Amour Magie & rituels

Amour Magie & rituels

La magie aide à retrouver l'amour et l'affection de votre partenaire via des rituels magiques efficaces pour un résultat optimum et rapide.

Publié le par amour-magie-noire
Publié dans : #Magie noire

La magie noire est ancrée à juste titre dans les esprits comme la plus dangereuse des magies, et pour cause puisqu'elle axe presque intégralement sa puissance chaotique sur un principe de destruction avec surtout un autre problème de taille en faisant généralement appel à des forces maléfiques pour réaliser ces travaux occultes qu'aucun humain ne pourrait effectuer sans cette aide venue de "l'inframonde". Les deux points à risques sont de facto énumérés mais les conséquences sont, dans la pratique, finalement très diverses en fonction de paramètres liés à l'intentionnalité réelle ou au contexte en présence, ce qui peut parfois aboutir à des paradoxes surprenants où du chaos destructeur peuvent survenir un retour à l'ordre en équilibre ou bien une situation globale positive sur le long terme… Mais l'utilisation de la magie noire avec de tels rituels aussi aléatoires quant à l'espérance d'un résultat immédiat assurément positif demeure une illusion, seuls des concours de circonstances bien précis peuvent générer un horizon de stabilité après le passage de l'ouragan. Et en matière de magie noire c'est à tous les niveaux que peut arriver le danger: sur le praticien, sur le consultant commanditaire, sur les cibles, sur le contexte global et enfin sur un incontrôlable retour différé dans le temps de chocs ou d'aberrations assez imprévisibles à l'image de multiples dominos que l'on renverse.

C'est justement ce caractère très imprévisible de la magie noire ou de ses divers rituels (envoûtement, malédiction, possession) s'y rattachant qui pose le véritable problème de son utilisation logique: pourquoi lancer un tsunami sans en connaître les répercutions exactes tout en sachant que rien ne sera maîtrisé? Sur ce point l'on pourrait assurément en dire long, notamment sur le fait que certains sorciers ayant expérimenté cette puissance en sont littéralement grisés et pensent ainsi détenir un réel pouvoir grandissant alors qu'ils n'en sont que de petits intermédiaires manipulés par les forces auxquelles ils ont fait appel. Il en résulte alors un aveuglement de jugement qui renforce leur délire paranoïaque dans une soif de puissance sans fin. Rares sont néanmoins ceux qui s'en sortent totalement indemnes car au fil du temps ils sont irrémédiablement consumés de l'intérieur par leurs propres ambitions démesurées sans oublier les potentiels terribles "chocs en retour" qu'ils pourraient subir si par mégarde ou idiotie ils ne s'étaient pas assez protégés de leurs effets. Ceci démontre comme toujours que jouer avec le feu implique un risque, que celui-ci ne doit jamais être négligé et que même une simple allumette peut déclencher un immense incendie que l'on aura du mal à contenir. Dans cette situation je précise que le praticien et le commanditaire sont dans le même sac, tous les deux sont autant responsables de ce qu'ils déclenchent volontairement.

Basiquement tout le monde peut donc comprendre que lancer des envoûtements ou des malédictions (autre forme d'envoûtement plus durable) provoque des cataclysmes non seulement dans notre plan d'existence mais aussi sur des plans plus subtils où la notion de karma s'en trouve "perturbée". Ainsi une personne non informée des risques qui voudra par exemple se venger que quelqu'un (via une demande de rituel de magie noire exécuté par un sorcier) se verra presque immédiatement chargée d'une dette karmique négative sans le savoir, notamment si le sorcier ne l'a pas prévenu de ce petit détail. Cette dette karmique correspond finalement à un équilibre à restituer un jour ou l'autre en terme d'actes positifs ou négatifs envers une personne ou un groupe, c'est-à-dire que l'on est responsable de ses actes, que ceux-ci sont comptabilisés comme de bonnes ou mauvaises notes existentielles qui nous suivent par delà le temps durant les vies successives. Inversement et dans cette perspective on comprend vite aussi que les travaux d'envoûtement peuvent se voir comme des règlements de comptes, en d'autres mots (ou maux): si quelqu'un vous est redevable d'une action négative alors vous pouvez faire de même pour rééquilibrer…

