Amour Magie & rituels

Amour Magie & rituels

Retrouvez l'amour dans le couple et l'affection de votre partenaire via des rituels et travaux (en magie rouge, magie blanche et magie noire).

Publié le par amour-magie-noire

Le concept de "flammes jumelles" est assez déroutant pour celui ou celle qui l'aborde, il ne faut déjà pas le confondre avec celui des "âmes sœurs" qui s'y apparente d'assez près sans pour autant en définir des caractéristiques strictement identiques, au contraire puisque nous allons voir que l'attirance réciproque et les réactions induites sont très différentes dans un cas ou dans l'autre et que tout ceci se déroule sur des plans ou niveaux totalement autres. Il est d'ailleurs difficile d'expliquer ce que ressentent deux personnes qui sont des "flammes jumelles" si l'on a pas soi-même vécu ce type de rapprochement alors que pour les "âmes sœurs" il est plus aisé d'en avoir le ressenti exact, lequel reste basé sur des sentiments et affects plus abordables et compréhensibles. En effet, les "flammes jumelles" sont d'une typologie purement karmique au départ et unies par une même force intérieure avec pourtant, nous le verrons bien, un antagonisme initial assez complexe à gérer. Je rappelle pour ceux qui voudraient relire mes deux anciens articles spécifiquement sur le thème des "âmes sœurs" qu'ils sont ici et (pour trouver le "partenaire idéal", s'il existe dans les parages…). Enfin, je dédie cet article à Véronique qui se reconnaîtra!

Tout d'abord il convient de définir plus précisément ce que sont ces "flammes jumelles" et sur ce point il faut admettre comme vérité (ou comme hypothèse, selon) que chacun d'entre nous a déjà vécu de nombreuses vies antérieures (métempsycose) et que dans cet entre-deux nous puissions avoir un jumeau éthérique ou spirituel. De ce fait les "flammes jumelles" seraient la dénomination de cette particularité, c'est-à-dire de cette gémellité purement spirituelle, avec comme conséquence immédiate leur séparation lors de la réincarnation dans deux corps différents (pas forcément jumeaux dans notre vie…). C'est donc une expérience presque sacrée axée sur une recherche ou une sorte de quête, souvent sensible et caractérisée par un grand manque intérieur comme si une moitié de l'âme était ailleurs, et que la recherche de cet autre que soi s'effectue avec cette perception aiguë qu'il y a quelque part une personne incommensurablement proche spirituellement qu'il convient de retrouver. Ce phénomène s'apparente à la recherche d'une énergie commune, une vibration reconnaissable entre toutes qui telle une pièce de puzzle serait la seule à dessiner un destin complet.

Comme nous le voyons, il y a une différence flagrante avec les "âmes sœurs" qui se sentent infiniment compatibles dans notre monde (en terme d'attirance, notamment principalement physique et intellectuelle) pour vivre en couple mais pas forcément à un niveau purement spirituel ou à un niveau strictement karmique. Il en résulte bien évidemment de nombreuses problématiques spécifiques aux "flammes jumelles" puisque leur attirance étant innée et d'origine éthérée cela va entraîner un énorme déphasage dans la vraie vie ici bas. D'autant plus que généralement le principe de ces flammes est orienté selon deux polarités complémentaires mais opposées, ce qui va effectivement les attirer comme de puissants aimants mais aussi les dépasser complètement au risque de les voir graviter comme deux planètes sur des trajectoires différentes qui se rapprochent pour mieux s'éloigner et recommencer sans cesse une sorte de danse acrobatique qui ne ressemble en rien à un slow (si j'ose la comparaison). La grande difficulté réside aussi et surtout dans le fait qu'en règle générale l'une des deux flammes a reconnu sa jumelle mais que l'autre n'en a pas encore conscience…

