Amour Magie & rituels

Amour Magie & rituels

Retrouvez l'amour dans le couple et l'affection de votre partenaire via des rituels et travaux (en magie rouge, magie blanche et magie noire).

Publié le par amour-magie-noire

Emprise et envoûtement sont deux fléaux ayant des origines différentes mais un même but: nuire à une personne. En Magie opérative via les rituels nous avons deux orientations majeures ou classes, soit nous devons améliorer une situation neutre ou déjà positive et donc la bonifier au mieux, soit nous devons empêcher qu'une situation se dégrade encore plus et donc la sauver en écartant tout ce qui est négatif. Combattre une emprise et désenvoûter font partie de cette deuxième classe de rituels cherchant à écarter les maux de manière si possible définitive ou d'en trouver l'origine pour aller en annuler la source négative. Il est nécessaire de bien comprendre que les deux termes "envoûtement et emprise" ne sont évidemment pas identiques et recouvrent des sources et des processus différents, c'est ce que nous allons définir plus précisément pour ensuite savoir comment s'y opposer efficacement. Comme d'habitude, je ne recommande pas au lecteur d'essayer par lui-même d'engager seul le combat contre ces forces négatives via des rituels que seuls des initiés avertis pourront réaliser correctement sans dégrader ou compliquer encore les choses, en effet il est préférable de se battre conjointement avec un professionnel pour mettre toutes les chances de son côté!

L'emprise tout d'abord: c'est assurément une influence extérieure négative comme définition première, elle s'attaque à un seul individu (contrairement à une malédiction qui touche un groupe), la personne perd le contrôle de ses décisions ou bien est forcée d'aller contre son libre arbitre de manière consciente ou inconsciente (selon la source et la puissance). Cette influence peut avoir deux origines principales, l'une proviendra d'un initié capable d'imposer sa volonté via sa puissance mentale pure (dans le langage courant on parle de "manipulateur"), l'autre sera de nature très différente puisque non humaine et dont l'action s'effectuera sur le mental ou sur l'énergie vitale pour s'en accaparer les ressources, on parle ici d'entité énergivore ou d'égrégore. Dans les deux cas une personne sous emprise sera désorientée, n'agira pas comme à son habitude, voire ira contre ses intérêts (à tous les niveaux). On peut parler alors de désordre mental (ici terme plus psychiatrique) lorsque l'emprise est déjà en place et on peut aussi la confondre avec une sorte de névrose ou de dépression. Il est néanmoins rare de trouver un médecin diagnostiquer l'emprise comme maladie et il sera plutôt apte à prescrire de lourds médicaments psychotropes pour atténuer les symptômes plutôt que de chercher à guérir véritablement ce qu'il n'arrive pas à concevoir autrement…

Vaincre une emprise, pour un praticien (ici expérimenté en magie), c'est avant tout en trouver la cause et la forme, en d'autres mots en trouver la nature exacte pour savoir quelles armes utiliser de manière ciblée. Si l'on a affaire à une entité de type égrégore alors il faut l'éloigner par une magie de soin énergétique avec des rituels de révélation et de protection (magie blanche), si c'est un initié (manipulateur) alors l'on peut lancer aussi un rituel de magie blanche de protection doublée d'un sort de choc en retour pour affaiblir son mental avec ses propres armes, comme un effet miroir ou un boomerang. Une entité de type égrégore fonctionne comme un parasite discret et le simple fait de l'avoir mis à jour fait généralement fuir cette entité pour aller trouver ailleurs une place plus sereine où son activité ne sera pas perturbée ni entravée. Pour ce qui est de l'emprise du manipulateur, avec de l'aide elle peut très vite se relâcher et libérer totalement sa victime qui reprend alors intégralement ses esprits et comprend immédiatement la situation pour y répondre par l'éloignement, ce qui met un point final à l'action négative. Il faut voir dans l'emprise l'image d'une sorte de pince qui tient la personne mais qui peut aussi s'ouvrir et lui permettre de se dégager, même un peu à la moindre perturbation, ce qui est généralement suffisant.

