Amour Magie & rituels

Amour Magie & rituels

Retrouvez l'amour dans le couple et l'affection de votre partenaire via des rituels et travaux (en magie rouge, magie blanche et magie noire).

Publié le par amour-magie-noire

L'affection dans le couple représente une valeur fondamentale à protéger et à entretenir afin de garder ces liens qui unissent spirituellement et sentimentalement les deux personnes composant cette union, laquelle perdure aussi selon une harmonie vitale basée sur une réciprocité à tous les niveaux, tant physique avec la sexualité qu'intellectuelle ou pratique avec cette complémentarité indispensable de compétences et de facultés mises en commun. Alors, lorsque les liens affectifs commencent à se distendre, c'est l'ensemble de cet équilibre qui vacille à la manière d'un tremblement de terre, au début presque imperceptible mais qui petit à petit s'amplifie sans que l'on y prenne vraiment garde avec la routine des années s'accumulant lentement. Pour certains couples la tendresse s'apparente à ce cœur indéfectible qui gardera pour toujours sa puissance et jamais ne faiblira en amour, pour d'autres ce sera au contraire une sorte de long déclin progressif ou parfois même de rupture soudaine à la suite d'un évènement que l'on pourra qualifier de dramatique. Le couple est comme une pièce de théâtre avec ses rebondissements, ses entrées d'acteurs et son intrigue qui peut surprendre ou s'embellir selon les décors et accessoires que la vie mettra à disposition. C'est l'écriture de ce scénario au fil du temps qui apportera les réponses aux protagonistes, lesquels peuvent aussi prendre part à ce travail de création où c'est leur propre réalité qui prend forme…

Comprendre la symbolique intime du couple est primordiale pour en garder à l'esprit l'essentiel de sa substance, cela permet à cette union d'individualités de perdurer sans heurt et sans accroc aux vicissitudes quotidiennes qui viennent inlassablement éroder nos convictions tel le ressac sur la falaise. Par conséquent, nul n'est à l'abri d'une chute ou tout simplement de trébucher sur un obstacle en travers de la route, nul ne peut non plus prévoir avec précision l'avenir de sa relation ou bien les multiples voies à emprunter au détour du chemin principal. Pourtant nous cherchons sans cesse des solutions, que ce soit individuellement dans chaque acte de notre existence ou bien au sein du couple pour que celui-ci avance de concert main dans la main sans jamais relâcher son étreinte. Au début d'une relation amoureuse nous sommes véritablement à l'affût de chaque instant pour créer ou resserrer les liens d'attachements sur tous les fronts de cette bataille dont l'effort de guerre ne travaille heureusement que pour l'amour du partenaire, et s'il faut lever dans l'instant des armées pour soulever des montagnes alors rien n'arrête la volonté de ceux qui s'aiment pour vaincre l'adversité. Puis des années plus tard il est tout aussi vrai qu'il faut compter  quelques désertions dans les rangs d'une volonté parfois un peu à court de ressources pour continuer à avancer à vive allure, il est peut-être temps de faire une pause salutaire.

La plupart des couples vivent à un moment ou un autre cette période d'incertitude ou de flottement de leurs sentiments dans ce que je viens de décrire et il n'est pas rare de voir des femmes et des hommes consulter des spécialistes du couple, des "coachs conjugaux", pour justement régler certains problèmes d'usure dans la relation de couple. Ce sont surtout les femmes qui se posent le plus de questions, elles prennent les devants lorsqu'elles sentent d'instinct la situation leur échapper, en d'autres mots lorsque la relation amoureuse commence à battre de l'aile. Les spécialistes du couple sont à l'image de ces théoriciens ou stratèges qui n'ont souvent jamais mis les pieds sur le terrain, ils rabâchent des vérités toutes formatées qui, bien qu'elles soient basiquement utiles, restent de somptueuses généralités à la limite de la futilité pratique… La symbolique intime du couple telle que je la conçois ne passe pas par une psychologie de bas étage trop vague ou trop linéaire, elle entre bien au contraire dans les subtiles fondations des partenaires pour en dévoiler la quintessence qui structure la relation amoureuse et lui apporte sa puissance. Il faut voir le couple comme une source d'énergie vitale partagée avec cette dimension ésotérique qui la protège, et non comme un schéma stéréotypé de clinicien qui répète à tous la même histoire.

