17 mai 2019 5 17 /05 /mai /2019 22:22

Finalement la plupart de nos problèmes, qu'ils soient matériels, amoureux, philosophiques, relationnels, professionnels ou même de santé sont principalement issus de nos choix initiaux et petit à petit des chemins existentiels qui sont empruntés successivement, alors la véritable question universelle qui vient à l'esprit et que je retrouve dans presque toutes les questions et demandes revient à s'orienter sur ce fameux "sens de la vie", de celui que chacun se donne le droit de suivre ou de réorienter dans la direction qu'il pense être la meilleure. Dans le monde qui nous entoure nous avons trop formalisé nos choix sur de potentiels évènements limités par des lois de causes à effets qui nous semblent logiques et imparables, elles régissent nos vies selon un horizon des évènements prédéfini que nous ne sommes d'ailleurs plus en mesure d'observer tant nous sommes affairés par de multiples taches mineures qui parasitent nos esprits et nous empêchent de voir plus loin. Ainsi, nous avons perdu progressivement dans ce monde empli de modernité exclusive toute la sphère spirituelle qui nous permettait d'orienter nos vies plus librement et de donner un véritable sens à nos vies. Aujourd'hui qui serait encore simplement capable de tenter de se poser l'unique et évidente question: "quel sens a ma vie?"

Il est vrai que le "sens de la vie" a souvent été substitué par un faux ami qui s'intitule la "qualité de vie" dans nos sociétés de consommation occidentales qui ainsi nous dispensent allègrement de réfléchir véritablement sur ce que nous sommes et voulons vraiment pour nous dicter plutôt d'autres choix bien plus simplistes et faciles axés uniquement sur notre confort matériel et notre condition sociale artificiellement élaborée. C'est cette perte de repères fondamentaux qui permet à ce même système social de prendre l'ascendant sur nos vie en nous dirigeant avec notre accord tacite sur des pistes que nous n'avons pas choisies et dont nous ne pouvons nous défaire car la réalité de l'horizon des possibles a été masquée par des murs de conventions et de lois que l'on nous dit de suivre parce qu'elles sont soi-disant justes, mais le sont elles encore au-delà des barrières sociétales que l'on nous a fixées? La réponse n'est pas une évidence pour la majorité des gens qui sont à divers niveaux inféodés à leur environnement immédiat, la notion de réalité y est pour quelque chose et chacun se crée finalement cette réalité individuelle qui prend plus ou moins en compte les impératifs quotidiens que la société impose, laquelle guide nos décisions, pour ne pas dire nous dicte ce que nous devons penser et faire.

Le simple carcan profane institué et institutionnalisé par l'ensemble de nos sociétés technocratiques a su prendre le pas sur une vérité plus haute dont nous avons été progressivement dépossédés (au nom du "progrès") et qui fait pourtant acte de foi et loi en ésotérisme: le libre arbitre légitime et souverain de l'individu sur sa vie. Ainsi, nous en revenons à notre question initiale, du moins pour ceux qui peuvent encore se la poser en comprenant aujourd'hui de quoi ils parlent: "quel sens donner à sa vie?", et sous cet angle plus ésotérique de multiples réponses apparaissent alors qu'elles étaient assurément masquées sous le couvert d'un ordre sociétal nous orientant sur l'unique voie de la surabondance, de l'excessive croissance et de l'accumulation à outrance de "biens" de consommation, comme si ces "biens" étaient l'ultime finalité du sens à donner à sa vie… De cette façon (dévoyée et trompeuse) ladite réussite d'un individu sera fonction de sa principale capacité à engranger le plus de richesses et de biens, ceci la plupart du temps au fort détriment de tous les autres: ce que nous voyons actuellement dans notre histoire contemporaine avec statistiquement 1% des plus voraces et "malins" s'attribuant sans vergogne plus de 50% de la richesse totale du monde en laissant l'autre moitié de l'humanité se contenter et se battre pour ce qui reste de miettes impropres. Il y a ici une véritable aberration historique et très certainement une aberration mentale digne de la psychopathie à vouloir finalement s'accaparer autant pour ne pouvoir rien en faire que de détruire la majorité de ce qui les entoure, planète y comprise sans trop être gênés par tant d'imbécillité dont ils sont à la fois victimes et dépositaires inconscients…