Pour l'envoûtement, et j'en ai déjà beaucoup parlé dans mes articles précédents, c'est une autre affaire, une affaire de spécialiste, plus coriace à combattre que l'emprise mais tout à fait possible à vaincre via le bon rituel de désenvoûtement, ici tout est dit, c'est dans le choix et l'exécution du rituel adapté que tout se joue. Déjà, il faut vérifier que l'on n'est pas en présence d'une emprise sur la personne, si ce n'est pas le cas alors il y a de fortes présomptions qu'un sort d'envoûtement soit à l’œuvre et il faut s'en assurer. C'est la magie blanche qui dans un premier temps va lever le voile sur la nature du sort et en définir le type via un rituel de révélation qui vérifiera aussi qu'il y a bien un exécutant (mage ou sorcier) derrière cette action négative. Lorsque l'on a affaire à un envoûtement l'on sait que celui-ci vise précisément le contexte d'une personne et donc des éléments spécifiques de sa vie, par exemple ses relations amoureuses ou sa sexualité, sa santé et son énergie vitale, son travail, sa chance, etc. Le rituel de révélation va fournir ces indications importantes pour comprendre la nature de l'attaque et tout comme pour une maladie virale en trouver le vaccin spécifique, ici le bon rituel de désenvoûtement…

Désenvoûter n'est pas une tâche facile car le praticien doit être expérimenté pour choisir au mieux le rituel ciblé et l'effectuer selon un timing précis (dont j'ai parlé ici dans cet article). Le processus reste ensuite le même, après la révélation via un rituel (passif) de magie blanche c'est un autre type de rituel (actif), le désenvoûtement, qui prend le relais pour contrer l'envoûtement en cours. La plupart des rituels concernent le domaine de l'amour en tentant de déstabiliser un couple, par exemple en s'attaquant à la sexualité de l'homme ou en provoquant une jalousie maladive chez la femme, il s'agit donc spécifiquement de rituels d'envoûtements de magie rouge (magie de l'amour, des sentiments, de la sexualité et du désir). Il est évident qu'il existe une multitude d'envoûtements différents et que chaque couple aura ses failles et ses points forts pour résister ou non à ces rituels. Ce sont avant tout les effets néfastes induits qui caractérisent précisément le type de sortilège subi pour pouvoir en définir précisément "l'antidote" à concocter, et donc il est important de prendre le temps d'analyser le contexte et d'écouter le ressenti de la personne demandeuse à aider pour s'assurer d'avoir tous ces éléments essentiels en main. Notons en deux mots qu'il est nécessaire d'avoir aussi une persévérance dans cet effort commun pour accompagner le rituel le temps voulu pour obtenir des résultats et au final le succès.

Envoûtements et désenvoûtements sont les deux principales notions à comprendre en magie pour gérer les forces des rituels qui s'opposent lorsque des initiés se font barrage pour s'imposer, heureusement il est presque toujours temps de contrer une action négative et d'en barrer la route avec une protection puis avec une puissance inverse qui ira annihiler un sortilège. L'équilibre étant une règle dans l'univers il en est exactement de même en magie selon des lois immuables et strictes qui permettent de rétablir l'ordre là où le chaos voulait s'installer. Comme le sujet est vaste et complexe en fonction de nombreux paramètres, vous pouvez me joindre si vous avez une question d'ordre personnel à me soumettre dans le cadre de mon activité professionnelle, je réponds à toutes les requêtes précises et explicites pour vous aider: par téléphone au 06.50.75.95.14 (numéro direct non surtaxé) ou bien par écrit si vous préférez depuis ma page de formulaire de contact qui s'ouvre en cliquant ma bannière web ci-dessous. Je vous conseille aussi de lire certains de mes autres articles ci-contre pour mieux connaître mon travail surtout axé sur les rituels de magie rouge du domaine de l'amour (notamment pour les problèmes de couple). Je vous dis à très bientôt en mail ou de vive voix pour en discuter.

