Amour Magie & rituels

Amour Magie & rituels

La magie aide à retrouver l'amour et l'affection de votre partenaire via des rituels magiques efficaces pour un résultat optimum et rapide.

Publié le par amour-magie-noire

Comme j'ai l'habitude de le dire, le couple forme à lui seul une entité pleine et entière, une sorte de troisième personne symbolique qu'il est bon de ménager, il n'est ni tout à fait l'un ou l'autre des partenaires ni sa somme, il représente à la fois une fusion des personnalités avec ce qu'elles recèlent parfois d'ambiguïté ou d'incohérence, voire de discordance mais toujours avec cet équilibre qui permet de rester d'aplomb tout en chancelant naturellement, comme lors d'une marche: un pied d'abord puis l'autre devant, ceci dans un mouvement alternatif et séparé mais assurément de concert dans une seule et même direction finale. Il y a donc cette entité symbiotique que l'on appelle "le couple" et qui n'est pas sans évoquer en mécanique le couple du moteur d'un véhicule qui le fait tourner pour avancer… C'est bien ce qui fait dire à un grand nombre de praticiens, surtout en coaching conjugal que le couple est bien supérieur à la somme de ses deux conjoints, si néanmoins un tel calcul savant était facilement accessible. Dans un domaine plus fermé comme celui qui conduit sur des routes plus ésotériques et initiatiques, le couple est lui aussi une entité majeure dans la symbolique de la magie opérative puisqu'il représente l'union de deux polarités, féminine et masculine qui s'expriment (parfois de même genre aussi), donnant bien des équations complexes à résoudre en terme de bonne marche existentielle et d'évolution.

Car n'oublions pas que l'évolution personnelle passe toujours par le regard de l'autre, de cette réalité tangible qui transparaît si l'on a en sa compagnie ce miroir vivant qui nous renvoie notre reflet afin d'en corriger nos imperfections et dans le même mouvement temporel d'en renvoyer aussi en écho une réponse du même ordre. Le couple est donc véritablement une "machine évolutive" qui permet d'avancer beaucoup plus vite que si l'on cheminait seul à tâtons dans l'obscurité du labyrinthe de la vie. Alors lorsque toute cette infrastructure se met parfois à vaciller, il est normal de tout tenter pour ajuster les rouages afin qu'il ne se grippent pas et que la roue tourne encore et toujours avec une sorte d'harmonie céleste innée. Mais il est des situations où le doute commence à s'insinuer dans le couple, une interrogation fondamentale qui demande son lot de réponses alors que chacun peut en apporter des plus contradictoires qui déstabilisent un équilibre en perpétuels mouvements incertains. Le pire des doutes consiste d'abord à ne plus chercher à percevoir ce miroir qui apportait ce reflet de soi-même, et ainsi c'est un peu de sa propre substance en devenir qui disparaît si l'on perd le double qui s'affichait avec l'assurance d'une continuité de sa propre réflexion (dans tous les sens du terme).

Perdre ses repères, c'est la peur initiale et persistante de celui ou de celle qui désire continuer à les suivre alors même que c'est le partenaire qui les dispose devant soi pour baliser la route, il y a donc aussi parallèlement la peur de perdre bien évidemment le partenaire mais aussi sa propre satisfaction à réaliser ce travail de mise en perspective réellement gratifiant qui apporte ce supplément d'âme que les initiés désignent comme la pierre angulaire de la Loi du Karma, c'est-à-dire cet échange relationnel qui va au-delà du simple visible pour édifier l'individu dans son temple intérieur. Cette dimension karmique est la finalité essentielle qui instille ce désir de vivre en couple pour accomplir les épreuves existentielles qui nous sont imparties. Il n'est donc pas surprenant de comprendre que la peur de perdre son conjoint soit aussi la même que celle qui présuppose la perte des moyens pour parvenir à compléter ces épreuves. Il y a toujours un peu de nous dans l'autre car c'est aussi lui qui nous construit, par conséquent: sa perte instrumente aussi directement la nôtre par contrecoup.