La notion de karma remet donc à plat la dangerosité basique de certains rituels si ceux-ci font partie du cycle d'équilibre de la dette karmique, la magie noire peut donc être paradoxalement un outil de réajustement karmique d'une ancienne dette que l'on voudrait voir close en utilisant ce "système de crédit", si j'ose dire. Bien entendu, c'est ici un point de vue initiatique élevé où l'on conçoit assurément que les comptes karmiques font partie intégrante de l'ensemble de l'évolution existentielle de chaque personne, ce qui n'est pas immédiatement compréhensible ou acceptable par le commun des mortels profane en la matière. Toujours est-il que par ce biais, régulateur en soi, certaines personnes pourront finalement user de la magie noire pour se rendre justice sans en avoir les inconvénients en retour mais au contraire pour régler des différents karmiques en leur faveur (afin de rééquilibrer une ancienne dette qu'on leur doit). Cet aspect des choses, pas si rare, est éminemment reconnu par les initiés qui voient dans les demandes d'envoûtement celles qui sont légitimes et les autres qui le sont moins, ainsi la majorité des praticiens professionnels dispose de ce discernement inné pour refuser ou pour accepter de tels travaux en mettant leurs responsabilités et savoirs-faire en jeu.

Il est à noter que tous les travaux d'envoûtement ne sont pas soumis à cet aspect karmique un peu lointain, en effet, plus proche de nous dans notre vie actuelle nous pouvons aussi "régler directement nos comptes", nous dirons un prêté pour un rendu. C'est surtout dans le domaine des relations amoureuses que les règlements de comptes se pratiquent sans trop attendre, ainsi il existe des envoûtements spécifiques issus de la magie rouge (magie de l'amour) afin de restituer rapidement des équilibres notamment au sein du couple sans avoir à bouleverser le plan d'existence avec des rituels de magie noire destructeurs et dangereux. En magie rouge c'est le praticien qui prend directement la manœuvre pour réaliser les rituels en osmose via l'énergie issue du consultant, c'est-à-dire via sa volonté d'aboutir au but recherché (contrairement à la magie noire qui va chercher la puissance d'entités démoniaques extérieures). Par conséquent les risques sont grandement minimisés si par exemple l'on effectue un rituel de retour de l'être aimé en magie rouge, ceci n'est rien d'autre qu'un petit envoûtement confiné au contexte des partenaires concernés et qui n'agira que sur eux sans autres dégâts collatéraux incontrôlables et dispersés. Mais même à ce niveau le praticien peut aussi bien refuser d'effectuer un rituel si celui-ci n'apporte rien de bon sur le long terme, ce qu'il est parfois difficile de faire accepter à la personne qui consulte.

Pour conclure je dirais simplement que les travaux de magie ne sont pas à prendre à la légère, ils sont d'une efficacité réelle que d'ailleurs certains refusent d'admettre alors que tous les jours ils en font (à leur niveau) dans leur vie courante en exerçant le pouvoir de leur volonté sur leur contexte proche. Bien entendu, effectuer des rituels de haute magie ne s'organise pas aussi simplement, des lois ésotériques sont à suivre, des risques sont à éviter et surtout c'est grâce à l'analyse du contexte que l'on décide ou non d'emprunter le chemin d'une résolution par des rituels de magie spécifiques à la situation. Certains initiés diront que c'est par le mal que l'on doit vaincre le mal afin de se justifier d'utiliser la magie noire, pour ma part je pense que bien d'autres possibilités plus adaptées (en magie blanche ou rouge) sont disponibles avant d'en arriver à prendre des voies qui sentent fortement le souffre. Comme d'habitude je reste à votre disposition si vous avez des questions afin de résoudre une problématique personnelle difficile, notamment dans le cadre des relations de couple, je vous aiderai à trouver des solutions adaptées à votre contexte. Merci de me joindre par téléphone au 06.34.48.95.33 (numéro direct non surtaxé) ou bien de m'écrire pour m'expliquer votre situation en passant par mon formulaire de contact (qui s'ouvre en cliquant ma bannière qui est ci-dessous). Je vous dis tout simplement à très bientôt!