France-Emmanuelle

étude personnalisée - formulaire de contact

Voir les commentaires

Publié le par amour-magie-noire

L'Amour éternel et immortel, qui pense effectivement qu'il n'en soit pas ainsi! Dans la réalité l'amour dans le couple subit de multiples variations, tantôt au plus haut, parfois au plus bas avec tous les risques que cela entraîne. Mais en règle générale les relations de couple sont d'une bien plus grande stabilité que ce que l'on pourrait imaginer, justement grâce à ce flux et reflux qui permet à chacun de se positionner et d'être interactif en renouvelant le challenge de cette aventure amoureuse. Bien évidemment, il peut surgir à tout instant de nombreux obstacles pouvant entraver la sérénité de la relation et c'est à cette résilience du couple que l'on jugera sa stabilité et sa force. Et la magie dans tout ceci? La magie est déjà présente à tous les niveaux dans l'amour et ce n'est parfois que le coup de pouce d'un rituel de magie rouge qui permettra de relancer sur la bonne voie un couple en difficulté car les rencontres et les affinités ne sont jamais des hasards, il y a toujours une prédisposition ésotérique dans les rapprochements amoureux que les initiés connaissent parfaitement, celle-ci est issue de la loi d'attraction et des affinités karmiques.

Mais effectivement, comment aborder ce côté secret et ésotérique de l'Amour pour que tout un chacun puisse comprendre à quel point le libre arbitre amoureux est soumis à des contraintes invisibles et cloisonnées? Comment finalement définir l'Amour sous d'autres critères que ceux qui nous semblent familiers, c'est-à-dire d'ordre intellectuel, sexuel et aussi physique? Ajoutons tout de même une composante spirituelle, laquelle n'est pas si éloignée d'une conception profane des relations amoureuses en redonnant quelques subtiles lettres de noblesse pour en rehausser une vision certainement trop pragmatique. Ainsi, si nous suivions pas à pas les paramètres basiques qui élaborent une possible union parfaitement équilibrée, nous serions assez platement surpris de constater que personne ne serait à la hauteur des espérances et que d'autres facteurs cachés se profilent à coup sûr derrière notre vision tronquée pour élaborer la véritable relation existentielle, une approche subtile de la conception d'âme soeur, "La personne adaptée" à la situation, le puzzle qui s'ajuste à la perfection pour former le tableau final.

Encore une fois, "il n'y a pas de hasard il n'y a que des rendez-vous" disait Paul Eluard qui s'y connaissait en expérience poétique de l'Amour dans sa grande compréhension des relations humaines, il était, comme tous les poètes, un grand initié de cette magie des mots qui parfois rejoint celle des meilleurs rituels, n'a-t-il pas écrit "Le phénix", un recueil qui transcende la renaissance sans fin de l'amour et de la joie avec ce que les initiés perçoivent d'emblée comme le rythme d'une formule aux tonalités kabbalistiques. Je précise de suite que la plupart des initiés pratiquant la magie sont a fortiori des adeptes des mots et des significations hermétiques dont la clarté seule permet par sa brillance une compréhension profonde de l'existence et des cycles du temps.

