8 février 2018 4 08 /02 /février /2018 21:57

Les problèmes de couple sont généralement bien plus complexes que ce qu'ils y paraissent à première vue et les causalités ne sont pas toujours d'emblée celles que l'on croit, aussi faut-il bien analyser tous les éléments en place afin de ne pas faire d'erreur de jugement ni compromettre encore un peu plus une situation difficile en agissant trop vite. Il est vrai qu'une crise de couple peut néanmoins couver si la communication des partenaires s'en trouve affectée et c'est bien ici un signe avant-coureur que d'en déceler un dysfonctionnement (qualitatif et/ou quantitatif) car un couple qui va bien est avant tout un couple qui communique librement sans entrave ni détour. Une communication active et positive est d'ailleurs synonyme de confiance et de vérité, ce qui éloigne les doutes et permet d'anticiper les éventuels conflits d'opinion en apaisant les dissensions par des explications franches et claires. Mais parfois la communication au sein du couple commence à s'appauvrir et à se traduire par des tensions répétitives du fait des non-dits et du manque d'explication qui créent de multiples incompréhensions récurrentes, c'est alors qu'une crise plus grave peut intervenir soudainement.

Il est vrai aussi que la communication peut néanmoins s'estomper au fil du temps par pure habitude ou par routine, dans ce cas le couple se connaît bien et sait compenser les mots par des attitudes positives d'acquiescement qui sont autant de signes que tout va pour le mieux. Rien à voir avec un manque de dialogue (progressif ou soudain) où seulement l'un des deux partenaires entre dans une phase d'éloignement qui se marque par cette absence de volonté d'élan relationnel vers l'autre et de coupure émotionnelle visible ou délibérément masquée. Ce déphasage est un signe fort que la mécanique du couple est grippée et qu'il faut y remédier de l'intérieur ou bien y voir aussi une cause provenant de l'extérieur, dans tous les cas il faut en trouver la source exacte et ensuite seulement tenter des approches plus directes pour mieux comprendre ou agir s'il l'on a des pistes fiables.

En règle générale les hommes n'expriment pas leurs émotions de manière ostensible mais celles-ci restent prévisibles via des comportements parfaitement compréhensibles par les femmes (qui usent de leur 6e sens). Par contre, dès lors qu'une femme commence à ne plus pouvoir décrypter son partenaire c'est qu'il y a forcément l'intervention d'une barrière qui l'empêche de capter ou de comprendre la situation, cette rupture de canal (un peu comme la perte de fréquence d'une station de radio) agit comme une ombre sur la relation de couple et va la dégrader au fil du temps. Il existe plusieurs raisons pour qu'un homme cherche à se "déconnecter": soit la cause est interne et il y a une sorte de contentieux conjugal à régler, soit l'explication est à chercher à l'extérieur du couple et dans ce cas la seule véritable réponse réside dans une présence féminine rivale, laquelle s'exprime ouvertement de manière "normale" et concurrentielle, ou au contraire qui peut utiliser des méthodes plus ésotériques pour arriver à ses fins (probablement sous la forme d'un sortilège pour s'attaquer au couple).

Dans ces deux situations précitées la Magie Rouge est à mon sens la seule véritable solution intéressante et viable (hormis une tentative hasardeuse de reprise de dialogue qui pourrait envenimer la situation par l'expression d'une colère retenue…). Effectuer des rituels ciblés pour reprendre avec prudence et intelligence la situation en main apportera d'une part les éclaircissements attendus, ensuite un relâchement effectif de la tension dans le couple, puis enfin une solution réellement active en pointant la source des problèmes. Si le partenaire s'est de lui-même mis dans une posture de retrait alors il faut évidemment lancer un rituel de rapprochement affectif et agir dans ce sens en complément (l'on peut aussi jouer en complément sur la libido et l'attraction). Si par contre il faut écarter une rivale déclarée ou contrecarrer un sortilège actif alors un puissant désenvoûtement devra être effectué sur le partenaire pour le faire revenir à une attitude plus maîtrisable et normalisée.

La Magie Rouge est idéale dans cette configuration pour débloquer les verrous qui sont en place et ouvrir les portes vers un retour à une situation de dialogue puis de communion. La sexualité est aussi une composante majeure pour agir dans ce sens puisque le dialogue des corps permet d'atténuer grandement les tensions et de recréer du lien donc du rapprochement. Il existe des rituels de Magie Rouge adaptés à toutes sortes de situations et c'est en étudiant le contexte avec soin que l'on peut mieux comprendre cette mécanique du couple et agir en conséquence en ciblant les actions les plus efficaces à entreprendre. En qualité de praticienne je porte une attention toute particulière à l'étude préalable du contexte en présence, ce qui me permet de rapidement comprendre la situation et d'en évaluer les meilleures issues avec les rituels les plus adaptés. Parfois l'on peut utiliser aussi en toute première action un rituel de dévoilement (Magie Blanche) afin de décrypter encore plus vite une situation complexe ou qui aurait des causes magiques (un envoûtement du partenaire n'est jamais à exclure et lever le doute est une précaution à prendre !).

Si vous êtes dans la situation qu'évoque cet article ou même si vous avez un doute quant à votre relation de couple alors n'hésitez pas à me joindre pour en discuter de manière conviviale et totalement confidentielle. Je reste à votre écoute par téléphone au 06.34.48.95.33 (numéro direct non surtaxé) ou bien via un message par écrit en m'expliquant votre situation précisément, je réponds à toute demande (merci de cliquer sur ma bannière ci-dessous pour ouvrir ma page de formulaire de contact). Je vous dis à très bientôt pour renouer avec des relations harmonieuses dans votre couple !

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
Published by amour-magie-noire

Contactez moi:

 

 

 

 

 

 

Tél.: 06.34.48.95.33

numéro non surtaxé

ou bien > cliquez ici

 

Recherche