5 juillet 2019 5 05 /07 /juillet /2019 19:24

Dans mon dernier article sur la magie rouge j'expliquais que les travaux qui en découlaient étaient spécifiquement dédiés au domaine de l'amour et dans l'article précédent je soulignais l'importance de l'image dans les divers rituels de magie. Aujourd'hui je vais aborder un thème qui relie logiquement ces deux axes "magie rouge et images": les rêves. Il existe dans l'activité onirique de lourds secrets ésotériques où se mêlent conscient et inconscient, réalité vécue et réalité en devenir, souhait ou rejet d'une fatalité qui n'a pas encore été révélée ou qui ne verra peut-être jamais le jour… Tout a été dit sur le domaine des rêves, du moins tous les grands esprits s'y sont intéressés pour parfois en déduire des hypothèses sérieuses ou farfelues, scientifiques ou paranormales, terre à terre ou délirantes mais personne ne possède la vérité absolue sur la signification et même l'origine des rêves, il en est du mystère même de la vie et de notre conscience face à une réalité qui se construit avec notre intellect lui-même façonné par nos projections mentales. Les initiés et les chamans ont toujours privilégié ces visions éthérées pour en déduire des futurs potentiels, de nombreuses découvertes scientifiques ont été rêvées avant même d'être démontrées comme si ces hasards de l'esprit étaient des précurseurs de notre réalité afin de mieux nous guider, alors les rêves sont-ils des bâtisseurs en puissance et que devons-nous en penser?

Nous ne sommes hélas pas tous égaux face à nos réminiscences oniriques, certains en ont un souvenir marquant, persistant et complet, d'autres seulement partiel et très fugace, et d'autres encore ne retiennent strictement rien des rêves qu'ils font et se demandent même s'ils en ont fait… Cette disparité entre les individus est véritablement aléatoire et difficile à cerner, pour autant nous rêvons tous sans aucune exception mais c'est ce souvenir plus ou moins accru, voire inversement son absence qui feront la différence, et d'ailleurs cette faculté elle-même n'est jamais une certitude, elle peut aussi grandement varier au cours de l'existence, disparaître et réapparaître comme bon lui semble. La plupart des gens s'amusent en tentant d'interpréter ces visions si réalistes qu'ils ont eues durant leur sommeil mais il est rare qu'ils s'en souviennent encore quelques jours plus tard pour en analyser plus longuement les tenants et aboutissants, les indices qui pourraient apporter des solutions, des signes qui seraient autant d'indications à suivre ou à éviter. Les psychanalystes adorent parler des rêves, tout comme Freud pour les mettre dans des cases en les reliant à de grands mythes en se targuant de trouver une signification sûre, cartésienne et logique, mais rien n'a jamais été démontré comme tel, rien n'est jamais une certitude et c'est justement aussi une autre psychanalyste, CG Jung, qui disait que les rêves faisaient en quelque sorte partie de cet ésotérisme dont l'aspect ne pouvait qu'échapper à l'intelligence cérébrale.

Les initiés en magie opérative ne sont certains que d'une chose, c'est que la dimension des rêves existe, qu'elle englobe notre réalité en y apportant activement des archétypes, de ces pans entiers de possibilités s'offrant à nous pour construire le labyrinthe dont les chemins de nos vies sont définis pour effectuer des choix selon un libre arbitre préformaté. En d'autres mots chacun de nos rêves serait une représentation symbolique des potentialités qui se présentent à nous pour créer des germes d'existence à faire fructifier, à moissonner ou à brûler à jamais pour ne pas les voir grandir. Mais le domaine des rêves serait aussi peuplé d'entités plus ou moins amicales qui pourraient assurément nous donner quelques éléments, telles des graines de réalité à utiliser ou non, de bonnes et mauvaises graines, il va sans dire… Le concept de bien et de mal fait ici son apparition et il est intéressant de se poser la question de l'influence des rêves dans notre inconscient et de celui-ci sur notre conscient. Dès lors un horizon immense se dévoile si l'on peut en imaginer l'étendue: sommes-nous maîtres de nos vies ou celles-ci sont-elles guidées par une dimension dont nous ignorons presque tout, sommes-nous esclaves sans le savoir d'un avenir qui se rêve sans notre total contrôle?