France-Emmanuelle

Voir les commentaires

Publié le par amour-magie-noire

Les problèmes de couple arrivent toujours au moment où on les attend le moins avec tout de même parfois de prémisses qui permettent de prévoir qu'il va se passer quelque chose d'important ou d'inhabituel pour la relation, c'est à ce moment qu'il faut réagir ou du moins se poser les bonnes questions pour analyser la situation. Ce qui peut affecter un couple de manière négative peut provenir de très multiples sources, qu'elles soient directement internes et propres aux partenaires ou bien plus extérieures via un contexte particulièrement défavorable qui mettra lourdement à contribution l'amour en le repoussant dans ses retranchements et ses défenses. Certains couples semblent immunisés contre les embûches ou ennuis de toutes sortes en traversant les crises sans encombre ni aucune séquelle à un tel point que l'on pourrait se demander de quelles ressources ils puisent cette faculté de vaincre les périls ou d'en atténuer les dangers avec une résilience véritablement incroyable. Comment font-ils ou plutôt ont-ils un quelconque secret pour sortir toujours indemnes et presque revigorés des obstacles et pièges qui se dressent devant eux? Le proverbe "mieux vaut prévenir que guérir" pourrait être une piste à suivre et certains initiés savent comment échapper en grande partie aux influences négatives qui parsèment notre existence ou en s'en détournant habilement…

Lorsque l'on est en couple il est de rigueur d'être dans un optimisme assez cartésien puisqu'à deux tout semble plus simple et les problèmes basiques se voient diminués d'autant plus, c'est aussi ce qui fait que l'on se soucie moins de certains risques mineurs qui auraient pu s'ancrer plus durablement en étant seul(e), notamment tous les problèmes psychologiques ou la conscience se pose des questions existentielles sans jamais trouver de réponses satisfaisantes. En couple, une grande partie de ces réponses existentielles adviennent naturellement de par la relation qui impose de facto des voies claires et dégagées à suivre sans avoir à passer par les chemins de traverse plus aventureux qui aboutissent en général à des impasses ou à d'inextricables labyrinthes. Mais le couple n'est pas infaillible et il lui arrive de s'engouffrer tête baissée à deux ou séparément dans certains pièges moins visibles que l'habitude ou la routine auront masqués à force de se croire à l'abri de toute influence ou d'obstacles imprévisibles. Ainsi, les partenaires sont souvent tournés vers eux-mêmes et voient dans leur relation une protection ultime alors qu'elle n'est que de façade lorsque le contexte s'en prend plus fortement aux liens qui les unissent en affaiblissant un amour que l'on croyait inaltérable, et c'est ici l'erreur principale que de toujours voir dans le couple une place forte alors qu'il en devient pour des éléments extérieurs une cible, une citadelle à assiéger.

Les initiés savent parfaitement que toute force pour maintenir un équilibre entraîne une force contraire pour le désunir, c'est une loi universelle d'entropie qui s'attaque à toute chose et à tout concept avec cette particularité que plus l'équilibre de la construction est complexe et plus l'entropie associée sera forte pour s'y confronter. Ainsi, l'amour n'échappe pas à cette loi qui va chercher à chaque instant à ronger les liens qui maintiennent la relation pour tenter de s'y opposer par nature via l'adjonction progressive de parcelles de chaos dans le contexte en présence. Bien heureusement l'amour est une construction qui ne s'arrête jamais, elle perdure et s'élabore en permanence en ajoutant de nouveaux liens entre les partenaires ou en renforçant ceux qui se distendent un tant soit peu, c'est dans cette évolution et dans cette transformation amoureuse que le couple subsiste et résiste au temps qui passe avec son intrinsèque usure qui lui est propre tout en étant universelle. Par contre le couple peut se retrouver dans une impasse que le contexte, tel le Sphinx, aura échafaudé en travers de son chemin pour le questionner. C'est dans ces moments d'incertitude et de questionnement, où chaque Ego des partenaires peut alors emprunter une voie différente en réponse, que le couple peut se voir séparé ou éloigné de ses préoccupations communes qui en font ses fondations.