Ce qui est paradoxal avec ce type de peur primordiale c'est qu'elle est ancrée en nous avec l'ensemble des secrets de la mécanique du couple et du processus karmique qui s'y rattache, échouer à vivre avec le conjoint c'est d'une certaine façon un échec karmique important, de l'ordre de ne pas avoir su anticiper le déséquilibre et empêcher la sortie de route d'un itinéraire existentiel prédéfini, et c'est ce manquement qui pèse parfois beaucoup plus en arrière plan lorsqu'il y a une séparation, cette cassure du couple qui entraîne la fermeture de toutes les routes qui se profilaient à l'horizon pour avancer sereinement. Autre paradoxe qui est déjà explicité en pointillé dans le titre de cet article: cette peur s'auto-alimente jusqu'à aller perturber potentiellement le rituel qui doit normalement rétablir l'équilibre. J'ai déjà précédemment expliqué de manière récurrente dans plusieurs de mes articles que le rituel n'est pas du seul ressort du praticien mais que le demandeur se doit aussi de "porter" le rituel, c'est-à-dire d'y insuffler sa volonté d'aboutir au but recherché, par conséquent l'intrusion d'une peur issue d'un doute ne peut qu'interférer négativement avec les travaux si l'on ne commence pas à en annihiler les effets pervers qui agissent comme un cercle vicieux qui casse cette dynamique nécessaire entre le demandeur et le praticien.

Cette influence néfaste, celle d'une peur installée ou résiduelle, peut bien heureusement être écartée en grande partie par une première approche lors d'un travail préliminaire qui permet d'en désamorcer progressivement les mèches explosives les plus dangereuses, il y a donc aussi avant tout une nécessité de mettre à plat le contexte réel et de le séparer d'un contexte ressenti qui n'est qu'une émanation imaginaire d'un devenir des plus sombres qui n'a pas encore eu lieu et qui d'ailleurs n'arrivera pas, c'est en cela que se nourrit la peur: d'elle-même dans son improbable progression à s'installer durablement pour bloquer toute anticipation, dont celle de son refoulement. La phrase la plus explicite étant celle qui dit haut et fort que "la peur appelle la peur", et que si l'on commence ne plus alimenter ce feu alors il s'éteindra de lui-même. Il est donc compréhensible et logique de commencer à expliquer la source de ce foyer négatif pour ensuite pouvoir entreprendre les travaux via des rituels pleinement actifs et ciblés. Cette phase fait en premier lieu appel aux bases de la psychologie et de la raison en vue de rétablir une volonté d'agir sans entraves.

La réponse à notre question est donc de facto établie, effectivement la peur de perdre le conjoint peut grandement influer sur le rituel dans son application même puisqu'elle court-circuite d'emblée la demande initiale en corrompant la volonté nécessaire à la bonne marche des travaux. L'on dit que le Diable se cache dans les détails mais finalement ici il est tellement visible et présent qu'on ne le voit plus, il est ce cercle vicieux de la peur qui se propage et entretient sa propre image, il est le grand perturbateur des harmonies et des équilibres subtils qui régissent les relations humaines. Comme d'habitude, si vous désirez m'exposer une problématique personnelle complexe afin que je vous aide à mieux la comprendre, voire à la résoudre via les rituels appropriés, n'hésitez pas à me joindre par téléphone pour en discuter au 06.34.48.95.33 (numéro direct non surtaxé) ou bien à m'en faire part en m'écrivant via mon formulaire de contact qui s'ouvre en cliquant ma bannière située ci-dessous. Je vous dis à très bientôt et sachez reconnaître les prémisses d'une peur qui n'a de puissance que sa propre croyance en elle-même à se faire plus forte qu'elle ne l'est réellement, et vous l'aurez alors déjà repoussée.

France-Emmanuelle

Voir les commentaires

Publié le par amour-magie-noire

La "Haute Magie", une terminologie qui interroge sur son qualificatif puisque la Magie opérative est déjà d'un certain niveau, alors pourquoi en ajouter un autre, de ce zénith ou cet apex de ce que l'on peut appeler l'Art ésotérique d'une pratique impliquant des rituels de haut niveau, y aurait-il donc une super-magie? Rassurons-nous, encore une fois les normes ou nomenclatures sont à l'exemple des couleurs en magies, magie blanche, rouge ou noire, les orientations comptent effectivement afin de classifier au mieux ce qui n'est pas si simple, avec parfois des interconnections ou des séparations assez floues durant des rituels empruntant des tonalités "entre-deux". Encore une fois aussi, par définition ou par "écoles, obédiences ou mouvements" l'on a cherché à classifier la magie et à lui donner, pour certains rituels plus longs et complexes (ou orchestrés différemment selon des procédures cérémonielles impliquant une équipe nombreuse), une assise différente pour démontrer son caractère plus exceptionnel. Mais pour tous ceux qui pratiquent, il n'y a pas de basse magie, et la haute magie existe avec néanmoins cette appréciation uniquement axée sur la difficulté à mettre en œuvre, voire, et ici c'est effectivement une orientation à noter: une magie plus spécifique d'ordre théurgique ou "entitaire".