Cet aspect de la reconnaissance est primordial puisque l'approche sera d'autant plus difficile que lorsque l'on est confronté à sa flamme jumelle on en est immédiatement averti(e) par un sentiment de déjà vu et de compréhension immédiate mais que la personne en face peut ne pas en être du tout convaincue, avec tout de même ce sentiment profond que quelque chose est indéniablement extraordinaire et hors du commun (sans se l'expliquer). On a ici deux profils en opposition de phase mais sur une stricte même fréquence: l'éveillé (ou le chasseur) et le coureur (à éveiller). Ces deux polarités sont aussi victimes de leur propre Ego terrestre qui va s'opposer à cette gémellité spirituelle qui reste pour l'un des deux en sommeil et pour l'autre en exacerbation ouverte et évidente, ce qui va entraîner un choc des deux côtés pour accepter une situation particulière, supranaturelle et paradoxale. Ce phénomène n'est pas si rare et nous avons tous vécu des instants où immédiatement et sans prévenir une impression de déjà vu et connu se fixait sur une personne sans en comprendre la raison, car ici la raison et le la logique ne sont pas utiles à ce niveau de perception supérieure. Par la suite, plusieurs possibilités viennent à nous: accepter, refuser, attendre ou différer…

Les étapes de la rencontre de deux flammes jumelles sont assez souvent calquées sur le même schéma pour tous mais avec des finalités différentes selon les orientations de chacun dans leur vie à ce moment précis. Ainsi, comme je l'ai déjà signalé, lors d'une toute première rencontre seule l'une des deux en est immédiatement avertie par une sorte d'ultime  évidence que la personne à qui elle fait face est quelqu'un d'unique et d'extraordinaire à un point tel que c'est une véritable révélation qui vient tomber comme une avalanche de sensations et d'émotions provenant d'un ailleurs (hors espace, atemporel et absolu) emplissant soudain l'esprit, la conscience et l'âme d'une grande clarté quant à une certitude qu'à cet instant son entière destinée est irrémédiablement en jeu. Il est évident qu'une telle sensation déroute complètement celui ou celle qui la vit et qu'un déluge de questionnements presque métaphysiques et philosophiques, pour ne pas dire mystiques se matérialise instantanément. Mais le pire reste l'apparente apathie ou amnésie de ce double qui n'en a que cure et qui bien souvent préfère prendre la fuite (au moins momentanément pour tenter de décrypter la situation…). Notons que ce type de rencontre fonctionne selon une synchronisation assez troublante d'évènements successifs (certains diront "synchronicité", qui n'est absolument pas le bon terme selon moi, lequel est propre aux archétypes de C.G Jung). Toujours est-il que dans une telle situation aussi caractéristique, l'on sait que l'on est donc confronté(e) à sa flamme jumelle.

Bien entendu, lorsque cela arrive l'on "ne lâche pas le morceau" et on tente d'aller plus loin dans une relation plus complète, mais à ce stade et aussi rapidement il est dangereux d'accentuer ou de "surjouer" au risque de faire peur, à celui ou à celle, ne l'oublions pas, qui n'en a encore nullement conscience… Alors que faire? Ici arrive forcément une phase d'attente ou d'interrogation où des deux côtés l'Ego reprend le dessus en ajustant les paramètres d'une relation "logique" avec le contexte du moment, en d'autres mots chacun va (consciemment et/ou inconsciemment) évaluer ce premier contact et commencer à se projeter sur la suite des évènements. L'on peut avoir alors la fuite et donc l'abandon, ou bien une deuxième rencontre plus aboutie avec un rapprochement progressif et une sorte de mise en phase ou mise en forme de la rencontre et de ses conséquences. Il existe aussi des cas où une durée d'adaptation (plus ou moins longue) est nécessaire avec une pause dans le temps pour ensuite, après "maturation", commencer une période relationnelle plus active allant en règle générale vers une harmonie grandissante et une reconnaissance réciproque complète. Il y a ici tout de même un jeu entre ce chasseur et ce coureur dont j'ai fait mention, et dont on ne peut jamais envisager à l'avance les réactions et la finalité.