Les ressorts subtils des relations amoureuses résident à un niveau de conscience qui dépasse le simple entendement intellectuel pur pour s'inscrire dans une sphère d'interaction que seule saura capter une vision foncièrement élargie ayant une orientation plus ésotérique dans l'interprétation. Cette interprétation passe par de complexes archétypes que C.G Jung a très bien expliqué mais qui ne font pas partie de l'enseignement orthodoxe de la psychologie car elle va beaucoup plus loin en terme de symbolisme pour s'approcher d'un irrationnel proche de la magie et de ses rituels. C'est justement pour bénéficier de cette vision plus complète et plus proche d'une certaine vérité que j'assume utiliser à la fois la psychologie traditionnelle avec une approche moins conventionnelle en utilisant les rituels de magie comme révélateurs de la problématique des couples. Certains diront que la magie n'est qu'une grande imposture orchestrée par des escrocs, ce serait bien mal connaître toutes les ressources mises à disposition par la magie opérative que d'en rejeter d'emblée toutes les possibilités qu'elle recèle et donc se couper de solutions très efficaces. Je précise tout de même que je ne pratique qu'une magie spécifiquement consacrée aux problèmes amoureux, principalement la "magie rouge" pour la citer ici très clairement.

Le retour d'affection dans le couple est une priorité afin d'inverser un processus de destruction ou d'usure de la relation amoureuse, ce qui implique de cibler les liens d'attachement comme autant de points positifs à renforcer ou à réparer, ce que le rituel du même nom, de "retour d'affection", effectue de manière optimum lors de travaux de magie rouge. Il est nécessaire parfois d'expliquer d'où viennent les termes et pourquoi nous les employons, ils ne sortent nullement de l'imagination débridée d'un quelconque romancier mais plutôt d'études ésotériques qui se compilent depuis des décennies en Europe (et des centaines d'années dans des pays comme l'Inde très en avance sur les "choses de l'amour" et leur symbolique ésotérique ainsi que leur application). En occident nous avons la très mauvaise habitude de vouloir tout démontrer avant d'assurer du bien fondé d'une méthode ou d'un fait, ce serait très difficile de démontrer l'Amour par A + B, et les sciences ont encore beaucoup à apprendre sur certaines réalités invisibles et indémontrables qu'elles rejettent avec force et dédain à défaut d'avoir une attitude plus sage et plus spirituelle.

Renforcer les liens d'affection dans le couple n'est pas une impossibilité lorsque ceux-ci commencent à se déliter, au contraire il faut savoir les traiter avec la dimension qui leur convient, prendre en compte toute une symbolique que seuls les rituels de magie rouge peuvent actuellement gérer de manière directe et efficace. Vouloir sauver son couple ou restituer les sentiments comme au premier jour n'est pas une impossible fatalité mais une nécessité qu'il convient d'assumer sans honte dans le cadre de travaux professionnels avec la certitude de comprendre pourquoi la relation de couple en est affectée et comment y remédier! Je reste à votre disposition pour en discuter dans un premier temps au 06.50.75.95.14 (numéro direct non surtaxé) ou bien pour m'exposer votre situation par écrit en passant par mon formulaire de contact qui s'ouvre en cliquant sur ma bannière web qui est ci-dessous. Je vous dis à bientôt et soyez toujours confiant(e) dans l'avenir car l'amour ne disparaît jamais, il faut juste savoir le retenir au moment opportun!

France-Emmanuelle

étude personnalisée - formulaire de contact

Voir les commentaires

Publié le par amour-magie-noire

Le rituel de retour d'affection est souvent très décrié comme étant un véritable attrape-nigauds qui penseraient retrouver facilement une stabilité affective, empêcher une rupture dans leur couple ou bien le retour de l'être aimé en un simple claquement de doigts. Bien évidemment un grand nombre de faux praticiens qui se disent sorciers ou mages affirmeront tout de go qu'il s'agit ni plus ni moins d'un envoûtement qui force littéralement les personnes ciblées en manipulant insidieusement leur mental ainsi que leur corps pour accepter la finalité de ce type de rituels. Par conséquent j'en déduis qu'ils placent donc à l'égal ou au même niveau la magie rouge et la magie noire, ce qui me révolte et me laisse assez dubitative sur leurs propres méthodes et agissements lors de travaux de magie… Non, les magies ont bien été classifiées depuis des décennies de manières assez précises selon des domaines et des orientations qui ne trompent personne, par conséquent vouloir tout mélanger de la sorte ne peut aboutir qu'à embrouiller et à embrumer un peu plus l'esprit des consultants déjà profanes et peu versés dans l'ésotérisme. Il faut donc rétablir certaines vérités sur ce rituel de retour d'affection, ainsi en effet informer davantage et mieux, non seulement sur la finalité qu'impose la magie rouge mais aussi sur les choix initiaux et sur les devoirs des consultants qui gardent entièrement leur libre arbitre en toute connaissance de cause.

