Amour Magie & rituels

Amour Magie & rituels

Retrouvez l'amour dans le couple et l'affection de votre partenaire via des rituels et travaux (en magie rouge, magie blanche et magie noire).

Publié le par amour-magie-noire
Publié dans : #Envoutement-Desenvoutement

http://www.amour-magique.fr/blog-amour-magie-noire/rituel-envoutement-d-amour.jpgIl nous est tous arrivé d'être en face d'une personne que nous connaissions depuis longtemps, ou au contraire qui nous était presque inconnue, et pourtant d'avoir subitement une très forte attirance amoureuse pour cette personne à laquelle nous ne portions jusque-là qu'une attention "normale". Jusqu'ici rien d'extraordinaire sauf que si l'on se pose vraiment la question, l'on se demande encore pourquoi cette étrange situation est alors survenue, et ce qui justement a bien pu provoquer cette si soudaine attirance ou ce désir si puissant… La réponse à cette question tient en deux mots : l'envoûtement amoureux !

Chaque personne dispose de son précieux "Libre Arbitre" dans l'existence, il s'agit même d'une des principales Grandes Lois ésotériques qui concernent les êtres humains, lesquels peuvent donc à tout moment choisir une voie plutôt qu'une autre, au risque de se tromper ou au contraire d'agir dans le bon sens. Ce Libre Arbitre est la clé de l'Évolution Existentielle humaine afin de tester la plupart des situations qui permettront à chaque individu de se forger de manière unique en fonction de ses propres choix au terme d'une initiation réelle. 

Comme je l'avais déjà dit dans plusieurs articles précédents, l'erreur ou le fait de se tromper peut apporter beaucoup plus que le succès puisque les échecs sont toujours formateurs. Par contre, personne n'a le droit d'induire en erreur ou de forcer un choix personnel, dans ce cas c'est une faute qui implique le non-respect de la Loi de Libre Arbitre. En matière de choix, le "choix amoureux" est primordial, il est donc un choix souverain au même titre qu'une orientation majeure de destinée, aussi, est-il indispensable que cette Liberté sacrée de choisir ses orientations ne soit pas détournée ou captive d'une autre personne, pourtant c'est ce qui peut arriver avec l'utilisation d'un sort d'Envoûtement Amoureux...

J'ai aussi déjà notifié les rituels de "retour d'affection" ou de "retour d'amour perdu", ceux-ci sont des choix partagés puisqu'ils imposent l'engagement réciproque et rétroactif de la personne qui a déjà été partenaire, par contre, le rituel d'Envoûtement amoureux implique que l'on force magiquement la volonté d'une personne à en aimer une autre… et cela reste, théoriquement et pratiquement, une violation du droit de libre arbitre amoureux.

Heureusement, dans cette perspective de garder son autonomie amoureuse sans avoir à subir un sort que l'on n'attend pas… il existe des "contre-sortilèges" ou des rituels de défense pour "contrer" les influences magiques non désirées ou néfastes. C'est le cas du "contre-envoûtement amoureux" qui permet de se protéger d'un tel sort en annihilant l'envoûtement actif sur le demandeur. Le seul réel problème réside dans le fait que généralement la personne ne sait pas qu'elle a été envoûtée amoureusement, car, comme l'on dit : "l'Amour rend aveugle" et ce n'est qu'un spécialiste professionnel de la Magie qui est à même de détecter immédiatement une telle situation.

Autre problème à bien juger pour le professionnel, s'il détecte que la personne est bien sous l'emprise d'un sort "d'envoûtement amoureux", faut-il forcément l'en débarrasser de suite ? Cette question peut paraître incongrue mais reste importante, en effet la situation actuelle peut entraîner "artificiellement" une situation positive, même si celle-ci reste subie… alors le Chaman ou le Sorcier se retrouve un peu dans la même situation d'un médecin qui aurait une mauvaise nouvelle à annoncer à son patient, du style : "voilà, vous avez une tumeur maligne au bras gauche mais si je vous l'enlève maintenant vous ne risquerez plus rien par la suite, mais vous perdrez juste votre bras !".