Durant nos rêves, lorsque nous nous en souvenons, nous avons que de nombreuses rencontres s'effectuent, des personnes de notre entourage, des parents, des amis, des inconnus et même des êtres extraordinaires ou terribles qui peuvent vite se transformer en cauchemars nous poursuivant jusqu'au réveil. La barrière de la vie et de la mort n'existe pas dans ce monde onirique où l'on peut rencontrer des personnes décédées de la famille mais aussi des personnalités historiques que nous n'aurions jamais pu croiser dans notre réalité. Nos désirs sont aussi exacerbés durant nos rêves car d'une certaine façon nous suivons bien plus facilement nos instincts en écartant toute morale et toute logique cartésienne, faisant voler les tabous en éclat avec à la clef des amours dont la puissance n'a d'égale que la réalité avec laquelle se déroule l'action, pourtant tout ceci n'est pas réel mais existe néanmoins puisque cette création se présente à nous. Il est alors clair que tout ce qui existe n'est peut-être pas réel, le rêve en est une illustration parfaite. En magie cette symbolique existe et est éminemment puissante via les rituels utilisés, ils sont à l'image de ces rêves des représentations mentales actives d'une réalité en devenir qui poussera un contexte à accepter une certaine vision des choses… Ceci est extrêmement complexe à faire comprendre aux profanes qui ne "croient pas" en la magie, ils ne se l'imaginent tout simplement pas, ils la refusent, mais je sens que vous avez capté l'étincelle de vérité qui se dégage à cet instant précis!

En ce qui concerne la magie rouge, la magie de l'amour, elle utilise pleinement cette symbolique et ces projections mentales, ces représentations archétypiques qu'il est parfois difficile de visualiser si l'on n'en a ni l'expérience, ni la maîtrise, ni le don (ou l'autorisation karmique…). Par contre les rêves des personnes qui consultent sont de précieux matériaux à partager, ils sont intrinsèquement des visions oniriques symboliques sur lesquelles le praticien peut assurément s'appuyer pour travailler via ses rituels. Il est donc important, voire primordial, de s'instruire de ces rêves pour en faire fructifier la puissance qui en émane et l'utiliser à dessein… C'est ici tout l'art du praticien que d'exploiter ces rêves, d'en interpréter la teneur symbolique sans en dénaturer la consistance, c'est-à-dire sans y apporter des éléments étrangers (telles une explication trop ciblée ou une logique trop cartésienne), au contraire il faut utiliser la substance brute du rêve pour qu'elle puisse s'exprimer depuis sa propre dimension vers la notre et non l'inverse… Par exemple une personne consultante qui aura rêvé du retour de son partenaire alors que celui-ci l'aura quitté dans sa réalité pourra à sa guise apporter aux travaux de magie en cours une exceptionnelle source de puissance utilisable pour modeler une réalité en devenir en passant par un rituel de retour d'affection" (ou idem un rituel de "retour de l'être aimé"). Attention néanmoins que cette personne ne prenne pas ses rêves pour la réalité, l'un et l'autre ne sont pas du même monde, c'est bien au praticien de relier les effets et les causes, lui seul peut les manipuler de l'extérieur via le rituel dont il a le savoir-faire, lui seul sait aussi voyager dans cette autre réalité symbolique et en interpréter les finalités.

Les rêves sont des expériences assurément troublantes, pour tout un chacun nous voyons surtout une fantaisie que peut nous jouer notre cerveau durant notre sommeil, mais pour l'initié ou le chaman ainsi que pour le praticien il y a une véritable réalité symbolique à saisir selon un processus qui permet de changer la réalité contextuelle via des travaux dits "de magie" où les rituels sont des passerelles entre deux mondes qui se côtoient subtilement au-delà de notre conscience normale. En qualité de praticienne exerçant depuis de nombreuses années j'utilise les rêves comme support des travaux de magie rouge si ceux-ci apportent les signes qu'ils peuvent être constructifs pour résoudre une problématique, notamment amoureuse si cela est le cas. Si vous avez besoin d'aide dans le domaine des relations amoureuses, par exemple pour un retour affectif, alors n'hésitez pas à me joindre par téléphone pour en discuter au 06.34.48.95.33 (numéro direct non surtaxé), d'autant plus si vous avez des rêves récurrents qui viennent à vous, nous pourrons alors les utiliser durant des rituels spécifiques. De même si vous préférez me décrire ces rêves précisément au calme alors vous pouvez le faire en passant par mon formulaire de contact qui s'ouvre en cliquant ma bannière ci-dessous, je réponds à toutes les demandes complètes et significatives. A très bientôt pour déchiffrer les secrets qui se cachent derrière vos visions oniriques!

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
Published by amour-magie-noire - dans rêves

Contactez moi:

 

 

 

 

 

 

Tél.: 06.34.48.95.33

numéro non surtaxé

ou bien > cliquez ici

 

Recherche