Tout d'abord, une évidence à mettre en avant de suite et à bien souligner: aucun praticien (qu'il se dise sorcier, mage, druide ou autre) ne peut garantir un retour de l'être aimé en quelques jours en utilisant uniquement la magie dite blanche, laquelle reste grandement efficace dans son domaine de prédilection qui s'apparente à un apport d'énergie positive complété d'une protection ou parfois aussi d'une révélation d'un fait caché sur la situation ou sur le contexte, ceux qui affirment le contraire sont effectivement des charlatans ou des escrocs qui veulent profiter très rapidement de la crédulité des personnes en difficulté au niveau affectif, conjugal ou amoureux. Il faut donc savoir aussi séparer le bon grain de l'ivraie en matière de pratique de la magie et fixer les bonnes règles de conduite dès le début des consultations ainsi que définir avec justesse le type de rituel qui sera en adéquation avec la situation présentée. Cette analyse initiale et ce dialogue préliminaire permettent conjointement d'une part de s'assurer de la bonne marche des travaux à venir de manière générique mais surtout de positionner clairement le duo actif tel que je le présente souvent dans mes articles: la personne qui consulte et le praticien du ou des rituels à effectuer. Bien sûr, c'est aussi en échangeant des informations réciproquement que des deux côtés un premier lien important se forme, un lien qui participera activement à engendrer une puissance et une orientation en terme d'énergie nécessaire au(x) rituel(s).

"Ne pas se louper en demandant un rituel de retour d'affection", de ce titre un peu tapageur dans la formulation il faut retenir que ce n'est assurément pas au consultant d'identifier le type de rituel qui sera favorable à la réussite de la résolution de son problème, non, je confirme que c'est bien heureusement au praticien de définir non seulement le type de magie, de rituel, mais aussi très souvent un panachage de rituels successifs ou additionnels qu'il sera bon de moduler selon des timings précis et des durées qui le sont tout autant, ce qu'a priori le consultant n'a pas en terme de connaissances ésotériques. Bien entendu, une personne qui demandera de l'aide, notamment dans le cadre spécifique d'un retour de l'être aimé, exprimera sa volonté dans ces termes via le rituel du même nom mais la plupart du temps d'autres éléments et surtout d'autres objectifs complémentaires viennent s'intercaler dans le contexte en présence, ce qui complexifie tout autant la symbolique des rituels et leur façon de les concevoir pour les ajuster à la situation exacte (même s'ils portent génériquement le même nom basique ils sont TOUS différents d'une personne à l'autre, TOUS différents d'une situation à l'autre). Donc encore une fois: oui, méfiez vous des praticiens qui ne posent pas de questions, qui affirment tout connaître du contexte sans écouter ou qui proposent immédiatement un rituel de retour d'affection dans tous les cas… Ne pas se louper c'est nouer le dialogue et le lien subtil pour ensuite décrypter le contexte, comprendre la situation réelle et choisir la bonne orientation à prendre (choix du consultant en terme de but, et choix du rituel actif de la part du praticien).

De plus, en magie rouge (magie des relations amoureuses, des sentiments, du désir et de la sexualité) rien n'est simple et clairement défini comme une certitude à un moment T, en effet à chaque instant la situation peut basculer drastiquement dans un sens positif ou négatif, voire passer par un entre-deux apparemment neutre dont il faudra savoir tirer parti assez rapidement pour la réussite du but recherché. Il ne faut pas se leurrer en disant assurément que les personnes qui sont dans des situations difficiles au niveau de leurs relations amoureuses ont la plupart du temps une grande douleur mêler à une incompréhension de la situation qui leur est tombée sur la tête en les assommant ou en les laissant dans des eaux troubles, de ce fait il est avant tout nécessaire de remettre d'aplomb ces personnes avant de commencer les travaux qui eux-mêmes drainent de l'énergie… Personnellement j'ai déjà expliqué dans presque tous mes articles qu'il est préférable de remettre à niveau le taux d'énergie vitale des personnes avant de commencer les rituels dits actifs, ainsi, si cela s'avère néanmoins nécessaire, lors du premier contact avec le consultant je prends toute la mesure de cette valeur, tant physique que psychique afin d'apporter au plus vite un regain de vitalité, de volonté et d'éveil et ne pas attendre l'installation d'une inertie dans les échanges (paroles revigorantes ouvrant des portes sur des solutions ou des vérités à suivre).