La situation n'est pas inextricable au sens où le bon professionnel saura parfaitement définir le meilleur moment pour lancer la contre-offensive tout en laissant à son client le potentiel adéquat afin de prendre la riposte magique ainsi en cours comme une action positive et nécessaire à son évolution future. Dans tous les cas, il faut effectuer un contre-envoûtement si l'on détecte qu'il y a eu un sort qui prive une personne de son Libre Arbitre, ne pas le faire serait une faute grave de la part du professionnel qui lui-même subirait des dommages par effet collatéral. En Magie : "Savoir et ne pas agir en conséquence pour améliorer une situation ou ne pas aller dans le sens du respect d'une des Grandes Lois ésotériques est une lourde faute".

Mais, détecter un sortilège négatif est une chose, créer un contre-sort efficace est une affaire tout autre ! Comme pour toute demande, il est nécessaire et impératif de bien comprendre la situation de manière holistique (globale à tous les niveaux d'existence), ceci s'effectue lors d'une étude précise de la situation actuelle en prenant aussi en compte des éléments indispensables provenant du passé du demandeur ainsi que de ses potentiels futurs… Vous l'aurez compris, le Chaman est le seul à pouvoir aller creuser cette vision globale, il est très heureusement aidé de ses entités personnelles pour ce faire… celles-ci le guident sans aucune faille sur les meilleurs chemins à emprunter, et peuvent même parfois prendre parti de strictement ne rien faire si la situation l'oblige à un instant précis.

Maintenant vous le comprenez bien, c'est une lourde responsabilité pour un professionnel que de devoir engager un contre-envoûtement, il est primordiale de ne pas attendre pour étudier la situation et d'en prendre acte afin d'agir en fonction des éléments cumulatifs qui la complexifient au cours du temps qui passe… Je suis consciente de cette difficulté et j'en fais part aux personnes qui viennent à moi pour que je les aide. Si c'est votre cas, n'hésitez pas à me contacter rapidement pour résoudre votre problématique sans attendre, mais aussi pour en définir une carte précise avant toute action. Je vous attends pour une étude personnalisée au 06.50.75.95.14 (numéro direct et non surtaxé) ou via mon formulaire de contact de site (cliquez sur ma bannière ci-dessous). À très bientôt pour l'élaboration de votre rituel !

Voir les commentaires

Publié le par amour-magie-noire
Publié dans : #Rituels de magie

http://www.amour-magique.fr/blog-amour-magie-noire/penta-rituel-magique.jpgPour en revenir aux grands thèmes basiques, et surtout aux questions qui reviennent le plus souvent, il en est une des plus directes et des plus légitimes lorsque l'on pratique la Magie en qualité de professionnels, cette question est déjà dans le titre de cet article mais je l’inscris de nouveau : "Qu'est-ce qu'un rituel de magie et à quoi cela sert-il ?". Constatons d'emblée qu'il s'agit d'une question double, à la fois sur la nature du rituel mais aussi sur son utilité. Bien entendu, quand on parle de rituels à longueur de journée et que l'on pratique quotidiennement des travaux de magie qui utilisent comme "moyen" ces fameux rituels, il est nécessaire et normal d'en dire un peu plus, bien que cela ait aussi en partie déjà été abordé de nombreuses fois dans mes articles précédents, mais certainement sous d'autres angles, en d'autres termes ou dans des contextes plus ciblés.

En rappel, pour ceux qui n'en auraient pas souvenir ou qui seraient de nouveaux lecteurs, sur trois articles j'ai donné des informations et des pistes très précises sur le contenu d'un rituel et sur la manière de l'aborder ou de le concevoir: "l'environnement du rituel" et la "symbolique du rituel" ou "la puissance du rituel", je vous rappelle aussi ces articles spécifiques aux trois types de Magies, lesquelles entraînent des rituels différents: "Magie Blanche" , "Magie Rouge" et "Magie Noire", et un préambule aux "trois Magies", ce qui vous donne un peu de lecture en rattrapage, si nécessaire ! 

