive ou qui s'en approche fort. Alors oui, que faire, mais déjà comment encore penser autrement afin de changer une finalité en apparence inéluctable? Tout d'abord il faut savoir que jamais rien n'est écrit d'avance en amour et que les retournements de situation sont plus nombreux qu'on ne le croit avec autant de situations différentes qu'il existe de couples confrontés à la tourmente d'une crise grave, par conséquent rien n'est joué et tout reste à faire avec comme première décision de tenter de penser "juste" sans se faire envahir par le doute ou la perte d'espoir, ce premier point est essentiel afin d'éviter non seulement l'acceptation d'un fait mais surtout de commencer à analyser les causes et les effets. Bien évidemment il est d'autant plus dur de réagir seule sans être perturbée par la situation qui ressemble assez au couperet d'une guillotine en action avec cette interrogation de savoir comment arrêter ce mouvement. Comme toujours il ne faut pas confondre non plus vitesse et précipitation au risque de voir s'accentuer encore un éloignement ou pire, la rupture complète en accéléré.

Même si les conseils sont toujours bons à prendre, il ne convient pas à mon avis d'en faire étalage au grand jour, mieux vaut ni ne rien dire à personne ni surjouer dans des explications hasardeuses, votre mari a décidé de vous quitter mais pour l'instant ce n'est pas le cas, alors pourquoi le crier haut et fort ou épiloguer sur un non-fait, à moins de vouloir vous résigner à prendre acte et aller dans le sens contraire de vos sentiments sans prendre le temps d'envisager une autre logique plus pertinente et efficace? Bien entendu si vous aussi imaginez en votre for intérieur que la rupture peut être une éventualité à laquelle vous aviez déjà pensé vous-même, il est potentiellement bon de laisser le cours des choses prendre cette direction et de ne rien tenter pour l'éviter, puisque c'est aussi dans ce sens que vous voulez aller… Mais cela est rarement le cas car en général chaque femme cherche la stabilité et l'harmonie dans son couple et n'envisage qu'assez rarement de tout casser pour entrer dans une zone de turbulence sentimentale et affective risquée, sauf, encore une fois si cela est formulé par une décision mûrement réfléchie, en d'autres mots si l'idée de rupture entraîne le renouveau du couple avec un autre partenaire. Car, pour être radical dans le raisonnement, ce peut aussi être une opportunité de changement sans avoir à en subir des conséquences, une sorte de donnée pour un rendu, un nouvel équilibre à concevoir ou à entrevoir.

Mais si votre vœu le plus cher est de rester avec votre mari, oublions les idées radicales car c'est au contraire de subtilité et d'intelligence qu'il va falloir se doter, d'un esprit fort qui éloigne les atermoiements et le repli sur des idées sombres, c'est au contraire de clarté qu'il va falloir trouver, d'ordre et de mesure, de plans et de contre-offensive, une sorte de campagne militaire s'entrouvre, le champ de bataille demande des armes et de la stratégie, pour garder votre mari il va falloir vous battre, mais avant en comprendre déjà d'où vient l'attaque pour riposter dans un contexte à découvrir ou à reconstruire pas à pas. L'image guerrière n'est pas anodine, elle demande en effet une grande maîtrise et beaucoup d'énergie, c'est pourquoi il est préférable de bien se préparer mentalement avant de se lancer dans la bataille au risque de s'y précipiter prématurément sans armes adéquates, au contraire, la réflexion et l'analyse sont ici des atouts incomparables qui justifient un temps nécessaire pour ce faire, un temps aussi de pause pour recouvrer l'énergie si celle-ci fait défaut avec le contrecoup de la situation que l'on vient d'intégrer.

Dans bien des cas, c'est-à-dire dans la majorité, les femmes qui viennent d'apprendre que leur mari veut les quitter sont assurément désemparées, pour ne pas dire désespérées, par conséquent il faut absolument une phase de décompression pour laisser passer le choc de "l'explosion" afin de ne pas agir chaotiquement de manière stressée ou nerveuse. Il est très difficile de se raisonner seule surtout lorsque toute l'énergie vitale permettant un bon équilibre vient d'être soudainement dépensée avec le choc de la situation, aussi je préconise de prendre le temps de reconstituer les ressources énergétiques avant d'agir ou même de commencer à analyser le contexte, il y a ici un travail complexe à entreprendre, ce que je m'efforce d'apporter aux femmes qui me le demandent et en ont besoin. En général il faut tout de même une méthode à la fois puissante et ajustée pour redonner cette énergie, je propose presque toujours de passer par un rituel qui permet d'insuffler ces ressources en allant les puiser au plus profond de la personne, là où d'ailleurs elle n'en a pas conscience et où pourtant elle en dispose souvent sans le savoir. Je confirme que ce premier travail est indispensable pour passer à l'étape suivante, ce travail se formalise par ce que l'on peut appeler de manière plus ésotérique par un rituel de magie blanche (magie de soin, d'apport d'énergie, de protection et de révélation).