C'est en ce sens que d'une certaine façon j'entreprends un tout premier rituel de magie blanche pour rééquilibrer la personne qui consulte afin qu'elle retrouve progressivement une harmonie intérieure, une lucidité sans filtre sur sa situation ainsi que cette importante sérénité qui s'inscrit dans l'échange de mots, lesquels participent à cette régénération en ressources et d'une certaine façon à ce "soin de l'âme" (on place généralement la magie blanche dans la catégorie des soins en apport d'énergies et en révélations intérieures). Ledit rituel de magie blanche spécifiquement régénérateur s'effectue donc durant la séance mais aussi après en continuation de son effet "starter", il est modulable selon les équilibres à réajuster même s'il agit globalement sur l'esprit, sur le physique et sur d'autres plans et corps subtils intermédiaires ou supérieurs. Une fois que la mise à niveau permet d'engager plus en avant les causes et effets réels de la problématique, ceci volontairement et à son rythme selon le libre arbitre du consultant, l'analyse du contexte se dévoile avec beaucoup plus de lucidité et de conviction pour prendre une direction sous la forme d'une ou de plusieurs décisions, des buts à atteindre pour planifier la réussite de la résolution du problème.

Le rituel de retour d'affection (magie rouge) n'arrive à proprement parlé qu'à ce stade où chacun sait où il va, le consultant puisqu'il a pris la mesure réelle de la situation ainsi que le praticien en étant assuré qu'il prendre la bonne orientation dans ses travaux avec les rituels ciblés et nécessaires. C'est ici que la magie rouge agit via ce rituel, elle n'est donc pas du tout de l'ordre de la surprise pour le consultant qui sait exactement vers quoi il se lance puisqu'il aura eu la capacité, la volonté et les ressources pour comprendre son contexte et plus précisément la problématique à laquelle il est confronté. Dans le cadre de ces travaux, s'il y a demande effective de "retour de l'être aimé", alors cela ne se fera que sur la base des liens existants ou sur la reconstruction de ceux du passé qui peuvent être réactivés, par conséquent ce rituel n'est pas un "envoûtement" au sens complet du terme, il s'agit bien de renouer et d'ajuster le contexte pour qu'il soit favorable et non d'imposer violemment une volonté d'amour qui n'aurait pas d'écho. Sur ce point parler "d'envoûtement d'amour" en magie rouge n'est pas exact, c'est une simplification lexicale qui peut prêter à confusion mais qui donne néanmoins une signification, celle de faire jouer l'amour comme levier, et rien d'autre (laissons donc à la magie noire la dénomination pure "d'envoûtement" où effectivement il y a une prise de contrôle non désirée).

Comme nous le voyons, les mots sont à la fois nos amis pour mieux analyser les problématiques qui se présentent et orchestrer les rituels mais attention aux tournures qui englobent des termes afin de simplifier ce qui est assurément complexe, classifier sommairement et nommer avec des termes profanes aboutit parfois à des contresens ou à des significations impropres car trop schématiques dans leurs associations. Sur ce point comme sur notre thème je reste à votre disposition si vous avez besoin d'aide dans le cadre de mon activité professionnelle en qualité de praticienne utilisant la psychologie et l'ésotérisme comme base commune afin d'aller plus loin grâce à cette dualité qui me semble indissociable à la réalité du monde visible et de celui qui se veut plus subtil, voire invisible. N'hésitez pas à me joindre pour en discuter posément au 06.50.75.95.14 (numéro direct non surtaxé) ou bien en passant par l'écrit via mon formulaire de contact que vous pouvez ouvrir en cliquant ma bannière de site qui est ci-dessous! A très bientôt et sachez libérer vos énergies pour atteindre votre but avec une volonté assurée, surtout si cela vous apporte l'amour ou le retour de l'être aimé, dans tous les cas je vous y aiderai et je réponds à toute demande précise et complète.