Comme d'habitude je reste à votre disposition pour discuter plus en avant de ce thème parfois clivant et déroutant, d'autant plus si vous pensez avoir rencontré ce type de situation. Dans ce cas je peux vous accompagner pour en dénouer la complexité tout en vous aidant avec les rituels (de magie blanche ou rouge) appropriés afin de mieux contenir la situation dans le sens d'une plus grande compréhension et d'un dénouement positif et constructif. Pour ce faire n'hésitez pas à me contacter tout simplement par téléphone au 06.50.75.95.14 (numéro direct non surtaxé) ou bien par écrit si vous préférez m'expliquer précisément votre histoire dans le détail, merci de cliquer sur ma bannière ci-dessous pour ouvrir mon formulaire de contact. Je vous dis à très bientôt et ne cherchez pas délibérément votre flamme jumelle, elle saura bien s'annoncer au moment propice ou au contraire, à votre plus grande surprise!

France-Emmanuelle

étude personnalisée - formulaire de contact

Voir les commentaires

Publié le par amour-magie-noire

"Disputes incessantes au sein du couple: mon conjoint peut-il me quitter?" C'est une question que beaucoup de personnes en couple finissent par se poser tant parfois la relation peut devenir difficile mais est-ce finalement une raison pour rompre ou est-ce simplement une "mauvaise phase", ou bien encore la vision des choses n'est-elle pas erronée, superficielle, déformée ou factice? En couple la première des règles à suivre est celle qui consiste à "faire la part des choses", c'est-à-dire à ne pas surréagir unilatéralement à une situation mais au contraire à temporiser pour en comprendre "conjointement" les ressorts et en analyser les causes exactes, sinon tout peut très vite dégénérer sans cette méthode apparemment très simple en théorie mais effectivement pas si facile à mettre en œuvre, tout simplement parce que l'amour est un catalyseur qui amplifie généralement les réactions et les émotions, bonnes ou mauvaises… Ensuite et surtout, n'oublions pas que nos sociétés nous ont presque forcé la main pour nous engager dans une sorte de consumérisme exacerbé, une course au renouveau et à l'ego qui joue aussi avec nos sentiments en transformant nos relations en purs produits jetables au moindre mécontentement, et c'est certainement aussi sur cette voie dont la pente est glissante et assez dangereuse qu'il faudrait véritablement méditer très sérieusement…

"L'Enfer c'est les autres" comme dirait Sartre, pour autant il semble inconsidéré de vouloir associer cette maxime au couple tant elle est à l'inverse de ce qui devrait être clamé haut et fort par les conjoints: "le Paradis c'est avec toi!", mais même au Paradis les ennuis peuvent arriver, et finissent par arriver… Alors plutôt que de se demander si à la première anicroche l'on devra s'écharper, les couples devraient se dire calmement qu'un jour un conflit ou une dispute arriveront forcément et qu'il faudra alors savoir y répondre intelligemment en ayant déjà un peu déblayé le terrain avant de s'y retrouver embourbés jusqu'aux genoux sans liberté de mouvement. Encore une fois une autre maxime (plus juste) viendra à notre secours via un "mieux vaut prévenir que guérir" qui dit tout haut la grande sagesse de ceux qui l'ont acceptée et appliquée! En effet, si des disputes arrivent l'on doit alors aussi se demander avant tout d'où elles sont sorties pour venir gâcher une relation qui était auparavant au grand beau fixe avec toutes les promesses faites (entente préétablie), par ailleurs la relation dispose d'un bonus positif et il faut donc savoir que ce n'est pas à la première dispute que tout va basculer sauf si le sujet est véritablement hautement polémique (en cas de doute avéré de trahison conjugale ou d'énormes mensonges appuyés et réitérés).