Le phénomène d'entropie en amour est extrêmement complexe à analyser puisque les causes et effets demeurent eux-mêmes d'une grande diversité avec des variations en puissance et en modalités qui déjouent la plupart des pronostics en la matière, tout comme l'avalanche dont l'existence serait la cause initiale d'un flocon de neige surnuméraire parmi des milliards présents. Dans la vie, à chaque instant se déroule une infinité d'évènements dont nous n'avons même pas conscience (de par notre limitation de perception et d'analyse) et dont pourtant chacun d'entre eux détermine l'intégralité de nos potentialités de choix tout en nous laissant jouir d'un libre arbitre apparent qui se présente à nous de manière totalement chaotique si l'on y réfléchit mieux, et c'est dans cette complexité invisible que se cache les meilleurs choix et chemins à suivre, sachant que ce constant prévaut aussi en amour pour une relation de couple durable et harmonieuse. Afin de mieux capter cette complexité ambiante il existe des méthodes, lesquelles ne sont pas au sens propre scientifiques, mais holistiques et d'ordre ésotérique étant basées sur des rituels utilisant une symbolique et des archétypes adaptés à ce travail de prise de conscience, de ressenti et d'analyse directe du contexte (sans passer par des schémas personnels ou filtrage de l'Ego).

Afin de mieux cerner les dangers auxquels un couple s'expose dans un contexte prédéfini, un travail sur la durée doit être établi avec précision afin d'analyser les causes et les effets de l'environnement spécifique au couple (famille, amis, relations de travail, milieu ambiant, poids du passé, potentialité d'évènements, cycles des partenaires et du couple, projets, etc.). C'est en passant via des rituels non conventionnels (ésotériques, que l'on peut qualifier de magiques et plus précisément en "magie blanche") que l'on pourra dévoiler progressivement ce qui n'était pas directement visible à des yeux profanes mêmes avertis pour aboutir à une construction symbolique complexe qui établira des archétypes équivalents à une Réalité expurgée de ses barrières mentales et matérielles, par conséquent proche d'une Vérité plus absolue. Il est difficile d'expliquer à une personne profane ce type de travaux ésotériques sans un avant-propos qui démontre la complexité du réel et le fait que dans la vie les gens ne voient pratiquement que ce qu'ils veulent bien percevoir et rien d'autre, par conséquent ils ne peuvent capter qu'une infime partie du réel qui pourtant agit directement sur leur existence par voie de causalité et de loi d'interactions à tous les niveaux. Concevoir qu'une méthode puisse prendre en compte cette complexité sans passer uniquement par un raisonnement étroit mais en l'agrémentant d'une analyse plus large via des archétypes fondamentaux, des lois et une symbolique appropriée, ouvre de facto la porte à des éléments cachés du décor en place, à des paramètres invisibles par d'autres méthodes plus orthodoxes (scientifiques).

La magie blanche est par définition une magie de révélation (de ce qui est caché, invisible aux sens ou dissimulé), une magie qui permet aussi d'apporter un surplus d'énergie positive si besoin, et enfin une magie de protection qui repousse les influences négatives. Dans le cadre qui nous intéresse, c'est-à-dire afin de renforcer le couple et de le protéger, cette magie dite par définition "blanche" reste, avec ses divers rituels spécifiques aux situations qui se présentent, un outil précieux d'analyse et d'action. Bien entendu la psychologie du couple n'est pas abandonnée dans cette logique, elle y est incluse comme le noyau contextuel où les profils de chacun des partenaires viendront s'imbriquer dans la construction de la méthode plus holistique que j'ai expliquée, ceci avec des paramètres effectivement plus ésotériques pour les profanes mais qui ne sont ni obscures ni incompréhensible comme certains "spécialistes" voudraient le faire croire (car eux-mêmes ne peuvent pas en concevoir intellectuellement la possibilité ni l'intérêt réel, par limitation personnelle et formatage institutionnel…). Étant praticienne de longue datte de cette méthode axée sur une magie blanche spécifiquement pour les couples (agrémentée parfois de magie dite rouge dont j'ai déjà parlé dans d'autres articles que vous pouvez lire dans ce blog), je reste à votre disposition pour en discuter si besoin afin de vous aider à mieux protéger votre relation des influences négatives tout en renforçant les liens qui vous unissent. N'hésitez pas à me téléphoner au 06.34.48.95.33 (numéro direct non surtaxé) ou bien à m'écrire pour m'expliquer votre problématique via mon formulaire de contact (qui s'ouvre en cliquant ma bannière ci-dessous), je réponds à toutes les questions! À très bientôt et ne perdez pas de temps si vous avez un doute ou un pressentiment soudain, signe de changement à prendre rapidement en compte!

