9 août 2016 2 09 /08 /août /2016 17:25

Assez peu connu sous ces termes, "l'enfermement amoureux" diffère du rituel plus utilisé de "l'envoûtement amoureux" par son aspect purement mental qu'il gère en priorité par rapport à l'ensemble de la sphère d'amour constituée de la trilogie habituelle : désir, libido et sexualité. Cette configuration spéciale assez ciblée qui ressemble à un envoûtement va donc, comme son nom l'indique, enfermer la personne dans une quête continuelle d'amour éperdu mais, disons-le de suite, purement platonique dans le sens où une sorte d'irrésistible attraction mentale amoureuse sera le seul but ultime à atteindre, du moins dans un premier temps…

Ce rituel qui joue pleinement sur la focalisation exacerbée des sentiments (et ne regarde strictement au grand jamais au-dessous de la ceinture) s'assimile de facto à un puissant fantasme qui ne pourra évidemment jamais dépasser ce stade de la pure attraction et donc ne sera assumé qu'aux seuls niveaux assez follement entremêlés du mental et du spirituel. Ainsi, une personne sous emprise de cet enfermement amoureux sera strictement obnubilée par sa cible sans jamais pouvoir l'atteindre mais en étant pour autant pleinement heureuse de cette course impossible à terminer, en deux mots : un amour inaccessible.

Vous vous demanderez bien à quoi peut bien servir un tel rituel de magie d'amour si ce n'est pour arriver à perpétrer l'ensemble du processus amoureux, en partant du désir pour en arriver à l'acte sexuel ou à une relation amoureuse "normale" qui reste finalement un but final pour beaucoup de demandeurs (et de demandeuses…). En Magie Rouge, parfois il faut savoir se détourner ou contourner un but afin de mieux l'atteindre et ce rituel fait partie de cette catégorie il est vrai un peu spéciale de rituels qui jouent au billard en visant indirectement un autre chemin que la ligne droite.

Il existe deux cas de figure principaux qui nous intéressent pour utiliser intelligemment "l'enfermement amoureux". Le premier cas permet de temporiser et de capter l'attention d'un homme ou d'une femme célibataire de manière exclusive, ainsi, même si cette personne n'éprouve aucun désir (sous-entendu sexuel) elle se retrouve dans une situation d'impossibilité de penser à d'autres partenaires que (généralement) la personne demandeuse de ce rituel, mais en sachant bien qu'il ne se passera strictement rien physiquement. C'est ici le prix à payer, une certaine frustration, pour priver temporairement ou plus durablement une personne de vie amoureuse complète tout en se l'attachant mentalement à soi-même…

Notons pour ce premier cas que ce "détournement" peut être assez difficile à vivre à long terme pour les protagonistes si jamais l'on ne tente pas ensuite rapidement d'engager un second rituel complémentaire et plus classique (d'envoûtement). L'on utilise ici le rituel d'enfermement uniquement si le contexte demande que l'on agisse en grande urgence, notamment si l'on sent une forte rivalité amoureuse immédiate qui se doit d'être contrée dans les jours ou dans les semaines en cours. Le problème majeur de se rituel est qu'il se nourrit principalement d'une farouche volonté teintée d'une féroce jalousie pour fonctionner pleinement, ce qui peut potentiellement compliquer, voire faire empirer les choses si cette jalousie n'est pas progressivement substituée par un amour sincère, si possible réciproque (il faudra alors jouer ses meilleures cartes pour l'emporter !).

Deuxième cas relativement plus simple à gérer : l'utilisation de ce rituel d'enfermement au sein du couple si le mari ou la femme commencent à être tenté d'aller voir ailleurs. Le rituel aura alors l'effet d'une piqûre de rappel (à l'ordre conjugal…) et réorientera le regard de l'être aimé légitime sur qui de droit. Ici aussi l'on ne peut pas abuser de ce rituel sur une trop longue période car il agit avec une possible rétroaction négative de l'effet principal. Il est donc fortement recommandé de ne l'utiliser que sur une courte période et d'y ajouter des éléments probants au quotidien qui auront assez de poids comme "preuve d'Amour" en complément pour desserrer les liens magiques tout en douceur et retomber dans une situation avantageuse et normalisée. Un troisième cas sous-entendu arrive aussi de facto : celui où le demandeur est lui-même "victime" de ce rituel et désire illico s'en débarrasser (protection nécessaire et désenvoûtement à effectuer).

Nous voyons que le rituel d'enfermement est comme une sorte de médicament en liste rouge, une sorte de psychotrope magique que l'on ne doit pas administrer trop longtemps au risque d'avoir plus d'effets indésirables que de bénéfices. Mais nous savons tous qu'il est parfois nécessaire d'user d'une "posologie" radicale pour enclencher le cercle vertueux d'un processus amoureux positif en retour pour le demandeur si celui-ci sait lui-même se justifier d'un amour sincère et d'une irréprochable fidélité. L'amour est complexe et la jalousie n'est jamais éloignée, le succès réside avant tout dans la capacité de savoir sublimer cette jalousie en utilisant le laps de temps que fournit ce rituel pour reprendre l'avantage !

Je reste à disposition si vous désirez de l'aide ou discuter d'une problématique amoureuse demandant l'élaboration d'un rituel professionnel spécifique, n'hésitez pas à me contacter si c'est le cas par téléphone au 06.34.48.95.33 (numéro direct non surtaxé) ou bien en m'envoyant un message depuis ma page de formulaire de contact (cliquez sur ma bannière ci-dessous pour y accéder). À très bientôt et sachez agir rapidement pour ne pas laisser une situation dégénérer, au contraire prenez vite les devants pour reconquérir votre amour avec succès !

France-Emmanuelle

Partager cet article

Repost 0
Published by amour-magie-noire
commenter cet article

commentaires

Contactez moi :

http://www.amour-magique.fr/blog-amour-magie-noire/france-magik-blog.jpg

Tél.: 06.34.48.95.33

numéro non surtaxé

ou bien > cliquez ici

 

      
http://data.over-blog-kiwi.com/1/48/89/16/20160302/ob_3b4c48_bandeau-image-magnetisee.jpg

Recherche