Amour Magie & rituels

Amour Magie & rituels

Retrouvez l'amour dans le couple et l'affection de votre partenaire via des rituels et travaux (en magie rouge, magie blanche et magie noire).

Publié le par amour-magie-noire

La jalousie, nous avons tous connu au moins une fois ce sentiment qui rend la vie insupportable en injectant son venin de négativité souvent durable, mais nous avons aussi qu'une fois passée (bien après) nous nous demandons souvent alors pourquoi cette jalousie s'est ainsi accrochée aussi longtemps avec une telle force sans que nous ne puissions rien faire pour la contrer efficacement au pire moment… Il existe bien entendu plusieurs raisons pour que la jalousie se déclenche avec plus ou moins d'insistance, de récurrence ou de même violence (envers autrui ou soi-même), et ce n'est pas parce que votre voisin à une plus grosse voiture que vous que cela déclenchera la colère de votre vie… Non, la jalousie la plus expressive, corrosive et rebelle reste celle qui s'infiltre dans les pores de votre peau et au plus profond de votre cerveau en ébullition sans jamais sembler vouloir en sortir: personne ne dira le contraire c'est bien l'Amour qui emporte chaque once de raison au-delà de ses limites en la faisant vaciller lorsqu'il est lâchement bafoué ou soudainement dérobé sans prévenir pour déclencher cette réelle, puissante et irrépressible jalousie.

D'ailleurs il n'y aurait sans nul doute pas de véritable jalousie sans amour, tout le reste n'est que broutille car le plus ultime des biens reste celui de l'être aimé, de celui ou de celle qui ne se remplace pas, de celui ou celle qui reste unique et indivisible sans partage possible ou imaginable. Alors se faire voler l'amour de sa vie déclenche effectivement cette furieuse tempête que presque rien n'arrête, un ouragan de détestation pour celui ou celle que l'on accuse du délit et que l'on juge sans appel du crime le plus irréparable avec la peine la plus lourde, au moins la mort et plus encore si possible, du moins en pensée seulement à défaut de passer à l'acte… En aparté je précise qu'il est statistiquement reconnu que les crimes passionnels sont les plus nombreux dans leur catégorie, ce qui démontre que parfois la jalousie peut pousser certains sans aucune retenue aux pires extrémités.

Et qu'en est-il de l'être aimé, est-il complice du crime ou bien victime lui aussi par l'on ne sait quelle machination? Non, encore une fois l'on ne peut pas accuser l'amour de sa vie d'entente avec l'ennemi même si cela est une évidence, cela reste impossible et la jalousie en est la preuve, celle que l'espoir est plus fort que le renoncement forcé, celle que l'on va lutter pour récupérer ce qui nous a été ravi, enfin celle que l'on a visiblement assez de colère et d'énergie pour se lancer à la reconquête du territoire amoureux dérobé. Justement, de l'énergie il faut en avoir pour entretenir cette tension générée par la jalousie puisque celle-ci va littéralement consumer progressivement toutes les ressources vitales, du moins tant qu'elle sera active tel un parasite vorace qui ne lâche pas sa prise.

Afin de mieux comprendre le phénomène, les initiés pensent que la jalousie peut attirer des entités négatives qui viennent effectivement entretenir et attiser ce feu de colère afin de s'en nourrir, cela pourrait aussi expliquer la très grande difficulté à tenter de se raisonner et d'être aussi dans l'incapacité de sortir d'un schéma de violence irrépressible que l'on ne contrôle pas. De ce fait la jalousie serait une forme de possession ou plutôt de dépossession de ses défenses émotionnelles au profit d'un dérèglement total de l'individu soumis à suivre ses instincts basiques sans discernement ni volonté de s'y opposer. Dans le monde profane la jalousie est perçue comme une sorte de maladie qui s'accroche mais l'on ne s'explique jamais via quel mode opératoire elle fonctionne réellement, ce qui augmente l'irrationalité de ce sentiment et ajoute encore à la confusion pour tenter de mieux le comprendre (et d'en sortir avec raison).

