Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 juin 2018 5 29 /06 /juin /2018 18:42

Philtre d'amour, élixir de puissance et poudre de perlimpinpin, voici un titre alternatif pour cet article qui pourrait vous sauver la vie ou du moins garder intacte votre santé. Ceux qui se seraient un jour aventurés dans les échoppes de La Nouvelle-Orléans en Louisiane ou dans les faubourgs sombres du Bénin ou d'Haïti ne me contrediront pas en avouant ne pas avoir été tenté de goutter aux divers breuvages issus de l'alchimie ésotérique vaudou, pourtant nombre de personnes se sont assez vite retrouvées alitées après l'absorption de telles mixtures dont on ne sait évidemment rien quant au contenu exact. À la limite vous pouvez même vous imaginer au bar d'un grand hôtel parisien et vous voir proposer un cocktail surpuissant en alcool, vous vous en sortiriez mieux, tout au plus avec une migraine si vous n'avez pas l'habitude des boissons alcoolisées. Vous aurez compris que le philtre d'amour vaudou peut aussi vite vous transformer en un zombie cloué au lit avec le foie et le cerveau en compote. Néanmoins, la tradition des breuvages fut essentielle dans les cultures primordiales conduites avec la sagesse millénaire des chamans tribaux…

Oui, il ne faudrait pas non plus jeter si rapidement le savoir des ancêtres aux orties, d'autant plus qu'ils pourraient aussi s'en servir avec soin pour guérir nos maux, tout comme d'autres plantes bien plus exotiques nécessaires aux passages des rites, je parle bien entendu des plantes hallucinogènes qui permettent d'entrer en transe et ainsi de passer de l'autre côté du miroir, dans cette dimension "autre" où se côtoient les êtres tantôt démoniaques tantôt angéliques, sans compter les ancêtres qui sont aussi sans cesse présents dans ces sphères pour nous guider. Mais sans faire non plus l'apologie des drogues en tous genres, nous n'aurions certainement jamais eu une culture ésotérique aussi large en occident sans ces expédients narcotiques qui furent à l'instar des Romains avec les fumigations des prêtresses au tout début des expériences extatiques de l'humanité en Amazonie ou en Afrique. Nos alchimistes médiévaux ou même nos druides n'ont donc rien inventé de transcendant, tout était déjà dans l'air du temps en application des lustres avant eux dans les forêts primaires de ces autochtones que l'on ne perçut alors que comme de sauvages et dangereux indigènes à émanciper par la religion, triste erreur historique…

Ceci dit, lorsque l'on voit comment nos propres enfants sont "traités", au nom du profit certainement, rien qu'avec l'ajout de substances nocives comme le dioxyde de titane dans les bonbons, l'on peut effectivement se demander ce que les marchands du temple vont bien pouvoir concocter dans les élixirs et autres philtres magiques pour adultes consentants à la recherche de sensations fortes "garanties"! Mieux vaut en effet ne pas trop se pencher sur les ingrédients ainsi mélangés, poudre de mouches, pâtes de crapauds et raclures de griffes de chauves-souris seront peut-être à l'appel, maux d'estomacs garantis, voire hospitalisation probable si vous êtes un tant soit peu allergique à ces "éléments" très exotiques. Évidemment l'on peut aussi en sourire mais chaque année plusieurs dizaines de personnes meurent ainsi empoisonnées par de pseudo chamans qui s'inventent alchimistes des temps modernes dans leur arrière-boutique.

La véritable question finalement ne réside pas dans cette tromperie, certes à dénoncer, mais dans ce que représente le "substitut magique". Pour les initiés et professionnels le rituel est une cérémonie et ces éléments regroupés sont des clefs pour ouvrir des portes symboliques qui s'activent à d'autres niveaux pour agir ici-bas en contrecoup (ou correspondances), par conséquent les fioles et autres substances utilisées ne doivent l'être que dans ce sens comme autant d'outils nécessaires et représentatifs de ces symboles, lesquels étant groupés affinent avec soin le but recherché. Nous connaissons tous le pouvoir des signes tracés, des parfums des encens, des pierres précieuses, des images (des personnes impliquées dans le contexte), des mantras ou des sons, des bougies de couleurs ou de bien d'autres éléments pouvant intercéder activement dans le rituel (j'en ai aussi parlé dans cet article).

Autre chose importante dans un rituel professionnel, c'est que le demandeur est aussi un acteur actif et donc un élément du rituel à part entière, c'est même lui qui en représente la part la plus "symbiotique" puisqu'il fournit la direction, le sens et la volonté pour "porter le rituel", il en est le carburant initial sans lequel rien ne serait possible pour le praticien, ce dernier n'étant que le technicien sachant canaliser cette volonté tel un catalyseur nécessaire à la cohésion des éléments présents. Dans le même "esprit", le rituel cherche avant tout à capter des réponses dans des sphères supérieures en utilisant les symboles ainsi rassemblés, il n'y a donc pas d'actions directes des substances (tels élixirs et philtres) sur le demandeur, ce serait plutôt au praticien en théorie de s'en abreuver pour le conduire plus rapidement via une transe ou un état second. Notons au passage que les sorciers et chamans occidentaux n'usent que très peu de ces substances pour accéder eux-mêmes à ce niveau de conscience, le don, l'expérience et surtout l'aide de leurs propres entités étant présentes pour ce faire.

Enfin, nul n'est besoin de boire une décoction spéciale (surtout si elle est néfaste pour la santé) pour acquérir le don, celui-ci s'accorde mais ne s'acquiert pas autrement que par l'acceptation d'entités qui gèrent les aspects karmiques de son utilisation et de la pratique qui en découle. En aparté, l'on peut aussi perdre son Don si l'utilisation de la magie (rouge ou blanche) n'est pas en accord avec les grandes Lois ésotériques, et souvent dans ce cas les sorciers dépossédés de leur Don initial peuvent hélas se tourner vers la magie Noire, laquelle n'est qu'un terrible leurre puisque le sorcier devient ensuite la marionnette d'entités extrêmement négatives… Par contre d'autres objets sont beaucoup plus efficaces pour les rituels, en protection notamment chacun a le droit de porter son porte-bonheur ou bien durant un rituel de retour de l'être aimé il est évident que la photographie de la personne est essentielle pour la bonne marche des travaux, c'est ici un très fort catalyseur.

Il y a tant à dire sur les rituels! N'hésitez pas à me joindre si vous avez des questions ou si vous désirez mon aide professionnelle pour résoudre une problématique (amoureuse) via le rituel sur mesures adapté à votre contexte. Vous pouvez me joindre par téléphone au 06.34.48.95.33 (numéro direct non surtaxé) ou bien en m'écrivant pour m'expliquer dans le détail la situation qui vous préoccupe, ceci via mon formulaire de contact en cliquant sur ma bannière ci-dessous. Je vous dis à très bientôt et oubliez les élixirs pour de meilleurs breuvages plus rafraîchissants par cette chaleur estivale, et j'en profite pour vous souhaiter de bonnes vacances si c'est le cas pour vous (pour ma part je reste à votre disposition pour vous répondre)!

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
Published by amour-magie-noire

Contactez moi:

 

 

 

 

 

 

Tél.: 06.34.48.95.33

numéro non surtaxé

ou bien > cliquez ici

 

Recherche