Pour redonner quelques bases à ceux qui n'auraient pas lu quelques-uns de mes articles précédents, notamment sur les processus "magiques" et organisations des rituels, la magie n'est rien d'autre que l'utilisation de ressources naturelles invisibles à nos sens communs mais qui s'activent selon des rythmes, des calendriers, des types d'énergies et des correspondances entre différents niveaux de réalités (physique, psychique, éthérique, astrale, etc.…). C'est durant la concordance de ces paramètres, via les rituels qui les organisent et les stabilisent, que se crée un phénomène d'appel ou de résonance avec des possibilités de modifier un contexte, et par conséquent de créer un levier pouvant résoudre une problématique, d'en comprendre les rouages intimes ou d'en modifier la nature. En général nous avons tous ces paramètres en nous, même si seuls ceux que l'on appelle les "initiés" (a contrario des dits "profanes" en la matière) en ont une conscience plus précise ou une Connaissance ésotérique véritable avec ce Don de visualiser les correspondances à utiliser pour effectuer des rituels "actifs" (c'est-à-dire des rituels pouvant modifier la réalité présente et entrer sur d'autres chemins alternatifs intéressants).

Je précise que la participation du demandeur (du rituel pour résoudre sa problématique personnelle) et du praticien (qui va effectuer les travaux de magie via les rituels) forme ce duo absolument nécessaire où le premier donne la direction à suivre via sa volonté exprimée (qui est aussi une ressource au sens propre) et le second reste l'outil qui utilise son savoir-faire ésotérique pour mettre en œuvre le processus magique. C'est dans cette configuration harmonieuse que s'effectuent les travaux, selon une durée variable selon la demande et le contexte en cours, et qu'il n'est normalement pas nécessaire d'aller chercher plus loin d'autres ressources extérieures. Mais parfois le contexte est beaucoup plus complexe à concevoir et à comprendre, il y a trop de paramètres à gérer et le duo ne dispose pas d'assez de ressources en énergie, en volonté, en temps pour que le rituel s'effectue de manière probante avec ce levier pour "faire bouger les choses". Il devient alors nécessaire de faire intervenir d’autres types d'énergies sous la forme d'une aide extérieure, c'est-à-dire via des entités, soit angélique, neutre ou parfois aussi un peu plus ambiguë quant à leurs intentions (même si très efficaces in situ dans le rituel).

Ainsi, la définition de Haute Magie prend alors tout son sens: celle de l'utilisation de ces entités aidantes qui vont participer aux travaux de magie en fonction du type de demande. Il est clair que ces entités d'un certain niveau ne vont pas venir pour régler de petites affaires qui ne nécessitent pas une telle orchestration à la fois longue et compliquée à mettre en place, sans compter la difficile et toujours incertaine participation de ces entités (souvent une seule, ou plus généralement celles qui suivent le duo, demandeur et praticien) avec un autre problème à gérer: la certitude que l'entité qui se présente est bien celle que l'on croit… Car sur ce point les humains, même les plus initiés d'entre eux, ne sont jamais certains à 100% de la véritable nature de l'entité contactée, c'est en effet selon le niveau d'énergie du duo que s'effectuera aussi la zone d'appel, en infra ou en supra, ce qui peut poser un problème d'orientation ("bien-mal" pour simplifier) et surtout dénaturer en partie ou complètement les travaux en cours. Heureusement ici aussi des méthodes, hélas un peu longues, permettent de lever le doute et de travailler avec les entités en Théurgie réellement positive ou à défaut selon quelques tractations neutres en échange. Évidemment, je ne parle pas ici de magie noire où les entités sont nettement moins sympathiques et extrêmement négatives, à un tel point que les rituels peuvent devenir chaotiques et échapper totalement aux praticiens (sorciers ou mages noirs) qui s'y sont frottés…

Comme vous le voyez, la Haute Magie est donc une sorte aboutissement, déjà d'une technique de haut niveau permettant de faire généralement appel à l'entité familière (on l'appelle aussi souvent "ange gardien"), laquelle s'empresse, ou pas, de venir en aide si l'enjeu apporte un réel intérêt karmique à la personne demandeuse, auquel cas tout peut bien se dérouler en tenant compte des avertissements d'usage et des chemins qui sont expressément dévoilés (lesquels peuvent aussi être a contrario de la volonté initiale…. pour le bien de la personne, un paradoxe!). Dans d'autres cas rien ne vient et hélas les rituels complexes sont impossibles, cela arrive si la demande n'est pas conforme au karma de la personne ou lorsque les énergies ne sont pas compatibles dans le duo "demandeur/praticien", ce qui arrive assez rarement mais reste à noter. Autre cas important: une entité se présente en rituel de Haute Magie et ce n'est a priori pas celle que l'on attendait… ici il faut alors faire très attention de ne pas démarrer de suite le rituel et d'en savoir plus via un autre rituel annexe de magie blanche qui sera normalement efficace pour lever le voile sur la nature réelle de l'entité ou du moins en révéler l'orientation.