France-Emmanuelle

Voir les commentaires

Publié le par amour-magie-noire
Publié dans : #Magie Rouge, #sauver son couple

Vouloir conserver l'amour au sein du couple semble être une évidence pour toute personne qui cherche la stabilité et l'harmonie de la relation conjugale, pourtant "vouloir" ne suffit pas puisqu'il faut aussi savoir et pouvoir entretenir cette énergie amoureuse au fil du temps et la faire fructifier selon des règles immuables à suivre avec constance. L'amour n'est rien d'autre qu'un puissant processus d'empathie réciproque (basée sur les sentiments eux-mêmes axés sur un plan spirituel et karmique) agrémenté de désir et de sexualité (basé sur le mental allié au plan physique orienté sensitif et charnel), par conséquent la direction à prendre est toute indiquée quant aux points importants à ne pas négliger. Étant donné l'ampleur des domaines qui participent à la construction de l'amour ou à son entretien ainsi qu'à leurs complexes interactions il sera nécessaire d'avoir aussi une méthode unificatrice, voire holistique, afin d'en appréhender toutes les ramifications et potentialités. Chacun de nous possède au plus profond de soi cette capacité de captation d'empathie afin de développer les ressources propres à l'amour, par contre parfois le contexte en présence nous empêche d'y puiser toute l'énergie suffisante pour maintenir le processus de manière optimum, c'est alors que peuvent survenir des problèmes de couple à de très différents niveaux et d'ampleurs assez diverses.

Le couple étant une entité duale, il faut bien évidemment une relation réciproque équilibrée où chacun y trouve son compte non pas dans un sens de stricte égalité d'identité (ou de rôle de genre) mais au sens où l'un donnera à l'autre ce qu'il recherche et vice vers ça, le tout par contre selon une stricte égalité de libre arbitre consenti et désiré. Cette règle du libre arbitre, notamment en amour reste une Loi à part entière qui ne doit être dérogée sous aucun prétexte au risque de créer ce déséquilibre parfois dangereux susceptible d'amener à une rupture d'harmonie dans la relation pouvant aller jusqu'à la rupture pure et simple car ne pas respecter le libre arbitre d'une personne c'est lui imposer une voie existentielle qu'elle n'a pas choisie et par conséquent rompre un contrat tacite d'échange où chacun évolue grâce à l'autre et inversement (et non unilatéralement). C'est souvent dans le fait de ne pas savoir soi-même dans quelle direction l'on veut aller qui peut entraîner une sorte de mise sous tutelle existentielle en voyant dans l'autre sa propre voie à suivre, ce qui n'est pas une erreur fondamentale en soi que de voir dans le conjoint un exemple si cela permet une construction personnelle assimilant le meilleur, mais toujours en respectant son choix de le faire sans y être imposé. N'oublions pas non plus que recevoir est une chose nécessaire en amour si l'on peut aussi donner en retour, encore une fois la réciproque conforte un équilibre bien ordonné.

Ayant parlé de la confiance dans mon précédent article (à relire ici si besoin), cette composante indissociable du couple en bonne harmonie ne peut admettre pour exister que la liberté de choix et donc du libre arbitre au sein du couple ainsi que du partage des initiatives qui en résultent. C'est ce partage, de capacités, de potentialités, d'imagination et finalement d'amour, qui crée l'harmonie nécessaire à la stabilité et à la durée de la relation. Conserver l'amour c'est donc installer cette harmonie durable et stable via un partage d'initiatives respectant le libre arbitre des deux partenaires au sein du couple et pour le couple. Lorsque l'on connaît et reconnaît cet impératif simple à comprendre (mais pas si facile à mettre en oeuvre) alors une phase importante est radicalement franchie, ce qui ne veut pas dire que parce que l'on "sait comment faire" que l'on va néanmoins "pouvoir le faire". Notons aussi que pour "pouvoir" il faut aussi avoir la volonté pour le faire, un "vouloir" impératif parfois soumis aux aléas du contexte qui impose beaucoup à chacun d'entre nous sans pour autant le montrer de manière directe et claire car il sait souvent contrecarrer nos volontés les plus fortes: par conséquent l'analyse du contexte est une priorité afin de "savoir comment vouloir pour pouvoir" (sous-entendu: pour aimer en pleine harmonie).