Le Temps, lui aussi est un élément naturel de l'Amour qui en devient sacré, il use et détruit ou pérennise et conforte une relation selon ses fluctuations et ses aléas, il peut bouleverser et séparer ("Solve") ou bien au contraire rassembler et enserrer ("Coagula"), deux grands principes magiques dont il faut aussi connaître les rythmes et les cycles pour pratiquer les phases de la vie tout comme l'on se doit de suivre les phases de la Lune (lire ici mon article sur l'influence de la Lune et des astres). En ce qui concerne le temps dans les rituels de magie, c'est effectivement un facteur crucial qu'il faut prendre en considération car agir au bon moment est assurément la clef du succès, ce qui interdit toute précipitation ou au contraire toute attente trop tardive, ici le juste instant est de mise et rien ni personne ne peut se placer en travers de la course du temps et de ses cycles. Pour en revenir à l'Éternité, en Amour on l'espère mais elle ne fait pas partie de notre propre cycle de vie qui se trouve lui-même interrompu un jour, aussi il est assez vain, sauf si l'on est un poète, de croire que l'Amour dure l'Éternité.

En terme de cycles existentiels, la majorité des initiés et praticiens de la magie se plient à la doctrine de la métempsycose, c'est-à-dire de la réincarnation successive et l'on peut alors imaginer que l'amour pourrait dans certains cas survivre karmiquement et se poursuivre d'une vie à l'autre pour continuer l'expérience de l'amour interrompue lors d'une existence précédente. C'est d'ailleurs sur ce point l'un des principes fondateurs du Karma que de solder ce qui n'a pas été terminé à cause de la mort. L'amour est avant tout évidemment la valeur karmique la plus précieuse qui existe et l'on peut considérer que "solder sa dette karmique" c'est aussi parfois devoir retrouver un partenaire de vie en vie pour compléter ou affiner la relation et ensuite en percevoir les "deniers" accumulés en vue d'une évolution personnelle partagée. En Magie Rouge cet aspect karmique de l'Amour est important et même essentiel à la bonne marche des travaux puisque c'est en s'informant (via les entités gardiennes) que le praticien est orienté pour définir le type de rituel à effectuer mais aussi les phases, durées et tempos à suivre. La plupart du temps il n'est pas nécessaire d'expliquer au demandeur (surtout si c'est pour un rituel de retour de l'être aimé) comment l'on doit gérer ces diverses informations karmiques au risque de perturber la bonne marche de ce qui est entrepris et l'esprit de la personne qui demande de l'aide pour retrouver l'amour.

Selon l'histoire de chacun, son parcours karmique et son degré d'évolution, l'on peu considérer que ce qui est génériquement appelé "Amour" est perçu très différemment selon les personnes, d'un côté nous aurons l'amour physique agrémenté d'intellect, de l'autre une vision plus spirituelle de cet amour qui se verra attribué un niveau plus élevé. Entre ces deux extrêmes conceptions de l'Amour coexistent une infinité de possibilités et de graduations qu'il faut prendre en compte lors de travaux de magie afin de situer précisément l'orientation du rituel, et ceci s'effectue de manière pratique durant les premières séances pour ne pas se tromper de direction. L'itinéraire du rituel est calqué à celui de l'histoire de la personne et du couple dans un contexte qui lui est unique, ce qui implique aussi que chaque rituel est unique dans sa composition et dans son application. Souvenez vous bien que symboliquement parlant la monnaie karmique est constituée par l'amour, amour du partenaire, amour des parents pour leurs enfants et réciproquement, et que lorsqu'il y a un incident de parcours sur la route de l'intention amoureuse réelle et désintéressée, alors il y a toujours une "dette karmique" à payer en retour.

J'espère que cet article, qui ne cherche pas à être didactique, vous ouvre des portes derrière lesquelles vous trouverez vous-même des explications à votre histoire d'amour et des perspectives de compréhension à venir pour résoudre les problématiques qui se présenteront. Si néanmoins vous désiriez me joindre pour une demande d'aide dans le domaine des relations amoureuses (notamment du couple) alors n'hésitez pas à me téléphoner au 06.50.75.95.14 (numéro direct non surtaxé) pour en discuter dans le cadre de mon activité professionnelle ou de me contacter par écrit si vous préférez en ouvrant ma page de formulaire en cliquant sur ma bannière ci-dessous (je réponds à toutes les requêtes si celles-ci sont complètes et précises). Je vous dis à très bientôt pour que la magie vous aide à trouver ou retrouver l'amour véritable.