Mais aujourd'hui, le but de cet article sera donc beaucoup plus synthétique et concis afin de ne pas nous éparpiller dans des détails, néanmoins importants, car en Magie chaque détail compte… Et pour l'heure, faisons d'abord un tour sur... le stade:

Lorsqu'un athlète veut gagner la course olympique du 100m, il lui faut des qualités exceptionnelles pour y arriver, alors il doit se mettre en condition, physique, bien évidemment mais aussi mentalement pour acquérir la force de vouloir gagner et de se dépasser puissamment. En ce qui concerne sa forme physique, l'athlète devra déjà avoir les capacités requises pour courir le 100m, tout le monde ne s'appelle pas Usain BOLT avec des capacités physiques remarquables… mais même avec une structure corporelle adéquate, cela ne suffit pas pour gagner, en effet il faut aussi s'entraîner pour acquérir la meilleure technique ainsi que la régularité du succès sur chaque course durant les meetings intermédiaires. De même, avoir le physique et la technique ne suffisent toujours pas… un mental de gagnant est aussi grandement nécessaire pour vaincre, pour aller plus loin et dépasser tout adversaire potentiel mais aussi cette adversité ambiante qui règne à un très haut niveau de compétition où chaque faux pas entraîne irrémédiablement la chute.

La parabole de l'athlète est ici parfaitement valable pour le Chaman ou pour tout professionnel qui exerce la Magie et qui veut réussir ses travaux. S'il veut "gagner sa course", le Chaman doit déjà en avoir la capacité au niveau de "son Don", ce qui correspond aux capacités physiques du champion dans ma précédente démonstration, ensuite il faut s'entraîner et acquérir la "Connaissance" (ésotérique), elle permet de mettre en application le Don, elle représente la technique ésotérique pure, car il n'y a pas de Magie sans le Savoir nécessaire, ni sans une technique éprouvée par les années d'expérience. Enfin, il ne suffit pas d'avoir le don pour exercer, ni d'avoir lu de très nombreux ouvrages ésotériques sur les travaux de Magie… il faut aussi et surtout le "Mental", ce dernier point reste primordial pour exercer sans risque, pour savoir gérer son énergie et celle du demandeur, pour anticiper chaque potentialité... à l'image de la bonne gestion du couloir de la course de notre athlète !

Et le Rituel dans tout ceci ? Le Rituel représente à lui seul le condensé de tous les moyens, de tous les savoirs, de toutes les expériences acquises, il est l'épreuve ultime et renouvelée du Chaman, à l'image de la course en finale pour le champion olympique. Premièrement, le Rituel définit et délimite "le Lieu", c'est-à-dire l'Espace physique du travail ésotérique, cela est très important car l'endroit doit être purifié, respecté, voire sacralisé dans sa mise en place.

Deuxièmement, il engage pleinement le processus magique en imposant telle ou telle technique (selon le type de problématique à traiter), tels ou tels objets, symboles, paroles et autres éléments que j'ai déjà mentionnés dans les articles en référence ci-dessus.

Enfin, troisièmement, le Rituel parachève la demande, une fois le processus enclenché, il est le catalyseur porteur à la fois de la question et de la réponse ésotérique en retour, il est le lien avec la sphère des idées et des symboles purs, il est l'ouverture sur des niveaux où le dialogue et les échanges peuvent coexister avec des entités au-delà de notre propre perception. Le Rituel est donc le matériau ésotérique indispensable pour ouvrir la porte et dépasser notre point de vue, à la fois spatial, idéologique ou intellectuel, et tout simplement humain. Le Rituel est le principal "outil multifonctions" du professionnel de la magie, que celle-ci soit Blanche, Rouge ou Noire.

Comme vous le voyez, enlevez le relais dans une course de relais et vous n'aurez plus de course… enlevez le Rituel au Chaman et vous n'aurez plus de Magie !

