24 mai 2019 5 24 /05 /mai /2019 22:10

"Attirer à soi" c'est utiliser d'une certaine façon une méthode d'attraction, il en va tout simplement des objets du quotidien que l'on peut "attirer" à soi via des liens (des cordes, chaînes, etc..) mais aussi des personnes avec bien évidemment d'autres types de "liens" plus évolués ou subtils. C'est de cette méthode d'attraction ou de ces liens dont il va être question aujourd'hui, avec une orientation axée sur cette logique de séduction que tout un chacun utilise tous les jours à une certaine échelle, tout simplement pour plaire, pour se rendre agréable ou plus précisément dans un but très ciblé pour se faire aimer et séduire "hors limite". Mais nous ne sommes pas tous égaux en ce qui concerne ce potentiel d'attraction, lequel est apparemment inné pour certains et complètement impossible à gérer facilement pour d'autres, il y a effectivement des différences importantes selon les individus non seulement dans cette capacité "d'attraction" mais aussi dans celle de pouvoir évoluer pour l'acquérir, ce qui peut aussi poser un réel problème si l'on cherche à corriger ce manque… Heureusement le destin de chacun n'est jamais scellé et des solutions existent pour passer outre certains blocages et pour aller de l'avant avec cette volonté de rayonner pour attirer.

L'être humain est avant tout un être grégaire par définition, il n'existe finalement que dans le regard de l'autre sinon il ne pourrait pas se définir lui-même comme un individu à part entière parmi ses semblables, c'est aussi cette faculté à interférer avec autrui qui permet à l'humain tout simplement d'apprendre sur ce qui l'entoure et sur ses propres capacités à interagir avec le monde. Il est donc important de comprendre que la notion d'interaction est primordiale, à un tel point qu'un enfant isolé n'ayant eu aucune interaction avec ses semblables ne pourra ultérieurement jamais acquérir le langage ni développer un comportement "normal" en ce qui concerne une relation avec autrui qu'il considérera comme un objet, en d'autres mots: la sociabilisation permet le développement personnel et inversement développe aussi l'environnement social global du milieu dans lequel il est. Ce qui fait d'ailleurs dire à juste titre au niveau psychologique que la somme des individus d'un groupe est supérieure à la somme de ces mêmes individus pris séparément, le groupe étant lui-même une entité s'auto-enrichissant de ses propres interactions, contrairement à des individus isolés.

Il en va de même avec le couple qui est la plus petite entité de "groupe" puisque formée seulement de deux personnes, ceci dans la stricte et même logique qui signifie que l'on est bien plus intelligent en communion et en échange "à deux" que deux personnes isolées ne le seraient dans leur coin. C'est donc aussi certainement pourquoi, à un niveau purement intellectuel, les couples se forment aussi instinctivement sans oublier tous les autres avantages, qu'ils soient d'ordre pratique et basique ou plus spécifiquement physiologique lorsque l'on doit se focaliser sur la sexualité et le plaisir qui sont aussi des formes d'échanges bien plus complexes à plusieurs niveaux pour évoluer. Ici, nous commençons à entrer dans le cœur du sujet, dans tous les sens du terme, puisqu'avant "d'échanger" il faut (être) attirer et être en capacité de le faire, ceci de manière sensitive, instinctive ou réfléchie (voire les trois en même temps). La différence est néanmoins importante entre le purement sensitif qui orientera plus ou moins dans un flou à la limite de l'instinct qui lui-même ne sera pas du tout éclairé par la réflexion lorsqu'une "interaction" entre deux personnes sera présente.

Pour autant ces trois aspects (instinctif, sensitif et réfléchi) de l'attraction seront à l’œuvre lors d'une rencontre: dans un premier temps l'instinct pur nous guidera inconsciemment pour codifier intérieurement la rencontre comme pouvant apporter un réel intérêt (souvent d'ordre sexuel exclusif et parfaitement égoïste autocentré), dans la seconde phase l'aspect sensitif prendra le relais via une dimension plus étendue de l'ordre de la communion prenant en compte cette part duale des deux individus (leur capacité d'apport réciproque où l'autre existe) et enfin la phase réfléchie y englobera consciemment tous les paramètres précédents si la personne en a la capacité et la volonté de s'y résoudre. Cette dernière phase est une analyse objective assez large qui englobe de facto la relation comme une finalité en mettant l'individualisation de chacun de côté, c'est donc une mise en abîme de soi, une projection de soi dans un hypothétique couple en devenir (du moins d'une relation possible): c'est potentiellement l'instant où l'on se pose la question "est-ce la bonne personne ou pas, et se pose-t-elle aussi la même question à cet instant". Il est clair que le déclic repose initialement sur cette double interprétation que l'autre est aussi dans le même processus "d'expectation amoureuse" ou relationnelle, sinon cela ne peut pas fonctionner.

