29 mai 2020 5 29 /05 /mai /2020 21:06

Comment fonctionne la magie? C'est une question qui revient très souvent de la part des personnes totalement profanes en la matière et qui espèrent trouver ou appréhender la réponse aussi facilement que l'on pourrait lire le mode d'emploi d'un appareil électroménager. Évidemment c'est un peu plus compliqué non seulement à expliquer mais aussi tout simplement à aborder avec des mots adaptés tant la magie se situe sur des rives aux frontières de notre réalité tout en étant à la fois à l'extérieur et au plus profond de nous mêmes. D'ailleurs il n'existe pas qu'une magie mais bien des magies et des rituels bien définis selon chaque cas qui se présente. Dire qu'un type de magie ou bien un seul rituel va changer de A à Z la vie d'une personne sur tous ses aspects quotidiens serait faux mais souvent lorsque l'on déplace ou apporte une seule pierre à l'édifice alors l'existence peut s'en trouver totalement modifiée, améliorée et transformée sur le long terme, il en va par exemple des rituels amoureux où la personne qui consulte va retrouver l'être aimé ou bien tout simplement trouver l'amour et l'âme sœur, cela est assurément une sorte de révolution ou de transmutation d'une vision de la vie. Pour bien d'autres problématiques différentes les magies vont agir comme des catalyseurs de nos énergies, comme des amplificateurs de notre volonté via des rituels qui sont des outils, et les magies sont en quelque sorte des boîtes à outils selon les travaux à opérer.

Mais pour commencer, il est nécessaire de bien définir les termes et de ne pas tout mélanger (parfois avec des analogies ou des similitudes de mots l'on peut signifier tout et son contraire sans y faire attention!). Qu'appelle-t-on exactement la magie? La magie est avant tout un processus spirituel global où se mêlent à la fois le mental (comme élément d'analyse), le psychisme (comme élément de sensibilité) et la volonté d'utiliser les deux premiers éléments avec le sel du désir d'arriver à un but précis, c'est-à-dire à al résolution d'un problème personnel dans un cadre prédéfini (environnement ou contexte). Il existe pour résumer rapidement trois types de magie pour ceux qui l'ignorent encore: la magie dite blanche qui se focalise sur l'aspect énergétique (en apport ou en rééquilibrage), sur le dévoilement (lever le voile des choses cachées, oubliées ou inexpliquées) et sur la protection (de soi en terme d'intégrité personnelle mais aussi en terme de l'environnement proche). Cette magie blanche est assez souvent une première étape pour commencer un travail sur une problématique et mieux en discerner les contours avec clarté et surtout en toute harmonie). La magie dite rouge ensuite est celle qui va plutôt cibler l'ensemble des problématiques relationnelles, amoureuses ou sentimentales, elle est fondamentalement axée sur la sexualité, la libido, le désir et la gamme complète des sentiments qui s'y rattachent. La magie rouge sera donc celle qui convient le mieux aux problèmes de couple avec tous les rituels spécifiques pour chaque cas. Il existe aussi d'autres magies plus sombres issues principalement du vaudou pour agir de manières plus brutales et destructrices avec un lot de contrecoups souvent dangereux à gérer et des dégâts collatéraux à prévoir, on classe généralement dans la magie dite noire tous ces processus chaotiques et négatifs.

Enfin, l'on peut se demander ce que sont aussi exactement les rituels. Comme je l'ai dit plus haut, les rituels ne sont que des outils, bien entendu ils sont d'un ordre différent de ceux que l'on utiliserait pour serrer un boulon ou enfoncer un clou mais les images qui s'y rapportent ainsi que la symbolique qui agira pourra en utiliser parfois les mêmes mots pour contrer les maux, par exemple: serrer la vis avec une personne ou couper la relation, les termes sont plus explicites, mais ce n'est pas ici du bricolage, bien que l'on appelle l'ensemble des rituels utiles durant cette période "les "travaux". Les travaux sont donc à la fois ceux qui seront effectués par le praticien exécutant les rituels mais aussi ceux que devra réaliser le consultant via sa volonté affinée d'arriver au but qu'il s'est choisi (par exemple récupérer son ex, ou réussir une action qui n'était pas possible auparavant par manque d'un élément ou de plusieurs). Justement, les "éléments de réussite" deviennent une évidence durant les travaux, c'est d'une certaine façon une "révélation" qui se construit pas à pas avec les outils que sont les rituels à différents plans de compréhension (d'analyse) et de prise de pouvoir de la volonté (en puissance), ou d'apport d'énergie supplémentaires pour y arriver (parfois l'ensemble de ces conditions réunies ou avec d'autres encore plus spécifiques selon le contexte).

