Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 mai 2020 5 15 /05 /mai /2020 14:55

"Ils vécurent heureux jusqu'à la fin de leur vie en toute harmonie". Non, ce n'est pas le début d'un roman ni l'extrait final d'un conte de fées, c'est bien la volonté du plus grand nombre que de désirer ardemment vivre l'amour unique et indestructible jusqu'à la fin des temps, du moins, le temps de l'existence qui nous est dûment imparti… Il faut bien se demander pourquoi chacun pense et espère que lorsqu'il rencontre l'amour ce sera pour la vie, s'attacher ainsi à une personne en étant persuadé de l'inaliénabilité de la relation non seulement face à toutes les tentations mais aussi sans compter l'inévitable usure que constitue l'entropie même de l'attachement et de ses liens au fil du temps qui passe. Cette fixation de l'amour durable semble être apparemment un postulat bien ancré afin de tenter d'échapper à la tragédie de la perte ou de l'éloignement, voire de la rupture avec l'être aimé, ce qui d'une certaine autre façon, et vue sous un angle plus acéré, implique l'attachement indéfectible, l'enfermement réciproque et accepté de deux personnes au sein d'un couple en dite harmonie réciproque, et ceci "ad vitam æternam" (pour la vie et l'éternité).

Ainsi, posons nous la question: vouloir garder cet amour n'est-il pas voué à sa propre antithèse en voulant se l'approprier par des liens qui finalement représentent l'inverse de la liberté et de l'autonomie de ceux qui s'en revendiquent être leurs propres gardiens? Comme nous le voyons, "tomber amoureux" peut aussi revêtir l'aspect d'une chute dans un très subtil piège volontairement assumé et ressemblant fort à une éclatante cage dorée où l'on souhaite s'enfermer soi-même avec autrui. Ceci dit, la surpuissante Loi d'attraction nous en fera passer cette vision quelque peu carcérale pour ne nous en restituer que l'ultime splendeur intérieure d'un univers plus riche en étant isolé d'un extérieur forcément destructeur, confirmant ainsi généreusement son propre postulat d'enfermement salvateur, positif et protecteur.

Cet avant-propos, certes un peu corrosif dans sa vision plus objective, était nécessaire afin de bien définir ce que peut représenter aussi un amour indéfectible dans sa fonction même, laquelle en fixe un indubitable carcan dans sa haute stabilité, dans sa conception qui se veut "insécable" entre deux individus qui s'aiment, mais que devons nous conclure ou entrevoir lorsque cette vision d'amour ne se trouve pas partagée à un aussi haut niveau de manière réciproque, c'est-à-dire lorsque l'un des deux a décidé de ne garder l'autre que pour lui-même en étant persuadé de sa bonne action via un "jugement" sûr et juste? Il est indéniable que cette vision de l'amour peut à un moment ou à un autre se confronter à une réalité plus tangible et risquée, celle du doute, de la jalousie et de la crainte de sa propre perte avec une volonté encore plus affirmée de vouloir contrer toute adversité potentiellement dangereuse. J'ai déjà longuement parlé du poison que représente la jalousie pour ne pas y revenir plus largement ici mais pour simplement rappeler que lorsque ce sentiment commence à poindre il y a fort à parier que la suite n'ira pas en s'améliorant du simple fait que la jalousie accentue la pression des liens jusqu'à l'emprisonnement du partenaire, poings et pieds liés, sans espace vital ni respiration. Le risque d'étouffement est donc réel si l'on ne sait pas retenir son propre sentiment exacerbé de protection afin qu'il ne se transforme pas en simple gardiennage totalitaire…

Bien heureusement, nous ne sommes pas tous des tortionnaires en puissance à vouloir trop protéger le fruit d'un amour que l'on pense sincèrement être le bon et même le meilleur! Toute proportion gardée, nous sommes normalement en capacité à définir les limites que nous (nous) imposons afin de ne pas sceller dans le marbre la relation avec cet inconvénient majeur d'en cimenter les articulations qui en font toute l'essence de la relation amoureuse. Parfois il arrive que notre jugement soit par contre quelque peu aveuglé par notre engouement d'aimer, surtout les premiers temps au tout début d'une relation, alors il peut y avoir effectivement un danger à ne plus se fixer de limite, à toujours tenter de la repousser là où parfois le bord de la falaise n'est pas si éloigné, là où la corde qui soutient pourrait ne pas tenir. L'on dit que l'amour est aveugle mais il peut aussi aveugler, et c'est dans ce sens qu'un avis extérieur plus objectif devient d'un grand secours pour se repositionner sur le fil d'une réalité dont la clarté fait jour sous un angle nouveau et plus serein.