Les cas de figure qui génèrent le plus de jalousie en amour sont évidemment la perte de l'être aimé avec comme point d'orgue la rupture mais aussi lorsque l'on ne peut pas parvenir à aimer à cause d'un(e) autre rival(e) qui s'immisce imperturbablement dans cet amour qui ne devrait être qu'à soi et que l'on ne veut ni partager ni même envisager. C'est toujours à la fois ce cocktail détonnant de douleur diffuse et de rage mêlées qui élabore le poison d'une jalousie distillée savamment avec un soin que l'on peut qualifié sans se tromper de démoniaque. Heureusement l'on peut vaincre ce démon de la jalousie sans avoir à attendre d'être soi-même complètement détruit par sa voracité à nuire et le processus s'apparente d'ailleurs à un désenvoûtement afin de repousser tout ce qui l'entretient et le maintient en place. Sans l'intervention d'un rituel, généralement la personne consumée par la jalousie finit effectivement par s'affaiblir à un point tel qu'elle peut tomber gravement malade ou bien entrer en dépression pour n'en sortir que très tardivement.

Deux types de rituels peuvent être utiles et nécessaires: un premier rituel de magie blanche pour redonner de l'énergie et ainsi contrer la perte d'autonomie mentale qui pousse à réagir instinctivement sans volonté de réagir sainement, et un rituel de pure magie rouge (magie de l'amour) pour sortir activement de cette ornière qu'impose la jalousie et trouver des dérivatifs moins agressifs. Il est évident de signaler que la perte d'amour se soigne aussi par l'amour et que la magie rouge permet entre autres de le retrouver par la reconquête ou par le renouveau… Dans tous les cas l'aide de ces rituels ne peut qu'apporter du positif en accélérant la sortie de cette situation où la jalousie a pris le dessus sur la personne sans lui laisser d'autres choix que celui de la colère, de la détestation et de la vengeance.

Comme d'habitude je suis à votre disposition pour vous aider à mieux comprendre le thème de cet article, surtout si vous êtes vous-même affecté(e) par la jalousie ou par l'éloignement de l'être aimé. Vous pouvez me joindre par téléphone au 06.50.75.95.14 (numéro direct non surtaxé) ou bien m'écrire via mon formulaire de contact en cliquant sur ma bannière ci-dessous. Je vous dis à très bientôt pour vaincre la jalousie et retrouver la sérénité et l'amour avec les rituels les plus adaptés à votre situation spécifique !

France-Emmanuelle

étude personnalisée - formulaire de contact

Voir les commentaires

Publié le par amour-magie-noire

La crise de la cinquantaine, une simple expression pour certains et pour d'autres il s'agit d'un véritable cap à passer avec des frontières que l'on ne franchit que dans un sens, il y a en effet une remise en question de sa propre position en terme d'individu à divers niveaux, dans la société, dans son couple, dans son rapport au travail ou à ses ambitions et objectifs à atteindre, et aussi physiquement et intellectuellement avec le potentiel présent. Ce qui nous intéresse finalement tous c'est bien de se poser la question à un moment de notre vie: avons nous réussi certaines choses ou pouvons nous encore tenter celles que nous n'avons pas encore effectuées. Le passage des cinquante ans serait ainsi l'âge de raison ou du moins l'âge où il faudrait plutôt se faire une raison que les années ont passées et qu'il faudrait maintenant choisir au mieux comment organiser celles qui restent. Alors quels sont les réels enjeux de cette prise de conscience que le temps a passé et qu'il faut faire le point pour bien remplir judicieusement les années suivantes avec les compétences et moyens acquis précédemment ?

Dans une juste mesure, cette "crise" de la cinquantaine est salutaire si elle permet de visualiser avec objectivité un bilan positif de sa propre vie et non l'inverse en ne se fixant que sur les points négatifs ou sur ce qui n'a pas été entrepris. Selon le caractère de chacun et les ambitions personnelles de l'Ego qui s'y rattache, les uns seront plutôt satisfaits d'eux-mêmes et d'autres penseront avoir raté leur vie. C'est ce point de vue "profane", profondément ancré dans une vision sociétale de la réussite qui va induire ce constat de réussite ou d'échec mais les initiés ne seront pas sensibles à ces perspectives imposées par un monde axé sur l'accumulation de biens et de richesses matérielles, ils chercheront plutôt une vérité plus profonde, plus existentielle qui apporte des réponses plus essentielles en écartant la "persona" Junguienne qui n'est autre que le masque que nous nous imposons face à autrui.