Le processus magique du rituel est ainsi une conjonction de nouvelles possibilités, tant au niveau des moyens intellectuels d'analyse qu'elles apportent (pour mieux connaître le contexte) que de renforcement de puissance mentale (pour progresser dans sa volonté de fixer des objectifs), le tout en situation de le faire énergiquement parlant car tout ceci ne peut être abordé sans un équilibre psychique et physique satisfaisant au risque d'essouffler les travaux ou de mal gérer les outils que représentent les rituels. N'oublions pas que ces rituels sont des leviers (image d'outils encore) pour démultiplier ou créer des potentialités qui soit n'existaient pas soit étaient en latence ou en ressources cachées et non utilisées. Nous avons tous ces ressources en nous sans pour autant en avoir pleine conscience, c'est bien le praticien qui effectue ce travail de réminiscence de facultés non utilisées ou de remontée d'énergies enfouies au plus profond du psychisme (du consultant). Le rituel restitue ces capacités, il redonne du volume et une direction à la volonté, il permet de rôle de levier démultiplicateur des possibles, ce qui permet d'agir à plusieurs niveaux. Le premier niveau évident est qu'une personne à qui l'on redonne des moyens en terme d'apport d’énergie et d'élargissement psychique sera beaucoup plus en capacité à aborder ses problématiques et à les cibler clairement. Le deuxième niveau est plus ésotérique en soi, il passe par une complexe symbolique exercée durant les rituels effectués par le praticien qui permet de jouer sur la dimension karmique du consultant en créant une voie d'accès sur un chemin dégagé là où celui-ci était fermé ou inexistant. C'est donc la conjugaison de ces niveaux superposés qui permet une véritable avancée pour la résolution d'une problématique via des rituels de magie blanche et de magie rouge.

Dans d'autres cas où l'intégrité physique et mentale du consultant est en jeu, c'est-à-dire en cas de ce que l'on pourrait nommer d'emprise ou d'envoûtement, il y a une résolution de problématique évidente puisque c'est la régénération de la personne en écartant les atteintes subies (via une purification ou un désenvoûtement pour les cas plus sévères) puis en restituant cette intégrité avec en plus une protection pérenne sous la forme d'un rituel adapté (sorte de bouclier qui renvoie les influences négatives, les flux toxiques extérieurs). Dans ces situations ce sont assurément des épreuves qui proviennent de ce que trivialement l'on appel des sorts (ou sortilèges) issus d'une magie néfaste et il faut en trouver non seulement la cause mais aussi traiter les effets tout en supprimant la source qui les génère (c'est l'affaire de la magie blanche). Il n'est pas obligatoire qu'un sorcier soit à l'origine de ces maux extérieurs qui affligent le consultant, l'on doit aussi se focaliser sur toutes les personnes qui pourraient avoir de "mauvaises pensées" qui viennent directement ou indirectement agir sur le mental du consultant (souvent via un membre de la famille ou un collègue de travail). Ce sont les jalousies, les peurs et les doutes qui sont des "formes de pensés actives" qui se présentent comme des parasites au niveau d'une dimension autre que la réalité que nous pouvons voir au quotidien, nous sommes ici dans une sphère symbolique, une dimension psychique qui prend la forme d'une entité agissante, une sorte de golem mental ou d'égrégore négative plus puissante.

N'oublions enfin jamais que le libre arbitre est crucial dans les travaux de magie et que le praticien n'est que l'intermédiaire (le "médium", c'est-à-dire au centre, au milieu) dans une situation où c'est le consultant qui use de sa volonté propre (mais restituée ou amplifiée) d'agir pour voir cette puissance rompre l'inertie de l'esprit et ainsi dégager des potentialités de résolution efficaces et ciblées. En qualité de praticienne je laisse toujours le choix de prendre le chemin qui est le plus adapté en ouvrant la voie mais sans jamais imposer d'itinéraire, ce que seule la personne pourra désigner comme celui qui lui convient. En toute conscience retrouvée et ouverture d'esprit clarifiée. Si vous désirez de plus amples explications sur le thème de cet article ou me soumettre une situation qui vous semble difficile d'aborder seul(e) alors n'hésitez pas à me joindre pour en parler librement de vive voix sous le sceau du secret qu'impose ma profession, ceci au 06.34.48.95.33 (numéro de téléphone direct non surtaxé). Vous pouvez aussi passer par mon formulaire de contact si vous préférez l'écrit comme mode de communication (merci de cliquer sur ma bannière pour ouvrir ma page de contact). Je vous dis à très bientôt pour ouvrir la voie sur la libération de vos énergies et la résolution de vos problématiques!

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
Published by amour-magie-noire - dans Rituel de Magie libre arbitre rituels amour

Contactez moi:

 

 

 

 

 

 

Tél.: 06.34.48.95.33

numéro non surtaxé

ou bien > cliquez ici

 

Recherche