France-Emmanuelle

étude personnalisée - formulaire de contact

Voir les commentaires

Publié le par amour-magie-noire
Publié dans : #blocage affectif

La psychologie humaine demeure un domaine complexe où chacun dispose de réactions qui lui sont véritablement personnelles et en ce sens il sera difficile de trouver des schémas strictement comparables entre individus mêmes très proches ou ayant vécu des expériences similaires, le libre arbitre émotionnel restant de mise nous sommes donc tous différents et nos affects disposent de sensibilités à géométries très variables, voire parfois paradoxalement inverses face à des évènements identiques. De ce constat nous pouvons nous réjouir d'une part de ne pas être comme des robots, tous programmés de la même façon, mais surtout de voir dans l'humanité un vaste champ d'investigations où tous les possibles existent en matière de réponse émotionnelle, prémisse à une action elle-même très diversifiée qui fait suite à une pensée consciente qui oriente l'individu dans une direction. C'est de cette grande diversité que vont jaillir autant de potentialités relationnelles, parfois heureuses, parfois ressenties comme plus négatives, voire dans certains cas neutres ou sans intérêts particuliers. Ce sont aujourd'hui ces situations négatives qui vont nous intéresser et plus précisément celles qui provoquent des blocages affectifs (ou blocages émotionnels), lesquels peuvent durablement perturber une relation amoureuse, voire tout simplement l'empêcher d'exister ou même seulement de l'envisager.

Personne n'est à l'abri d'un blocage émotionnel, nous avons tous un jour subi une expérience traumatisante dans le sens où nous n'avions absolument aucune solution à apporter pour répondre à un évènement qui soudain se présentait à nous, que ce soit un accident physique avec des lésions plus ou moins graves (mais même le petit bobo peut prendre de grandes dimensions), que ce soit encore un stress intellectuel face à un problème ou dilemme qui dépasse notre entendement logique et notre savoir, ou bien encore et plus souvent un choc affectif lors d'une dispute sociale ou d'une rupture amoureuse. La plupart du temps ces "agressions", physiques, intellectuelles ou affectives, sont assez largement amplifiées si nous nous trouvons en position décalée ou solitaire lorsqu'elles arrivent, c'est-à-dire isolé pour y répondre et dans l'incapacité de demander de l'aide immédiate pour y faire face. C'est cet isolement, cette séparation du corps social (famille, amis, proches ou autres personnes responsables) qui renforce encore le stress initial subi et va ainsi le graver à tout jamais dans l'esprit et dans la conscience de la personne pour ensuite en générer ultérieurement un blocage par réminiscence et association à d'autres évènements approchants.

Afin de mieux comprendre, quelques exemples simples sont à considérer pour visualiser le processus qui s'opère, lequel peut s'apparenter à un apprentissage extrême entraînant une réponse qui l'est tout autant "au niveau de l'individu". Imaginons une personne à vélo sur une route isolée qui soudain dérape et tombe violemment sur le sol en se cassant une jambe, cette personne n'a rien vu arriver et se retrouve dans une situation où la douleur intense, l'incertitude d'être secourue et d'avoir des séquelles seront des facteurs pouvant générer durablement par la suite une peur de partir seul se balader ou même de remonter un jour sur un vélo. Deuxième exemple, celui d'un enfant humilié dans sa classe par un de ses camarades qui répond parfaitement à la question du maître alors que lui-même n'a même pas su ouvrir la bouche pour répondre l'instant d'avant, ne sachant strictement rien dire dans la surprise de l'interrogation, figé comme une statue. Cet enfant pourra alors développer une peur des autres, du dialogue, des relations sociales et même de l'apprentissage scolaire puisqu’à ses yeux il n'y verra qu'une source de souffrance potentielle, de peur ou de jalousie envers autrui. L'on voit parfaitement qu'ici un simple événement ponctuel peut avoir des répercussions cruciales sur le devenir de la personne.

Dans les deux exemples précédents, l'on pourrait aussi imaginer que notre cycliste est déjà tombé plusieurs fois auparavant et donc n'a pas eu peur de chuter, qu'il est médecin chirurgien et connaît l'ampleur de sa blessure, que par conséquent il ne sera que très moyennement affecté par sa mésaventure sachant que sont état est mineur et sans conséquence (dans quelques mois il remontera sur son vélo sans blocage mais assurément plus attentif). Pour l'exemple de l'enfant, son père est lui-même enseignant et lui a appris qu'il ne faut jamais renoncer, que lorsque l'on ne sait pas une chose il faut rapidement y retourner pour l'assimiler, par conséquent, passée sa surprise de l'instant il prendra sa mésaventure en plaisantant et se mettra immédiatement au travail pour répondre de lui-même au plus vite et montrer à tous qu'il maîtrise le sujet, ainsi il surpassera un stress qui ne le marquera même pas, bien au contraire. Évidemment il existe des stress beaucoup plus importants dont la parade n'existe pas ou semble difficile à prendre en compte sans séquelles, par exemple les accidents invalidants, les violences extrêmes ou les viols, et pourtant dans ces cas aussi une résilience est possible et salutaire.

