3 avril 2020 5 03 /04 /avril /2020 19:24

En matière de relations amoureuses rien n'est ni jamais simple ni jamais acquis "ad vitam" puisque comme le disait le poète Pierre Reverdi "il n'y a pas d'amour, il n'y a que des preuves d'amour". Alors si l'on suit cette implacable logique des sentiments, effectivement il ne faut voir dans l'Amour au sens générique du terme qu'un mot auquel viendrait s'accoler non pas d'illusoires autres mots prononcés mais bien de réelles preuves d'amour sous une forme ou sous une autre… C'est dans une perspective éminemment positive que l'on pourrait ajouter que les actes d'amour sont ces véritables preuves, que l'amour ne se conduit pas avec des promesses futures mais au présent afin de consolider la relation existante, et même tenter de ne pas faire mentir une autre maxime: "chaque jour je t’aime davantage, aujourd’hui plus qu’hier et bien moins que demain" (citation de Rosemonde Gérard). Mais une question fondamentale se pose à nous, quelles sont ces preuves d'amour? De même, comment les susciter de manière réciproque car n'oublions pas qu'il faut être deux dans un couple pour s'aimer et qu'en général l'amour de l'un renforce l'amour de l'autre par ce reflet perçu crescendo? Ces questions sont toujours simples à poser de manière virtuelle ou théorique, pour autant elles demeurent incontournables dans l'élaboration d'une relation amoureuse qui s'apparente à une alchimie assez complexe digne de la pierre philosophale apportant d'une certaine façon l'immortalité à cet Amour.

Mais la réalité est bien souvent toute autre que celle rêvée, elle est semée d'embûches, de tromperies, de lassitude, d'usure et de volte-face, elle s'agite comme la girouette folle du coq en haut du clocher qui cherche sans cesse de son regard un horizon fuyant et pourtant prometteur, tout dépend aussi du temps, de celui qui passe et de celui qu'il fait. En d'autres mots plus triviaux et moins poétiques, il est dans l'âme humaine et dans ses gènes une course effrénée à la reconnaissance, à l'amour, à l'estime de soi par les autres, à cet Ego qui demande toujours plus sans pour autant donner, pour parfois voler l'amour et le refuser en retour. C'est de cette "condition humaine" dont il faut aussi prendre en compte les défauts si sublimes qu'ils rendent l'Amour aussi recherché que l'or de la toison du même nom. Comme j'ai pu déjà aborder le thème, à la fois si proche tout en refusant de la voir, la jalousie est aussi un sentiment puissant qui peut s'interposer à l'Amour avec ce paradoxe que lorsque l'on "aime trop", l'on en devient vite esclave… Alors ne doit-on pas trop s'aimer pour ne pas se quitter ou en souffrir? Ici aussi la question est pertinente et peut-être n'a-t-elle aucune solution tant il est aussi difficile de quantifier la quantité d'amour qui se joue dans une relation.

Le terme de jeu semble par ailleurs assez bien choisi, avec ses jeux de l'amour, le jeu des regards et des corps, il y a comme une danse des sens et des esprits, avec certainement une règle du "je" qui ne se partage pas toujours, avec par contre une irrésistible tentation de satisfaire l'Ego au risque de se décevoir soi-même, sans compter celui du partenaire. Un jeu assurément complexe et dangereux si l'on ne maîtrise pas la panoplie des arcanes des sentiments et des attirances des corps sur les esprits, et inversement. Vouloir l'exclusivité amoureuse et être son unique amour semble digne de la plus grande expertise pour ce faire, ou bien d'une incroyable chance de voir un couple en totale harmonie dans cet équilibre stable où l'un apporte à l'autre ce dont il a besoin, où chacun ne se satisfait que du désir de l'autre et du don inconditionnel de soi. Autant dire qu'un tel couple, d'autant plus s'il dure toute la vie, en devient un exemple christique ou angélique, la marquise avec son strict alter ego… si j'ose dire en plaisantant. Bien entendu l'amour véritable existe, du moins au début. Par la suite de nombreux paramètres viendront entacher l'idylle, ne serait que tout naturellement par cette loi d'entropie qui tend à détériorer tout système complexe, et n'imaginons même pas combien la dualité de ce système amoureux s'en approche.

Alors tout est-il perdu, à jamais en chute libre dans les affres du temps qui passe, noyé sous les vagues successives de nos déceptions futures et usé par leurs remous puissants? Je vous laisse réfléchir quelque temps… La clef, car il en existe une, non pas celle des songes, quoi qu'il en soit de la même nature initiale, réside justement dans la volonté, une impérieuse et inégalable force qui permet de soulever des montagnes, de faire le tour du monde pour aller la chercher, de ne plus penser à soi mais uniquement à l'autre comme dans le reflet d'un miroir sans tain. À bien y réfléchir cela ressemble à une clef d'asservissement en l'Amour, déjà dans l'esprit d'en concevoir une réalité à vivre, pour soi-même mais aussi pour l'autre, lequel ne pourra surmonter un tel flux de positivité et de désintéressement lui étant adressé car lui aussi sera asservi. En magie et plus généralement en ésotérisme l'on parle de "correspondances" comme de puissantes règles qui ressemblent à celles de notre jeu de l'Amour, des correspondances qui assignent l'attraction des corps et des esprits, des correspondances qui tels les fils de la marionnette lui font exprimer les mouvements du cœur impossibles à contrer tout en adoptant cette gestuelle des sentiments dans une danse partagée. Qu'un autre acteur entre en scène et il sera pris dans l'harmonie en suivant le chant des sirènes de l'amour. Les rituels de Magie Rouge sont à l'image de ces clefs, selon les serrures à ouvrir pour en découvrir les horizons cachés derrière les lourdes portes de l'existence, ces rituels s'associent à l'impérieuse volonté comme l'équivalent d'un carburant spirituel pour activer une réalité désirée, construite et réalisée.

Encore une fois, il est difficile d'exprimer en quelques lignes et si simplement les principes fondateurs de la Magie Rouge (une magie de l'amour, des désirs, de la sexualité et des sentiments) tant la logique qui s'y associe semble lointaine face au cartésianisme dont les profanes sont gorgés et abreuvés dès le berceau. Les grandes lois ésotériques sont pourtant toutes issues de lois naturelles que les Hommes ont délibérément préférés oublier ou écarter en préférant se forger leurs propres lois humaines basées sur l'offre et la demande, l'Amour et l'Ego faisant partie de ce marchandage à peine déguisé. Dans le cadre de mon activité professionnelle, en qualité de praticienne qui utilise la symbolique des rituels comme un outil majeur afin de résoudre les problématiques amoureuses, je mets à disposition mon savoir-faire ainsi que ce don pour à la fois redonner cette puissance qui est déjà en vous mais en sommeil et aussi pour l'exprimer pleinement afin que l'Amour dont vous ne doutez pas l'emporte, pour que le couple ne se dissocie jamais de cet unique amour désiré.

N'hésitez pas à me contacter pour en discuter au 06.34.48.95.33 (numéro direct non surtaxé) ou bien par écrit en passant par mon formulaire de contact qui s'ouvre en cliquant tout simplement sur ma bannière web ci-dessous. Je vous dis à très bientôt ou même de suite pour que vous puissiez assumer votre amour, qu'il ne soit plus seulement une espérance mais une réalité tangible digne de votre volonté.

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
Published by amour-magie-noire - dans Amour Magique Magie Rouge Protection rituel d'amour

Contactez moi:

 

 

 

 

 

 

Tél.: 06.34.48.95.33

numéro non surtaxé

ou bien > cliquez ici

 

Recherche