La deuxième phase est d'une logique toute cartésienne, en apparence seulement, puisqu'il s'agit de se poser la question du pourquoi votre mari veut vous quitter, c'est donc une importante phase d'analyse du contexte. La réponse semble couler de source pourtant ce n'est pas toujours le cas: l'on pense de suite à une autre femme, une rivale qui viendrait vous voler votre place, peut-être bien que c'est la partie visible de l'iceberg mais pas forcément la véritable cause en soi. En qualité d'initiée et de praticienne j'ai une longue expérience professionnelle qui me permet de signaler haut et fort que les situations ne sont pas toujours celles que l'on croit ou que l'on voit trop visiblement, il existe en effet des signaux faibles qui laissent entrevoir bien d'autres explications plus subtiles et cachées, d'autres orientations moins profanes qu'il faut dans cette configuration spéciale traiter de manière moins orthodoxe, de façons tout aussi ésotériques que dans la phase d'apport d'énergie, c'est-à-dire à la faveur d'un rituel plus actif et encore plus révélateur. La magie blanche associée cette fois avec la magie rouge (magie de l'amour) permet de lever le voile sur ce qui était peu visible et donc d'en tirer parti pour une compréhension plus complète de la situation, c'est à ce stade que la bataille commence avec ses plans, sa stratégie de reconquête ou de retournement…

Le "désamour" n'est jamais une réaction interne au couple, votre mari ne va pas soudain se dire intérieurement "je pars car je ne l'aime plus", il faut au contraire y voir une causalité externe, un facteur déclenchant qui vient assurément de l'extérieur en provoquant un déséquilibre puissant, une cassure ou une fêlure en cours d'accentuation qui va jouer tel un levier de décision contre le couple. Alors, déjà en prendre conscience sera un grand pas vers l'explication de la source et du processus d'éloignement afin d'en contrer les effets et les mécanismes, ceci ne peut encore une fois se résoudre qu'en passant par un travail basé sur des rituels adaptés et ciblés, d'autant plus si des forces extérieures sont à l'origine de la dislocation de la relation et l'on peut alors se demander de quelle nature sont les causes de ces forces: sont-elles naturelles et progressives ou bien provoquées de manières artificielles via un processus qui s'apparente à une manipulation, à un envoûtement doux ou plus dur? L'amour en soi est une sorte d'envoûtement doux, et l'on peut concevoir qu'une autre femme en use pour agir "naturellement" sur votre mari, dans ce cas il existe des contre-mesures efficaces via des rituels de magie rouge qui agissent comme des armes défensives puis offensives pour repousser "l'ennemie" au loin. Le rituel d'éloignement d'une rivale ou rituel du cadenas sur le partenaire sont deux méthodes ésotériques puissantes pour élaborer une première stratégie de récupération puis de reconstruction du couple.

Dans certains cas encore plus complexes l'on peut concevoir que la crise du couple provient effectivement d'une source elle-même ésotérique qui agit sous la forme "dure" d'un envoûtement géré via un professionnel sur ordre d'un ou d'une commanditaire qui veut soit détruire la relation soit se l'approprier, cette hypothèse n'est presque jamais abordée dans le monde profane car bien trop éloignée des croyances habituelles ou orthodoxes pour en accepter la possibilité, pourtant la réalité de tels agissements se confirme dans de nombreuses situations qui s'y prêtent. Comme nous venons de le voir, si votre mari veut vous quitter et qu'il est encore présent, alors rien n'est perdu, tout est une question de tempo, de rééquilibrage d'énergie pour ensuite agir en conséquence après une analyse profonde du contexte "réel" (pas seulement ce que l'on voit ou croit voir et comprendre…). Si vous êtes dans cette situation à la fois complexe et douloureuse, n'hésitez pas à me contacter pour entrevoir les solutions que je peux vous proposer, commençons à en parler librement ensemble sans engagement au 06.50.75.95.14 (numéro direct non surtaxé) ou bien par écrit si vous préférez prendre le temps d'expliquer la situation qui vous touche, ceci en passant par mon formulaire de contact qui s'ouvre en cliquant sur ma bannière web ci-dessous, je réponds à tous les messages. Je vous dis à très bientôt et sachez que les apparences sont souvent trompeuses et que votre couple est plus résilient qu'il n'y parait! Prenez la bonne décision, agissez en conséquence et ne restez pas seule: je vous y aiderai avec mon savoir-faire et mon expérience!

France-Emmanuelle

étude personnalisée - formulaire de contact

Voir les commentaires

Contactez moi:

 

 

 

 

 

 

Tél.: 06.50.75.95.14

numéro non surtaxé

ou bien > cliquez ici

Articles récents

Hébergé par Overblog