Le véritable problème viendrait beaucoup plus de l'accumulation de petites disputes qui agiraient comme une sorte d'acide rongeant la relation que de potentielles grosses crises provenant de nulle part sans prévenir, ce qui serait assez surprenant et même inquiétant (dans ce cas, à vérifier s'il n'y a pas une cause extérieure négative). Il faut donc savoir désamorcer en temps et en heure tout ce qui peut être sujet à déstabiliser le couple ou à entamer ce bonus que représente d'une certaine façon le poids de l'amour dans la balance de Cupidon. Sans vouloir faire une liste de problématiques qui pourraient agir dans ce sens, sachons d'une part que chaque couple est différent mais aussi que chacun réagira de manière différente selon les épreuves qui se présentent à lui ou plus génériquement qui s'appliquent spécifiquement au couple. Dans un même ordre d'idée, chacun doit aussi apprendre à ne pas provoquer ces incidents, lesquels n'apparaissent pas du néant et sont donc issus de l'un ou de l'autre des partenaires, ce qui revient à dire que: ne pas vouloir générer soi-même un contexte polémique est déjà une solution en amont, car laissons les vrais problèmes arriver d'eux-mêmes…

Comme je le disais, les crises qui arrivent soudain sans prévenir sont extrêmement suspectes, elles ne sont généralement jamais du fait d'un hasard ou de circonstances fortuites mais au contraire générées à dessein pour nuire au couple en ayant une source externe à définir dans l'urgence. Dans ce cas, il existe deux alternatives pour en expliquer la provenance: soit la crise provient d'un contexte plus général extérieur au couple et dont il ne peut que subir l'influence négative (ce qui le déstabilise alors fortement), soit au contraire le couple en est la cible exclusive et est donc principalement visée par une action négative pour lui nuire. Pour ce dernier cas, il s'agit souvent de jalousie ou de méchanceté gratuite pour ce qui est des problématiques dites profanes et habituelles, ou bien de pratiques beaucoup moins orthodoxes liées à la magie via des envoûtements ou via des sorts plus ou moins néfastes et efficaces.

Trouver et définir un contexte négatif au couple est un travail de décryptage du réel, c'est-à-dire du quotidien tel qu'il se présente aux personnes concernées, ce décryptage peut être grandement facilité par un praticien habitué à ce type de travail et qui trouvera assez rapidement la cause en y associant les protagonistes (ou l'un des deux), ils pourront ensuite ainsi lutter plus facilement ensemble pour affronter l'adversité commune, ce qui normalement devrait renforcer leur relation en mettant à jour le lien fort qui les unit. En ce qui concerne une action magique extérieure qui peut en être la cause, il faut dans ce cas agir assez rapidement afin de définir la typologie exacte de ce qui a été effectué, que ce soit un sortilège sur le couple ou uniquement sur l'un des deux partenaires, que ce soit un envoûtement classique ou une emprise plus complexe à suivre… Hélas, beaucoup de personnes ne croient pas du tout à ces sortilèges issus d'une magie néfaste et leurs effets n'en sont que plus dangereux puisqu'en les rejetant intellectuellement ces personnes affectées laissent le mal qui les touche prendre délibérément le dessus et dégrader encore plus profondément la situation. Il y a donc un travail d'explication de la part du praticien qui se doit parfois de se doubler de la casquette de l'initié pour pointer la cause et en trouver les bons "remèdes" (la plupart du temps via la magie blanche et parfois via des rituels basiques de désenvoûtement en magie rouge).

Que serait un couple sans disputes si ce n'est un couple sans dynamique réelle, sans volonté d'affirmation et sans caractère? Il ne faut pas non plus voir dans toutes les disputes des polémiques stériles ou négatives, bien au contraire, l'on peut affirmer que c'est en surmontant ces griefs que les couples se renforcent dans leurs convictions communes et avancent dans la même direction en tenant la barre à deux. Parfois il est vrai aussi que le couple se retrouve dans des impasses ou dans des labyrinthes compliqués dont l'itinéraire implique qu'on l'aide à en dessiner les contours pour trouver une sortie de crise salutaire, c'est mon travail que de le faire et je vous convie à me joindre si vous aussi désirez cette aide. Pour ce faire vous pouvez me téléphoner directement au 06.50.75.95.14 (numéro direct non surtaxé) ou bien m'écrire si vous préférez m'expliquer votre problématique plus posément dans le détail (je réponds à toutes les questions et demandes), merci de cliquer sur ma bannière ci-dessous pour ouvrir mon formulaire de contact. Je vous dis à très bientôt pour redonner à votre couple la dynamique qui lui est propre et l'harmonie qui lui revient de droit!