En espérant vous avoir éclairé sur le principe du Rituel magique, et surtout vous avoir donné l'envie de passer le cap en me confiant votre problématique afin que justement je puisse mettre à l'épreuve mes capacités à trouver le meilleur des Rituels adaptés à votre demande ! N'hésitez pas à me contacter, cliquez sur ma bannière Web ci-dessous (formulaire de contact classique) ou bien par Téléphone au 06.34.48.95.33 (numéro non surtaxé). À très bientôt !

Voir les commentaires

Publié le par amour-magie-noire
Publié dans : #Rituels de magie

http://www.amour-magique.fr/blog-amour-magie-noire/vibrations-magiques-rituel.jpgS'il y a bien une question qui revient souvent de la part de mes lecteurs ou des personnes dont je m'occupe, c'est de savoir exactement comment se déroule un rituel. Or, je l'ai déjà répété de nombreuses fois dans plusieurs articles précédents, chaque mage, sorcier, chaman ou prêtresse dispose de ses propres méthodes pour réaliser l'ensemble du rituel. Il ne s'agit donc pas d'une formule toute faite, écrite dans un grimoire magique comme l'on pourrait l'imaginer après avoir vu un épisode de série TV, non, rien n'est écrit d'avance en ce qui concerne un rituel spécifique à exécuter, tout simplement à cause de l'adaptabilité du rituel à la demande, laquelle n'est bien évidemment jamais la même, et correspond dans tous les cas aussi au profil du demandeur.

Mais, comme je l'ai aussi déjà expliqué auparavant, un rituel est à la fois unique, composite et pourtant effectué d'un seul bloc avec tous ses éléments constitutifs, et selon des règles bien établies par l'exécutant. Et quels sont ces éléments que l'on retrouve presque systématiquement dans chaque rituel, quelles sont ces règles ? 

Il existe des éléments génériques qui sont utilisés par presque tous les praticiens, citons les pour en faire une petite liste (non exhaustive…) : un lieu calme pour opérer sans aucune gêne, dans ce lieu définir une zone d'action proche d'un mur sans ouverture, par exemple une surface plane sur le sol ou bien un autel que l'on adosse au mur (une sorte de bureau ou de table où positionner les accessoires), en règle générale les objets porteurs sont plutôt sombres afin de permettre d'y tracer des messages ou des symboles à la craie et les murs du lieu doivent aussi pouvoir servir de support, soit à des objets, soit à des textes et symboles tracés. Viennent ensuite les éléments ou accessoires composites, notons de suite qu'ils peuvent être de toute nature, ce sont les praticiens qui choisissent personnellement (aidé de leurs entités propres) les objets du rituel.

Parmi ces objets, la (ou les) bougie(s) reste(nt) un ustensile très utilisé du fait de sa symbolique de lumière, c'est-à-dire de force du bien pour éclairer une situation et en faire jaillir une solution, notons aussi au passage que la bougie attire les bons esprits de par sa clarté et sa chaleur. Par contre, le choix de la couleur des bougies relève du type de rituel à effectuer… Ensuite, nous pouvons (sans que cela soit néanmoins une obligation) avoir des images ou des photographies, liées ou non au demandeur, mais qui restent nécessaire au rituel si celui-ci en a effectivement besoin, notamment si l'on doit cibler une personne en particulier…

Chaque praticien dispose aussi d'un objet particulier qui lui est personnel, nous pouvons appeler cet élément "le familier", c'est un objet fabriqué par le professionnel, que lui seul peut toucher et don il doit garder le secret. Cet objet spécial est une sorte de concentrateur d'énergie, de stabilisateur du processus magique, c'est un élément central du rituel. D'une manière générale, c'est assez souvent un médaillon ou un mandala personnel qui sera posé sur la zone de travail à des fins de protection et de dissociation symbolique (l'objet représente la puissance magique  qui s'externalise pour intégrer les éléments matériels du rituel).

Je passerai sur les autres types d'objets, comme les offrandes de nourriture, lesquelles sont aussi symboliques… on y retrouve souvent le riz et l'eau. De même, des éléments naturels tels le bois, brut ou sous une forme plus travaillée (ex : sculpture), telle la terre (ex : poterie), peuvent faciliter l'accès au rituel afin de s'enquérir d'entités primales ou telluriques et d'obtenir des forces brutes qui peuvent faire défaut… uniquement si nécessaire mais bien utile de les avoir à portée des mains et des yeux.