A chaque article j'espère vous apporter quelques notions pour vous aider à comprendre mon travail, car étant praticienne depuis de nombreuses années je vous propose aussi mes services professionnelles, notamment pour toutes les problématiques amoureuses ou relationnelles que j'effectue principalement en basse ou Haute Magie Rouge (magie de l'amour, de la sexualité et des sentiments), ceci selon les problématiques qui me sont demandées. D'ailleurs sur ce point vous pouvez me joindre pour en discuter au 06.34.48.95.33 (mon numéro direct et non surtaxé) ou bien m'écrire pour m'expliquer plus dans le détail votre problème (de couple ou relationnel) sachant que je réponds aussi par écrit à toutes les demandes précises et complètes (merci de cliquer ma bannière ci-dessous pour ouvrir mon formulaire de contact sur mon site). Je vous dis comme d'habitude à très bientôt, n'hésitez pas aussi à me joindre pour me demander des thèmes d'articles qui vous intéressent, je vous ferai une dédicace personnelle si vous voulez (le prénom seulement)!

France-Emmanuelle

Voir les commentaires

Publié le par amour-magie-noire

Lorsque l'on parle de "rituel de protection" la plupart des gens pensent de suite à des désenvoûtements ou même à des exorcismes mais bien heureusement il ne faut pas attendre de si terribles épreuves pour tout simplement vouloir renforcer son potentiel personnel et ainsi se protéger efficacement d'autres mésaventures bien moins graves mais parfois aux conséquences qui peuvent aboutir à des problèmes à ne pas laisser courir trop longtemps… C'est pourquoi le rituel de protection est aussi une précaution d'usage, une sorte garde-fou ou d'assurance lorsque le contexte le demande ou bien entendu lors de prises de décisions importantes qui ne doivent pas être entravées par des coups du sort, par la malchance ou par ce petit grain de sable qui empêche tout votre projet savamment pensé de finalement capoter bêtement! Le rituel de protection peut donc être grandement utile en prévision ou en renfort des capacités protectrices naturelles dont nous avons tous hérité mais qui peuvent parfois être défaillantes dans certaines circonstances fortuites ou provoquées (dans ce dernier cas il y a une véritable atteinte ciblée).

Je précise que nous avons tous effectivement nos propres défenses et ressources pour répondre de manière tout à fait normale aux "fluctuations" habituelles de la Chance qui parsèment notre existence, que ce soit ce que l'on appelle la guigne, laquelle peut tout de même s'agripper comme un parasite à une personne et perturber sa vie durant une période assez longue (ou ressentie comme telle), ou bien une malchance soudaine qui va forcer le destin à prendre un autre itinéraire non prévu et modifier ainsi une planification personnelle (ou karmique avec un but à accomplir), ou bien encore une perte d'énergie, celle-ci peut avoir une origine très diverse, une situation difficile à gérer que notre énergie vitale cherche à compenser mais s'épuise alors, dans ce cas il est possible d'avoir aussi une baisse de notre capacité défensive face à d'autres facteurs agressifs ponctuels qui viendraient s'ajouter. D'autres origines encore moins prévisibles peuvent intervenir, parfois des failles psychologiques vont avoir des répercutions plus profondes que prévu et aussi nous affaiblir de façon générale, physiquement, mentalement mais aussi au niveau de nos "points d'énergie" (nos sept chakras répartis sur tout notre corps). Par conséquent, à chaque problème vient une sorte de réponse immunitaire énergétique afin de contrer ce qui survient.