Reconnaître cette ouverture à autrui, visualiser le processus de demande réciproque qui se présente, ou bien capter l'intérêt chez autrui, c'est en cela la condition sine qua non de la mise en route de l'attraction initiale pour commencer à entrer dans les phases actives, ce que l'on peut appeler un rayonnement par extension à l'image que l'on pourrait avoir de deux phares qui s'éclairent au même instant pour en découvrir la conjonction de ce constat et le prendre comme un acquiescement positif réciproque. C'est ici toute la difficulté qu'ont certains à ne vouloir que plaire à sens unique sans se soucier de la personne qui est en face et qui cherche aussi à plaire… Le véritable processus d'attraction ne peut fonctionner que si les deux personnes sont en phase et prennent le désir de l'autre comme une potentialité existante de manière autant synchrone que possible. En d'autres termes: vouloir et chercher à plaire ne suffit pas, il faut aussi accepter au moins à même hauteur d'accepter que l'autre puisse en demander autant, ceci à l'instant où cela se déroule. Certaines personnes, comme je le disais, ont la capacité à capter plus précisément ces instants de "mise en phase", d'autres ne voient absolument rien et continuent unilatéralement sur leur lancée à forcer un processus qu'elles ne maîtrisent pas. Ce qui aboutit à un échec.

Évidemment toutes ces constatations psychologiques sont difficiles à intégrer dans la vie de tous les jours car une attraction préfabriquée, c'est-à-dire non naturelle, sera immédiatement rejetée si l'on cherche à (dis)simuler un intérêt ou à capter des phases dont on ne comprend finalement rien même si on sait qu'elles existent… D'où la différence entre le savoir théorique et la compréhension réelle du phénomène. C'est pourquoi il existe autant de coachs en séduction, de ceux qui tentent d'expliquer comment attirer, le font très bien mais en oubliant la quintessence du processus qui implique qu'autrui est tout aussi important que soi-même, et cela ne s'apprend pas, cela se vit avec une acceptation véridique du rejet unilatéral qu'un quelconque "pouvoir d'attraction" pourrait être à l'oeuvre d'un seul côté pour être probant, ce serait justement ici aller à l'encontre du processus que de le croire, il faut au contraire savoir intégrer en soi cet altruisme amoureux, ce qu'une personne qui ne pense qu'à elle ne peut évidemment pas avoir. Ce n'est que par une réelle prise de conscience de soi et d'autrui que peut effectivement se déclencher le déclic du "rayonnement" dont je parlais, cette expérience personnelle peut être provoquée par des processus qui sont d'ordre ésotérique dans le cadre de travaux qui apporteront les éléments manquants à la personne pour être en capacité de comprendre ce qu'est réellement ce phénomène de l'attraction.

Dans le cadre de mon activité professionnelle je peux vous aider à accéder à cette compréhension, déjà de vous-même dans votre contexte afin de pouvoir vous aussi rayonner pour trouver la personne qui sera en phase avec vous, et réciproquement. Rayonner pour attirer n'est pas suffisant, il faut aussi accepter le rayonnement d'autrui mais pour cela il faut en avoir à la fois la capacité et la volonté. Si vous désirez en discuter n’hésitez pas à me joindre par téléphone au 06.34.48.95.33 (numéro direct non surtaxé) ou bien par écrit si vous préférez m'expliquer une problématique personnelle plus posément et précisément, ceci en passant par mon formulaire de contact qui s'ouvre en cliquant ma bannière web ci-dessous. Je vous dis à très bientôt et ne soyez pas trop dans le désir d'attraction, soyez aussi ouvert et attentif à l'attraction d'autrui, et alors vous y verrez le véritable rayonnement amoureux qui vous convient…

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
Published by amour-magie-noire

Contactez moi:

 

 

 

 

 

 

Tél.: 06.34.48.95.33

numéro non surtaxé

ou bien > cliquez ici

 

Recherche