Mais le cas qui nous intéresse aujourd'hui se situe à la croisée des chemins, il affecte toutes les personnes sans exception à différents niveaux, c'est le blocage affectif suite à des problèmes amoureux. Durant notre existence et même dès le plus jeune âge nous avons cette tendance naturelle à nous rapprocher d'autrui et à lier notre confiance en certaines personnes que nous pensons compatibles avec nos propres instincts, affects et désirs, puis à développer des sentiments très complexes qui vont de l'amitié à l'amour avec parfois aussi inversement des rejets, des aversions ou des sentiments de jalousie ou de dégoût. La véritable blessure qui entraîne l'apparition du blocage émotionnel intervient après des évènements de ruptures, que ce soit de trahison amoureuse, d'abandon ou d'autres épisodes hautement négatifs qui viennent s'ancrer dans l'esprit de la personne qui se représente comme une victime face à ces injustices qu'elle ne peut ni empêcher, ni accepter, ni auxquelles elle ne trouve de réponse satisfaisante ou d'actions à entreprendre pour rétablir son équilibre personnel (mental, contextuel, physique, sentimental, etc.). À partir de cet instant, tous les autres évènements amoureux seront irrémédiablement corrélés à cet incident ressenti comme majeur (négatif) et dont les conséquences apportent une grande perte de confiance en soi et dans autrui, une inertie des sentiments constamment sur la défensive ou totalement anesthésiés.

Le blocage émotionnel ou affectif n'est heureusement pas une fatalité à subir "ad vitam" puisque des solutions existent pour sortir de l'ornière et enfin prendre des chemins plus paisibles et radieux. C'est en agissant selon des processus subtils qui sont souvent enfouis au tréfonds de notre inconscient qu'agissent certains rituels apportant un véritable regain d'énergie positive là où se trouvent les blessures de l'âme et les liens qui empêchent d'aborder sereinement une vie sentimentale et amoureuse, voire sexuelle normale. L'on s'attaque ici à des phénomènes entremêlés où les épreuves ainsi que les ressentis réels ou imaginaires se côtoient sans délimitations claires avec, tout comme l'iceberg, des parties émergées et d'autres plus invisibles dans les profondeurs de l'esprit. Les initiés et praticiens savent décrypter les signes distinctifs de ces blocages et cibler les liens à dénouer pour que l'essence vitale de la personne soit de nouveau libre de ses choix sans peur avec une confiance renouvelée en elle-même et dans le processus relationnel. Selon les types de blocages et reflex défensifs à assouplir, il faudra effectuer des travaux à la fois graduels dans leur puissance mais aussi sur une durée à déterminer en temps réel avec des exercices pratiques pour oser sortir de cette zone de confort protectrice qui agit comme une prison mentale et physique par ricochet. Notons enfin que cet enfermement est vécu comme un isolement subi qu'il faut rompre via le dialogue avec une aide appropriée.

Dans le cadre de mon activité professionnelle je dispose de méthodes à la fois basées sur la psychologie et sur divers rituels complémentaires plus "ésotériques" pour retrouver ces énergies piégées, pour débloquer ces liens qui empêchent de concevoir une relation amoureuse en devenir ainsi que pour la renforcer via la loi d'attraction (retour du désir en toute réciprocité positive). Si vous avez besoin d'aide dans ce sens, c'est-à-dire dans le domaine de l'amour et du processus qui s'y rattache alors n'hésitez pas à me joindre pour en discuter au 06.50.75.95.14 (numéro direct non surtaxé) ou bien si vous préférez dans un premier temps m'écrire votre histoire de manière plus posée et précise en passant par mon formulaire de contact, merci de cliquer ma bannière web ci-dessous pour ouvrir la page. Je réponds à toutes les questions et à tous les messages, donc je vous dis à très bientôt pour ôter les blocages qui vous empêchent d'avancer, commencez par couper ce lien qui vous empêche d'en parler, contactez-moi dès maintenant!