La véritable question réside justement dans notre rapport à autrui, notamment dans le couple qui forme ce noyau social permettant à chaque homme ou femme de s'investir autrement que dans soi-même puisque le couple devient lui-même une entité à part entière qu'il faut préserver, enrichir et développer. La crise de la cinquantaine va potentiellement mettre à mal cette relation en lui imposant aussi cette introspection critique sur ce qui a été réalisé, ce que le couple a pu apporter de plus à l'individu, encore une fois à son Ego profane mais aussi à son être plus profond, à son moi existentiel, à son karma d'une manière plus générique et globale. Selon une vision profane, l'individu pourra être tenté de vivre autre chose et donc de reformer un couple pour tenter une nouvelle aventure, c'est le cas de beaucoup d'hommes que de penser qu'ils peuvent suivre d'autres chemins en cassant ce qui est… C'est le danger de cette "crise" que de le croire. Pour l'initié la relation présente est toujours perfectible et jamais aboutie, ainsi il ne renonce jamais et voit un trésor dans ce qu'il possède déjà.

Cette vision de l'initié sur ses relations avec autrui et plus précisément avec son couple se présente comme la construction d'un édifice sans cesse en amélioration et c'est sur ce modèle que la plupart des praticiens et initiés orientent aussi leurs travaux, ésotériques ou plus profanes (de l'ordre de la thérapie de couple). Bien entendu, à cinquante ans il y a de multiples problématiques qui se greffent successivement sur le contexte et qui n'étaient pas présentes précédemment à un âge moins avancé, à noter: la baisse de la libido, la routine de la relation, le manque d'énergie ou son affaiblissement, l'accumulation de stress et de certaines scories existentielles qui se sont accumulés au fil des années. Parfois l'ensemble de ces problèmes s'apparente à une lourde charge à porter et certaines personnes peuvent plier sous le poids et être tenté de tout casser, de rompre les liens et de l'arguer les amarres en pensant vivre mieux sous d'autres horizons. Ce genre de décision radicale est généralement une impasse car l'on reste aussi soi-même et les problèmes qui sont en nous persistent et nous suivent irrémédiablement si nous ne les traitons pas.

La Magie Rouge permet justement de régler ces problématiques liées aux relations, notamment dans le couple, en améliorant la libido de l'homme, en augmentant le désir chez la femme, en éloignant toute tentation extérieure et en restaurant ce qui a été progressivement abîmé par les années. La Magie Blanche quant à elle apporte un regain d'énergie vitale et protège la relation existante de toute atteinte non légitime, les rituels sont ainsi un peu à l'image d'une cure de jouvence et permettent une remise en question positive et constructive en se substituant à toutes les autres finalités déstructurantes, voire destructrices… N'oublions pas qu'il y a une forte dimension karmique en ésotérisme qui stimule et provoque cette prise de conscience nécessaire induite durant cette période de la crise de la cinquantaine mais qu'elle l'oriente pratiquement toujours de manière positive et structurante pour conforter ce qui existe. Passer ce cap sans en subir les aléas, c'est un des objectifs que je me suis fixés et que je propose à toute personne en demande d'aide sur ce point.

Dans ma pratique professionnelle, les personnes qui me contactent sont de tous âges et les problématiques relationnelles (généralement de couple) ou amoureuses sont celles qui se présentent principalement à moi dans le cadre de mon activité. Je suis aussi quotidiennement confrontée à cette problématique de "la crise de la cinquantaine", que ce soit celle des hommes mais aussi des femmes qui en subissent tout autant directement les effets, chacun avec ses spécificités propres. Comme d'habitude je vous propose mon aide si vous-même êtes touché par le thème de cet article et vous pouvez m'en faire part librement en me joignant au 06.50.75.95.14 (numéro direct non surtaxé) ou bien en m'écrivant ce qui vous préoccupe via mon formulaire de contact (pour l'ouvrir cliquez sur ma bannière ci-dessous), je réponds à toutes les questions qui me sont posées dès lors que la problématique est clairement exposée. Je vous dis à très bientôt et n'ayez pas peur du cap de la cinquantaine, c'est au contraire une voie vers l'accomplissement !

France-Emmanuelle

étude personnalisée - formulaire de contact

Voir les commentaires

Contactez moi:

 

 

 

 

 

 

Tél.: 06.50.75.95.14

numéro non surtaxé

ou bien > cliquez ici

Articles récents

Hébergé par Overblog