Analyser un contexte dans lequel l'on baigne est strictement impossible sans un recul suffisant, voire sans une véritable mise en abîme de sa propre condition, ce qui s'apparente à expurger consciemment son propre Ego pour se voir tel que l'on est… et sous caution d'avoir la Connaissance suffisante pour en faire une critique juste et objective proche d'une réalité hors de soi: cette démarche est impossible si l'on n'a pas atteint la sagesse digne d'un moine tibétain pratiquant la méditation transcendantale. Évidemment sur ce point je plaisante à peine mais vous aurez compris que la seule possibilité simple qui vient à nous (du moins pour tout Occidental profane en la matière) est donc de passer par une personne extérieure à nous-mêmes, une personne évidemment expérimentée pour ce type d'analyse du contexte et du "soi". L'on peut dire que les psychologues disposent de cette capacité à bien comprendre ce qui, plus ou moins objectivement, sera un obstacle au but que nous recherchons, ici cet "amour en pleine harmonie", mais la démarche ira beaucoup plus loin si l'on veut non seulement comprendre le contexte ambiant mais aussi le modifier (ce qu'un psychologue ne fera pas). C'est donc par des méthodes plus prosaïquement ésotériques et larges que le praticien doit opérer en utilisant des axes symboliques ayant cette capacité d'action via des rituels, c'est alors un travail d'initiation, lequel sera pratiqué par un(e) initié(e) dans le cadre de ce qui généralement s'apparente à de la magie opérative.

Dans le domaine spécifique de l'Amour l'on a généralement affaire par convention à la magie dite "rouge" qui agira principalement sur les sentiments, sur le désir et la sexualité, ce qui est à propos puisque cela rejoint nos paramètres essentiels liés à la construction d'une "harmonie amoureuse" pour le couple telle que définie précédemment. Dans ce cadre, la magie rouge utilise principalement des rituels afin d'interagir sur le contexte et d'éclairer aussi sur les points (de l'Ego) de la personne à corriger ou à recentrer, cette opération s'effectue par étapes successives, complémentaires et cumulatives durant "les travaux de magie" qui peuvent s'échelonner sur plusieurs semaines ou mois, et même parfois plus si la problématique est véritablement complexe et s'oppose à la volonté de la personne (consultant). J'ai stipulé aussi l'importance des ressources énergétiques afin d'avoir une volonté soutenue et assez puissante durant ces travaux, et c'est ici qu'une magie plus basique (la magie blanche) vient épauler la magie rouge (active) afin de redonner un dynamisme et une clarté suffisante pour dégager un horizon de possibilités intéressantes. La conjonction des deux magies, blanche et rouge, apporte une puissance et un équilibre aux travaux tant pour effectuer les rituels (via le praticien) que pour mieux appréhender le contexte et le "soi" (de la personne qui consulte).

C'est avec l'apport d'énergie de la magie blanche que la volonté sera dynamisée et ouverte sur un contexte dévoilé et compréhensible, c'est avec l'action de la magie rouge que ce contexte sera modifié avec une volonté renforcée et augmenté vers un but d'harmonisation réelle, au-delà du simple Ego, au profit de l'unité du couple. Les travaux de magie rouge ayant comme but principal la conservation de l'amour au sein du couple dispensent ce surplus d'empathie conjugale et d'optimisme dans la relation de couple pour en sceller durablement la teneur et l'essence en respectant chacun des protagonistes de manière interdépendante selon leur libre arbitre souverain, c'est une opération de recombinaison de ce qui existe, de construction de ce qui manque, d'expulsion de ce qui est inutile ou dysharmonique. En qualité de praticienne de la magie rouge associée aux bienfaits de la magie blanche, j'ai permis à de nombreux couples de ne pas sombrer alors qu'ils avaient toutes les cartes en mains mais qu'ils ne savaient pas comment les utiliser pour le bienfait de leur union et de leurs sentiments durables et profonds.

Si vous rencontrez vous aussi des problèmes de couples, importants ou passagers, n’hésitez pas à me joindre pour en discuter et nous verrons ensemble s'il est nécessaire d'engager des travaux via des rituels spécifiques à votre contexte. Pour me joindre: simplement par téléphone au 06.34.48.95.33 (numéro direct non surtaxé) ou bien par écrit si vous préférez recevoir une réponse par cette voie et pour expliquer votre situation textuellement: merci de cliquer sur ma bannière de site ci-dessous pour ouvrir mon formulaire de contact. Je vous dis à très bientôt pour que l'amour au sein de votre couple perdure et soit comme au premier jour, aussi fort et rayonnant, et protégé par une volonté éclairée, la vôtre, enfin libérée!