France-Emmanuelle

étude personnalisée - formulaire de contact

Voir les commentaires

Publié le par amour-magie-noire
Publié dans : #rêves

Dans mon dernier article sur la magie rouge j'expliquais que les travaux qui en découlaient étaient spécifiquement dédiés au domaine de l'amour et dans l'article précédent je soulignais l'importance de l'image dans les divers rituels de magie. Aujourd'hui je vais aborder un thème qui relie logiquement ces deux axes "magie rouge et images": les rêves. Il existe dans l'activité onirique de lourds secrets ésotériques où se mêlent conscient et inconscient, réalité vécue et réalité en devenir, souhait ou rejet d'une fatalité qui n'a pas encore été révélée ou qui ne verra peut-être jamais le jour… Tout a été dit sur le domaine des rêves, du moins tous les grands esprits s'y sont intéressés pour parfois en déduire des hypothèses sérieuses ou farfelues, scientifiques ou paranormales, terre à terre ou délirantes mais personne ne possède la vérité absolue sur la signification et même l'origine des rêves, il en est du mystère même de la vie et de notre conscience face à une réalité qui se construit avec notre intellect lui-même façonné par nos projections mentales. Les initiés et les chamans ont toujours privilégié ces visions éthérées pour en déduire des futurs potentiels, de nombreuses découvertes scientifiques ont été rêvées avant même d'être démontrées comme si ces hasards de l'esprit étaient des précurseurs de notre réalité afin de mieux nous guider, alors les rêves sont-ils des bâtisseurs en puissance et que devons-nous en penser?

Nous ne sommes hélas pas tous égaux face à nos réminiscences oniriques, certains en ont un souvenir marquant, persistant et complet, d'autres seulement partiel et très fugace, et d'autres encore ne retiennent strictement rien des rêves qu'ils font et se demandent même s'ils en ont fait… Cette disparité entre les individus est véritablement aléatoire et difficile à cerner, pour autant nous rêvons tous sans aucune exception mais c'est ce souvenir plus ou moins accru, voire inversement son absence qui feront la différence, et d'ailleurs cette faculté elle-même n'est jamais une certitude, elle peut aussi grandement varier au cours de l'existence, disparaître et réapparaître comme bon lui semble. La plupart des gens s'amusent en tentant d'interpréter ces visions si réalistes qu'ils ont eues durant leur sommeil mais il est rare qu'ils s'en souviennent encore quelques jours plus tard pour en analyser plus longuement les tenants et aboutissants, les indices qui pourraient apporter des solutions, des signes qui seraient autant d'indications à suivre ou à éviter. Les psychanalystes adorent parler des rêves, tout comme Freud pour les mettre dans des cases en les reliant à de grands mythes en se targuant de trouver une signification sûre, cartésienne et logique, mais rien n'a jamais été démontré comme tel, rien n'est jamais une certitude et c'est justement aussi une autre psychanalyste, CG Jung, qui disait que les rêves faisaient en quelque sorte partie de cet ésotérisme dont l'aspect ne pouvait qu'échapper à l'intelligence cérébrale.

Les initiés en magie opérative ne sont certains que d'une chose, c'est que la dimension des rêves existe, qu'elle englobe notre réalité en y apportant activement des archétypes, de ces pans entiers de possibilités s'offrant à nous pour construire le labyrinthe dont les chemins de nos vies sont définis pour effectuer des choix selon un libre arbitre préformaté. En d'autres mots chacun de nos rêves serait une représentation symbolique des potentialités qui se présentent à nous pour créer des germes d'existence à faire fructifier, à moissonner ou à brûler à jamais pour ne pas les voir grandir. Mais le domaine des rêves serait aussi peuplé d'entités plus ou moins amicales qui pourraient assurément nous donner quelques éléments, telles des graines de réalité à utiliser ou non, de bonnes et mauvaises graines, il va sans dire… Le concept de bien et de mal fait ici son apparition et il est intéressant de se poser la question de l'influence des rêves dans notre inconscient et de celui-ci sur notre conscient. Dès lors un horizon immense se dévoile si l'on peut en imaginer l'étendue: sommes-nous maîtres de nos vies ou celles-ci sont-elles guidées par une dimension dont nous ignorons presque tout, sommes-nous esclaves sans le savoir d'un avenir qui se rêve sans notre total contrôle?

