Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 décembre 2017 3 27 /12 /décembre /2017 16:35

Le temps qui passe : il est finalement le paramètre le plus important qui gère nos vies et régule nos choix et nos orientations dans toutes les situations, il est incontournable et demeure à la fois le plus prévisible et le moins facile à dompter car impossible à dominer. Le temps passe et rien ni personne ne peut l’arrêter dans sa course, il faut faire avec et ne surtout pas s’en faire un ennemi au risque de perdre à chaque fois sa mise dans ce jeu existentiel que nous devons mener. Il est donc aussi un atout majeur pour celui qui sait l’apprivoiser et en moduler les effets et les surprises avec subtilité.

En magie tout est orchestré selon un rythme et le moindre faux pas entraîne une rupture d’harmonie, tout comme la fausse note dans une parfaite symphonie en équilibre sur le fil de la vie. Nous savons tous que nos choix sont tempérés par des moments qui nous suggèrent des directions, lesquelles ne sont plus les mêmes l’instant d’après… Aussi soyons très attentifs aux flux et reflux de ces tempos qui définissent les chemins que nous empruntons car finalement ils tracent nos existences selon une musique dont nous sommes les instruments, la partition de nos vie ne tient que sur cet éternel parchemin du Temps dont nous somme tributaires.

Les rituels sont aussi, et je dirais même surtout, soumis à cette extrême contrainte temporelle puisqu’ils orientent des décisions dans des contextes en place à certains moments et non à d’autres, par conséquent le même rituel sera efficace un jour et à une heure bien précise, et totalement désuet voire parfois négatif dans d’autres circonstances peu après… L’analyse d’une situation pour effectuer d’un travail de magie requiert une parfaite vue d’ensemble sur la durée afin de se prémunir de ces inconvénients de modification du contexte pouvant inverser une décision ou en annuler les choix importants. Il est donc obligatoire d’avoir ce recul suffisant et cette analyse avant de commencer l’élaboration de rituels actifs, auquel cas l’on risque de ne pas choisir les rituels adaptés et en plus se tromper d’orientation, une double erreur à ne pas suivre. Cette évaluation qui prend elle-même du temps est donc primordiale et indispensable.

Évaluer n’est pas tout, le temps qui passe est comme celui de la météo, il change. Aussi faut il avoir cette agilité qui permet l’adaptation du rituel aux mouvements du flux temporel dans le contexte, autant dire qu’il faut une vigilance de tous les instants pour ne pas faire fausse route et se perdre dans les méandres des itinéraires existentiels qui jalonnent les possibilités de nos choix. Le praticien est le gardien de cette vigilance de par son savoir-faire, la personne demandeuse d’un rituel est elle aussi la garante du but à accomplir de par son choix conjugué à sa volonté ferme et durable de s’y fixer. L’un sans l’autre ils ne peuvent agir, ils agissent tous deux en osmose pour la réussite du rituel, c’est alors la stabilisation du choix dans le rituel et dans son orientation principale qui prime.

Reste enfin qu’une fois les bons courants trouvés, ils faut les suivre et consolider le rituel dans cette trame à la fois temporelle et contextuelle, il faut maintenir l’effort dans la durée pour en récolter les fruits mûrs à souhait au bon moment. Encore une fois, le temps nous impose son timing et sa durée, à chaque instant son action propre, à chaque période son orientation, à chaque durée son effet cumulé pour une efficacité optimum et réelle. Car n’oublions pas qu’un rituel réussi est avant tout un rituel qui s’insère durablement dans un contexte en agissant comme la flèche décochée à chaque fois en plein centre de la cible. Consolider le rituel c’est ici l’inscrire comme un élément essentiel du contexte pour en prendre le contrôle sur une période nécessaire afin de réaliser le but.

Pour résumer : savoir réaliser un rituel n’est pas tout, il faut bien évidemment le choisir en fonction du moment où il sera lancé et selon le type de contexte en présence, il faut aussi en gérer les modulations dans le temps et les timings, les durées et les phases actives ou passives. Enfin, il faut si besoin réorienter et consolider le rituel avec justesse et intelligence, voire parfois même savoir quand le stopper pour mieux le reprendre si nécessaire dans un contexte plus propice au succès pour une pleine efficacité. L’expérience du praticien est primordiale pour sentir comment opérer l’ensemble de ces travaux selon tous ces paramètres mais c’est aussi sans compter sur la volonté du demandeur qui doit ne jamais lâcher prise même lors des périodes de réorientation du rituel, auquel cas tout devra être de nouveau repris à zéro, avec une perte de temps souvent très dommageable.

Comme nous le voyons, l’élaboration des travaux de magie comporte des phases très diverses où chacun se doit d’orienter ses efforts pour ne jamais perdre le fil du but recherché sans jamais non plus relâcher cette nécessaire tension, qu’elle soit sous la forme de la Volonté continue du demandeur ou sous la forme d’un savoir-faire judicieux de la part du praticien. Personnellement je mets l’accent dès le début des travaux sur l’osmose nécessaire entre cette volonté profane mais forte et cette pratique d’initié qu’il faut intégrer et faire cohabiter naturellement.

Si vous désirez résoudre une problématique complexe (notamment dans le domaine des relations amoureuses) via des travaux, alors n’hésitez pas à me joindre pour en discuter : téléphonez moi au 06.34.48.95.33 (numéro direct non surtaxé) ou bien en m’envoyant un message depuis ma page de formulaire de contact (merci de cliquer ma bannière web ci-dessous pour y accéder). Je vous dis à très bientôt pour que le temps devienne votre allié dans les travaux et rituels spécifiques que nous allons élaborer ensemble !

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
Published by amour-magie-noire - dans Rituel de Magie

Contactez moi:

 

 

 

 

 

 

Tél.: 06.34.48.95.33

numéro non surtaxé

ou bien > cliquez ici

 

Recherche