France-Emmanuelle

étude personnalisée - formulaire de contact

Voir les commentaires

Publié le par amour-magie-noire

Qui n'a pas un jour été harcelé(e) par une personne de son entourage ou de sa connaissance, qui n'a pas été exaspéré(e) par des agissements négatifs à répétition ou par des propos dévalorisants en cascade ? Nous avons tous eu cette mésaventure de rencontrer la "mauvaise personne", d'abord dans un premier temps sympathique et avenante, puis un peu envahissante, ensuite désagréable et autoritaire, puis très vite insupportable et même parfois violente physiquement. Pour autant, il suffit simplement de couper court au plus vite pour ne plus être importuné sérieusement par ce type d'individu que l'on qualifie généralement de "persécuteur" ou de "pervers narcissique". Notons au passage qu'il y a autant de ces individus chez les hommes que chez les femmes, lesquelles ne sont pas en reste, bien au contraire, avec une prime d'hystérie en bonus ! Par contre, le pervers narcissique homme peut véritablement devenir très dangereux au sens physique du terme là où les femmes ne se contentent que de harceler verbalement, ce qui n'est pas non plus très enviable. Dans tous les cas cette attitude négative est à proscrire et à identifier au plus vite pour éviter que la situation ne dégénère plus gravement.
 

Le véritable problème qui nous concerne et nous préoccupe aujourd'hui, c'est la persécution au quotidien par son propre conjoint… Dans ce cas l'échappatoire est plus difficile voire impossible et la situation en vase clos est un facteur aggravant qui use assez rapidement celui qui en est victime, lui laissant souvent peu d'énergie pour répliquer ou se rendre pleinement compte de la réelle situation. En effet, comment faire lorsque la persécution a élue domicile et s'exerce à chaque instant sous des formes très diverses, dans le dialogue avilissant, dans les représailles répétitives, sous une constante pression avec une présence oppressante à ses côtés, le tout avec une potentielle violence qui peut éclater et s'abattre sur soi sans crier gare. Mais le plus paradoxal reste cette incroyable faculté d'adaptation, celle du persécuteur qui arrive à se faire passer cycliquement pour une victime, laissant ainsi perplexe (pour un temps seulement) celui ou celle qui en est réellement victime, c'est bien ce que l'on appelle le "triangle de Karpman" : persécuteur - sauveur - victime. Généralement le persécuteur émet des reproches, qu'il pense légitimes, afin de contrôler l'ensemble de la situation et le processus de ce "cycle", le moindre évènement est ainsi retourné en sa faveur pour en faire un levier d'action, tantôt répressif, tantôt "victimatoire" en passant par une intéressante et non moins surprenante phase intermédiaire de pseudo-résolution où il se place en sauveur de la situation et du couple...

Avec un tel schéma triangulaire tous azimuts, n'importe qui y perdrait son latin, c'est aussi une forme avérée de cyclothymie tournée vers l'autre, le "caractère persécuteur" ayant cette forme polymorphe assez sournoise de mutation en rotation permanente : "persécuteur - sauveur - victime". C'est aussi cet apparent changement d'attitude qui crée une confusion supplémentaire chez la victime, ne sachant plus sur quel pied danser pour sortir du conflit perpétuel, pour ne plus se placer dans le schéma imposé par le persécuteur qui joue la partition et connaît toutes les notes puisqu'il les écrit à la volée. Nous avons ici un deuxième aspect reconnaissable, celui de la manipulation, qu'elle soit préméditée ou non, elle impose à l'autre non seulement la situation mais aussi le mode de pensée unique, de celui qui est en face et qui a pris le premier rôle dans ce film tragique.
 