Il faut donc croire que pour certains, en général traités "d'élite des nations", nous n'avons que de voraces imbéciles en train de scier avec la plus grande et astucieuse des ferveurs l'unique branche sur laquelle ils dévorent tous les fruits existants en jetant les noyaux à ceux qui tentent de leur dire d'arrêter… Le sens de leurs vies est ici très bien défini selon les "lois du marché": accaparer, asservir et incidemment détruire sans aucune responsabilité autre que celle de continuer encore et encore jusqu'à la fin (de quoi…). Et nous avons donc confié nos vies à ces élites, politiques, commerciales et industrielles? Pouvons-nous encore influencer le sens de nos vies alors que d'autres s'en chargent pour nous dans un sens contraire à ce que nous voulons? Ces deux dernières questions sont fondamentales, elles impliquent deux actions pour retrouver la pleine légitimité individuelle réelle, non pas celle qui implique de suivre la voie des voraces destructeurs mais au contraire de les arrêter tout aussi progressivement qu'ils nous ont asservis par un système pernicieux. Tout d'abord il est clair que chacun verra son libre arbitre d'agir selon sa conscience et qu'ici je ne cherche pas à influencer quiconque, j'expose simplement des faits historiques présents au regard d'une interprétation plus réaliste et large dont l'ésotérisme se veut garant dans une finalité de sagesse et de connaissance pour le bien et la sérénité du plus grand nombre.

Première action pour retrouver son libre arbitre et ainsi aller un peu plus loin à chaque fois sur le chemin qui ouvre un horizon vers le véritable sens de sa vie: se poser les bonnes questions (prendre le temps de le faire) mais aussi agir en conséquence avec responsabilité pour retrouver une réelle sérénité et non celle que l'on veut nous "vendre" pour notre "bien"… Pour ce faire, il est parfois compliqué de "passer le pas" afin de s'orienter différemment de ce que l'habitude inculquée par nos sociétés nous a obligés à accomplir comme aberrations en nous faisant croire à une normalité et même à une finalité en soi. C'est pourquoi je peux vous aider à mieux faire le point et à réorienter votre vision de la vie, notamment en incluant des notions oubliées ou des ressources en vous que vous auriez laissé de côté en les croyant inutiles, ce qui transformera radicalement au mieux votre rapport aux autres avec en premier lieu un épanouissement personnel accru. Au premier rang de ces préoccupations pouvant vous aider à mieux comprendre et à agir sur le monde pour retrouver votre véritable libre arbitre perdu (ou étouffé) il y a les relations amoureuses, elles sont à mettre en avant car ce sont elles qui portent le socle de l'individu, elles sont les fondations d'une vie éclairée plus sereine pour ensuite construire un horizon plus ouvert sur un sens de la vie qui vous correspond.

Deuxième action, peut-être un peu plus "activiste" ou politique, puisque c'est à vous de voir et d'identifier ceux qui participent à la destruction et à l'asservissement du monde dans lequel vous vivez, ce sont souvent les mêmes qui désirent ardemment vous vendre des produits nocifs pour votre santé et celle de vos proches, ce sont les mêmes qui profitent du lavage de cerveau institutionnalisé pour faire croire à une croissance infinie dans un monde de plus en plus limité sur une planète aux abois qui commence à se retourner contre ceux qui la détruisent (un danger réel et présent, vous le connaissez avec le réchauffement climatique, la perte grandissante de la biodiversité et les risques systémiques en chaîne dus à la destruction et à la pollution issues de nos activités et productions humaines à outrance…), enfin ce sont les mêmes qui vous disent de ne surtout rien changer, de continuer à croire dans un système où la règle est de produire plus pour consommer plus et gagner plus (gagner quoi? Le droit de voir s’emballer encore plus le système?). La fausse logique technocratique et industrieuse est bien présente, elle est vorace mais dépend entièrement de vos choix (notamment de consommation), c'est à vous de la changer au niveau individuel pour que nous puissions réellement changer le monde et imposer des valeurs basées sur le respect d'autrui et de notre environnement.

Comme d'habitude je reste à votre disposition pour entreprendre un travail, que ce soit au niveau personnel pour ouvrir votre perception du sens de la vie qui sommeille en vous ou bien si vous avez des questions existentielles liées aux relations de couple, lesquelles sont importantes pour votre équilibre et comme base de votre libre arbitre partagé et responsable. Vous pouvez me téléphoner au 06.34.48.95.33 (numéro direct non surtaxé) ou bien m'écrire pour m'expliquer votre problématique en passant par mon formulaire de contact qui s'ouvre en cliquant ma bannière internet qui est ci-dessous. Je vous dis à très bientôt pour commencer un travail pour que vous puissiez influencer le sens de votre vie selon l'orientation qui vous convient réellement!

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
Published by amour-magie-noire

Contactez moi:

 

 

 

 

 

 

Tél.: 06.34.48.95.33

numéro non surtaxé

ou bien > cliquez ici

 

Recherche