Mais les coups du sort les plus sensibles à gérer sont ceux liés au relationnel avec autrui, il est assez complexe de savoir à l'avance quel impact peut avoir une rupture amoureuse ou même seulement l'évocation d'une possibilité de rupture qui, en soit, peut aussi drainer beaucoup d'énergie et affaiblir les défenses basiques. Car ce qui est paradoxal, c'est que la plupart du temps nous devons tous gérer des risques qui n'arriveront jamais, mais cette anticipation d'évènements négatifs consomme une très grande énergie afin de planifier une protection à venir ou tenter de trouver un évitement, c'est-à-dire contourner le problème. En matière amoureuse par exemple, pour ceux qui sont en couple, nous passons la majeure partie de notre temps à anticiper les réactions du conjoint afin de ne provoquer aucun incident ou d'être positif et agréable (c'est la logique d'un couple qui cherche l'harmonie), tout ceci peut entamer assez largement nos ressources énergétiques si la relation est d'autant plus complexe ou si le contexte est difficile pour le couple. Dans des périodes de pic de tension ou d'incertitude, un couple peut vite perdre pied et s'épuiser à tenter de surnager dans des imbroglios parfois fictifs mais qu'il faut néanmoins prendre en compte…

Si j'insiste sur cette énergie vitale nécessaire à la bonne marche de notre parcours existentiel et des projets, c'est qu'elle est la pierre angulaire de toute activité, sans elle tout s'effondre, tourne de travers ou au ralenti avec une avalanche de problèmes qui viennent très vite se greffer pour encore aggraver les choses, c'est alors une entropie galopante qui peut avoir des répercutions en chaîne dramatique pouvant conduire à des décisions véritablement néfastes en terme d'existence personnelle ou évidemment conjugale. De même, comme je l'ai abordé rapidement, cette énergie n'est pas répartie d'un bloc dans notre corps, elle s'équilibre selon des règles complexes qui interagissent sur ces divers centres que l'on appelle les chakras, ainsi même une mauvaise répartition de cette énergie sans pour autant être en baisse peut entraîner des troubles dans le rapport à la réalité du contexte et ainsi créer des erreurs de jugement ou des décisions excessivement inadaptées. Les postures apathiques face aux évènements, anxieuses ou nerveuses peuvent découler directement de cette mauvaise répartition d'énergie sur ces centres énergétiques, sur ces chakras…

Afin de réguler ou de rééquilibrer cette énergie, il est parfois nécessaire d'effectuer un simple rituel de magie blanche pour vérifier ce problème, cette première analyse si elle se révèle exacte entraîne alors effectivement un rituel plus spécifiquement protecteur qui permettra de renforcer les ressources individuelles et ainsi d'empêcher les réactions en chaîne que j'ai relatées et qui sont les véritables risques à écarter. Bien entendu, et ceux qui me lisent le savent car j'en parle assez souvent dans mes articles, une toute première analyse du contexte et de la problématique en présence via un "rituel de dévoilement" (toujours en magie blanche) aboutit généralement à préciser si l'on doit ensuite effectuer d'autres rituels plus spécifiques et actifs. Par exemple, l'on ne peut pas non plus écarter la possibilité d'une action néfaste de type envoûtement pour nuire à la personne ou à son couple, si c'est le cas et dans cette perspective il est évident qu'un travail de protection plus radical, c'est-à-dire de défense sous la forme d'un rituel de désenvoûtement sera bien de mise (en magie rouge si la relation amoureuse est touchée).

Le "rituel de protection" n'est qu'un processus générique qui va préciser la cause exacte d'un déséquilibre (la plupart du temps visible sur le point énergétique) et renforcer les ressources de la personne pour y pallier, voire pour lui en apporter de supplémentaires comme le ferait une barrière protectrice ou un bouclier. À chaque problématique correspond bien évidemment encore une typologie propre au rituel de protection pour agir efficacement, et par conséquent tous les rituels de protections sont uniques en fonctions des personnes, des contextes et des causes. En qualité de praticienne c'est justement sur cet aspect extrêmement important de l'analyse au début des travaux que je conçois ma méthode afin de cibler au plus près chaque problématique pour trouver la solution la plus adaptée avec le bon rituel. Si vous même avez des questions ou besoin d'une aide afin de résoudre un problème personnel (ou de couple) alors n'hésitez pas à en discuter par téléphone au 06.34.48.95.33 (numéro direct non surtaxé)  ou bien si vous préférez par écrit en passant par mon formulaire de contact (dont la page s'ouvre en cliquant sur ma bannière web ci-dessous). Je vous dis à très bientôt pour rééquilibrer si besoin vos énergies et renforcer la protection de vos ressources personnelles!

France-Emmanuelle

Voir les commentaires

Contactez moi:

 

 

 

 

 

 

Tél.: 06.50.75.95.14

numéro non surtaxé

ou bien > cliquez ici

Articles récents

Hébergé par Overblog