En magie, la blanche pour ne pas aller trop vite, il est assez conventionnel d'utiliser des rituels à la fois protecteurs mais aussi révélateurs de la situation telle qu'elle apparaît clairement dans un but de rééquilibrage de la personne, et par contrecoup d'harmonisation du couple ou de la relation en cours. L'emballement amoureux est parfaitement significatif des premiers instants d'une rencontre mais l'homme ou la femme avertie saura modérer son empressement de manière naturelle, à défaut il vaudra mieux consulter pour disposer d'une certaine distanciation mentale (spirituelle ou intellectuelle) afin de prendre le temps et de "répartir ses énergies" là où elles se trouvaient dispersées et bouleversées de prime abord par la rencontre.

Avoir conscience que la relation amoureuse doit avant tout apporter "in fine" une stabilité à chacun des deux protagonistes est très important, surtout en terme d'énergie, car si la relation déstabilise ou parfois peut se transformer en attraction vampirique à sens unique cela n'est effectivement ni bon ni durable pour la santé physique et mentale de celui ou celle qui subit (et encore moins bon au niveau spirituel ou karmique…). Dans ce sens le véritable amour ne peut être que dans cette optique d'échange d'énergie et d'augmentation de celle-ci où le calcul de l'addition de chaque individu est supérieur à deux en terme d'union, en amour "un plus un" est supérieur à deux, le couple compte aussi et forme une troisième voie ou troisième voix qui s'exprime par l'amplification des deux énergies initiales. C'est en cela qu'il faut être vigilant, que l'alchimie de l'amour opère dans cette direction où chacun y gagne en autonomie, à l'image triviale d'une batterie, l'un et l'autre se rechargeant mutuellement, l'un et l'autre profitant des bonnes énergies pour les partager. L'on dit aussi en mécanique que le "couple" est moteur, il l'est aussi en amour, l'un apporte le mouvement à l'autre et réciproquement, le couple avance ainsi sur sa propre route là où seul un individu ne pourrait pas aller.

Vouloir garder cet avantage est une évidence, par conséquent il faut tout aussi s'assurer que rien ne viendra perturber le couple dans sa course ni venir entraver son potentiel énergétique. C'est ici que la magie rouge parvient à apporter des solutions de "vigilance" et de gardienne dans un sens positif en veillant à ce que rien ne vienne entraver la bonne marche amoureuse du couple. Les rituels de magie rouge sont très spécifiquement réalisés dans un dessein unique: refouler les mauvaises énergies extérieures tout en apportant au couple des réponses existentielles axées sur le désir, la sexualité, la libido et les sentiments. Il y a donc aussi parfois besoin de consulter si une perturbation est ressentie par l'un des partenaires, s'il y a une intuition que le couple peut pâtir d'une situation indéfinie qu'il faut éclaircir, ici ce sont souvent les femmes qui disposent de ce sixième sens pour prévenir les incidents et les devancer. Dans ma pratique professionnelle, ma propre vision d'une situation conjugale ou amoureuse est assurément mixte, à la fois basée sur une profonde psychologie du couple alliée à l'aspect symbolique puissant qu'apportent les rituels en terme de notions aussi importantes que l'énergie vitale ou les pulsions primaires, aussi primordiales et essentielles que le sont les chemins de vie et les itinéraires du couple pour qu'il puisse perdurer dans le temps et s'épanouir pleinement avec harmonie.

Vouloir ne jamais perdre l'être aimé c'est avant tout déjà le respecter et assurément laisser sa place à une troisième entité qui n'est autre que le couple à part entière dans sa pleine substance. Dans cette perspective j'exerce comme je l'ai dit avec les moyens dont je dispose et une expérience qui me permet d'aider les personnes qui voient l'être aimé s'éloigner pour de multiples raisons parfois obscures ou d'autres fois pour des raisons parfaitement définies mais trop complexes à gérer seul(e). N'attendez pas et n'hésitez pas pour me poser des questions si vous avez un doute ou un pressentiment quant à votre relation de couple ou à votre partenaire, de même si vous sentez vous-même une perte d'envie dans votre relation. Pour me joindre très facilement vous pouvez me téléphoner (numéro direct non surtaxé) au 06.34.48.95.33 ou bien passer par l'écrit depuis mon formulaire de contact qui s'ouvre en cliquant sur ma bannière web qui est ci-dessous (je réponds à toutes les questions). Je vous dis à très bientôt et ne laissez pas votre relation amoureuse s'étioler, au contraire trouvez les meilleures solutions et les plus efficaces, je vous y aiderai!

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0

Contactez moi:

 

 

 

 

 

 

Tél.: 06.34.48.95.33

numéro non surtaxé

ou bien > cliquez ici

 

Recherche