France-Emmanuelle

Voir les commentaires

Publié le par amour-magie-noire
Publié dans : #Rituels de magie, #Magie Rouge, #Problème de couple, #Magie Blanche Bénéfique, #Avis France DEFAWES

La confiance représente un élément primordial de la construction amoureuse, sans elle les fondations de la relation, notamment conjugale, s’en trouveraient affaiblies et ne pourraient pas porter le fardeau habituel des vicissitudes du quotidien, apportant alors le doute dans les capacités de chacun à les surmonter. Dépasser les petits problèmes de la vie, affronter les plus importants obstacles ensemble demande cette confiance en l’autre qui ne s’invente pas ou ne s’apprend pas mais se conçoit comme un ressenti instinctif digne de la partition musicale où chaque notes à sa place et ne tolère aucune dissonance. Nous ne sommes pas tous et toutes des virtuoses de la vie pour d’emblée comprendre la musique que l’amour nous apporte, c’est en effet une mélodie complexe qui requiert une écoute attentive et une sorte de sagesse où le respect inconditionnel du partenaire s’apparente à une règle d’or, où la partition s’écrit à deux pour ensuite la jouer à quatre mains sur le même instrument. Alors, que faire si cette confiance s’est distendue ou si celle-ci ne joue plus son rôle d’équilibre dans un couple? Comment restituer l’harmonie nécessaire pour renouer avec la puissance des liens qui unissaient les partenaires?

Tout d’abord, il faut bien faire l’état des lieux quant aux véritables raisons de la perte de confiance, celle-ci peut s’installer progressivement par une sorte d’usure due à la routine des jours qui passent et érodent petit à petit nos certitudes et nos capacités à voir dans l’autre de manière juste, l’on peut alors commencer à dénigrer ce que l’on avait aimé par une réaction entropique destructrice prenant l’allure d’un acide lent que l’on peut heureusement la plupart du temps retarder, voire dépasser. La perte de confiance peut aussi avoir des sources plus spécifiques au contexte si par exemple une rivalité amoureuse se profile à l’horizon, entraînant une jalousie ou une frustration. Dans ce cas il semble bien que les bases de la relations initiales ne tiennent que part les normes fixées par les partenaires en matière de relations multiples et de partage, il est très difficile de prévoir à l’avance les réactions des uns et des autres même lorsqu’ils avaient acté et préparé de telles situations. C’est toujours dans l’acte présent que se joue la confiance et non dans les expectations ou les bonnes résolutions issues du passé, il y a quelque chose d’instinctif dans l’apprentissage des relations amoureuses qui ne se prévoit pas mais qui se vit au présent dans l’instant.

Par conséquent l’on s’aperçoit souvent trop tard que la confiance se brise plus qu’elle se perd dans la durée car elle est constituée d’un seul bloc de marbre, lequel encaisse les coups si ceux-ci ne sont pas trop violents. En même temps, c’est-ce même bloc symbolique qui deviendra la création singulière représentative de la relation, soit une solide et massive sculpture où la confiance s’est ancrée fortement, soit une frêle statuette dont il faudra apporter le plus de soin et d’entretien possible pour qu’elle ne se brise pas. Tous les types de relations sont à concevoir dans un couple, certains ont dès le début une foi infinie en l’autre (mais peuvent aussi se tromper), d’autres doivent construire cette relation de confiance qui apportera le support d’un amour stable et équilibré (mais peuvent se perdre en chemin). Le véritable danger de la perte de la relation amoureuse tient donc assurément dans cette perte de confiance ou dans son manque, ou bien encore dans un déséquilibre des partenaires dans cette volonté ou se désir de confiance en l’autre, et inversement.