Durant nos rêves, lorsque nous nous en souvenons, nous avons que de nombreuses rencontres s'effectuent, des personnes de notre entourage, des parents, des amis, des inconnus et même des êtres extraordinaires ou terribles qui peuvent vite se transformer en cauchemars nous poursuivant jusqu'au réveil. La barrière de la vie et de la mort n'existe pas dans ce monde onirique où l'on peut rencontrer des personnes décédées de la famille mais aussi des personnalités historiques que nous n'aurions jamais pu croiser dans notre réalité. Nos désirs sont aussi exacerbés durant nos rêves car d'une certaine façon nous suivons bien plus facilement nos instincts en écartant toute morale et toute logique cartésienne, faisant voler les tabous en éclat avec à la clef des amours dont la puissance n'a d'égale que la réalité avec laquelle se déroule l'action, pourtant tout ceci n'est pas réel mais existe néanmoins puisque cette création se présente à nous. Il est alors clair que tout ce qui existe n'est peut-être pas réel, le rêve en est une illustration parfaite. En magie cette symbolique existe et est éminemment puissante via les rituels utilisés, ils sont à l'image de ces rêves des représentations mentales actives d'une réalité en devenir qui poussera un contexte à accepter une certaine vision des choses… Ceci est extrêmement complexe à faire comprendre aux profanes qui ne "croient pas" en la magie, ils ne se l'imaginent tout simplement pas, ils la refusent, mais je sens que vous avez capté l'étincelle de vérité qui se dégage à cet instant précis!

En ce qui concerne la magie rouge, la magie de l'amour, elle utilise pleinement cette symbolique et ces projections mentales, ces représentations archétypiques qu'il est parfois difficile de visualiser si l'on n'en a ni l'expérience, ni la maîtrise, ni le don (ou l'autorisation karmique…). Par contre les rêves des personnes qui consultent sont de précieux matériaux à partager, ils sont intrinsèquement des visions oniriques symboliques sur lesquelles le praticien peut assurément s'appuyer pour travailler via ses rituels. Il est donc important, voire primordial, de s'instruire de ces rêves pour en faire fructifier la puissance qui en émane et l'utiliser à dessein… C'est ici tout l'art du praticien que d'exploiter ces rêves, d'en interpréter la teneur symbolique sans en dénaturer la consistance, c'est-à-dire sans y apporter des éléments étrangers (telles une explication trop ciblée ou une logique trop cartésienne), au contraire il faut utiliser la substance brute du rêve pour qu'elle puisse s'exprimer depuis sa propre dimension vers la notre et non l'inverse… Par exemple une personne consultante qui aura rêvé du retour de son partenaire alors que celui-ci l'aura quitté dans sa réalité pourra à sa guise apporter aux travaux de magie en cours une exceptionnelle source de puissance utilisable pour modeler une réalité en devenir en passant par un rituel de retour d'affection" (ou idem un rituel de "retour de l'être aimé"). Attention néanmoins que cette personne ne prenne pas ses rêves pour la réalité, l'un et l'autre ne sont pas du même monde, c'est bien au praticien de relier les effets et les causes, lui seul peut les manipuler de l'extérieur via le rituel dont il a le savoir-faire, lui seul sait aussi voyager dans cette autre réalité symbolique et en interpréter les finalités.

Les rêves sont des expériences assurément troublantes, pour tout un chacun nous voyons surtout une fantaisie que peut nous jouer notre cerveau durant notre sommeil, mais pour l'initié ou le chaman ainsi que pour le praticien il y a une véritable réalité symbolique à saisir selon un processus qui permet de changer la réalité contextuelle via des travaux dits "de magie" où les rituels sont des passerelles entre deux mondes qui se côtoient subtilement au-delà de notre conscience normale. En qualité de praticienne exerçant depuis de nombreuses années j'utilise les rêves comme support des travaux de magie rouge si ceux-ci apportent les signes qu'ils peuvent être constructifs pour résoudre une problématique, notamment amoureuse si cela est le cas. Si vous avez besoin d'aide dans le domaine des relations amoureuses, par exemple pour un retour affectif, alors n'hésitez pas à me joindre par téléphone pour en discuter au 06.50.75.95.14 (numéro direct non surtaxé), d'autant plus si vous avez des rêves récurrents qui viennent à vous, nous pourrons alors les utiliser durant des rituels spécifiques. De même si vous préférez me décrire ces rêves précisément au calme alors vous pouvez le faire en passant par mon formulaire de contact qui s'ouvre en cliquant ma bannière ci-dessous, je réponds à toutes les demandes complètes et significatives. A très bientôt pour déchiffrer les secrets qui se cachent derrière vos visions oniriques!

France-Emmanuelle

étude personnalisée - formulaire de contact

Voir les commentaires

Contactez moi:

 

 

 

 

 

 

Tél.: 06.50.75.95.14

numéro non surtaxé

ou bien > cliquez ici

Articles récents

Hébergé par Overblog