Mais pour moi, le principal des éléments à bien doser, ce n'est pas un objet physique palpable, ce n'est pas non plus un symbole tracé, non, c'est la vibration ! Que cette onde soit une musique (bien choisie) ou la récitation d'un mantra répétitif, il y a ici le verbe, cet "AUM primordial", ce son qui enveloppe l'espace dédié au rituel, et cela est selon moi l'élément liant l'ensemble, en deux mots simples : le "catalyseur de potentiel" du rituel. Sans cette vibration, alors le rituel n'a pas d'âme, il n'agglomère pas l'ensemble des symboles de l'autel, il ne permet pas cette fusion de l'esprit et des sens, cette dissociation de l'intellect pour mieux capter l'essentiel qui vient naturellement en pleine harmonie, qui vient se placer comme la clef de voûte de l'ensemble de l'édifice.

Comme toujours, pour finir cet article, je rappelle que je suis à votre écoute pour vous aider si vous avez besoin d'un rituel spécifiquement adapté à votre problématique. N'hésitez pas à me contacter sans attendre afin de m'en faire part, je suis disponible et joignable via mon formulaire de contact en cliquant ci-dessous sur ma bannière Web, ou bien, plus directement par téléphone au 06.50.75.95.14 (numéro personnel, non surtaxé, je n'appartiens à aucune "plateforme"). À très bientôt pour écrire ensemble la solution à votre problème !

Voir les commentaires

Publié le par amour-magie-noire
Publié dans : #Rituels de magie

http://www.amour-magique.fr/blog-amour-magie-noire/protection-magique.jpgSans vouloir faire un cour magistral sur les Travaux de Magie opérative, lesquels doivent rester occultes pour garder leurs potentialités intactes, il est néanmoins nécessaire de bien informer sur ce qu'est exactement un "processus magique", notamment comment s'engage le rituel qui y est associé, et surtout dans quel contexte précis celui-ci doit débuter pour optimiser sans risque son résultat sur la durée. Mais déjà je vois le lecteur que vous êtes se poser la question suivante : "comment expliquer un travail occulte sans en dévoiler la teneur ?", en fait la réponse est très simple, chaque praticien utilise "sa propre méthode" qu'il ne va pas expliquer, par contre il est parfaitement nécessaire de fournir au demandeur quels sont les principes actifs qui vont agir au lancement du travail, c'est-à-dire dans quelles directions, intensité et durée le rituel va fonctionner. Et c'est uniquement ce qui intéresse le demandeur, toute la technique magique utilisée reste accessoire à ses yeux et serait de toute façon totalement incompréhensible pour lui en qualité de profane.

Tout bon praticien sait qu'expliquer la Magie à un non-initié ne sert à rien, sinon qu'à l'embrouiller et à l'inquiéter sans raison, car il y a une incroyable distanciation entre le "monde du quotidien" tel que chacun le capte avec son intelligence et son expérience (c'est ce que l'on appelle le "réel subjectif") par rapport à la "Vraie Grande Réalité du Monde", laquelle dépasse très largement notre intelligence cartésienne et nos sens communs pour nous en faire ne serait-ce qu'une petite idée… Seuls les initiés ayant reçu le don peuvent en entrevoir l'ombre portée, pour faire référence à la caverne de Platon qui en est la meilleure des images ! 

Au contraire, pour qu'un travail magique s'engage de la meilleure des façons, le praticien, qu'il soit mage, sorcier, chaman ou prêtresse, doit avant tout se focaliser sur le problème du demandeur et en capter la véritable essence, celle qui permettra de diriger avec précision le rituel, tant dans sa forme, que dans son intensité et sa durée. Ces trois facteurs principaux que sont la forme du rituel, c'est-à-dire "de quel type" (exemple : retour d'affection, retour d'amour perdu, etc.) permettra de choisir les bons outils, quant à l'intensité, rien ne sert de développer une énergie considérable ou au contraire trop limitée, il faut la juste valeur, le juste poids, la force calculée du rituel pour qu'il soit efficace. Reste ensuite la durée, laquelle est modulable en fonction des premiers résultats, puisque le rituel et l'ensemble des travaux s'adapteront aux résultats en temps réel.