France-Emmanuelle

étude personnalisée - formulaire de contact

Voir les commentaires

Publié le par amour-magie-noire

La durée des rituels de magie est souvent la première question des personnes qui demandent qu'un praticien s'y attelle mais il y a tant de paramètres en jeu que même un initié ne saurait véritablement dire d'emblée de suite au premier contact combien de temps vont durer les travaux ni par quel biais il faut prendre la situation en main et avec quel type de rituel spécifique. Il est donc préférable lors d'un tout premier contact d'en informer la personne et surtout de lui expliquer les tenants et aboutissants des travaux qui se déroulent presque toujours selon la même méthodologie, avec un rapport identique face au contexte qu'il faut analyser, et surtout selon la typologie de la demande, laquelle peut évidemment aussi varier dans le temps pour ne pas simplifier les choses… C'est donc l'ensemble de ces points que je vais aborder car la majorité des profanes pense encore que les effets d'un rituel sont immédiats, intemporels et immanents alors qu'il n'en est généralement jamais le cas.

Bien que je l'ai déjà souligné maintes fois, la méthode des travaux de magie ne diffère que très peu d'un praticien à un autre mais ce qui fera la différence sera effectivement sa capacité d'analyse suivie de la bonne décision quant au rituel à appliquer, voire aux rituels successifs, complémentaires et cumulatifs qu'il faudra effectuer selon des timings souvent précis et échelonnés. Tout d'abord, et ce n'est pas un détail que de le dire: expliquer comment l'on conçoit sa façon de travailler, c'est-à-dire comment vont se dérouler les étapes des travaux de magie me semble un minimum pour un praticien professionnel qui se respecte dans le sens où bien évidemment l'on ne cherche pas à faire un cours sur l'ésotérisme (il n'en ressortirait strictement rien) mais au contraire à orienter avec des mots compréhensibles les phases nécessaires qui permettront de résoudre la problématique posée. De plus, cette approche qui s'apparente à une clarification de la relation entre le demandeur et le praticien permet généralement aussi de lier un tout premier lien de confiance et de respect fondamental pour l'ensemble de la durée des travaux car d'un côté la volonté et la persévérance seront à concrétiser et de l'autre l'expérience et le savoir-faire devront se nourrir de cette volonté mais aussi lui donner vie dans l'action des rituels.

Il ne faut pas oublier que la grande majorité des échecs en matière de rituel provient avant tout d'une rupture de ce lien qui unit le demandeur du praticien, ce qui aboutit à la perte de la puissance qui était nécessaire pour porter le rituel, lequel n'a plus ni de soutien ni de direction stable. De facto il faut souligner avec soin ce lien dès le début des travaux, puis savoir l'entretenir pour ôter une bonne fois pour toutes le doute quant à l'utilisation de la magie qui bien évidemment ne doit pas s'imposer au demandeur (souvent profane) comme un dogme intangible ou comme une croyance aveugle mais comme une méthode ésotérique n'étant qu'un outil en soi. Notons que parfois certaines personnes qui font appel à un praticien sont aussi des initiés, ce qui dans ce cas facilite bien les choses puisque les rituels pourront alors mieux être acceptés et assimilés pour une efficacité encore plus probante.

La toute première phase après les explications préliminaires des travaux sera celle de l'analyse "objective" de la situation, c'est-à-dire de la situation réelle qui soulève les véritables questions pertinentes quant à la résolution. Il est important de souligner que la plupart du temps le demandeur n'a qu'une idée vague de son propre contexte et n'a pas forcément analysé (objectivement…) les paramètres essentiels qui permettront de mieux comprendre pourquoi il n'a pas su résoudre lui-même la problématique. Je tiens à préciser que personne ne peut être objectif sur son propre destin à cause des filtres personnels qui empêchent une vision claire sur l'ensemble des facettes du contexte en présence, il est très difficile voire impossible de se détacher un tant soit peu de son environnement pour en avoir le recul suffisant. C'est ici que l'initié ou le praticien sont des experts afin de transposer les divers paramètres et de les agencer pour en avoir une vision à la fois juste et déterminante pour pouvoir ensuite agir correctement, le tout en accord avec la volonté initiale (ou rectifiée) du demandeur.