Alors que faire si l'on perçoit un début de persécution chez son (ou sa) partenaire ? Dans tous les cas il faut déjà s'en rendre compte et mettre de suite la situation conflictuelle sur la table en ayant une véritable conversation au même niveau, c'est-à-dire ne rien se laisser imposer, ne rien accepter sans un compromis acceptable pour les deux parties, c'est ainsi que fonctionne un vrai couple, même avec ses différences et ses complémentarités, l'un ne doit jamais avoir raison unilatéralement sur une décision qui doit toujours se prendre en commun. Si le dialogue est difficile ou impossible, alors il faut en déterminer les causes, votre partenaire n'est peut-être pas un pervers narcissique mais peut aussi passer une phase difficile, au niveau santé, profession, ou même sexuellement parlant. Effectivement, n'allons pas non plus voir des persécuteurs partout là où il n'y en a pas ! Déjà, analysez bien le problème de couple initial, ensuite voyez si c'est un réel problème ou juste un passage à vide normal (cela arrive dans tous les couples… rassurez-vous !). D'ailleurs nous avons tous une petite part de perversion, elle est même tout à fait normale si elle est bien canalisée, notamment et principalement dans la sexualité qui en est naturellement génératrice et évidemment consommatrice, mais ceci est une autre histoire… car ici la perversion se transmute en plaisir entièrement partagé.
 
Par contre, si votre partenaire ne recherche que le conflit fermé et unilatéral, que ce dernier n'est pas justifié ni argumenté, que vous avez le sentiment qu'il cherche à vous rabaisser et à vous manipuler, alors c'est une situation dîtes "perverse", laquelle ne doit pas entraîner une suite répétitive d'autres situations et actions du même type, sinon vous entrez dans une escalade dangereuse où l'un cherche à prendre tout contrôle sur l'autre et en tire aussi un certain profit malsain ou plaisir maladif au détriment de sa victime… Attention, je vois d'ici certains (ou certaines) d'entre vous qui y verrait un "jeu pervers"… à la limite du sado-masochisme, où l'on a aussi deux positions, celle du dominé et du dominant, dans une certaine mesure cela y ressemble beaucoup, sauf que dans un cas la situation est pleinement assumée et voulue par les deux partenaires pour y prendre du plaisir, alors que dans le cas de la persécution c'est à sens unique... non, ce n'est plus ici un jeu de rôle sexuel désiré mais bien une situation conflictuelle déplaisante qui s'enlise dangereusement et il faut y remédier.
 

Bien entendu, dans un couple l'on dit souvent que l'un peut "porter la culotte", c'est-à-dire prendre plus d'initiative que son partenaire, c'est une manière imagée de dire que le couple avance, qu'il est porté positivement par des caractères forts et complémentaires qui se sentent "transportés", rien à voir avec la persécution qui n'est porteuse de rien, sauf du malheur de l'un pour un couple en spirale négative… Si vous avez ce sentiment que vous entrez dans cette spirale destructrice, que vous n'avez plus de dialogues constructifs avec votre conjoint ou que vous retrouvez dans votre couple le schéma que j'ai dressé, alors n'hésitez pas à me contacter pour en discuter et sortir de cette impasse qui peut dégénérer jusqu'à la rupture. Vous pouvez me contacter pour une étude personnalisée en cliquant sur ma bannière web qui est ci-dessous ou bien en me téléphonant au numéro suivant 06.50.75.95.14 (numéro direct non surtaxé). Je reste à votre disposition pour vous aider à mieux vivre votre couple ou à le sauver, la Magie de la relation se fonde sur un équilibre réciproque, à nous de veiller à cette harmonie pour la renforcer ou la restituer à temps si besoin.

France-Emmanuelle

étude personnalisée - formulaire de contact

Voir les commentaires

Contactez moi:

 

 

 

 

 

 

Tél.: 06.50.75.95.14

numéro non surtaxé

ou bien > cliquez ici

Articles récents

Hébergé par Overblog