Mais généralement, et cela reste mon avis, il faut aussi mettre le demandeur en position où il est parfaitement protégé, non seulement des retours indirects de rituel (lorsqu'on lance un rituel il y a toujours une ou plusieurs ondes en retour, comme une vague) mais aussi des potentielles manipulations externes qui seraient déjà à la base du problème, en d'autres termes : le demandeur n'est-il pas lui-même déjà soumis à une action magique extérieure ou à une possession parasite ? C'est d'ailleurs, sans en informer directement le demandeur, la première des recherches du praticien : savoir s'il y a un travail engagé sur le demandeur… L'on n'est jamais assez prudent de s'en informer, bien des rituels sont grandement perturbés du fait de l'interaction d'autres pratiques en cours, soit venant directement du demandeur (consciemment ou non) soit venant de son entourage immédiat (ou de plus loin !).

Comme nous le voyons, l'étude du "terrain", c'est-à-dire du contexte réel dans lequel baigne le demandeur, reste une nécessité impérative avant de commencer toute action dans le cadre d'un rituel. Pour ce faire, comme vous le savez si vous suivez mes articles, une étude de la problématique précède irrémédiablement tout travail que j'engage, de ce fait je peux percevoir d'une part la quintessence de la situation, et d'autre part s'il y a des interactions négatives ou des travaux occultes déjà en activité dans le contexte du demandeur.

Dans tous les cas je préconise un premier rituel de protection, celui-ci va permettre de stabiliser la situation en dévoilant d'éventuels exercices externes (envoûtement, possession, rituel ou contrerituel négatif déjà engagé contre le demandeur). Lorsque le rituel de protection est en place, un délai d'analyse est alors nécessaire pour vérifier si cette protection a subi des interactions, pour imager : l'on regarde "si le bouclier a été endommagé" par quelque élément négatif… Si c'est le cas, alors il faut déterminer le type d'agression et effectuer immédiatement un "contrerituel" pour annihiler les effets délétères qui sont en activité sur le demandeur (en complément je peux créer un talisman de protection pour renforcer l'action du contrerituel). Si, au contraire tout semble en ordre, alors le rituel, pour résoudre le problème initial, peut être effectué avec efficacité, car sans risque de perturbations externes.

Quand on me signale que tel ou tel praticien se lance directement dans un travail magique pour résoudre une problématique, ceci sans avoir au préalable effectué une étude précise comme je l'ai expliqué ci-dessus, alors je m'inquiète légitimement sur les suites complexes et souvent négatives qui en résultent. Un rituel est comme un rayon laser, si jamais sa direction est faussée, si jamais son intensité est restreinte par quelques obstacles, alors il ne touchera pas sa cible, et même pourrait devenir incontrôlable voire néfaste.

Dans la mesure où je prends l'habitude d'analyser toute interférence au préalable du lancement du travail de fond, je m'assure ainsi de bien protéger mon client tout en élaborant le meilleur rituel adapté à la situation qui est définie clairement, c'est uniquement dans ce contexte où chaque élément est pris en compte, que le rituel doit être engagé pour son succès ! N'hésitez pas à me contacter si vous désirez engager un travail magique en toute sûreté et confiance, je reste à votre disposition pour en discuter et étudier votre problématique. Vous pouvez cliquer sur ma bannière web ci-dessous (et m'envoyer un formulaire de contact classique) ou bien me joindre directement au 06.50.75.95.14 (numéro non surtaxé). À très bientôt !

Voir les commentaires

Contactez moi:

 

 

 

 

 

 

Tél.: 06.50.75.95.14

numéro non surtaxé

ou bien > cliquez ici

Articles récents

Hébergé par Overblog