L’on comprend alors très vite que la confiance en soi est l’une des composantes de la confiance en l’autre, car il est indispensable de savoir croire en soi pour investir des ressources personnelles en autrui, auquel cas l’on a rien à donner car l’on a rien à se donner à soi-même dans un premier temps. Les personnes ayant le plus peur d’un manque de confiance et donc d’une trahison amoureuse sont celles qui ont par conséquent le moins de ressources à gérer sur leur propre confiance en elles. Ce constat apparemment tragique est finalement une incroyable solution positive à la problématique qui se présente puisqu’en agissant sur la confiance en soi l’on peut restituer les ressources nécessaires à la confiance dans le partenaire et ainsi rééquilibrer les liens en éloignant les fantômes du doute ou des scénarios imaginaires qui le provoquer (croyance en une trahison potentielle qui n‘existe pas et qui pèse sur la relation). Notons d’ailleurs ici que ce doute (réel ou non) s’apparente à la cause principale de la mécanique de la perte de confiance, donc ôter le doute ou lever le voile de ce doute permet aussi de ne pas entamer la confiance pour rien, ou d’en faire enfin le deuil d’une petite partie pour en conserver la principale, une sorte de part du feu nécessaire pour ne pas brûler intégralement…

Expliquer les processus qui fondent la relation amoureuse et la confiance qui s’y associe est souvent complexe si l’on cherche à utiliser de simples mots abstraits généralistes (ceux des spécialistes qui cherchent à catégoriser) et c’est plutôt dans le dialogue profond et franc que peut s’établir la vérité d’une situation et des solutions efficaces à apporter. La « symbolique » fait partie de ces moyens utilisés pour élaborer ce processus de compréhension dont la part d’inconscient nous rappelle que rien dans le domaine de l’esprit, du ressenti des sentiments ou plus génériquement de l’amour, n’est vraiment situé en surface consciente de la psyché, bien au contraire il faut parfois extraire avec soin et subtilité de manière ésotérique les vrais archétypes qui forment un individu dans la constitution de l’ensemble de sa personnalité double: superficielle (visible et compréhensible) et profonde (invisible et souvent instinctive ou illogique en apparence…). C’est avec ce nouveau constat que j’ai établi une méthode permettant d’accéder à la fois à cette couche superficielle de réalité qui surnage dans les problématiques présentée, mais aussi pouvant révéler les véritables raisons issues bien plus profondément du cœur de chaque individu qui découvre ainsi ses propres archétypes, ses ambitions cachées, ses raisons et ses essentiels buts que certains diront karmiques (dans le sens existentialiste du terme ou magique si l’on veut utiliser ce type de croyance et de dialectique).

La logique de la psychologie alliée à celle plus souterraine des archétypes ésotériques de la psyché profonde forment ma méthode de résolution des problématiques de couple, notamment afin de restituer les pierres angulaires propres à l’harmonie de la relation amoureuse sur plusieurs niveaux à la fois visibles et plus cryptés. C’est en ce sens que comprendre que l’amour est magique par définition (visible et invisible dans sa subtile constitution) induit forcément l’utilisation d’une certaine forme de magie en soi pour en discerner les véritables contours et ainsi apporter des solutions d’une même nature subtile. Vouloir retrouver la confiance du partenaire en amour, c’est donc tout un ensemble, à la fois de compréhension de soi, de compréhension du partenaire, de compréhension du contexte et des éléments liés, et enfin de celle de la nature même de l’essence de la relation (ce qui ici amène à comprendre la relation comme un itinéraire à la fois personnel et existentiel comme  « chemin karmique », ayant un but à suivre via un expérience partagée).

Si vous désirez continuer cette analyse dans le cadre plus professionnel afin de présenter votre propre problématique, je peux vous aider à trouver des solutions, à lever le voile sur un contexte difficile à concevoir ou tout simplement à comprendre votre situation si vous en avez besoin. C’est uniquement dans le dialogue que progressivement les solutions apparaissent à partir de niveaux très différents, lesquels ne sont pas apparents si l’on est seul(e) à tenter l’expérience de l’analyse intérieure de ses propres doutes. N’hésitez pas à me joindre pour en discuter librement au 06.34.48.95.33 (téléphone direct et non surtaxé) ou bien par écrit si vous préférez expliquer votre situation plus posément et précisément, merci aussi si nécessaire d’utiliser mon formulaire de contact en cliquant sur ma bannière web qui est ci-dessous. Je vous dis à très bientôt et n’ayez pas peur d’affronter vos propres doutes ou peurs afin de les vaincre en les dépassant, je vous y aiderai!

France-Emmanuelle

Voir les commentaires

Contactez moi:

 

 

 

 

 

 

Tél.: 06.50.75.95.14

numéro non surtaxé

ou bien > cliquez ici

Articles récents

Hébergé par Overblog