16 février 2015 1 16 /02 /février /2015 17:27

Les contes de fées sont généralement à destination des enfants pour les amuser ou bien les faire frissonner de par leur contenu souvent effrayant. Mais là où il ne semble y avoir qu'une lecture simplement profane de la petite histoire pour les enfants, l'initié sait soulever le voile des mots et percevoir des significations ésotériques extrêmement complexes et bien dissimulées. Il est d'ailleurs étrange que si peu de personnes ne s'interrogent plus sur ces comptines dont la provenance reste un mystère, ou bien fait partie "des mystères" (à comprendre des rituels des petits et grands Mystères antiques).

De manière générale, les contes de fées ne sont pas des "comptes de faits". J'utilise ce jeu de mots afin de signifier qu'il ne faut jamais prendre le sens premier des mots, de manière terre à terre, dans ces histoires. En effet, tout est symbole caché, tout est à définir sur plusieurs niveaux de compréhension, tout est à double ou triple sens. D'ailleurs, les adultes qui lisent par exemple les contes des frères Grimm savent très bien qu'il existe une version littérale pour les enfants mais aussi des interprétations pour adultes, voire surtout (mais ceci est bien plus occulté…) une version profane et une version pour les initiés.

C'est ce qui m'a amené à écrire cet article, puisque la magie des contes de fées recoupe celle de la plupart des rituels de magie, avec des symboliques récurrentes, des cheminements identiques et des finalités ayant des répercussions morales ou karmiques d'un même acabit au sens du contenu final. Mais justement, quels sont les domaines de prédilections des contes de fées ? Quels sont les enseignements ou les conclusions à tirer de ces lectures ?

Qui n'a pas déjà entendu des comptines comme "Au clair de la Lune", ou bien l'histoire d'une "souris verte", ou bien encore entendu parlé de Cendrillon, de Blanche Neige, de Raiponce ou du Petit Chaperon Rouge ? Évidemment, nous avons tous ces histoires qui tournent en tête depuis l'enfance et nous en avons fait la base de nos souvenirs les plus lointains. Pourtant, nous n'en avons pas tous eu les mêmes répercussions en qualité d'enseignement car nous ne sommes pas tous semblables face aux vicissitudes exprimées dans ces histoires, certains ou certaines auront eu peur là où d'autres auront bien ri des terribles malheurs de tel ou tel personnage…

Ces dissimilitudes d'interprétation ou de ressenti sont essentielles car elles sont la quintessence de notre façon de percevoir une certaine formulation de la réalité qui nous entoure, même sous la forme d'un conte il en reste toujours une vérité qui adhère à chacun de manière différente, selon son chemin existentiel, selon sa propre voie initiatique à suivre. Ici réside très justement le mot clef qui nous intéresse : initiation.

Les contes de fées sont en effets de véritables simulacres de passages initiatiques que l'on présente aux plus jeunes sous un aspect simple et ludique, pour autant il n'en reste pas moins de terribles histoires où les personnages sont à chaque fois dans des situations pour le moins dramatiques, entre dangers de mort, risque de cannibalisme, inanition (mourir de faim), empoisonnement, rencontre avec des monstres, des sorcières ou des démons, perte totale de repères ou même risque de perdition des personnages au sens le plus dur du terme.

Alors, comment et surtout pourquoi une telle tradition (orale) des récits des contes de fées persiste-t-elle auprès des plus jeunes et perdure de génération en génération alors que le contenu visible de ces histoires semble sortir des pires cauchemars ? Désirons-nous faire peur aux petits dès qu'ils sont en âge de comprendre une histoire et de s'en souvenir ? Ou bien au contraire, n'y a-t-il pas dans cet acte de transmission une épreuve initiatique à passer en écoutant des histoires dramatiques ?

Les initiés vous diront que généralement tout se termine toujours bien dans ces histoires même si l'on frôle la catastrophe à chaque détour de chemin, que l'on soit dans une forêt sombre ou dans le couloir du château du roi… mais n'en reste-t-il pas effectivement une morale initiatique cachée dans tout ceci ? Bien évidemment ! Et, c'est en ceci que les contes de fées sont assez magiques, ils reprennent tous les cas de figure (en exagérant ou par symbolisme) de la vie réelle, ainsi y a-t-il une sorte de vaccin précoce à entendre ces récits dès le plus jeune âge afin de savoir à quoi l'on s'attend dans son existence, et même après, puisque le thème de la mort est toujours sous-jacent ou pleinement présent dans ces contes.

De même, en consultation tout comme dans ces contes, l'on retrouve toutes les problématiques existentielles majeures comme l'Amour, la Richesse, la Chance, la notion de travaux à effectuer ou la notion du Temps qui est intimement ancrée dans chacune des histoires. À la différence près que dans la réalité profane personne n'osera vous dire d'aller voir la fée pour vous sauver d'une situation dramatique… Mais finalement, la fée ou la sorcière sont toutes deux dépositaires de la science occulte, des rituels et des sortilèges pour répondre à ces situations… c'est ici que la Magie intervient, et cette Magie existe véritablement, elle a été cachée au monde profane et codifié sous la forme des contes de fées depuis toujours pour vous en préserver, secrètement…

Cette petite histoire de l'Histoire revisitée sous un angle un peu différent ne doit pas vous faire oublier que j'exerce dans ce domaine consacré à la magie et que si vous désirez m'entretenir d'une problématique je pourrai vous y aider dans le cadre de mon activité professionnelle. N'hésitez pas à me contacter via un message (cliquez sur ma bannière ci-dessous pour m'envoyer un formulaire) ou bien plus rapidement par téléphone au 06.34.48.95.33 (numéro direct et non surtaxé). À très bientôt et vive les contes de fées ainsi que toute la Magie initiatique qui s'en dégage !

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost 0
Published by amour-magie-noire - dans Rituels de magie
commenter cet article

commentaires

Contactez moi :

http://www.amour-magique.fr/blog-amour-magie-noire/france-magik-blog.jpg

Tél.: 06.34.48.95.33

numéro non surtaxé

ou bien > cliquez ici

 

      
http://data.over-blog-kiwi.com/1/48/89/16/20160302/ob_3b4c48_bandeau-image-magnetisee.jpg

Recherche