31 décembre 2017 7 31 /12 /décembre /2017 16:42

Lorsque le couple est désuni et que le partenaire est au loin, si la rupture est déjà une histoire qui date, alors peut-on encore raviver la flamme de l’amour pour envisager un retour de l’être aimé ? Les initiés savent que jamais rien n’est véritablement terminé et que tout est toujours possible dans l’existence tant le pouvoir de la Loi d’Attraction est puissant et qu’il ne s’efface jamais entièrement. Il faut donc parfois savoir souffler sur les braises pour de nouveau faire renaître l’espoir d’un amour qui s’était éloigné.

Le souvenir est une force tout autant puissante qu’il est justement capable de faire surgir une réminiscence des moments de proximité et d’amour passé, il peut envahir l’esprit et même s’y fixer durablement des deux côtés, de celui ou de celle qui est parti(e) ou bien de celui ou de celle qui reste. Déclencher le souvenir chez le partenaire qui n’est plus présent est possible durant certains travaux de magie qui peuvent utiliser les rêves comme support mnémonique de ces instants et ainsi provoquer des sentiments heureux, un mélange de présent onirique et de passé.

Pour ce faire, il existe des rituels d’envoûtement spécifiques qui agissent sur l’état onirique du partenaire pour entrer en réelle et positive interaction et ainsi provoquer de nouveau une attraction, souvent sexuelle chez les hommes et plus sentimentale chez les femmes. De cette façon le lien n’est non seulement pas rompu mais au contraire soutenu et ravivé pour entrer dans la réalité objective du rêveur (l’être aimé que l’on vaut voir revenir).

C’est grâce à la Magie Rouge, magie de l’amour, des sentiments mais aussi régissant la sexualité et la libido, qu’il est en effet possible d’effectuer ce type de rituels d’envoûtement de « retour de l’être aimé » en provoquant une puissante réminiscence susceptible de réveiller une attraction et une reprise de contact avec l’ancien partenaire. Notons que comme ce sentiment est induit de manière totalement inconsciente par le rituel, la personne touchée y voit une aspiration qui est sienne en non une manipulation extérieure, ce qui est en grande partie vrai (puisque fondé sur de réels souvenirs et sentiments, même antérieurs ils persistent et s‘implantent de nouveau sans rejet ou défiance).

L’ensemble du processus de reconstruction mnémonique des souvenirs via un rituel d’envoûtement à distance sur le partenaire peut parfois prendre un certain temps et s’effectuer en plusieurs phases à l’initiative principale du praticien qui établit avant tout un agenda sur le long terme en accord avec la personne demandeuse (ceci selon le contexte en présence et surtout selon l’ensemble des protagonistes importants qui y sont inscrits).

Sachant que de multiples interférences sont en travers du chemin pour ce travail initial et qu’il est essentiel de puiser des informations selon des méthodes à la fois pratiques (ce que la personne relate) et ésotériques (ce que le praticien ressent ou capte), il faut savoir gérer habilement les timings et par conséquent attendre le meilleur moment pour lancer le rituel dît « actif ». Il est souvent assez difficile d’attendre ces phases préparatoires pour la personne demandeuse d’un rituel, mais la nécessité de cibler au mieux le contexte (ainsi que le partenaire éloigné) est une réalité qui s’impose de facto et peut parfois mettre la volonté et la patience à rude épreuve. Seule la volonté légitime du demandeur sera sa force pour s’imprégner progressivement du rituel et le « porter » (c’est-à-dire le faire sien et en comprendre les rouages subtils qui seront expliqués par le praticien, si nécessaire).

Dans tous les cas la raison commande impérativement que le tempo nécessaire soit effectué selon les règles qu’impose le contexte en présence, et brûler les étapes ou bien les écourter pour des prétextes dictés par une impatience futile serait une erreur difficilement rattrapable par la suite (à l’image d’une flèche que l’on décocherait trop vite alors que l’on n'aurait pas du tout pris le temps d’ajuster la trajectoire et la puissance sur la cible distante). Cette image étant extrêmement parlante, il est bon de l’utiliser pour expliquer symboliquement à la personne demandeuse la démarche du praticien qui prend alors tout son sens et surtout le temps nécessaire pour parfaitement « ajuster son rituel », comme un tir de précision.

Il est vrai que les travaux de magie sont impossibles à expliquer rationnellement aux profanes, par conséquent la confiance doit impérativement s’effectuer convivialement pour que s’accordent la volonté, le but et la pratique des travaux en osmose, sans entrave ou retard, sans doute ou recul, sans digression ou erreur. S’engager en acceptant à la fois ses convictions profondes, savoir les suivre même lors de périodes d’attente moins évidentes à comprendre  implique un respect mutuel entre le praticien garant de la bonne marche des travaux et le demandeur lui-même garant de l’intégrité de son propre engagement dans le maintien de sa volonté pour gagner le but qu’il s’est fixé. Ne pas déroger à cette règle en est une qui conduit au succès.

Pour plus de renseignements sur ma propre méthode, ou bien si vous désirez mon aide pour effectuer des travaux dans le cadre de mon activité professionnelle (et vous créer le rituel spécifique à votre situation), merci de me contacter très simplement et sans engagement pour un premier entretien par téléphone au 06.34.48.95.33 (numéro direct non surtaxé), ou par écrit via un message expliquant précisément votre situation en utilisant mon formulaire de contact (merci de cliquer ma bannière web ci-dessous), je réponds à chaque message. A très bientôt et ne renoncez jamais à vos espoirs de revoir l’être aimé, même s’il s’est éloigné dans le temps et dans l’espace, tout est encore possible !

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost0
Published by amour-magie-noire

Contactez moi:

 

 

 

 

 

 

Tél.: 06.34.48.95.33

numéro non surtaxé

ou bien > cliquez ici

 

Recherche