Cette phase d'analyse est généralement effectuée via un tout premier rituel passif (rituel de révélation ou de diagnostic, comme je l'ai décrit ici et avec des témoignages) en magie blanche. C'est lors de cette phase, laquelle peut durer une dizaine de jours ou plus, selon les cas présentés, que se forme la construction mentale du contexte et des éléments qui y sont importants, tant dans l'esprit du praticien que dans celui du demandeur qui y verra alors de manière plus juste et objective sa propre situation. Ce constat "conscientisé" de la part du demandeur permet alors d'assimiler plus facilement la méthode qui sera appliquée par le praticien ainsi que les diverses voies possibles pour y arriver en ayant à ce stade le libre arbitre de choisir celle qui sera la sienne pour résoudre au mieux sa problématique.

La phase suivante est celle de l'action. Après la réflexion "consciente" et l'analyse "juste" vient l'heure de l'implication à plusieurs niveaux pour modifier le contexte de manière favorable. Chacun, demandeur et praticien, conjuguera ses efforts selon ses capacités pour agir dans le contexte, le demandeur devra certainement effectuer un évènement fort et déclencheur, le praticien devra lancer le rituel spécifique pour formater le contexte dans le sens de ce qui a été décidé lors de la phase d'analyse. Ce n'est que conjointement en associant leurs deux actions que le contexte sera radicalement modifié avec l'effet escompté. Cette phase d'action n'est évidemment pas ponctuelle, elle se diffuse progressivement, s'adapte au contexte en temps réel (d'où des périodes d'analyses complémentaires), elle reste flexible pour se réorienter au mieux dans la direction la plus efficace, elle demande parfois une "maturation" pour interagir pleinement et cibler parfaitement la problématique à résoudre. Il existe une infinité de situations et de contextes, par conséquent il est ici impossible de donner un temps moyen pour résoudre un problème via des travaux de magie, d'autant plus si le contexte change ou si c'est la nature de la problématique qui se modifie au cours du temps. Dans tous les cas, entre la période de présentation, celle d'analyse et de prise en compte objectives, puis celle des actions conjuguées, l'on ne peut concevoir au mieux un minimum de six à huit semaines, il serait déraisonnable de penser autrement si l'on veut effectivement mettre toutes les chances de son côté en étant à la fois sérieux et sereins.

J'espère que ces quelques explications pourront vous donner une idée ou une réponse quant à la durée des travaux en magie, sachant qu'à chaque situation correspond une réponse qui est différente et qui doit donc se concrétiser par une analyse pertinente suivie d'une action juste, ciblée et désirée. Je reste à votre disposition si vous voulez me soumettre votre propre situation afin d'en discuter de vive voix au 06.50.75.95.14 (numéro direct non surtaxé) ou bien par écrit si vous préférez approfondir précisément par ce biais en passant par mon formulaire de contact qui s'ouvre en cliquant ma bannière ci-dessous (je réponds à toutes les demandes). Je vous dis à très bientôt et n'hésitez pas à lire mes autres articles ci-contre qui vous donneront aussi bien des informations intéressantes sur ma méthode de travail et sur les rituels que je pratique dans le cadre de mon activité professionnelle.

France-Emmanuelle

étude personnalisée - formulaire de contact

Voir les commentaires

Contactez moi:

 

 

 

 

 

 

Tél.: 06.50.75.95.14

numéro non surtaxé

ou bien > cliquez ici

Articles récents

Hébergé par Overblog